Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Glenn Gould.

Message » 23 Sep 2005 18:03

Je trouve bien qu'il l'ait laissé. Tout d'abord parce que ce n'est pas faux !


Qu'elle avait les dents pourries ? Elle n'était pas aussi en dehors de la vie que Richter, donc...


Mais surtout parce que Monsaingon prend la peine de la présenter (et que l'on comprend tout de même très vite qui elle est et ce qu'elle représente) et qu'au final, cela dessert surtout Richter...


Et, dans ce cas là, c'est dommage car Richter ne pensait pas ça d'elle... pour en avoir causé avec lui... Et comme tout est monté, on ne sait pas ce qu'il a dit réllement, s'il s'est repris trois minutes plus tard ou le lendemain...

Richter qui me parlant d'horowitz le traitait de putain de luxe, puis de putain de bas étage et qui voyant mes sourcils se froncer ajouta : "vous raison, lui grand, grand artiste..."...

Il faut parfois aller un peu plus loin que l'apparence d'un discours...


J'ai interviewé un pianiste spécialiste du dégoisage des autres... je l'ai piégé. Il avait osé dire du mal de Clara Haskil... :evil:

Alors je lui ai raconté une demi heure plus tard une anecdote racontée par Nikolaeva...

J'y vais ?

Donc la tatiana Petrovna Nikolaeva va à Salzbourg jouer un concerto de Mozart avec Vienne et Schuricht en 1956... Tout le monde en russie lui dit : "va écouter Karajan, c'est le nouveau Toscanini !".

Bon, elle y va...

Au programme 40e de Mozart et ré mineur KV 466 de Mozart...

Le concert commence par la symphonie : Nikolaeva trouve ça magnifique... mais pas Toscanini.

Elle veut partir à l'entracte : elle ne connait pas la pianiste et doit jouer le lendemain...


Et elle reste...

Elle m'a raconté que quand elle a vu Haskil entrer sur scène et être ovationnée elle s'est demandée ce qu'elle allait entendre du jeu d'une femme de rien du tout, cassée en deux, bossue, les cheveux en bataille...

"J'ai eu envie de sortir, mais je ne pouvais pas au milieu d'un rang..."

L'orchestre commence à jouer, "magnifique, mais pas Toscanini"...

Puis la vieille Haskil pose les mains sur le piano et joue l'entrée...

Et Nikolaeva me dit "j'ai immédiatement fondu en larmes, ce jeu était d'une telle évidente simplicité, celle que nous cherchons tous et ne trouvont jamais..."

Et elle continue, l'orchestre rentre : Toscanini était au pupitre...

Le chef c'était elle, son naturel, sa force spirituelle, son phrasé commandaient tout...


Donc je raconte ca à Pogorelich qui une demie heure avant dégoisait haskil... et il me dit, un peu ému quand même :

" Mais c'est normal, c'était... Clara.... haskil" ralentissant son débit car comprenant que je l'avais piégé...

Et il a éclaté de rire et a changé du tout au tout... Du c.onnard plein de morgue et de dérision pour les autres, il est devenu un type adorable plein de sollicitudes pour les autres artistes, intelligent, sensible allant jusqu'à me parler de ses problèmes de tendinites et de me montrer ses avants bras avec des lignes rouges... et me disant qu'il souffait énormément et avait peur...


Qui est le vrai Pogo ? celui qui se protège de ses interlocuteurs et joue le rôle du génie faisant la moue sur tout ?

Ou le gars normal, abordable et sensible ?


Le vrai Richter, c'est celui qui dégoise en un mot Entrement (en réalité il ne le dégoise pas, mais chacun est renvoyé à ce qu'il pense et sait d'Entremont en interprétant les paroles énigmatiques de Richter... mais pour qui ne sait rien d'Entremont le cas est réglé : c'est un nul !).

Le vrai Richter, c'est celu qui dit que Yudina avat les dents pourries ou celui qui avoue in fine que cette femme avait un courage physique et spirituel qui a tenu debolut des milliers de gens pendant les années les plus terribles de la répression stalinienne ? Choses qu'il m'a dites...

Et quand il trouve ridicule qu'elle lui réponde qu'elle joue un Schubert ou un Bach de façon violente parce que c'est la guerre...

Qui est ridicule : en apparence, elle, car les nazis n'ont rien à voir avec l'oeuvre de Bach ou de Schubert...


Mais en fait, celui qui est ridicule, mais il faut faire un effort de pensée pour le saisir, c'est Richter dont Monsaingeon nous dit qu'il a préparé la 7e de Prokofiev en restant chez lui sans voir que la guerre faisait rage dehors...


Mais est-ce seulement vrai car bien retranscrit : personne ne le saura jamais.


Ce film, à mon sens très mauvais, et je pèse mes mots, n'est pas maitrisé sur le sens de ce qu'il raconte et nous montre d'un pianiste et d'un homme qui gardent, et c'est fort bien, son mystère mais dont on nous présente un visage erroné.. auquel il participe plus ou moins volontairement... car il n'a pas fait le montage...



Richter n'est pas que poésie, virilité et intelligence sur scène, il pouvait aussi se révéler tout le contraire dans la vie courante. Il y a souvent cette dualité chez les artistes, le tout est de savoir ce qui sert de contrepoids : la poèsie ou la connerie ? C'est peut-être cela "L'ENIGME"


Si le film montrait cela on serait content : quel film se serait !

Mais il ne montre cela qu'à ceux qui savent... et la cible est donc ratée, car ce film ne fait pas de sens.




Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56545
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Annonce

Message par Google » 23 Sep 2005 18:03

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Sep 2005 18:26

Bon.

Quels disques a connaitres absoluments?
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 23 Sep 2005 18:31

Je recopie donc ma réponse, post n° 2 de cette filière :lol:

A part les célèbres Variations Goldberg, de préférence à acheter dans l'édition qui propose dans un double digipack, la versions mono et la version stéréo (rééditée depuis la bande analogique de 1981 ete qui présente un meilleur son que la version d'origine numérique jusqu'ici connue), je pense que ses meilleurs disques sont :


Partitas (2 CD) et Suites anglaises (2CD), le disque Gibbons (1 CD) ... et le disque Brahms des annéés 1960 (1966, je crois), avec des Intermezzos (pas celui avec les Ballades qui est bon, mais moins que l'autre).

Pour ce qui est du piano solo...

Pour les concertos :

Empereur avec Stokowski !

Ré mineur de Bach avec golshman, je crois me souvenir.


Et peut être dans un genre très spécial : le quatrième de Beethoven...

toujours chez Sony...


Alain :wink:


Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56545
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 23 Sep 2005 18:38

Je trouve le 1er concerto de bach avec berstein incroyable!

Et j'adore les toccatas aussi.
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 23 Sep 2005 18:43

astrorock a écrit:Je trouve le 1er concerto de bach avec berstein incroyable!

Et j'adore les toccatas aussi.


Oui donc c'est bernstein et pas Golshman mais nous parlons du même concerto de Bach !

les toccatas ? très bien aussi ! je les avais oubliées celles là !

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56545
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 23 Sep 2005 18:48

Oups, j'avais pas vu qu'on parlais du meme...

En fait, je trouve tous les concertos de bach superbes. Les autres etant accompagnés par Golshman.
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 23 Sep 2005 19:29

Très belles Toccatas.

Je suis un fan des Sonates de Haydn. Des 5 pièces de R. Strauss Op. 3. Ses transcriptions de Wagner sont quelque chose d'incontournable. A écouter absolument en entier l'Aube et le Voyage de Siegried. Magique tout comme la Valse de Ravel en vidéo chez Sony. :wink:
fredicol
 
Messages: 1806
Inscription Forum: 23 Juil 2004 0:51
Localisation: BAGNEUX
  • offline

Message » 24 Sep 2005 11:17

Très belles sonates de Haydn : As-tu remarqué qu'il y a une ronflette dans un mouvement lent...


Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56545
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 24 Sep 2005 13:32

Comme vous pour les sonates de Haynd.

J'adore.
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 24 Sep 2005 13:40

haskil a écrit:Très belles sonates de Haydn : As-tu remarqué qu'il y a une ronflette dans un mouvement lent...


Alain :wink:


Oui, mais j'ai oublié dans quelle sonate. Je croyais que j'avais un disque défectueux. Et vous connaissez les Wagner ? rares sont les fois où j'ai la gorge serrée d'émotions mais le voyage de Siegfried... aaaaaahhhhhhhhhhh :roll: !!!!!
fredicol
 
Messages: 1806
Inscription Forum: 23 Juil 2004 0:51
Localisation: BAGNEUX
  • offline

Message » 24 Sep 2005 15:58

haskil a écrit:je pense que ses meilleurs disques sont :


Partitas (2 CD) et Suites anglaises (2CD), le disque Gibbons (1 CD) ... et le disque Brahms des annéés 1960 (1966, je crois), avec des Intermezzos (pas celui avec les Ballades qui est bon, mais moins que l'autre).

Pour ce qui est du piano solo...

Pour les concertos :

Empereur avec Stokowski !

Ré mineur de Bach avec golshman, je crois me souvenir.


Et peut être dans un genre très spécial : le quatrième de Beethoven...

toujours chez Sony...


:) :wink:
poulo
 
Messages: 58
Inscription Forum: 20 Fév 2005 12:29
  • offline

Message » 24 Sep 2005 19:08

Désolé de revenir sur le sujet qui avait dérivé. Je la ferai courte.
Haskil,
Je comprends mieux le ton de ton post. Cette frustration de voir la vérité déformée dans les écrits de certains est insoutenable, pour peu qu'on ait la chance, ou plutôt la malchance, de connaître la vraie version des faits.

Nous devrions pourtant être habitués à être manipulés. Bien que des voix telles que la tienne remettent les choses en place pour quelques happy few. Mais les Jules Cesar, Saint-Louis, Custer, Napoleon, et autres Hommes d'Etat de la Vème (Pas taper!! :wink: Je pourrais citer tout le Larousse des noms propres) nous remettent une couche tous les jours :roll: ...

Mais pour revenir à Gould, s'il souhaitait donner une telle image de lui même, et bien laissons lui ce privilège, pour notre plaisir également. Et tant pis pour les Monsaingeon dont on oubliera certainement le nom un jour.

Astrorock,
+1 sur Gould, car la seule version du Klavier que je possède est celle de :oops:......................Gould

Poulo,
Après avoir craqué sur les Goldberg de 81, puis sur celle de, par exemple, Leonhardt au clavecin, l'écoute de la version Gould de 55 donne une excellente idée du son cheminement artistique et émotionnel.
cargodemelody
 
Messages: 232
Inscription Forum: 25 Juin 2005 20:17
Localisation: A l'est
  • offline

Message » 24 Sep 2005 22:49

On pose une question , deux ou trois mots ,et en échange on en reçoit des centaines et c’est beau.
De tout cœur (pour certains d’entre nous c’est important) il y a ici, un homme, un artiste, un génie.
poulo
 
Messages: 58
Inscription Forum: 20 Fév 2005 12:29
  • offline

Message » 24 Sep 2005 22:59

Et tant pis pour les Monsaingeon dont on oubliera certainement le nom un jour.


Hélas ! Dans les films qu'il a fait, il sera toujours là, comme le commandant Cousteau :lol: Et personne ne pourra les remonter pour nous épargner son numéro de "je suis l'égal de celui que j'interviewe"...

Pour le Clavier tu devrais essayer d'écouter l'antithèse de Gould : Samuel Feinberg, un vieux russe, un grand scriabinien, dont le Bach est d'une spiritualité et a un côté "je joue pour moi à la maison" d'une élévation incroyable dans la familiarité qu'entretenait ce pianiste avec cet univers poético-polyphonique est traduit dans un jeu d'une subtilité et sophistication magnifiques.

on trouve ça chez Russian Disc !


Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56545
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 25 Sep 2005 0:42

astrorock a écrit:Je trouve le 1er concerto de bach avec berstein incroyable!

Et j'adore les toccatas aussi.


Je ne connais pas la version avec Bernstein, mais j'ai celle de 1957 avec Vladislav Slovak.
Ajari
 
Messages: 159
Inscription Forum: 09 Fév 2002 2:00
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message