Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Le daim et 8 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Gould for ever!

Message » 05 Mai 2006 22:00

La drôle d'association Monk - Gould que je me suis permis de faire est seulement fondée sur leur point commun qui est d'avoir chacun une "signature" sonore facilement identifiable. Ensuite, comparer (ou associer) un interprète et un compositeur/improvisateur est bien sûr plus que discutable :-?

Toutefois, mais c'est un avis de complet ignare en matière de technique musicale, je ressens chez les deux une même approche très abstraite de la musique, où le piano n'est que le vecteur de ce qu'ils cherchent, piano qu'ils traitent donc de façon détachée, d'où un doigté (phrasé ?) très "sec".

Dans tous les cas, Alain, je suis entièrement d'accord sur le fait qu'on puisse se passer de Gould mais pas de Monk 8) :wink:
bradest
 
Messages: 579
Inscription Forum: 16 Oct 2004 16:40
Localisation: Cachan (94)
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Mai 2006 22:00

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Mai 2006 22:19

Accord a écrit:mais personne ne jouera désormais comme Gould et l'évidence de son dique n'a-t-elle pas modifié la vision de l'oeuvre ?



Oui, je suis assez d'accord avec cette idée-là:

et puis l'interprétation pourrait aussi, à un certain point de vue, être comprise en elle même comme une "création": au sens où l'on parle de "créer" une oeuvre.

Je veux dire qu'une musique qui ne serait pas jouée n'existe pas "complètement — elle est seulement pour ainsi dire "en puissance", en forem d'existence potentielle ou possible.
Alors l'interprète la fait passer "en acte" — la faire venir à l'existence effective et concrète.

La beauté de cette oeuvre particulière que serait l'interprétation d'une oeuvre consisterait alors justement en ce que, éphére en son essence, l'interprétatation sauverait l'oeuvre interprétée de son oubli pour la rendre à son éternité propre.

Et c'est à ce point de vue que j'aime bien Gould pour ma part.

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35090
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 06 Mai 2006 7:18

C'est l'idée que j'ai exprimée en écrivant que la musique à besoin d'interprètes pour exister bien que certains théoriciens soient allés jusqu'à dire qu'elle était faite pour être lue !


Cependant, Gould n'est qu'un des interprètes de Bach, certes dans l'ensemble très intéressant dans sa façon de jouer cette musique, mais il n'a pas modifié la vision des oeuvres qu'il joue d'une façon indélébile.

Ce qu'il a réussi, en revanche, c'est à s'imposer comme l'INTERPRETE de Bach auprès d'un grand nombre de gens qui n'auraient pas écouté de Bach au clavier sans lui. Danas le même temps, on peut dire aussi que cette domination médiatique a fait que de nombreux pianistes ont cessé de jouer bach au piano. Mais ça revient depuis quelques années, les musiciens sont libérés du fardeau des comparaisons avec Gould.


Mais que l'on raye Gould de la carte et d'autres, pas moins captivants que lui, seront là pour le jouer.

Si l'on raye Monk, on raye un musicien beaucoup plus fécond et irremplaçable.



Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56575
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 06 Mai 2006 9:32

haskil a écrit:
Mais que l'on raye Gould de la carte et d'autres, pas moins captivants que lui, seront là pour le jouer.

Si l'on raye Monk, on raye un musicien beaucoup plus fécond et irremplaçable.



Alain :wink:


Mais qui sommes nous pour décider qui peut être rayé de la carte?
Franchement, j'ai beau chercher le Xème degré, ça fait plutôt bizarre de lire ça.
cargodemelody
 
Messages: 232
Inscription Forum: 25 Juin 2005 20:17
Localisation: A l'est
  • offline

Message » 06 Mai 2006 9:51

Moi aussi ça m'a fait bizarre de lire ça d'où ma question qui était premier degré et merci à haskil de l'avoir pris pour telle.
Tout cela n'est pas bien grave dans la mesure où il ne s'agit de se priver ni de Gould ni de Monk qui à part le fait d'être des OVNI du clavier ont tout de même peu en commun. :wink:
Accord
 
Messages: 825
Inscription Forum: 06 Avr 2005 22:08
  • offline

Message » 06 Mai 2006 10:06

qu'est ce que l'on peut lire comme ânneries ici... :o Regardez tout de même le film car il est formidable en tout point. Et si, Gould a laissé une trace indélébile dans l'âme et le coeur d'au moins tous les pianistes et ce n'est pas pour rien...

Dur labeur que d'essayer de minimiser la portée du travail de Mr Gould ! Ridicule ! Presqu'autant difficile que de faire passer Lugansky pour un génie :lol:
fredicol
 
Messages: 1806
Inscription Forum: 23 Juil 2004 0:51
Localisation: BAGNEUX
  • offline

Message » 06 Mai 2006 10:17

cargodemelody a écrit:
haskil a écrit:
Mais que l'on raye Gould de la carte et d'autres, pas moins captivants que lui, seront là pour le jouer.

Si l'on raye Monk, on raye un musicien beaucoup plus fécond et irremplaçable.



Alain :wink:


Mais qui sommes nous pour décider qui peut être rayé de la carte?
Franchement, j'ai beau chercher le Xème degré, ça fait plutôt bizarre de lire ça.


Je ne dis pas qu'il faut le rayer de la carte :lol: Loin s'en faut !

Je ne minimise pas davantage son travail, mais il n'est qu'un interprète. Et s'il faut s'intéresser à Gould, il vaut mieux l'écouter que regarder ou écouter les hagiographies écrites ou filmées qui lui sont consacrées à moins d'avoir un sacré recul.

D'ailleurs, par exemple, j'ai trouvé, une fois encore, que Jacques Drillon était bien plus intéressant dans le dernier numéro de Diapason que Monsaingeon. Drillon est brillant dans son analyse, le second est un hagiographe qui ne peut imaginer une seconde la part de provocation, d'humour, de second degré, d'auto dérision qu'il pouvait y avoir chez ce pianiste grand communicateur.

Je reprenais donc juste cette comparaison faite par un forumeur entre Monk et Gould.

Gould, tout grand interprète qu'il soit, n'est qu'un interprète parmi d'autres grands interprètes. Et à la différence de quelques autres, il n'a pas fait surgir des limbes de l'histoire un répertoire que personne ne jouait avant lui et qu'il aurait imposé au répertoire. Ou il ne s'est pas dédié à la musique de son temps pour l'imposer.


Et il n'est pas non plus un créateur à part entière comme l'était Thélonius Monk ! Qui s'il était rayé de la carte aurait privé la musique de jazz de l'un de ses plus importants créateurs.


Alain :wink:
Dernière édition par haskil le 06 Mai 2006 10:22, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56575
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 06 Mai 2006 10:18

Accord a écrit:Moi aussi ça m'a fait bizarre de lire ça d'où ma question qui était premier degré et merci à haskil de l'avoir pris pour telle.
Tout cela n'est pas bien grave dans la mesure où il ne s'agit de se priver ni de Gould ni de Monk qui à part le fait d'être des OVNI du clavier ont tout de même peu en commun. :wink:



Merci, tu as compris sans chercher des noises là où il n'y avait pas à en chercher :lol:


Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56575
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 06 Mai 2006 10:23

haskil a écrit:[Et à la différence de quelques autres, il n'a pas fait surgir des limbes de l'histoire un répertoire que personne ne jouait avant lui et qu'il aurait imposé au répertoire. Ou il ne s'est pas dédié à la musique de son temps pour l'imposer.

Alain :wink:


Il a joué plein de pièces oubliées du répertoire(Byrd, Gibbons, Strauss, Hindemith...) des transcriptions qu'il a lui-même écrites... Et puis, c'est le pianiste qui a enregistré le plus d'oeuvres de Bach.

Heureusement qu'il ne s'est pas dédié à la musique de son temps, cela aurait été une hérésie !

Et puis, tu devrais être lassé de t'en prendre à Monsaingeon... qui vient de signer, une fois de plus, un film remarquable. Tu ne l'as pas vu et tu le trouves déjà mauvais... :-?
Dernière édition par fredicol le 06 Mai 2006 10:28, édité 2 fois.
fredicol
 
Messages: 1806
Inscription Forum: 23 Juil 2004 0:51
Localisation: BAGNEUX
  • offline

Message » 06 Mai 2006 10:26

haskil a écrit:
cargodemelody a écrit:
haskil a écrit:
Mais que l'on raye Gould de la carte et d'autres, pas moins captivants que lui, seront là pour le jouer.

Si l'on raye Monk, on raye un musicien beaucoup plus fécond et irremplaçable.



Alain :wink:


Mais qui sommes nous pour décider qui peut être rayé de la carte?
Franchement, j'ai beau chercher le Xème degré, ça fait plutôt bizarre de lire ça.


Je ne dis pas qu'il faut le rayer de la carte :lol: Loin s'en faut !
...

Alain :wink:


No comment.
cargodemelody
 
Messages: 232
Inscription Forum: 25 Juin 2005 20:17
Localisation: A l'est
  • offline

Message » 06 Mai 2006 10:30

Bien que son disques Byrd et Gibbons soit l'un de mes préférés, ces musiques étaient déjà jouées par des interprètes de grande, grande valeur... mais au clavecin !

De même qu'Hindemith était joué et pas par des nains !

Reste Strauss pour la musique de piano duquel il a effectivement publié un disque qui a fait connaitre cette musique, rarement jouée, à tous ceux, nombreux, qui suivaient de près sa production discographique.

Et j'ajouterais Sibelius, certes joués par des pianistes nordiques, mais jamais par des pianistes ayant eu son audience.


Et il n'est pas le pianiste qui a enregistré le plus grand nombre d'oeuvres de bach : mais ceci est secondaire. Car ce n'est pas la quantité, en ce domaine, qui fait l'intérêt de son jeu.



Alain
Dernière édition par haskil le 06 Mai 2006 10:52, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56575
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 06 Mai 2006 10:32

cargodemelody a écrit:
haskil a écrit:
cargodemelody a écrit:
haskil a écrit:
Mais que l'on raye Gould de la carte et d'autres, pas moins captivants que lui, seront là pour le jouer.

Si l'on raye Monk, on raye un musicien beaucoup plus fécond et irremplaçable.



Alain :wink:


Mais qui sommes nous pour décider qui peut être rayé de la carte?
Franchement, j'ai beau chercher le Xème degré, ça fait plutôt bizarre de lire ça.


Je ne dis pas qu'il faut le rayer de la carte :lol: Loin s'en faut !
...

Alain :wink:


No comment.



Pardon, je ne comprends pas ! Car je ne pouvais pas utiliser d'autre mot pour répondre à ta question. :wink:

Vu qu'il n'a jamais été question de les rayer de la carte en réalité bien évidemment ! :lol:


Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56575
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 06 Mai 2006 10:41

Haskiller? :lol:
Je suis en train de regarder une cassette VHS "Glenn Gould's Greatest Hits" de chez Sony classical. C'est top délire, entre deux prestations sérieuses il joue la comédie outrageusement déguisé (en "Didier l'embrouille" à un moment!) dans les émissions de la radio canadienne CBC :o
GBo
 
Messages: 3377
Inscription Forum: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 06 Mai 2006 10:46

Je connais, c'est à hurler de rire :lol: D'une drôlerie délicieuse !

Mais vu du côté de certains de ses sectateurs c'est une chose à prendre très au sérieux, quelque part entre Heideger et Kant !

C'est plutôt idôlatrogouldkiller que je serais ! :mdr:


Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56575
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 06 Mai 2006 10:56

Si j'avais vraiment voulu chercher des noises, rien n'aurait été plus facile car la forme était "interprètable". Nous nous sommes bien compris là dessus.

En ce qui concerne Gould, son interprètation très typée (ce refus du légato dans Bach par exemple) donne à la composition une couleur unique.
Dans un autre registre, ( quels efforts pour élever le débat :mdr: ) dire que "My way" a été composé par Claude François ne le rend pas forcément plus grand qu'Elvis.

L'interprète est la prolongation indissociable du compositeur dont il transcende, ou dénature, l'oeuvre. L'aura de Gould et le talent de ses hagiographes (ainsi que leurs egos) font aussi avancer la musique.
Dernière édition par cargodemelody le 16 Mai 2006 23:06, édité 1 fois.
cargodemelody
 
Messages: 232
Inscription Forum: 25 Juin 2005 20:17
Localisation: A l'est
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message