Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Karlheinz STOCKHAUSEN

Message » 01 Jan 2008 22:22

grifield a écrit:Vaste débat, et je n'y prendrait pas part. :roll:

Je remonte ce sujet à mon retour sur ce forum (çela fait plusieurs mois que je n'était pas venu !).
Parce que la mort de Kralheinz m'a profondément affecté.
Il fait pour moi partie des compositeurs que j'écoute très rarement, au même titre que la plupart des oeuvres de Beethoven, que le Bach de l'art de la fugue et de l'offrande, ou que La majeure partie de l'oeuvre de Webern. Pourquoi ? Parce que toutes les conditions se doivent d'être réunies. La perfection et la complexité de ces oeuvres alliée à l'intensité musicale qui s'en dégage demande une concentration, une attention, qui ne peut se faire qu'à la condition de disposer du calme et de la disponibilité d'esprit. Si ces conditions sont réunies, alors cela ne peut laisser indifférent. C'est une musique totale, non seulement qui se pense, mais aussi, et surtout, qui se vit.

Stockhausen restera incontournable pour ceux qui voudront étudier la musique du XXe siècle, et celle qui suit.

Je le classe désormais dans les classiques.


À l'unisson...
Gilles R
 
Messages: 1485
Inscription Forum: 09 Juin 2004 15:34
Localisation: Ile-de-France
  • offline

Annonce

Message par Google » 01 Jan 2008 22:22

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 02 Jan 2008 20:10

J'ai essayé d'écouter certaines de ses oeuvres pour piano dont j'ai oublié le nom et je suis désolé mais je n'y arrive pas. Cela demande quznd même une bonne dose d'initiation pour en saisir le message, ou même ressentir de l'émotion, c'est surement pour cela que c'est peu écouté.

Mais je veux bien reessayer si vous m'aidez

Pour info, vous pouvez vous rabattre sur son fils qui est trompettiste de jazz. On l'entend fréquemment sur les disques d'Antoine Hervé (notamment sur les superbes Road Movie et Invention in You)

Eric.
Le Blaireau
 
Messages: 940
Inscription Forum: 21 Juin 2003 7:21
Localisation: Limoges
  • offline

Message » 03 Jan 2008 5:01

Le Blaireau a écrit:J'ai essayé d'écouter certaines de ses oeuvres pour piano dont j'ai oublié le nom et je suis désolé mais je n'y arrive pas. Cela demande quznd même une bonne dose d'initiation pour en saisir le message, ou même ressentir de l'émotion, c'est surement pour cela que c'est peu écouté.


J'aimerais bien comprendre moi aussi, au moins ce que les amateurs ressentent ou comprennent de cette musique.
xavierscriabine
 
Messages: 154
Inscription Forum: 09 Juin 2005 15:19
  • offline

Message » 03 Jan 2008 12:06

xavierscriabine a écrit:
J'aimerais bien comprendre moi aussi, au moins ce que les amateurs ressentent ou comprennent de cette musique.


+1 !

Avec toute la curiosité et l'ouverture d'esprit dont je peux arriver à faire preuve...
th7513
 
Messages: 345
Inscription Forum: 10 Juil 2004 1:29
  • offline

Message » 03 Jan 2008 14:47

Et pourtant je suis très friand de musique contemporaine, Messiaen, Dutilleux, Ligeti, Takemitsu, Saariaho...
xavierscriabine
 
Messages: 154
Inscription Forum: 09 Juin 2005 15:19
  • offline

Message » 03 Jan 2008 20:15

Le Blaireau a écrit:J'ai essayé d'écouter certaines de ses oeuvres pour piano dont j'ai oublié le nom et je suis désolé mais je n'y arrive pas. Cela demande quznd même une bonne dose d'initiation pour en saisir le message, ou même ressentir de l'émotion, c'est surement pour cela que c'est peu écouté.

Mais je veux bien reessayer si vous m'aidez

Il s'agit probablement de ses "Klavierstück". Ces oeuvres appartiennent à l'époque sérielle... d'ailleurs parmi les plus belles. Il est vrai que cette écriture est sûrement un peu radicale pour les premières écoutes. Il faut passer par des oeuvres de période plus récente... par exemple "Trans" pour orchestre qui est plus facile d'accès... Le CD de cette oeuvre DGG comporte deux enregistrements, le premier le live de la création et l'autre en "studio"... les ambiances et les énergies sont très différentes... Une version tourmentée et "romantique" l'autre analytique... (à découvrir sans difficulté).

Le Blaireau a écrit:Pour info, vous pouvez vous rabattre sur son fils qui est trompettiste de jazz. On l'entend fréquemment sur les disques d'Antoine Hervé (notamment sur les superbes Road Movie et Invention in You)


Markus Stockhausen c'est Markus Stockhausen...excellent trompettiste (interprète dans "Trans") mais Karlheinz Stockhausen... c'est Karlheinz Stockhausen. :wink:
Gilles R
 
Messages: 1485
Inscription Forum: 09 Juin 2004 15:34
Localisation: Ile-de-France
  • offline

Message » 03 Jan 2008 20:23

xavierscriabine a écrit:J'aimerais bien comprendre moi aussi, au moins ce que les amateurs ressentent ou comprennent de cette musique.

th7513 a écrit:Avec toute la curiosité et l'ouverture d'esprit dont je peux arriver à faire preuve...

Avez vous écouté les oeuvres pour orchestre ? "Trans" ? "Carré" ? "Gruppen" ?
Gilles R
 
Messages: 1485
Inscription Forum: 09 Juin 2004 15:34
Localisation: Ile-de-France
  • offline

Message » 03 Jan 2008 20:56

Le Blaireau a écrit:Pour info, vous pouvez vous rabattre sur son fils qui est trompettiste de jazz. On l'entend fréquemment sur les disques d'Antoine Hervé (notamment sur les superbes Road Movie et Invention in You)


Markus Stockhausen c'est Markus Stockhausen...excellent trompettiste (interprète dans "Trans") mais Karlheinz Stockhausen... c'est Karlheinz Stockhausen. :wink:


C'est pas faux.... :mdr:

En attendant, j'essaierai de passer à la médiathèque pour trouver quelque unes des oeuvres que tu m'a indiquées

Eric
Le Blaireau
 
Messages: 940
Inscription Forum: 21 Juin 2003 7:21
Localisation: Limoges
  • offline

Message » 04 Jan 2008 12:42

Gilles R a écrit:
xavierscriabine a écrit:J'aimerais bien comprendre moi aussi, au moins ce que les amateurs ressentent ou comprennent de cette musique.

th7513 a écrit:Avec toute la curiosité et l'ouverture d'esprit dont je peux arriver à faire preuve...

Avez vous écouté les oeuvres pour orchestre ? "Trans" ? "Carré" ? "Gruppen" ?


Gruppen oui et j'ai détesté.
Les autres je ne me souviens plus.

Et comme Blaireau j'ai trouvé les Klavierstücke atroces, c'est anti-musical pour moi.
Je n'ai rien trouvé de musical là-dedans, tout semble être fait pour ne ressentir aucune émotion.
xavierscriabine
 
Messages: 154
Inscription Forum: 09 Juin 2005 15:19
  • offline

Message » 07 Jan 2008 1:25

J'ai également été absent de HCFR depuis un bon moment, et là je m'attendais à une discussion interminable suite à la disparition de Stockhausen... peu de réactions finalement.

xavierscriabine a écrit: J'aimerais bien comprendre moi aussi, au moins ce que les amateurs ressentent ou comprennent de cette musique.


Je ne saurais absolument rien expliquer, mais c'est bien possible que le manque d'intérêt pour ce type de musique (comme son équivalent dans l'art plastique d'ailleurs) soit dû à une série de confusions terribles. Quelques exemples :

Si on prend le quatuor en hélicoptère et qu'on le regarde sur YouTube, c'est clair que n'importe quelle production hollywoodienne est mieux réussie. Puis, avec des références comme Apocalypse Now, comment dire que l'oeuvre de Stockhausen dans ce cas est "majeure", alors que celle de Coppola serait "mineure" ? Le public s'y perd dans les échelles de valeur.

Mais à l'inverse, si on a la chance d'écouter en live des percussions du même Stockhausen, de préférence dans la nef d'une cathédrale, on mesure à quel point une telle pièce peut nous amener à vibrer. La beauté des sons, la magie de l'instant, l'enchevêtrement des interventions. Il reste tout de même la question de la partition : à observer les instrumentistes, on voit qu'ils suivent les indications du compositeur avec une précision extrême... est-elle nécessaire pour créer cette magie ? quelquefois on se dit qu'en improvisant quelques traits, le résultat serait pareil... ça brouille encore les pistes... je n'ai pas de réponse...

L'exemple ultime : celui du célèbre 4'33 de John Cage, où l'interprète reste silencieux pendant un certain temps (en 3 mouvements s'il vous plait).

Une première approche serait la suivante : on se dit qu'il se fiche du monde. Mais ce silence en fait n'en est pas un, et c'est là toute l'histoire. Pendant l'exécution de cette pièce, l'auditeur un tant soit peu attentif peu s'apercevoir qu'il est en réalité plongé dans un bain de bulles sonores : ronronnement de la clim, klaxon à l'extérieur de la salle de concert, ricanement venant de la rangée du fond, râclure de gorge, froissement de robe, etc... Vous pensez que ce n'est pas de la musique ? eh bien pour John Cage, c'est justement ça le fondement même de la musique, le SON ! Il a raison et il met le doigt dessus ! C'est courageux et c'est pas se ficher du monde, non ?

Ca a l'air très sérieux, mais (car il y a un "mais") lorsqu'on le voit à une émission TV de divertissement comment il malmène sa salle bain - cuisine en s'amusant de ces fameux "bruits" (mixeur, carafe d'eau, grille-pain, etc...) et avec quel amusement (!), on est de nouveau face à un jeu de pistes et on ne sait plus où aller.

Cette confusion est à la fois ce qui est intéressant à détecter (AMHA, je ne demande à personne de partager cette opinion) car on ne se contente pas de l'apparence et de l'évidence, mais est peut-être aussi ce qui détourne le public de ces démarches... et ce pour la même raison (apparence et évidence étant confortables).

@+
blue dream
 
Messages: 1346
Inscription Forum: 26 Jan 2004 10:24
  • offline

Message » 07 Jan 2008 12:58

blue dream a écrit:Mais à l'inverse, si on a la chance d'écouter en live des percussions du même Stockhausen, de préférence dans la nef d'une cathédrale, on mesure à quel point une telle pièce peut nous amener à vibrer. La beauté des sons, la magie de l'instant, l'enchevêtrement des interventions. Il reste tout de même la question de la partition : à observer les instrumentistes, on voit qu'ils suivent les indications du compositeur avec une précision extrême... est-elle nécessaire pour créer cette magie ? quelquefois on se dit qu'en improvisant quelques traits, le résultat serait pareil...


J'allais le dire...
xavierscriabine
 
Messages: 154
Inscription Forum: 09 Juin 2005 15:19
  • offline

Message » 07 Jan 2008 13:08

xavierscriabine a écrit:
J'allais le dire...


ben, si tu allais le dire, je suis désolé d'avoir essayé apporter un début de réponse à ta question...
8)

en fait ta question n'en était pas une, c'est ça ? juste une façon de dire "de toute manière, je n'y comprendrais et ne ressentirais jamais rien" ?
blue dream
 
Messages: 1346
Inscription Forum: 26 Jan 2004 10:24
  • offline

Message » 07 Jan 2008 14:59

Non non, ta réponse est intéressante.
Mais disons que ça ne me convainc pas de la qualité intrinsèque de cette musique, puisque toi-même tu en doutes et reconnais que faire à peu près n'importe quoi donnerait un résultat proche...
xavierscriabine
 
Messages: 154
Inscription Forum: 09 Juin 2005 15:19
  • offline

Message » 07 Jan 2008 17:36

Le doute, c'est simplement que je ne me sens pas qualifié pour donner un avis mieux argumenté, mais surtout pour mettre l'accent sur l'ambiguité qui peut détourner le public de ce genre de musique. Autrement, pour le moment vécu, je n'ai aucun doute sur ce que j'ai ressenti : cela aurait été moins long, je ne me serais peut-être pas posé cette question.
(ton forum a l'air bien, vais y faire un tour plus longtemps à l'occasion :wink: )
blue dream
 
Messages: 1346
Inscription Forum: 26 Jan 2004 10:24
  • offline

Message » 07 Jan 2008 18:35

blue dream a écrit:(ton forum a l'air bien, vais y faire un tour plus longtemps à l'occasion :wink: )


(n'hésite pas) :wink:
xavierscriabine
 
Messages: 154
Inscription Forum: 09 Juin 2005 15:19
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD