Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Media6292 et 13 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Keith Jarrett The Koln Concert

Message » 31 Aoû 2005 9:40

Pyjam a écrit:Quels sont donc les disques de Monk pour découvrir son immense talent d'improvisateur, svp ?


quelques pistes ici :idee: avec peut-être des dégâts collatéraux puisqu'il n'est pas question que de monk :lol:

http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... light=monk

Blounote :wink:
blounote
 
Messages: 4817
Inscription Forum: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Annonce

Message par Google » 31 Aoû 2005 9:40

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 31 Aoû 2005 11:00

Merci pour vos réponses sur Monk. :D

Concernant Jarrett, globalement j'aime beaucoup ses longues "improvisations" : Paris, Cologne, Brême et Lausanne. En revanche, La Scala est rasoir au possible.

Quoiqu'il en dise j'ai le sentiment qu'il prépare un peu avant de venir (au moins l'idée générale, le style). Pour autant, j'ai également le sentiment que pendant plusieurs minutes, il cherche des thèmes et, assez souvent, rien ne vient vraiment et il se rabat sur ce qu'il sait faire de mieux : une épaisse nappe sonore, un magma en ébullition. Personnellement, j'adore. Ça me donne l'impression qu'il a 3 mains. C'est beau mais c'est encore mieux s'il trouve une transition vers quelque chose de plus serein pour conclure. Parfois, il y arrive et là c'est sublime ; parfois non. Dommage ! Avec un peu plus de préparation, ça aurait été tout de même plus satisfaisant.

Autant je peux avoir du plaisir avec ses impro, autant je m'ennuie à mourir avec ses interprétations en solo. Je n'arrive pas à croire qu'il y ait autant de macarons de récompense sur "The Melody at Night, With You" (on ne voit même plus la pochette tellement il y en a). Je trouve qu'il n'y a aucune nuance ni émotion dans ce disque. Ça pourrait tout aussi bien être joué par un enfant qui suit la partition, voire par un piano mécanique, un orgue de barbarie (c'est comme ça que ça s'écrit ? :-? ça porte bien son nom alors). Je croyais être le seul à détester ce disque, je croyais manquer de goût. Finalement, vous allez peut-être me rassurer sur ce point. :lol:
Pyjam
 
Messages: 3709
Inscription Forum: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: À l’Ouest
  • offline

Message » 23 Jan 2008 11:56

Bonjour à tous ; je souffle un peu pour dépoussierer ce vieux sujet à ce que je vois ...
Je parcourais internet à la recherche d'information sur le concert solo de Keith Jarrett du 21 octobre à Francfort, et je suis tombé sur ce topic...
Mon dieu.
Quand je lis, que " l'improvisation ça s'apprend " j'en frémis de révolte.
Je prends moi même des cours d'improvisation, et quand j'entends des types qui jouent en essayant de suivre les grilles, en faisant un effort monstrueux pour rester en rythme, et j'en passe, le résultat est souvent très décevant, et pauvre en émotion.
Suivre des grilles, non mais n'importe quoi. C'est dans la tête tout ça. Si on veut suivre une grille, ou une partition, on fait plus de la musique improvisée. Keith Jarrett utilise le jazz modal. Il utilise très peu d'accord parfois, mais reste capable de "sortir des grilles" justement.
Enfin j'sais pas, mais je me vois mal réfléchir " alors ... la mineur, et ensuite do # majeur, puis après le 5 du 1 sur le 2 , et puis ... "
Non. Non. La musique, c'est de l'expression, et non pas de la prostitution.
On entend, on répond, on joue, on construit.
Pour ma part, je n'ai absolument jamais appris la théorie, je ne comprends absolument pas le " 1 4 5, puis 2 4 5 , puis 1 5/4 avec l'accord mélodique, puis harmonique, et bla bla bla bla " ...
J'entends, je joue. On me parle, je réponds. Et je vais pas chercher mes connaissances dans un bouquin qui m'explique comment parler. J'ai appris en écoutant des types comme Jarrett, Monk, Garrett, Davis, Terrasson, Hancock, Redman, Carter, Chopin, Rachmaninov, etc etc...
Je vais prendre un petit exemple tout bête, pour répondre au " ses concerts solo ses chiants, et ses harmonies toujours les memes, ... " Franchement. Vous avez juste écouté le concert de Cologne, c'est ça hm ? Rien que la Scala Part 2. Rien que celui ci. Ou même Nagoya dans les Sun Bear Concert. Et puis tiens, j'y pense ; même pas la peine d'aller si loin ; le köln concert, l'enchainement d'accords violents juste avant la part 2b, hm ?
C'est super harmonique et ennuyeux ça peut-être ? Quand au rythme, il dit lui même en préambule de la transcription originale que certains passages sont instranscriptibles, de part leur caractère arythmique justement.
" C'est chiant ". Non mais . Non mais quoi " c'est chiant " ? Ca va absolument partout. Par plus chiant que du jazz joué en croche tout l'temps avec des accords plaqués toutes les 6 notes , hm ...
Du " New Age ". Mais merde, et le Sapporro part 2 ? C'est du Jazz New Age ça peut etre ?
J'accepte votre point de vue, mais reste que je trouve votre critique un peu rapide et facile.
Sur ce, je file, mais j'y reviendrais.

A Bientot !
gd*T
 
Messages: 3
Inscription Forum: 23 Jan 2008 11:34
  • offline

Message » 23 Jan 2008 14:22

gd*T a écrit:Bonjour à tous ; je souffle un peu pour dépoussierer ce vieux sujet à ce que je vois ...
Je parcourais internet à la recherche d'information sur le concert solo de Keith Jarrett du 21 octobre à Francfort, et je suis tombé sur ce topic...
Mon dieu.
Quand je lis, que " l'improvisation ça s'apprend " j'en frémis de révolte.
Je prends moi même des cours d'improvisation, et quand j'entends des types qui jouent en essayant de suivre les grilles, en faisant un effort monstrueux pour rester en rythme, et j'en passe, le résultat est souvent très décevant, et pauvre en émotion.
Suivre des grilles, non mais n'importe quoi. C'est dans la tête tout ça. Si on veut suivre une grille, ou une partition, on fait plus de la musique improvisée. Keith Jarrett utilise le jazz modal. Il utilise très peu d'accord parfois, mais reste capable de "sortir des grilles" justement.
Enfin j'sais pas, mais je me vois mal réfléchir " alors ... la mineur, et ensuite do # majeur, puis après le 5 du 1 sur le 2 , et puis ... "
Non. Non. La musique, c'est de l'expression, et non pas de la prostitution.
On entend, on répond, on joue, on construit.
Pour ma part, je n'ai absolument jamais appris la théorie, je ne comprends absolument pas le " 1 4 5, puis 2 4 5 , puis 1 5/4 avec l'accord mélodique, puis harmonique, et bla bla bla bla " ...
J'entends, je joue. On me parle, je réponds. Et je vais pas chercher mes connaissances dans un bouquin qui m'explique comment parler. J'ai appris en écoutant des types comme Jarrett, Monk, Garrett, Davis, Terrasson, Hancock, Redman, Carter, Chopin, Rachmaninov, etc etc...
Je vais prendre un petit exemple tout bête, pour répondre au " ses concerts solo ses chiants, et ses harmonies toujours les memes, ... " Franchement. Vous avez juste écouté le concert de Cologne, c'est ça hm ? Rien que la Scala Part 2. Rien que celui ci. Ou même Nagoya dans les Sun Bear Concert. Et puis tiens, j'y pense ; même pas la peine d'aller si loin ; le köln concert, l'enchainement d'accords violents juste avant la part 2b, hm ?
C'est super harmonique et ennuyeux ça peut-être ? Quand au rythme, il dit lui même en préambule de la transcription originale que certains passages sont instranscriptibles, de part leur caractère arythmique justement.
" C'est chiant ". Non mais . Non mais quoi " c'est chiant " ? Ca va absolument partout. Par plus chiant que du jazz joué en croche tout l'temps avec des accords plaqués toutes les 6 notes , hm ...
Du " New Age ". Mais *****, et le Sapporro part 2 ? C'est du Jazz New Age ça peut etre ?
J'accepte votre point de vue, mais reste que je trouve votre critique un peu rapide et facile.
Sur ce, je file, mais j'y reviendrais.

A Bientot !


Du calme, ce n'est que de la musique.

Pour t'énerver un peu plus, la connaissance rend libre.

François
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription Forum: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 24 Jan 2008 4:29

gd*T a écrit:Quand je lis, que " l'improvisation ça s'apprend " j'en frémis de révolte.

gd*T a écrit:Je prends moi même des cours d'improvisation, ...

Il n'y aurait pas un petit paradoxe, là? :roll: :wink:

Ne voyez aucune agressivité dans ce post, mais oui, l'improvisation ça s'apprend, et ça se travaille! Cela n'empêche pas que l'on puisse improviser sans avoir aucune connaissance théorique sur le sujet.
Mais on peut tout simplement apprendre, d'un tiers ou par ses propres expérimentations, que certaines successions d'accords ou de rythmes fonctionnent mieux que d'autres, ce qui n'oblige évidemment pas à toujours rester dans un carcan et respecter les mêmes schémas.
Non, franchement, ce qui ne s'apprend pas ce sont la sensibilité et le talent. Si on n'a ni l'une ni l'autre, aucun cours n'y pourra rien, en musique comme dans n'importe quel autre domaine...
arangil
 
Messages: 41
Inscription Forum: 06 Juin 2003 10:03
  • offline

Message » 25 Jan 2008 23:47

Frigard : oh, je suis calme, pas de problème, et de toute façon je respecte vos dires, c'était juste pour défendre mon point de vue avec un peu de véracité :wink:

arangil : oui bon, d'accord, mais j'prends des cours d'improvisation parce que c'est la seule façon de jouer du jazz en groupe par le biais du conservatoire en fait ...
Et c'est bien sympa. On joue plus qu'on apprend les grilles.
Ce qui me dérange, c'est que finalement, on peut vite en venir en fait que oui, tout s'apprend. Et c'est normal de toute manière. Mais je n'aime pas trop l'uniformisation de tout à n'importe quoi, et rendons à César ce qui lui appartient. J'aime qu'un peu de magie rime avec l'improvisation, et pour moi, on aura beau "apprendre" que do - fa - sol c'est chouet pour faire du blues, ça remplacera en rien l'interpretation personnelle, le vécu, la sensibilité, toutes ces choses, qui comme tu le dis, ne s'apprennent pas. Je voue un grand respect à ceci, voilà tout !
gd*T
 
Messages: 3
Inscription Forum: 23 Jan 2008 11:34
  • offline

Message » 27 Jan 2008 21:54

bonsoir


pour ce koln concert les 5 premiere minutes sont sublimes (emotion entre autre) mais apres que dire c'est "chiant a mourir ,repetitif et sans inspiration)
de plus il serait temps que cet opus sorte dans une edition SACD ou CD mais de qualite car cet enregistrement (sur du HR) est tout bonnement pas terrible avec un souffle qui est tres present

a+
gentlegiant
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4311
Inscription Forum: 30 Déc 2001 2:00
  • offline

Message » 28 Jan 2008 15:21

gd*T a écrit: Frigard : oh, je suis calme, pas de problème, et de toute façon je respecte vos dires, c'était juste pour défendre mon point de vue avec un peu de véracité :wink:

arangil : oui bon, d'accord, mais j'prends des cours d'improvisation parce que c'est la seule façon de jouer du jazz en groupe par le biais du conservatoire en fait ...
Et c'est bien sympa. On joue plus qu'on apprend les grilles.
Ce qui me dérange, c'est que finalement, on peut vite en venir en fait que oui, tout s'apprend. Et c'est normal de toute manière. Mais je n'aime pas trop l'uniformisation de tout à n'importe quoi, et rendons à César ce qui lui appartient. J'aime qu'un peu de magie rime avec l'improvisation, et pour moi, on aura beau "apprendre" que do - fa - sol c'est chouet pour faire du blues, ça remplacera en rien l'interpretation personnelle, le vécu, la sensibilité, toutes ces choses, qui comme tu le dis, ne s'apprennent pas. Je voue un grand respect à ceci, voilà tout !


Comme le dit si justement fgirard : "la connaissance rend libre".

Et l'improvisation s'apprend tout comme la musique s'apprend.

Certains sont plus doués que d'autres et certains ont même un don si grand pour apprendre que tels des éponges ils absorbent tout et le digèrent à une vitesse phénoménale.

Apprendre n'uniformise pas tout non plus.

Apprentissage ne veut pas dire l'imitation servile de modèles.
Apprendre ne veut pas dire scolaire, dans la pire acception du terme.
Apprendre ne veut pas dire prendre des cours académiques ni des cours de tradition orale (les Pygmées apprennent à chanter leurs "polyphonies" sans prendre de cours, mais ils apprennent ça c'est certain), on peut apprendre seul en écoutant les autres, en étudiant leurs oeuvres (c'est comme ça qu'on apprend à composer le plus souvent), etc. il y a mille façon d'apprendre.


Ce qui ne s'apprend pas, c'est le génie, mais c'est autre chose. On apprend pas à être Beethoven, pas être Duke Ellington, pas à être Thelonius Monk, pas à être Art Tatum pour prendre quatre génies si différents les uns des autres.

Jarrett a beaucoup appris ! Y compris à improviser !

Keith Jarrett utilise le jazz modal. Il utilise très peu d'accord parfois


La musique modale existait bien avant le jazz et bien avant la musique tonale.

Et le propre du modal (qui stricto sensu s'oppose au tonal) est justement d'être horizontal (fondé sur des lignes mélodiques et des modes) et non vertical (fondé sur des accords et des tonalités comme la musique tonale), même si dans sa grande générosité la musique tonale a vite absorbée la vieille modalité pour la faire entrer dans le système tonal élargi aux modes. Chopin, Debussy, Fauré, Ravel ont su faire cela comme personne. Et les jazzmen leur doivent beaucoup. Et notamment ce bon vieux Miles Davis et son fameux retour au modal... En voilà un autre qui avait beaucoup appris...


Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56541
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 30 Jan 2008 13:03

Je lis beaucoup que le son du concert est nul, et que ceci est du à ECM... Petite anectode vue il y a bien longtemps sur le net : apparement Keith Jarrett n'aurait pas eut le piano escompté lors du concert, et un piano de moindre qualité avec un son métallique justement... Donc peut-être la faute n'est-elle pas entièrement à l'éditeur ? Peut-être...

" Apprendre n'uniformise pas tout, apprentissage ne veut pas dire l'imitation servile de modèles , apprendre ne veut pas dire scolaire, dans la pire acception du terme. Apprendre ne veut pas dire prendre des cours académiques ni des cours de tradition orale "

On peut apprendre en écoutant seul, je suis d'accord.

Pour reprendre, ce qui me dérange dans les propos "d'apprendre à improviser", c'est que bien trop souvent, j'ai bien l'impression que la tentative d'apprentissage quant à l'improvisation est bien trop cernée, et rime malheuresement avec la petite liste qualificative ci dessus.
Ou alors, apprendre l'improvisation "qqch". Si c'est improviser dans un certain style de musique, alors là d'accord. Car il faut connaître les rythmiques/tonalités à employer pour faire ressortir les thèmes. Mais s'arrêter à ceci est bien trop dommage, et s'en servir d'unique rampe aussi. J'ai un peu cette impression. Qu'on nous guide le long d'accords. Alors qu'il suffirait d'avoir compris l'atmosphère, après libre à nous d'évoluer dedant...
M'enfin, vous avez raison, la connaissance rend libre et libre à moi d'apprendre seul.

Alea Jacta Est, merci à vous
:idee:
gd*T
 
Messages: 3
Inscription Forum: 23 Jan 2008 11:34
  • offline

Message » 01 Fév 2008 8:27

gd*T a écrit:M'enfin, vous avez raison, la connaissance rend libre et libre à moi d'apprendre seul.

Alea Jacta Est, merci à vous
:idee:


Bonjour,

Je vais faire un paralléle avec le sport et la neurologie. C'est la même chose pour un pianniste sur le plan technique.
Ce qui fait un grand sportif ou pianniste, ceux sont les heures de travail passées à répérer des gestes pour que leur éxecution reléve de l'inconscient ou de l'automatisme et plus du conscient -c'est le cervelet qui la dedans à un rôle majeur.
Cela va leur permette pour le sportif/pianniste de se concentrer sur l'essentiel, la stratégie, l'anticipation et la réaction.

Pour le pianiste en plus des trois choses citées ci-dessus et le plus important : sa sensibilité ou le ressentit de ce qu'il fait.

En tous cas comme le sportif, le pianniste doit s'échauffer, ce qui est intedit au forumeur. :D

Une fois la connaissance acquise, il faut se libérer des carcants imposés et c'est le plus dure surtout dans une discipline artistique.


François
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription Forum: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 01 Fév 2008 10:37

en même temps même la stratégie (pour un sportif) est bossée, rebossée, re-re bossée :wink:

La configuration dans mon profil


Attention, il se peut que ce post comporte des private joke navrantes, des poils de troll, voire des morceaux de boulets. Employé de l'année 2015. Aussi connu comme Admin dada. M'embêtez pas.
Avatar de l’utilisateur
Betekaa
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 52151
Inscription Forum: 15 Jan 2002 2:00
Localisation: omnichiant
  • offline

Message » 01 Fév 2008 10:57

" Il n'est de meilleure improvisation qui ne se prépare. "

De : J'sais plus qui.

:wink: :D

Une autre (j'aime bien les citations :lol: ) :

" On lui prête du Génie ! Il n'a qu'une bonne mémoire ! "

De : Je n'sais plus, non plus.
syber
 
Messages: 11852
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • online

Message » 16 Avr 2008 18:06

Puisque l'on parle de Monk sur ce fil, je propose cette vidéo d'un concert dans un pays scandinave : MONK.

Les plus férus d'entre vous connaisent sans doute déjà ce passage.

Ceux qui découvriront Monk, seront a minima, fascinés par le jeu et le comportement du pianiste. Pour ma part, une grande partie de ce que j'aime dans le Jazz est illustré par ce bout de film ! :D
syber
 
Messages: 11852
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • online

Message » 16 Avr 2008 23:03

Génial. merci pour ce lien. :wink:
bradest
 
Messages: 579
Inscription Forum: 16 Oct 2004 16:40
Localisation: Cachan (94)
  • offline

Message » 17 Avr 2008 8:35

Rémy_B a écrit:Salut,

Alain je suis d'accord avec toi, plus j'écoute le KOln Concert, plus je m'emm**** ...


Rémy


Ah, que ça fait du bien de lire un tel avis !

Mis à part un bref passage, je me suis toujours ennuyé en écoutant the Köln concert ! Quand j'étais jeune, j'en faisais un complexe vis à vis de mes copains qui se pâmaient et qui m'expliquaient que je comprenait rien à la musique!
Neophyt
 
Messages: 423
Inscription Forum: 21 Mai 2005 23:28
Localisation: Yvelines
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message