Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

LA démat, et le streaming : quid de la qualité ?

Message » 02 Mai 2018 12:25

fredicol a écrit:Ça fait 3 ans que je pratique des recherches à Londres, Prague, Amsterdam, Berlin, Moscou et Paris... Aucun d’eux n’a notre technologie et pour la plupart, ils n’ont même plus de magnétophone ! Le process que nous avons mis au point nous a pris 2 ans de recherches... Entre leur copie de départ et notre restauration, il y a un monde ! Va écouter le Peterson ou le Fitzgerald de 61 en mono, tu comprendras ;-) Mais un peu mieux que du Streaming car même sur Qobuz, la qualité en streaming est à des années lumières de notre 16bit d’origine...
C’est d’ailleurs en étant en mesure d’apprécier la différence que les archives nous ouvrent les accès au matériau original


Ce n'est pas de la qualité de votre travail dont je parlais et que personne ne met en cause : mais bien du document qu'ils vous auraient fourni et dont la qualité conditionne tout de même un peu beaucoup le résultat final. S'il est en bon état et bien copié, c'est mieux que en mauvais état et mal copié. Son âge, les conditions dans lesquelles il a été conservé, les réglages d'origine utilisés sur le magnétophone en polarisation et azimutage des têtes, éventuellement la dolby quand il y en a eu un d'utilisé, le magnéto utilisé pour lire la bande pour la copier... tout cela conditionne bien des choses pour le travail de "restauration" qui est fait ensuite.

Ne m'explique donc pas ce que je sais déjà sur le travail nécessaire, plus ou moins lourd, de restauration de documents sonores conservés dans les archives des radios publiques 8) j'attendrais juste une réponse toute simple à la question toute simple que je posais...

Donc, si j'ai bien compris les radios vous ont in fine confié les documents originaux pour que vous puissiez les copier vous-même et les restaurer ensuite... c'est parfait.

En revanche, comment expliquer que le streaming FLAC en 16/44.1 de quobuz soit moins bon que votre 16 bits ?
Par ailleurs, votre 16 bits est identique ou pas à celui des CD que vous produisez ?

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Annonce

Message par Google » 02 Mai 2018 12:25

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 02 Mai 2018 12:41

On ne copie rien en l'occurrence mais je n'explique plus rien car tu sais déjà tout
fredicol
 
Messages: 1806
Inscription Forum: 23 Juil 2004 0:51
Localisation: BAGNEUX
  • offline

Message » 02 Mai 2018 13:21

fredicol a écrit:On ne copie rien en l'occurrence mais je n'explique plus rien car tu sais déjà tout


Tu ne changeras jamais :o

On est bien contraint de passer de l'analogique (quand l'archive l'est) si l'on veut partir du doc oiriginel (dans le cas ou la radio aurait numérisé la bande analogique : ça se fait au pas de course ces choses là, y compris par des prisonniers..(1.) au numérique pour pouvoir restaurer le document à l'aide des outils habituels ou développés spécifiquement, puis le commercialiser sous forme de cd ou de fichiers : ça implique donc une copie. A moins que vous ne restauriez qu'en usant de techniques analogique comme dans l'ancien temps.

Soit elle est fournie par la radio - l'INA en France -, soit elle est faite par vous même si la radio vous confie l'originel que vous pouvez copier de la façon qui vous convienne le mieux : et c'est pas toujours facile.

Tiens d'ailleurs : vos LP sont faits à partir d'un matériel analogique ou numérique ?

(1) En France, des services de copies de bandes analogiques sur des supports numériques sont faits par des personnes qui purgent des peines de prison. Certaines restaurent aussi des pellicules. Le fait que se sont des prisonniers n'impliquent pas que le travail soit mal fait. Mais parfois que les erreurs d'authentification des bandes ne soient pas repérées...
Dernière édition par haskil le 07 Mai 2018 8:48, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 03 Mai 2018 11:36

haskil a écrit:En revanche, comment expliquer que le streaming FLAC en 16/44.1 de quobuz soit moins bon que votre 16 bits ?

Les miracles de la pseudo qualité qobuz.
jeanpascalg
 
Messages: 1068
Inscription Forum: 25 Mai 2001 2:00
Localisation: Chantilly
  • offline

Message » 03 Mai 2018 11:39

Soit Qobuz, ou aussi bien Sony, le distributeur, dont les exports et conversions sont parfois hasardeuses...
fredicol
 
Messages: 1806
Inscription Forum: 23 Juil 2004 0:51
Localisation: BAGNEUX
  • offline

Message » 03 Mai 2018 15:39

jeanpascalg a écrit:
haskil a écrit:En revanche, comment expliquer que le streaming FLAC en 16/44.1 de quobuz soit moins bon que votre 16 bits ?

Les miracles de la pseudo qualité qobuz.


Attention ! Ce sont des choses qui se plaident devant un tribunal : des clients mécontents peuvent attaquer sur la base évidemment d'une affirmation qualitative de Qobuz qui ne serait pas respectée...

Frédicol écrit : Soit Qobuz, ou aussi bien Sony, le distributeur, dont les exports et conversions sont parfois hasardeuses...


Vous ne fournissez pas vous-même à votre distributeur Sony des fichiers qui correspondent aux qualités vendues par Qobuz ?

Et vous ne pestez pas contre une qualité sonore qui ne correspond pas à ce que vous vous donnez tant de mal à obtenir ?


Et in fine si Sony envoie à Qobuz des fichiers qualitativement problématiques : le client qui ne streams pas, mais achète un album sur Qobuz...il va avoir des fichiers moins bons que ceux que vous fournissez à Sony ?

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 04 Mai 2018 0:00

Pendant des années, je me suis battu tant sur les métadonnées que sur les formats... Mais ces énormes "machines" ont des protocoles à eux et on ne pèse pas grand chose. Pour les métadonnées par exemple, les nomenclatures imposées par iTunes notamment, sont à s'arracher les cheveux et frisent parfois l'absurdité. Or, nous savons bien qu'en classique et qu'en jazz, cela est primordial. Et je ne parle pas non plus des titres originaux dans une langue précise qu'on ne trouve pas (que l'on cherche Scènes d'enfant, Kinderszenen ou Scenes from Childhood, on ne trouve pas les mêmes phonogrammes alors qu'il s'agit de la même oeuvre).

Pour finir, Sony nous demande des DDP et j'ignore ce qu'ils fournissent à leur tour... Du coup, on a arrêté de fournir les 24bit et ne les distribuons qu'exclusivement sur le site de Fondamenta

Le modèle du streaming est une énorme supercherie pour les producteurs indépendants. C'est nous qui apportons essentiellement la diversité des phonogrammes et motivons les abonnements alors que le consommateur final écoute essentiellement ce qu'il aurait téléchargé illégalement. Je ne donne pas cher du streaming dans ces conditions lorsque les producteurs indépendants en auront assez de faire figure d'appât et de mettre quasiment gratuitement leur catalogue à disposition... D'ailleurs, lorsqu'il s'agit des indépendants, ils n'ont pas la possibilité de différer les sorties physiques des sorties numériques alors que Warner, Sony et Universal sortent parfois le numérique des gros coffrets Callas, Horowitz et autres, bien après leur sortie physique...
fredicol
 
Messages: 1806
Inscription Forum: 23 Juil 2004 0:51
Localisation: BAGNEUX
  • offline

Message » 06 Mai 2018 8:34

fredicol a écrit:Pendant des années, je me suis battu tant sur les métadonnées que sur les formats... Mais ces énormes "machines" ont des protocoles à eux et on ne pèse pas grand chose. Pour les métadonnées par exemple, les nomenclatures imposées par iTunes notamment, sont à s'arracher les cheveux et frisent parfois l'absurdité. Or, nous savons bien qu'en classique et qu'en jazz, cela est primordial. Et je ne parle pas non plus des titres originaux dans une langue précise qu'on ne trouve pas (que l'on cherche Scènes d'enfant, Kinderszenen ou Scenes from Childhood, on ne trouve pas les mêmes phonogrammes alors qu'il s'agit de la même oeuvre).

Pour finir, Sony nous demande des DDP et j'ignore ce qu'ils fournissent à leur tour... Du coup, on a arrêté de fournir les 24bit et ne les distribuons qu'exclusivement sur le site de Fondamenta

Le modèle du streaming est une énorme supercherie pour les producteurs indépendants. C'est nous qui apportons essentiellement la diversité des phonogrammes et motivons les abonnements alors que le consommateur final écoute essentiellement ce qu'il aurait téléchargé illégalement. Je ne donne pas cher du streaming dans ces conditions lorsque les producteurs indépendants en auront assez de faire figure d'appât et de mettre quasiment gratuitement leur catalogue à disposition... D'ailleurs, lorsqu'il s'agit des indépendants, ils n'ont pas la possibilité de différer les sorties physiques des sorties numériques alors que Warner, Sony et Universal sortent parfois le numérique des gros coffrets Callas, Horowitz et autres, bien après leur sortie physique...


Les métadonnées : c'est une catastrophe ! Il n'y a pas un album qui soit bien renseigné sur les plate-formes de vente et de streaming. Pas un seul... Même quand on achète directement sur le site d'un éditeur : selon mon expérience. Je n'ai jamais acheté sur le site de Fondamenta, en revanche. Donc je ne sais pas.

J'ai parlé de ça avec divers éditeurs et avec le fondateur de qobuz qui est une veille connaissance (depuis 1979 !) : tous se renvoient la balle. Aucun n'est capable d'avancer...

C'est tellement nul... qu'on peut se retrouver aussi avec une métadonnée qui rend le nom même du fichier si long qu'il est impossible de l'intégrer dans on player d'ordinateur, impossible de le copier aussi quand on fait une sauvegarde de sa collection... car le nombre de signes dépasse les possibilités de Windows (256 signes) et même de Mac... ça m'est arrivé pas plus tard qu'hier avec un album... dont le nom de plusieurs plages faisait 6 lignes ! Car le titre de la pièce était trois fois répété à la suite.

Pour la qualité des fichiers qui se perd entre ce que vous envoyez et ce que les sites vendent ou louent à l'usage - le streaming. Il y a quand même un gros problème là !
On ne va pas trop compter sur les revues pour en parler : ce problème n'effleure pas leurs rédacteurs hifi perdus dans leurs écoutes de matériels et de câbles.
Je vais quand même en parler à Diapason, car le boss de la partie disques à justement fait son édito ce mois-ci sur la "dématérialisation" et qu'il y aborde la notion de qualité... (à mon avis pas trop comme il faut, mais c'est une autre histoire).
Car il y a une technicienne sérieuse qui travaille pour Diapason (elle fait les commentaires techniques des disques). Elle bosse dans un studio et fait du mastering, entre autres choses : aucune manipulation de fichiers informatiques ne lui fait peur. Et elle peut comparer plusieurs échantillons de CD du commerce et leurs versions en ligne à acheter et à louer annoncées en qualité CD... pour voir où il peut y avoir des différences.


Le reste ? Ce sont des histoires entre producteurs et distributeurs : elles sont d'un autre ordre, mais il est évident aussi que les journaux devraient s'y intéresser de près : c'est plus intéressant que leurs papiers confondant compression numérique avec pertes et compression de dynamique... car le poids des gros distributeurs sur le marché nous rejoue la concentration des disquaires : quand tous ont tout misé sur la Fnac à partir du milieu des années 1970, on a vu ce que ça a donné...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

LA démat, et le streaming : quid de la qualité ?

Message » 06 Mai 2018 14:46

J'ai créé un nouveau sujet car la discussion me semble intéressante, mais sort du cadre des pianistes de légende...

La configuration dans mon profil


Hi-fi : nas Qnap TS221, Transporter, Classé 2200i, Vivid Audio B1, Rel G2
HC : Pana EZ950, Vivid, Scandyna Minipod & Cinepod, Pana UBD820, Yamaha Rxa 1040
Avatar de l’utilisateur
JG Naum
Staffs Œuvres & Multimédia
Staffs Œuvres & Multimédia
 
Messages: 6860
Inscription Forum: 12 Mar 2005 20:08
Localisation: Paris
  • offline

Message » 06 Mai 2018 16:02

JG Naum a écrit:J'ai créé un nouveau sujet car la discussion me semble intéressante, mais sort du cadre des pianistes de légende...


Certain qu'elle en sort ! Et certain aussi que s'il se vérifie que les distributeurs et intégrateurs changent quoi que se soit aux fichiers qu'ils sont tenus normalement de distribuer tels qu'ils leur sont fournis, il y a un problème et un gros, même...

Et les sites qui vendent des fichiers et qui les louent en audition à la demande se retrouvent dans la position délicate de qui vend un produit qui n'est pas conforme à celui qui sort de chez l'éditeur...

Encore un truc compliqué, si cela se révèle exact...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 07 Mai 2018 17:31

Pour les métadonnées, c'est effectivement le bazar... Sachant qu'en plus on a tendance a ranger à sa sauce chez soi, la normalisation ne pourra satisfaire tout le monde...

Pour la qualité des fichiers, je sais m etre fait avoir une fois : achat de flac contenant du mp3 chez Seven7 mais ils ne m ont pas revu depuis... Sinon je ne streame pas les albums que j'ai rippé et ne rachète pas en cd les fichiers que j'ai acheté.
Il faudrait des exemples précis...
En tout cas avec des logiciels comme SPEK ca permet déjà d'avoir qq infos...

Il y a aussi ce logiciel qui systématise le travail de spek :
https://fakinthefunk.net/en/
Il y en a pour 16€ mais si on veut analyser sa bibliothèque, ca me semble l'outil ideal...

La configuration dans mon profil


Hi-fi : nas Qnap TS221, Transporter, Classé 2200i, Vivid Audio B1, Rel G2
HC : Pana EZ950, Vivid, Scandyna Minipod & Cinepod, Pana UBD820, Yamaha Rxa 1040
Avatar de l’utilisateur
JG Naum
Staffs Œuvres & Multimédia
Staffs Œuvres & Multimédia
 
Messages: 6860
Inscription Forum: 12 Mar 2005 20:08
Localisation: Paris
  • offline

Message » 08 Mai 2018 14:20

+ 1

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 17 Mai 2018 11:15

Petit retour surFakinthefunk :

Il a scanné ma librairie d a peu pres 1600 albums en 15h. Je n'ai que du flac, 50% acheté sur le net 50% rip de ma CDthèque

La version de demo ne donne que les 100 premiers fichiers à problème. Malheureusement, le format flac compresse les fichiers pour gagner de la place, ce qui change le bitrate de ces derniers qui n est restauré qu'à la lecture. Le logiciel voit cela comme une anomalie, ce qui fait que je vais avoir bcp de faux-négatifs... Il faut que je vois dans le paramétrage si il y a moyen d'éviter cela ou que je contacte le développeur pour voir comment régler ce pb... A suivre...

La configuration dans mon profil


Hi-fi : nas Qnap TS221, Transporter, Classé 2200i, Vivid Audio B1, Rel G2
HC : Pana EZ950, Vivid, Scandyna Minipod & Cinepod, Pana UBD820, Yamaha Rxa 1040
Avatar de l’utilisateur
JG Naum
Staffs Œuvres & Multimédia
Staffs Œuvres & Multimédia
 
Messages: 6860
Inscription Forum: 12 Mar 2005 20:08
Localisation: Paris
  • offline

Message » 23 Mai 2018 14:24

intéressant ce topic :D
planté de baton 8)

La configuration dans mon profil


La Section Oeuvres & Multimédia recrute

Vous êtes passionnés de CINEMA, SÉRIES, MUSIQUE, ART, LITTÉRATURE & LIVRES EN TOUT GENRE,...
Si vous êtes intéressés pour rejoindre l'équipe HCFR, Contactez nous par MP : Opbilbo / Le Loup Celeste / Darkhan
Avatar de l’utilisateur
Darkhan
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 30923
Inscription Forum: 25 Mai 2008 9:32
  • offline

Message » 23 Mai 2018 18:03

Est-il possible de commencer un sujet de discussion autrement que par un copier/coller d'une autre discussion en cours pour laquelle il faut faire un effort particulier afin de comprendre précisément de quoi on parle ?
J'ai remarqué que c'était une pratique qui commence à se répandre et je trouve cela déplorable. Même si l'intention de développer un sujet annexe à un autre sujet de base est une intention louable, mettre un minimum de formes est le b.a.-ba en ce qui me concerne
misterme
 
Messages: 1915
Inscription Forum: 06 Sep 2007 13:20
Localisation: Val d'Oise
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD