Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: autrichon gris et 9 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

La Musique de Chambre et vous

Message » 06 Juin 2004 22:19

j'adore le trio avec piano de Mendelssohn (opus 66 je crois, CD HM)


Ben moi aussi ! Et davantage encore le premier, l'op49, qui a un très joli scherzo :wink:
La version du Suk Trio est a écouter, à mon avis supérieure à celle, également très bonne, de Stern et al. :D
Zorobabel
 
Messages: 90
Inscription Forum: 31 Juil 2003 23:21
Localisation: Nice
  • offline

Annonce

Message par Google » 06 Juin 2004 22:19

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 06 Juin 2004 22:25

Zorobabel a écrit:
j'adore le trio avec piano de Mendelssohn (opus 66 je crois, CD HM)


Ben moi aussi ! Et davantage encore le premier, l'op49, qui a un très joli scherzo :wink:
La version du Suk Trio est a écouter, à mon avis supérieure à celle, également très bonne, de Stern et al. :D


J'adore aussi l'op49, mais je préfère le premier mouvement :wink: . L'édition Naxos (Storey/Frith/Gould) bénéficie d'un très bon enregistrement.
Nathan03
 
Messages: 1461
Inscription Forum: 10 Déc 2003 23:35
Localisation: Paris
  • offline

Message » 07 Juin 2004 9:52

[quote="LULLY"]

Et comme il n'y a pas que Ludwig et Wolfgang dans la vie (musicale) : les Trios 1 et 2 de Johannes (Brahms).

Le trio no 1 notamment, qui ne doit pas t'être inconnu : il servait de musique de générique d'une émission tv il y a quelques années .

Cordialement.
robin400
 
Messages: 1229
Inscription Forum: 12 Fév 2003 23:38
Localisation: Haute Loire
  • offline

Message » 07 Juin 2004 11:27

LULLY a écrit:Egalement chez Calliope, du même Mozart et par les mêmes Talich, l'intégrale des quatuors et de plus à des prix +++ ou plutôt --- :wink:

¨

J'ajouterais également les Alban Berg (Chez Teldec), qui ont "commis" de sublimes choses dans les tous derniers quatuors, AMHA.

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10904
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 07 Juin 2004 11:34

adriaticoboy a écrit:Pour les quatuors de Beethoven, j'aimerais bien, moi aussi, connaitre les conseils des spécialistes puisque j'hésite toujours entre acheter une intégrale (mais laquelle?) ou y aller progressivement avec des références et des interprètes incontournables (lesquels?)
:wink:


Il y a, à mon avis, un incontournable: c'est l'interprétation du quatuor n°13 par The Lindsays (ASV).

Il l'ont enregistré, je crois, deux fois (si pas trois) et sont en tout cas en train de faire leur deuxième intégrale des quatuors de Beethoven, qui a l'avantage d'être éditée directement en SACD hybrides.

Les Lindsays jouent cette grande oeuvre qui a pour ambition de dépasser les limites physiques de la formation du quatuor avec un engagement, une fougue, une violence qui n'appartient qu'à eux, semble-t-il. De ce fait, il faut absolument connaître cette singulière vision.

Je préfère d'ailleurs leur première version, plus cinglante encore que la seconde.

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10904
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 07 Juin 2004 11:37

Nathan03 a écrit:
Zorobabel a écrit:
j'adore le trio avec piano de Mendelssohn (opus 66 je crois, CD HM)


Ben moi aussi ! Et davantage encore le premier, l'op49, qui a un très joli scherzo :wink:
La version du Suk Trio est a écouter, à mon avis supérieure à celle, également très bonne, de Stern et al. :D


J'adore aussi l'op49, mais je préfère le premier mouvement :wink: . L'édition Naxos (Storey/Frith/Gould) bénéficie d'un très bon enregistrement.


Rien n'égale, la version Cortot/Thibaud/Casals enregistrée au temps du 78 tours !

L'entrée du piano dans le mouvement lent est l'une des très grandes choses que le disque a fixé. Ce qui est avant et après n'est pas mal non plus ! Dispo chez Naxos historique !

Le second Trio, en la mineur, est plus sombre et tourmenté : l'un des grands trios de la période romantique !


Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56580
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 07 Juin 2004 17:18

Rien n'égale, la version Cortot/Thibaud/Casals enregistrée au temps du 78 tours !


Cette version marque effectivement définitivement l'histoire de la musique enregistrée ! Te souviens-tu :P s'ils n'ont pas aussi enregistré les trios de Schubert ?
Mais que valent-ils d'un point de vue purement audiophile et non plus mélomane ?
Zorobabel
 
Messages: 90
Inscription Forum: 31 Juil 2003 23:21
Localisation: Nice
  • offline

Message » 07 Juin 2004 18:14

Seulement l'Opus 99 et un Trio de Schumann ansi que l'Archiduc de LVB. Bon coté audiophile on fait mieux de nos jours, mais l'incarnation de la sonorité reste sublime malgré le son antédiluvien. Le son du piano est divin de couleurs fondues, de lumière irisée, c'est Cortot quoi ! Et le violoncelle n'est pas mal non plus ! A noter aussi au milieu du mouvement lent du mendelssohn : l'entrée du piano, là on est au nirvana.

Même le récent Argerich n'arrive pas à la cheville de Cortot dans cette oeuvre. De l'avis même de la pianiste ! Qui a dit son admiration éperdue pour le son, la présence, les phrasés, la technique pianistique éblouissante de son vieux collègue. Elle le place au panthéon des pianistes, comme à peu près tous les pianistes, du reste !

Quand on lui dit que Cortot faisait des fausses notes et n'avaient pas de technique, elle réponde qu'elle jalouse les fausses notes et le manque de technique de Cortot.

3 CD chez Naxos et l'on a tout Cortot/Thibaud/casals plus des variations de LVB avec Cortot et Casals !

Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56580
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 07 Juin 2004 20:15

Infiniment merci, Cher Alain !
Ces infos, c'est de l'or. Et puis, à ta façon d'en parler, on sent que tu les vis, ces disques-la :P

A propos, cette liste des 300 enregistrements indispensables ...
Zorobabel
 
Messages: 90
Inscription Forum: 31 Juil 2003 23:21
Localisation: Nice
  • offline

Message » 25 Juil 2004 11:12

Mendelssohn: intégrale des quatuors par l'Artis Quartett (Accord 3 CD prix éco). Pas mal pour commencer, je pense.


Pour l’op.80 (et le 44 n°1) il y a aussi le Quatuor Psophos CD « Collection Quatuor à Cordes à Bordeaux vol.4 », Zig Zag Territoire ZZT 030702. Ces femmes sont réellement impériales…

Il y aussi les quatuors 1 et 2 (op.12&13) par le Quatuor Eroïca CD Harmonia Mundi HMU 907245


- Schumann: quatuors n° 1 & 3 par le Zehetmair Quartett (ECM). Spectaculaire!


idem op.41 n°1, 2 & 3, Quatuor Eroïca CD Harmonia Mundi HMU 907270
Le quatuor Eroïca est presqu’aussi bien en studio que sur scène, je trouve.

Haydn: “Erdödy” Quartets Op. 76 par le Prazak Quartett (Praga)


Il y a aussi une intégrale de l’op.76 qui n’est pas anecdotique par le Quatuor Elysée : 2CD Zig Zag Territoire ZZT 030802. C’est entrecoupé des 6 Bagatelles de Webern (mais pas dans l’ordre : coquetterie didactique qui se rectifie par Haydn à la programmation — pas pour Webern…)


Chostakovich: intégrale des quatuors à cordes par le Quatuor Fitzwilliam (Decca)

Rééditée chez London 6CD 455 776 — il paraît qu’en dehors de cette intérgale de 75-77, ils en ont sortie une autre : quelqu’un sait où ?
Ah que oui — mais il y a aussi la réédition de 97 des enregistrements de 1979 à 1984 de Chosta par les Borodine 6CD Melodya/BMG 74321 40711 2. Y’a pas les oiseaux, mais il y a le quintette avec Sv. Richter et deux pièce pour octuor op.11

Kronos Quartet performs Philip Glass (String Quartets Nos. 2, 3, 4 & 5) (Nonesuch)[/quote)

Oui, et tant qu’on y est, le quatuor Kronos a sorti pour son 25° anniversaire un coffret de 10 cd (Nonesuch 79505-2) qui permet de découvrir plein de compositions modernes extraordinaires (Adams, Gorecki, Riley, Kevin Volans etc.)

Les quintettes à cordes de Mozart par la quatuor Talich chez Calioppe


Certes — mais vous ne trouvez pas cet enregistrement — comme TOUS ceux de chez Calliope — particulièrement rond et coloré ? Déjà dans le LP Smetana/Borodine, c’était le cas. À mon sens, c’est la prise de son et le mixage qui sont en question (et ça a l’air d’un choix)… Les Talich en concert sur France Mus ou sur Radio Class ne sonnent pas du tout comme ça ! C’est encore la même chose pour leur Janacek (CAL 9699 de 88 qui comprend aussi les pièces de Sur un sentier Brousailleux)…

Chez Teldec on trouve par les Berg les quatuors 15 à 23 (4CD 4509-95495-2) dans des enregistrements de 76 à 79 qui me paraissent quand même mieux, même si l’interprétation des Talich n’est pas en question.


Pour ce qui est de Beethoven, en dehors des Lyndsay il y a aussi celle du Vermeer Quartet (Teldec 3x3CD 4509-91495, 95, 96). En LP, il faut essayer de trouver celle des Veghs qui étaient parues en coffrets et en LP séparés : cela est-il ressorti en CD, je n’en sais rien… Et puis — j’en suis fada — les Prazak


J’ajouterais volontiers :
Bartok par le Quatuor Hongrois (version 1962) 2CD DG 457 740 (j’en ai une version publique par le Q. Bartok qui est nettement mieux mais je n’ai pas de version CD)

Berg et Werben, parle Q Alban Berg (rééd Teldec3984-21967)

Britten, le Q. Maggini a donné une version des quatuors plus qu’honorable chez Naxos il y a quelques années — et des Suites pour violoncelles, par Rostropovich (+Britten pour la Sonate) chez Decca/London 491 859). Pour compléter et avoir la Suite 3, la Version de Jean-Guihen Queyras (Harmonia Mundi 911670)

Dvorak, il y a une intégrale (des années 74-78) par le quatuor de Pragues qui est rééditée pour pas cher chez DG (coffret d’une dizaine de CD) — sinon, le quatuor Fine Arts a fait une version du Q. 12 (Américain) chez Lyrinx/distr HarmMuindi en 99 (CD Lyr184/HM90) qui est particulièrement réussie

Schoenberg par le Q. Arditti (si, si), 2 CD Montaigne Auvidis MO 782024 — et pour la Nuit transfigurée : le Q. Juilliard + W Trampler et Yo-Yo Ma (CD Sony SK 47690), même s’il doit y avoir mieux

Schubert — Idem les 5 ou 6 CD par les Melos qui peut se compléter par le quintette sortie chez Harmonia Mundi
Schubert, encore — juste pour embêter Nathan03 (
Je précise que vous n'avez pas besoin de citer "la Jeune Fille et La Mort", elle fait déjà partie de ma liste d'achats indispensables
) — il en existe une version par les Prazak (CD PragaD PRD 250 140 distribué par Harmonia Mundi [HM 57]) qui est quand même…

dub
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35090
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 25 Juil 2004 11:54

Quote:
Les quintettes à cordes de Mozart par la quatuor Talich chez Calioppe


Certes — mais vous ne trouvez pas cet enregistrement — comme TOUS ceux de chez Calliope — particulièrement rond et coloré ? Déjà dans le LP Smetana/Borodine, c’était le cas. À mon sens, c’est la prise de son et le mixage qui sont en question (et ça a l’air d’un choix)… Les Talich en concert sur France Mus ou sur Radio Class ne sonnent pas du tout comme ça ! C’est encore la même chose pour leur Janacek (CAL 9699 de 88 qui comprend aussi les pièces de Sur un sentier Brousailleux)…


C'est-à-dire aussi que le Quatuor Talich a connu des hauts et des bas depuis qu'il fait des disques chez Calliope, des preneurs de son différents, des lieux d'enregistrement différents, des techniques d'enregistrement différentes (enregistré en Quadriphonie pour les disques des années 70) et que ses musiciens ont aussi changé pour partie.
Pour les avoir entendus souvent en concerts, dans la salle, depuis leurs débuts en France : il y a longtemps que je les préfère au disque qu'en vrai :-? , sans pourtant les adorer ! Un bon quatuor à cordes, un brin surfait. Apparu au disque au bon moment... quand les grands prenaient leur retraite et que les Berg étaient aux débuts de leur carrière. Pour la petite histoire : Erao n'a pas voulu des Berg dans ces années là et a préféré le Quatuor Via Nova :lol: :lol:


Chez Teldec on trouve par les Berg les quatuors 15 à 23 (4CD 4509-95495-2) dans des enregistrements de 76 à 79 qui me paraissent quand même mieux, même si l’interprétation des Talich n’est pas en question.


Dans la première formation des Berg, avec Hato Beyerlé à l'alto ? Il me semble bien que oui : c'est la meilleure période des Berg. Leurs meilleurs disques !

Pour ce qui est de Beethoven, en dehors des Lyndsay il y a aussi celle du Vermeer Quartet (Teldec 3x3CD 4509-91495, 95, 96). En LP, il faut essayer de trouver celle des Veghs qui étaient parues en coffrets et en LP séparés : cela est-il ressorti en CD, je n’en sais rien…


Les Veghs sont parus en CD depuis longtemps ! Personnellement j'adore, mais il faut prévenir les lecteurs de la filière que d'un point de vue instrumental et justesse, cette version pêche franchement ! Comme celle des Lindsay, du reste. Moins pour connaître ces oeuvres que si l'on est fan.

Les Vermeer, en revanche, allient interprétation de très haut niveau, prise de son magnifique, technique de jeu impeccable (faut dire que le premier violon Shmuel Ashkenazy a choisi la musique de chambre alors qu'il faisait une carrière de soliste applaudie : cf., du reste, son disque des concertos de Paganini, chez DGG !). Et en plus, on les trouve en CD pas cher chez Teldec. C'est vraiement une remarquable version méconnue en France !

Et il y a toujours les versions des Amadeus, des Italiano, des Juilliard du début des années 60 qui, en tant qu'intégrales, tiennent le haut du pavé avec les Vermeer.

Personnellement, je trouve les Berg dernière manière un peu pénibles par leur affectation (le premier violon !).


Et dans Mendelssohn : l'intégrale du Quatuor Artis de Vienne (l'un des grands quatuors de notre époque) publiée par Accord en un coffret Economique domine vraiment la question, mieux encore que les Melos chez Harmonia Mundi qui sont un peu lourds.

Quatuors de Bartok : les Vegh (Naive), les Juilliard de 1963 (2 CD Sony 506 2312 économique !), le Quatuor de Tokyo (DGG) sont magnifiques en plus des Hongrois (que je préfère dans la version mono des Discophiles français reprise par EMI de temps en temps), avec une prédilection pour les Juilliard de 1963.


Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56580
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 25 Juil 2004 12:18

haskil a écrit:Erato n'a pas voulu des Berg dans ces années là et a préféré le Quatuor Via Nova :lol: :lol:

L'important, c'est de participer :lol:

haskil a écrit:Dans la première formation des Berg, avec Hato Beyerlé à l'alto ?

Voui…

haskil a écrit:Les Veghs sont parus en CD depuis longtemps ! Personnellement j'adore, mais il faut prévenir les lecteurs de la filière que d'un point de vue instrumental et justesse, cette version pêche franchement ! Comme celle des Lindsay, du reste. Moins pour connaître ces oeuvres que si l'on est fan.


Les veghs, c'est chez Naïve en import, non ? Mais est-ce que c'est la version des années 76 et suivantes?
C'est vrai que question justesse… Mais l'intonation… Bon, j'arrête, c'est effectivement le type de version pour fan. J'avais juste cité une totalement reconnue (pas chèr eet facile) et une discutée mais avec des qualités (je trouve)

haskil a écrit:Les Vermeer, en revanche, allient interprétation de très haut niveau, prise de son magnifique, technique de jeu impeccable


Certes — quoique la prise de son me paraît un poil agressive (prise de son de studio? ou mastering ? ou les instruments [ça m'étonnerait])…

haskil a écrit:Et il y a toujours les versions des Amadeus, des Italiano, des Juilliard du début des années 60 qui, en tant qu'intégrales, tiennent le haut du pavé avec les Vermeer.


Et celle des Prazak — qui les rejoignent.

On pourrait ajouter à la discussion — resterait le moins ou pas connu mais pas forcément moins bon (Milhaud, Lalo, Lazzari, Lachenman, Urbanner, Dutilleux, etc. etc.) — mais je crains fort de provoquer trop de polémique. Décidons nous de rester dans le classique ou est-ce qu'on se la fait façon Tontons flingeurs en se "risquant sur le bizarre" ? :wink:

dub
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35090
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 25 Juil 2004 13:20

Les veghs, c'est chez Naïve en import, non ? Mais est-ce que c'est la version des années 76 et suivantes?


Dub ! Naive est une maison de disques ont ne peut plus française ! Elle a racheté Auvidis qui avait acheté avant Valois/Astrée à Michel Bernstein. C'est donc bien les disques des Vegh que nous avons connu en stéréo et en LP qui sont maintenant distribués par Naive !


Pour les quatuors de musique contemporaire : il faut vraiment y aller pas à pas.

Personnellement, j'adore certains quatuors contemporains parmis ceux que tu as cités (Milhaud pas trés contemporain et assez inégal surtout les deux qui joués en même temps font l'octuor :-?, Lalo et Lazzari non plus )....

Les quatuors contemporains... surtout ceux qui ont résisté au Quatuor Arditti :lol: dont le talent se mesure à ses interprétations des pièces pour quatuor de jeunesse de Webern :o

Ils sont au quatuor ce que sont certains pianistes et chefs trop spécialisés dans le contemporain : parce que comme le dit un compositeur de mes amis : ils sont incapables de bien jouer le reste ! :lol:

Le Quatuor Kronos est plus sérieux : leur jeu n'est pas inintéressant. Pas génial non plus. Mais d'une précision parfois impressionnante !

Quant aux Prazack, je les aime beaucoup, beaucoup surtout leur disque Janacek et je les ai entrendus en public, un assez grand nombre de fois, et ils sont souvent meilleurs en public qu'en disque dans Beethoven et Haydn particulièrement.


Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56580
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 25 Juil 2004 13:24

Nathan03 a écrit:Dans ma longue quête en musique classique, j'aimerais étoffer mon registre en matière de musique de chambre.
Je pense principalement: trios, quatuors, quintettes. J'ai quelques oeuvres, au maximum une dizaine de cds... En fait, j'ai été complètement chamboulé ce matin par les quatuors opus 44 et 80 de Mendelssohn.

Auriez vous des oeuvres que vous aimez, que ce soit des oeuvres que vous considérez comme indispensables ou des coups de coeur ? Je ne vise pas vraiment les sextuors et autres nonet, mais si vous avez des oeuvres en tête, je suis ouvert à tout...

Je précise que vous n'avez pas besoin de citer "la Jeune Fille et La Mort", elle fait déjà partie de ma liste d'achats indispensables... :wink:

Merci d'avance...

J'ai pu écouter une fois les quatuor de Beethoven par les Prazak et là j'ai été enchanté. Ils sont distribués par Harmonia-Mundi
michelba
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 430
Inscription Forum: 11 Mai 2004 22:55
Localisation: Belfort
  • offline

Message » 25 Juil 2004 13:39

haskil a écrit:Les quatuors contemporains... surtout ceux qui ont résisté au Quatuor Arditti :lol: dont le talent se mesure à ses interprétations des pièces pour quatuor de jeunesse de Webern :o
Ils sont au quatuor ce que sont certains pianistes et chefs trop spécialisés dans le contemporain : parce que comme le dit un compositeur de mes amis : ils sont incapables de bien jouer le reste ! :lol:


Arf! Mais qui donc a eu le courage de nous procurer une version de l'Helikopter-Streichquartett de Stockhausen, qu'il faut avoir entendu au moins une fois dans sa vie :wink: Et je ne ne connais pas beaucoup d'autres versions des pièces pour quatuor de Xenakis (qu'on peut encore écouter).
D'autre part, je me souviens d'une émission-entretien sur Fr-Musique ou Irvine Arditti s'expliquait là-dessus et exposant les motifs de leur parti-pris (juste après ils ont joué le QuartetSatz de Shubert d'une manière démontrant qu'ils savent jouer autre chose…

haskil a écrit:Le Quatuor Kronos est plus sérieux : leur jeu n'est pas inintéressant. Pas génial non plus. Mais d'une précision parfois impressionnante !


et puis ce sont des découvreurs qui n'ont pas hésité à faire écrire des quatuors ou a en créer et à les propager…

Quand je disais le contemporain et le bizarre ou le pas courrant, je faisais bien la différence entre Lazzari (mort en 44) dont le quatuor Op.17 me paraît une pièce tout à fait recommandable (à part la version du Quatuor de Paris de 86 cd le Chant du Monde 278807, quelqu'un connaîtrait-il une auutre version?) et par ex. le quatuor n°1 de Lévinas (écrit en 99).
Mais je reconnais qu'il m'a fallu du temps pour y venir…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35090
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message