Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: kariba et 9 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Le Coin des Métalleux (volume 2)

Message » 28 Mai 2019 20:26

dekron a écrit:J'ai acheté un kit Bela.io (carte d'extention bela adapté au traitement audio et des signaux electroniques, sur une base de beagleborad) pour tenter de programmer des effets (en numérique) dans l'objectif d'arriver à des combinaisons sympas et personnalisable. Ils promettent une très faible latence après j'imagine que cela dépendra des effets.


Ah ben programmer des effets ça se fait, je l'avais fait il y a une dizaine d'années.
C'est très intéressant pour comprendre comment ça marche, après pour en tirer des sons de qualité et exploitables bon c'est une autre affaire :hehe:
Ygg
 
Messages: 1743
Inscription: 28 Mar 2006 21:47
  • offline

Annonce

Message par Google » 28 Mai 2019 20:26

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 29 Mai 2019 12:28

FGO a écrit:
Darkhan a écrit:Pas mieux :wink:


je ne sais pas mais je vais l'écouter ce soir on va voir ce que ca donne


Ben sans façon ce sera sans moi ...
FGO
 
Messages: 29772
Inscription: 29 Nov 2001 2:00
  • offline

Message » 31 Mai 2019 20:11

Audio à 2 minutes :


ça parle de soi-même je trouve non ?
Ygg
 
Messages: 1743
Inscription: 28 Mar 2006 21:47
  • offline

Message » 09 Juin 2019 17:26

Scudabear a écrit:
JG Naum a écrit::oldy: Il n'a pas le droit de faire du métal purement instrumental ? :hehe:


Il a parfaitement le droit, même notre ami Ginzu en fait :mdr: Seulement Ginzu n'a pas que 2 messages à son actif, et pour faire uniquement de la pub pour son oeuvre :wink:


"mon oeuvre" oh p*tain ça y est j'y suis enfin parvenu! :mdr:
Ginzu
 
Messages: 3548
Inscription: 24 Sep 2005 10:54
  • offline

Message » 09 Juin 2019 17:32

Scudabear a écrit:whaouh, merci pour toutes ces précisions et surtout vos connaissances de malade sur le monde des pedales et pedalboards.
Ygg, tes liens sont plutôt sympas mais malheureusement clairement hors-budget pour une débutante de chez débutante comme ma chère et tendre :mdr:
Dagada, je suis admiratif du boulot sur les pédaliers DIY :o La solution du "home made" avec addition de plusieurs pédales est une bonne option (en plus ma femme sait plutôt bien manier la scie sauteuse et la ponçeuse :mdr: ).
Elle va peut-être commencer par 1 ou 2 effets "de base" et se familiariser avec...

tape un pod hd 500 x d'occase à 250-300, t'auras tout dessus
Ginzu
 
Messages: 3548
Inscription: 24 Sep 2005 10:54
  • offline

Message » 09 Juin 2019 17:55

Vendredi soir, je suis donc allé voir Symphony X à La Machine du Moulin-Rouge, là où ils étaient déjà passés il y a 3 ans, avec Myrath en 1ere partie.

Là, c'était Savage Messiah qui ouvrait. Pas inintéressant, et même plutôt sympa. Dommage on a vu que 3 chansons de leur set vu qu'on est arrivés méchamment à la bourre à cause de différents évènements et d'embouteillages monstres sur Paris et la banlieue (un groupe de coréens dont je n'avait jamais entendu parler qui squattait le SdF 2 soirs de suite, Vilaine Fermière à l'Arena de Nanterre, et les Bleues au Parc des Princes, tout ca combiné avec un départ de grand WE :o ).
Le temps d'une bonne bière pour se mettre dans l'ambiance et hop, c'est la pause. On en profite pour essayer de se faufiler un peu plus devant.

Une petite 1/2 heure plus tard, les notes de l'intro d'Iconoclast résonnent dans la salle... et c'est parti pour 1H30 de rentre-dedans quasi continuel. Etant placé complètement sur le côté gauche, le son n'était sans doute pas idéal, mais il avait au moins le mérite de ne pas être brouillon et totalement assourdissant jusqu'au vomito de décibels, comme en 2016, (y'en a quand même de plus en plus qui ont le potard de volume vraiment trop insistant, et ca nuit vraiment au live je trouve), au profit d'une bonne intelligibilité.
Ruseel Allen se montre dans une forme éblouissante, tandis que Michael Romeo déverse ses soli hallucinants avec une désinvolture absolue (anti shredders s'abstenir...l'école "Malmsteen" s'entend).
Derrière, Jason Rullo (qui arbore une coupe militaire :o ) défonce sa Tama avec sa régularité et sa virtuosité habituelle, tandis que les 2 autres Michael, Lepond à la basse, et Pinella aux claviers, certes plus discrets, n'en sont pas moins bien présents et assurent une base solide dans tous les titres.
L'alchimie entre le groupe et son public est immédiate, et les "strong ! strong ! strong !" scandés par la fosse sur refrain d'Iconoclast confirment que la salle leur est acquise à 500%.
La setlist est beaucoup plus variée qu'en 2016 (ils avaient joué l'intégralité d'Underworld, avec seulement 2 ou 3 titres des anciens albums) puisqu'on aura droit bien sûr à 3 morceaux d'Underworld, mais aussi 3 de Paradise Lost, ainsi que l'énorme et incontournable "Sea of Lies" tiré de "The Divine Wings of Tragedy", et aussi Evolution (The Grand Design), issu de V : the new Mythology suite.

Apres seulement 9 chansons (bon...certaines en font largement plus de 6 mn donc...), salut du groupe et surprise de ce set aussi court. Sauf que...

C'est bien le rappel qui va scotcher tout le monde, puisque le groupe ne va ni plus ni moins qu'interpréter sa "pièce maîtresse" en intégralité : "The Odyssey" ! :o :o :bravo: soit plus de 24 mn qui passeront sans que personne ne s'en rende probablement compte, avant que tous les membres ne saluent une salle conquise par cette fin magistrale.

Un petit souvenir avec "Without You" (ca reste du smartphone, hein ? :mdr: )



La tempête ayant décidé d'aller déverser sa flotte plus loin dans le nord, on décide d'attendre un peu à la sortie si le groupe sort. Je préviens mes enfants qu'en 2016 ca avait été le cas mais que Michael Romeo et Russell Allen ne s'étaient pas arrêté, visiblement fatigués.
Là, tous les membres du groupe nous feront le plaisir de venir nous saluer, acceptant avec bonne humeur photos, autographes, et petites discussions en tous genres. A ce jeu-là, le plus sympa des 5 est sans consteste Jason Rullo, qui ne se départit jamais d'un large sourire et a toujours un petit mot sympa. Je l'interroge pour savoir si ses problèmes de santé ne lui posent plus trop de problème et il me dit que fort heureusement c'est de l'histoire ancienne et que tout va bien. Michael Romeo arrive... je lui demande si il veut bien faire une photo avec ma fille et mon fiston. Il accepte également avec un grand sourire...petite tchatche sur leur tournée...il me dit que demain c'est la der pour l'Europe, mais qu'après ils enchainent sur une tournée en Amerique du Sud, et que là bas, c'est toujours assez éprouvant avec les distances mais que le public est formidable, un peu comme celui de Paris remarque t'il :wink: Il nous serre chaleureusement la main après 1 ou 2 photos (pas envie de les sâouler non plus) puis s'en retourne dans le bus. Russell Allen sort en dernier, et demande un peu de temps pour poser ses affaires et....fumer une clope tranquille devant le bus :o Fort heureusement, les quelques personnes présentes sont très disciplinées et forment naturellement une mini file d'attente. Notre "tour" arrive... il est souriant, prend le temps de nous demander comment on s'appelle, demande si on est de la même famille, comment on a trouvé le concert, etc... 2 ou 3 photos, puis ma fille lui demande une faveur : elle lui explique que sa soeur , qui est une grosse fan, ne pouvait pas être là mais que peut-être il accepterait de lui faire un petit coucou en video . IL accepte aussitôt, nous demande le prénom de ma 2eme fille, et se fend d'un petit speech dédicacé très très sympa devant l'objectif de ma fille. Remerciements, là encore chaleureuses poignées de main, puis nous laissons le sieur Allen à d'autres fans. Une bien belle manière de terminer une super soirée :bravo:

La configuration dans mon profil


Le matériel évolue....la musique reste.
Scudabear
Staff Œuvres & Multimédia
Staff Œuvres & Multimédia
 
Messages: 3700
Inscription: 10 Mar 2009 21:11
  • offline

Message » 10 Juin 2019 0:22

Je ne savais pas que Francis Lalanne était devenu chanteur de Symphony X :o (fallait bien que je la sorte un jour :oops: )

Merci pour ce CR et cette vidéo !
arnuche
 
Messages: 24438
Inscription: 09 Déc 2004 12:10
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 10 Juin 2019 14:27

Scudabear a écrit:Vendredi soir, je suis donc allé voir Symphony X à La Machine du Moulin-Rouge, là où ils étaient déjà passés il y a 3 ans, avec Myrath en 1ere partie.

Là, c'était Savage Messiah qui ouvrait. Pas inintéressant, et même plutôt sympa. Dommage on a vu que 3 chansons de leur set vu qu'on est arrivés méchamment à la bourre à cause de différents évènements et d'embouteillages monstres sur Paris et la banlieue (un groupe de coréens dont je n'avait jamais entendu parler qui squattait le SdF 2 soirs de suite, Vilaine Fermière à l'Arena de Nanterre, et les Bleues au Parc des Princes, tout ca combiné avec un départ de grand WE :o ).
Le temps d'une bonne bière pour se mettre dans l'ambiance et hop, c'est la pause. On en profite pour essayer de se faufiler un peu plus devant.

Une petite 1/2 heure plus tard, les notes de l'intro d'Iconoclast résonnent dans la salle... et c'est parti pour 1H30 de rentre-dedans quasi continuel. Etant placé complètement sur le côté gauche, le son n'était sans doute pas idéal, mais il avait au moins le mérite de ne pas être brouillon et totalement assourdissant jusqu'au vomito de décibels, comme en 2016, (y'en a quand même de plus en plus qui ont le potard de volume vraiment trop insistant, et ca nuit vraiment au live je trouve), au profit d'une bonne intelligibilité.
Ruseel Allen se montre dans une forme éblouissante, tandis que Michael Romeo déverse ses soli hallucinants avec une désinvolture absolue (anti shredders s'abstenir...l'école "Malmsteen" s'entend).
Derrière, Jason Rullo (qui arbore une coupe militaire :o ) défonce sa Tama avec sa régularité et sa virtuosité habituelle, tandis que les 2 autres Michael, Lepond à la basse, et Pinella aux claviers, certes plus discrets, n'en sont pas moins bien présents et assurent une base solide dans tous les titres.
L'alchimie entre le groupe et son public est immédiate, et les "strong ! strong ! strong !" scandés par la fosse sur refrain d'Iconoclast confirment que la salle leur est acquise à 500%.
La setlist est beaucoup plus variée qu'en 2016 (ils avaient joué l'intégralité d'Underworld, avec seulement 2 ou 3 titres des anciens albums) puisqu'on aura droit bien sûr à 3 morceaux d'Underworld, mais aussi 3 de Paradise Lost, ainsi que l'énorme et incontournable "Sea of Lies" tiré de "The Divine Wings of Tragedy", et aussi Evolution (The Grand Design), issu de V : the new Mythology suite.

Apres seulement 9 chansons (bon...certaines en font largement plus de 6 mn donc...), salut du groupe et surprise de ce set aussi court. Sauf que...

C'est bien le rappel qui va scotcher tout le monde, puisque le groupe ne va ni plus ni moins qu'interpréter sa "pièce maîtresse" en intégralité : "The Odyssey" ! :o :o :bravo: soit plus de 24 mn qui passeront sans que personne ne s'en rende probablement compte, avant que tous les membres ne saluent une salle conquise par cette fin magistrale.

Un petit souvenir avec "Without You" (ca reste du smartphone, hein ? :mdr: )



La tempête ayant décidé d'aller déverser sa flotte plus loin dans le nord, on décide d'attendre un peu à la sortie si le groupe sort. Je préviens mes enfants qu'en 2016 ca avait été le cas mais que Michael Romeo et Russell Allen ne s'étaient pas arrêté, visiblement fatigués.
Là, tous les membres du groupe nous feront le plaisir de venir nous saluer, acceptant avec bonne humeur photos, autographes, et petites discussions en tous genres. A ce jeu-là, le plus sympa des 5 est sans consteste Jason Rullo, qui ne se départit jamais d'un large sourire et a toujours un petit mot sympa. Je l'interroge pour savoir si ses problèmes de santé ne lui posent plus trop de problème et il me dit que fort heureusement c'est de l'histoire ancienne et que tout va bien. Michael Romeo arrive... je lui demande si il veut bien faire une photo avec ma fille et mon fiston. Il accepte également avec un grand sourire...petite tchatche sur leur tournée...il me dit que demain c'est la der pour l'Europe, mais qu'après ils enchainent sur une tournée en Amerique du Sud, et que là bas, c'est toujours assez éprouvant avec les distances mais que le public est formidable, un peu comme celui de Paris remarque t'il :wink: Il nous serre chaleureusement la main après 1 ou 2 photos (pas envie de les sâouler non plus) puis s'en retourne dans le bus. Russell Allen sort en dernier, et demande un peu de temps pour poser ses affaires et....fumer une clope tranquille devant le bus :o Fort heureusement, les quelques personnes présentes sont très disciplinées et forment naturellement une mini file d'attente. Notre "tour" arrive... il est souriant, prend le temps de nous demander comment on s'appelle, demande si on est de la même famille, comment on a trouvé le concert, etc... 2 ou 3 photos, puis ma fille lui demande une faveur : elle lui explique que sa soeur , qui est une grosse fan, ne pouvait pas être là mais que peut-être il accepterait de lui faire un petit coucou en video . IL accepte aussitôt, nous demande le prénom de ma 2eme fille, et se fend d'un petit speech dédicacé très très sympa devant l'objectif de ma fille. Remerciements, là encore chaleureuses poignées de main, puis nous laissons le sieur Allen à d'autres fans. Une bien belle manière de terminer une super soirée :bravo:


mais tes gosses ils parlent anglais à quel age? (excellent le son)
Ginzu
 
Messages: 3548
Inscription: 24 Sep 2005 10:54
  • offline

Message » 10 Juin 2019 15:37

Ah ben vu que je suis plus de la toute première jeunesse, ils sont grands hein ? :mdr: :mdr: du coup l'anglais c'est pas trop un problème :wink:
Ma fille ainée est parfaitement bilingue, vu les études qu'elle a faites (Licence de management des structures de tourisme international, si je me souviens bien du nom), mon fiston se débrouille pas trop mal, et moi-même bah j'suis quasiment bilingue aussi vu que je bosse dans une boite dont le siège est à Londres :hehe:

Du coup, pour les rencontres avec les groupes ou les meet'n greet, ca aide :mdr:

La configuration dans mon profil


Le matériel évolue....la musique reste.
Scudabear
Staff Œuvres & Multimédia
Staff Œuvres & Multimédia
 
Messages: 3700
Inscription: 10 Mar 2009 21:11
  • offline

Message » 11 Juin 2019 8:46

Bon, j'y étais aussi vendredi, et même si c'était (très) chouette, je suis à l'arrivée moins emballé que scuda. Et j'ai un peu peur pour l'avenir du groupe :-?
1ère partie : Savage messiah, effectivement c'était intéressant, mais le mix thrash / radio rock à la bon jovi m'a un peu désarçonné... bon, pourquoi pas, mais dans ce style il faut vraiment un chanteur superstar, et là j'ai peur pour eux qu'ils restent éternellement dans une carrière en demi-teinte.

Pour Symphony, c'est rigolo j'étais à gauche aussi (histoire de bien voir jouer M. Romeo). Effectivement, l'émotion était là, le patrimoine musical aussi ("what a song !" conclut Russel en bouclant The Odyssey ; je suis à 100% d'accord avec lui, cette chanson, c'est un aboutissement insurpassable, composition parfaite de bout en bout pendant 24 minutes, et en plus un beau symbole du retour du groupe "finally coming home" dans la même salle où ils ont joué pour la première fois à Paris... :D ). Excellent choix de morceaux pour le set, peut-être un peu court mais en même temps Russel est arrivé un peu à la bourre alors... puis ils ne sont plus tous jeunes :siffle:
Mais, sur la partie technique, et le jeu en groupe, bah j'ai été moins emballé. J'ai des souvenirs (gravés à vie) de les avoir vus il y a peut-être quinze ans, où ils avaient déjà joué The Odyssey en rappel, et c'était chirurgical, tout en ayant un côté rouleau compresseur musical impossible à arrêter.

Là, vendredi soir, j'ai senti des fragilités : le son des claviers, à la tonalité bien calée pour Underworld, mais plutôt fausse sur The Odyssey ; Romeo légèrement mis en retrait dans le mix - probablement pour laisser de la place aux autres qui le méritent - mais peut-être aussi parce que sa carrière solo aurait un peu trop de succès ?
Très inquiet qu'ils n'aient pas joué une seule nouvelle chanson. Je ne dis pas non plus que ça ressemblait à un concert d'adieu, mais... un nouvel album pourrait leur faire du bien (et aux fans aussi !)
j94
 
Messages: 95
Inscription: 14 Juin 2010 16:08
Localisation: Nogent-Sur-Marne
  • offline

Message » 16 Juin 2019 10:56

le dernier darkthrone superbe!
https://www.youtube.com/watch?v=QMEqcvQQ5s0
uniden
 
Messages: 356
Inscription: 31 Déc 2009 10:34
  • offline

Message » 23 Juin 2019 18:42

Merci Scudabear, je les ai vu il y a quelques années, j'aimerai bien qu'un jour des groupes comme ça ne fassent qu'une tournée avec des villes inhabituelles, car Paris toujours... :roll:
pnauts
 
Messages: 2476
Inscription: 14 Fév 2004 16:21
Localisation: pas loin de Nîmes
  • offline

Message » 23 Juin 2019 19:23

Hier je suis allé chercher ça, ce son de ouf .. :ohmg:

Image
Ygg
 
Messages: 1743
Inscription: 28 Mar 2006 21:47
  • offline

Message » 23 Juin 2019 21:41

Ygg a écrit:Hier je suis allé chercher ça, ce son de ouf .. :ohmg:

Image


:o :o :o

Sans indiscrétion tu l'as payée combien cette tête ?

La configuration dans mon profil


Le matériel évolue....la musique reste.
Scudabear
Staff Œuvres & Multimédia
Staff Œuvres & Multimédia
 
Messages: 3700
Inscription: 10 Mar 2009 21:11
  • offline

Message » 23 Juin 2019 22:29

En arrondissant 1ke tout rond, mais parce que je suis allé la chercher en Suisse et que j'avais une combine sur les devises (dont là je ne parlerai pas par contre).
Elle sort de révision, condos changés, lampes neuves et companie :bravo:

Maintenant je cherche un 4x10 à lui mettre aux fesses mais pas évident d'en trouver en écoute dans le coin malheureusement.
Avec youtube j'ai cru voir que les trucs actuels du genre genzler ou glockenklang sonnent trop hifi à mon goût et qu'il faudrait peut-être plutôt chercher chez eich ou orange .. bref on verra.
Ygg
 
Messages: 1743
Inscription: 28 Mar 2006 21:47
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message