Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Léo Ferré

Message » 26 Juin 2003 18:41

Je confirme les prix assez bas qu'il pratiquait régulièrement, puisque je l'ai même vu à la Mutualité en 72 (ou 73?) pour 10F.
Claram parle de certains textes obscurs. Je suis d'accord avec lui car certains vers font partie de la vie même de Léo. Alors bien sur les gens qui écoutent au passage et vite fait "La mémoire et la mer" par exemple, ne peuvent rien comprendre aux différentes métaphores. Vu que ce texte, long d'ailleurs d'une cinquantaine de strophes, est en rapport avec une propriété ou il a vécut un moment au large de Saint-Malo. Etant un inconditionnel j'ai pas mal de bouquins sur lui et il m'est arrivé de comprendre certains textes uniquement après la lecture de certains passages de ces livres.
Quand à la Jaguar je n'en ai jamais entendu parlé, mais je sais que lorsqu'elle est sortit c'est en DS Citroën qu'il a longtemps traversé la France pour ses tournées. C'est drole que l'on reproche toujours à cet homme la d'avoir gagné de l'argent avec ses chansons. Que dire alors des chanteurs d'aujourd'hui fabriqué en quelques jours pour plaire aux gogos du PAF et pour arrondir les actions de TF1?
Léo lui a du lutté près de 10ans dans les cabarets de la rive gauche avant d'être enfin reconnu.
LePoulpe
 
Messages: 138
Inscription Forum: 11 Juin 2002 21:49
Localisation: Hautes-Alpes
  • offline

Annonce

Message par Google » 26 Juin 2003 18:41

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 27 Juin 2003 9:19

Lepoulpe,

la mémoire et la mer est l'une de mes chansons préférées que je connais quasiment par coeur et que j'écoute très régulièrement.

celle-là est l'une des moins obscures de ses chansons obscures si je puis dire :wink:


cordialement

Jérôme
claram
 
Messages: 3117
Inscription Forum: 01 Mar 2002 2:00
Localisation: du NEUF CINQ
  • offline

Message » 27 Juin 2003 11:11

La marée, je l'ai dans le cœur
Qui me remonte comme un signe
Je meurs de ma petite sœur, de mon enfance et de mon cygne
Un bateau, ça dépend comment
On l'arrime au port de justesse
Il pleure de mon firmament
Des années lumières et j'en laisse
Je suis le fantôme jersey
Celui qui vient les soirs de frime
Te lancer la brume en baiser
Et te ramasser dans ses rimes
Comme le trémail de juillet
Où luisait le loup solitaire
Celui que je voyais briller
Aux doigts de sable de la terre

Rappelle-toi ce chien de mer
Que nous libérions sur parole
Et qui gueule dans le désert
Des goémons de nécropole
Je suis sûr que la vie est là
Avec ses poumons de flanelle
Quand il pleure de ces temps là
Le froid tout gris qui nous appelle
Je me souviens des soirs là-bas
Et des sprints gagnés sur l'écume
Cette bave des chevaux ras
Au raz des rocs qui se consument
Ö l'ange des plaisirs perdus
Ö rumeurs d'une autre habitude
Mes désirs dès lors ne sont plus
Qu'un chagrin de ma solitude

Et le diable des soirs conquis
Avec ses pâleurs de rescousse
Et le squale des paradis
Dans le milieu mouillé de mousse
Reviens fille verte des fjords
Reviens violon des violonades
Dans le port fanfarent les cors
Pour le retour des camarades
Ö parfum rare des salants
Dans le poivre feu des gerçures
Quand j'allais, géométrisant,
Mon âme au creux de ta blessure
Dans le désordre de ton cul
Poissé dans des draps d'aube fine
Je voyais un vitrail de plus,
Et toi fille verte, mon spleen

Les coquillages figurant
Sous les sunlights cassés liquides
Jouent de la castagnette tans
Qu'on dirait l'Espagne livide
Dieux de granits, ayez pitié
De leur vocation de parure
Quand le couteau vient s'immiscer
Dans leur castagnette figure
Et je voyais ce qu'on pressent
Quand on pressent l'entrevoyure
Entre les persiennes du sang
Et que les globules figurent
Une mathématique bleue,
Sur cette mer jamais étale
D'où me remonte peu à peu
Cette mémoire des étoiles

Cette rumeur qui vient de là
Sous l'arc copain où je m'aveugle
Ces mains qui me font du fla-fla
Ces mains ruminantes qui meuglent
Cette rumeur me suit longtemps
Comme un mendiant sous l'anathème
Comme l'ombre qui perd son temps
À dessiner mon théorème
Et sous mon maquillage roux
S'en vient battre comme une porte
Cette rumeur qui va debout
Dans la rue, aux musiques mortes
C'est fini, la mer, c'est fini
Sur la plage, le sable bêle
Comme des moutons d'infini...
Quand la mer bergère m'appelle
Gilletouze
 
Messages: 29
Inscription Forum: 16 Avr 2003 14:33
Localisation: metz
  • offline

Message » 27 Juin 2003 18:14

Bien, je vois que je tombe sur des connaisseurs et cela me rassure, car il serait dommage de laisser tomber dans l'oubli de tels textes.
C'est vrai que je n'ai pas pris pour exemple le plus complexe, mais cette chanson m'était venue à l'esprit car je la trouve d'une grande beauté. Le public d'ailleurs ne s'y trompait pas et l'acceuillait toujours avec de longs applaudissements. Il faut absolument garder intact l'oeuvre de Léo, et d'ailleurs son fils ainé Mathieu s'en occupe assez bien. Il a créé une maison d'édition qui s'appelle justement "La mémoire et le mer".
Pour en savoir plus je vous conseille les deux sites dont j'ai mis les adresses dans mon premier post. Les gens du forum comme ici se réunissent de temps en temps pour échanger des idées sur Léo.
LePoulpe
 
Messages: 138
Inscription Forum: 11 Juin 2002 21:49
Localisation: Hautes-Alpes
  • offline

Message » 28 Juin 2003 9:16

claram a écrit:Lepoulpe,

la mémoire et la mer est l'une de mes chansons préférées que je connais quasiment par coeur et que j'écoute très régulièrement.

celle-là est l'une des moins obscures de ses chansons obscures si je puis dire :wink:


cordialement

Jérôme



Deux choses que tu aimerais retrouver de temps en temps. :lol:

La configuration dans mon profil


Alain
Brigitte Lahaie fan's club
Avatar de l’utilisateur
Winchestermann
Staff Bla bla
Staff Bla bla
 
Messages: 12769
Inscription Forum: 27 Mar 2002 2:00
Localisation: Juste derrière Brigitte Lahaie
  • offline

Message » 30 Juin 2003 11:45

winchestermann a écrit:
claram a écrit:Lepoulpe,

la mémoire et la mer est l'une de mes chansons préférées que je connais quasiment par coeur et que j'écoute très régulièrement.

celle-là est l'une des moins obscures de ses chansons obscures si je puis dire :wink:


cordialement

Jérôme


Deux choses que tu aimerais retrouver de temps en temps. :lol:


c'est vrai que tu sais ce que c'est, toi qui les as perdues définitivement, surtout la première :lol:


cordialement

Jérôme

ni dieu ni maitre
claram
 
Messages: 3117
Inscription Forum: 01 Mar 2002 2:00
Localisation: du NEUF CINQ
  • offline

Message » 30 Juin 2003 13:08

Un lien sympa pour ecouter de long passages de la table ronde entre Brel, Brassens et Ferré qui a eu lieu le 6 Janvier 1969.

http://www.rtl.fr/rtlmuzik/article.asp?dicid=45226
Gilletouze
 
Messages: 29
Inscription Forum: 16 Avr 2003 14:33
Localisation: metz
  • offline

Message » 30 Juin 2003 13:20

claram a écrit:
winchestermann a écrit:
claram a écrit:Lepoulpe,

la mémoire et la mer est l'une de mes chansons préférées que je connais quasiment par coeur et que j'écoute très régulièrement.

celle-là est l'une des moins obscures de ses chansons obscures si je puis dire :wink:


cordialement

Jérôme


Deux choses que tu aimerais retrouver de temps en temps. :lol:


c'est vrai que tu sais ce que c'est, toi qui les as perdues définitivement, surtout la première :lol:


cordialement

Jérôme

ni dieu ni maitre



Et ta mer....................... :lol:

La configuration dans mon profil


Alain
Brigitte Lahaie fan's club
Avatar de l’utilisateur
Winchestermann
Staff Bla bla
Staff Bla bla
 
Messages: 12769
Inscription Forum: 27 Mar 2002 2:00
Localisation: Juste derrière Brigitte Lahaie
  • offline

Message » 30 Juin 2003 13:37

winchestermann a écrit:
claram a écrit:
winchestermann a écrit:
claram a écrit:Lepoulpe,

la mémoire et la mer est l'une de mes chansons préférées que je connais quasiment par coeur et que j'écoute très régulièrement.

celle-là est l'une des moins obscures de ses chansons obscures si je puis dire :wink:


cordialement

Jérôme


Deux choses que tu aimerais retrouver de temps en temps. :lol:


c'est vrai que tu sais ce que c'est, toi qui les as perdues définitivement, surtout la première :lol:


cordialement

Jérôme

ni dieu ni maitre



Et ta mer....................... :lol:


Et ta soeur.................. :lol:


cordialement

Jérôme

Joli mome
claram
 
Messages: 3117
Inscription Forum: 01 Mar 2002 2:00
Localisation: du NEUF CINQ
  • offline

Message » 30 Juin 2003 20:57

et des références de bons bouquins sur Léo, vous en avez?
minota
 
Messages: 75
Inscription Forum: 09 Jan 2003 21:33
  • offline

Message » 01 Juil 2003 20:14

En 1987 et 1988, j'avais enchaîné 4 concerts de Léo Ferré.
Le premier, au Dejazet, m'avait surlecuté. Il était seul avec son piano et un bande son pour certians morceaux. Il avait tenu des heures avec une grande précense.
Pour "le bateau ivre", c'était au piano, puis a capella puis a capella dans la salle.

Un peu ringard, professionnel dans la manipulation de son image, mais un sacré artiste, une voix, la musique.

J'apprécie toujours autant !

Mes préférées : les amants tristes, la mémoire et la mer, la chanson d'Appolinaire

Marc
Marc 75
 
Messages: 762
Inscription Forum: 27 Sep 2002 22:58
  • offline

Message » 02 Juil 2003 19:15

Je n'ai jamais vu Léo Ferré sur scene et le regrette bien ! :cry: Trop jeune peut-etre !!!
Pour un bon bouquin sur Léeo, il y a celui de Robert Belleret: Léo ferré une vie d'artiste paru chez Babel en 98
N'oubliez pas !! Pour avoir plein d'info sur Léo en se qui concerne internet il y a l'excellent site ou l'on peut s'inscrire a la newsletter et recevoir les nouvelles a la maison: http://larbredupoete.free.fr/

A savoir: Un documentaire sur Léo le 12 Juillet a 18H00 sur Paris Premiere
Gilletouze
 
Messages: 29
Inscription Forum: 16 Avr 2003 14:33
Localisation: metz
  • offline

Message » 03 Juil 2003 9:12

un documentaire est prévu aussi dimanche soir prochain sur la 2.

bonne critique de Télérama...


cordialement

Jérôme
claram
 
Messages: 3117
Inscription Forum: 01 Mar 2002 2:00
Localisation: du NEUF CINQ
  • offline

Message » 06 Juil 2003 19:17

minota a écrit:et des références de bons bouquins sur Léo, vous en avez?


"Poêtes vos papiers" est son receuil de poême avec une préface d'anthologie.
J'aime bien le receuil de textes expliqués "Léo Ferré-Les années galaxie" dans la collection "Poetes d'aujourd'hui" chez Seghers. (pas sur que cela existe toujours)
C'est sur qu'il faut un long et difficile parcours initiatique pour intégrer l'univers de Léo, comprendre ce qu'est l'Anarchie et l'Amour, trouver son mauve à soi, ne plus prendre les mots comme les éléments d'un dictionnaire universel mais comme le vecteur d'une émotion, comprendre que Léo n'est pas un dieu mais un homme avec ses qualités et défauts comme il l'avoue lui même.
Bon voyage.
Le Blaireau
 
Messages: 940
Inscription Forum: 21 Juin 2003 7:21
Localisation: Limoges
  • offline

Message » 04 Oct 2005 11:47

salut,

je deterre ce post...

quel cd unique (album ou compile) pour découvrir Leo ?
zorba
 
Messages: 134
Inscription Forum: 19 Nov 2002 15:11
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message