Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 22 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Quelle version préférez-vous ?

Trevor Pinnock
20
23%
Il Giardino Armonico
38
44%
Neville Marriner
6
7%
I Musici
7
8%
Cette analyse ne m'intéresse pas.
16
18%
 
Nombre total de votes : 87

"Les 4 Saisons" : comment l'entendons-nous ?

Message » 13 Mai 2005 16:34

Bjr.

Je connais cette interpretation et je trouve ca mous du genoux.
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Annonce

Message par Google » 13 Mai 2005 16:34

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Mai 2005 23:50

sans doute que le reste, en particulier le 3e mvt de l'été, n'est pas aussi décoiffant que d'autres, mais ce Largo d'hiver est splendide, je dirais même magique. Je trouve son tempo parfait. Je suis bercé, envouté par ce rythme doux, la musique coule avec élégance. Je ressens la lenteur de l'hiver, le moelleux de la neige, la majesté de son manteau qui adoucit tous les bruits, la délicatesse des goutelettes d'eau de neige fondante. Je ferme les yeux et accompagne la musique en faisant de lents mouvements de la main. (le premier qui rigole... :wink: )
En comparaison, je trouve ceux qui sont plus rapides complètement à coté de la plaque.
mcarre1
 
Messages: 5988
Inscription Forum: 24 Mai 2003 22:14
Localisation: 06
  • offline

Message » 21 Mai 2005 17:58

Juste pour remuer tout ça : que pensez vous de la version de Nigel Kennedy ?
comment, vous préférez Plastic Bertrand ?
TODD-AO
 
Messages: 4637
Inscription Forum: 07 Déc 2003 13:07
Localisation: PARIS LES PINS
  • offline

Message » 13 Fév 2006 23:22

Il Giardino Armonico :

Image


Image

Bonjour, je voulais savoir si la deuxieme pochette correspond au meme enregistrement que la premiere ?

Je souhaite tenter l'achat d'une deuxieme version de l'oeuvre (j'ai déjà celle de Mariner) et je ne voudrais pas passer à coté de celle d'Il Giardino Armonico que "vous" recommandez ;)

d'avance merci
ThP
 
Messages: 3335
Inscription Forum: 09 Oct 2001 2:00
Localisation: 78
  • offline

Message » 13 Fév 2006 23:53

Oui, c'est la même chose.
adriaticoboy
 
Messages: 478
Inscription Forum: 26 Sep 2003 13:52
Localisation: Nantes
  • offline

Message » 15 Fév 2006 0:51

merci ;)
ThP
 
Messages: 3335
Inscription Forum: 09 Oct 2001 2:00
Localisation: 78
  • offline

Message » 05 Mai 2008 20:31

voici un comparatif de deux versions de l'oeuvre de vivaldi que je possede et qui ne figurent pas dans la liste de votes de la premiere page:

la premiere celle largement distribuée a grand renfort de publicité televisuelle et la seconde par un petit label "audiophile"


Image
Image
Image
Image

la premiere version est celle du celebre et tres excentrique kennedy :
c'est un son tres studio , on sent le gros remix de l'ingenieur du son , la musique est parfaite et sonne juste , aucun defaut a ce disque que je dirais plus que nettoyé de toutes impurtées sonores , le son est a un tel point asceptisé qu'on se demande si c'est bien du violon ou du synthetiseur .
je recomande cette version aux gens ayant une istallation "lowfi" , ils auront les 4 saisons de maniere dynamique et propre , sans impression de "live".

la seconde version est celle de chesky records :
je ne presente pas david chesky ni sa maniere d'enregistrer les disques , cette interview le fera mieux que moi: http://fernould.club.fr/chesky.html
sur ce disque le son est plus "live" sans pour autant etre un concert publique, l'enregistrement va tres loin dans les details , on ressent l'acoustique de la salle tout en ayant un son parfait de qualité.
avec un systeme hifi pointu on a presque envie de toucher les musiciens tant ils semblent "vrais" , dans les fractions de secondes de silence on entend le violoniste reprendre son souffle , il semble suer d'efforts et donner tout ce qu'il a sur sa caisse en bois . c'est tres vivant et bluffant de realisme , on entend les cordes raisonner dans le violon .

conclusion :
pour ceux qui ecoutent sur le poste de la cuisine en fesant la lessive , je recomande celle de kennedy qui sera plus plaisante avec la sonorité que l'ont connais tous.
pour ceux qui ont de la hifi haut de gamme , qui se posent dans le canapé en fermant les yeux , je recomande celle de chesky records et vous souhaite un bon voyage au pays des cordes qui chantent sur le bois.

materiel qui a servi au test: platine consonance , DAC audionote , ampli stax 006tII , casque stax srm404
josselin_baumont
 
Messages: 321
Inscription Forum: 11 Juil 2001 2:00
Localisation: drome
  • offline

Message » 06 Mai 2008 19:38

Le moins que l'on puisse dire c'est que nous n'avons pas la même écoute de la version Chesky :) : je n'ai pas aimé du tout l'enregistrement de la version Chesky, mais alors pas du tout !
(je réécouterai encore une fois ce soir)

corsario a écrit:
wembley a écrit:Pour
11 . . Vivaldi . . Vivaldi: Les Quatre saisons , Concertos Op. 8; Concerto for violins & strings in F 2007 Giliano Carmignola . .Coda

Je donne -1

car comparativement +1 pour proposer un nouveau dans la liste qui devrait être devant le Giliano Carmignola (1992) :

Vivaldi - The Four Seasons
Op. 8, Nos. 1-4 for Violin, Strings and Continuo Flute Concerto in D, "Il Gardellino", RV 428 Harpsichord Concerto in A major, RV 780
The Connecticut Early Music Festival Ensemble - Chesky Records


Ah, ah, j'ai mis la main sur cet enregistrement....

Suspense... Qu'est-ce que ça va donner face au Carmignola 1999 :

pffff... D'abord l'interprétation est très aseptisée... et... le son aussi : tout a porté sur le timbre au détriment du reste. Et puis cette lenteur, j'ai cru m'endormir en écoutant le printemps (sérieusement). Par exemple le 3ème mouvement de l'été (marque "Presto" quand même) : 2'20 chez Carmignola, 3'04 chez Chesky : quand je repasse au Chesky après le Carmignola j'ai l'impression de jouer un 45 tours en 33 tours :mdr: C'est marqué "Presto" quand même ! Du nerf que diable.
Bon passons sur l'interprétation de mémée, et le son : pas de mordant sur les violons, pas de différence de localisation entre le 1er violon et le 2ème violon : sur le Carmignola (1999) ils sont à gauche et à droite. Alors que dans le Chesky, dans le 1er mouvement du printemps, le dialogue des oiseaux : les deux violons sont confondus et bloqués à gauche. c'est quoi cet enregistrement ? Sur le Carmignola on a un dialogue plein de vie dans l'interprétation et la prise de son. En fait le Carmignola (1999) on a une prise de son proche du live (Ah... les deux résonnances dans le silence au début du presto de l'été !..).

Donc une prise de son belle mais paresseuse et une interprétation nonchalante = Les 4 saisons de Chesky - Connecticut : -1

Vous ne pouvez pas savoir comme je suis content d'avoir trouvé la version Carmignola 1999 : une interprétation de folie et un son très bon : l'oiseau rare.

Un autre très bon enregistrement des 4 saisons que je suis en train d'écouter et de découvrir : par le Drottningholm Court Baroque Ensemble chez BIS (1985) : pas aussi fougueux que Carmignola, mais un très bon son, et une vraie majesté dans l'interprétation. J'aime beaucoup. Le son est même meilleur dans les timbres que le Carmignola, sans sacrifier au mordant, à la vie et au placement des violons (Nils-Erik Sparf au violon baroque). Mais quand on a goûté au Carmignola (1999), difficile de revenir à une interprétation aussi lente (mais de premier ordre, et encore une fois plein de majesté). En tout cas coup de chapeau pour le son de 1985 ! Cette version est parfaite quand on veut des 4 saisons confortables avec un soupçon de piment là où il faut (c'est un violon baroque comme Carmignola, ceci explique cela). C'est la version pré-Carmignola :D


(recopié de ce post)

Si vous pouvez mettre la main sur cette version de Carmignola, N'hésitez pas ! J'ai écouté une dizaine de version des 4 saisons. La Carmignola 1999 pour le moment est pour moi (et pas que pour moi ai-je appris depuis) au dessus de toutes les autres :

Image
corsario
 
Messages: 2227
Inscription Forum: 01 Fév 2005 18:39
Localisation: Paris
  • offline

Message » 06 Mai 2008 22:20

Juste pour nuancer : j'ai été un peu dur avec mon appréciation du Chesky, énervé que j'étais par l'interprétation lymphatique. Cet enregistrement est loin d'être mauvais. Ses points forts sont les points faibles du Carmignola 1999 et vice-versa.

Un bon mouvement pour comparer c'est le dernier allegro de l'hiver : les deux mettent en valeur les points forts de chaque enregistrement et sont très différents. Comme je l'ai dit plus haut je ne suis pas très sensible à cette prise de son Chesky.

tout dépend de ce que l'on apprécie le plus : les timbres ou la spatialisation. Et puis bien sûr les deux interprétations diamétralement opposées !

Bonnes écoutes :)
corsario
 
Messages: 2227
Inscription Forum: 01 Fév 2005 18:39
Localisation: Paris
  • offline

Message » 06 Mai 2008 22:32

ici, on parle d'interprétation, pas d'enregistrement.. ;)

Et la version qui était sortie du lot : Giovanni Antonini avec il Giardion Harmonico, niveau enregistrement, est très plate :(
SoulMan
 
Messages: 1877
Inscription Forum: 04 Juin 2004 10:23
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 07 Mai 2008 0:28

SoulMan a écrit:ici, on parle d'interprétation, pas d'enregistrement.. ;)

Et la version qui était sortie du lot : Giovanni Antonini avec il Giardion Harmonico, niveau enregistrement, est très plate :(


Ben elle est sortie du lot parce qu'il n'y avait que 4 propositions, et même pas d'option "aucune de ces versions"...
corsario
 
Messages: 2227
Inscription Forum: 01 Fév 2005 18:39
Localisation: Paris
  • offline

Message » 07 Mai 2008 12:48

corsario a écrit:Juste pour nuancer : j'ai été un peu dur avec mon appréciation du Chesky, énervé que j'étais par l'interprétation lymphatique. Cet enregistrement est loin d'être mauvais. Ses points forts sont les points faibles du Carmignola 1999 et vice-versa.

Un bon mouvement pour comparer c'est le dernier allegro de l'hiver : les deux mettent en valeur les points forts de chaque enregistrement et sont très différents. Comme je l'ai dit plus haut je ne suis pas très sensible à cette prise de son Chesky.

tout dépend de ce que l'on apprécie le plus : les timbres ou la spatialisation. Et puis bien sûr les deux interprétations diamétralement opposées !

Bonnes écoutes :)


Salut Corsario ;
as-tu écouté la première version carmignola ? que vaut-elle par rapport à la seconde ;

ma version préférée des 4 saisons demeure celle de Biondi II pour ses coupsde fouets dans les presto et l'orchestrez rugueux ;
pour les mouvements lents, je préfère les instruments modernes car je trouve l'abscence de vibrato et les brusqueries inadéquates (parfaite dans les mvts rapides mais pas dans les lents donc) ;

Je conseille aussi la version ZEhetmair sur instruments modernes, assez fantasque ;

et sinon la version trash du Red Priest ensemble, ça change et ça décape
HOLLIGER
 
Messages: 2084
Inscription Forum: 31 Jan 2005 8:38
  • offline

Message » 07 Mai 2008 13:15

HOLLIGER a écrit:Salut Corsario ;
as-tu écouté la première version carmignola ? que vaut-elle par rapport à la seconde ;


Salut,

Oh oui je les ai écoutées les versions 1992 et 1999 ! On en parle pendant dans le sujet " CD - LES MEILLEURS ENREGISTREMENTS - A VOUS DE DECIDER" de la page 21 à la page 25.

la comparaison de l'interprétation entre les deux versions 1992 et 1999 est :

Bon, j'ai peut-être une explication sur le fait de ta préférence pour la version 1992 par rapport à la 1999, si le seul mouvement de la 1992 que tu as c'est le premier mouvement de l'Hiver.

J'ai réécouté les 4 concertos, mouvement par mouvement, avec la version de 1992 puis celle de 1999. Il n'y a aucun doute pour la qualité du son, la 1999 est meilleure. Il n'y a quasiment aucun doute pour l'interprétation, je préfère celle de 1999, notamment pour le printemps et l'automne et pour tous les mouvements lents, c'est flagrant. Cela dit c'était un plaisir que il s'agit de comparer deux très grandes interprétation.

Par contre, par contre, pour le premier mouvement de l'hiver, là, effectivement, en 1992 les Sonatori ont été saisis d'une inspiration divine et ce mouvement est, comme tu dis, bluffant.
Dans la version de 1999 l'hiver est loin d'être mauvais, et les passages avec l'orchestres sont plus puissants, prise de son oblige. Mais il y a un truc dans la version de 1992, une osmose entre le soliste et l'orchestre. Comme tu n'as écouté que ça de la 1992 (si j'ai bien suivi), je te comprends.
Mais écoute le reste, et tu verras que la 1999 est au-dessus. Ecoute le dialogue entre les deux violons dans le printemps, écoute la résonance et la puissance de l'orchestre dans l'été, et je pense que tu préféreras aussi la 1999. Et en tout cas pour la qualité sonore tu risques d'être déçu par les autres mouvements de la 1992. Le son est parfois étriqué. Ca s'entend moins dans le 1er mouvement de l'hiver parce que.... c'est la musique qui veut ça ;)

En tout cas Les 4 saisons par Carmignola, 1992 ou 1999, c'est une expérience, c'est grand et c'est beau :D


la comparaison de la qualité d'enregistrement des deux versions 1999 et 1992 est ici :

en refaisant toutes mes écoutes de Vivaldi je me suis rendu compte que le rendu d'un CD peut changer énormément suivant le volume auquel on l'écoute : le Fabio Biondi, séduisant à volume normal devient effectivement "acide" ou fatiguant à fort volume. Au contraire le Carmignola de 2005 (Concerto Veneziano) et celui de 1999 supportent très bien le volumé réel, au contraire : ils sont sublimés en écoute à volume réel. D'ailleurs le Carmignola 1999 est enregistré assez bas, et il faut pas mal monter pour arriver au volume réel, mais là, l'enregistrement est transfiguré.

Bizarrement le Carmignola de 2006 (celui dont j'ai mis la couverture un peu au dessus) sonne moins bien que le 1999 et le 2005.

Alors, dans l'ordre décroissant de qualité de prise de son :

Carmignola 2005 "Concerto Veneziano" : la référence, tout est parfait : timbres, espacement, profondeur. A écouter : plages 2 et 3

Carmignola 1999 "Les 4 saisons" :
même si les timbres sont moins exacts que ceux du 2005 (on s'en aperçoit quand on passe de l'un à l'autre) il est très très haut quand même : une profondeur incroyable. A écouter : le largo de l'hiver (plage 11) avec tous ses micro-détails qui apparaissent à volume réel, on est emporté dans la musique. Ensuite l'été (plage 6) pour le spectaculaire. Et après toutes l'ensemble des 4 saisons, encore et encore :D

Carmignola 2006 "Concertos" : il me manque quelque chose par rapport aux deux précédents : la présence, l'aération, je ne sais pas : la musique est moins vivante, moins présente.

Carmignola 1992 "Les 4 saisons" :
alors contrairement à ce que je croyais, il n'y a pas spécialement d'acidité du violon, c'est en fait l'orchestre (Sonatori) qui rend l'ensemble de la prise de son acide (sauf sur l'hiver, plage 10) par rapport à Venice Baroque Orchestra. Sur la plage 10 comme l'orchestre joue dans le grave, ça dérange moins, et cette version de l'hiver est même particulièrement prenante.

Fabio Biondi "Les 4 saisons" : là c'est bien le violon qui est acide, pas l'orchestre derrière. Et à fort volume ça en devient presque inaudible. En plus la spatialisation n'est pas géniale finalement. Du coup je retire mon +1 et je met -1 à la place, voilà !



En conclusion sur un bon système la version de 1992 peut être fatiguante à l'écoute, pas celle de 1999. Pour l'interprétation les deux valent le coup.

Le consensus est cité ici :

jbpfrance a écrit:Les Vivaldi / Carmignola de 1992 et de 1999

L'enregistrement de 1999 est certainement meilleur que celui de 1992, cela ne fait aucun doute. Plus d'aération et d'espace.

D'ailleurs, Diapason le confirme:
" Qui peut rivaliser avec la maîtrise et l'intelligence instrumentale de Guiliano Carmignola ? ... Il enregistrait l'oeuvre dès 1992, pour Divox: l'accompagnement dramatique, diaboliquement précis, des Sonatori époustoufle, à un instrument par partie. "La" Version pour goûter le descriptif des sonnets.
Mais le plus bel enregistrement reste celui de 1999, avec le Venice Baroque Orchestra d'Andrea Marcon. Plus de tendresse que 7 ans auparavant. Et surtout, aucune autre lecture n'offre un tel souci de naturel et de souplesse, avec une note très agréable apportée à la spatialisation."

Le problème de 1992 est en réalité une bande passante un peu écourtée dans les basses. Un manque de définition, de propreté, dans ce registre. Sinon, pour moi, les instruments sont mieux "séparés" en 1992, même le clavecin est plus défini, ce qui donne un charme indescriptible. les violons de 1992 sont de meilleure qualité (celui de Carmignola me semble du même tonneau...)

Jamais 2 sans 3, il faut que Guiliano fasse la version ultime, sinon on va rester sur sa faim.
Corsario au micro gauche et moi à la droite... çà va donner du tonnerre...

Et je suis bien d'accord avec corsario, le Veneziano de 2006 est au-dessus de ces deux-là, d'où la preuve que la troisème version de GC tomberait à pic !



Pour répondre à la suite de ton message :

HOLLIGER a écrit:ma version préférée des 4 saisons demeure celle de Biondi II pour ses coups de fouets dans les presto et l'orchestrez rugueux ;
pour les mouvements lents, je préfère les instruments modernes car je trouve l'abscence de vibrato et les brusqueries inadéquates (parfaite dans les mvts rapides mais pas dans les lents donc) ;

Je conseille aussi la version ZEhetmair sur instruments modernes, assez fantasque ;

et sinon la version trash du Red Priest ensemble, ça change et ça décape


Biondi, voilà ce que j'en pense :-D (dans un des posts cité ci-dessus) :

"Alors effectivement la version de Fabio Biondi, superbe au niveau prise de son [NDR : j'ai changé d'avis depuis, cf ci-dessus], est un massacre pour l'interprétation. Un joyeux et très jouissif massacre, mais un massacre quand même. Après Biondi on a l'estomac lourd comme quand on a mangé trop de desserts, de glaces et de chocolats : on sait qu'il ne fallait pas le faire, mais c'était trop tentant et on s'est laissé allé. Voilà, ça c'est Biondi."


je ne connais pas la version Zehtemair, j'écouterai
corsario
 
Messages: 2227
Inscription Forum: 01 Fév 2005 18:39
Localisation: Paris
  • offline

Message » 20 Juil 2008 16:26

corsario a écrit:
HOLLIGER a écrit:Salut Corsario ;
as-tu écouté la première version carmignola ? que vaut-elle par rapport à la seconde ;


Salut,

Oh oui je les ai écoutées les versions 1992 et 1999 ! On en parle pendant dans le sujet " CD - LES MEILLEURS ENREGISTREMENTS - A VOUS DE DECIDER" de la page 21 à la page 25.

la comparaison de l'interprétation entre les deux versions 1992 et 1999 est :

Bon, j'ai peut-être une explication sur le fait de ta préférence pour la version 1992 par rapport à la 1999, si le seul mouvement de la 1992 que tu as c'est le premier mouvement de l'Hiver.



J'ai réécouté les 4 concertos, mouvement par mouvement, avec la version de 1992 puis celle de 1999. Il n'y a aucun doute pour la qualité du son, la 1999 est meilleure. Il n'y a quasiment aucun doute pour l'interprétation, je préfère celle de 1999, notamment pour le printemps et l'automne et pour tous les mouvements lents, c'est flagrant. Cela dit c'était un plaisir que il s'agit de comparer deux très grandes interprétation.

Par contre, par contre, pour le premier mouvement de l'hiver, là, effectivement, en 1992 les Sonatori ont été saisis d'une inspiration divine et ce mouvement est, comme tu dis, bluffant.
Dans la version de 1999 l'hiver est loin d'être mauvais, et les passages avec l'orchestres sont plus puissants, prise de son oblige. Mais il y a un truc dans la version de 1992, une osmose entre le soliste et l'orchestre. Comme tu n'as écouté que ça de la 1992 (si j'ai bien suivi), je te comprends.
Mais écoute le reste, et tu verras que la 1999 est au-dessus. Ecoute le dialogue entre les deux violons dans le printemps, écoute la résonance et la puissance de l'orchestre dans l'été, et je pense que tu préféreras aussi la 1999. Et en tout cas pour la qualité sonore tu risques d'être déçu par les autres mouvements de la 1992. Le son est parfois étriqué. Ca s'entend moins dans le 1er mouvement de l'hiver parce que.... c'est la musique qui veut ça ;)

En tout cas Les 4 saisons par Carmignola, 1992 ou 1999, c'est une expérience, c'est grand et c'est beau :D


la comparaison de la qualité d'enregistrement des deux versions 1999 et 1992 est ici :

en refaisant toutes mes écoutes de Vivaldi je me suis rendu compte que le rendu d'un CD peut changer énormément suivant le volume auquel on l'écoute : le Fabio Biondi, séduisant à volume normal devient effectivement "acide" ou fatiguant à fort volume. Au contraire le Carmignola de 2005 (Concerto Veneziano) et celui de 1999 supportent très bien le volumé réel, au contraire : ils sont sublimés en écoute à volume réel. D'ailleurs le Carmignola 1999 est enregistré assez bas, et il faut pas mal monter pour arriver au volume réel, mais là, l'enregistrement est transfiguré.

Bizarrement le Carmignola de 2006 (celui dont j'ai mis la couverture un peu au dessus) sonne moins bien que le 1999 et le 2005.

Alors, dans l'ordre décroissant de qualité de prise de son :

Carmignola 2005 "Concerto Veneziano" : la référence, tout est parfait : timbres, espacement, profondeur. A écouter : plages 2 et 3

Carmignola 1999 "Les 4 saisons" :
même si les timbres sont moins exacts que ceux du 2005 (on s'en aperçoit quand on passe de l'un à l'autre) il est très très haut quand même : une profondeur incroyable. A écouter : le largo de l'hiver (plage 11) avec tous ses micro-détails qui apparaissent à volume réel, on est emporté dans la musique. Ensuite l'été (plage 6) pour le spectaculaire. Et après toutes l'ensemble des 4 saisons, encore et encore :D

Carmignola 2006 "Concertos" : il me manque quelque chose par rapport aux deux précédents : la présence, l'aération, je ne sais pas : la musique est moins vivante, moins présente.

Carmignola 1992 "Les 4 saisons" :
alors contrairement à ce que je croyais, il n'y a pas spécialement d'acidité du violon, c'est en fait l'orchestre (Sonatori) qui rend l'ensemble de la prise de son acide (sauf sur l'hiver, plage 10) par rapport à Venice Baroque Orchestra. Sur la plage 10 comme l'orchestre joue dans le grave, ça dérange moins, et cette version de l'hiver est même particulièrement prenante.

Fabio Biondi "Les 4 saisons" : là c'est bien le violon qui est acide, pas l'orchestre derrière. Et à fort volume ça en devient presque inaudible. En plus la spatialisation n'est pas géniale finalement. Du coup je retire mon +1 et je met -1 à la place, voilà !



En conclusion sur un bon système la version de 1992 peut être fatiguante à l'écoute, pas celle de 1999. Pour l'interprétation les deux valent le coup.

Le consensus est cité ici :

jbpfrance a écrit:Les Vivaldi / Carmignola de 1992 et de 1999

L'enregistrement de 1999 est certainement meilleur que celui de 1992, cela ne fait aucun doute. Plus d'aération et d'espace.

D'ailleurs, Diapason le confirme:
" Qui peut rivaliser avec la maîtrise et l'intelligence instrumentale de Guiliano Carmignola ? ... Il enregistrait l'oeuvre dès 1992, pour Divox: l'accompagnement dramatique, diaboliquement précis, des Sonatori époustoufle, à un instrument par partie. "La" Version pour goûter le descriptif des sonnets.
Mais le plus bel enregistrement reste celui de 1999, avec le Venice Baroque Orchestra d'Andrea Marcon. Plus de tendresse que 7 ans auparavant. Et surtout, aucune autre lecture n'offre un tel souci de naturel et de souplesse, avec une note très agréable apportée à la spatialisation."

Le problème de 1992 est en réalité une bande passante un peu écourtée dans les basses. Un manque de définition, de propreté, dans ce registre. Sinon, pour moi, les instruments sont mieux "séparés" en 1992, même le clavecin est plus défini, ce qui donne un charme indescriptible. les violons de 1992 sont de meilleure qualité (celui de Carmignola me semble du même tonneau...)

Jamais 2 sans 3, il faut que Guiliano fasse la version ultime, sinon on va rester sur sa faim.
Corsario au micro gauche et moi à la droite... çà va donner du tonnerre...

Et je suis bien d'accord avec corsario, le Veneziano de 2006 est au-dessus de ces deux-là, d'où la preuve que la troisème version de GC tomberait à pic !



Pour répondre à la suite de ton message :

HOLLIGER a écrit:ma version préférée des 4 saisons demeure celle de Biondi II pour ses coups de fouets dans les presto et l'orchestrez rugueux ;
pour les mouvements lents, je préfère les instruments modernes car je trouve l'abscence de vibrato et les brusqueries inadéquates (parfaite dans les mvts rapides mais pas dans les lents donc) ;

Je conseille aussi la version ZEhetmair sur instruments modernes, assez fantasque ;

et sinon la version trash du Red Priest ensemble, ça change et ça décape


Biondi, voilà ce que j'en pense :-D (dans un des posts cité ci-dessus) :

"Alors effectivement la version de Fabio Biondi, superbe au niveau prise de son [NDR : j'ai changé d'avis depuis, cf ci-dessus], est un massacre pour l'interprétation. Un joyeux et très jouissif massacre, mais un massacre quand même. Après Biondi on a l'estomac lourd comme quand on a mangé trop de desserts, de glaces et de chocolats : on sait qu'il ne fallait pas le faire, mais c'était trop tentant et on s'est laissé allé. Voilà, ça c'est Biondi."


je ne connais pas la version Zehtemair, j'écouterai


merci à toi, je suis très en retard !
pour zehetmair, tu peux la trouver à bas prix en double cd avec sur l'autre cd des concertos de bach dont le 1052 superbe ; chez berlin classic ;
pour les 4 saisons je ne les écoute plus maintenant que par bribes, comme un défouloir, notamment le 3eme mouvement de l'été ; et je trouve que le côté acide de biondi s'y prête bien (contrairement aux mouvement lents où c'est pourri) ; l'ampleur et le côté bourdonnant de l'orchestre me comble comme les coups d'archet sur le bois ;
tu n'aimeras sans doute pas alors la version red priest assez "rock'n'roll".
A plus :wink:
HOLLIGER
 
Messages: 2084
Inscription Forum: 31 Jan 2005 8:38
  • offline

Message » 01 Aoû 2008 12:15

TODD-AO a écrit:Juste pour remuer tout ça : que pensez vous de la version de Nigel Kennedy ?
comment, vous préférez Plastic Bertrand ?

C'est pour moi une très bonne version car elle dénote une réelle recherche de ce qu'il a voulu faire et surtout NK est vraiment un très bon violoniste contrairement à ce que certains pourraient penser. Au fait je parle de concert live pas du CD, ou bien du DVD
meno
 
Messages: 1926
Inscription Forum: 02 Jan 2006 0:45
Localisation: Cergy, et un peu Matour
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message