Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Les BO de film peuvent t'elles amener au classique ?

Message » 17 Juil 2005 13:43

arnuche a écrit:Non, justement, il y a autre chose qu'une question de goût. Je pense que les compositeurs actuels ont une toute autre démarche que leurs lointains prédécesseurs. Par exemple, j'adore la musique de Cyrano de Bergerac (celui avec Depardieu), composée par Jean-Claude Petit. Et pourtant, c'est composé à la manière des anciens, mais avec une grande efficacité et un sens de la mélodie peut-être plus moderne. Le guitariste Yngwie Malmsteen (dont je n'aime pas le style habituellement) a composé un concerto pour orchestre et guitare électrique. et c'est renversant! Absolument génial. Si tu enlèves la guitare électrique, ou si tu la remplaces par un violon, ça pourrait franchement avoir été composé en 1750! Et ça date de 1998! C'est un vrai tour de force très inspiré. Et il ne s'agit pas d'être plus "commercial" ou "simpliste", juste plus accrocheur. Et Vivaldi était très fort pour ça. d'ailleurs, je préfère le baroque au classique, en général. Mais je pense que pendant toute une période (milieu 18ème jusqu'à 19ème s), la conception de la musique était différente, avec cependant des grands chefs-d'oeuvres, bien entendu. Les compositeurs étaient peut-être un peu trop "conventionnels"? Un peu trop dans un chemin bien délimité? La musique de Gladiator aurait pû être composée il y a 200 ans, techniquement parlant. Et pourtant, on ne trouve rien de semblable datant de cette époque.
Arnuche


Nous ne parlons pas de la même chose :wink:

Je suis absolument d'accord avec toi, au niveau strictement matériel, certaines musiques de films auraient pu être composées il y a 200 ans, mais il aurait été impensable à l'époque de composer de cette façon. Tout simplement parceque les sensibilités musicales et artistiques évoluent.
Identiquement, Goya n'aurait pas pu peindre comme Modigliani. Pourtant, techniquement, rien ne l'en empéchait.

Ce que je voulais dire, c'est que préférer Mozart à Zimmer ou Shostakovich à Brahms, c'est une question de goûts :wink: rien de plus. (d'accord, c'est très très bateau comme remarque)
Naother
 
Messages: 730
Inscription Forum: 29 Avr 2005 1:39
Localisation: Bruxelles
  • offline

Annonce

Message par Google » 17 Juil 2005 13:43

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 17 Juil 2005 13:53

Oui il faut dire qu'ils ont 1000 ans de recul et d'inspiration pour faire leur musique. Ah là il me faut un truc lent et mélancolique, voyons qu'est-ce que je connais déjà,...
Aussi ils ne se soucient pas de marquer leur temps, de cultiver leur son et leur mélodie.
usa_satriani
 
Messages: 5647
Inscription Forum: 27 Aoû 2003 12:55
Localisation: Lyon, Toulouse
  • offline

Message » 17 Juil 2005 13:55

Ce que je voulais dire, c'est que préférer Mozart à Zimmer ou Shostakovich à Brahms, c'est une question de goûts rien de plus. (d'accord, c'est très très bateau comme remarque)


Ouai mais un spécialiste nous répondrait facilement de manière quasi scientifique sur toutes les différences, les inspirations, les techniques, ...
usa_satriani
 
Messages: 5647
Inscription Forum: 27 Aoû 2003 12:55
Localisation: Lyon, Toulouse
  • offline

Message » 17 Juil 2005 15:27

Une simple question: avez vous déjà aimé une BO sans avoir vu le film correspondant? J'ai le sentiment que le contenu émotionnel d'une BO est grandement amplifié par l'image ce qui la rend plus accrocheuse. La "musique classique" enregistrée n'ayant pas ce support visuel nécessite "un effort" plus important. Mais apres, quelle émotion!
Paggy
 
Messages: 173
Inscription Forum: 30 Déc 2004 22:17
Localisation: Val de Marne
  • offline

Message » 17 Juil 2005 15:38

Pas con le mec! Et effectivement, j'ai déjà pu apprécier une musique de film sans l'avoir vu. Ce qui prouve mon amour de la musique. Mais c'est vrai que quand on achète la b-o d'un film après avoir vu ce film, on ne peut s'empêcher d'associer la musique aux images qu'elle soutient. D'où une émotion plus directe demandant moins d'efforts. Judicieuse remarque!
Et c'est vrai que, comme le signalait usa_satriani, les références du passé sont une facilité non négligeable pour les compositeurs contemporains. Il devient difficile d'être très novateur.
Les nouveaux compositeurs sont peut-être moins "géniaux" que les anciens qui ont tout inventé, mais ils ont souvent l'art de trouver des mélodies "justes" et belles.
Est-ce pour cela moins intéressant? Difficile d'être catégorique en fait. Long débat en perspective.
Arnuche :wink:
arnuche
 
Messages: 24656
Inscription Forum: 09 Déc 2004 12:10
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 17 Juil 2005 16:25

oui et non...

de temps en temps, il y a vraiment des mouvements radicalement nouveaux qui apparaissent.
prends les tenants de la musique sérielle à partir des années 30, on ne peut pas vraiment dire qu'il s'agisse d'une reprise du passé. à moins qu'on ne considère que se définir en opposition au passé consiste à reprendre en creux ce qui précédait, mais là on pousse vraiment le vice :wink:

je suis loin d'avoir les connaissances nécéssaires pour analyser ce genre de mouvements, mais je parlerais plutôt d'une évolution des sensibilités musicales, et des sensibilités artistiques en général...

les quelques musicologues et experts en musique classique qui hantent ce forum pourraient peut-être nous en dire plus ?

A+
Naother
 
Messages: 730
Inscription Forum: 29 Avr 2005 1:39
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 17 Juil 2005 23:05

Black-cat a écrit:Etant amateur de BO de films, et plus particulièrement de celle de gladiator, je me demandais si il était possible d'aimer une branche de la musique classique ?
Bref, avez vous des cd à conseiller se rapprochant de BO de ce style, notamment la piste n°12 du cd ? (une partie assez symphonique et relativement dynamique, avec pas mal de cuivres)

Moi-même, je suis venue au classique, plus particulièrement à la musique symphonique, par la musique de film. Quand j'étais ado, je n'écoutais que de ça (j'ai jamais pu blairer la variété ou le Rock) puis j'ai découvert que j'aimais les symphonies romantiques et post-romantiques (fin XIXè et XXè) de Beethoven à Chostakovitch en passant bien évidemment par Mahler. J'appuis donc la réponse de Scytales (j'aime toutes les œuvres qu'il a citées).

Pour Mahler, je recommanderais de commencer par l'une des symphonies 1, 3, 4, 5. Pour Chostakovich, j'ai toujours préféré la 8.
Pyjam
 
Messages: 3709
Inscription Forum: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: À l’Ouest
  • offline

Message » 18 Juil 2005 13:15

Pour Chostakovitch il faut aussi découvrir la 13, magnifique avec ses choeurs de basses. :D

Sinon oui la musique de film peut ouvrir des portes sur le classique, par le 19è et le 20è surtout.
Il faut alors peut-être se lancer dans Rimsky-Korsakov, Debussy, Sibelius, Chostakovitch, Prokofiev...
xavierscriabine
 
Messages: 154
Inscription Forum: 09 Juin 2005 15:19
  • offline

Message » 18 Juil 2005 13:41

Sans oublier Mahler et Wagner! :wink:
Arnuche
arnuche
 
Messages: 24656
Inscription Forum: 09 Déc 2004 12:10
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 18 Juil 2005 17:48

voire certaines pièces de Ravel, que je verrais assez bien en BO de film (pas exactement du même genre que Gladiator, je le concède :wink: )

et puis aussi "casse-noisette" de Tchaikovski, dont j'ai à plusieurs reprises entendu des extraits au cinéma (entre autre sur la superbe scène du train dans "Corto Maltese La Cour Secrète des Arcanes")
Naother
 
Messages: 730
Inscription Forum: 29 Avr 2005 1:39
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 18 Juil 2005 20:31

Coucou ! Je vais rajouter mon grain de sel : proche de la musique de film, il faut aussi mettre une oreille dans des compositeurs comme Copland, Elgar, Bartok, Rachmaninov, Berlioz ou Grieg (vraiment pêle-mêle...).
Quant à dire que des musiques actuelles auraient pu être composées il y a deux cents ans, c'est oublier un élément crucial pour un compositeur : l'orchestre. Or, il y a deux cents ans, les instruments ne sonnaient pas du tout pareil, principalement les cuivres ! Et d'autre part, des gens comme Ravel, Debussy ou Stravinsky (ah oui, je l'avais oublié : à écouter d'abord dans la période pré- Sacre du printemps...) n'avaient pas encore révolutionné l'orchestration, qui a suivi également cette évolution des instruments. Mozart n'aurait donc pas pu écrire les mêmes symphonies que Mahler, il n'avait pas à sa disposition le même matériau de départ, contrairement à Goya et Modigliani en peinture.
La manière d'appréhender la "matière musicale" a complètement changé et on reconnaît maintenant très bien un compositeur de musique de films : orchestrations similaires, enchaînements d'accords récurrents etc...
La force des meilleurs compositeurs actuels est de créer de nouvelles mélodies imparables pour chaque film. Et comme dit précédemment ils ont entre les mains un tel "stock" de références... Il est quand même rare qu'un CD entier d'une bo de film tienne la comparaison avec des symphonies classiques de 40' ou 50' (Dvorak par ex, tient encore un).
En tout cas, rendons leur grâce de nous permettre d'entendre de la musique neuve pour orchestre symphonique ! Merci à Williams, Gregson-Williams, Elfman, Barry, Hermann etc, etc...
C'était mon grain de sel :D
Muz
Muzicker
 
Messages: 128
Inscription Forum: 15 Mai 2005 15:57
Localisation: Brest
  • offline

Message » 18 Juil 2005 21:05

Eh oui, Bernard Herrmann, avec sa musique de "La mort aux trousses", excellent film de Hitchcock! Pas tout récent, je l'admets!
Arnuche :wink:
arnuche
 
Messages: 24656
Inscription Forum: 09 Déc 2004 12:10
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 18 Juil 2005 21:51

Henri Mancini, aussi, non ?

8)
Camui
 
Messages: 856
Inscription Forum: 15 Jan 2002 2:00
Localisation: Paysanie
  • offline

Message » 19 Juil 2005 0:23

+1 pour Bartok :wink:
Naother
 
Messages: 730
Inscription Forum: 29 Avr 2005 1:39
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 18 Aoû 2005 22:59

Bon, je reviens de la médiathèque (enfin, pas à cette heure ci, disons en fin d'aprés midi :D ) et j'ai donc décidé de louer 2 cd un peu choisi "au pif" (Je n'avais pas pris les références cités, mais je tacherais de le faire la prochaine fois)
Le 1er est le concerto pour violons de Vivaldi (Concerto "le coucou", la pochette est bleue, avec un coucou dessus
Aprés une écoute, j'ai quand même du mal à accrocher, certes je trouve que le violon à une belle sonorité, mais sur ce coup, je ne prend aucun plaisir à écouter :( )
Quand au 2eme cd, il s'agit de casse noisette de Tchaikovsky
Alors celui la je suis sous le charme, j'aime bcp (en même temps, pas mal d'air sont connu quand même)

Aprés, je répète que je n'y connais pas grand chose en musique classique, donc le mieux je pense est de prendre quelques cd au pif, ce qui permettra de mieux cibler mes gouts musicaux
Black-cat
 
Messages: 321
Inscription Forum: 28 Sep 2003 14:10
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message