Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 25 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Les CD de chez Passavant: comment choisir ses CD?

Message » 02 Aoû 2006 14:24

Dub j'ai eu la réponse de Philippe au sujet de la séparation droite gauche:

J'ai lu les remarques de Dub et elles sont justes, du moins partiellement.

Le piano: très long piano et Maxim qui se tient souvent devant et qui le coupe en deux. Les gens placés aux tous premiers rangs entendaient deux demi-pianos. Ce que j'enregistre doit correspondre à ce que l'on entend depuis le premier rang quand on est très légèrement à l'intérieur du triangle équilatéral. Pour obtenir un effet de distance et de fusion, il suffit de s'éloigner de cette place. Le DSR, même en deux canaux, offre cet avantage (cette liberté selon moi car ce sont les enceintes auxquelles on impose une place et non à l'auditeur; Emmanuel Piat avait bien expliqué le phénomène par ailleurs).

Si les enceintes sont bien positionnées, on peut choisir sa place préférée et elle peut même changer d'un disque à l'autre (l'écoute du DSR n'est pas faite pour le casque car nous considérons les micros comme des enceintes à l'envers et non comme des oreilles. Pour le casque, j'utiliserais une tête articicielle). Le multicanal augmentera cette sensation de liberté.

La stéréo n'est pas parfaite et ce n'est pas une nouveauté. Soit on enregistre en couple ponctuel et on a une image bien centrée mais une quantité d'information limitée, y compris et surtout en terme de spatialisation, soit on recherche une taille naturelle et crédible et l'on comprend vite pourquoi le multiccanal est vraiment un progrès.

Il ne faut surtout pas limiter le piano à: aigus d'un côté et basses de l'autre. On entend également parfaitement des aigus depuis la droite du piano car il n'y a pas que les cordes qui produisent du son dans un piano. Bien entendu, plus on s'éloigne, plus la source se recentre mais c'est normal. J'ai bien écouté ces musiciens en direct pendant les réglages (c'est la moindre des choses) et rien ne me dérange. A la maison où le salon est très grand, je peux me reculer de sept/huit mètres et obtenir la sensation d'instruments jouant réellement à cette distance.

L'alto d'Elizabeth Balmas avait déjà fait l'objet de discussions lors de la sortie du PAV n°4. C'est inévitable tant la musicienne bouge et pourtant les micros ne sont pas tout près et plutôt assez haut. Non seulement elle balade son instrument de gauche à droite mais en plus elle se tortille. Cela fait de déplacements non négligeables. Le multicanal impose une référence centrale, ça limite l'amplitude de ces déplacements, quoique! Pas tant que ça car un bon mètre reste un bon mètre. Un micro de proximité légèrement remixé aurait figé la musicienne sur place mais nous n'aurions pas eu le même alto.

Cordes aiguës d'un côté et graves de l'autre: c'est impossible! Je ne dis pas que cette sensation n'existe pas mais il s'agit d'une sensation. A la limite on pourrait dire que la table d'harmonie et les cordes sont entendues plutôt d'un côté mais je ne sais pas comment on pourrait obtenir un tel résultat avec des micros à plusieurs mètres. Là aussi, l'éloignement est une bonne chose (en stéréo, Georges Cabasse recommandait un rapport 1:1.5 entre enceintes et auditeurs, c'était pour ces mêmes raisons car ça permettait également à l'enregistrement de mieux s'intégrer à la pièce d'écoute).
chris.c
 
Messages: 3425
Inscription Forum: 24 Nov 2004 22:18
Localisation: Seine et Marne
  • offline

Annonce

Message par Google » 02 Aoû 2006 14:24

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 02 Aoû 2006 16:28

chris.c a écrit:Le piano: très long piano et Maxim qui se tient souvent devant et qui le coupe en deux. Les gens placés aux tous premiers rangs entendaient deux demi-pianos.


En ce cas, d'accord: ça explique ce que j'entends et le rend tout à fait intelligible — ce d'autant que je trouvais la chose beaucoup moins prononcée que dans l'autre cas. (N.B. C'est la version CD que j'ai: la version multicanal DSR n'était pas disponible).

A la maison où le salon est très grand, je peux me reculer de sept/huit mètres et obtenir la sensation d'instruments jouant réellement à cette distance.


Certes: mais je ne dispose pas d'un pièce d'une telle taille (et je ne suis pas sûr que nous ne soyons pas nombreux à être dans ce cas)

En revanche pour ce qui est de l'autre disque:

Cordes aiguës d'un côté et graves de l'autre: c'est impossible! Je ne dis pas que cette sensation n'existe pas mais il s'agit d'une sensation.
…/…
Là aussi, l'éloignement est une bonne chose (en stéréo, Georges Cabasse recommandait un rapport 1:1.5 entre enceintes et auditeurs, c'était pour ces mêmes raisons car ça permettait également à l'enregistrement de mieux s'intégrer à la pièce d'écoute).
[/quote]

Là je continue à éprouver des doutes…
Il me paraît légitime de dire que l'écoute au casque ne prouve rien.
Il est possible que, dans la grande pièce où je suis en ce moment en vacances mes enceintes ne soient pas bien placées (quoique sur aucune autre CD, y compris les CD test de PAV n°1, 2 et 3 je n'ai rien noté en ce sens). (J'écoute à 3m de distance pour un écartement de 2m) — c'est cette hypothèse que j'avais adoptée jusqu'à maintenant (en plus de ma pièce habituellement tr§ès petite)
Possible encore que dans la pièce d'Alain, elles n'aient pas non plus été bien placées (ça restreint quand même les probabilités). Même écartement et même sensation à 2 mètres comme à 4,5/5m…)
Tout le problème, c'est que l'effet est identique avec les enceintes d'Alain dans leur positionnement habituel: ça donne l'impression d'écouter un duo — ou plus exactement un violon dédoublé (et pas une violoniste qui se tortille, ce qui est son droit le plus strict! :lol:). L'impression ressentie est une impression artificielle d'impossibilité de mise en phase, dont je n'ai jamais eu l'expérience au concert ou en répétition. De là mon sentiment de regretter de n'avoir pas disposer d'une touche "mono" que j'aurais enclanchée avec plaisir. En revanche, la transparence et la vie de l'enregistrement sont tout à fait exceptionnelles et plus que bluffantes.

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35090
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 02 Aoû 2006 16:47

N.B. Au passage et puisque Ph.Muller lit parfois ces pages:
il est vrai que je suis taquin — mais qu'on s'entende:
je n'ai rien à "objecter" qui irait "contre" le CD de E.Balmas —
J'avoue honnêtement que l'image stéréo n'est pas forcément mon critère premier: je place les timbres, la transparence et la dynamique loin devant (il m'arrive d'ailleurs souvent d'écouter vautré parallèle aux enceintes!)

En réalité, la question que je me pose est plutôt: s'agit-il d'un problème lié à mon système (avant d'écouter la même chose sur le système d'Alain, je me disais que mes enceintes devaient être affectées d'un défaut!).
Ou d'un problème lié à l'enregistrement? ou à la prise de son? ou?

J'ai la faiblesse de croire qu'un soliste (altiste, violoniste, violonceliste, gambiste) sur scène ne peut pas produire cette impression pour en avoir entendu assez souvent en salle ou à la maison sans jamais noter ce genre de choses — et d'autre part, vu que je possède un autre enregistrement (J.Fischer chez Pentatone en sacd) qui m'a fait exactement le même effet en stéréo (pas en 5.0!) — que je me le suis décrit dans les mêmes termes:
et que deux amis violonistes professionnels, l'une prof, l'autre concertiste, ont réagi dans ces mêmes termes (mon fils aussi, d'ailleurs) et de façon indépendantes à des moments différents et sur des systèmes différents sur ce sacd/cd — j'avoue rester perplexe face à cet effet… C'est comme si, lors de l'enregistrements, on avait placé deux micros omnidirectionnels en face du soliste — bref: il y a un truc que je ne parviens pas à comprendre (et auquel j'ai du mal à m'acclimater).

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35090
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 02 Aoû 2006 16:50

Ben peut-être aussi que c'est notament les défauts de la stéréo comme le dit Philippe.

Je vais vérifier ce soir pour le Maxim Saury, je te tiens au courant :wink:
chris.c
 
Messages: 3425
Inscription Forum: 24 Nov 2004 22:18
Localisation: Seine et Marne
  • offline

Message » 02 Aoû 2006 20:22

Je viens de réecouter le Maxim Saury.

Il y a bien un effet de masquage au centre mais assez léger.
Et dès que la clarinette joue on se rend bien compte que le masquage par le musicien est probablement une des raisons de ce phénoméne. D'ailleur sans aucunes méchanceté Maxim est tout de même bien portant.

Les cordes aigu sont à gauche et les graves à droite mais ce n'est pas du tout marqué chez moi.
Il y a une légére prédominance oui (surtout les aigu) mais le piano rayonne bien des deux cotés et au centre (même ce drenier est un poil masqué).
J'avoue que sur deux passage bref j'ai peru ce phénoméne un peu plus (pour les cordes graves) mais peut-être me suis-je focalisé dessus car j'ai pas mal chercher à l'entendre ce truc.

Dans l'ensemble cela me semble pas mal, par contre effectivement on se sent en possition très proche des musiciens.
La prise de son n'exéde probablement pas de 2 ou 3m et même moins. En tout cas c'est ce que j'entend chez moi.

Faut aussi dire que j'ai la chance d'être dans des combles (plafond non parralléle) et mes enceintes sont espacés de 80cm du mur arrière et 1m50 des cotés. Les réflexions latérales ne me renforcent pas ou peu l'effet de latéralisation. :wink:
chris.c
 
Messages: 3425
Inscription Forum: 24 Nov 2004 22:18
Localisation: Seine et Marne
  • offline

Message » 03 Aoû 2006 9:29

chris.c a écrit: Faut aussi dire que j'ai la chance d'être dans des combles (plafond non parralléle) et mes enceintes sont espacés de 80cm du mur arrière et 1m50 des cotés

L'emplacement de mon système est à peu près identique (placé dans le sens de la largeur de la pièce...130 m2), mes enceintes espacées de 180cm et décollées de 80cm du mur arrière:
http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... #170000257
alain70
 
  • offline

Message » 03 Aoû 2006 10:17

Je suppose que ta pièce fait 30m² pas 130 ?

En tout cas beau matos :wink:

Sinon j'ajoute que ma pièce je l'utilise dans lautre sens les plans inclinés sur les cotés et elles sont en polystiréne, pas en placo donc absorbantes.

Après si mes souvenirs sont bon chez toi tu as tester le CD de violon que je n'ai pas, moi je ne parles que du Saury.
Par contre si c'est le même que CD ou l'on entend de l'Alto dont il y a un extrait sur le PAV n°4 j'ai aussi constaté que sur certains passage on entendait comme un deuxième à l'opposé.
Est-ce bien ça ?

Si c'et le cas oui j'entend ce phénoméne oui je l'entend mais il y a tout de même une différence notoire car c'est la réverb de la salle qui fait ça (AMHA). On dirait que cela exite plus certaines fréquences.
chris.c
 
Messages: 3425
Inscription Forum: 24 Nov 2004 22:18
Localisation: Seine et Marne
  • offline

Message » 03 Aoû 2006 10:36

chris.c a écrit:Je suppose que ta pièce fait 30m² pas 130 ?
Sinon j'ajoute que ma pièce je l'utilise dans lautre sens les plans inclinés sur les cotés et elles sont en polystiréne, pas en placo donc absorbantes.


130 m2, je confirme :oops:
Le choix de l'isolation a été orienté sur du polystyrène extrudé (10 cm d'ép.)

chris.c a écrit:j'ai aussi constaté que sur certains passage on entendait comme un deuxième à l'opposé.
Est-ce bien ça ?

Tout à fait, d'où ma question (en raison de ma grande ignorance concernant le violon... :oops: ) à dub lors de notre écoute: y'a-t-il un ou deux violons? :wink:
Comme j'ai pu le citer, cela n'altère en rien la qualité de cet enregistrement :wink:
alain70
 
  • offline

Message » 03 Aoû 2006 10:49

alain70 a écrit:
chris.c a écrit:Je suppose que ta pièce fait 30m² pas 130 ?
Sinon j'ajoute que ma pièce je l'utilise dans lautre sens les plans inclinés sur les cotés et elles sont en polystiréne, pas en placo donc absorbantes.


130 m2, je confirme :oops:
Le choix de l'isolation a été orienté sur du polystyrène extrudé (10 cm d'ép.)

chris.c a écrit:j'ai aussi constaté que sur certains passage on entendait comme un deuxième à l'opposé.
Est-ce bien ça ?

Tout à fait, d'où ma question (en raison de ma grande ignorance concernant le violon... :oops: ) à dub lors de notre écoute: y'a-t-il un ou deux violons? :wink:
Comme j'ai pu le citer, cela n'altère en rien la qualité de cet enregistrement :wink:


Hé bien 130m² c'est ernorme. Je te jalouse :oops:

L'isolation est brut tu n'y remet pas de placo par dessus ?

Sinon pour le violon, non seulement je ne connait pas bien l'instru non plus mais je n'ai pas le D complet pour confirmer. En tout cas d'après le CD PAV4 oui j'ai parfois l'impression de 2 violons mais ce n'est pas non plus une séparation stricte gauche / droit j'ai bien du son au millieu.

Pour être précis l'impression que j'entend me donne envie de dire que l'instrument grossi, s'expense. Mais toujours avec cette sensation que la salle se couple à tout ça.

J'ai un peu de mal à expliquer ça mais je pensse que ce sont des phénoméne lié à la salle, volontaires ou pas ça j'en sais rien ?
chris.c
 
Messages: 3425
Inscription Forum: 24 Nov 2004 22:18
Localisation: Seine et Marne
  • offline

Message » 03 Aoû 2006 10:59

chris.c a écrit:
L'isolation est brut tu n'y remet pas de placo par dessus ?

Ce type d'isolation ne nécessite ni l'ajout de placo ni de laine de verre, juste un crépi de finition directement appliqué dessus.
Je m'étais penché sur les solutions autres que le placo en raison...de la hifi...

Une question (abordée avec dub pendant l'écoute) cependant: quels types de micros (directionnels, omnidirectionnels...) sont utilisés pour les prises et comment en est déterminé le choix?
alain70
 
  • offline

Message » 03 Aoû 2006 11:11

alain70 a écrit:
chris.c a écrit:
L'isolation est brut tu n'y remet pas de placo par dessus ?

Ce type d'isolation ne nécessite ni l'ajout de placo ni de laine de verre, juste un crépi de finition directement appliqué dessus.
Je m'étais penché sur les solutions autres que le placo en raison...de la hifi...

Une question (abordée avec dub pendant l'écoute) cependant: quels types de micros (directionnels, omnidirectionnels...) sont utilisés pour les prises et comment en est déterminé le choix?


Pour le polystirène j'ai la même chose :D , ce sont des blocs sur mesur avec un systéme de lévres que permette au blocs de s'autofixer aux poutrelles tranversalles de la toiture. C'est ça ?
Pour la HIFI c'est un bon choix seul défaut l'isolation des bruit extérieur.

Pour les micro je ne sais pas et puis selon les enregistrements cela peut changer. Mais connaissant la maison cela n'aura pas ou peu d'influence sur le rendu, pourvu que ça sonne comme dans la salle d'enregistrement ou au plus prés.
chris.c
 
Messages: 3425
Inscription Forum: 24 Nov 2004 22:18
Localisation: Seine et Marne
  • offline

Message » 03 Aoû 2006 11:30

chris.c a écrit:
Pour le polystirène j'ai la même chose :D , ce sont des blocs sur mesur avec un systéme de lévres que permette au blocs de s'autofixer aux poutrelles tranversalles de la toiture. C'est ça ?
Pour la HIFI c'est un bon choix seul défaut l'isolation des bruit extérieur.

Voilà la réponse: http://www.balbimax.fr/sstoiture.php3
Je n'ai pas la sensation d'entendre plus que ça les bruits extérieurs

chris.c a écrit: Pour les micro je ne sais pas et puis selon les enregistrements cela peut changer. Mais connaissant la maison cela n'aura pas ou peu d'influence sur le rendu, pourvu que ça sonne comme dans la salle d'enregistrement ou au plus prés.

Ha...je pensais (à tort...) que selon le type de micros utilisés, le rendu pouvait être différent :wink:
alain70
 
  • offline

Message » 03 Aoû 2006 11:38

alain70 a écrit:Ha...je pensais (à tort...) que selon le type de micros utilisés, le rendu pouvait être différent :wink:


Si bien sûr celà peut influencer des tas de choses mais il y a aussi la façon de l'utiliser pour ensuite gommer les défauts ou fire un jeu de compromis.

Pour ton matériau d'isolation je n'ai pas la même chose et le mien est plus pratique à monter mais pour tout le reste le tiens à l'air bien mieux. :wink:
chris.c
 
Messages: 3425
Inscription Forum: 24 Nov 2004 22:18
Localisation: Seine et Marne
  • offline

Message » 03 Aoû 2006 11:47

chris.c a écrit: Si bien sûr celà peut influencer des tas de choses mais il y a aussi la façon de l'utiliser pour ensuite gommer les défauts ou fire un jeu de compromis.

Etant situé pas bien loin de Passavant :D , j'irais bien y faire un petit détour :wink:
Est-ce ouvert cet été?

chris.c a écrit:Pour ton matériau d'isolation je n'ai pas la même chose et le mien est plus pratique à monter mais pour tout le reste le tiens à l'air bien mieux. :wink:

Les plaques de polystyrène sont emboîtées les unes aux autres et brochées sur des sortes de griffes "anti-retour". Le poids de l'ensemble est ridicule comparé aux plaques de placo, ce qui soulage considérablement la charpente
alain70
 
  • offline

Message » 03 Aoû 2006 11:50

Le site doit afficher les différents concerts , tu en sauras plus. :wink:
chris.c
 
Messages: 3425
Inscription Forum: 24 Nov 2004 22:18
Localisation: Seine et Marne
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD