Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: modigliani et 20 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

LES MEilleurs ENregistrements SAUF classiques

Message » 04 Nov 2009 10:25

Puis, je cherche des informations sur l'ingénieur du Son, Manuel Mohino

Ou l'on apprend qu'il a aussi à son actif les suites d'un gout etranger de Marin Marais...!
moeb
 
Messages: 1341
Inscription Forum: 19 Mai 2006 19:00
Localisation: Pau
  • offline

Annonce

Message par Google » 04 Nov 2009 10:25

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 04 Nov 2009 23:57

corsario a écrit:De toutes façons mon problème ce n'est pas l'effacement du piano au profit du violon : ça serait plus un problème d'interprétation comme tu dis; là j'ai un problème de prise de son : ce n'est pas seulement le piano qui a un volume faible par rapport au violon...
Pour moi les deux instruments ont un volume équivalent (enfin équilibré je veux dire, parce qu'un piano ça fait plus de bruit évidemment). De la façon dont j'entends le disque, le violon est au premier plan à droite, le piano est au second plan à gauche, peut être à 1 m.
corsario a écrit:..., c'est surtout que la qualité de son du piano ne me plait pas. En concert, même si le pianiste choisissait de jouer toujours pianissimo (ce qui ne serait sûrement pas conforme à la partition, mais passons), les notes seraient à bas volume, mais quand même avec un timbre de piano : une attaque. On peut à cet égard comparer les pianissimos dans la version Repim et dans la version Faust.
Le pianiste est tourné vers les micros, si bien que le clavier est de l'autre côté du piano. Les micros sont focalisés sur le corps du piano, sur les cordes. On entend bien l'attaque des marteaux sur les cordes, pas celle des mains sur les touches (6'40 et 11'30(edit:de l'adagio)). Pour moi tout va bien. Après, ce n'est pas l'enregistrement de piano le plus chirurgical qui soit, c'est vrai. Peut-être aussi que le pianiste a un jeu plutôt coulé, ses mains glissent sur les touches plus qu'elles ne frappent.

PS: :P ce morceau est vraiment magnifique.
boris_da
 
Messages: 495
Inscription Forum: 10 Mai 2005 21:30
Localisation: 95
  • offline

Message » 05 Nov 2009 11:32

c'est vrai que je ne suis pas tres carré...je vais me corriger

(5 paters et 3 aves) :mdr:

je vais faire le point sur mes derniers posts...
moeb
 
Messages: 1341
Inscription Forum: 19 Mai 2006 19:00
Localisation: Pau
  • offline

Message » 05 Nov 2009 13:08

jbpfrance a écrit:Vu que la recherche avancée pose problème (c'est confirmé), je fais par le site Gxxgle (au autre) une recherche du genre:

Bartok Baltic Chamber Orchestra site:http://www.homecinema-fr.com/forum/viewtopic.php

et on retrouve accès à la page qui en parle.

Malheureusement, on ne retrouve pas quand on n'a pas écrit en clair le nom du CD qu'on note; ainsi Moeb a du publier l'image sans écrire en dessous le nom du CD, du coup, on ne retrouve pas l'endroit de son commentaire.

Enfin, pour presque tous mes commentaires, j'ai écrit en clair le nom du CD... d'où la possibilité de retrouver plus facilement.

En attendant que HCFR trouve une solution.

Malheureusement, pour le volume 1 des meilleurs enregistrements, c'est vérouillé, on ne peut pas éditer ses messages.
boris_da
 
Messages: 495
Inscription Forum: 10 Mai 2005 21:30
Localisation: 95
  • offline

Message » 05 Nov 2009 16:32

Un peu hors sujet , désolé :oops: mais j'aimerai savoir si qqn a écouter :

Image

Il s'agit d'Oscar Peterson Trio "We get requests" mais en version K2HD

Ce format apporte-t-il qq chose par rapport au CD standard ?
STEF63
 
Messages: 2241
Inscription Forum: 19 Avr 2002 11:16
Localisation: Au pied du volcan....
  • offline

Message » 05 Nov 2009 17:19

J'aimerais bien le tester celui-là...
jbpfrance
 
Messages: 6411
Inscription Forum: 07 Fév 2006 10:25
  • offline

Message » 05 Nov 2009 18:23

corsario a écrit:Là je te renvoie au commentaire d'Haskil à propos de ce CD:
Je connais les deux disques en question : Rubinstein et Lewis.

Et je plussoies totalement ton propos : le disque de Lewis sonne d'une façon qui fait oublier, presque, que c'est un enregistrement : le naturel de ce son, la façon dont il se répand dans la pièce sont stupéfiants : preuve, en passant, que le CD est incommensurablement supérieur au microsillon qui ne peut pas atteindre un tel niveau de transparence.

Le Rubinstein, comme tous les enregistrements de piano que je connais faits aux Etats-Unis, par RCA ou Columbia dans les années de la première stéréo (comme ceux de piano seul de Mercury) sonne très léger, sans vrai densité harmonique, avec un aigu qui manque de... grave ! je ne sais si c'est seulement dû aux micros (à tubes, les micros !) ou si c'est dû... à l'esthétique des accordeurs de piano de Steinway Etats-Unis... qui harmonisaient très clairs en haut, creusé en bas et remonté tout en bas...

Bref, le Rubinstein sonne bien... mais daté, vieilli... comme les Serkin, Horowitz, Van Cliburn, Brailowski and co... de l'époque... avec lequel il a un air de famille...


Pour moi 3.5 c'est un disque moyen, 4 un bon disque, 4.5 un très bon disque (qui est digne de rentrer dans notre sélection), 4.9 un disque excellent et 5 un disque parfait.

Et du coup je te pose la question : si tu mets déjà 4.5 à ce Rubinstein, mais alors 90% des disques de piano récents publiés depuis disons 10 ans vont avoir 4.5 ou plus dans ta notation, non ? (car à 90% ils sont tous meilleurs que ce Rubinstein). Du coup à quoi ça sert de mettre des notes si ce n'est pas pour être sélectif ?

Autre manière de poser cette question : à quels disques de piano de ces 10 dernières années mettrais-tu 4 ou 3.5 ?

Sinon, sur le fond du problème, c'est peut-être, pour reprendre tes termes, que toi (comme d'autres d'ailleurs) donnez une bonne note si les sonorités déployées par le disque sont séduisantes, alors que de mon côté, comme JBP le plus souvent et Domimag et d'autres, j'essaye de donner une bonne note si les sonorités sont réalistes (c-a-d fidèles aux instruments). Mais peut-être que je me trompe et que tu notes aussi la fidélité. Dans ce cas si tu trouves que la sonorité du Rubinstein est fidèle et réaliste (car à 4.5 on parle d'un très bon disque, donc fidèle et réaliste), alors là, je suis quand même étonné.

En tout cas, moi ce qui m'intéresse dans ce topic c'est de trouver (et de proposer) des disques qui sortent vraiment du lot au point de vue de la prise de son, pas de recenser tous les CD qui sont à peu près corrects (sauf dans les genres où on est à la peine et où on ne trouve pas de CD excellents au point de vue de la prise de son. En classique le moins que l'on puisse dire c'est qu'on n'est pas à la peine. Au contraire on croule sous les propositions). Donc à mon avis il faut être le plus sélectif possible dans nos notes.


Je comprends ton inquiétude Corsario. J'ai réfléchi avant de donner cette note, et j'ai précisé que c'est une note technique. Pour moi, qu'un enregistrement rende aussi bien la qualité des timbres, l'atmosphère et la tension du jeu, c'est important. C'est aussi important que, pour toi, la précision des coup de marteaux sur les cordes et des doigts sur les touches. Les deux tendances peuvent aller à l'excès, avec des enregistrements trop mous ou trop agressifs. Ici, pour moi, ce n'est pas le cas.

Ensuite, je parle du SACD Living Stereo. Toutes considération écartées sur la supériorité de ce format, il ne s'agit peut-être pas de la même version.
jbp avait un avis plutôt positif:
jbpfrance a écrit:Quelqu'un a t il le CD Test N° 19 de la revue du Son et du Cinéma ?

PM oui, car il en a fait le mastering au Studio Acoustique de Passavant.

Prenez la plage 11 de ce CD (issu d'un SACD... donc, y en a qui avait écouté "juste" de ressortir cette perle...)

Que voilà du piano ! A part, ce maudit léger souffle (audible seulement "à vide"), c'est quasiment du 5 ... et si on avait enlevé le souffle, alors là, c'aurait été dommage.

La main droite et la main gauche (à 1'06" particulièrement) sont totalement séparables à l'écoute sans effet de stéréo simpliste et superbes... simplement !


Donc, pour répondre à ta question, oui je suis sûr de ma note, C'est un "très bon disque".

Haskil a écrit:Le Rubinstein, comme tous les enregistrements de piano que je connais faits aux Etats-Unis, par RCA ou Columbia dans les années de la première stéréo (comme ceux de piano seul de Mercury) sonne très léger, sans vrai densité harmonique ...

Je ne trouve pas, au contraire ce piano sonne riche et dense.
Haskil a écrit:...avec un aigu qui manque de... grave !
Là pardon mais je ne saisis pas. L'aigu paraitrait trop léger? Je ne trouve pas non plus.
Haskil a écrit:Bref, le Rubinstein sonne bien... mais daté, vieilli
Je suis d'accord, et dans une mesure modérée, sans caricaturer, donc le disque ne vaut pas un 3.5 pour autant.

Ma question : JBP, Corsario, Haskil, quelle note mettriez-vous à ce disque? Parce que j'en ai trouvé aucune sur le fichier.
boris_da
 
Messages: 495
Inscription Forum: 10 Mai 2005 21:30
Localisation: 95
  • offline

Message » 05 Nov 2009 18:38

corsario a écrit:si tu mets déjà 4.5 à ce Rubinstein, mais alors 90% des disques de piano récents publiés depuis disons 10 ans vont avoir 4.5 ou plus dans ta notation, non ? (car à 90% ils sont tous meilleurs que ce Rubinstein)
Attention, ça n'engage que toi(pour l'instant).
corsario a écrit:Autre manière de poser cette question : à quels disques de piano de ces 10 dernières années mettrais-tu 4 ou 3.5 ?
J'en ai, je vais les noter.

corsario a écrit:Sinon, sur le fond du problème, c'est peut-être, pour reprendre tes termes, que toi (comme d'autres d'ailleurs) donnez une bonne note si les sonorités déployées par le disque sont séduisantes, alors que de mon côté, comme JBP le plus souvent et Domimag et d'autres, j'essaye de donner une bonne note si les sonorités sont réalistes (c-a-d fidèles aux instruments). Mais peut-être que je me trompe et que tu notes aussi la fidélité.
En effet je suis ce topic depuis très longtemps, et je ne débarque pas du fin fond de l'Antarctique :roll:
corsario a écrit:Dans ce cas si tu trouves que la sonorité du Rubinstein est fidèle et réaliste (car à 4.5 on parle d'un très bon disque, donc fidèle et réaliste), alors là, je suis quand même étonné.
Certes. Je te propose de le réécouter :wink:
boris_da
 
Messages: 495
Inscription Forum: 10 Mai 2005 21:30
Localisation: 95
  • offline

Message » 05 Nov 2009 18:56

Quand on écoute ensemble la même installation (je l'ai fait tellement souvent) et qu'on discute de la qualité sonore, qu'on compare les CD, on arrive toujours à un bon consensus (attention, ne pas faire l'erreur que la plupart des gens commettent, le consensus c'est l'accord de tous, et le compromis, c'est le PPCD, le plus petit dénominateur commun). Je répète qu'avec nos oreilles, et qu'on se parle, on arrive très souvent au consensus.
C'est donc qu'on écoute des chaînes différentes, lesquelles ont toutes leur justification, et dont aucune n'est parfaite. Mêmes les plus chères. On ne peut être d'accord sur ces bases.

C'est juste qu'on fait la moyenne et c'est tant mieux.

corsario, tu viens quand ? Je te promets, on ne mettra pas de Rubinstein... :P

PS. Au moins, le Satie... là y a consensus pour toutes les chaînes et toutes les oreilles alors !
Dernière édition par jbpfrance le 05 Nov 2009 19:12, édité 1 fois.
jbpfrance
 
Messages: 6411
Inscription Forum: 07 Fév 2006 10:25
  • offline

Message » 05 Nov 2009 19:23

Je vais inviter la RDS aussi, c'était leur choix pour Rubinstein... :P
En plus, sûrement, Lewis va faire de l'ombre. Combat inégal.

En tous cas, je ne suis pas un pro-Living Presence absolu. Mais quand je mets Guillaume Tell et Reiner, là, on y est sur scène... tu es à 3,8 et moi à 4,92.... je te ferais bien monter de 0,5 sans problème... :P
jbpfrance
 
Messages: 6411
Inscription Forum: 07 Fév 2006 10:25
  • offline

Message » 05 Nov 2009 23:22

Corsario a écrit:oui, je sais, mais là je fais plus confiance à Haskil pour le coup; Surtout quand il est du même avis que moi
Ca en dit long sur ta partialité! Enfin c'est de l'humour je sais. Par contre je suis pas sûr que Haskil désaprouve la qualité de ce disque avec autant de férocité que toi. Essayons de rester nuancés et diplomates.
corsario a écrit:la qualité des timbres c'est le premier critère pour moi (celui qui est éliminatoire en tout cas). Et pour le Rubinstein c'est éliminatoire (pour moi)
Attention à ne pas tout miser la dessus non plus, et à ne pas associer aux timbres touts les défauts rencontrés à l'écoute (genre équilibre spectral, éloignement des micros, ...).
boris_da a écrit:Donc, pour répondre à ta question, oui je suis sûr de ma note, C'est un "très bon disque".


Donc deux questions :
- ça serait quoi un disque de piano mauvais, ou même moyen ou bon (en se restreignant aux disques récents), si là tu es déjà à très bon ?
- le Paul Lewis (sonate de Beethoven, vol. 2) et le Pletnev (plays Schumann), du coup c'est quoi pour toi ? Hyper super méga génialement bon ? :wink:

Je me référais juste au barème

Donc pour moi c'est une note inférieure à 4.2 et donc sans intérêt pour la liste.
Franchement, tout ça pour 0.3 d'écart, on se prend la tête. Je propose qu'on arrête là :-? .
boris_da
 
Messages: 495
Inscription Forum: 10 Mai 2005 21:30
Localisation: 95
  • offline

Message » 06 Nov 2009 10:30

A propos, j'ai ecouté ce matin le premier mouvement de la sonate pathétique sur le CD 2 de Lewis. Effectivement, la prise de son est proche, tres définie : on etend tout les mecanismes, la chaise et le père Paul - enfin il ne chantonne pas comme Glenn, thanks God! -. MAIS on entend tout quand on est tres pret de son systeme (comme moi souvent). Je me suis largement reculé (6,5m de recul, ca aide c'est sur), j'ai poussé un peu le volume et la, le piano etait entre mes enceintes, tres reel, proche, donc, forcement, avec un sacré niveau et tout passait tres bien, pas de dureté sur les fortes, c'etait superbe. En fait, l'acoustique etait l'acoustique de ma piece et pas celle de la prise de son, le piano etait la (enfin presque), je n'etais pas dans la "loge" de la salle d'enregistrement mais dans mon salon en face de l'interprete. C'est finalement (moi qui aime les enregistrement avec du recul qui me transporte "ailleur") ca qui me plait spécialement dans cette enregistrement (et c'est spécifique aux enregistrements d'instrument solo qui peuvent rentrer dans mon salon :) )
Boris-da n'a pas tort, la prise de son est tres proche du piano (mais ca ne merite pas 4.3 meme si on adhere pas ! :) )et justement, là, c'est ce qui est bien comme le dit corsario (timbre "nature", dynamique, détail...).
J'ai écouté ensuite le vol. 3 de Debussy de Bavouzet chez Chandos. Prise de son plus lointaine, plus floue, plus montante...c'etait moins bien!
J'ai le Gould de 1981...je vais l'ecouter et le cote egalement (c'est ta version JB je crois...)
moeb
 
Messages: 1341
Inscription Forum: 19 Mai 2006 19:00
Localisation: Pau
  • offline

Message » 06 Nov 2009 10:59

Question très importante: Pour juger du réalisme d'une prise de son, doit-on avoir la sensation que le concert a lieu chez soi, où doit-on avoir la sensation d'être transporté dans la salle de concert?

Quand l'acoustique de la pièce d'enregistrement (studio ou salle de concert) disparait, et que la prise de son est proche, on a l'impression que le piano est chez soi. En changeant de pièce (en quittant sa position d'écoute), Corsario retrouve les sensations de son enfance :wink: . Pour moi, cela semble faire descendre la note.

Quand la prise de son est plus éloignée, que le rayonnement du piano permet de faire ressortir l'acoustique de la pièce d'enregistrement, on a alors la sensation de changer d'espace, et d'être dans la salle de concert. Cela semble faire monter ma note.
Le problème, dans ce cas, c'est que l'acoustique de la pièce d'enregistrement et l'acoustique de la pièce d'écoute s'additionnent. Cela peut provoquer une sensation de gène.
boris_da
 
Messages: 495
Inscription Forum: 10 Mai 2005 21:30
Localisation: 95
  • offline

Message » 06 Nov 2009 11:03

Si le Lewis a 4,3 - c'est-à-dire qu'il serait exclu de notre liste - alors on peut jeter 95 % de nos autres CD de piano ! :mdr:

En effet la prise de son est proche mais elle n'est pas pour autant rédhibitoire Au contraire. Cette prise de son est intimiste, effectivement on n'est pas au concert au milieu de la salle avec le piano à 25 m. Le piano est plus intimiste : comme dit moeb il rentre dans notre salon...
Avatar de l’utilisateur
chris.24
Pro-Fabricant.
Pro-Fabricant.
 
Messages: 16134
Inscription Forum: 13 Jan 2004 3:44
Localisation: Dordogne (24)
  • offline

Message » 06 Nov 2009 11:20

S'il vous plait, donnont chacun une note aux disques, en argumentant, et gardons-en la parternité. On fait une moyenne qui, elle, est représentative.
Le but n'est pas d'harmoniser pour arriver à un accord.
Je crains que les autres forumeurs ne se décourage de donner des notes, de peur de se retrouver sur le billot.

"4.4 une prise de son excellente, sans réel gêne à l'écoute, mais avec une petite "restriction", un léger manque de "naturel", de bande passante ou de spatialisation)"
Ici, c'est un léger manque de spacialisation

Si le Lewis a 4,3 - c'est-à-dire qu'il serait exclu de notre liste - alors on peut jeter 95 % de nos autres CD de piano !

Ca ne va pas faire chuter tant que ça la moyenne.
Ou alors il y a quelque chose qui m'échappe dans le système de classement.
boris_da
 
Messages: 495
Inscription Forum: 10 Mai 2005 21:30
Localisation: 95
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message