Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Les termes musicaux que vous voudriez connaitre

Message » 14 Déc 2006 10:36

blue dream a écrit:Oh, j'étais simplement content de te revoir :wink:

Moi aussi, Bernard ! :wink:
Mais là, une question : par rapport au Requiem, comment se définissent les Thrènes exactement ?
Bernard


Les thrènes sont des chants en l'honneur du défunt. Certains passages de la Bible sont souvent choisis en rapport avec la personnalité ou le caractère exemplaire de la vie du défunt.

Dans le "Dies Irae" (forme libre) de Penderecki, des extraits de la Bible, de textes d'Eschyle, de Louis Aragon, de Paul Valéry... donnent la matière à cet oratorio en mémoire aux victimes d'Auschwitz.
Généralement, c'est le compositeur qui choisi pendant la conception de la forme musicale, les textes.
Gilles R
 
Messages: 1485
Inscription Forum: 09 Juin 2004 15:34
Localisation: Ile-de-France
  • offline

Annonce

Message par Google » 14 Déc 2006 10:36

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 14 Déc 2006 11:27

Donc il ne peut pas y avoir de thrènes instrumentaux, sans chant ?
blue dream
 
Messages: 1346
Inscription Forum: 26 Jan 2004 10:24
  • offline

Message » 14 Déc 2006 12:09

blue dream a écrit:Donc il ne peut pas y avoir de thrènes instrumentaux, sans chant ?


Si, bien sûr.
Gilles R
 
Messages: 1485
Inscription Forum: 09 Juin 2004 15:34
Localisation: Ile-de-France
  • offline

Message » 14 Déc 2006 12:40

ok, merci :wink:
blue dream
 
Messages: 1346
Inscription Forum: 26 Jan 2004 10:24
  • offline

Message » 15 Déc 2006 8:47

Mettons qu'on entende par hasard la Messe en SibMaj de Schubert à la radio (ou une autre dans le même genre, une oeuvre qu'on ne connait pas) peut-on faire dire à cette écoute plutôt distraite et avec certitude qu'il ne s'agit PAS d'un requiem ?
blue dream
 
Messages: 1346
Inscription Forum: 26 Jan 2004 10:24
  • offline

Message » 29 Déc 2006 23:24

Par la musique, non (ou pas vraiment).
Par le texte, oui.
Gilles R
 
Messages: 1485
Inscription Forum: 09 Juin 2004 15:34
Localisation: Ile-de-France
  • offline

Message » 30 Déc 2006 1:04

Peut-être à la langue près.
Le texte est-il obligatoirement en latin? Les requiem de Brahms et Schubert en Allemand ne correspondant pas exactement au texte de la lithurgie catholique, leur appelation 'Requiem' est souvent qualifée d'abusive. Qu'en est-il réellement?

Y a t-il un exemple de requiem dont le texte est une traduction presque littérale(au moins dans l'idée) du latin?
frmiket
 
Messages: 1700
Inscription Forum: 08 Oct 2004 15:43
Localisation: Yvelines (78)
  • online

Message » 30 Déc 2006 22:07

En fait, les requiems ne sont qu' exceptionnellement écrits hors du texte lithurgique en latin...
Donc, difficile de répondre à ta question.

Mais un connaisseur peut nous donner des informations... :wink:
Gilles R
 
Messages: 1485
Inscription Forum: 09 Juin 2004 15:34
Localisation: Ile-de-France
  • offline

Message » 03 Jan 2007 12:19

Bonjour et bonne année,

Je profite de ce sujet pour poser une question en rapport avec la technique musicale :
Je cherche une référence (ouvrage ou site web) sur les accords, les renversements, les grilles, les codes bizares du genre m7b5.
Pour tout vous dire, j'ai une formation de saxophoniste d'école de musique, je sais lire des partitions, mais ne connais pas grand chose sur les accords. Ayant un bébé à la maison, j'ai bien envie de me mettre au pianoà numérique, mais pas de repartir dans une formation classique.
Donc, je cherche des références pour comprendre la théorie des accords.

Merci
SoulMan
 
Messages: 1877
Inscription Forum: 04 Juin 2004 10:23
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 04 Jan 2007 8:49

SoulMan a écrit:Je cherche une référence (ouvrage ou site web) sur les accords, les renversements, les grilles, les codes bizares du genre m7b5.


Bonjour Soulman, bonne année et bonnes découvertes...

Tout d'abord quelques sites sur sujet pour commencer :
http://membres.lycos.fr/mbaron/h-1.htm
http://www.macmusic.org/articles/view.p ... /fr/id/65/

On en reparle... :wink:

Gilles
Gilles R
 
Messages: 1485
Inscription Forum: 09 Juin 2004 15:34
Localisation: Ile-de-France
  • offline

Message » 06 Jan 2007 13:33

Merci Gilles pour ces liens.

Bon les cours de Michel Baron ont l'air très biens, trop même... quand dans l'intro il dit "se rappeler les cours de dictée à quatre parties..." ehhh, ouais, moi les dictées mélodiques j'ai arrété avec une seule note :)
J'ai commencé la quinte, c'est très intéressant, mais bien trop abstrait pour l'instant. Je pense que c'est un très bon support pour quand on a déjà une bonne pratique et qu'on maitrise les accords.

Le lien de MacMusic est bien plus adapté à mon niveau, j'ai quand même du mal à saisir ça :
La troisième fonction tonale importante est celle de la sous-dominante, dont le rôle est d'affaiblir la tonique. À son tour, la tonique peut devenir la dominante de la note placée une quinte en dessous d'elle, se trouvant maintenant affaiblie par cette nouvelle note devenue tonique.
Ces trois degrés forts I, V et IV suffisent à affirmer la tonalité. Les autres, dits degrés faibles, sont assimilés aux trois fonctions tonales principales.


Et la suite, c'est pire :
Tonique = I. = VI. = III.
Dominante = V. = VII.
Sous-Dominante = IV. = II.


J'ai aussi trouvé ce site : http://www.theoriedelamusique.com
tout simple, donnant les fondements des conventions d'écriture, etc.

Et je ne comprend pas bien la construction de ce tableau :
http://www.theoriedelamusique.com/inter ... alleSimple
- Pourquoi la quarte, la quinte et l'octave sont justes alors que les autres sont Maj et min?
--> du coup on se retrouve avec des intervalles diminués bien différents suivant les intervalles, pas logique !?
- qu'est ce que ça veut dire d'avoir 2 demi tons diatoniques entre do et mi double bemol? ça fait un peu plus qu'un ton c'est ça?
- une question toute simple, une tierce Maj, c'est 2 tons. Donc, Do-Mi. Mais si on part d'un Ré, la tierce Maj est Fa? (deux notes au dessus) ou bien Fa#? (2 tons), ou alors ça veut dire que la tierce naturelle de Ré est une tierce mineure?

Bon, j'y retourne en attendant de recevoir mon piano...
SoulMan
 
Messages: 1877
Inscription Forum: 04 Juin 2004 10:23
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 06 Jan 2007 15:53

Hanon! :wink: sur un piano les touches blanches ne sont pas distantes du même intervalle!
Les touches consécutives (qu'elles soient blanches ou noires), elles, le sont: un demi-ton à chaque fois.

Donc entre do et mi, je compte:
do à do#: 1/2 ton
do# à ré: 1/2 ton
ré à ré#: 1/2 ton
ré# à mi: 1/2 ton
Ca fait bien 1/2+1/2+1/2+1/2 = 2 tons.

Si je commence à partir de ré pour voir quelle est sa tierce majeure, je dois donc faire avec les yeux face au clavier:
à ré#: 1/2 ton
ré# à mi: 1/2 ton
mi à fa: 1/2 ton (les touches sont consécutives)
fa à fa#: 1/2 ton
Idem 2 tons.

C'est pas plus compliqué que ça un piano!

Bonne année à tous :D
GBo
 
Messages: 3377
Inscription Forum: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 06 Jan 2007 16:13

Ouais, mais si j'ai bien compris, 1/2 + 1/2 n'est pas forcément égal à 1.

1/2 chromatique + 1/2 diatonique = 1.

Sinon, à quoi servent les notations ## et bb ?
SoulMan
 
Messages: 1877
Inscription Forum: 04 Juin 2004 10:23
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 06 Jan 2007 16:46

Mais sur un piano les demi-tons sont égaux entre eux, et du coup 1/2 + 1/2 = 1, ouf :wink:
GBo
 
Messages: 3377
Inscription Forum: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 06 Jan 2007 19:22

Bon, après avoir relu ça :
La troisième fonction tonale importante est celle de la sous-dominante, dont le rôle est d'affaiblir la tonique. À son tour, la tonique peut devenir la dominante de la note placée une quinte en dessous d'elle, se trouvant maintenant affaiblie par cette nouvelle note devenue tonique.
Ces trois degrés forts I, V et IV suffisent à affirmer la tonalité. Les autres, dits degrés faibles, sont assimilés aux trois fonctions tonales principales.

C'est pas logique...

1) la sous-dominante affaibli la tonique
2) la tonique devient la dominante de la note située une quinte en dessous
3) la nouvelle dominante est ffaible par la nouvelle tonique ???
Pas logique, on vient de voir que c'est la sous-dominante qui affaibl la tonique

Bref, soit l'expliquation est fausse, soit il saute des étapes mais ça ne me semble pas très cohérent.
SoulMan
 
Messages: 1877
Inscription Forum: 04 Juin 2004 10:23
Localisation: Toulouse
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD