Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

[Madonna] Hard Candy

Message » 28 Sep 2008 11:15

rycil a écrit:Le concert du stade.. c'était comment dire... trop grand :mdr:


Tu peux developper. 8)
PAT 94
 
Messages: 13024
Inscription Forum: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Annonce

Message par Google » 28 Sep 2008 11:15

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 28 Sep 2008 16:44

Il était tellement loin qu'il n'a vu la Madone que sur écran géant ? :mdr:
Arsenic
 
Messages: 4579
Inscription Forum: 12 Aoû 2006 20:44
  • offline

Message » 28 Sep 2008 21:22

c'est cher payé pour vérifier si elle chante juste..
Ginzu
 
Messages: 3591
Inscription Forum: 24 Sep 2005 10:54
  • offline

Message » 29 Sep 2008 1:24

rycil a écrit:Le concert du stade.. c'était comment dire... trop grand :mdr:



Même les écrans étaient ridiculement petits.

Ce qui m'a également surpris: pas de présentation des musiciens , ces mêmes musiciens quasiment absents des écrans, pas de rappel...
je veux bien que Louise soit considérée comme une performeuse remarquable, mais les numéros d'aérobic on s'en tappe, pour ça on peut se repasser Véronique et Davina.... :mdr:
Mambosun
 
Messages: 1117
Inscription Forum: 15 Mar 2006 23:27
Localisation: 92
  • offline

Message » 29 Sep 2008 14:02

Zaph a écrit:A sa décharge, pour ceux qui pensent qu'elle chante comme une casserole, elle a au moins le mérite de danser et de chanter en live (contrairement à de nombreuses chanteuses qui, avec des choré de folie font appellent au playback pour pas massacrer le show).

Si en matière de spectacle, les Chinois sont des champions de la falsification, ils ne sont pas les seuls. Dans ce domaine, Madonna est aussi une experte. Sa tournée, le Sticky &Sweet Tour, dont nous avons vu à Nice une représentation devant 45 000 spectateurs enthousiastes, est un modèle du genre. Quel pourcentage de ce spectacle chante-t-elle réellement ? Difficile à dire, entre les moments où elle n'est pas là et où une bande-son diffuse sa voix et ceux où elle s'agite tellement qu'il lui est physiquement impossible d'avoir une voix aussi claire et sans le moindre souffle. En revanche, quand elle chante vraiment, on le sait très vite tant elle chante faux, comme dans Borderline. En quelques mesures, un mythe s'effondre ! Et l'on se demande ce qu'elle serait sans l'appui de l'électronique et du travail de studio. Certainement pas la bête de scène qu'elle prétend être. Sa tentative suicidaire pour interpréter presque seule à la guitare un extrait de la comédie musicale Argentina permet de décrypter en direct le système Madonna : en mettre plein la vue à grand renfort de vidéo, de décibels et de mixage, dans le seul but de masquer ses faiblesses. Et quand tout cela tombe en panne, la madone est bien nue avec ce show résolument bling-bling, c'est-à-dire d'un mauvais goût consommé. A commencer par ses multiples tenues (elle se change huit fois : un vrai défilé !), pourtant commandées aux plus grands de la couture, que par courtoisie nous ne citerons pas. Le propos est toujours le même : aguicher. Mais que tout cela sonne faux et artificiel, un sentiment que peinent à compenser le millimétrage méthodique de ce show et sa débauche de moyens techniques. Pour Madonna, peu importe l'artistique : cette tournée est un succès populaire et surtout financier. Dans le monde de la variété, elle est un cas unique : on n'a jamais vu un « artiste » modeler aussi consciemment son image, au point de devenir elle-même son propre produit marketing. En général, les artistes subissent plutôt les diktats marketing de leur chef de produit. Madonna devrait pourtant se méfier d'elle-même. A 50 ans, la guêpière a fait son temps. Au-delà d'une certaine limite, le ticket n'est plus valable.

http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine ... t-nue-.php
Je précise que ce n'est pas ma lecture habituelle :roll:
Loug
 
Messages: 3360
Inscription Forum: 22 Nov 2006 22:07
Localisation: Chez Ri
  • offline

Message » 30 Sep 2008 11:19

Loug a écrit:
Zaph a écrit:A sa décharge, pour ceux qui pensent qu'elle chante comme une casserole, elle a au moins le mérite de danser et de chanter en live (contrairement à de nombreuses chanteuses qui, avec des choré de folie font appellent au playback pour pas massacrer le show).

Si en matière de spectacle, les Chinois sont des champions de la falsification, ils ne sont pas les seuls. Dans ce domaine, Madonna est aussi une experte. Sa tournée, le Sticky &Sweet Tour, dont nous avons vu à Nice une représentation devant 45 000 spectateurs enthousiastes, est un modèle du genre. Quel pourcentage de ce spectacle chante-t-elle réellement ? Difficile à dire, entre les moments où elle n'est pas là et où une bande-son diffuse sa voix et ceux où elle s'agite tellement qu'il lui est physiquement impossible d'avoir une voix aussi claire et sans le moindre souffle. En revanche, quand elle chante vraiment, on le sait très vite tant elle chante faux, comme dans Borderline. En quelques mesures, un mythe s'effondre ! Et l'on se demande ce qu'elle serait sans l'appui de l'électronique et du travail de studio. Certainement pas la bête de scène qu'elle prétend être. Sa tentative suicidaire pour interpréter presque seule à la guitare un extrait de la comédie musicale Argentina permet de décrypter en direct le système Madonna : en mettre plein la vue à grand renfort de vidéo, de décibels et de mixage, dans le seul but de masquer ses faiblesses. Et quand tout cela tombe en panne, la madone est bien nue avec ce show résolument bling-bling, c'est-à-dire d'un mauvais goût consommé. A commencer par ses multiples tenues (elle se change huit fois : un vrai défilé !), pourtant commandées aux plus grands de la couture, que par courtoisie nous ne citerons pas. Le propos est toujours le même : aguicher. Mais que tout cela sonne faux et artificiel, un sentiment que peinent à compenser le millimétrage méthodique de ce show et sa débauche de moyens techniques. Pour Madonna, peu importe l'artistique : cette tournée est un succès populaire et surtout financier. Dans le monde de la variété, elle est un cas unique : on n'a jamais vu un « artiste » modeler aussi consciemment son image, au point de devenir elle-même son propre produit marketing. En général, les artistes subissent plutôt les diktats marketing de leur chef de produit. Madonna devrait pourtant se méfier d'elle-même. A 50 ans, la guêpière a fait son temps. Au-delà d'une certaine limite, le ticket n'est plus valable.

http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine ... t-nue-.php
Je précise que ce n'est pas ma lecture habituelle :roll:



Effectivement, là on ne peut plus rien faire pour la défendre. Je me disai: "elle chante faux d'accrod mais quand on voit comme elle se bouge sur scène, on peut la pardonner et même lui rendre hommage" mais si cet article (quand même pas très objectif - on sent un peu de rancoeur quand même) dit vrai, là c'est la cata car en gros elle fait rien de bien la pauvre...
Zaph
 
Messages: 1052
Inscription Forum: 24 Mai 2006 19:30
Localisation: Rouen
  • offline

Message » 30 Sep 2008 18:39

Clairement le chroniqueur n'aime pas Madonna et tient à le faire savoir. Tellement orienté qu'il en perd toute crédibilité dans son article (quasiment tous les artistes "trichent" sur scène).
Arsenic
 
Messages: 4579
Inscription Forum: 12 Aoû 2006 20:44
  • offline

Message » 04 Oct 2008 9:38

Arsenic a écrit:Il était tellement loin qu'il n'a vu la Madone que sur écran géant ? :mdr:


Il resta à acheter le DVD quand il sortira.
PAT 94
 
Messages: 13024
Inscription Forum: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 15 Oct 2008 16:17

PAT 94 a écrit:
rycil a écrit:Le concert du stade.. c'était comment dire... trop grand :mdr:


Tu peux developper. 8)


Disons que ça m'a refroidi à vie de Madonna (c'était déjà le cas) et du stade de France pour un Concert.

Franchement, c'est le plus gros foutage de gueule du siècle. La place coûte un rein pour en final ne rien voir du tout. Le son bien évidemment est nul à chier vu la distance.... la première partie, l'Bob Synclar avec un rappeur qui beuglait dans son micro (remake de Jean-Louis Sature :mdr: ), c'était tout simplement une énormité :roll:

C'était peut-être mieux dans la fosse... je l'avais pourtant dit à la mère "Tatzi" mais une fois de plus elle n'a pas voulu m'écouter... l'amour rend aveugle :mdr:


Je préfère mettre 200 € dans un super restot. Là au moins, on sait qui est le client :wink:
rycil
 
Messages: 1044
Inscription Forum: 22 Juin 2006 16:04
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message