Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: napa et 19 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Mahler Discographie par Diapason

Message » 28 Jan 2004 19:27

Bonjour à tous

La musique de Mahler me passionne, j'ai donc été ravi du sujet traité par diapason ce mois- ci. Cependant, la lecture du dossier me laisse un gout bizarre, et j'aimerais avoir l'opinion d'amateurs éclairés la-dessus.
D'abord, le rédacteur en chef n'a pas laissé à M. Hoffélé beaucoup de place pour développer son texte, vu le style lapidaire! C'est étonnant, d'autant plus lorsque l'on a pu suivre les discussions passionnantes auxquelles s'était livré M. Hoffélé sur le site d'abeille musique au sujet de l'intégrale Mahler/Inbal. Voila pour la forme.
Sur le fond, deux choses me surprennent: les versions d'anthologies, anciennes, n'ont toujours pas été approchées par les "petits derniers" semble-t-il, sauf peut etre en ce qui concerne Abbado et Rattle pour sa récente 5eme. Je n'ai pas pu me livrer à des comparaisons extensives, mais il me semble que Chailly, Boulez, Svetlanov, etc... ont apporté des contributions pationnantes pour certaines symphonies. D'autant plus, et c'est le 2eme point, que la même revue à encensé ces dernières parutions! Difficile de garder son sérieux lorsqu'on lit, et je cite de mémoire M. Hoffélé que "la 4eme par Boulez est ahanante", avec la critique ayant conduit ce CD au diapason d'or sous le coude!
Il aurait été interessant de la part de diapason de confronter les discographies établies par plusieurs spécialistes, chaque point de vue apportant sa richesse au débat! Et en bonus un compte rendu d'écoutes en aveugle pour une ou deux oeuvres! Là, je rêve, il n'y aurait plus de place pour les articles sur les cadeaux de Noel ou les vacances des stars du classique :evil:
Et puis, en lisant sur ce forum les critiques passionnées concernant Svetlanov, je suis étonné que son intégrale soit balayée dans Diapason par une petite phrase nous apprenant qu'il a réussi à mener à bien son intégrale...

Bon voila, c'est tout ce que j'avais à vous soumettre, vous points de vue sont les bienvenus!

OSO
oso
 
Messages: 1303
Inscription Forum: 17 Juin 2003 16:23
Localisation: Nice
  • offline

Annonce

Message par Google » 28 Jan 2004 19:27

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 28 Jan 2004 19:41

je n´ai pas lu... mais ce que tu dis me fait craindre une des idyosynchrasies coutumieres de JC Hoffele qui parfois exagere un brin ses gouts et ses degouts...

Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 28 Jan 2004 22:12

haskil a écrit:idyosynchrasies :

Pas mieux :wink: :lol: :lol:
Le Blaireau
 
Messages: 940
Inscription Forum: 21 Juin 2003 7:21
Localisation: Limoges
  • offline

Message » 29 Jan 2004 15:00

Je soutiens l'avis d'oso sur l'interprétation magnifique de Ricardo Chailly. Et le son est très beau, aéré à souhait. Ex : la IV avec Barbara Bonney en bonus sur des lieders de Berg !
dcr
 
Messages: 57
Inscription Forum: 23 Mai 2003 10:03
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 29 Jan 2004 15:26

La 4e de Mahler par Horenstein avec Margaret Price est quand meme un cran au dessus...

Le son des Mahler de Chailly souffrent d´un son pour le moins curieux : vents pinces, cordes colorees et sur certaines symphonies grave en avant...

Rien a voir avec les prises de son Philips realisees dans la meme salle du Concertgebouw... autrement plus naturelles...

Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 29 Jan 2004 15:27

Oui! Avec Chailly, c'est à la 4eme que je pensais. Vive, transparente, profonde, ironique et....lumineuse dans le dernier mouvement. J'aime beaucoup.
Personne n'en parle beaucoup, mais concernant la 5eme, celle de Boulez / Vienne est pour moi enivrante. Elle a ma préférence en face d'Inbal, Svetlanov ou Rattle, ces derniers me laissant en quelque sorte "spectateur" de l'évènement. Alors que Boulez....Quel voyage, quel déferlement! De même, sa 6eme me plait beaucoup. Que c'est sombre et grimaçant! Et vient le 3eme mouvement les larmes montent ....avant la désintégration finale. Il faudrait que j'entende d'autres versions, mais je suis tellement heureux avec celle ci...
Pour la deuxieme, j'aime bien Haitink / Concertgebauw. Mais j'ai recemment entendu Klemperer (Symphonia?): Un choc, un roc, un abime insondable. Ca impose le respect, même si le premier mouvement m'a semblé manquer un peu de précision (mais c'est peut etre du au changement d'habitude!). Walter m'a moins impressionné en fait.

Voila deux ou trois commentaires, les réactions sont les bienvenues.

OSO
oso
 
Messages: 1303
Inscription Forum: 17 Juin 2003 16:23
Localisation: Nice
  • offline

Message » 29 Jan 2004 15:33

haskil a écrit:La 4e de Mahler par Horenstein avec Margaret Price est quand meme un cran au dessus...

Le son des Mahler de Chailly souffrent d´un son pour le moins curieux : vents pinces, cordes colorees et sur certaines symphonies grave en avant...

Rien a voir avec les prises de son Philips realisees dans la meme salle du Concertgebouw... autrement plus naturelles...

Alain :wink:


J'ai hate de me procurer Horenstein dans ce cas! Pour le son de chailly, je trouvais cela excellent au départ. C'est vaste, aéré, ample mais je te suis completement: il y a quelque chose de pincé sur certains instruments (voix, un peu écrasée d'ailleurs). La coloration sur les cordes est assez agréable dans la 4eme, c'est bizarre.
Quand tu parles de Philips, c'est au sujet de l'intégrale de Haitink, ou tous enregistrement confondus?

OSO
oso
 
Messages: 1303
Inscription Forum: 17 Juin 2003 16:23
Localisation: Nice
  • offline

Message » 29 Jan 2004 15:52

Tous enregistrements confondus... Decca a une technique d´enregistrement souvent execrable [piano, musique de chambre, musique concertante, certains disques d´orchestre, Solti Chicago par exemple] qui pue le multimicro mixe de facon bizarre [instruments a vent sonnant plus fort dans le fond de l´orchestre que toutes les cordes reunies, particulierement flutes, clarinettes, hautbois]...

En revanche, l´Opera est souvent remarquable pour ce qui est de la captation des voix...

A ce sujet, tous les disques de Pavarotti sont enregistres, pour ce qui est de sa voix, avec le meme micro depuis sont premier disque...

Philips a toujours enregistre d´une facon nettement plus naturelle, nettement moins demonstrative : suffit de comparer n´importe quel disque de piano chez Decca depuis le milieu des annees 70 avec un Philips et on a l´impression de passer d´une chaine dure, clinquante a un ocean d´espace, de timbres, de naturel.

Compare un Ashkenazy, un Lupu avec un Arrau ou un Brendel...

En fait Decca a ete au tournant annes 50 annees 60 une grande maison pour les prises de son [la tetralogie par Solti est un monument pour la prise de son, peut etre l´une des plus grandes de l´histoire du disque] puis l´esthetique gueulardes, pincee, sur reverberee a pris le dessus et c´est devenu si terrible parfois que certains artistes, particulierement les pianistes, sont defigures par le son qu on leur donne.

Alain :wink:

Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 29 Jan 2004 16:00

Oui, le son est particulier, d'accord, c'est peut-être pas le naturel qui prime (quoique, il faudra que je réécoute avec ceci en tête), ce qui ne m'empêche pas d'y prendre vraiment plaisir simplement parce que le résultat reste très sensible (la IV de Mahler, j'ai pris du retard dans mon post).
Heureux d'apprendre une version que je ne connaissais pas : il va falloir trouver Horenstein...
Haitink sur Philips : la Symphonie Alpestre de Richard Strauss :P (on ne s'éloigne pas trop du sujet, n'est-ce-pas ?) ou bien suis-je vraiment à côté de la plaque ?
dcr
 
Messages: 57
Inscription Forum: 23 Mai 2003 10:03
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 29 Jan 2004 16:05

Et Solti sur Decca, j'ai adoré ça ! A une époque où le CD n'avait aucun grain, était tout plat malgré un bon lecteur etc..., ces enregistrements donnaient un peu de vie au numérique naissant. Enfin, c'est mon avis et je suis daccord avec moi :-?
dcr
 
Messages: 57
Inscription Forum: 23 Mai 2003 10:03
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 29 Jan 2004 16:15

Je te conseille donc si tu aimes ce son dur et brillant, d´acheter dans la serie Decca Legend : le concerto pour orchestre de Bartok par Solti et le LSO ou les symphonies de Beethoven par le meme a Chicago.

Plans sonores decoupes au laser, effets de loupe sur les groupes instrumentaux pour le premier disque.

Son allant du mezzo forte au fortissimo pour les Beethoven sans aucun piano ou pianissimo... et meme un peu de distorsion nettement audibles, moins que sur les LP, dans le finale de la Neuvieme surmodulees en certains passages...

En revanche, de nombreux disques de Kertesz et surtout ceux d´Ansermet sont souvent merveilleux.

Ansermet interdisait aux preneurs de son tout mixage ulterieur : il exigeait d´entendre dans la cabine SON son d´orchestre : La balance orchestrale, c´est moi qui l´obtient contentez vous de m´enregistrer...

Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 29 Jan 2004 16:29

C'est justement au concerto de Bartok que je pensais, je vois qu'on se comprend.
Merci pour les autres infos.
Aujourd'hui, les convertisseurs ayant pas mal évolué, même à bas prix, je ressent moins le besoin de ces effets de loupe. Des enregistrements plus doux passent bien maintenant et offrent ce grain qui me manquait tant sur les CD il y a 15 ans.
dcr
 
Messages: 57
Inscription Forum: 23 Mai 2003 10:03
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 30 Jan 2004 12:22

Je n'ai pas encore lu l'article de Diapason sur Mahler, mais je vais m'y précipiter ce we.
Je suis en ce moment en panne de CD mais il me reste les vinyls. J'ai en particulier deux symphonies par Solti-Chicago-Decca, la 7 et la 8, et, comme Alain, je trouve les prises de son un peu dure. mais l'interprétation tient rudement la route, même si je préfère peut-être la 7 par Haitink-Berlin orchestralement impressionnante et bien plus confortable de restitution sonore.

Je ne sais ce que l'auteur de l'article a dit sur la 4 par Boulez, mais, je l'ai entendu deux fois, et m'y suis rapidement ennuyé les deux fois. N'ayant pas le cd je ne peux analyser le pourquoi du comment, c'est juste le sentiment immédiat à l'écoute, d'ailleurs aveugle une fois car pris au hasard à la radio, je n'ai su que c'était Boulez qu'à la fin.
JohnTChance
 
Messages: 487
Inscription Forum: 04 Déc 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 30 Jan 2004 12:50

JohnTChance a écrit:Je n'ai pas encore lu l'article de Diapason sur Mahler, mais je vais m'y précipiter ce we.
Je suis en ce moment en panne de CD mais il me reste les vinyls. J'ai en particulier deux symphonies par Solti-Chicago-Decca, la 7 et la 8, et, comme Alain, je trouve les prises de son un peu dure. mais l'interprétation tient rudement la route, même si je préfère peut-être la 7 par Haitink-Berlin orchestralement impressionnante et bien plus confortable de restitution sonore.

Je ne sais ce que l'auteur de l'article a dit sur la 4 par Boulez, mais, je l'ai entendu deux fois, et m'y suis rapidement ennuyé les deux fois. N'ayant pas le cd je ne peux analyser le pourquoi du comment, c'est juste le sentiment immédiat à l'écoute, d'ailleurs aveugle une fois car pris au hasard à la radio, je n'ai su que c'était Boulez qu'à la fin.


Pas entendue non plus. Hoffelé a peut etre raison sur celle ci. Mais Diapason s'est donc bien planté à l'époque alors! La critique (Katia Choquier?) etait dythirambique!

Haskil, peux tu nous dire un mot de la qualité d'enregistrement de la 4eme par Horenstein? Je vais essayer de la commander. Merci d'avance!

Sinon, personne n'a écouté la 5eme par Boulez? J'aimerais savoir si je suis seul à tant l'apprécier!

OSO
oso
 
Messages: 1303
Inscription Forum: 17 Juin 2003 16:23
Localisation: Nice
  • offline

Message » 30 Jan 2004 16:47

Pas entendue non plus. Hoffelé a peut etre raison sur celle ci. Mais Diapason s'est donc bien planté à l'époque alors! La critique (Katia Choquier?) etait dythirambique!


Diapason s'est planté, oui et non, car Diapason n'existe pas et n'écoute pas de disques ni n'écrit de critiques. Ce sont des critiques, différents dans le temps, qui se sont succédés et rien ne les oblige à avoir tous le même avis sur un enregistrement. Nous, lecteurs, devont faire avec, car c'est un incontournable.
JohnTChance
 
Messages: 487
Inscription Forum: 04 Déc 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message