Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: le schtroumph grunge et 12 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Mozart : concertos pour piano

Message » 22 Nov 2002 13:43

Bonjour,

Quelles interprétations de ces concertos me conseillez-vous SVP ?
(autres de Anda pour les 20/21 et 25/27, Serkin pour 17/18, Casadesus pour 23/26)

Merci,
Nagash.
Nagashi
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 195
Inscription Forum: 14 Aoû 2002 17:24
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Nov 2002 13:43

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Nov 2002 15:50

Tous les concertos pour piano de Mozart, à l'exception du 8e, du 10e et du trois pianos sont parmi les chefs d'oeuvres de ce compositeur. Le 10e est plus intéressant que 8 et 10. avant 8 : pas tous de Mozart, ou plutot concertos de mozarts d'après des oeuvres d'autres compositeur, au moins de JC Bach (de mémoire).

Clara Haskil, pour les 20 et 24, avec Markevitch (Philips); comment tout dire sans jamais hausser le ton : la sonorité de piano la plus mystérieusement communicative dans ce répertoire.

Tous les Serkin que tu pourras trouver chez Sony.

Tous les Zacharias que tu pourras trouver chez EMI (un coffret pas cher du tout...).

Tente les Andras Schiff chez Decca : orchestre génialissime, piano plus anodin. Prise de son dans la piscine...

Brendel/Mackerras chez Philips

Perahia chez Sony : 16, 17, 18 sont les meilleurs de son intégrale.

Andersewski chez EMI : un peu les pieds au mur pour pas jouer comme les autres, mais pas inintéressant même si agaçant. A écouter en tout cas pour se faire une opinion. Autant ses diabelli de Beethoven sont impossibles, autant ce disque est, après de nombreuses écoutes, plus intéressant.

Pour s'en tenir à la stéréo, car si l'on commence à remonter dans le temps, nous y serons encore demain...

Le plus simple est peut-être de lister ce qui est a éviter : Barenboim chez Teldec (les EMI sont mieux mais pas tous à la hauteur : très beau Jeunehomme, 24e et 27e, mais un peu enrobés et rtyhmiquement un peu lâche en général); Mitsuko Uchida (Philips : ronronnant et endormant); Ashkenazy chez Decca : enregistré dans la piscine, son gonflé, interprétation sans aucun intérêt. ça s'écoute (difficilement), ça s'oublie...


Alain :wink:
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 22 Nov 2002 16:11

Merci beaucoup !

J'en profite pour une aparté (pas tant que cela ...).
Je suis en train d'écouter un disque absolument extraordinaire : les symphonies 88 et 97 de Haydn dirigées par Abendroth.
Je suis vraiment époustouflé par l'interprétation ainsi que par la qualité d'enregistrement (Berlin Classics). C'est supposer être du mono, et franchement je souhaiterais que tous les enregistrements stéréo soient du même niveau !
Nagashi
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 195
Inscription Forum: 14 Aoû 2002 17:24
  • offline

Message » 22 Nov 2002 20:25

Je suis bien d'accord, Abendroth est un très grand chef, qui est resté longtemps assez peu connu car travaillant après la guerre principalement en Allemagne de l'est, et du coup, pas très visible de nos pays d'europe de l'ouest, et il est mort en 1956 je crois, donc il n'a pas non plus pu bénéficier de l'essort du disque LP et de la stéréo.
Mais quel chef !
Par exemple, le 24eme concerto de Mozart publié chez Tahra, enregistré en 1955 dans un son remarquable, avec Erik Then-Bergh au piano, est une grande réussite. Je trouve cette interprétation passionnante. Et quel accompagnement d'orchestre : je suis presque sur qu'à certains moments, il plante tous les autres, ou presque; enfin tous ceux que j'ai sous la main.
Globalement je trouve que ses Haydn et ses Mozart sont de très très haute tenue.
JohnTChance
 
Messages: 487
Inscription Forum: 04 Déc 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message