Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 35 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

OPERAS : LES MEILLEURS ENREGISTREMENTS

Message » 09 Mar 2009 14:11

Salut à tous,

Ayant fait récemment l'acquisition de CDs d'opéras , je me suis rendu compte qu'ils ne sont pas tous d'égale valeur sur le plan technique.
Vous qui êtes amateurs du genre, quels sont ceux que vous recommandez pour leur qualité d'enregistrement ?

Cdlt.
samboluto
 
Messages: 5
Inscription Forum: 09 Mar 2009 13:41
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Mar 2009 14:11

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Mar 2009 18:36

Bonjour !

Voici quelques pistes pour des enregistrements d'opéra alliant qualité artistique et technique :

1°) Le Ring du Nibelung (La Tétralogie) de R. Wagner, dir. Solti chez Decca. Enregistré de 1959 à 1965. Une merveille ! De nombreuses rééditions / remasterings ont déjà été faits, dont une tout récemment.

2°) Le Vaisseau Fantôme de R. Wagner, dir. Klemperer chez EMI (rééd. dans la collection "Great Recordings of the Century) Enr.en 1968

3°) La Flûte Enchantée de W-A; Mozart, dir. Böhm chez DG Enr. 1965

4°) Le Freischütz, de K-M. von Weber, dir. K. Kleiber chez DG Enr. 1973

On trouve encore assez facilement tous ces disques en vinyle. Avis aux amateurs !
micbog
 
Messages: 57
Inscription Forum: 12 Aoû 2008 17:24
  • offline

Message » 09 Mar 2009 20:48

Merci pour ta contribution.

Cdlt.
samboluto
 
Messages: 5
Inscription Forum: 09 Mar 2009 13:41
  • offline

Message » 02 Sep 2012 13:10

Bonjour, excite-t-il un enregistrement en studio de "Ebben ? ne andrò lontana" ? merci de votre aides
Gabone
 
Messages: 32
Inscription Forum: 22 Mar 2009 20:17
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 06 Sep 2012 5:19

Gabone a écrit:Bonjour, excite-t-il un enregistrement en studio de "Ebben ? ne andrò lontana" ? merci de votre aides


C'est extrait de la Wally de Catalini.
Il y a une intégrale chez Decca avec Renata Tebaldi sinon Callas l'a enregistré également en studio mais que l'air.

Concernant la qualité des enregistrements d'opéra, il est vrai qu'elle est variable suivant la période d'enregistrement mais aussi les maisons de disques (Decca, DG, EMI, Philips...).
L'opéra était un bon moyen de s'essayer à reproduire une scène sonore, à rendre vivant un enregistrement sans la scène, à exploiter la stéréo surtout.

Celle-ci est apparue commercialement vers 1954 avec Decca surtout qui l'a rendue systématique à partir de là, quand EMI a encore fait des enregistrements mono vers 1958 (mais s'est essayée à la stéréo vers 1956 avec le Chevalier à la Rose de Karajan et Schwarzkopf).

Il y a eu des enregistrements d'opéra avant cette période glorieuse bien sûr, et notamment tous les Callas de la grande période (comme la Tosca avec de Sabata chez EMI). Mais la mono était limitative et le rapport voix/orchestre mal équilibré qui ne convenait pas à Wagner (par exemple la Valkyrie de Furtwängler chez EMI encore).

Avec la stéréo, Decca comme EMI sa rivale remettent tout le répertoire sur le tapis, Callas réenregistrant en stéréo mais souvent plus avec la même forme vocale.
Decca perce la plus vite avec dès 1958 un son qui devient plus solide, plus dense, plus spectaculaire et sans saturation : c'est l'année d'enregistrement de l'Or du Rhin de Solti.
On ne peut pas dire que la célèbre prise de son Decca soit fidèle à ce qui se passe dans une salle, mais elle tente de recréer un spectacle propre au disque.
Pour moi, elle est assez fascinante et pourtant on peut s'en lasser (même du Ring ou de la Flûte Enchantée de Solti).
Les années 60 seront les meilleures, les années 70 connaîtront des problèmes variables de sécheresse ou d'aération (mais ce n'est pas propre à Decca je trouve), les années 80-90 seront enfin maîtrisées mais quelques grands noms auront décliné ou disparu. Le renouveau arrivant dans les années 90-2000 avec des stars comme Bartoli.

EMI a toujours été plus sobre et surtout a eu quelques très grands noms sous contrat dans les années 50-60.

Deutsche Grammophon maîtrisera la stéréo à partir de 1960.

Ne pas oublier RCA (son souvent sec) ni Philips (son onctueux mais pas assez aéré souvent).

Après ce long préambule, je donnerai mes quelques coffrets préférés (avec un bon compromis interprétation/qualité du son) un peu plus tard; le répertoire d'opéras est assez varié quand même et on peut ne pas aimer toutes les oeuvres bien-sûr!
Ha-Dê
 
Messages: 5431
Inscription Forum: 23 Avr 2007 16:11
  • offline

Message » 06 Sep 2012 17:51

Comme micbog, je suis plutôt fan de l'opéra allemand mais je peux conseiller :

. Carmen, la récente version de Rattle chez EMI au son superbe (on aimera ou détestera Kozena dans le rôle-titre)

. Fidelio, il m'est difficile de conseiller une version de l'unique opéra de Beethoven, mais au final peut-être la version de Fricsay chez DG de 1957 : les débuts de la stéréo, des comédiens parlant les dialogues à la place des chanteurs mais une grande version "historique"!

. Lucia di Lammermoor : on peut choisir la version Callas de 1959 en stéréo très naturelle ou la version de la jeune Sutherland chez Decca en 1961, flatteuse.

. Hänsel & Gretel, charmant opéra méconnu de Humperdinck dans la version grandiose de Eichhorn chez RCA (1971) à la distribution luxueuse.

. Flûte enchantée : je fais le même choix que micbog parmi la pléthore d'enregistrements, la version de Böhm (DG, 1965) en très belle stéréo.

. Le Barbier de Séville : Callas chez EMI en 1957, impayable (avec Gobbi) et une stéréo convaincante pour l'époque.

. Elektra, encore la version de Böhm chez DG avec Borkh inoubliable, mais quelques saturations encore en 1960 malgré un son assez spectaculaire quand même.

. Salomé : Karajan chez EMI en 1977 par des ingénieurs Decca! Un son avec quelques imperfections au final mais qui ne réduit pas la puissance de l'interprétation.

. Rosenkavalier : Karajan chez EMI en 1956, légendaire ou Bernstein chez Sony/CBS (ingénieurs Decca pourtant encore) en 1971

. Vaisseau Fantôme : j'ai un faible pour Konwitschny chez Berlin Classics avec une très belle prise de son en 1961 (?) ou Dorati chez Decca en 1960.

. Etc.
Ha-Dê
 
Messages: 5431
Inscription Forum: 23 Avr 2007 16:11
  • offline

Message » 26 Oct 2012 10:56

Merci pour ces refs. Une idée pour un bon enregistrement de Maria Callas dans Andrea Chénier ? (Opéra en quatre actes d'Umberto Giordano ) :P
Lord
 
Messages: 6345
Inscription Forum: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Montpellier (mais Normand !)
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message