Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: napa et 15 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Premiere ballade de Chopin

Message » 29 Avr 2002 23:32

Bonsoir à tous ! Je voudrais savoir quelle est selon vous le meilleur enregistrement de la première ballade de Chopin.
Pacaya
 
Messages: 1883
Inscription Forum: 30 Déc 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 29 Avr 2002 23:32

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 30 Avr 2002 1:13

Première Ballade de Chopin?
La plus extraordinaire a été enregistrée en public en 1938, par Joseph Hofmann pour son récital de Jubilée au metropolitan Opéra de New York ! un kaléïdoscope de couleurs et de sentiments : Hoffman était le prince des pianistes. Rachmaninov lui a dédié son troisième concerto. Arthur Rubinstein a écrit sa nécrologie dans le New York Times.


Michelangeli chez DG dans le cadre d'un récital CHopin avec des mazurkas et un deuxiçme scherzo génial : conduite exemplaire du discours, sonorité à se damner, expression digne, sans effets de manche. Un géant.

Ensuite, il en existe une version assez géniale d'Horowitz, sa meilleure, chez Sony au sein d'un récital appelé Horowitz on TV. Stéréo 1969. Evidemment un peu tapageuse, mais géniale, satan qu piano disait ma copine Clara Haskil en parlant de son ami Horowitz.

Pollini chez EMI dans un récital Chopin enregistré à la fin des années 60. voir commentaires plus bas de Pollini DG, Rubinstein et Perlemuter. C'est le même style de pianiste et de musicien, honnête dans la grande acception du terme.

Les quatre ballades ensembles

'Alfred Cortot (deux versions complètes des quatre ballades, années 20 et années 30) chez Music and Arts pour la première, EMI la seconde. Sublime d'inspiration, de flamboyance, mais le son... comme le précédent gratouille. Mais sous les gratouillis, le bonheur parfait. :D

Samson François chez EMI fin 50-début 60 : inspiré, devinatoire, très noir et tourmenté et prise de son EMI France donc piano un peu crissant (CD mille fois meilleurs que les LP qui ont quasiment toujours été inécoutables).

Pollini chez DGG (splendide, classique, moins fou que les précédents, mais pluso n écoute plus on aime).

Perlemuter, toucher sublime, expression noble, subtil, pas foudroyant techniquement (vieux quand il a enregistré), mais d'une poésie et d'une élevation de pensée assez unique.... et la plus belles Troisième et quatrième ballade de la discographie (Nimbus). La quatrième Ballade est l'un des chefs d'oeuvres absolus du romantisme : tout Tristant et Isolde de Wagner en dix minutes disait Neuhaus, le prof de Richter... Richter qui disait on ne tient pas Chopin comme l'un des grands génies de l'histoire de la musique car il n'a pas composé d'oeuvres longues.... mais il est l'un des plus grands de tous. Opinion aussi d'Arrau (dont les ballades chez Philips sont un peu trop chantournées : ça me coute de le dire, je l'adore ce pianiste.)

Et évidemment Artur Rubinstein chez RCA. Son enregistrement stéréo est proche de Perlemuter, un poil moins grand, mais d'une simplicité d'élocution tout aussi admirable, d'une tenue et d'un romantisme dompté qui est la marque de Chopin.


Eviter Zimmerman chez DG (prétentieux, chichiteux, son splendide mais jeu un peu 'mort' par excès de nombrilisme : version célèbre cependant que j'aime de moins en moins avec les années).
Eviter aussi Perahia (gentil pianiste, mais un peu pale des genoux : il refera et mieux). J'en oublie peut-être, mais bon les grandes versions sont là.
Alain
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 01 Mai 2002 0:47

Merci beaucoup Alain. Je vais encore m'acheter plusieurs éditions à cause de ta réponse passionante... mais ça devient une habitude maintenant (après la 7ème de Beethoven, la 4ème de Mahler etc) !

Merci en tout cas d'avoir pris le temps de me répondre.
Pacaya
 
Messages: 1883
Inscription Forum: 30 Déc 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 01 Mai 2002 9:37

Les ballades : je suis effectivement de moins en moins fan de Zimmerman, c'est de la musique chirurgicale ! Quand à l'enregistrement DG, les pp sont trop faibles, les ff sont trop forts.........

J'ai tenté de travailler la première ballade au piano, pas si simple que ça en a l'air...
ma ballade préférée est sans doute la seconde (et j'aime bien la version Zimmerman)
MBON
 
Messages: 5841
Inscription Forum: 30 Avr 2002 21:30
  • offline

Message » 01 Mai 2002 13:28

Je trouve la version de Zimmerman bonne mais sans plus par contre je me souvient d'avoir entendu un enregistrement (non-officiel sur DAT) d'un récital du monsieur sur France Musique, juste apres sa victoire a un concour (je sais plus lequel !) quand il etait jeune et il a jouer la premiere ballade avec une intensite que je n'ai jamais retrouver sur aucun des enregistrements des ballades, si cet enregistremment existe dite-le!
Il reste donc pour moi le meilleur interprete de la premiere balade.
Moi aussi j'ai travailler la premiere ballade au piano mais le resultat n'est pas du tous interressant, bcp plus dure que prevu, je vais donc revenir aux nocturnes et aux Etudes(enfin qq unes).
J'aime bien la version de Casadesus (recital Concergebouw d'Amsterdam)
@+
lipatti
 
Messages: 97
Inscription Forum: 23 Juin 2001 2:00
  • offline

Message » 01 Mai 2002 13:38

Hélas, de tels enregistrements sont quasi-impossibles à trouver.
Concernant les études, je me suis limité à la N°6 et les deux 12èmes...

il parraît que sont les plus "faciles", alors j'ai peur d'en attaquer d'autres...

Il est vrai que le CD c'est tellement moins de travail... :lol: :lol: :lol:
MBON
 
Messages: 5841
Inscription Forum: 30 Avr 2002 21:30
  • offline

Message » 01 Mai 2002 17:41

Hoffman c'est en effet très bien mais le son commence à être un lointain et relève un peu de la foi plus que de la hifi.
Mais Michellangeli alors là c'est un de mes disques de piano favori, surtout la face prélude-ballade-scherzo : génial ! Je l'écoute très souvent et ne m'en lasse jamais. Quand Michellangeli était inspiré c'était le plus grand pianiste du monde.
JohnTChance
 
Messages: 487
Inscription Forum: 04 Déc 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 01 Mai 2002 20:58

John : pour le coup, bien qu'enregistré en public avant guerre, le son du Hofmann est étonnement bon! bien plus fidèle à la nature même du son du piano, par exemple, que le son de nombreux disques de Furt ne le sont à l'orchestre...

Et puis "Dieu" sait si j'admire Michelangeli, mais on ne peut pas dire qu' il était le plus grand pianiste du monde quand il était inspiré : ils sont au moins une bonne trentaine, voire une cinquantaine à mériter pareil compliment : le XXe siècle a duré cent ans et a permi à quelques immenses pianistes de se faire entendre du public et d'enregistrer des disques... Michelangeli, oui mais aussi
Edwin et Annie Fisher, Cortot, Horowitz, Hofmann, Lhevine, Fischer, Schnabel, Novaes, Meyer, Rachmaninnov, Neuhaus, Sofronitzki, Lipatti, Haskil, Nat, Michelangeli, Rudge, Rubinstein, Gieseking, Backhaus, Richter, Arrau, Larrocha, Freire, Argerich, Horszowski, Anda, Kempff, Pollini, Perlemuter, Moisieiwitsch, Goulf, Cherkassky, Curzon, Cziffra, Lupu, Yudina, Tureck, serkin, Solomon, Katchen, Kapell, Bolet, Fleischer, Friedman, Casadesus, Lugansky, Gilels, Nikolaeva, Kovacevich, etc. etc.

Lipatti : on trouve parfois, des disques de marques bizarres enregistrés pendant le concours Chopin et tu pourrais trouver ton bonheur zimermanien. Ses ballades pour DG, en tout cas, n'ont pas tenu la distance des années... bon, c'est pas Cortot, François, Horowitz, Michelangeli
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 01 Mai 2002 21:01

MBON a écrit:Hélas, de tels enregistrements sont quasi-impossibles à trouver.
Concernant les études, je me suis limité à la N°6 et les deux 12èmes...

il parraît que sont les plus "faciles", alors j'ai peur d'en attaquer d'autres...

Il est vrai que le CD c'est tellement moins de travail... :lol: :lol: :lol:


Non, tous ces enregistrements sont trouvables... seul le Hofmann est difficile à trouver.

Sinon, je ne comprends pas ce que tu dis quand tu dis que les n°S 6 et les deux 12 sont les plus faciles...
En tout cas pas à jouer!
:P Alain
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 02 Mai 2002 15:39

Ok je me suis laissé avoir par une formule un peu rapide "Quand Michellangeli était inspiré c'était le plus grand pianiste du monde". Dans mon idée ça n'était valable que par rapport aux autres pianistes en activité en même temps que lui, et uniquement pour les jours où il voulait bien jouer. Ca n'englobait pas toutes l'histoire du piano.
Mais très franchement quand il était au mieux je pense que c'était le plus grand; au coté de Richter qui m'impressionne toujours et avant lui Schnabel Backhaus et autres (voir ta liste dont je retirerait bien quelques noms si on veut juste la crème de la crème).

Pour Hoffman je te fais confiance Alain, je dois avoir un enregistrement foireux. Quelle édition recommandes-tu ?
JohnTChance
 
Messages: 487
Inscription Forum: 04 Déc 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 02 Mai 2002 16:54

Ma liste serait plutôt incomplète... et la carrière de Michelangeli commencée avant guerre a été contemporaine de celle des deux tiers des noms cités à un moment plus ou moins long...

Deux éditions du Hoffmann : le coffret microsillons Internationa piano Archives acheté il y a vingt ans et un coffret de deux CD Vai Audio... Je dois dire que le LP sonne peut-être mieux que le CD... je me demande si ce n'est pas dns l'édition Philips?

Michelangeli que vraiment j'aime beaucoup, beaucoup, n'était pas plus grand que Richter, Arrau et tant d'autres... comme tous les grands artistes il était différent! Et c'est cela qui fait tout le prix des grands artistes : être capable de créer un monde à eux, cohérent jusque dans l'incohérence parfois, et de nous l'imposer... après tout cela devient personnel, subjectif. et parfois nous changeons de subjectivité...

Pourquoi Clara HAskil n'a donné ses premiers concerts vraiment écoutés par le public qu'au début des années 50? Elle même ne comprenait pas pourqoi "il y a certains pays ou deux notes de mozart jouées par moi font pleurer les gens..." Elle n'avait pas changé, le public non plus, mais d'un coup, il l'a écoutée...

Si nous n'avions que l'Opus 111 (Decca) par Michelangeli à nous mettre dnas les oreilles... je ne suis pas certain qu'il occuperait tant de place dans notre coeur... si nous n'avios que ces concertos de Mozart chez DG, non plus. En revanche nous n'aurions que ses debussy et ce Chopin qu'il occuperait déjà pas mal notre esprit!

Par exemple, je n'aime pas à titre personnel Gould, mais il est fascinant et jamais je ne l'enlèverais de ma liste ... Je suis assez allergique à Messiaen depuis mon enfance et pourtant quel génie!

Un artiste peut déranger, ne pas être aimé par toi, par moi, par un autre et être pourtant un grand artiste. Note aussi qu'un artiste (Weissenberg, hier; Paik (son Fauré est une horreur), Anderszewski (ses diabelli? comiques), Rudy et Thibaudet (son Mendelssohn? le néant avec des doigts au bout) peut être encensé par certains, nombreux parfois, qu'il n'en est pas moins un artiste de second plan...

Toi qui est un spécialiste des chefs : regarde Nagano encensé et pourtant... regarde le statut minoré de svetlanov... dont je pense qu'il n'a quasiment pas dirigé aux Etats-Unis... Pourtant quel chef! l'un des plus grands et dérangeant parfois de notre époque... Ses Mahler ont une cote minable et pourtant... faut écouter son finale de la deuxième, son mouvement final de la troisième... son intégrale des Tchaïkovsky en public au Japon (Canyon classic) est une pure merveille, note que celle-là est cotée, normal il est russe!

Difficile parfois d'expliquer pourquoi... mais bon, ça me rappelle Richter au concours Tchaökovsky : il mettait zéro ou la note maximum aux pianistes. Et toujours la maximum à Van Cliburn. Ce qui ennuyait Gilels et les autorités. Consulté, Brejnev répond : mais cet Américain joue comment? C'est le meilleur répond Gilels! Bon donnez lui le premier prix et c'est tout!
Et quand on questionnait Richter, il répondait invariablement : c'est lui le meilleur. C'est un artiste, les autres sont des pianistes...

Anecdote publiée dans un livre américain sur Cliburn qui m'a été offert par son auteur quand j'étais au concours Van Cliburn à Fort Worth... comme critique, pas juré!


Par curiosité quels noms de pianistes retireraient-tu et ceux que tu rajouterais?

Alain
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 02 Mai 2002 18:33

Haskill,

Tes connaissances me laissent toujours pantois d'admiration (j'allais dire que tu me troue le c.., mais Tupeutla rodant parfois par ici, j'ai peur de ses illustrations!)

Merci pour tes connaissances en tout cas

Par curiosité, tu as combien de CD ?

Betekaa
Avatar de l’utilisateur
Betekaa
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 52151
Inscription Forum: 15 Jan 2002 2:00
Localisation: omnichiant
  • offline

Message » 02 Mai 2002 18:52

Combien de CD? Je ne sais pas : trois mille peut-être, peut-être plus! Je donne les deux tiers autour de moi et ne garde que le reste puisque j'en reçois chaque mois pas mal. Je garde particulièrement le piano et file tous les chefs d'orchestre historiques et pas historiques à un collègue du journal qui est passionné par cet aspect là de l'interprétation particulièrement - comme John T Chance!
Je devais écrire un livre sur les pianistes pour Fayard et puis j'ai renoncé, ça m'enquiquine de travailler chez moi en plus du boulot. Mais va falloir que j'en fasse un... sur le jardinage! Puisque c'est une autre spécialité qui me vaut un abondant courier au canard! Demain, je vais sans doute pas trop écrire sur le forum vu que je dois faire deux papiers : un jardin et une chronique sur le deuxième tour des présidentielles en dernière page... et là, comme chaque semaine quand je fais chroniqueur de DH... j'ai le trac, un très gros trac... Article surexposé, très lu et remplacement d'un chroniqueur qui a un talent hors normes et que tu as peut-être lu chaque jour dans Le Monde... donc cette nuit, comme chaque fois, je vais me réveiller plusieurs fois!
Alors la musique, le piano tout particulièrement, je suis tombé dedans tout petit. Je n'ai aucun mérite et puis c'est mon métier, ça me nourrit. Alors j'imagine que si je te branche sur tes passions et ton métier... tu me troueras le cul aussi!

:D Alain :D
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 02 Mai 2002 19:58

Et en plus tu les reçois gratuitement, argh !

Bon, je vois que j'en ai autant que toi (3000 environ), amis je suis très égoïste, je les garde précieusement !

Quand j'ai un coup de couer, je les prête aux amis "sûrs", j'en ai, tellement "perdus" à une époque...

Pour les passions, tu n'as rien contre la compétition en voile, la SF, les dragons, ma femme (mais je suis pas prêteur!)

Pour le grand quotidien national du soir, j'avoue que je le lis depuis l'âge de... 13 ou 14 ans, la politique m'ayant toujours passionné par atavisme familial certainement...

Mais j'ai toujours eu du mal a accroché à l'idéologie sous jacente, peut-être parce que je me situe, pour faire très (trop) simple, dans la mouvance du centrisme mou du ventre :wink: )
M'enfin, ce canard reste toujours le moins mauvais quand même, mais avec le net, je me pose des questions sur l'avenir économique du journal !

Bon ben bon trac alors!

Moi, cette nuit, je défends l'avenir de la médecine libérale dans son juste combat pour une médecine de qualité accessible à tous, au meilleur coût !
(en français, j'ai une réunion de travail jusqu'à 2 heures du matin, ou l'inconvénient de bosser pour des élus qui sont des libéraux qui bossent la journée !)

Au plaisir de te lire

Betekaa
Avatar de l’utilisateur
Betekaa
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 52151
Inscription Forum: 15 Jan 2002 2:00
Localisation: omnichiant
  • offline

Message » 03 Mai 2002 19:50

Salut Haskil, au fait c'est quel jour qu'on peut lire ta chronique ?
Pour MBON , la premiére etude que j'ai travailler c'est la n°2 op25 qui parait-il était une des plus faciles sinon la premiere op25 est sympa, on n'utlise jamais le quatriéme doigt (sauf l'arpege final). L'etude en octave est jouable aussi de même que l'étude "tristesse". Sur les 27 études une bonne moitie sont accessibles à partir d'un niveau DFE ou avec un gros boulot sur chacunes. Tu peut aussi essayer les 3 etudes posthumes.
Attention, le resultat est toujours decevant si on veut se conparer avec nos amis qu'on ecoute sur notre chaine hifi mais je croit qu'il faut jouer juste pour se faire plaisir.
lipatti
 
Messages: 97
Inscription Forum: 23 Juin 2001 2:00
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message