Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: napa et 15 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

rachmaninoff concerto

Message » 13 Oct 2002 14:53

Mon beauf a eu la boone idée de m'offrir un cd : Le concerto N°3 de Rachmaninoff par Horowitz et le New York Philarmonic sous la direction d'Ormandy (live at Carnegie Hall 1978)
Je ne connaissais pas du tout Rachmaninoff et je dois dire que j'ai touvé ce concerto superbe, le premier mouvement révèle une mélodie et un rythme subtile et le final est à couper le souffle d'ampleur d'énergie et de dynamyque (au passage, mon Nad c370 y déploie toutes ses qualités).
Je ne sais pas si cette version est bonne au goût des spécialistes, moi j'ai été conquis et j'aimerais en savoir plus sur ce compositeur.
Quelles sont ses oeuvres à écouter en priorité et quelles interprêtations sont les plus recommandables. J'attends vos suggestions avec impatience :P
blounote
 
Messages: 4817
Inscription Forum: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Annonce

Message par Google » 13 Oct 2002 14:53

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Oct 2002 19:50

l'omniscient c'est haskil après tout c'est son job !!
sinon j'écoute celle de Janis ou celle de Argerich.
le deuxième concerto par richter est une merveille à mon avis...
sinon tu as sa musique religieuse mais bon faut aimer les messes slaves a capella...
hrytchou
 
Messages: 55
Inscription Forum: 08 Aoû 2002 2:03
Localisation: Fort de France
  • offline

Message » 13 Oct 2002 20:06

Je ne connais malheureusement pas la musique pour piano seul de Rakhmaninov, grand pianiste devant l'éternel.

En ce qui concerne son oeuvre orchestrale, la pièce qu'il faut découvrir en priorité est celle qu'il préférait lui-même: Les Cloches, symphonie pour choeur, solistes et orchestre sur des poëmes de Byron.

Cette oeuvre est littérallement à fondre comme un morceau de sucre dans un verrre de vin doux... Quelle merveille! Toute la chaleur, la ferveur, le mysticisme, la spontanéité de l'âme slave condensée dans quatre merveilleux mouvements comme jamais un autre compositeur que l'"émigré" Rakhmaninov a pu le faire.

Essaie la version de Kondrachine avec l'orchestre de Moscou (Melodiya). Je la trouve absolument fabuleuse, et c'est vraiment peu dire! (Et en vynil, ça doit être quelque chose!!!) Si tu la trouves! Car BMG a cessé de distribuer ce grand label. Les s****ds!*

Du coup, ça pourrait être difficile de trouver la version que conseille haskil: celle de Svetlanov (Melodiya aussi).

Pas de chance. Mais si tu les trouves, surtout Kondrachine, que je connais bien, saute dessus! En plus, avec Kondrachine tu as un super couplage avec une interprétation explosive des Danses symphoniques!

A part ça, tu dis ne pas connaître Rakhmaninov, tu te trompes certainement! Essaie son deuxième concerto pour piano, je suis sûr qu tu va reconnaître! Désolé, je ne connais pas de version que je puisse recommander.

Le premier concerto est à écouter aussi, ainsi que surtout, les Rapsodies sur un thème de Paganini et la Rapsodie tzigane (ou bohémienne, je ne sais plus?)

Ajoutons à cela sa seconde symphonie, la plus réussie des trois. Dans ce répertoire, deux noms, mon avis: G. Szell chez Sony Classical, qui a fait une bonne intégrale, et surtout Kurt Sanderling chez Deutsche Grammophon, qui a réalisé une version globalement éblouissante de la 2e (même si les cuivres saturent un peu, c'est pas grave.. Cela donne d'ailleurs une idée de l'engagement de l'orchestre, dont j'ai oublié l'identité!)

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10914
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 14 Oct 2002 9:29

bonjour,

le concerto n° 2 est vraiment à conseiller (comme les autres d'ailleurs :D ), hélène grimaud l'a enregistré l'année dernière avec le philarmonia chez teldec.

le premier concerto est aussi très célèbre grâce à bernard pivot, c'était le générique d'apostrophes !


cordialement

Jérôme
claram
 
Messages: 3117
Inscription Forum: 01 Mar 2002 2:00
Localisation: du NEUF CINQ
  • offline

Message » 14 Oct 2002 10:47

Nicolas Lugansky a enregistré un excellent cd de pièces pour piano seul : préludes et moments musicaux.
Ajari
 
Messages: 159
Inscription Forum: 09 Fév 2002 2:00
  • offline

Message » 14 Oct 2002 11:55

claram a écrit:le concerto n° 2 est vraiment à conseiller (comme les autres d'ailleurs :D ), hélène grimaud l'a enregistré l'année dernière avec le philarmonia chez teldec.


Bonjour claram.

Tu as ce disque d'Hélène Grimaud? Comment le trouves-tu?

Je l'ai écouté un peu par extrait, et ce que j'en ai tiré est une impression de manque d'engagement, de tension, d'un jeu un peu mécanique de la pianiste. J'ai été un peu déçu par cette courte expérience. Peux-tu confirmer ou infirmer?

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10914
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 14 Oct 2002 12:21

oui scytales, je l'ai écouté et je serai un peu moins sévère que toi.

certes hélène grimaud est un peu "en retrait" et l'on pouvait espérer mieux, c'est vrai que ce n'est pas son meilleur enregistrement.

mais il me semble qu'il y a peu d'enregistrement du deuxième concerto et parmi ceux existants, c'est sans doute quand même l'une des versions à conseiller.


cordialement

Jérôme
claram
 
Messages: 3117
Inscription Forum: 01 Mar 2002 2:00
Localisation: du NEUF CINQ
  • offline

Message » 15 Oct 2002 22:10

Mon beauf a eu la boone idée de m'offrir un cd : Le concerto N°3 de Rachmaninoff par Horowitz et le New York Philarmonic sous la direction d'Ormandy (live at Carnegie Hall 1978)


Et bien oui, je confirme, c'est une excellente idée, et c'est excellement choisi. Ca, pour moi, c'est LA référence. D'ailleurs Rachma admirait Horowitz dans ses oeuvres. Et d'ailleurs, c'est une bonne idée, ça, je vais me le réécouter ce soir. 8)

J'ai aussi une bonne version par Rachmaninov lui-même, mais au son ancien.
Par contre, à éviter (malgré des recommandations): Howard Shelley, chiant à mourir.

Sinon, tu peux jeter un oeil à ce site, par un vrai fan, qui parmi ses 5325 CD, possède 108 versions du Cto n°3 et répertorie toutes les versions connues de l'univers visible et invisible (versions pirates non éditées comprises !!):

http://www.geocities.com/Vienna/Strasse/8618/
Ninja40
 
Messages: 1526
Inscription Forum: 22 Aoû 2002 16:37
  • offline

Message » 23 Oct 2002 18:48

Merci les gars grace à vous en cherchant le 2eme concerto, j'ai fait de superbes découvertes (Un pianiste Janis, Un chef Dorati et les uperbes enregistrements mercury) :
Au détour des bacs j'ai trouvé deux disques MERCURY à 10 euros que j'ai achetés et ça a été LA CLAQUE :

Le 1er Rachmaninoff concertos 2 et 3 par Byron Janis et antal dorati: une merveille, je préfère même sa version du 3 à celle d'horowitz.

Le second : l'oiseau de feu dirigé par ce même antal Dorati, que je ne connaissais pas et qui me parait être assez exceptionnel d'énergie et de liberté.

De plus je ne sais pas comment sont faites ces prises de son chez Mercury, mais c'est grand profond et ultra dynamique, bref assez magnifique et pourtant ça date du début des années soixante. Peu d'enregistrements d'aujourd'hui ont un tel relief.
blounote
 
Messages: 4817
Inscription Forum: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 23 Oct 2002 21:01

Ah, Blounote, je te rejoins !

Sur le Byron Janis, il faut absolument que je l'entende, parce qu'un copain l'a en vinyle, et le trouve génial. En plus, si c'est du Mercury Living Presence de la grande époque, ça ne peut être que très bon, en effet.

Quand à l'Oiseau de Feu par Dorati (1959), c'est tout bonnement un de mes disques de référence pour les écoutes. La direction de Dorati est vraiment superbe et les timbres sont chatoyants.

La prise de son a été faite par Robert Fine, avec 3 micros, d'où une belle profondeur et un respect des niveaux réels des instruments.
Le livret explique que le remastering a été fait par la directrice artistique de l'époque, qui avait de l'oreille, la bonne dame, à l'époque ils savaient travailler. Donc le remastering a été fait avec la bande d'origine, sur l'Ampex d'origine, avec les amplix Westrex d'origine, et ce sans compression pour numériser. D'où une dynamique et naturel absolument ébouriffants. C'est ce genre d'enregistrements Mercury Living Presence, RCA Living Stereo, ou Decca Full Frequency Range, qui font dire à certains que les années 50-60 furent l'âge d'or de la prise de son.
Ninja40
 
Messages: 1526
Inscription Forum: 22 Aoû 2002 16:37
  • offline

Message » 23 Oct 2002 21:07

et c'est pas peu dire :wink:
blounote
 
Messages: 4817
Inscription Forum: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 24 Oct 2002 10:35

le 3° par Horowitz et Ormandy en live à Carnegie Hall, pour qui aime Horowitz, ça me semble être un festival de couleurs et d'énergie de la part de Wladimir.....

le seul problème, c'est la prise de son qui est franchement bizarre, tout au moins sur le premier CD qui est sorti : d'abord le niveau est très bas, et comme la dynamique de l'orchestre est assez élevée, c'est tout juste si on ne passe pas son temps à se lever pour changer le volume totes les trois secondes. Ensuite, la prise de son est très mate et étouffe un peu trop le soliste et l'orchestre, on se croirait presque dans le fameux studio où Toscanini donnait tous ses concerts à New-York avant, pendant et après la guerre.

ensuite le niveau d'enregistrement du piano est trop faible par rapport à l'orchestre, la balance est bizarre, et idem pour l'image stéréo, tout à gauche ou à droite, rien au milieu, on a l'impression qu'il y a un mur au milieu.

ceci dit, les timbres sont très beaux, heureusement, et très naturels autant pour le piano que l'orchestre. Peut-être que ces défauts ont été corrigés lors du re-mastering 24/96 qui est ressorti en CD il y a quelques mois.

pour le 2°, il y a aussi la version de Katchen chez Decca en collection économique enregistrée au début des années soixante. Mais je crois qu'il n'est plus distribué.

à propos des prises de son de ces années là, j'ai récemment ré-écouté des CD de RCA sur les débuts de leurs prises de son en stéréo à partir de 53. Les timbres n'ont peu-être pas toujours la plus grande finesse (également pour les Mercury, par exemple les deux concertos de Liszt par Richter et Kondrachine), mais bonjour la présence, la dynamique, l'air et la sensation d'espace qu'on a du mal à trouver maintenant dans la plupart des prises de son récentes. Ca tire souvent un peu trop vers le haut, mais il y a un réel poids derrière chaque note et c'est pas aseptisé comme les productions de maintenant.

à propos de l'oeuvre pour piano de Rachmaninov, je viens d'acheter le dernier disque de ses transcriptions pour piano par Ashkenazy, et c'est pas mal du tout. Bon c'est du piano Decca, c'est à dire un peu lourd, mais moins loupé que la critique qui en était faite dans Diapason. Par contre, le dernier morceau, c'est une adaptation de l'hymne américain faite par Rachmaninov pour piano et trompette..... il n'y manque plus que le flag 'UNITED WE STAND' sur la pochette, ainsi qu'une photo de Bush la main sur le coeur en train de prier pour le salut de l'amérique, et on se retrouve plongé en plein après-11-septembre............
Invité
 
Messages: 1455
Inscription Forum: 23 Mar 2000 2:00
  • offline

Message » 24 Oct 2002 10:36

le 3° par Horowitz et Ormandy en live à Carnegie Hall, pour qui aime Horowitz, ça me semble être un festival de couleurs et d'énergie de la part de Wladimir.....

le seul problème, c'est la prise de son qui est franchement bizarre, tout au moins sur le premier CD qui est sorti : d'abord le niveau est très bas, et comme la dynamique de l'orchestre est assez élevée, c'est tout juste si on ne passe pas son temps à se lever pour changer le volume totes les trois secondes. Ensuite, la prise de son est très mate et étouffe un peu trop le soliste et l'orchestre, on se croirait presque dans le fameux studio où Toscanini donnait tous ses concerts à New-York avant, pendant et après la guerre.

ensuite le niveau d'enregistrement du piano est trop faible par rapport à l'orchestre, la balance est bizarre, et idem pour l'image stéréo, tout à gauche ou à droite, rien au milieu, on a l'impression qu'il y a un mur au milieu.

ceci dit, les timbres sont très beaux, heureusement, et très naturels autant pour le piano que l'orchestre. Peut-être que ces défauts ont été corrigés lors du re-mastering 24/96 qui est ressorti en CD il y a quelques mois.

pour le 2°, il y a aussi la version de Katchen chez Decca en collection économique enregistrée au début des années soixante. Mais je crois qu'il n'est plus distribué.

à propos des prises de son de ces années là, j'ai récemment ré-écouté des CD de RCA sur les débuts de leurs prises de son en stéréo à partir de 53. Les timbres n'ont peu-être pas toujours la plus grande finesse (également pour les Mercury, par exemple les deux concertos de Liszt par Richter et Kondrachine), mais bonjour la présence, la dynamique, l'air et la sensation d'espace qu'on a du mal à trouver maintenant dans la plupart des prises de son récentes. Ca tire souvent un peu trop vers le haut, mais il y a un réel poids derrière chaque note et c'est pas aseptisé comme les productions de maintenant.

à propos de l'oeuvre pour piano de Rachmaninov, je viens d'acheter le dernier disque de ses transcriptions pour piano par Ashkenazy, et c'est pas mal du tout. Bon c'est du piano Decca, c'est à dire un peu lourd, mais moins loupé que la critique qui en était faite dans Diapason. Par contre, le dernier morceau, c'est une adaptation de l'hymne américain faite par Rachmaninov pour piano et trompette..... il n'y manque plus que le flag 'UNITED WE STAND' sur la pochette, ainsi qu'une photo de Bush la main sur le coeur en train de prier pour le salut de l'amérique, et on se retrouve plongé en plein après-11-septembre............
Invité
 
Messages: 1455
Inscription Forum: 23 Mar 2000 2:00
  • offline

Message » 25 Oct 2002 22:10

Toutes ces interprétations sont magnifiques, sauf celle de Grimaud dans le Deuxième concerto : un peu mécanique et surtout mangée par un orchestre lourd... et dirigé par Ashkenazy.... dont le récent disque Decca de transcriptions n'est certes pas bien enregistré, m'enfin Decca a fait encore pire, mais le son est étrange. ça sonne pas comme un piano, mais est plutôt bien joué avec plus de poésie, de feeling, que ce pianiste n'en met habituellement depuis quelques temps déja.

Sinon, le Horowitz Ormandy est effectivement enregistré de façon bizarroïde. Et on entend des montages à la serpe dans la cadence du premeir mouvement. Le pauvre se plante beaucoup, mais c'est d'une émotion à fleur de peau et c'est vraiment très beau; très inspiré. A connaître.

Cependant, parmi les foultitudes de grandes versions : il y en a trois autres d'Horowitz (années 30 avec Coates; années 50 avec Reiner et en film avec Mehta). Ma préférée est la plus vieille. Sans compter quelques lives au son pourri...

Et bien sur, Byron Janis chez Mercury : de la lave en fusion, comme Argerich du reste... Gilels aussi chez EMI...

Le Second a été encore plous enregistré, je crois. Richter y est transcendant, comme Janis, comme plein d'autres. Dont l'étonnant Orozco (Philips).

La version des Cloches par Kondrachine est superbe! Et comment Scytales!

Lugansky vient d'enregistrer le Troisième Concerto pour Erato avec Oramo. Si c'est aussi réussi qu'à Nantes, lors de la folle journée... ça va être sur les premières marches du podium qu'il va se retrouver le petit...

Il faut quand même vu le prix (vingt euros les deux disques) acheter l'intégrale en deux CD des concertos par Rachmaninov lui-même. Le son est crachottant mais l'interprétation est géniale de bout en bout... quoi qu'ai pu écrire répertoire du Second Concerto qui serait mal joué par rachmaninov... Je connais des pianistes qui se sont étouffés... Dont Grimaud elle-même classée vainqueur dans cette discographie et trouvait ces éloges excessifs....

POur le piano seul, Il a été plutôt mal servi en disques qui lui sont consacrés intégralement rachmaninov... Mais la Deuxième Sonate par Horowitz c'est hors concours dans le genre orgiaque. Celle de Lugansky (Vanguard) est plus intime, plus lyrique et complétée par la version la plus ébouriffante du Scherzo du songe d'une nuit d'été que je connaisse - Ashkenazy doit céder devant son jeune confrère... et l'un des berceuses de Tchaïkovsky transcrites par Rachma les plus fondantes (là encore Ashkenazy), sans parler des Variations sur un thème de Corelli (le chef d'oeuvre du piano sol de Rachma) les plus inspirées que je connaisse aussi.
Son disque Rachmaninoff solo publié par Erato est par ailleurs également fort beau... enregistré un peu bizarre, dans le nez je trouve, mais quand même!

Un oiublie de taille : Michelangeli dans le quatrième (EMI).

A noter aussi que Pletnev va aussi sortir chez DGG un Troisième : la lutte sera au sommet... Pletnev est un des grands pianistes de notre époque et une profonde amitié le lie à Lugansky qu'il a souvent dirigé dans ce concerto et qu'il tient pour l'un de ses meilleurs interprètes actuels... Il aurait été amusant que Lugansky prenne la baguette pour diriger Pletnev et inversement! Hélas! ce jeune et très grand pianiste ne dirige pas!


Une fantastique Deuxième Symphonie : Previn chez EMI avec Londres... en plus des russes excellents eux aussi, en plus de Zinman pas moins bon chez telarc...

Je ne connais pas Szell, la dedans mais m'est avis que ça doit être décapant...

Alain :wink:


Alain
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 25 Oct 2002 22:13

8)
Dernière édition par haskil le 25 Oct 2002 22:17, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD