Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: ashday et 14 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

RCA Living Sereo Deuxième fournée

Message » 21 Jan 2007 13:20

ganymede44 a écrit:Je ne l'attends pas au premier plan, évidemment :wink: !

Mais je l'attends plus, comment dire, dans les tripes...


Franchement pousse un peu le volume sur le dernier mouvement. Si tes enceintes et ton caisson suivent ça doit être "tripesque" 8)
Avatar de l’utilisateur
ccc
Pro-Fabricant.
Pro-Fabricant.
 
Messages: 3106
Inscription Forum: 05 Mar 2003 22:16
Localisation: 77
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Jan 2007 13:20

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Jan 2007 14:04

Me revoila après réécoute de la version SACD multi-canal de Munch et ma version "CD normal" d'Ormandy.

En vrac :

- La dynamique du SACD est telle qu'il faut écouter beaucoup moins fort le SACD pour être au même niveau de comparaison que le CD, du coup les premiers mouvements semblent moins forts que le dernier, ce qui sur le CD se traduit par plus de "platitude" de l'ensemble. Un premier point déroutant.

- Le premier mouvement (intro Adagio) : finesse du détail sur la version Munch (merci le SACD). Son beaucoup plus monocorde et pâteux chez Ormandy (merci le CD).

- Le deuxième mouvement (Poco Adagio), lorsque l'orgue entre en scène. Sur la version d'Ormandy, l'orgue envahit littéralement la pièce. Sur le SACD, on l'entend, mais il est complètement escamoté par le reste de l'orchestre, qui lui est bien plus réel que sur le CD. Le CD fait bouillie à côté.

- Le quatrième mouvement (l'intro Maestoso). Sur la version Ormandy, finalement, l'orgue est puissant, mais moins que dans mon souvenir (comme quoi :wink: :o ). Sur la version de Munch, l'orgue se manifeste, enfin ! 8) puissant.

- Mais, il y a un mais ! Sur cette introduction, au temps 1'14", lorsque les cymbales et piccolos démarrent, il y a comme une saturation des aigus. Peut-être est-ce mon système qui atteind ses limites, je ne sais pas :-? :cry: mais dans tous les cas, ça me pousse à baisser le son, ce qui n'arrive jamais habituellement (j'aime écouter des oeuvres non acoustiques parfois très fort - Archive par exemple - et il y en a aussi des aigus :mdr: ). Donc du coup, je ne profite pas de la puissance de l'orgue, à moins d'exploser mes tweeters et mes tympans du même coup. Dommage :(

- Autre remarque, mais qui ne concerne que l'interprétation des chefs d'orchestre, je trouve qu'Ormandy joue un peu plus tonique, plus energique que Munch. Cela dit, le Maestoso de Munch me semble plus majestueux que celui d'Ormandy. :wink:
ganymede44
 
Messages: 5974
Inscription Forum: 05 Juil 2003 17:07
Localisation: Naoned - Breizh
  • offline

Message » 21 Jan 2007 20:47

ganymede44 a écrit:- Mais, il y a un mais ! Sur cette introduction, au temps 1'14", lorsque les cymbales et piccolos démarrent, il y a comme une saturation des aigus. Peut-être est-ce mon système qui atteind ses limites, je ne sais pas :-? :cry: mais dans tous les cas, ça me pousse à baer le son, ce qui n'arrive jamais habituellement (j'aime écouter des oeuvres non acoustiques parfois très fort - Archive par exemple - et il y en a aussi des aigus :mdr: ). Donc du coup, je ne profite pas de la puissance de l'orgue, à moins d'exploser mes tweeters et mes tympans du même coup. Dommage :(

. :wink:


Je viens de réécouter ce passage à assez haut volume (j'ai mesuré 84,4 dB en crête à ce moment là) et je n'ai pas remarqué de saturation des aigus, mais peut-être qu'à mon grand age on n'entend plus suffisament bien les aigus :lol: , j'ai vérifié les tweeters sont toujours là :wink:

Mais pour avoir un orgue en puissance réaiste il faut peut-être encore plus haut le niveau sonore :roll:
KurtLil
 
Messages: 2264
Inscription Forum: 24 Oct 2000 2:00
Localisation: Compiègne ou Lille j'sais plus!
  • offline

Message » 21 Jan 2007 20:58

En tout cas une chose qui est sûre c'est que j'emporterai avec moi ce SACD dès que j'irai chez quelqu'un équipé... afin d'écouter et de savoir ce qui se passe sur ce disque...
ganymede44
 
Messages: 5974
Inscription Forum: 05 Juil 2003 17:07
Localisation: Naoned - Breizh
  • offline

Message » 21 Jan 2007 21:35

ganymede44 a écrit:- Mais, il y a un mais ! Sur cette introduction, au temps 1'14", lorsque les cymbales et piccolos démarrent, il y a comme une saturation des aigus. Peut-être est-ce mon système qui atteind ses limites, je ne sais pas :-? :cry: mais dans tous les cas, ça me pousse à baisser le son, ce qui n'arrive jamais habituellement (j'aime écouter des oeuvres non acoustiques parfois très fort - Archive par exemple - et il y en a aussi des aigus :mdr: ). Donc du coup, je ne profite pas de la puissance de l'orgue, à moins d'exploser mes tweeters et mes tympans du même coup. Dommage :(


Pour avoir réécouté la plage 4 à un haut niveau (maison en dur...et j'en profite car ce ne sera bientôt plus le cas puisque je vais retourner dans un chalet bois [mais en massif pas en OSB]), je n'ai pas entendu de saturation mais il est vrai que je suis sourd... :oops:

Tu referas l'essai lorsque tu auras reçu ta SCD-XB940, et tu nous diras si cela venait de ton DVP-NS905 ou pas.


A +.
Gérard.
Alpes94
 
Messages: 3795
Inscription Forum: 16 Avr 2002 1:08
Localisation: Val de Marne (94)
  • offline

Message » 21 Jan 2007 21:59

Tu as raison Gérard, je ne serais pas étonné que le DVP-NS905V atteigne ses limites par là...
Je vous ferai part de mon écoute dès que la 940 arrivera (mais ça sera la plage stéréo et non multi-canal)
ganymede44
 
Messages: 5974
Inscription Forum: 05 Juil 2003 17:07
Localisation: Naoned - Breizh
  • offline

Message » 01 Fév 2007 3:39

ganymede44 a écrit:Je ne l'attends pas au premier plan, évidemment :wink: !

Mais je l'attends plus, comment dire, dans les tripes...

Je viens de me réécouter la Saint-Saëns par Munch au Stax (l'orgue ne rentre pas dans le salon à 2 heures du matin :wink:), et je ne comprends pas ce que tu reproches à l'orgue. Dans le dernier mouvement, il me remue bien les tripes comme il faut (heureusement, j'avais digéré). Les dernières mesures de timbales me donnent même envie de boxer. :oops:

J'aime beaucoup cette interprétation ; même ce je n'en connais pas beaucoup d'autres, je l'avoue. En fait, la seule autre version que je connais est justement celle d'Ormandy. Je ne l'ai plus sous la main, mais dans mon souvenir, le final n'est pas aussi tonitruant.

Le reste du disque est bien sympa également.

Pyjam.
Pyjam
 
Messages: 3709
Inscription Forum: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: À l’Ouest
  • offline

Message » 01 Fév 2007 11:08

Tu ne trouves pas les piccolos un peu agressifs tout de même ?
ganymede44
 
Messages: 5974
Inscription Forum: 05 Juil 2003 17:07
Localisation: Naoned - Breizh
  • offline

Message » 01 Fév 2007 14:37

Tu veux dire à 1'14" du début du premier mouvement ?

Pyjam.
Pyjam
 
Messages: 3709
Inscription Forum: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: À l’Ouest
  • offline

Message » 01 Fév 2007 14:48

Au fait, il y a une nouvelle fournée de 5 titres dans les bacs depuis quelques jours:

Image Image
Image Image
Image

Ces nouveautés, ainsi que quelques anciens titres, sont disponibles à 8,99€ sur Amazon.fr :
http://www.amazon.fr/gp/feature.html/re ... 1000045143

Pour l'instant, j'ai juste pris le Schubert/Munch et je ne le regrette pas: l'Inachevée est sans doute un peu prudente, avec une prise de son qui s'apparente plus à de la proto-stéréo (enregistrement de 1955) ; mais alors La Grande, mes amis, quel feu ! Munch s'en donne à coeur joie dans cet ut majeur triomphant: il ne cherche pas les couleurs sombres et les effets dramatiques d'un Furt, non il est lui-même, avec le sourire j'imagine, jouant cette symphonie comme un véritable sursaut vital et optimiste avant la catastophe. Et le prise de son de 1958 est vraiment sensationnelle, avec des cuivres bien présents (ceux qui n'aiment pas la fanfare peuvent passer leur chemin :lol: )
Bref, c'est incontestablement une (la ?) référence pour ceux qui voudraient découvrir l'oeuvre, et c'est indipensable aux mélomanes qui veulent approfondir leur connaissance de ce chef-d'oeuvre !
:wink:
adriaticoboy
 
Messages: 478
Inscription Forum: 26 Sep 2003 13:52
Localisation: Nantes
  • offline

Message » 01 Fév 2007 15:47

Pyjam a écrit:Tu veux dire à 1'14" du début du premier mouvement ?

Pyjam.


Du mouvement final de la symphonie
ganymede44
 
Messages: 5974
Inscription Forum: 05 Juil 2003 17:07
Localisation: Naoned - Breizh
  • offline

Message » 01 Fév 2007 16:05

Si tu veux parler des sifflements entendus à 1'12", 1'21", 1'30", ils sont peut-être un peu stridents effectivement. Je trouve que ce ne sont pas les seules sonorités un peu trop sèches de cet enregistrement d'ailleurs. Mais je l'apprécie néanmoins beaucoup.

Pyjam
Pyjam
 
Messages: 3709
Inscription Forum: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: À l’Ouest
  • offline

Message » 01 Fév 2007 16:16

Pyjam a écrit:Si tu veux parler des sifflements entendus à 1'12", 1'21", 1'30", ils sont peut-être un peu stridents effectivement. Je trouve que ce ne sont pas les seules sonorités un peu trop sèches de cet enregistrement d'ailleurs. Mais je l'apprécie néanmoins beaucoup.

Pyjam



Je dois prendre le temps de refaire les écoutes avec ma nouvelle platine SACD (une XB940).
A suivre... :wink:
ganymede44
 
Messages: 5974
Inscription Forum: 05 Juil 2003 17:07
Localisation: Naoned - Breizh
  • offline

Message » 03 Fév 2007 13:29

adriaticoboy a écrit:Au fait, il y a une nouvelle fournée de 5 titres dans les bacs depuis quelques jours:

Ces nouveautés, ainsi que quelques anciens titres, sont disponibles à 8,99€ sur Amazon.fr :
http://www.amazon.fr/gp/feature.html/re ... 1000045143

Pour l'instant, j'ai juste pris le Schubert/Munch et je ne le regrette pas: l'Inachevée est sans doute un peu prudente, avec une prise de son qui s'apparente plus à de la proto-stéréo (enregistrement de 1955) ; mais alors La Grande, mes amis, quel feu ! Munch s'en donne à coeur joie dans cet ut majeur triomphant: il ne cherche pas les couleurs sombres et les effets dramatiques d'un Furt, non il est lui-même, avec le sourire j'imagine, jouant cette symphonie comme un véritable sursaut vital et optimiste avant la catastophe. Et le prise de son de 1958 est vraiment sensationnelle, avec des cuivres bien présents (ceux qui n'aiment pas la fanfare peuvent passer leur chemin :lol: )
Bref, c'est incontestablement une (la ?) référence pour ceux qui voudraient découvrir l'oeuvre, et c'est indipensable aux mélomanes qui veulent approfondir leur connaissance de ce chef-d'oeuvre !
:wink:


pas vus à la feunaque Lyon Part-Dieu...

Sont-ils dispo dans les circuits classiques de distribution ou uniquement sur internet ?
Laurent69
 
Messages: 2851
Inscription Forum: 01 Jan 2002 2:00
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 03 Fév 2007 14:43

Moi la feunaque tout le monde sait ce que j'en pense.:mdr:
meno
 
Messages: 1926
Inscription Forum: 02 Jan 2006 0:45
Localisation: Cergy, et un peu Matour
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message