Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: napa et 22 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

references en classique

Message » 20 Juil 2002 13:47

je viens de tomber sur le guide du classique de la fnac, et je fais appel aux bonnes volontes pour commenter leurs choix et ensuite si possible donner leur choix perso pour chaque oeuvre:

alors voila!

bach - l'art de la fugue : goebel (archiv)
bach - messe e si mineur : herreweghe (virgin)
bach - passion selon saint matthieu : leonhardt (dhm)
bach - sonatas et partitas : milstein(dg)
bach - suite pour orchestre : marriner (decca)
lvb - concertos pour piano 4&5 : kempff et leitner (dg)
lvb - sonates n°8, 14, 21 et 23 : kempff (dg)
lvb - symphonies n°5 et 7 : kleiber (dg)
lvb - symphonies n°6 et 8 : abbado (dg)
lvb - symphonie n°9 : hvk (dg)
berlioz - symphonie fantastique : munch (rca)
bruckner - symphonie n°7 : bohm (dg)
bruckner - symphonies n° 8 et 9 : jochum (dg)
chopin - nocturnes, impromptus : arrau (philips)
debussy - la mer : boulez (dg)
dvorak - symphonie n°9 : hvk (dg)
fauré - requiem : herreweghe (version originale ou orchestrale?)
haendel - le messie : gardiner (philips)
mahler - symphonie n°5 : boulez (dg)
mozart - concertos pour piano : barenboim (emi)
mozart - don giovanni : giulini (emi)
mozart - symphonies n°35-41 : bohm (dg)
orff - carmina burana : jochum (dg)
ravel - bolero : munch (rca)
strauss - ainsi parlait zarathoustra - hvk (dg)
stravinsky - sacre, oiseau de feu et petrouchka - boulez (sony)
tchaikovky - casse noisette : dorati (philips)
verdi - requiem : giulini (emi)
verdi - aida : muti (emi)
vivaldi - quater saisons - fabio biondi (hm)
vivaldi - stabat mater : banchini (hm)
wagner - la walkyrie : solti (decca)
wagner - tristant und isolde : bohm (dg)

voila pour une vue d'ensemble de leur guide, moins les oeuvres que je connais assez bien. je ne vous demande pas d'ailleurs de TOUT commenter, mais peut etre deja de donner vos versions 'coups de coeur' dans les oeuvres que vous connaissez!
marcelinopedron
 
Messages: 276
Inscription Forum: 03 Jan 2002 2:00
Localisation: paris, france
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Juil 2002 13:47

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 20 Juil 2002 16:34

bach - l'art de la fugue : goebel (archiv)

Pas d'opinion.

bach - messe e si mineur : herreweghe (virgin)

Pas d'opinion personnelle. Ecouter seulement par extait. Cela semble magnifique. Mais il paraît que la deuxième versions Herrewegh parue chez Erato est encore meilleure.

bach - passion selon saint matthieu : leonhardt (dhm)

Pas (encore) d'opinion. Je l'ai dans ma CDthèque, mais le temps est un ennemi redoutable...

bach - sonatas et partitas : milstein(dg)

Pas d'opinion sur Milstein, mais, ayant écouté Hilary Hahn dans la Chaconne, je la recommande chaudement pour ce qu'ella a pu graver des partitas!

bach - suite pour orchestre : marriner (decca)

Pas d'opinion.

lvb - concertos pour piano 4&5 : kempff et leitner (dg)

Pas d'opinion.

Une interprétation géniale de l'Empeur: Gould/Stokowski(!) chez Sony.

lvb - sonates n°8, 14, 21 et 23 : kempff (dg)

Très bien.

lvb - symphonies n°5 et 7 : kleiber (dg)

Très très bien, bien que complètement iconoclaste.

D'une manière générale, Carlos Kleiber a produit quelques uns des enregistrements les plus surprenant et les plus géniaux que je connaisse.

Je rajouterais, pour la 5e, Furtwängler/Vienne, EMI, nécessaire ne serait-ce que pour sa culture musicale. Et cette interprétation tendue et parfaitement maîtrisée est éminemment intéressante.

Toujours pour la 5e, l'inévitable Harnoncourt (Teldec), véritablement orgiaque.

Pour la 7e, je citerais -là encore- un Nikolaus Harnoncourt incandescent.

lvb - symphonies n°6 et 8 : abbado (dg)

Pas d'opinion.

6e: Harnoncourt (non je ne suis pas son agent!), intègre et méticuleux.

8e: Frenc Fricsay (DG), très ludique.

lvb - symphonie n°9 : hvk (dg)

Il y en a des tas... je ne sais pas de laquelle il s'agit. Pas d'opinion.

Je me faire taper sur les doigts: j'adore l'interprétation historicisante de Norrington (EMI).

berlioz - symphonie fantastique : munch (rca)

Rien à redire. Mais les amateurs de direction d'orchestre maîtrisé et sophistiquée risquent d'être déçu.

bruckner - symphonie n°7 : bohm (dg)

Pas d'opinion.

bruckner - symphonies n° 8 et 9 : jochum (dg)

Pas d'opinion. De quelles versions s'agit-il? Il y en a un paquet!

chopin - nocturnes, impromptus : arrau (philips)

Pas d'opiion.

debussy - la mer : boulez (dg)

Très bien. Très bien dans la musique française, Boulez, de façon générale.

dvorak - symphonie n°9 : hvk (dg)

Bon, là à mon avis, il y a bien mieux: Kertesz/Londres/Decca ou Ancerl/Philh. Tchèque/Supraphon (paru en Gold) ou encore Dohnanyi/Cleveland/Decca.

fauré - requiem : herreweghe (version originale ou orchestrale?)

Pas d'opinion.

haendel - le messie : gardiner (philips)

Pas d'opinion.

mahler - symphonie n°5 : boulez (dg)

Pas d'opinion.

Pour la 5e, la meilleure que j'ai entendue, c'est celle de Svetlanov (Harmonia Mundi). Suivent Riccardo Chailly/Concertgebouw/Decca et, un peu en-deça, Abbado/Vienne/DG.

mozart - concertos pour piano : barenboim (emi)

Faudrait penser à voir lesquels...

mozart - don giovanni : giulini (emi)

Pas d'opinion.

mozart - symphonies n°35-41 : bohm (dg)

Pas d'opinion.

41: Giulini chez Decca! Ou bien Brüggen chez Philips!


orff - carmina burana : jochum (dg)

Très bien, mais aussi Plasson chez EMI avec l'orchestre de Toulouse, qui me semble même meilleur.

ravel - bolero : munch (rca)

Pas d'opinion.

Si ce n'est que j'aime bien Boulez, mais je crois l'avoir déjà dit?

strauss - ainsi parlait zarathoustra - hvk (dg)

Chez Decca, il me semble plus inspiré.

stravinsky - sacre, oiseau de feu et petrouchka - boulez (sony)

Alors, là rien à redire!! Un des grands disques classiques, sans aucun doute.
Une version, étonante, que Stravinsky himself qualifiait de bouffonnerie de salon(!): HVK (2e mourure) chez DG.

tchaikovky - casse noisette : dorati (philips)

Pas d'opinion.

verdi - requiem : giulini (emi)

Pas d'opinion.

verdi - aida : muti (emi)

Pas d'opinion.

vivaldi - quater saisons - fabio biondi (hm)

...

Mmmh. Tu ne préfère pas Il Giardino Armonico dans une style démonstratif, mais sans vanité, car avec volonté de théâtraliser cette musique?

vivaldi - stabat mater : banchini (hm)

Pas (encore) d'opinion
.
wagner - la walkyrie : solti (decca)

Pas d'opinion.

wagner - tristant und isolde : bohm (dg)

Pas d'opinion.

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10914
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 20 Juil 2002 19:00

merci pour tes opinions et tes conseils, et puis pour le temps que tu as du passer a taper tout ça :D

alors pour preciser, en ce qui concerne la 9eme de lvb, il s'agit de la version avec le choeur de singverein de vienne (jose van dam, janet perry notamment). difficile d'en dire autre chose (pas d'annee d'enregistrement mentionnee).

pour la 7eme, meme si je me rends compte de l'originalite de kleiber, je dois dire que j'aime quand meme bcp!

pour les 8 et 9emes de bruckner, enregistrements de 1949 et 1954 (en mono donc).

concertos pour piano de mozart joues par barenboim donc : n°9, 20, 21, 23 et 27.

sinon, en ce qui concerne la 9eme de dvorak, sur tes bons conseils je me suis lance dans ancerl (fatalement pas dans le guide fnac car supraphon n'y est pas distribue). j'ai aussi pris les tableaux d'une exposition de moussorgky et le sacre de stravinsky, toujours du meme ancerl, et que je recommande franchement : versions franchement tres bien enregistrees, peche etonnante, grande maitrise, et tout ça pour pas cher chez [url]abeillemusique.com[/url]

ma culture en classique est encore clairement defaillante mais j'essaie de me faire plaisir avec l'arrivee de mes nouvelles enceintes, et j'ai bien envie d'acquerir un culture de 'classiques en classique', histoire d'avoir des bases sur lesquelles avancer.

en ce qui concerne les quatre saisons, j'ai pris sur les conseils d'haskil la version de marriner chez decca, qui n'est pas demonstrative meme si tres vive, maitrisee et a ce qu'il semble fidele a la partition.
j'ai entendu la version preconisee de fabio biondi qui effectivement est franchement pechue et nerveuse (un peu trop diront les puristes). en ce qui concerne il giardino armonico, jamais eu encore l'occasion de l'entendre.
marcelinopedron
 
Messages: 276
Inscription Forum: 03 Jan 2002 2:00
Localisation: paris, france
  • offline

Message » 22 Juil 2002 14:55

Suis assez d'accord avec Scytales. Je rajouterais juste, pour ce que je connais:

strauss - zarathoustra : kempe (emi)
à mon avis le meilleur interprète des poèmes symphoniques de strauss. on peut trouver une anthologie des oeuvres orchestrales par kempe en 7 cd économiques chez emi

verdi - aïda : solti (decca)
bien mieux enregistré que la version muti, et à mon avis supérieure artistiquement

mahler - 5ème : j'aime bien la version solti-chicago (decca) qui représente la première approche que j'ai eu de cette oeuvre (mon 2ème cd acheté en 1986)

wagner - walkyrie : la version bohm (philips) est pas mal non plus (en live à bayreuth) même si moins "spectaculaire" techniquement que solti. Et j'ai toujours du mal à me faire au timbre vieillisant de Hotter dans le role de Wotan dans la version solti.

Alberich
Alberich
 
Messages: 198
Inscription Forum: 01 Juil 2002 14:26
Localisation: Créon (33)
  • offline

Message » 22 Juil 2002 15:03

Puisque j'y suis allons y :

bach - l'art de la fugue : goebel (archiv)
pourquoi pas sur instruments anciens, mais il existe une géniale version Scherchen chez Westminster

bach - messe e si mineur : herreweghe (virgin)
très réputée, je ne suis pas emballé, manque d'ampleur par moment

bach - passion selon saint matthieu : leonhardt (dhm)
pas écouté depuis des lustres, je n'aimais pas ça à l'époque, déformé que j'étais par Mengelberg

bach - sonatas et partitas : milstein(dg)
oui beau violon, je trouve ça un peu froid. la plus grande chacone que je connaisse est celle de Gidon Kremer, Milstein fait tout petit à coté. Par contre le son de Kremer est plus ingrat.

bach - suite pour orchestre : marriner (decca)
oui classique mais très réussi sauf l'aria de la suite 3

lvb - concertos pour piano 4&5 : kempff et leitner (dg)
lvb - sonates n°8, 14, 21 et 23 : kempff (dg)
Kempff est un grand interprète de Beethoven, parmi d'autres, les versions indiquées sont très bonnes et fort recommendables (l'intégrale des cto avec van Kempen est un peu meilleure à mon gout)

lvb - symphonies n°5 et 7 : kleiber (dg)
comme souvent avec Kleiber il y a de beaux moments et d'autres plus discutables !

lvb - symphonies n°6 et 8 : abbado (dg)
si c'est avec Vienne ça peut passer, avec Berlin c'est un peu raté.

lvb - symphonie n°9 : hvk (dg)
hvk l'a jouée souvent mais n'a jamais atteint les sommets où Furtwangler arrivait à amener l'auditeur : sans réserve prendre Furtwangler Philarmonia enregistré à Lucerne en 1954 avec un son fabuleux
Globalement dans les symphonies de Beethoven, Furtwangler reste le plus génial et le plus inspiré (Abbado a l'air d'un gentil élève à coté, respectueux scrupuleux mais dénué de génie). Harnoncourt, bon pour moi c'est classement vertical, mais chacun ses gouts.

berlioz - symphonie fantastique : munch (rca)

bruckner - symphonie n°7 : bohm (dg)
Là encore écoutons Bohm et comparons à Furtwangler avec une extraordinaire philarmonie de Berlin (les coda sont particulièrements phénoménales de virtuasité, de clareté des lignes, de puissance d'orchestre), il y a quand même un gap entre les 2.

bruckner - symphonies n° 8 et 9 : jochum (dg)
Jochum est un très grand interpréte de Bruckner et ça s'entend

chopin - nocturnes, impromptus : arrau (philips)
attention très lent, on peut ne pas aimer

debussy - la mer : boulez (dg)
c'est froid, très froid, je n'arrive toujours pas à m'y faire et pourtant je m'y remets régulièrement

dvorak - symphonie n°9 : hvk (dg)
Talich et Ancerl sont de loin préférables

fauré - requiem : herreweghe (version originale ou orchestrale?)
je passe

haendel - le messie : gardiner (philips)
je passe

mahler - symphonie n°5 : boulez (dg)
pas écouté (du moins je ne m'en souviens pas)

mozart - concertos pour piano : barenboim (emi)
bon rapport qualité prix. Il y a aussi Anda chez DG

mozart - don giovanni : giulini (emi)
un classique - autre choix en mono Furtwangler Emi très impressionnant dans le drame très noir

mozart - symphonies n°35-41 : bohm (dg)
bof bof un peu lourd

orff - carmina burana : jochum (dg)
la meilleure version

ravel - bolero : munch (rca)
je passe

strauss - ainsi parlait zarathoustra - hvk (dg)
hvk s'en tire bien mais j'ai un faible pour Reiner chicago RCA

stravinsky - sacre, oiseau de feu et petrouchka - boulez (sony)
ça lu va comme un gant à Boulez. L'intégrale Ansermet pour pas très cher chez Decca est très bonne aussi.

tchaikovky - casse noisette : dorati (philips)
je passe

verdi - requiem : giulini (emi)
oui ou aussi Toscanini rca, Karajan DG (1ere version)

verdi - aida : muti (emi)
je choisirai Solti avant Muti. Les grands Verdi pour moi restent Otello (version Serafin RCA) et Falstaf (Karajan EMI)

vivaldi - quater saisons - fabio biondi (hm)
non Marinner Decca proche de la perfection

vivaldi - stabat mater : banchini (hm)
connait pas

wagner - la walkyrie : solti (decca)
solti c'est la meilleure intégrale du Ring. En version isolée, La Walkyrie de Furtwangler fabuleusement enregistrée par Walter Legge pour EMI en 1954 reste irremplaçable.

wagner - tristant und isolde : bohm (dg)
La version de légende reste celle de Furtwangler chez EMI.
JohnTChance
 
Messages: 487
Inscription Forum: 04 Déc 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 24 Juil 2002 16:18

verdi - requiem : giulini (emi)

Je trouve cette version incroyable. Elle me donne la chair de poule.
Erik
 
Messages: 76
Inscription Forum: 06 Mai 2002 20:11
  • offline

Message » 25 Juil 2002 13:22

et hop, on s'y colle... rigolo comme petite revue de presse, par contre si on est trop nombreux, ça va vite cafouiller sec !!! je vais essayer de faire court, et que sur ce que je connais vraiment....

bach - l'art de la fugue : goebel (archiv)
oui, bonne version, mais oeuvre ardue et enregistrement très coloré avec des timbres assez pincés

bach - messe e si mineur : herreweghe (virgin)
très bien critiquée un peu partout, en général avec Herreweghe, je ne pense pas que tu prennes de gros risques

bach - passion selon saint matthieu : leonhardt (dhm)
la dernière version d'Harnoncourt est de toute beauté aussi, mais les chanteurs sont un peu inégaux

bach - sonatas et partitas : milstein(dg)
moi j'avoue que j'aime bien, surtout la chaconne justement mais je n'ai pas beaucoup de points de repère. Son de toute beauté très naturel, comme souvent à cette époque chez DG sur des solistes ou petites formations

lvb - concertos pour piano 4&5 : kempff et leitner (dg)
oui sans hésiter, même si dans le 5°, le disque à emporter sur l'ile déserte c'est incontestatblement Fischer/Furtwängler

lvb - symphonies n°5 et 7 : kleiber (dg)
idem que John, Kleiber y'a du génie et du conventionnel. Dernières versions de Karajan à éviter, Furtwängler, dans le même couplage est incontournable, surtout pour la 7° de 1950 qui est démentielle. La 5° enregistrée en studio en 54 (ou 52) est plus statique, mais énorme, et dans un son très acceptable.

lvb - symphonies n°6 et 8 : abbado (dg)
j'aime pourtant bien Abbado, mais dans Beethoven, surtout en studio, c'est pas ça......

lvb - symphonie n°9 : hvk (dg)
Furtwängler 1942 chez Tahra (ouf de ouf, mais son réhibitoire)
Furtwängler 1951 chez EMI, à la réouverture de Bayreuth : son très très acceptable, version inoubliable. Karajan, qui était interdit encore de diriger à l'époque, était dans la salle parait-il......
Les versions plus tardives de Furt me semblent plus statiques et moins insiprées, mais je les connais moins.
Hoonêtement, il est dur d'écouter autre chose que du Furtwängler dans cette oeuvre

berlioz - symphonie fantastique : munch (rca)
voui, même si on s'y perd un peu dans le nombre de versions que Münch a enregistrées

bruckner - symphonie n°7 : bohm (dg)
Böhm, mis à part les 3 & 4 de Bruckner chez Deca ne me semble pas le meilleur choix pour Bruckner, même si on se dit que la lenteur habituelle de ses tempos devrait convenir à Bruckner. Pour la 7°, et pour Bruckner en général, Furtwängler et Jochum junior s'imposent....

bruckner - symphonies n° 8 et 9 : jochum (dg)
voui, deux fois voui, surtout que le son de cette édition (originals) est très acceptable. D'ailleurs je peux pas dire mieux : on dirait du Furt !! tiens puisqu'on parle de Furt..... sa 9° de Bruckner enregistrée en 44 chez DG, voilà un autre disque à emporter sur Fort Boyard. Ces messieurs les chefs d'aujourd'hui et de demain feraient bien de jeter une oreille sur la folie furieuse de Furt dans Bruckner, plutot que de nous faire du train-train quotidien. C'est quand même marrant que pour ce genre d'oeuvre, on soit souvent contraint à revenir à des versios datant d'il y a 50 ans pour prendre son pied.....

chopin - nocturnes, impromptus : arrau (philips)
les derniers Arrau chez Philips font un peu 'scolaire' vu le grand âge du Monsieur qui devait quand même avoir quelques difficultés technique à jouer ces oeuvres. En plus, il aurait pu se couper les ongles !!!!

mahler - symphonie n°5 : boulez (dg)
Boulez en effet est un bon choix, Solti, il y a plein de gens qui détestent, mais moi j'adore ce côté "son somptueux" qui vous en met plein la vue.

mozart - concertos pour piano : barenboim (emi)
Barenboim m'a souvent agréablement surpris comme pianiste mais systématiquement déçu comme chef. Ceci dit, à l'époque de sa sortie, cette intégrale avait été plutot bien reçue. Anda est en effet aussi un bon choix, très différent, pas toujours sans défaut, mais vient de ressortir chez DG dans leurs collections à tout petit prix.

mozart - don giovanni : giulini (emi)
oui, no problemo, bien que Furtwängler 50, 53 et 54 soient des monuments de chez monument.

mozart - symphonies n°35-41 : bohm (dg)
bof, Böhm dans les symphonies de Mozart c'est comme son Requiem, c'est pas joyeux joyeux, louuurd, très lourd....

orff - carmina burana : jochum (dg)
voui, tout à fait

stravinsky - sacre, oiseau de feu et petrouchka - boulez (sony)
La version Boulez chez DG est pas mal également, c'est la seule que je connaisse.

tchaikovky - casse noisette : dorati (philips)
voui, répertoire qui convenait particulièrement bien à Dorati

verdi - requiem : giulini (emi)
voui, c'est encore une des meilleurs références, mais c'est pas difficile, tellement de chefs et de chanteurs se sont cassés le nez à interpréter cette oeuvre

verdi - aida : muti (emi)
je crois qu'on doit avoir le CD d'extraits à la maison : si je me souviens bien, le son est franchement très typé EMI, c'est à dire pas une référence..... et je reste gentil.

vivaldi - quater saisons - fabio biondi (hm)
tiens il est ressorti chez HM et Opus111 n'est plus distribué depuis que sa patronne en est partie ? Les 4 saisons, c'est l'éternel débat dont on parlera encore dans 3597 ans. En tous cas, cette version est plutot à classer dans les meilleures, même si la prise de son fait croire à un orchestre un peu trop gros.

wagner - la walkyrie : solti (decca)
voir ma remarque sur Solti. Perso je trouve qu'il est également un des meilleurs sur ces oeuvres. Un DVD vient de sortir sur le making off du Ring par Solti dont l'édition de l'intégrale a quand même marqué l'histoire du disque. Et quel son !!! Tiens justement, ce matin dans ma bagnole j'écoutais le 2° acte légendaire chez EMI dirigé en partie par Bruno Walter en 1935 et ensuite par Seidler-Winkler en 38 because Walter avait quitté l'Europe pour cause d'Anschluss. Melchior, Lehmann, Hotter et Klose me font toujours imaginer (ou tenre d'imaginer) la furie de l'époque. Ca a certes pas mal vieilli, mais c'est incomparable de vie et de fureur....

wagner - tristant und isolde : bohm (dg)
si je ne m'emmêle pas les pinceaux, je crois que je préfère la version chez Philips avec Böhm à Bayreuth..... même si ma préférence va, encore, à Furtwängler chez Emi avec Flagstad qui, dans les passages difficilles se serait fait 'doubler' par Schwarzkopf....
Invité
 
Messages: 1455
Inscription Forum: 23 Mar 2000 2:00
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message