Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

S'initier au classique

Message » 08 Mar 2006 16:16

Merci a tous pour vos réponses.

Je vais ocnsulter tout ca et je vous tiendrais au courant ;)
Lotte
 
Messages: 1851
Inscription Forum: 03 Juil 2005 20:33
Localisation: Alsace - Thann (près Mulhouse)
  • offline

Annonce

Message par Google » 08 Mar 2006 16:16

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 08 Mar 2006 16:30

Allez lo-lotte.... encore un, courage: http://musiqueclassique.boulevard-du.net/
Nautil
 
Messages: 1689
Inscription Forum: 19 Juin 2003 17:41
Localisation: Yvelines
  • offline

Message » 08 Mar 2006 22:54

Beaucoup de bons conseils... j'ose en donner un...
Pour connaitre ce que donne le son et l'émotion d'un très beau concert... tente une sortie pour un concert symphonique "en vrai" ! Il y en a des gratuits (ou des pas chers) à la "Maison de "Radio-France". Cela confirmera tes premières découvertes...

Expérience vécue...
:wink:

Gilles
Gilles R
 
Messages: 1485
Inscription Forum: 09 Juin 2004 15:34
Localisation: Ile-de-France
  • offline

Message » 10 Mar 2006 1:26

Perso je suis branché par les voix du coup, j'ai démarré le jazz par le jazz vocal
et le classique par le lyrique à toi de faire ta voie, selon le thème, l’instrument ou autre …
jibolin
 
Messages: 320
Inscription Forum: 30 Juin 2003 20:27
Localisation: 92
  • offline

Message » 29 Avr 2008 15:59

D'après les expériences que j'ai eu, on ne peut conseiller quelqu'un que si l'on sait ce qui le séduit le plus en matière de musique en général :

Généralement un amateur de pop appréciera les mélodies bien troussées, assez répétitives et entraînantes comme on en trouve énormément dans la musique baroque (et j'ai même connu un ancien cinglé de punk devenir totalement accro à l'opéra français baroque !)

Un amateur de metal ou de hardrock peut apprécier la virtuosité et l'aspect un peu "épique" de certains concertos, cantates ou oratorios du 18ème ou 19ème siècle, il peut aussi tenter certaines symphonies...

Un fou de rock progressif pourra adorer la musique moderne ou même contemporaine (y compris la plus expérimentale), c'est encore plus simple pour un amateur de musique industrielle. Passer de l'indus à Xenakis ne devrait pas être trop douloureux, idem pour celui qui veut passer de Zappa (ou King Crimson) à Stravinski ou Varese.

Sauf s'il a grandi dans un environnement où l'on écoutait aussi bien le classique que le jazz, le mordu du jazz est un cas un peu à part (vu qu'il y a un gouffre entre la tradition classique archi écrite où rien n'est laissé au hasard - et ce même dans certaines musiques contemporaines comme Stockhausen - et le jazz, musique "libre", archi rythmique et qui repose essentiellement sur un "son" unique et une "performance" au sens quasi sportif du mot - le tout avec une forme labile et qui peut évoluer à tout instant et au gré de l'humeur des musiciens), j'ai d'ailleurs connu plusieurs amateurs qui ne supportaient pas le moindre orchestre à cordes ou des musiques trop "mélodiques" ou évidentes. A eux, je leur conseillerais plutôt la musique de chambre : quatuors, trio et surtout la musique pour piano seul, et s'ils aiment le jazz vocal, pourquoi pas les mélodies ou lieders ? Il existe aussi des albums situés à mis chemin entre le jazz et le classique comme "Hymne au soleil" des frères Belmondo ou "Skies of America" d'Ornette Coleman, qui peuvent faire office de passerelles.
kfigaro
 
Messages: 64
Inscription Forum: 15 Avr 2008 13:22
  • offline

Message » 29 Avr 2008 16:19

Pour ma part, la passerelle entre le Jazz et le Classique s'est faite via les Français : Debussy, Ravel, Poulenc, en petites formations ... et puis aussi surtout par Glenn Gould jouant Bach (les Variations Goldberg et l'Art de la Fugue sont d'un accès aisé pour un amateur de Jazz et d'impro), car son jeu est Jazzy (Gould, pas Bach). Une fois que la passerelle est établie vers le Baroque (tout du moins la fin du Baroque ; le début est un peu trop monotone - trop modal, c'est comme celà que l'on dit ? - et ancré dans la tradition écclésiastique pour mes goûts musicaux), il suffit de décliner l'histoire de la musique classique et tout s'enchaine avec évidence, avec une prédilection pour la musique de chambre, les concertos, les solistes.

L'erreur - que j'ai faite - serait de vouloir passer au Classique en commencant par les symphonies : l'écart culturel est trop important entre une symphonie à programme, écrite, jouée par une formation d'une centaine de musiciens et un standard de jazz interprété par un Quintet et une part d'improvisation ... :o

Ce n'est que mon expérience.
syber
 
Messages: 11856
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 29 Avr 2008 17:30

Les modes peuvent effectivement gêner les mordus de jazz car ils sont connotés "ecclésiastiques" alors que paradoxalement ils découlent bien souvent des modes grecs. Sinon je crois que le jazz utilise aussi des modes, Miles Davis entre autres (mais je n'arrive pas d'ailleurs à repérer ces fameux modes tellement ils sont noyés dans l'improvisation permanente).
kfigaro
 
Messages: 64
Inscription Forum: 15 Avr 2008 13:22
  • offline

Commencer le classique

Message » 05 Mai 2008 20:38

Il y a un autre thread qui traite d'une discothèque classique pour débuter en 30 cds, ce qui me semble une bonne solution.

Je ne suis pas sur que la solution du concert soit idéale pour un premier contact. C'est quitte ou double: passion ou sieste...

En règle générale, j'éviterai les coffrets de compilation "les grands compositeurs" ou "les chefs d'oeuvres" du classique qui sont, au mieux peu homogènes et au pire, constitués d'extraits. Par exception à cette règle, je suggère un disque qui regroupe quelques tubes baroques archi-connus et assez isolés, histoire de "les avoir": Adagio d'Albinoni etc... Par exemple la version Janos Rolla chez Teldec.

Je crois également que, de peur de créer une déception il faut éviter:
- les enregistrements anciens (avant 1960)
- les oeuvres géniales mais ardues. On a toujours le temps de les découvrir !

Il serait temps que j'arrive à proposer une liste !

Sinon, si tu est prêt à prendre le risque relatif d'acheter des disques pour un prix canon, mais que tu n'écouteras peut-être pas tous tout de suite, il y a des opérations comme les deux coffrets 50 ans d'Harmonia Mundi (France et Allemagne), qui couvrent très bien la musique baroque avec une sélection d'oeuvres judicieuse. 50 cds pour environ 50 € !

Par contre je ne recommande pas les intégrales de Bach Mozart et autres qui ont récemment été proposées à prix canon. Pas que ce soient de mauvais disques, mais cela ne répond pas au souhait d'être guidé dans la découverte de la musique.
Neophyt
 
Messages: 423
Inscription Forum: 21 Mai 2005 23:28
Localisation: Yvelines
  • offline

Message » 05 Mai 2008 21:18

je pense aussi qu'il faut debuter avec une compilation des grands airs connus que tout le monde aime , genre musique de pub pour lessive qui passe a la tv.
et aussi choisir des enregistrement de grande qualité pour que le premier attrait soit audiophile , et le coté mélomane viendra par la suite.
josselin_baumont
 
Messages: 321
Inscription Forum: 11 Juil 2001 2:00
Localisation: drome
  • offline

Débuter - une liste de disques classiques

Message » 06 Mai 2008 1:48

En préparant la liste qui suit, j'en suis arrivé à une recommandation simple pour un 1er achat: le coffret Karajan "the legendary recordings" chez DECCA. ASIN : B00114LF4E.

C'est un échantillon varié d'oeuvres majeures et accessibles du répertoire romantique, avec quelques "tubes" comme l'ouverture de "Also sprach Zarathustra" utilisée par Kubrick pour 2001.

Tous les enregistrements de Karajan avec l'Orchestre de Vienne à cette époque sont fabuleux à tout point de vue, y compris la prise de son Decca grande époque qui met en valeur le plus beau son d'orchestre qu'on puisse entendre.

Attention, ce coffret fait doublon avec plusieurs oeuvres suggérées plus bas.

__________

Sinon, je me suis plié à l'exercice de faire une liste de 30 cds pour débuter en classique, ce qui avait été suggéré sur un autre thread. J'ai eu beaucoup de mal à faire des choix et je me suis donc imposé les contraintes suivantes:

1) 30 CDs ou doubles CDs pour le prix d'un. Pas de coffrets.

2) Pas de compilations; mais les récitals sont acceptés.

3) Pas d'opéra... c'est un sujet à part!

4) Tous les CDs proposés doivent être disponible sur le marché français. J'ai pris Amazon.fr comme référence, sans les disques proposés sur ce site par d'autres vendeurs.

5) Que des enregistrements que je connais.

Cette dernière contrainte a créé pas mal d'impasses: pas de Haendel par exemple car les enregistrements que je possède ne sont plus disponibles. Le choix des oeuvres et celui des interprètes ne sont donc représentatifs que de ma propre discothèque et de leur disponibilité actuelle.

Voici ma suggestion:

Vivaldi: Les quatre saisons, par Fabio Biondi (1èr enregsitrement) Editeur ? ASIN : B000RG16ZU
Ma version préférée est celle de Neville Marrinner, mais elle est introuvable.

Bach: Les concertos brandebourgeois, par Il Giardino Armonico. Teldec ASIN: B000VBJDH4
Plus séduisante que la version de Reinhardt Göbel, souvent citée comme référence, qu'il vaut mieux acheter avec le coffret de musique de chambre.

Bach: Chefs d'oeuvre pour orgue par Marie Claire Alain. Erato ASIN : B00004VLSE

Bach: Le clavier bien tempéré (extraits) par Sviatoslav Richter. BMG ASIN: B00004V7TQ
Ou l'intégrale.

Telemann: Wasser musik et 3 concertos. Reinhardt Göbel. Archiv. ASIN : B0000057CI

Mozart: Concertos pour piano N° 20 et 24. Clara Haskil. Philips. ASIN : B000051YDF
Peut-être le plus beau disque du monde.

Mozart: Symphonies n° 40 et 41. Joseph Krips. Philips. ASIN : B000051YDG
Oeuvres incontournables, mais choix difficile ! Il y a Walter, Klemperer, Böhm et les baroqueux...

Mozart: Requiem. Christopher Hogwood. Oiseau Lyre/Decca. ASIN : B000004CX8
Personnellement, je préfèr ela première version Harnoncourt chez teldec, mais elle ne fait pas l'unanimité.

Mozart: Quintette pour clarinetet et sonate spour violon et piano. Quatuor Talich. Callope. ASIN : B0000E650M
Font partie des coffrets de musique de chambre à peine plus chers et fabuleux, surtout le coffret de quintettes.

Haydn: Symphonies 88 à 92. Sigiswald Kuijken. Virgin. ASIN : B00000J2PW

Beethoven: Symphonies 5 & 7. Carlos Kleiber. DG. ASIN : B000001GPX
Existe en SACD
Pour à peine plus cher, il y a l'intégrale DG des années 60 de Karajan qui existe en SACD et une intégrale vidéo de Karajan également des années 60 chez DG (éviter celle chez EMI).

Beethoven: Concertos pour piano N° 3 et 5. Rudolf Serkin. Leonard Bernstein. Sony. ASIN : B0000AH3EM

Beethoven: Sonates pour piano N° 8, 14 21 et 23. Wilhelm Kempff. DG. ASIN : B000001GQ1

Beethoven / Mendelssohn: Concertos pour violon. Jasha Heifetz et al. RCA ASIN : B0002TKFR2
SACD hybride.

Schubert: Quintette avec 2 violoncelles. Quatupar Alaban Berg /Heinrich Schiff. EMI. ASIN : B00002439F
La musique de "3 hommes pour un couffin".

Schubert: Ave Maria et Lieder célèbres. Gundula Janowitz. DG. ASIN : B0009ORGT0
Existe aussi en double CD plus complet.

Schubert: Impromptus. Radu Lupu. Decca. ASIN : B00000JXZ5

Brahms: Rahpsodies et oeuvres pour piano. Radu Lupu. Decca. ASIN : B0000041SC
Il y a aussi Rubinstein, mais les disques ne sont pas disponibles.

Brahms: concertos pour piano. Claudio Arrau, Carlo Maria Giulini. EMI. ASIN : B00006485Y

Brahms / Tchaïkovsky: concertos pour violon. Jasha Heifetz et al. RCA. ASIN : B0009U55RE

Schumann: Scènes d'enfants, Kreisleriana. Martah Argerich. DG. ASIN : B000001G4S

Tchaikowski: Suites de ballets. Herbert von Karajan. Decca legends. ASIN : B00000JXZ2
Dans la même collection, il y a également Also Sprach Zarathustra (2001 Kubrick) et Peer Gynt de Grieg. Fait partie du coffre Karajan Decca.

Wagner: Ouvertures, préludes et extraits orchestraux. Otto Klemperer. EMI. ASIN : B00006BCDJ
Il n'y a pas que les Walkyries.

Chopin: Mazurkas, Prélude op 45 etc. Arturo Beneditti Michelangeli. DG. ASIN : B00000E2VC

Mahler: Das Lied von der Erde. Otto Klemperer. EMI. ASIN : B00000GCAH

Rachmaninov / Tchaikowski : concertos pour piano. Sviatoslav Richter. DG. ASIN : B000001GQD

Debussy. Oeuvres pour orchestre. Pierre Boulez. Sony. ASIN : B000P6RB5G
Superbe affaire, comme toute cette collection.

Bartok: Concerto pour Orchestre. Musique pour Cordes etc.. . Fritz Reiner. ASIN : B0002TKFQS
SACD Hybride. L'un des disques les plus hards de la sélection, mais c'est trop génial. Il y a ausis la version Boulez dans la collection économique 2CDs de Sony, mais qui semble épuisé.

Stravinsky: Oeuvres pour orchestre. Pierre Boulez. Sony. ASIN : B000GKH2BO
Des versions de référence, pour un prix ridicule.

Ravel : Oeuvres pour orchestre. Seiji Ozawa. DG. ASIN : B000001GHS

Quelques impasses douloureuses:
Bach: Passion selon Saint Mathieu, Cantates célèbres, Variations Goldberg
Haendel: Le Messie, concertos pour Orgue
Telemann: Quatuors à cordes, Tafelmusik
Mozart: Quatuors à cordes
Beethoven: autres symphonies, musique de chambre
Schubert: Symphonies 8 et 9 (version Klemperer insurpassable)
Brahms: Symphonies (de nombreuses intégrales à prix ridicule sont disponibles)
Schumann: Concerto pour piano
Bruckner:
Dvorak: Symphonie du nouveau monde (version Ancerl)
Grieg: Concerto pour piano
Neophyt
 
Messages: 423
Inscription Forum: 21 Mai 2005 23:28
Localisation: Yvelines
  • offline

Message » 06 Mai 2008 2:38

Il n'y a quasiment que du 18è et du 19è dans cette sélection.
Alors que beaucoup de gens peuvent venir au classique par Prokofiev, Sibelius ou Pärt par exemple.
Rien avant Bach non plus.
Ca manque de variété, je trouve dommage d'avoir 15-20 CD rien que pour Bach-Haydn-Mozart-Beethoven-Schubert.

Sinon, il y a beaucoup mieux que Boulez chez Debussy, surtout sa première intégrale chez Sony qui est vraiment grise...

Ensuite, les extraits de Wagner, ça ne sert à rien à mon avis...
xavierscriabine
 
Messages: 154
Inscription Forum: 09 Juin 2005 15:19
  • offline

Choix

Message » 06 Mai 2008 9:15

Effectivement, je ne prétends pas avoir fait une anthologie, mais une sélection parmi ma discothèque classique qui va essentiellement du 18ème à la moitié du 20ème. Après 1960, la vraie musique classique, celle qui passera à la postérité, c'est The Beatles.

Il fallait bien choisir et j'ai essayé de respecter la règle de 30 cds qui avait été proposée sur un autre post et je crois qu'il est normal de ne proposer que des disque qu'on connaît et qui sont disponibles.

Il n'y a pas d'oeuvre antérieure à Bach qui m'a semblé judicieuse pour "s'initier", ce qui est le sujet du post, sans doute parce que je n'ai commencer à écouter de la musique ancienne que tardivement et que ce n'est pas ce que je préfère. J'aurais pu mettre King Arthur de Purcell que j'ai oublié.

Pour "débuter" dans la musique ancienne, je suggère le coffret 50 ans de Harmonia Mundi.

Idem pour certains compositeurs plus récents que j'ai proposés: j'aurais pu mettre un disque de poèmes symphonique de Sibelius, j'aurais pu etc.

Pour ce qui est de Wagner, je pense que ces extraits ont leur place dans la logique "tubes du classique" qui a été suggérée.

Sinon, de Debussy, je ne connais que Boulez 1ère, Celibidache (jaime pas) et Ansermet (introuvable). Qu'aurais tu suggéré ?
Neophyt
 
Messages: 423
Inscription Forum: 21 Mai 2005 23:28
Localisation: Yvelines
  • offline

S'initier à l'Opéra

Message » 06 Mai 2008 9:41

Je poursuis par l'initiation à l'Opéra.

Je pense que la meilleure démarche est d'acheter quelques DVDs. Cela facilite considérablement l'accès aux oeuvres si on peut suivre l'histoire en suivant les sous titres.

Encore faut-il ne pas rebuter le néophyte avec des chanteurs qui n'ont pas le physique ni l'âge de leur personnage, ce qui est souvent le cas ! Ce qui passe très bien sur scène devient ridicule en gros plan sur écran, en tout cas aux yeux de ceux qui ne sont pas habitués aux conventions du genre.

Je suggère donc:

La Traviata avec Anna Netrebko et Rolando Villazon.

Les Noces de Figaro dans la version de John Elliott Gardiner.

Voilà, mission initiatrice accomplie... :wink:
Neophyt
 
Messages: 423
Inscription Forum: 21 Mai 2005 23:28
Localisation: Yvelines
  • offline

Message » 06 Mai 2008 11:13

Neophyt a écrit:Après 1960, la vraie musique classique, celle qui passera à la postérité, c'est The Beatles.

Tu es sérieux ou c'est de l'ironie ? ;)
kfigaro
 
Messages: 64
Inscription Forum: 15 Avr 2008 13:22
  • offline

Classique

Message » 06 Mai 2008 11:26

Très sérieux.

Il y a bien sur d'autres oeuvres géniales dans la seconde moitié du XXème siècle. Mais dans le Jazz et la musique pop-rock, peu d'oeuvres survivent à des interprétations différentes, ce qui me semble être une condition nécessaire d'immortalité. Alors que les compositions des Fab Four, où plutôt de Lennon MacCartney transcendent tous les interprètes et touchent tous les publics.
Neophyt
 
Messages: 423
Inscription Forum: 21 Mai 2005 23:28
Localisation: Yvelines
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message