Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Sonates pour Piano de Schubert, Mozart et Beethoven

Message » 28 Juin 2009 12:01

D 958 : Ut dièse mineur (la plus "beethovénienne de ces sonates)
D 959 : La majeur (souvent appelée Grande la majeur en opposition à la Petite la majeur l'op 120
D 960 : Si bémol majeur

PS. Les indications de pédales ; par exemple, joue le récitatif de Tempête sur un piano ancien (même un Erard cordes parallèles) et fais le sur un piano moderne : le résultat n'est pas du tout le même... sur le piano ancien... ça reste intelligible dans le flou :lol: moins sur le piano moderne.
Il y a le même pb avec l'op 110 ; le récitatif ouvrant le premier arioso, avec les fameux 16 la répété (dans l'échappement), puis les différences entre una corda et tutte le corde sonnent de façon fondamentalement sur un piano ancien et sur un moderne. Pour la waldstein qui est en quelque sorte une grande étude de sonorité orchestrale au piano, c'est pareil. Il faut être vraiment un pianiste ayant un génie de l'acoustique pour réinventer sur un piano moderne le son que rêvait LVB sur son piano ancien : Novaes a très bien fait ça...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56545
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Annonce

Message par Google » 28 Juin 2009 12:01

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 28 Juin 2009 15:13

A ce propos, que pensez-vous, fredicol et haskil, des fameux glissandos d'octave à une main à la fin de la Waldstein ? Quelle était vraiment l'intention de Beethoven ? Je crois que la partition n'indique pas explicitement "glissando" mais seulement des octaves legato et à une main, ce qui laisse peu d'autres solutions que le glissando... C'était sans doute plus facile à réaliser sur les pianofortes de l'époque que sur les pianos modernes ? Apparemment certaines éditions proposent des alternatives, comme faire les gammes legato, aux deux mains... ce que la plupart des pianistes, même des fameux, se contenteraient de faire... Qui joue alors ce passage précisément comme il est écrit ? Je sais qu'Arrau est connu pour ça, mais il y en a sûrement d'autres ?
adriaticoboy
 
Messages: 478
Inscription Forum: 26 Sep 2003 13:52
Localisation: Nantes
  • offline

Message » 28 Juin 2009 16:20

Haskil : Merci, j'ai eu un trou de mémoire la légendaire Sol majeure est la D858. Décidément... :oops: Je suis d'accord sur le fait que sur un piano ancien, cela sonne complètement différemment mais connaissant le personnage, le fait qu'il emmerdait toujours les divers facteurs pour qu'ils lui fassent des pianos plus grands et en prenant en compte sa surdité (quasi totale au moment où il écrit la Waldstein), doit-on réellement prendre en compte cette donnée ?! En tout cas, je suis d'accord avec Haskil : il faut être un pur génie pour arriver à faire résonner la basse pendant autant de temps et timbrer la mélodie dans la même pédale sans que cela devienne inaudible... car non seulement Beethoven mélange les tonalités mais aussi les modes !! :o Schnabel y parvient. Novaes, sauf, s'il y a plusieurs versions, ne le fait pas. Elle change la pédale toute les 2 mesures...

Pour les Glissandos, Schnabel propose des doigtés incroyables dans son édition. Cela marche mais est bien trop compliqué en rapport avec ce qu'écrit Beethoven. Mais si cela marche... Les glissandos fonctionnent aussi. Le secret est, AMHA, de ne lier que les pouces pour garder une véritable rythmique. :wink: Polinni y parvient très bien !
fredicol
 
Messages: 1806
Inscription Forum: 23 Juil 2004 0:51
Localisation: BAGNEUX
  • offline

Message » 28 Juin 2009 16:33

Pour illustrer et appuyer la question d'Adriaticoboy, j'ai trouvé une vidéo d'Arrau qui montre bien la difficulté de l'exercice ! Dans mon souvenir il y en a une autre plus "parfaite" enregistrée en studio je crois mais que je n'ai pas trouvée en ligne.
Accord
 
Messages: 825
Inscription Forum: 06 Avr 2005 22:08
  • offline

Message » 28 Juin 2009 21:59

Très très intéressant et il garde la pédale ! Je ne connaissais pas cette version... Merci pour cette découverte. :wink: Un Beethoven réellement tendre.
fredicol
 
Messages: 1806
Inscription Forum: 23 Juil 2004 0:51
Localisation: BAGNEUX
  • offline

Message » 29 Juin 2009 22:15

Merci pour le lien, Accord, je ne connaissais moi non plus pas cette version. J'ai aussi le souvenir des glissandos d'octave réussis de manière plus fluide dans ses enregistrements studio. Mais là, à 80 ans, en concert, c'est déjà exceptionnel !
adriaticoboy
 
Messages: 478
Inscription Forum: 26 Sep 2003 13:52
Localisation: Nantes
  • offline

Message » 01 Juil 2009 16:21

Oui je trouve ça aussi admirable, dans le genre Beethoven "vu de haut depuis la montagne" Arrau m'a toujours semblé magnifique. On trouve plein de chose sur you tube, une bonne partie des vieilles cires dont il est question ici, pas tout (Novaes) mais presque :wink: Sofronitzky par exemple dans Schubert je ne connaissais pas.
Concernant le dernier mouvement de la Waldstein je me suis amusé à un petit comparatif, de partitions où l'on trouve de tout en matières d'arrangements : octaves strictes, deux mains et un passage à la trappe de l'octave :o :-? . En fait ce que je ne saisis pas c'est en quoi les pianos modernes rendent plus difficile l'exécution en octaves : s'agit-il du poids des touches ou d'un clavier plus petit ?
Question écoute, j'ai trouvé un extraterrestre avec Giesekin qui accélère un brin (et probablement sans retouche vu l'époque de l'enregistremement ) dans la reprise des traits, par contre Barenboim-EMI joue sûr à deux mains puisqu'il passe sur le premier sol aux pouces, ensuite pour les autres (Schnabel, Brendel, Kempff, Freire, Nat) je ne parierais rien de quoi que se soit !
Accord
 
Messages: 825
Inscription Forum: 06 Avr 2005 22:08
  • offline

Message » 07 Juil 2009 7:34

j'ai acquis l'intégrale Sonate de LVB de badura skoda chez Gramola sur piano (bosendorfer) enregistré en 1969/70. c'est pas mal, bien enregistré. Sur le site de badura, seule cette version est mentionée. http://www.badura-skoda.com/discographie.htm
Touverait-il celle sur piano forte enregistrée dans les années 80 moins bonne ?

L'intégrale astrée est introuvable apparament.

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription Forum: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 07 Juil 2009 13:54

On peut trouver trouver sur ebay en séparées http://cgi.ebay.fr/ASTREE-VALOIS-47-PAU ... .m20.l1116
Sinon la D.960 par Richter chez Praga est aussi introuvable mais il y en a un autre enregistrement dans le coffret Brilliant
:wink:
Accord
 
Messages: 825
Inscription Forum: 06 Avr 2005 22:08
  • offline

Message » 07 Juil 2009 17:14

frgirard a écrit:j'ai acquis l'intégrale Sonate de LVB de badura skoda chez Gramola sur piano (bosendorfer) enregistré en 1969/70. c'est pas mal, bien enregistré. Sur le site de badura, seule cette version est mentionée. http://www.badura-skoda.com/discographie.htm
Touverait-il celle sur piano forte enregistrée dans les années 80 moins bonne ?

L'intégrale astrée est introuvable apparament.

Francois :wink:


salut il faut fouiner chez les disquaires, ça se trouve parfois d'occasion ; sinon ça sera surement réédité dans les années à venir ; je ne connais pas l'autre version, mais pour surpasser la plus récente, faut y aller!
HOLLIGER
 
Messages: 2084
Inscription Forum: 31 Jan 2005 8:38
  • offline

Message » 07 Juil 2009 18:59

HOLLIGER a écrit:
frgirard a écrit:j'ai acquis l'intégrale Sonate de LVB de badura skoda chez Gramola sur piano (bosendorfer) enregistré en 1969/70. c'est pas mal, bien enregistré. Sur le site de badura, seule cette version est mentionée. http://www.badura-skoda.com/discographie.htm
Touverait-il celle sur piano forte enregistrée dans les années 80 moins bonne ?

L'intégrale astrée est introuvable apparament.

Francois :wink:


salut il faut fouiner chez les disquaires, ça se trouve parfois d'occasion ; sinon ça sera surement réédité dans les années à venir ; je ne connais pas l'autre version, mais pour surpasser la plus récente, faut y aller!


a 60 euro le cd, je vais attendre une hypothétique réédition.

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription Forum: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 29 Juil 2009 11:40

On ne parle pas beaucoup de Serkin, dans cette discussion.

Hormis schubert (D959 et 960), il y a un coffret accessible de 5 cd des sonates de Beethoven :

http://www.amazon.fr/Beethoven-grandes- ... 53&sr=1-25

Je confirme également tout le bien que l'on peut lire de l'intégrale Schubert par Dalberto. Egalement passionnant à voir en concert.
alexandret
 
Messages: 1395
Inscription Forum: 27 Aoû 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 24 Aoû 2009 15:02

salut, l'intégrale beethoven/lewis en 10 cd est prévue le 22 octobre sur amazon à 33euros!
HOLLIGER
 
Messages: 2084
Inscription Forum: 31 Jan 2005 8:38
  • offline

Message » 15 Sep 2009 18:00

bon, personne pour parler de cette intégrale lewis ? haskil ?
j'en ai entendu bcp de bien, mais aussi des critiques recensant une certaine molesse ou indolence ; j'aime la violence de certaines sonates comme l'appassionanta ou bcp d'autres d'ailleurs ; la métaphysique de beethoven n'empêche pas la rage d'exister, alors j'hésite j'hésite...
HOLLIGER
 
Messages: 2084
Inscription Forum: 31 Jan 2005 8:38
  • offline

Message » 19 Sep 2009 10:20

personne? allo beethoven?
HOLLIGER
 
Messages: 2084
Inscription Forum: 31 Jan 2005 8:38
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message