Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: napa et 24 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

version de Fidelio (Beethoven) et d'un requiem allemand(Brah

Message » 22 Jan 2002 15:43

Bonjour à tous,

quelqu'un connaît-il une bonne version de Fidelio?
J'aimerais m'acheter la meilleure, s'il y en a une...(celle d'Otto Klemperer m'a l'air très bien)
J'ai chez moi deux versions d'un requiem allemand de Brahms, les 2 de chez Deutsche Grammophon, une dirigée par Karajan, l'autre par Claudio Abbado,
avez vous une préférence?
merci!
Waner
 
Messages: 56
Inscription Forum: 22 Jan 2002 2:00
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Jan 2002 15:43

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Jan 2002 16:05

Celle d'Otto Klemperer est effectivement excellente! Et dans une bonne stéréo.

Les deux Requiem allemands que tu cites sont admirables, avec une préférence pour Karajan, sinon celui de Klemperer (EMI) n'est pas non plus à piquer des vers ainsi que celui d'Heereweghe chez Harmonia Mundi.
Mon préféré est hélas! mono, il s'agit de celui de Rudolf Kempe, chez EMI références, excellente prise de son mono, mais bon!, philharmonie de Berlin, choeur (sublime) de Saint Edwige, Elisabeth Grummer et Fischer Dieskau.
C'est cinquante ans avant Herreweghe et avec des moyens différents, celle qui fait le plus entendre les sources prises par Brahms dans la grande polyphonie ancienne pour faire du neuf. C'est admirable!
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 25 Jan 2002 1:20

Merci haskil je vais essayer de trouver celle de kempe. (elle n'y est pas mediatheque melville)
J'ai celle de karajan et klemperer deja.
YETI
 
Messages: 1883
Inscription Forum: 21 Fév 2001 2:00
Localisation: Londres
  • offline

Message » 01 Fév 2002 23:27

Je rajouterai qu'il y a plusieurs Requiem Allemand Karajan : 4 versions et que dans ce genre de répertoire il était en général assez à l'aise au disque comme au concert et que pour moi ça fait partie de ce qu'il faisait le mieux (hors opéra car c'était un très grand chef d'opéra, ce qui explique peut etre son affinité avec les grandes messes symphoniques). Je conseillerai la version berlinoise de 1976 globalement la plus homogène orchestre + choeur + soliste + prise de son. Pas parfait car coté prise de son par exemple ça reste un peu réverbéré mais musicalement il y a vraiment de beau et grands moments. Pour comparer avec Kempe, même orchestre, je trouve que ce dernier n'est pas favorisé par la prise de son : on entends à peine les timbales dans le 2em mvt et c'est très frustrant car ce mvt sans timbales ! il manque qqchose. De même dans les grands passages fugués au 3 et au 6 on entends beaucoup moins bien le contrechant des cordes dans les grands passages de choeur. Là aussi quel dommage car on ne peut profiter de la géniale écriture musicale de Brahms. L'interprétation est bonne mais la prise de son bien frustrante (il faut dire que je ne la connais qu'à partir de la plus récente édition CD chez Emi; il y avait peut être mieux avant ?).

Klemperer aussi était à l'aise dans ce genre d'oeuvre même si à la fin de sa vie, il dirigeait de façon un peu statique quand même ce qui finit toujours par lasser.

Pour Fidelio ce n'est pas si facile et à part une version géniale malheureusement entâchée par de grosses coupures dans les dialogues (si on ne comprends pas l'allemand ce n'est pas trop gènant) et mono d'origine (mais une superbe prise de studio colorée, dynamique, vivante) il n'y a pas de version sans défauts. La version Klemperer déjà ancienne a une belle distribution et une assez belle hauteur d'inspiration. Globalement plus réussi que Karajan qui a une prise de son atroce.
Sinon la version géniale est Furtwangler EMI enregistrement de studio 1953 avec la philarmonie de Vienne Mödl, Wingassen and Co; il y a vraiment des moments extraordinaires dans cet enregistrement comme le quatuor du 1er acte par exemple dont je ne connais aucun autre enregistrement le réussissant avec cette perfection magique, je suis ému aux larmes à chaque fois que je l'entends. Et la direction a toute l'ampleur voulue, toute la variété des climats voulue pour nous faire comprendre que Fidelio est un immense chef d'oeuvre.
JohnTChance
 
Messages: 487
Inscription Forum: 04 Déc 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message