Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: athoriac et 14 invités

Tout sur les séries... Télévisées, mais aussi webséries ou VOD ( type Netflix )

Battlestar Galactica 2003 - saisons 1,2,3,4.

Message » 29 Juil 2016 0:24

Galactica a marqué les esprits car c'était la première série sf avec un traitement sombre et adulte, mais elle date quand même de 2003...

Là encore je préfère pas spoiler mais les similitudes avec nos propres caractéristiques sociales, techniques etc ne sont pas vraiment un manque d'imagination, c'est un élément de crédibilité comme la part importante que prend la religion qui n'est vraiment expliqué qu'à partir de la 3è saison.

Je te conseille de regarder jusqu'à la deuxième saison, c'est clairement la plus intéressante. La fin de la première saison est longue, si tu flanches passe direct à la deuxième pour voir un des moments les plus forts de la série ;)

Les deux dernières saisons sont plus intéressantes que la première, mais faaut être fan pour apprécier notamment à cause de l'aspect religieux omniprésent.
ngc1976
 
Messages: 3463
Inscription Forum: 28 Mar 2007 4:06
  • offline

Annonce

Message par Google » 29 Juil 2016 0:24

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 29 Juil 2016 16:41

et la SF ca veut pas forcement dire des gadgets partout qui font pioupiou. La SF peut aussi être sobre . De plus il est expliqué dans les 1er episodes, pourquoi pas mal de technologie, notamment les IA, ont été retiré des croiseurs, raison que l'on comprend mieux par la suite, ou en regardant le Spinoff Caprica.
wookie
 
Messages: 7655
Inscription Forum: 26 Sep 2000 2:00
Localisation: Kashyyyk
  • offline

Message » 29 Juil 2016 16:45

Y a qu'à lire Asimov pour apprécier et comprendre que de la SF ça peut être aussi autre chose que des effets spéciaux… 8)
Waterfront
 
Messages: 838
Inscription Forum: 19 Déc 2006 22:16
Localisation: Quelque part sur la 13e colonie…
  • offline

Message » 29 Juil 2016 17:54

Je suis d'accord, mais ne monter pas sur grand chevaux quand même car ici y a clairement pas de SF du tout dans ce que j'ai vu hors du pilote, hormis un vaisseau spatial qui sert juste à pouvoir dire que c'est de la SF ! On ne parle même plus des Cylons, aucune explication même pas un petit rien, ce qui pourrait être génial et qui partait super bien avec le pilote. Y a plus que des histoires humaines communes. C'est un peu comme si on nous fourguait Harry Potter le sorcier, un pilote extra, puis plus rien, que plus belle la vie dans Poudlard avec de temps en temps un tour de magie (pour rappeler que c'est du fantastique) , toujours le même tour et vraiment tout pourri et sans intérêt (référence aux scènes de combat spatial).

Encore une fois, c'est dans le pilote que c'est expliqué pourquoi la technologie a été enlevée, pas dans la saison 1 jusqu'où je l'ai regardée. J'ai bien dit que le pilote était intéressant... Mais si en plus faut se taper toute la série et un spin-off pour que ce minimum syndical soit expliqué :siffle:


Alors s'il faut se taper 15 épisodes de plus belle la vie pour 2 phrases de SF intéressantes :ko: En même cà vient de Sify, çà ne m'étonne pas, j'aurais pas du faire confiance à ceux qui ont fait de cette série une éloge aussi grande.
mike5.1
 
Messages: 1259
Inscription Forum: 07 Oct 2007 12:10
Localisation: 54
  • online

Message » 30 Juil 2016 0:36

Eh oui encore une fois la Sf a servi de prétexte pour des études de caractère poussées, l'exposition de l'âme humaine, un long détour vers le religieux...
Toute la différence entre nous, c'est qu'en ce qui me concerne, j'aime ce pan de la SF.
Mais je comprends très bien que l'on puisse ne pas le supporter et attendre autre chose.
Aucune trace de mépris ou de condescendance dans mes propos hein...chacun son truc, ses gouts, ses attentes...
Cela dit Galactica ce n'est pas "plus belle la vie" mais plutôt "moins belle la vie" (surtout pour les survivants) :mdr:

Par exemple j'adore Star-Trek. Ici, dans Galactica, on est à l'opposé d'une telle série.
Le religieux est parfois présent dans Star-Trek, mais c'est pour être mieux escamoté par une explication rationelle introduisant une race très évoluée se faisant révérer ou guidant des races plus jeunes.
Dans Star-Trek, l'humanité est dépeinte sous un jour très optimiste : c'est certes après une 3ième guerre mondiale, mais les hommes ont "dépassé" les vices les plus communs que sont l'avidité, la quête du pouvoir, la guerre (en tous cas à l'échelle planétaire).
Dans Galactica, cette race humaine qui est également allée jusqu'aux étoiles, dont la technologie est parfois supérieure à celle de ST (par exemple le saut spatial) n'est au contraire rien moins qu'un tas de boue honnie de Dieu à l'image du peuple Juif des temps de Noé, si immonde aux yeux de Dieu qu'ils justifieront un déluge. C'est l'idée de cette remarquable série, simple mais remarquablement bien exposée : quelques soient les siècles, la technologie, l'homme reste inchangé. Au point qu'il est possible de transposer une histoire biblique antédiluvienne dans un univers SF futuriste.
Dans Galactica, les hommes sont tellement pervers, vicieux et désireux d'auto-déïfication qu'il s'en sont allés créer eux aussi une forme de vie pour en faire leurs esclaves...avant de tenter de les détruire ensuite lorsqu'ils se rebelleront...sans parler des idoles, le polythéisme, des politiques exactement comme les notres à savoir des crevures manipulatrices obsédées par eux-mêmes et dépourvues de tout humanisme.

Quelque soit leur nombre, c'est bien peu spoiler que de dire que les humains de cette série n'arrettent pas d'essayer de s'entretuer :lol:
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription Forum: 08 Avr 2010 22:14
  • offline

Message » 30 Juil 2016 10:13

Perso Je n'avais pas du tout accroché à la série à l'epoque.
Depuis le temps, Il faudrait que je refasse un essai car mes gouts ont peut etre changés depuis
Darkhan
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 31585
Inscription Forum: 25 Mai 2008 9:32
  • offline

Message » 30 Juil 2016 12:43

C'est sur qu'à coté d'indépendance day resurgence c'est quelque chose de cohérent :lol:
Bon comparer un des films de Sf les plus pourris de l'histoire et une des séries de SF les plus remarquables il faut oser :lol:
Mais le pire, comme l'a rappellé sledge, c'est qu'à l'origine on a une série Mormone un peu crétine et en partant de cette base politiquement, doctement et moralement correcte, on se retrouve aujourd'hui avec une série assez remarquable.
Tout en respectant scrupuleusement ce point franchement rare et plus que délicat en SF : Dieu existe et il est comparable au Dieu Judéo-chrétien :o
Tu as Babylon V qui est un peu entre Star-Trek et Galactica : Dieu, l'absolu, la spiritualité sont toujours considérés comme des voies essentielles à parcourir à la fois pour son développement individuel mais aussi et surtout celui d'une espèce entière.
Mais pas sous la forme spécifique du christianisme.
Une des deux races alien dominantes (les Vorlons) ont même "guidé" les jeunes races en apparaissant comme des anges et se faisant donc par définition "la parole de Dieu".
Mais attention, aux yeux de certains, cette "intervention" est abusive et les actions des Vorlons une manipulation idéologique : les Volrlons se font passer pour Dieu, ils ne le sont pas.
Bref on peut-être relativement athé et ne pas être heurté par l'importance du religieux et de la foi dans Babylon V.
Mais là dans Battlestar Dieu n'est pas un Alien très évolué, une voie de réalisation (ou alors rien n'est précisé ni ne va dans cette direction), c'est Dieu quoi, vraiment LE Dieu tout puissant judéo-chrétien tel que nous l'entendons :o
Je comprends que l'éternel sujet pascalien de l'homme au coeur "creux et plein d'ordure" face à l'absolu puisse saouler lorsque l'on s'attend à trouver de la SF :oops:
Dernière édition par Boc21 le 31 Juil 2016 12:35, édité 1 fois.
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription Forum: 08 Avr 2010 22:14
  • offline

Message » 30 Juil 2016 23:55

Babylon V, de la saison 2 à la 5 est un vrai plaisir. Celui qui a adoré B5, aimera BG

La configuration dans mon profil


Ceux qui ne savent rien en savent toujours autant que ceux qui n'en savent pas plus qu'eux

Abonnez vous à votre groupe régional: "Résidents de ............."
Avatar de l’utilisateur
Thierry.P
Staff Rencontres
Staff Rencontres
 
Messages: 13076
Inscription Forum: 20 Sep 2001 2:00
Localisation: 31
  • offline

Message » 31 Juil 2016 12:56

Ce sont quand-même des séries bien différentes, je m'en veux presque de les avoir comparées ici...
B5 est par exemple truffée de personnages admirables, plus qu'exceptionels, pour ainsi dire des personnages "impossibles" à rencontrer dans le monde réel, bref des "héros" classiques.
Sinclair, Sheridan, Delen, Lénir, Viir, Marcus...bref je pourrais parcourir tous les personnages, ils sont tous intégralement quasi sans faille aucune avec juste parfois des doutes, une ou deux faiblesses ou soufrrances personnelles ou trauma qu'ils surmontent toujours pour être ce qu'ils sont : des héros luttant contre les ténèbres :wink:
Alors que dans Battlestar Galactica...c'est tout le contraire...les personnages sont caractérisés de manière bien plus réaliste, suitent l'humain avec toutes ses failles, de par tous les pores de la peau. Qu'est-ce que cet "'humain" ? ces mêmes faiblesses, failles, béquilles , addictions psychologiques, chimiques, alcooliques, sexuelles, haines viscérales, de classe, de race, traumatismes qui définissent totalement les personnages tant ils ont pris possession d'eux.
Tous se font face et s'affrontent, physiquement souvent, arrivent à des compromis, difficilement...
Là où les personnages de Galactica sont des héros véritables, c'est qu'en étant caractérisés de manière réaliste, au milieu d'une situation exceptionelle et désespérée, en dépit de leurs failles, ils font "ce qu'ils peuvent" et ne vont que très rarement jusqu'à s'entretuer réellement et arrivent -très difficilement mais y arrivent- à maintenir un semblant de société leur évitant de devenir des monstres.
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription Forum: 08 Avr 2010 22:14
  • offline

Message » 01 Aoû 2016 11:05

Le premier épisode après la mini-série, c'est quand même "33", qui est considéré comme l'un des tout meilleurs de la série, et qui donne une bonne idée du ton du reste. On est souvent placés au cœur de l'action dès le début de l'épisode, on n'a qu'une vue partielle (comme les personnages) de ce qui s'y passe et tout n'est pas expliqué clairement à la fin, avec même parfois quelques éléments qui ne trouveront jamais d'explication dans la suite.

"33", c'est effectivement déstabilisant, et c'est d'ailleurs fait exprès. On ne sait pas pourquoi ou comment les Cylons font ça, si c'est leur plan d'attaque, ou s'il s'agit d'infliger aux survivants une torture psychologique pendant quelques temps avant d'administrer le coup de grâce. Le centre de la série est effectivement de montrer comment l'humanité peut se comporter dans des conditions extrêmes, comment les principes que nous nous donnons peuvent tenir le coup dans des situations d'urgence, à l'épreuve des faits. Donc ça reste très certainement une série d'actualité, derrière le thème SF.

Une particularité de BSG, c'est que rien dans l'équipement "futuriste" (pour nous) ne l'est pour eux. Dès la mini-série, on sait que le Battlestar Galactica est en fait un vieux coucou qui a sa place dans un musée (et dépourvu des équipements sophistiqués qui vont permettre sa prise de contrôle lors de l'offensive). La mise en scène ne s'attarde donc pas sur ce qui est pour nous de la technologie avancée et inconnue mais pour les personnages, un truc de leur quotidien à peu près aussi glamour que de la plomberie, un générateur diésel ou un FAMAS.
Sledge Hammer
 
Messages: 3614
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 22 Nov 2016 21:15

C'est effectivement de la non-SF dans le sens où à part les vaisseaux et surtout les sauts, leur techno est au même niveau que la notre, et je pense que ça a été fait exprès.

Des combats spatiaux avec des prises de vue et des mouvements saccadés qui feraient plus penser à band of brothers qu'à Star Trek, et surtout une physique plus réaliste (action-réaction, pas de frottements dans l'espace, que de l'inertie) mis à part la traditionnelle gravité vers le sol dans les vaisseaux.
Dernière édition par misterdo le 26 Nov 2016 22:51, édité 1 fois.
misterdo
 
Messages: 1760
Inscription Forum: 13 Sep 2007 10:32
Localisation: Metz (57)
  • offline

Message » 22 Nov 2016 23:23

Dans toutes les bonnes séries de SF (et les quelques bons films de SF) on ne s'attarde pas sur la technologie, c'était comme cela aussi dans Star Trek , c'est vrai que c'est encore plus le cas dans BSG .

Comme ça a surement déjà été dit ici, la série est fortement marqué de l’après 11 Septembre 2001 et le sujet est le terrorisme, c'était le cas aussi de Star Trek Enterprise saison 2.

Sans cela BSG aurait surement été très différent dans son propos.

La SF est souvent un miroir de l'époque ou ça a été écrit.
Dernière édition par jhudson le 23 Nov 2016 1:19, édité 2 fois.
jhudson
 
Messages: 13941
Inscription Forum: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 23 Nov 2016 0:00

Boc21 a écrit:Eh oui encore une fois la Sf a servi de prétexte pour des études de caractère poussées, l'exposition de l'âme humaine, un long détour vers le religieux...
Toute la différence entre nous, c'est qu'en ce qui me concerne, j'aime ce pan de la SF.
Mais je comprends très bien que l'on puisse ne pas le supporter et attendre autre chose.
Aucune trace de mépris ou de condescendance dans mes propos hein...chacun son truc, ses gouts, ses attentes...
Cela dit Galactica ce n'est pas "plus belle la vie" mais plutôt "moins belle la vie" (surtout pour les survivants) :mdr:

Par exemple j'adore Star-Trek. Ici, dans Galactica, on est à l'opposé d'une telle série.
Le religieux est parfois présent dans Star-Trek, mais c'est pour être mieux escamoté par une explication rationelle introduisant une race très évoluée se faisant révérer ou guidant des races plus jeunes.
Dans Star-Trek, l'humanité est dépeinte sous un jour très optimiste : c'est certes après une 3ième guerre mondiale, mais les hommes ont "dépassé" les vices les plus communs que sont l'avidité, la quête du pouvoir, la guerre (en tous cas à l'échelle planétaire).
Dans Galactica, cette race humaine qui est également allée jusqu'aux étoiles, dont la technologie est parfois supérieure à celle de ST (par exemple le saut spatial) n'est au contraire rien moins qu'un tas de boue honnie de Dieu à l'image du peuple Juif des temps de Noé, si immonde aux yeux de Dieu qu'ils justifieront un déluge. C'est l'idée de cette remarquable série, simple mais remarquablement bien exposée : quelques soient les siècles, la technologie, l'homme reste inchangé. Au point qu'il est possible de transposer une histoire biblique antédiluvienne dans un univers SF futuriste.
Dans Galactica, les hommes sont tellement pervers, vicieux et désireux d'auto-déïfication qu'il s'en sont allés créer eux aussi une forme de vie pour en faire leurs esclaves...avant de tenter de les détruire ensuite lorsqu'ils se rebelleront...sans parler des idoles, le polythéisme, des politiques exactement comme les notres à savoir des crevures manipulatrices obsédées par eux-mêmes et dépourvues de tout humanisme.

Quelque soit leur nombre, c'est bien peu spoiler que de dire que les humains de cette série n'arrettent pas d'essayer de s'entretuer :lol:


Je n'avais pas autant approfondi au sujet de cette série, mais avec le recul c'est tout à fait ça.
Pour moi jusqu'à présent BSG 2003 reste la meilleure série SF que j'ai vu.

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Vertex HD Fury + Lumagen 4k 110120 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 46882
Inscription Forum: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac
  • offline

Message » 24 Nov 2016 14:31

Tout à fait 8) .
Cylon
 
Messages: 7590
Inscription Forum: 14 Mar 2008 6:23
  • offline

Message » 24 Nov 2016 16:43

l'aspect technologique est bien plus explicite et utilisé dans le prequel Caprica, qui se passe dans le monde civil.
Le monde militaire, que ce soit dans BSG ou B&C est bien plus austere à ce niveau, justement pour eviter d'utiliser des IA dans le décisionel militaire.
wookie
 
Messages: 7655
Inscription Forum: 26 Sep 2000 2:00
Localisation: Kashyyyk
  • offline


Retourner vers Séries

 
  • Articles en relation
    Dernier message