Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités

Tout sur les séries... Télévisées, mais aussi webséries ou VOD ( type Netflix )

Je l'ai vu et j'aime...

un peu.
1
9%
beaucoup.
0
Aucun vote
à la folie !
8
73%
pas du tout !
2
18%
 
Nombre total de votes : 11

Mad Men - saisons 1,2,3,4,5,6,7.

Message » 17 Avr 2013 1:38

tenia54 a écrit:Par contre, faut sincèrement qu'ils songent à foutre les saisons sur 1 disque de plus. 5 épisodes par disque, faut arrêter, les mecs. Le season premiere se tape des soucis de compression pas permis dans les arrières plans.


Les quatre premières saisons ont été tournées en 35 mm, à partir de la cinquième, ils sont passés à des caméras numériques, avec rajout de grain en post-prod pour garder la cohérence visuelle avec ce qui précédait. Peut-être qu'il y a eu quelques couacs au début de la transition.
Sledge Hammer
 
Messages: 3590
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Annonce

Message par Google » 17 Avr 2013 1:38

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Avr 2013 17:02

Voilà une série qui est lente contrairement à ce que certains disent de BB. j'en suis à la saison 2, même si c'est très bien joué, on a du mal à voir où ça veut en venir, et il y a des sauts scénaristiques hallucinant : on fini la saison 1 où sterling est à l'hosto blanc comme un cadavre, et où draper devient associé, on reprend la saison 2 : sterling de retour en pleine forme mais quid du statut de draper ?
metallicam
 
Messages: 4961
Inscription Forum: 28 Juil 2008 19:32
Localisation: Bordeaux
  • offline

Message » 24 Avr 2013 17:32

La série a pour habitude de faire se passer un an ou deux entre chaque saison.
Sledge Hammer
 
Messages: 3590
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 24 Avr 2013 18:05

Que devient Draper au retour de Sterling, puisqu'apparemment il n'est plus associé et plus directeur de création puisque remplacé par Phillips.
metallicam
 
Messages: 4961
Inscription Forum: 28 Juil 2008 19:32
Localisation: Bordeaux
  • offline

Message » 24 Avr 2013 19:10

Draper est le chef incontesté du service création, où bossent essentiellement (comme personnages) Paul Kinsey, Peggy et Sal (leur graphiste). On y croise aussi parfois Freddy Rumsen (celui qui a des problèmes d'alcool).

Roger, comme Duck Phillips, est au service comptes, ceux qui s'occupent de garder le contact avec le client et d'en pécher de nouveaux. C'est là que bossent Ken Cosgrove, Pete Campbell (pour le prestige de son nom).

Harry Crane était chargé de l'achat d'espaces publicitaires (la campagne Nixon de 1960) puis il a déclenché la création d'un service dédié à la télé, dont il est le responsable.

Draper déteste qu'on empiète sur son domaine. Il avait remis Pete Campbell à sa place quand il avait voulu proposer des idées à lui à un client dans un épisode que tu as déjà vu.

Roger Sterling est un peu décati après son attaque. Son rôle essentiel dans la boîte, c'est de pomponner les gens de Lucky Strike, qui leur assurent des rentrées confortables et régulières. Et le "Sterling" du nom, c'est en fait son père, le fondateur avec Bert de l'agence. Du coup, Don Draper a voulu recruter un chef des comptes rentre dedans qui permette à l'agence de se développer tout en allégeant les obligations de Roger. Pete Campbell a fait du chantage auprès de Don Draper pour obtenir le poste, mais ça s'est retourné contre lui.

Au début de la saison 2, Don Draper a bien le statut d'associé (sans avoir autant de parts que Sterling ou Cooper), Duck Phillips est maintenant son homologue du côté des comptes (mais sans être associé) et Pete Campbell et Ken Cosgrove bossent pour ce dernier.

En tout cas, il y a plein de choses qui ne seront jamais expliquées totalement dans les épisodes ou en tout cas pas immédiatement. Pas mal de retournements ne produisent d'ailleurs pas d'impact sur le coup, c'est au fil du temps que l'on comprend (et que les personnages comprennent) ce que ça implique concrètement. Ce que je trouve très très réaliste. Il y aura même des personnages qui semblent avoir disparu de la série (et dont on ne connaît pas dès lors le destin) qui peuvent refaire une apparition des années plus tard ou revenir régulièrement après une longue interruption.
Sans te faire de gros spoilers, Draper, maintenant qu'il est associé, va bientôt se faire tanner pour signer un contrat d'exclusivité avec l'agence, alors qu'on se contentait de sa parole jusque là. Il gagne plus, donc sa femme va également réclamer plus. Ça va avoir des myriades d'implications.


Enfin, il faut comprendre un truc fondamental : ça n'est pas l'histoire de l'irrésistible ascension d'une agence de pub novatrice à Manhattan dans les années 60 à cause de son génie créatif. C'est une petite agence relativement prospère qui va connaître des hauts et des bas. Le centre de la série, c'est plutôt l'éternelle insatisfaction de ses personnages principaux et l'effet que ça a sur leurs proches.
Sledge Hammer
 
Messages: 3590
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 25 Avr 2013 0:13

Merci pour ces explications, on va voir la suite.
metallicam
 
Messages: 4961
Inscription Forum: 28 Juil 2008 19:32
Localisation: Bordeaux
  • offline

Message » 02 Mai 2013 15:11

Petit rappel au passage : la saison 6, l'avant-dernière (si tout se passe bien), a débuté il y a un mois.

Cela commence en décembre 1967. Les rouflaquettes ont gagné beaucoup de terrain, mais les mentalités n'ont pas radicalement changé.
Une nouvelle fois, on assiste à la réédition de certaines situations déjà survenues dans les saisons précédentes (l'épisode 5 rappelle explicitement des réactions de la saison 3) et c'est l'occasion de voir comment au delà des apparences les personnages restent les mêmes ou tentent de rééditer le passé, pas forcément avec succès.

À noter que Bobby Draper a eu droit à plus de quatre répliques cette saison !
Sledge Hammer
 
Messages: 3590
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 06 Mai 2013 15:48

TRÈS gros rebondissements dans l'épisode 6 d'hier soir.
Sledge Hammer
 
Messages: 3590
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 07 Mai 2013 11:52

Fan de la première heure quelque peu déçu par la s5, je reprends pied avec plaisir dans la s6 avec 2 premiers épisodes très attrayants.
Unjeff
 
Messages: 1975
Inscription Forum: 28 Nov 2006 12:45
Localisation: Ailleurs
  • offline

Message » 20 Mai 2013 17:17

Oh, p... ! Épisode 8 aussi cinglé que la dernière demi-heure des Affranchis.
Sledge Hammer
 
Messages: 3590
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 29 Mai 2013 7:56

Et l'épisode 9 est brillant. Du Mad Men de haute volée :)
Arsenic
 
Messages: 4579
Inscription Forum: 12 Aoû 2006 20:44
  • offline

Message » 29 Mai 2013 11:20

A ce stade c'est une des toutes meilleures saisons :o
Unjeff
 
Messages: 1975
Inscription Forum: 28 Nov 2006 12:45
Localisation: Ailleurs
  • offline

Message » 29 Mai 2013 13:25

J'ai eu envie de manger des brochettes après avoir vu l'épisode 9.
Sledge Hammer
 
Messages: 3590
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 10 Juin 2013 18:08

La série continue toujours à un niveau incroyable. Le dernier quart d'heure du dernier épisode en date ("Favors") a eu recours à des émotions incroyablement réalistes, le genre de situations qu'on n'aurait pas imaginé voir un jour à la télé avec une telle complexité.
Sledge Hammer
 
Messages: 3590
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 20 Nov 2013 21:07

Nouvelle saison ce soir sur canal série à 22h25...

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Vertex HD Fury + Lumagen 4k 110120 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 46717
Inscription Forum: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac
  • offline


Retourner vers Séries

 
  • Articles en relation
    Dernier message