Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: jjsaeba et 14 invités

Tout sur les séries... Télévisées, mais aussi webséries ou VOD ( type Netflix )

Manhattan (2014) WGN

Message » 07 Jan 2015 17:31

Image

Image

Le créateur est Sam Shaw qui avait écrit 3 épisodes de Master of sex, autre série ambitieuse .

Car cette série sur le projet Manhattan l' est que ce soit dans les rapports entre les personnages et le traitement de l'histoire .

WGN est une chaine du cable basique qi semble vouloir développer ses propres séries, mais comme toutes chaines du cable l'auto censure plombe surement une série comme SALEM (pas vu), pas de problème pour montrer des démembrement et tortures, mais INTERDICTION de montre le moindre Nipple ( et aller qu'on joue que les angles de camera) et vu que ça ne semble pas que torturer les sorcières dans cette série !!!!

Le probléme ne se pose pas pour Manhattan quoi que certains personnages semblent être un peu trop accros au sex et on se demande ce que ça viens faire dans cette histoire de bombe atomique (un peu trop marqué sur le passage de la séries Master of sex ?) car une chaine comme WGN n'est vraiment pas le bon endroit , un peu le syndrome des premiéres séries FX peut être ?

Synopsis:

L'action se déroule en 1943 en pleine Seconde Guerre mondiale dans le désert du Nouveau-Mexique. Les autorités y ont créé une ville isolée pour travailler sur un projet ultra secret, le projet Manhattan qui vise à produire une arme atomique.

Un bon casting et le générique les annonce par ordre alphabétique étrangement !

Alors que le rôle principal reviens a John Benjamin Hicke (le frère complétement barré de BIG C) , il est encore plus impressionnant dans cette série .
Sa femme est la assez connu Olivia Williams.

Le jeune couple qui arrive dans le camp et le découvre comme le spectateur sont: Ashley Zukerman et Rachel Brosnahan (qu'on oublie pas si on a vu House of cards)

Après avoir vu 4 épisodes .

Je ne sais pas si ça respecte ou ça dramatise a mort la vérité historique, car il se passe pas mal de rivalité entre scientifiques entre autre , on soupçonne tout le monde d’être des espions en puissance, surtout quand on n' est pas américain d'origine, un scientifique d'origine chinois va s'en apercevoir.

C'est aussi l'occasion de montrer l'esprit des américains de l'époque, et une réflexion sur le devoir des scientifiques de participer ou non a concevoir une armes ultime pour des raisons peut être pas aussi avouable que cela (il faut la mettre a point avant que des soldats américains ne meurent encore plus, et on sait maintenant que la bombe va tuer un nombre impressionnant de civil innocents et laisser de longues séquelles) , d’ailleurs les scénaristes comptent que le spectateurs sait déjà ce qu'est une bombe atomique et les dégâts qu'elle peux faire .

Les non scientifiques du camps, seul les très haut gradé savent et quelques membres du gouvernement, n'ont la moindre idée de l' efficacité de l'arme qu'ils tentent de mettre au point .

Bref je vous recommande cette série !
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 12802
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Annonce

Message par Google » 07 Jan 2015 17:31

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 11 Jan 2015 16:21

jhudson a écrit:Le problème ne se pose pas pour Manhattan quoi que certains personnages semblent être un peu trop accros au sexe et on se demande ce que ça viens faire dans cette histoire de bombe atomique (un peu trop marqué sur le passage de la séries Master of sex ?) car une chaine comme WGN n'est vraiment pas le bon endroit , un peu le syndrome des premières séries FX peut être ?

Il semble que cette addiction au sexe soit un élément de l'histoire réelle. Quand on bosse sur une arme de destruction massive le jour on a une curieuse envie de procéder à l'acte de reproduction la nuit. D'un autre côté, les femmes s'ennuient dans cette ville coupée de tout. Elles ne savent même pas pourquoi leur mari sont là.

jhudson a écrit:Alors que le rôle principal reviens a John Benjamin Hickey (le frère complétement barré de BIG C) , il est encore plus impressionnant dans cette série .

John Benjamin Hickey est comme on dit complètement habité par son rôle. Il porte la série sur ses épaules.

jhudson a écrit:Je ne sais pas si ça respecte ou ça dramatise a mort la vérité historique, car il se passe pas mal de rivalité entre scientifiques entre autre , on soupçonne tout le monde d’être des espions en puissance, surtout quand on n' est pas américain d'origine, un scientifique d'origine chinois va s'en apercevoir.

L'histoire racontée par cette série est une fiction, ce qui est tout de même un peu dommage.

Pour connaitre la véritable histoire il faut regarder cette excellente mini-série :
http://www.imdb.com/title/tt0149514/

Ou lire cet ouvrage qui a valu le prix Pulitzer à son auteur, mais que personne n'a trouvé le temps de traduire en 25 ans...
http://www.amazon.fr/Making-Atomic-Bomb ... 471111237/

jhudson a écrit:Bref je vous recommande cette série !

Moi aussi.
Pyjam
 
Messages: 3652
Inscription: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: Paris sur Seine
  • offline

Message » 11 Jan 2015 16:39

Donc c'est très romancé je m'en doutais un peu .

Tu l'as vu cette série La course à la bombe ?

Le titre me dit vaguement quelque chose ,je devais regarder un peu plus les chaines en clairs a l'époque , c'est apparemment passé sur TF1.

Il existe par contre quelques films sur la finalité d'utiliser ou non la bombe, il parait que les japonais allaient se rendre , des discussions par voie diplomatique avaient eu lieu, mais les Usa et Angleterre ont décidé quand même de l'utiliser , il fallait humilier l'ennemi et puis la bombe ils l'avaient mis au point il fallait l'utiliser, histoire de montrer aux Russes qui étaient les maitres, car avant la fin de la 2iéme guerre les USA avaient déja trouvé un nouvel ennemi .

C'est tellement cynique que ça sonne vrai.
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 12802
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 11 Jan 2015 16:54

Oui, je l'ai vue quand elle est passée à la télé française en 1987. Je me rappelle que c'était exceptionnel par rapport à la "qualité" des séries de l'époque. Ça m'avait vraiment marqué.

Selon ce que j'ai lu récemment, les Japonais ont répondu par un seul mot en japonais très laconique qui signifiait qu'ils étaient d'accord pour se rendre, mais le mot avait été choisi avec soin par les diplomates japonais pour ne pas trop sonner comme une reddition pour ne pas heurter le commandement militaire. En fait, c'était si subtil que les traducteurs américains auraient compris de travers que les Japonais ne voulaient pas se rendre. À moins que Truman et son entourage ait saisi l'occasion de ne volontairement pas comprendre la réponse...

J'aurais beaucoup de mal à retrouver l'article. Il me semble que c'était sur Slate.
Pyjam
 
Messages: 3652
Inscription: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: Paris sur Seine
  • offline

Message » 11 Jan 2015 17:48

Intéressante cette 3iéme version (connaissant l'esprit japonais ça sonne vrai) , mais ça complique encore plus pour savoir la vérité ...
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 12802
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 11 Jan 2015 18:27

Pyjam
 
Messages: 3652
Inscription: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: Paris sur Seine
  • offline

Message » 11 Jan 2015 19:05

Merci pour le lien !
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 12802
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 18 Jan 2015 8:52

6 épisodes avalés sans difficulté. Je recommande aussi :grad:D
Salvor Hardin
 
Messages: 23719
Inscription: 27 Oct 2004 11:21
Localisation: A droite en sortant du frigo...
  • offline

Message » 21 Jan 2015 11:46

Toujours aussi bonne cette série, la révélation de l'année 2014 sans conteste !

Elle a juste été nominé 2 fois (American Society of Cinematographers :hein: ) sans recevoir aucun prix, c'est la qu'on voit que les prix comme les Emmy et Golden Globe sont vraiment du grand n'importe quoi, je pense que la série n'a pas la visibilité d'autres venant de chaines plus connues , donc personne ne s'en ai intéressé

L'écriture de cette série est bien supérieur a bien des séries multi récompense dans le passé , tout semble couler de source , rien n'est anecdotique .

La façon de sous entendre qu'un personnage est gay sans prononcer le nom est aussi un des procédés de ce que faisait Masters of sex , comme L’adultère qui n'est absolument pas condamné , assez rare car même si dans la plupart des séries ils ne donnent pas de leçon morale, la réaction très violente du conjoint est finalement ce contrepoids moral .

Les séries comme Manhattan et Masters partent du principe qu' il y a une raison derrière .

Et il y a et pas mal de points commun entre Masters et Manhattan

Dans masters le sujet est l' étude chiffrée de la sexualité pour atteindre l'orgasme , dans Manhattan on étudie les chiffres de la réaction atomique pour atteindre l'explosion !
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 12802
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 27 Aoû 2017 8:44

Pyjam a écrit:Oui, je l'ai vue quand elle est passée à la télé française en 1987. Je me rappelle que c'était exceptionnel par rapport à la "qualité" des séries de l'époque. Ça m'avait vraiment marqué.

Selon ce que j'ai lu récemment, les Japonais ont répondu par un seul mot en japonais très laconique qui signifiait qu'ils étaient d'accord pour se rendre, mais le mot avait été choisi avec soin par les diplomates japonais pour ne pas trop sonner comme une reddition pour ne pas heurter le commandement militaire. En fait, c'était si subtil que les traducteurs américains auraient compris de travers que les Japonais ne voulaient pas se rendre. À moins que Truman et son entourage ait saisi l'occasion de ne volontairement pas comprendre la réponse...

J'aurais beaucoup de mal à retrouver l'article. Il me semble que c'était sur Slate.


Il faut voir "Les Maîtres de l'ombre"

Image

En fait, la reddition était acquise, c'est son caractère conditionnel qui fit la différence. Les américains n'ont pas bombardé le Japon pour gagner la guerre (c'était déjà fait) mais pour obtenir une reddition SANS conditions (sous-entendu pour anticiper l'après-guerre). Or les japonais voulaient sauver l'empereur, et ne pouvaient donc que proposer une reddition avec conditions. Dans le film, Groves réplique "(on dira qu') on n'y croira pas" tout comme Truman était au courant de l'attaque prévue sur Pearl Harbor, mais à laissé faire pour que la population devienne favorable à l'utilisation des bombes.

Pour en revenir à la série j'accroche beaucoup malgré son déroulement fictif.
ngc1976
 
Messages: 3327
Inscription: 28 Mar 2007 4:06
  • offline

Message » 27 Aoû 2017 8:53

J'ai vraiment dévoré la saison 2, puisque je l'ai regardée en une seule nuit. :D
Pyjam
 
Messages: 3652
Inscription: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: Paris sur Seine
  • offline

Message » 27 Aoû 2017 9:10

jhudson a écrit:
Il existe par contre quelques films sur la finalité d'utiliser ou non la bombe, il parait que les japonais allaient se rendre , des discussions par voie diplomatique avaient eu lieu, mais les Usa et Angleterre ont décidé quand même de l'utiliser , il fallait humilier l'ennemi et puis la bombe ils l'avaient mis au point il fallait l'utiliser, histoire de montrer aux Russes qui étaient les maitres, car avant la fin de la 2iéme guerre les USA avaient déja trouvé un nouvel ennemi .

C'est tellement cynique que ça sonne vrai.


Toujours dans "Les maitres de l'ombre", on découvre une réalité encore plus atroce: si les américains avaient disposé de plus grandes quantités de matière fissile, ils se seraient contentés d'atomiser un archipel désert pour faire une démonstration aux japonais. Mais l'argument décisif aurait émané d'Oppenheimer: l'emploi de matière fissile dans la démonstration sacrifiant une des deux bombes, il impliquait que cette démonstration devait impérativement réussir. Il aurait ajouté que le largage des bombes avait toujours fait partie du programme. Les circonstances sont d'autant plus aggravantes que les américains n'ont pas prévenu les japonais (bien que cette décision ne fut pas unanime).
Dernière édition par ngc1976 le 27 Aoû 2017 9:23, édité 1 fois.
ngc1976
 
Messages: 3327
Inscription: 28 Mar 2007 4:06
  • offline

Message » 27 Aoû 2017 9:11

Pyjam a écrit:J'ai vraiment dévoré la saison 2, puisque je l'ai regardée en une seule nuit. :D


Saison 1 j'en suis à 12 épisodes en 2 jours :oops:
ngc1976
 
Messages: 3327
Inscription: 28 Mar 2007 4:06
  • offline

Message » 28 Aoû 2017 1:07

Série annulée après 2 saisons, ce qui n'est pas une surprise !

On sentait un flottement scénaristique dés la 2iéme saison, avec un twist pas mal éculé dans un épisode
(le faux prisonnier)
, Scandal avait a la même époque utilisé le même .

Charlie Isaacs était devenu une belle enflure ce qui faisait perdre pas mal d’intérêt a son personnage, alors que Frank Winter était devenu l'éternel grain de sable, bref ça tournait en rond !

Un bon film Les Maîtres de l'ombre un peu oublié malheureusement.

Le lancement des 2 bombes a été vrai un génocide et pire ça aurait pu être éviter car les japonais étaient prés a se rendre en y mettant les formes mais on ne leur a pas laissé l'occasion , ça a été un acte plus politique de militaire !

Il fallait montré aux russes notamment qui était maintenant les maitres.
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 12802
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 28 Aoû 2017 7:33

Je me demande combien de temps s'écoulera avant que nos enfants lisent dans leurs manuels d'histoires tous les torts que les dirigeants américains auront causé au monde entier (si ça arrive un jour).

@jhudson: spoiler please :-?
Dernière édition par ngc1976 le 28 Aoû 2017 8:00, édité 1 fois.
ngc1976
 
Messages: 3327
Inscription: 28 Mar 2007 4:06
  • offline


Retourner vers Séries