Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

Tout sur les séries... Télévisées, mais aussi webséries ou VOD ( type Netflix )

The Bastard Executioner ( 2015 ) - saison 1

Message » 17 Sep 2015 15:20

the-bastard-executioner.jpg
the-bastard-executioner.jpg (33.16 Kio) Vu 2614 fois


Wilkin Brattle est un ancien chevalier du roi Edward I, dégoutté par les horreurs de la guerre, il a décidé de déposer les armes et n'aspire plus qu'à de mener une paisible existence de paysan. Mais c'est sans compter sur la barbarie du baron Erik Ventris (Brian F. O'Byrne), maitre des terres sur lesquelles s'est installé celui ci, qui met à sac le village voisin et exécute sommairement tous ses habitants dont la femme enceinte de Brattle juste pour se distraire.

L'ancien chevalier reprend alors les armes et se lance alors dans une vengeance d'anthologie. Il se fait passer pour un bourreau itinérant ( the executioner )ce qui lui permet de gagner un accès au château du baron et de mener sa vengeance de l'intérieur.

Nouvelle série de Kurt Sutter, créateur de Sons of Anarchy qui s'essaye à cloner Game of Thrones. FX a décidé de mettre de gros moyen et a (re)construit un village entier à l’ouest de Cardiff pour le tournage.

Evidemment, dans un croisement de SoA et GoT, on va retrouver des combats et des scènes de sexe à la pelle, il y a une clientèle apparemment ( cf Banshee ) mais le double épisode pilote nous laisse un peu sur notre faim avec des dialogues explicatifs plutôt clichés (
totale caricature : paysans gentils/nobles méchants ) comme les plans serrés digne d'un film de Sergio Léone à la grande époque et de scénes d'actions confuses pour ne pas dire bordéliques, il y a beaucoup (trop) de personnages qui s’agitent dans tous les sens sans que le réalisateur ne donne l'impression de maitriser quoi que ce soit ( le syndrome GoT dans toute sa splendeur ).

On notera que Madame sutter ( aka Katey Sagal) s'est recasée dans le role d'une sorcière...

Bref, pour le moment, assez déçu par ce que j'ai pu voir...

La configuration dans mon profil


Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'Honneur
Fondateur et Membre d'Honneur
 
Messages: 48652
Inscription Forum: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Annonce

Message par Google » 17 Sep 2015 15:20

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 18 Sep 2015 19:44

Le titre The Bastard Executioner sent bon la série Z. :mdr:

Il y a des sujets qui ne vont pas du tout a certaines chaines comme FX avec sa censure de chaine du cable basique et n'a absolument pas les moyens de ses ambitions , sauf si on aime l'érotisme a 2 balles et les angles de caméra ultra étudiées pour ne montrer le moindre tétons.

Quand on connait le sujet et la chaine, on peux se faire un prés avis sur le résultat et a quoi s'attendre, la raison que je met toujours le nom de la chaine qui diffuse la série dans le topic que j'ouvre .

Si les chaines sont de plus en plus laxistes sur la boucherie gore, la nudité ça ne passe toujours pas, ni certains mots , ça devrait les empêcher de produire certaine série !

Banshee et Game of Thrones sont des séries pensés uniquement pour des chaines comme HBO , Cinemax, Starz ou Showtime, ou des chaines sur le web comme Netflix, amazon, Direct TV qui commencent aussi a produire des séries, les chaines comme FX ,Amc et autres vont vite devenir ringardes sur certains sujets !
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 13835
Inscription Forum: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 25 Sep 2015 23:34

Ouvrons plutôt la question des pieds.

Je tiens d'abord à préciser que je ne suis pas du tout fétichiste du pied, vous me connaissez, et c'est une simple coïncidence si mon film préféré est Boulevard de la mort. La grosse question à propos de The Bastard Executioner, c'est de savoir si on voit beaucoup d'actrices pieds nus, et si possible avec des gros plans, parce que c'est une question déterminante à laquelle les gens pensent en premier. Sinon, portent-elles des bottes, des sabots, des chausses plus élégantes ? Quid des bas ? De quelle couleur ? En quelle matière ?

Je viens de voir la première moitié du pilote de Medieval on your Ass (c'est comme ça que je préfère appeler la série). Kurt Sutter pousse le bouchon particulièrement loin côté violence gratuite sur personne vulnérable avec des éviscérations à gogo. Mais surtout, c'est risible, avec des tartines de répliques concernant le Pays de Galles au 14ème siècle qui semblent rédigées par la même personne que celui qui faisait la promo de la Norvège pendant le générique de Monty Python Sacré Graal. Effets spéciaux poussifs, dialogues qui semblent de la fanfiction de Game of Thrones rédigée par un adolescent obèse qui voudrait rajouter des trucs cool et "rock 'n' roll" coûte que coûte.

J'attaque la deuxième moitié. Tiens, encore des boyaux !

Et la scène où tous les compagnons de bande du héros, qui viennent de découvrir leur femme ou leurs enfants éventrés dans un charnier, sont plus intéressés au bout de deux minutes par l'emblème sur l'épée que l'autre vient de sortir de sa cache. Parce que c'est comme ça que toute personne saine d'esprit est censé réagir en découvrant ses proches sauvagement assassinés. C'est digne des bikers de SAMCRO dans les dernières saisons qui ne pensaient qu'à Jax.

C'est non seulement lourd et barbant à la fois, mais le public n'est pas au rendez-vous, ce qui laisse espérer que ça ne durera qu'une saison. Mais le problème, c'est que Kurt Sutter voudrait alors faire son spin off de Sons of Anarchy sur la fondation du club, façon prequel de Star Wars.
Sledge Hammer
 
Messages: 3589
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 03 Oct 2015 12:45

Vu l'épisode 3 (le pilote est un épisode double).

Ça ne s'améliore pas vraiment des masses. Il y a toujours un problème de rythme (ce que l'épisode passe 52 minutes à raconter aurait pu facilement faire l'économie de deux ou trois scènes), et on se trouve dans un univers du 14ème siècle où des Maures musulmans habitent dans un bled du Pays de Galles sans que ça choque personne, et où tout le monde sait lire et écrire (à une époque où l'imprimerie n'existait même pas).

À quand le twist qui révèle que la sorcière et le Voldemort qui a oublié de mettre de la crème à bronzer sont les parents du héros ?
Sledge Hammer
 
Messages: 3589
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 22 Nov 2015 14:35

La première saison est terminée, et la série a été annulée, les audiences, déjà très moyennes au départ, s'effritant de semaine en semaine.
La chaîne a tout de même laissé Kurt Sutter annoncer lui-même la nouvelle sous la forme d'un encart publicitaire publié dans The Hollywood Reporter, où il se déclare très fier de sa création, mais qu'il n'a pas envie de travailler sur une série que pas grand monde ne regarde.

Pour avoir suivi la série jusqu'au bout, je dirais que cet arrêt est totalement mérité. L'intrigue était confuse, le protagoniste inintéressant au possible, il n'y avait que le personnage de Lady Love qui était à peu près cohérent, et Stephen Moyer arrivait à sauver celui de Milus. Trop d'allers et retours pour des missions aux quatre coins du Pays de Galles (le nombre d'intertitres avec "Marches" pour le lieu...), trop de péripéties tournant artificiellement autour du héros (qui avait vraiment le charisme d'une huitre), trop de scènes gratuitement gores qui étaient visiblement là pour raviver l'intérêt, et le tout avec un générique qui ferait passer la chanson du dernier James Bond pour la création d'un mec souffrant d'hypertension :



Quant à l'intrigue secondaire, sur les Nazaréens et le livre secret rédigé par Jésus, c'était tellement foireux et repompé du Da Vinci Code, que ça en devient comique dans le final.
À noter que Kurt Sutter avait réussi à placer dans la distribution sa femme (la sorcière Amo... oups Annora), lui-même (le Muet Noir) et sa belle-fille (la dame de compagnie de Lady Love).


Mais, comme je ne voudrais pas être inutilement négatif et persiffleur, je vous recommande plutôt de jeter un œil sur The Last Kingdom, l'adaptation par la BBC de romans historiques situés en Angleterre à l'époque des invasions vikings, dont la saison 1 est en cours de diffusion. La différence est flagrante : le personnage principal est clairement posé au niveau de la personnalité au bout de quelques scènes, l'intrigue démarre très vite, et la réalisation n'essaye pas simplement de montrer des situations "badass" , mais de suggérer pas mal d'ambiguïtés.
Sledge Hammer
 
Messages: 3589
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline


Retourner vers Séries

 
  • Articles en relation
    Dernier message