Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Carmina burana: que choisir?

Message » 07 Nov 2002 1:13

Ce que j'aime pas dans la musique dite "classique", c'est que quand, comme moi, on y connait pas grand chose, on se retrouve a devoir choisir entre 50 enregistrements des memes oeuvres. Et c'est pas simple.
Donc, amis specialistes, quel enregistrement des Carmina Burana me conseilleriez-vous?
Merci d'avance.
mkl
 
Messages: 499
Inscription Forum: 20 Oct 2002 12:16
Localisation: Quimper (29)
  • offline

Annonce

Message par Google » 07 Nov 2002 1:13

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Nov 2002 11:19

- La vieille version dirigée par Jochum (DGG), pas mal enregistée en plus!
- celle de Plasson chez EMI, un poil moins ambiance de taverne munichoise à la mauvaise époque (si tu vois ce que je veux dire).
- Celle d'Herbert Kegel chez Berlin Classics : impossible à trouver, ce qui est dommage.

Voilà les trois versions les meilleures d'une oeuvre discutable mais irrésistible.

Alain :wink:
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56804
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 07 Nov 2002 11:21

une oeuvre très très discutable même! :wink:
alterman
 
Messages: 1712
Inscription Forum: 25 Jan 2002 2:00
  • offline

Message » 07 Nov 2002 11:24

bonjour,

la version d'eugen jochum chez deutshe grammophon que tu dois trouver en version économique est une référence incontournable.


cordialement

Jérôme
claram
 
Messages: 3117
Inscription Forum: 01 Mar 2002 2:00
Localisation: du NEUF CINQ
  • offline

Message » 07 Nov 2002 11:31

claram a écrit:bonjour,

la version d'eugen jochum chez deutshe grammophon que tu dois trouver en version économique est une référence incontournable.


cordialement

Jérôme


Il est toujours possible de la contourner en prenant par la gauche : ça donne Plasson et ça sent un peu moins mauvais... :wink:

Alain :wink:
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56804
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 07 Nov 2002 11:49

Désolé alain, j'ai commencé à répondre en citant jochum puis j'ai été dérangé et je n'ai envoyé ma réponse que bien après, entre temps tu avais répondu, donc je n'avais pas vu ta réponse.

la mienne n'apportant du coup pas d'élément nouveau et semblait même récuser la version de plasson.

la version de jochum avec fischer dieskau notamment date des années 60, non ?


cordialement

Jérôme
claram
 
Messages: 3117
Inscription Forum: 01 Mar 2002 2:00
Localisation: du NEUF CINQ
  • offline

Message » 07 Nov 2002 12:25

claram a écrit:Désolé alain, j'ai commencé à répondre en citant jochum puis j'ai été dérangé et je n'ai envoyé ma réponse que bien après, entre temps tu avais répondu, donc je n'avais pas vu ta réponse.

la mienne n'apportant du coup pas d'élément nouveau et semblait même récuser la version de plasson.

la version de jochum avec fischer dieskau notamment date des années 60, non ?


cordialement

Jérôme


Aucun problème camarade! Elle date de 1961 ou 63 de mémoire.

Alain :wink:
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56804
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 07 Nov 2002 12:53

Je crois qu'elle date plutôt des années 70... de mémoire.

En tout cas, je vote aussi Plasson et ensuite (pas du tout loin, hein :wink:) Jochum.

Tenez, j'y repense: il y a plusieurs versions Jochum chez DG. Une de 57 ou 63 il me semble, et une de 71 ou 73, qui est édité dans la série The Originals, avec G. Janowics. Je crois que c'est de cette dernière que l'on parle.
Dernière édition par Scytales le 20 Sep 2003 20:37, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10940
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 07 Nov 2002 13:45

Scytales a écrit:Je crois qu'elle date plutôt des années 70... de mémoire.

En tout cas, je vote aussi Plasson et ensuite (pas du tout loi, hein :wink) Jochum.

Tien, j'y repense: il y a plusieurs versions Jochum chez DG. Une de 57 ou 63 il me semble, et une de 71 ou 73, qui est édité dans la série The Originals, avec G. Janowics. Je crois que c'est de cette dernière que l'on parle.


Tu as raison, c'est de la seconde avec Dieskau et Janowitz... :oops:

Alain :wink:
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56804
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 07 Nov 2002 13:54

donc je viens de regarder sur le site de la fnac, j'ai trouvé 2 cd qui a priori correspondent au même enregistrement. la date d'enregistrement figurant dans la fiche est juin 1965 réédité en cd en 1989.

sinon je l'ai chez moi, je pourrai vérifier.


cordialement

Jérôme
claram
 
Messages: 3117
Inscription Forum: 01 Mar 2002 2:00
Localisation: du NEUF CINQ
  • offline

Message » 07 Nov 2002 13:58

et dans le commentaire de l'oeuvre, il parle d'enregistrement réalisé en 1969 donc en contradiction avec le juin 1965 cité dans la fiche !

à vérifier donc

affaire à suivre.....................
claram
 
Messages: 3117
Inscription Forum: 01 Mar 2002 2:00
Localisation: du NEUF CINQ
  • offline

Message » 07 Nov 2002 14:30

Merci pour vos reponses, je vais voir ce que je peux trouver.

"Oeuvre tres tres dicutable": pourquoi? Parce qu'un dictateur a declare qu'Orff etait son compositeur prefere? Je vois pourquoi on tiendrait un artiste pour responsable de ceux qui ecoutent sa musique....
mkl
 
Messages: 499
Inscription Forum: 20 Oct 2002 12:16
Localisation: Quimper (29)
  • offline

Message » 07 Nov 2002 15:47

mkl a écrit:Merci pour vos reponses, je vais voir ce que je peux trouver.

"Oeuvre tres tres dicutable": pourquoi? Parce qu'un dictateur a declare qu'Orff etait son compositeur prefere? Je vois pourquoi on tiendrait un artiste pour responsable de ceux qui ecoutent sa musique....


Tu dirais ça de Beethoven, mort en 1827, que je te suivrais, moi et quelques autres. Tu le dirais de Wagner, mort en 1883, que déjà cela ouvrirait un débat sans fin. Mais Orff n'était pas le compositeur préféré d'Hitler, en réalité il lui préférait les grands compositeurs. Comme Staline préférait Chostakovitch et Prokofiev à Krennikov...
Orff est un musicien qui a appliqué l'esthétique prisée par les nazis à la musique. Il est le pendant musical des statues d'Arno Brecker et de l'architecture fasciste. Dans les Carmina Burana, vieux texte remontant au Moyen-Age, il exalte, à l'aide d'une musique primaire, copiée sur le Stravinsky néo-classique (mais Orff est à Stravinsky, ce que la statuaire Brecker est à la statuaire grecque), à l'efficacité rythmique redoutable, aux mélodies facilement mémorisables, aux choeurs homophoniques, le caractère païen si prisé par un régime profondément anti-religieux...
Je te rassure, l'efficacité de cette musique est telle que rien d'écrire le nom de son auteur, je l'entends dans ma p'tite tête...
M'enfin, faut pas écrire l'histoire de la musique à l'envers.
Alain :wink:
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56804
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 07 Nov 2002 17:05

haskil a écrit:Je te rassure, l'efficacité de cette musique est telle que rien d'écrire le nom de son auteur, je l'entends dans ma p'tite tête...
M'enfin, faut pas écrire l'histoire de la musique à l'envers.
Alain :wink:


Et avec le temps, seule restera la musique. L'élan qui a présidé à sa création s'effacera de la conscience des individus. C'est le même drame que celui de la Shoah. Avec la mort de ceux qui ont survécu meurt la mémoire. Je ne crois pas à la force du regard de ceux qui ont essayé de comprendre et de communiquer ce qu'il ont ressenti par l'art. Il y a comme une profonde incommunicabilité entre l'objet artistique et le public. "C'est comme tenter de connaître la vérité sans connaître le mensonge" (Herbert). Il faut comprendre l'homme qui a créé pour comprendre sa création. Et sans le rappel de ceux qui ont subi et échappé à l'innomable, j'ai bien peur qu'un jour on écoute Orff, on détaille Brecker, en ne s'arrêtant qu'à ce qui les distinguent artistiquement et esthétiquement des autres créateurs de leurs époque.

Je suis troublé en songeant qu'ainsi se réalisera à demi la prophétie d'un officier SS, qui a été rapportée par Primo Levi, à qui elle a été proférée durant sa déportation à Auschwitz: "Dans les temps à venir, nous n'auront pas à craindre de répondre de nos actes, car, faute de témoins, qui auront tous été éliminés, personne ne pourra croire, devant la monstruosité des faits qui pourraient être malgré tout évoqués, à la réalité de ce que nous auront commis."

Bientôt, l'oeuvre de Orff ne sera plus perçue que comme un maillon parmi d'autres de l'histoire de la musique. On aura oublié qu'elle est le legs d'une idéologie meurtrière. Et les fantômes de l'abominable n'auront même plus à craindre des Cassandres, ils n'auront plus sous leur pas que des Sirènes.
Dernière édition par Scytales le 15 Mar 2004 13:49, édité 2 fois.

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10940
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 07 Nov 2002 17:23

:cry:
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56804
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message