Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: sax.tenor et 17 invités

Les Lecteurs CD & SACD

Tweakage de la Cayin CDT-17A diapason d'or 2005

Message » 12 Mai 2007 14:12

beb a écrit:tiens ?
de retour ?

Le terme fait certes peur


oui, oui, de retour :wink: en fait, jamais vraiment parti :cool: Mais bcp de changement de mon coté et de ce fait un manque cruel de temps :roll:

;wink:
momois
 
Messages: 1882
Inscription: 25 Fév 2003 18:55
Localisation: Strasbourg
  • offline

Annonce

Message par Google » 12 Mai 2007 14:12

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 12 Mai 2007 14:34

teiki arii a écrit:
momois a écrit:qu'entends tu par instables :roll: ?
Salut Xavier,
j'ai parfois un canal -le droit- qui ne fonctionne pas à l'allumage... :cry: Il m'est impossible de sortir de la musique par les prises RCA quand je mets des AOP en single-ended... Je suppose que l'alimentation est trop juste... 8) Je déconseille donc de placer des Dual Burson à l'étage de Conversion I/V d'autant plus que vous utilisez les sorties RCA... :idee: :wink: Les LM4562NA feront l'affaire... Je ne tenterai pas sauf si on me le propose d'alimenter indépendemment les Dual Burson, je m'arrête là en ce qui concernent les AOP... Je vais passer à d'autres petites améliorations, à suivre... :idee: :wink:


Salut Laurent :wink:

En effet, ce n'est pas très motivant tout cela :roll:

Pour des AOP de remplacement, j'ai à ce jour à l'esprit les différences impressionnantes entre tous les AOP testés et les HDAM Burson. Ainsi, je me deamnde si cela vaut la peine de remplacer les AOP I/V existants par d'autres... :roll:

Tout ceci mérite réflexion et éventuellement une analyse de l'alimentation des ces AOP de conversion.

De mon coté, j'ai rajouté une alimentation complémentaire avec un transfo torique me permettant de fournir du 12V régulé à la BursonClock. J'ai remarqué que les régulateurs sur lesquels nous nous sommes raccordés pour l'alimenation de la clock sont en fait dédiés unqiuement à la pratie analogique du circuit, alors que normalement la clock gère la partie digitale sir je ne m'abuse. D'autre part, les 2 régulateur +12V sont dédiés chacun au filtrage d'un seul canal (soit 3 AOP). Je craignais ainsi une "altération" du schéma de base de la cayin séparant scrupuleusement l'analgogique du numérique et déséquilibrant les impédances vues par les régulateurs +12V de l'étage de filtrage :wink:

Bref, à l'écoute, il m'est difficile de me prononcer sur l'ajout de la nouvelle alim, mais techniquement cela parait être la meilleure solution AMHA.

Une petite remarque, lors de mes essais avec cette nouvelle alimentation complémentaire, je n'avais pas relié la Buson clock à la masse globale du circuit mais sur la masse de ma nouvelle alimentation (en gros, je me suis retoruvé avec 2 masses plus ou moins distinctes...). Le resultat était un plantage de la CDP au bout d'une heure d'écoute (tout se figeait, il fallait l'éteindre et la rallumer :-? ). Bref, j'ai relié les 2 masses ensemble et le problème était solutionné. Par contre, une fois cette opération réalisée, le défaut d'ouverture du tiroir lors de l'alumage est ré-apparu :roll: alors qu'il avait disparu lorsque les 2 masses étaient distinctes ... Un pb de découplage? je ne sais pas...

Xavier
:wink:
momois
 
Messages: 1882
Inscription: 25 Fév 2003 18:55
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 12 Mai 2007 15:21

momois a écrit:
teiki arii a écrit:
momois a écrit:qu'entends tu par instables :roll: ?
Salut Xavier,
j'ai parfois un canal -le droit- qui ne fonctionne pas à l'allumage... :cry: Il m'est impossible de sortir de la musique par les prises RCA quand je mets des AOP en single-ended... Je suppose que l'alimentation est trop juste... 8) Je déconseille donc de placer des Dual Burson à l'étage de Conversion I/V d'autant plus que vous utilisez les sorties RCA... :idee: :wink: Les LM4562NA feront l'affaire... Je ne tenterai pas sauf si on me le propose d'alimenter indépendemment les Dual Burson, je m'arrête là en ce qui concernent les AOP... Je vais passer à d'autres petites améliorations, à suivre... :idee: :wink:


Salut Laurent :wink:

En effet, ce n'est pas très motivant tout cela :roll:

Pour des AOP de remplacement, j'ai à ce jour à l'esprit les différences impressionnantes entre tous les AOP testés et les HDAM Burson. Ainsi, je me deamnde si cela vaut la peine de remplacer les AOP I/V existants par d'autres... :roll:

Tout ceci mérite réflexion et éventuellement une analyse de l'alimentation des ces AOP de conversion.

De mon coté, j'ai rajouté une alimentation complémentaire avec un transfo torique me permettant de fournir du 12V régulé à la BursonClock. J'ai remarqué que les régulateurs sur lesquels nous nous sommes raccordés pour l'alimenation de la clock sont en fait dédiés unqiuement à la pratie analogique du circuit, alors que normalement la clock gère la partie digitale sir je ne m'abuse. D'autre part, les 2 régulateur +12V sont dédiés chacun au filtrage d'un seul canal (soit 3 AOP). Je craignais ainsi une "altération" du schéma de base de la cayin séparant scrupuleusement l'analgogique du numérique et déséquilibrant les impédances vues par les régulateurs +12V de l'étage de filtrage :wink:

Bref, à l'écoute, il m'est difficile de me prononcer sur l'ajout de la nouvelle alim, mais techniquement cela parait être la meilleure solution AMHA.

Une petite remarque, lors de mes essais avec cette nouvelle alimentation complémentaire, je n'avais pas relié la Buson clock à la masse globale du circuit mais sur la masse de ma nouvelle alimentation (en gros, je me suis retoruvé avec 2 masses plus ou moins distinctes...). Le resultat était un plantage de la CDP au bout d'une heure d'écoute (tout se figeait, il fallait l'éteindre et la rallumer :-? ). Bref, j'ai relié les 2 masses ensemble et le problème était solutionné. Par contre, une fois cette opération réalisée, le défaut d'ouverture du tiroir lors de l'alumage est ré-apparu :roll: alors qu'il avait disparu lorsque les 2 masses étaient distinctes ... Un pb de découplage? je ne sais pas...

Xavier
:wink:


En fait c'est aussi cette question d'alimentation multi-piratée qui me dérange ...
Question bête : est-il très compliqué de faire une alimentation plus distincte pour chaque apport : horloge Burson , AOP simples Burson , et éventuellement doubles-AOP ?

Aurais-tu une photo de ta nouvelle alimentation pour l'horloge , et/ou un schéma de celle-ci ? :wink:
zert
 
Messages: 831
Inscription: 25 Sep 2006 14:41
  • offline

Message » 12 Mai 2007 19:23

momois a écrit:Pour des AOP de remplacement, j'ai à ce jour à l'esprit les différences impressionnantes entre tous les AOP testés et les HDAM Burson. Ainsi, je me demande si cela vaut la peine de remplacer les AOP I/V existants par d'autres... :roll:
Salut Xavier,
comme je l'ai déjà posté il y a un petit moment, bizarrement l'AD827 et le LM4562NA sont les plus proches l'un de l'autre mais le LM4562NA reste ma préférence. Je pense que c'est le plus "transparent" des Dual IC-AOP que j'ai testés. C'est celui qui se rapproche le plus du Burson, sauf qu'à l'écoute on n'a jamais l'impression que ce dernier sature... :o :wink:
Dommage que tu n'habites pas le même palier, tu aurais pu jeter un coup d'oeil à mes Dual Burson... :roll: :cry: :wink:
teiki arii
 
Messages: 5162
Inscription: 19 Aoû 2004 19:24
Localisation: jamais loin
  • offline

Message » 12 Mai 2007 20:22

zert a écrit:
En fait c'est aussi cette question d'alimentation multi-piratée qui me dérange ...
Question bête : est-il très compliqué de faire une alimentation plus distincte pour chaque apport : horloge Burson , AOP simples Burson , et éventuellement doubles-AOP ?

Aurais-tu une photo de ta nouvelle alimentation pour l'horloge , et/ou un schéma de celle-ci ? :wink:


Non, pas trop compliqué, cela dépend également du type d'alimentation que l'on compte réaliser. Pour la superclock, c'est relativement simple car la clock burson intègre déjà un "étage de régulation" tout à fait correcte, ce qui nous permet d'être plus "libre" pour la qualité de l'alimentation auxiliaire à réaliser.

Pour les AOP de conversion, il faut étudier un plus en détail le schéma via du reverse ingeneering :wink: Quoiqu'il en soit, j'aivais un peux anticipé car le transfo que j'ai choisi présente 2x14V... 1x4V pour la burson Clock, et 1x14V pour... :roll: :cool: ... :lol:

Pour les photos, je vais en faire. Laurent, pourrais-tu les mettre en ligne sur le forum :roll:

Xavier
:wink:
momois
 
Messages: 1882
Inscription: 25 Fév 2003 18:55
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 12 Mai 2007 20:24

teiki arii a écrit:Dommage que tu n'habites pas le même palier, tu aurais pu jeter un coup d'oeil à mes Dual Burson... :roll: :cry: :wink:


certes.... cela aurait été avec plaisir :wink: Enfin, si tu es de passage en Alsace :P

Xavier
:wink:
momois
 
Messages: 1882
Inscription: 25 Fév 2003 18:55
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 13 Mai 2007 1:13

En fait c'est aussi cette question d'alimentation multi-piratée qui me dérange ...
Question bête : est-il très compliqué de faire une alimentation plus distincte pour chaque apport : horloge Burson , AOP simples Burson , et éventuellement doubles-AOP ?

Aurais-tu une photo de ta nouvelle alimentation pour l'horloge , et/ou un schéma de celle-ci ? :wink:[/quote]

En principe ce n'est pas très difficile (see my PSU above), mais il faut bien comprendre le circuit. Très souvent le PSU analogique fournit symétriquement + 12 volts Ø -12 V. Par fois, la voie de gauche est indépendante de la voie droite. Il faut respecter le schéma et en particulier l'indépendance des masses analogiques et digitales. Si non on risque d'augmenter les bruits de fond. Si le travail est bien fait, on peut obtenir une forte amélioration.
Bonne chance
Anthony
13D3Brimar
 
Messages: 126
Inscription: 14 Déc 2006 13:39
  • offline

Message » 13 Mai 2007 11:55

13D3Brimar a écrit:En principe ce n'est pas très difficile (see my PSU above), mais il faut bien comprendre le circuit. Très souvent le PSU analogique fournit symétriquement + 12 volts Ø -12 V. Par fois, la voie de gauche est indépendante de la voie droite.


Sur la Cayin, c'est exactement comme cela :cool: . Il y a 2 alim pour le fitrage (nos fameux 6 AOP). Chaque alim gère 1 canal avec 1 régulateur pour la +12V et un second régulateur pour le -12V. Ces 2 régulateurs sont en aval d'un pont de diode et des condo de filtrage qui vont avec. L'alim est on ne peut plus simpliste :wink:
La seule chose que je n'ai pas pu identifier clairement c'est la réprtition des enroulements du transfo... Il y a visiblement 1 enroulement avec un point milieu. L'enroulement délivre 30V, ainsi on obtien 2x15V au secondaire par l'intermédaire du point milieu. Je pense que l'on dispose d'une fois 15V par canal :roll: mais je n'ai pas vérifié en détail :-?
Bref, ce sont ces éléments qui m'ont fait pencher vers l'adjonciont d'une alime tièrce dédiée pour l'horloge :wink:

13D3Brimar a écrit:Il faut respecter le schéma et en particulier l'indépendance des masses analogiques et digitales. Si non on risque d'augmenter les bruits de fond. Si le travail est bien fait, on peut obtenir une forte amélioration.
Bonne chance
Anthony


Là par contre, c'est moins clair au niveau de la Cayin... D'après mes essais, je suis quasiment percuadé que la Cayin ne dispse que d'une seule masse pour l'ensemble des circuits :roll:. Par circuit, j'entends 'analogique" et "numérique".

:wink:
momois
 
Messages: 1882
Inscription: 25 Fév 2003 18:55
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 13 Mai 2007 13:12

momois a écrit:
beb a écrit:tiens ?
de retour ?

Le terme fait certes peur


oui, oui, de retour :wink: en fait, jamais vraiment parti :cool: Mais bcp de changement de mon coté et de ce fait un manque cruel de temps :roll:

;wink:


Cool de te relire ici ;-)

La configuration dans mon profil


Au pays des maxi piafs, juste à coté de leur piscine...
Auteur du seul intégré DIY pas désintégré à base d'UGS + UP de monsieur PASS et d'UCD d'un certain Putzeys
A des tiks, plein de tiks, pour le bonheur de ses oreilles, et un chat vumètrivore.
Avatar de l’utilisateur
beb
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9807
Inscription: 02 Mar 2002 2:00
Localisation: Pas loin de chez les grues
  • offline

Message » 13 Mai 2007 13:16

momois a écrit:
13D3Brimar a écrit:En principe ce n'est pas très difficile (see my PSU above), mais il faut bien comprendre le circuit. Très souvent le PSU analogique fournit symétriquement + 12 volts Ø -12 V. Par fois, la voie de gauche est indépendante de la voie droite.


Sur la Cayin, c'est exactement comme cela :cool: . Il y a 2 alim pour le fitrage (nos fameux 6 AOP). Chaque alim gère 1 canal avec 1 régulateur pour la +12V et un second régulateur pour le -12V. Ces 2 régulateurs sont en aval d'un pont de diode et des condo de filtrage qui vont avec. L'alim est on ne peut plus simpliste :wink:
La seule chose que je n'ai pas pu identifier clairement c'est la réprtition des enroulements du transfo... Il y a visiblement 1 enroulement avec un point milieu. L'enroulement délivre 30V, ainsi on obtien 2x15V au secondaire par l'intermédaire du point milieu. Je pense que l'on dispose d'une fois 15V par canal :roll: mais je n'ai pas vérifié en détail :-?
Bref, ce sont ces éléments qui m'ont fait pencher vers l'adjonciont d'une alime tièrce dédiée pour l'horloge :wink:

13D3Brimar a écrit:Il faut respecter le schéma et en particulier l'indépendance des masses analogiques et digitales. Si non on risque d'augmenter les bruits de fond. Si le travail est bien fait, on peut obtenir une forte amélioration.
Bonne chance
Anthony


Là par contre, c'est moins clair au niveau de la Cayin... D'après mes essais, je suis quasiment percuadé que la Cayin ne dispse que d'une seule masse pour l'ensemble des circuits :roll:. Par circuit, j'entends 'analogique" et "numérique".

:wink:


Attention pour teiki, si je ne m'abuse, la régulation est issue d'un filtrage CRC à la place du régulateur

Et pour les régulations, effectivement c'est très simple, mais le plus simple n'est pas forcément le pire

PS : quand je vois la simplicité de l'alim pour préamp que je viens de souder :wink:

La configuration dans mon profil


Au pays des maxi piafs, juste à coté de leur piscine...
Auteur du seul intégré DIY pas désintégré à base d'UGS + UP de monsieur PASS et d'UCD d'un certain Putzeys
A des tiks, plein de tiks, pour le bonheur de ses oreilles, et un chat vumètrivore.
Avatar de l’utilisateur
beb
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9807
Inscription: 02 Mar 2002 2:00
Localisation: Pas loin de chez les grues
  • offline

Message » 13 Mai 2007 13:53

Les photos de Momois avec une retranscription de ses commentaires pour un peu de plus d'intelligibilité... :wink:

Image
Image
Image
Image


momois a écrit:De mon coté, j'ai rajouté une alimentation complémentaire avec un transfo torique me permettant de fournir du 12V régulé à la BursonClock. J'ai remarqué que les régulateurs sur lesquels nous nous sommes raccordés pour l'alimentation de la clock sont en fait dédiés unqiuement à la pratie analogique du circuit, alors que normalement la clock gère la partie digitale si je ne m'abuse. D'autre part, les 2 régulateurs +12V sont dédiés chacun au filtrage d'un seul canal (soit 3 AOP). Je craignais ainsi une "altération" du schéma de base de la cayin séparant scrupuleusement l'analgogique du numérique et déséquilibrant les impédances vues par les régulateurs +12V de l'étage de filtrage :wink:

Bref, à l'écoute, il m'est difficile de me prononcer sur l'ajout de la nouvelle alim, mais techniquement cela parait être la meilleure solution AMHA.

Une petite remarque, lors de mes essais avec cette nouvelle alimentation complémentaire, je n'avais pas relié la Burson clock à la masse globale du circuit mais sur la masse de ma nouvelle alimentation (en gros, je me suis retoruvé avec 2 masses plus ou moins distinctes...). Le résultat était un plantage de la CDP au bout d'une heure d'écoute (tout se figeait, il fallait l'éteindre et la rallumer :-? ). Bref, j'ai relié les 2 masses ensemble et le problème était solutionné. Par contre, une fois cette opération réalisée, le défaut d'ouverture du tiroir lors de l'alumage est ré-apparu :roll: alors qu'il avait disparu lorsque les 2 masses étaient distinctes ... Un pb de découplage? je ne sais pas...

Pour les AOP de conversion, il faut étudier un peu plus en détail le schéma via du reverse engeneering :wink: Quoiqu'il en soit, j'aivais un peux anticipé car le transfo que j'ai choisi présente 2x14V... 1x4V pour la burson Clock, et 1x14V pour... :roll: :cool: ... :lol:

Sur la Cayin../.. Il y a 2 alim pour le fitrage (nos fameux 6 AOP). Chaque alim gère 1 canal avec 1 régulateur pour la +12V et un second régulateur pour le -12V. Ces 2 régulateurs sont en aval d'un pont de diode et des condo de filtrage qui vont avec. L'alim est on ne peut plus simpliste :wink:
La seule chose que je n'ai pas pu identifier clairement c'est la répartition des enroulements du transfo... Il y a visiblement 1 enroulement avec un point milieu. L'enroulement délivre 30V, ainsi on obtient 2x15V au secondaire par l'intermédaire du point milieu. Je pense que l'on dispose d'une fois 15V par canal :roll: mais je n'ai pas vérifié en détail :-?
Bref, ce sont ces éléments qui m'ont fait pencher vers l'adjonction d'une alime tierce dédiée pour l'horloge :wink:../..
teiki arii
 
Messages: 5162
Inscription: 19 Aoû 2004 19:24
Localisation: jamais loin
  • offline

Message » 13 Mai 2007 16:14

momois a écrit:
13D3Brimar a écrit:En principe ce n'est pas très difficile (see my PSU above), mais il faut bien comprendre le circuit. Très souvent le PSU analogique fournit symétriquement + 12 volts Ø -12 V. Par fois, la voie de gauche est indépendante de la voie droite.


Sur la Cayin, c'est exactement comme cela :cool: . Il y a 2 alim pour le fitrage (nos fameux 6 AOP). Chaque alim gère 1 canal avec 1 régulateur pour la +12V et un second régulateur pour le -12V. Ces 2 régulateurs sont en aval d'un pont de diode et des condo de filtrage qui vont avec. L'alim est on ne peut plus simpliste :wink:
La seule chose que je n'ai pas pu identifier clairement c'est la réprtition des enroulements du transfo... Il y a visiblement 1 enroulement avec un point milieu. L'enroulement délivre 30V, ainsi on obtien 2x15V au secondaire par l'intermédaire du point milieu. Je pense que l'on dispose d'une fois 15V par canal :roll: mais je n'ai pas vérifié en détail :-?
Bref, ce sont ces éléments qui m'ont fait pencher vers l'adjonciont d'une alime tièrce dédiée pour l'horloge :wink:

13D3Brimar a écrit:Il faut respecter le schéma et en particulier l'indépendance des masses analogiques et digitales. Si non on risque d'augmenter les bruits de fond. Si le travail est bien fait, on peut obtenir une forte amélioration.
Bonne chance
Anthony


Là par contre, c'est moins clair au niveau de la Cayin... D'après mes essais, je suis quasiment percuadé que la Cayin ne dispse que d'une seule masse pour l'ensemble des circuits :roll:. Par circuit, j'entends 'analogique" et "numérique".

:wink:


Il est difficile de tester cette situation des masses, étant donné que toutes sont probalement connéctées au même point (structure en étoile). Il faut vraiment suivre le circuit, le testeur n'est pas très utile ici.

La description des transfos et de leurs enroulements parraît très plausible : deux enroulements secondaires d'environ 15 volts, qui après les diodes devraient donner une valeur plus élévé (au tour de 2x 18 volts).

Cependant, on peut obtenir ces valeurs avec un seul pont de diodes, comme suit:
http://www.tnt-audio.com/jpg/psu2.jpg

Image

Mais ce qui est mieux, on peut les obtenir avec deux ponts de diodes (8 schottky par exemple) comme suit :http://www.tnt-audio.com/jpg/psu3.jpg
Image

La qualité et la puissance du transfo va également jouer un rôle très audible. Il faut prendre la plus forte valeur en VA possible.
Il faut lire l'article de TNT http://www.tnt-audio.com/clinica/ssps1_e.html

Il est aussi possible d'employer des selfs (chokes) juste après les diodes et avant les condensateurs, "self en tête" (choke input).
Image


C'est ce que j'ai fait avec le transfo que j'utilise avec le RAKK DAC, que j'ai décrit plus haut voir photo, ici.
Image

J'ai également placé deux selfs à la sortie de l'alimentation (donc 4 selfs).


Mais il y a une perte de voltage avec le self en tête. Il faut donc choisir un transfo sortant un voltage plus élévé que celui que l'on souhaite d'obtenir.
On trouve les formules sur le Web.

On obtient alors des graves, plus profondes et une stabilité exemplaire. On pourrait aussi, probablement, employer le même transfo 14 volts et éliminer les régulateurs.
13D3Brimar
 
Messages: 126
Inscription: 14 Déc 2006 13:39
  • offline

Message » 13 Mai 2007 17:17

Par self en tête du dois désigner un filtrage CLC (voire CLCLC)
J'ai le lien vers un programme de simulation d'alimentation

Pour le reste, ce filtrage a pour moi un défaut : il donne une tension constante, et avec une faible oscillation (les LC jouent le rêle de filtre passe haut) mais ils dépendent fortement de la tension d'originbe, donc en cas de variation du secteur, l'alim varie aussi, ce qui n'est pas le cas d'un régulateur.
Il y a sur le net une tripotée d'exemples d'alim régulées efficaces.
Le problème c'est que là on entre plus dans la conception que la modif (autant refaire un pcb complet)

Sinon, pour le redressement
1) le double pont est meilleur, oui
2) des capas en parallèle des diodes limitent les pics de commutation
3) vaut mieux x capas de y farads en parallèle qu'une capa de xy farads
4) j'aime beaucoup les chottky ultra rapides

La configuration dans mon profil


Au pays des maxi piafs, juste à coté de leur piscine...
Auteur du seul intégré DIY pas désintégré à base d'UGS + UP de monsieur PASS et d'UCD d'un certain Putzeys
A des tiks, plein de tiks, pour le bonheur de ses oreilles, et un chat vumètrivore.
Avatar de l’utilisateur
beb
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9807
Inscription: 02 Mar 2002 2:00
Localisation: Pas loin de chez les grues
  • offline

Message » 13 Mai 2007 18:27

beb a écrit:Par self en tête du dois désigner un filtrage CLC (voire CLCLC)
J'ai le lien vers un programme de simulation d'alimentation


Non, ce que tu décris c'est condensateur en tête, "C" devant "L". C'est mieux que "C" simple (moins de bruit de fond), mais ce n'est pas de tout la même chose que self en tête.

J'ai utilisé la configuration de type LCL. C'est nettement plus stable que CLCL.
Cependant, il y a une perte de voltage qu'il faut calculer; mais c'est très nettement supérieure dans tous les cas. Graves superbes, scène extrèment bien défini. Il faut lire les critiques de l'alimentation "Border Patrol" qui est en fait de ce type, et fonctionne superbement avec tous les amplis à lampe
http://www.hifiplus.com/t-rev15-2.html
http://www.users.globalnet.co.uk/~valve ... trolPS.htm

Cependant, je me suis rendu compte que c'est encore mieux lorsque c'est appliqué à un préampli (à transistor ou à lampe). Je l'ai utilisé avec le B+ de mon préampli à lampe.
Avec, self à bain d'huile militaire en tête, et transfos de même type. On voit l'un des selfs au centre et devant et à gauche de la lampe diode.
Image

Mais également avec les heaters. On voit Les selfs à étrier à fort courant, mais faible Henry (achetés à la Maison de l'Audiophile) devant et sur le côté.
Image

Puis je l'ai essayé avec un CDP Portable, et ensuite avec le DAC RAKK DAC (voir plus haut). Dans tous le cas c'est suppérieur. Le problème c'est le cout de revient, et la place que prend un self. Les allimentations sont plus larges que les appareils. Il faut consider que l'allimentation est au moins 30% de la qualité d'un appareil, et que les appareils vendus dans le commerce (sauf exception) continennent des allimentations ridicules.

beb a écrit:Pour le reste, ce filtrage a pour moi un défaut : il donne une tension constante, et avec une faible oscillation (les LC jouent le rêle de filtre passe haut) mais ils dépendent fortement de la tension d'originbe, donc en cas de variation du secteur, l'alim varie aussi, ce qui n'est pas le cas d'un régulateur.
Il y a sur le net une tripotée d'exemples d'alim régulées efficaces.
Le problème c'est que là on entre plus dans la conception que la modif (autant refaire un pcb complet)


Oui, ici pour le Rakk, j'ai employé self en tête et régulation discrete (http://www.paulhynesdesign.com/ mieux que les LM ou LT). Cependant, si l'on peut éliminer la régulation, le son devient plus naturel (moins hifi).
Avec cette alimentation, et les transfos de sortie SACTAiland, et maintenant 32 jours de fonctionnement, le RAKK est largement supérieur à un Esound (que j'ai eu trois semaines ici), et peut-être plus détaillé même que le CDP Consonance Opera Ref 2,2, que je connais très bien.

beb a écrit:Sinon, pour le redressement
1) le double pont est meilleur, oui
2) des capas en parallèle des diodes limitent les pics de commutation
3) vaut mieux x capas de y farads en parallèle qu'une capa de xy farads


Oui, en ce qui concerne le cas cité plus haut, l'alimentation de mon RAKK DAC (avec 8 diodes et 4 selfs)
Image
Il ne doit pas exister une alimentation pour DAC avec autant de condensateurs en parallèle. Cela inclue quatre condensateurs papier huilés de 100MF (120x 110 x 90 mm chaqu'un!),
Image
une vingtaine d'autres papiers huilés (même des Western Electric et autre Vitamin Q), de nombreux types de polyprops., des Micas à bain d'huile, et de nombreux types de BG (F type, N type, etc, et Cerafine).

beb a écrit:4) j'aime beaucoup les chottky ultra rapides


Oui c'est ce que j'utilise pour les faibles voltages. Pour l'ampli à lampe, mieux vaut passer à la lampe à diode, plus musicale.
Anthony
13D3Brimar
 
Messages: 126
Inscription: 14 Déc 2006 13:39
  • offline

Message » 13 Mai 2007 19:40

bon, dans mon alim j'ai au moins les diodes rapides (shotky) :cool: Pour le reste, il faut que j'y travail encore un peu notamment avec des condo de qualité++ et placer des condo en // des diodes :idee: (mais quel type de condo ... :roll: )

Par contre, intégrer des selfs pour le filtrage dans la Cayin...je ne vois pas comment vu la place nécessaire...

:wink:
momois
 
Messages: 1882
Inscription: 25 Fév 2003 18:55
Localisation: Strasbourg
  • offline


Retourner vers Lecteurs CD & SACD

 
  • Articles en relation
    Dernier message