Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Home-Cinéma, Staff Univers TV, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Manu208 et 38 invités

Les discussions autour des diverses marques d enceintes, des packs, des mariages ampli/enceintes et de leurs positions

enceintes haut rendement autre que Klipsch

Message » 09 Aoû 2008 19:29

Bonjour

je recherche des enceintes a haut rendement (superieur a 93dB). Quels sont les modeles que vous connaissez a part chez Klipsch?

Merci d' avance
Cordialement
dadada
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 120
Inscription Forum: 17 Aoû 2006 11:34
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Aoû 2008 19:29

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Aoû 2008 10:28

Il y en a, mais pour être caricatural, tu auras soit des modèles abordables... de sono autant dire exécrables, soit des modèles nobles hors de prix (Tannoy série Prestige) ; mais globalement pour avoir de la qualité c'est hors de prix, même en sono (Electro-Voice par exemple). Sans parler des constructeurs inconnus qui te font des oeuvres d'art...

Un article intéressant de Son-Video.com sur le rendement des enceintes :
http://www.son-video.com/Conseil/Hifi/Rendement.html
invité
 
  • offline

Message » 10 Aoû 2008 12:30

Klipsch :lol:

blague a part, GKF :wink:
warrior
 
Messages: 4152
Inscription Forum: 20 Déc 2003 23:34
Localisation: ISERE
  • offline

Message » 10 Aoû 2008 14:03

je precise, en effet: abordables. J ai essayé le KingRex t20 sur les Klipsch Synery f2 (comme dan sl article de 6moons) ou Energy je ne sais plus , j ai trouvé que ca marchait tre sbien mais les timbres etaient assez sommaires et que ca manquait, désolé pour le terme, de "matière", d' épaisseur, de densité (j essaie d etre precis).
Par contre j etais tres satisfait d ela dynamique, de la largeur du spectre . Donc je voudrais conserver ca et obtenir un son plus plein.
dadada
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 120
Inscription Forum: 17 Aoû 2006 11:34
  • offline

Message » 10 Aoû 2008 20:29

Bah oui, la largeur du spectre, c'est ce qui m'a la plus impressionné quand j'ai écouté Klipsch comparé aux autres. Mais tu as raison de dire que ce ne sont pas les plus "détaillées". Je ne crois pas qu'on puisse, à un prix raisonnable, avoir les deux à la fois. Il faut bien faire des concessions.
Klipsch fait beaucoup de bruit sur ce forum, des discussions plus que passionnées, au point qu'on a l'impression que seul le haut rendement compte...
invité
 
  • offline

Message » 11 Aoû 2008 11:00

dadada a écrit:je recherche des enceintes a haut rendement (superieur a 93dB). Quels sont les modeles que vous connaissez a part chez Klipsch?


Von Schweikert, les Twin towers VR 11 Special Edition ? http://www.vonschweikert.com/vr11_speaker.html

2m30, 80 cm de profondeur, 50 cm de large et plus de 300 kg (de bonheur ?).

Plaisanterie mise à part, pour obtenir un haut rendement il faut un boitier de taille très importante ou tout au moins très profond, utiliser des cornets pour les tweeters, chaque transducteur de grave ou médium doit avoir une charge de couplage (radiateur passif ou ventilation réflex), etc.

On peut trouver assez facilement des enceintes de rendement élevé, supérieur à 95 dB/W/m chez des fabriquants "exotiques" (ayant une production plus artisanale qu'industrielle). Et on trouve très facilement des enceintes à haut rendement chez les fabriquants de matériel de sonorisation ou de studio. Les enceintes "hifi", ou domestiques dirons-nous, ont des contraintes techniques et commerciales très différentes. Un boitier d'un mètre cube dans nos intérieurs, mêmes pour les heureux habitants de maisons, est violemment encombrant. Des cornets sur tweeters, c'est assez courant, mais pour les médiums ou les grave, c'est pratiquement inexistant, là encore trop encombrant. Les résonnateurs posent aussi problème dans la mesure où ils imposent un placement de l'enceinte par rapport aux murs.

Bref, Klipsch est je pense le seul fabriquant à avoir industrialisé le haut rendement avec un certain succès. Mais même chez Klipsch, si tu regardes attentivement la gamme, tu noteras que les petites enceintes (bibliothèque style RB-51 ou centrale RC-52) ont un rendement bien moindre. Les Icon passive, dont le boitier est bien moins profond que les Reference, affichent aussi un rendement moindre. -> Plus elles sont grosses, plus le rendement augmente.

Il y a aussi que les enceintes à haut rendement sont plus difficiles à driver. Il faut être exigent sur l'ampli. Il va devoir pousser du courant dans une enceinte très très réactive. Si l'ampli manque de tenue et de subtilité à basse puissance, le résultat sera vraiment mauvais. Or beaucoup d'amplis sont contruits de nos jours en pensant à des enceintes dont le rendement tourne autour de 90 dB/W/m plutôt que 100, et donc ils sont plus pensés pour travailler plus haut en puissance.

Je me demande d'ailleurs comment mon Grand Integra M-510 va se comporter avec mes futur Klipsch. Pour l'heure, il doit bien déployer 100 W continus pour bouger mes Tannoy (dans 80 m2). Avec les Klipsch, il ne dépassera pas 5 W pour le même volume sonore... Sera-t-il aussi bon qu'avant ? Rien n'est moins sûr. Si pour le home cinema, un haut rendement est plutôt une qualité (vu la puissance réelle des amplis AV 7 canaux actifs), pour la hifi, je doutes.

TCK a écrit:Bah oui, la largeur du spectre, c'est ce qui m'a la plus impressionné quand j'ai écouté Klipsch comparé aux autres. Mais tu as raison de dire que ce ne sont pas les plus "détaillées". Je ne crois pas qu'on puisse, à un prix raisonnable, avoir les deux à la fois. Il faut bien faire des concessions.


Les Klipsch peuvent être très détaillées. Au moins autant que les enceintes à plus faible rendement, sinon plus. La dispersion des hautes fréquences est bien meilleure et contrôlée. Elles sont plus homogènes lorsque la distance d'écoute varie, ce qui n'est pas le cas avec des tweeters à dôme classiques. Mes Tannoy sont équilibrées entre 2 et 3 mètres. Au delà, les hautes fréquences sont trop dispersées, la spatialisation est beaucoup moins bonne, l'écoute générale tourne à la bouillie lorsqu'on s'éloigne. Dans ma nouvelle salle, idéalement, je devrais être à 4 mètres de mes enceintes front. Le son est affreux, je dois compenser en montant les hautes fréquences (de 4 dB environ) pour retrouver une cohérence sonore correcte. (Je précise que le traitement acoustique est pour l'heure assez sommaire et que ma salle est encore trop réverbérante. J'ai du travail, mais j'attends d'avoir mes Klipsch pour m'occuper des absorbeurs, toutes demoiselles chantantes.)

Seulement il faut un ampli de course capable de driver des enceintes très réactives à faible puissance. Peu le sont à mon avis, et c'est certainement de là que vient ce manque de précision que tu évoques. Quant à la largeur de spectre, j'ai été bien plus impressionné par les Tannoy Dimension et leur super tweeter, mais là encore, la distance d'écoute est bien plus sensible qu'avec les Klipsch (je pense aux RF-63 en premier lieu, ce sont celles que j'ai le plus écoutées).

Je me réjoui d'écouter des blocs comme le gros Sherbourn ou comme le très petit Rotel classe D. Avec le temps qui passe, je commence à me dire que la classe D est possiblement la meilleure voie pour driver ces Klipsch, non pas du fait du haut rendement de la classe D, mais du fait de la très bonne tenue sur des enceintes difficiles. Du coup, je m'intéresse à la nouvelle gamme Pioneer, alors que je n'avais pas envisagé cette marque une seule seconde auparavent.
fte
 
Messages: 861
Inscription Forum: 22 Juil 2008 11:57
Localisation: Suisse » Aire-la-Ville
  • offline

Message » 11 Aoû 2008 11:34

fte a écrit:Bref, Klipsch est je pense le seul fabriquant à avoir industrialisé le haut rendement avec un certain succès


et JBL ? :roll: :wink:

fte a écrit:Si pour le home cinema, un haut rendement est plutôt une qualité (vu la puissance réelle des amplis AV 7 canaux actifs), pour la hifi, je doutes.


...du HR et un p'tit ampli à tubes (même de très faible puissance) est par défaut une excellente association en Hifi :D

Stef

La configuration dans mon profil


VP JVC x7000 - Préampli ANTHEM AVM-60 - Amplis APOLLON AUDIO Purifi EIGENTAKT 7 - Sources ZAPPITI / OPPO - Enceintes LCR DIY + 8 * GKF SVP-100 - Subs 2 * B&C 18PS100 - Ampli Subs MAC MAH VZX 3.8
Avatar de l’utilisateur
COUILLEROT
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6213
Inscription Forum: 02 Sep 2001 2:00
Localisation: Chalon-sur-Saône (71)
  • offline

Message » 11 Aoû 2008 12:30

Bah oui JBL, la gamme LS ! Encore que le budget n'est plus celui des RF 62 ou 82 mais bon, ça reste abordable quand on veut se faire plaisir.

J'avais aussi oublié la Davis Stentaure. Certes pas des plus élégantes, elle est équipée d'un tweeter à pavillon et annonce un rendement de 95dB et à 800 Euros la paire elle mérite tout de même une écoute.
invité
 
  • offline

Message » 11 Aoû 2008 13:17

ah voila: Davis Stentaure...interessant, ca... 800€... :idee:
dadada
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 120
Inscription Forum: 17 Aoû 2006 11:34
  • offline

Message » 11 Aoû 2008 14:00

COUILLEROT a écrit:et JBL ? :roll: :wink:
Stef


JBL ? Ils ont quoi au catalogue qui dépasse 95 dB/W/m ? Je veux dire, quelque chose qui puisse entrer dans un intérieur sans ressortir directement par la fenêtre lorsque la femme des lieux arrive ?

TCK a écrit:Bah oui JBL, la gamme LS ! Encore que le budget n'est plus celui des RF 62 ou 82 mais bon, ça reste abordable quand on veut se faire plaisir.


JBL LS ? Beuh. Elles sont données pour 90 dB pour la LS80 ou encore 87 dB pour la LS60. C'est pas du haut rendement, loin s'en faut. 87, c'est même presque du bas rendement. Pour rappel, une RF63, c'est 99 dB dans les oreilles...
fte
 
Messages: 861
Inscription Forum: 22 Juil 2008 11:57
Localisation: Suisse » Aire-la-Ville
  • offline

Message » 11 Aoû 2008 14:23

dadada a écrit:je precise, en effet: abordables. J ai essayé le KingRex t20 sur les Klipsch Synery f2 (comme dan sl article de 6moons) ...

Je suis également intéressé par cette configuration mais avec le KingRex T20U (pour l'USB...). Où as tu eu l'occasion de la tester? En France je ne sais pas si on peut trouver les Klipsch Synergy F2, j'ai toujours apperçu sur le net les F1. Comme je n'ai pas un énorme budget (j'aime la musique mais je ne suis pas encore assez "connaisseur" pour m'aventurer dans des solutions plus performantes). J'hésites même avec des biblios; toujours chez Klipsch RB-51, RB-61, RB-81 ou même RB-35 (l'ancien modèle équivalent au 81 mais jouissant d'une bonne réputation). Mais je lis certaines personnes disant qu'il vaut mieux avoir une colonne tel que synergy F1 ou RF-35 plutôt qu'une biblio, cela me perd un peu.
rdouvi
 
Messages: 1
Inscription Forum: 11 Aoû 2008 14:03
  • offline

Message » 11 Aoû 2008 14:40

Oula...ca depend de ta piece ...J ai eu les RB 35. Excellentes et largement suffisantes (le hp est de 16cm) pour une ecoute a volume raisonnable dans 18m carrés. Les colonnes ont plus d ampleur.
Les Synergy f2 se trouvent en Allemagne chez Manuels Hifi (il expedie en France).
Attention , la Klipsch RB 81, c ets un hp de 20 et ca envoie tres fort.
Disons que si ta piece est superieure a 20 metres carrés, de sbiblios seront un peu juste mais ca depend encore du type d ecoutes que tu recherches.
dadada
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 120
Inscription Forum: 17 Aoû 2006 11:34
  • offline

Message » 11 Aoû 2008 14:56

fte a écrit:JBL ? Ils ont quoi au catalogue qui dépasse 95 dB/W/m ? Je veux dire, quelque chose qui puisse entrer dans un intérieur sans ressortir directement par la fenêtre lorsque la femme des lieux arrive ?


la série des K2 tout simplement...

Stef

La configuration dans mon profil


VP JVC x7000 - Préampli ANTHEM AVM-60 - Amplis APOLLON AUDIO Purifi EIGENTAKT 7 - Sources ZAPPITI / OPPO - Enceintes LCR DIY + 8 * GKF SVP-100 - Subs 2 * B&C 18PS100 - Ampli Subs MAC MAH VZX 3.8
Avatar de l’utilisateur
COUILLEROT
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6213
Inscription Forum: 02 Sep 2001 2:00
Localisation: Chalon-sur-Saône (71)
  • offline

Message » 11 Aoû 2008 15:24

Je me suis laissé charmer par les pavillons des JBL LS, effectivement les rendements sont normaux. Cela dit les quelques commentaires que j'ai pu lire sur ces enceintes étaient très élogieux (ce serait dommage vu le prix...)

Pour en revenir au haut rendement, comme tu l'as dit plus haut l'intérêt est pour un ampli peu puissant (hifi ou hc, à tubes ou à transistors peu importe). Peut-être aussi la dynamique, encore que la différence me saute moins aux oreilles... Mais quand on a des watts à revendre, n'est-ce pas aussi un peu flatteur sur le papier que d'annoncer un rendement qui frise les 100dB ? Le haut rendement ne fait pas tout, tous les constructeurs ne maîtrisent pas les pavillons, et nous n'avons pas trouvé énormément d'enceintes répondant aux critères...

J'ai l'impression que le post Klipsch est devenu une conversation amoureuse. Le pavillon porte loin et diffuse largement, bien-sûr, mais je ne crois pas que la majorité des possesseurs de Klipsch aient de grandes pièces avec une distance d'écoute de plus de 4 mètres des enceintes. Puisqu'on parle de détails, j'ai trouvé les KEF iQ9 plus riches, plus précises, à défaut d'avoir un champ aussi large (c'est pour cela que je parlais de compromis).

Je ne critique aucunement Klipsch (moi aussi je suis sous le charme) mais à ce stade je m'interroge sur l'intérêt d'un haut parleur dédié au medium. C'est un autre débat (je ne voudrais pas être hors sujet), 2 ou 3 voies ? Après avoir passé du temps (trop peut-être) à comparer, à essayer de comprendre, c'est la seule explication que j'ai trouvée. Hormis les modèles prestigieux, chez Klipsch, c'est 2 voies. Peut-être un critère à prendre en compre selon ce qu'on écoute ?

Je reviens au sujet, pour ceux que ça intéresse, les Stentaure sont en écoute chez Illel Boulevard Magenta. Manque de bol on ne peut pas les comparer aux colonnes Klipsch (du moins il n'y en avait pas quand j'y étais).
invité
 
  • offline

Message » 11 Aoû 2008 17:25

COUILLEROT a écrit:
fte a écrit:JBL ? Ils ont quoi au catalogue qui dépasse 95 dB/W/m ? Je veux dire, quelque chose qui puisse entrer dans un intérieur sans ressortir directement par la fenêtre lorsque la femme des lieux arrive ?

la série des K2 tout simplement...


K2 S9800SE : 92 dB, S5800 : 95 dB, S4800 : 93 dB.

95 dB, pas mal. Mais peut mieux faire (je veux dire, si on recherche du haut rendement). Mais ça chez moi, ça tient pas 5 minutes. C'est mastoc et trapu, sûr que ça passe par la fenêtre. S'il le faut, je donne un coup de main, c'est assez vilain pour moi aussi.

La série Everest est à 96 dB. Ça ressemble à un crapaud mort par contre.

La série Array pourtant dotée de pavillons des plus... visibles, pour ne pas employer un autre mot, ne dépasse pas 90 dB ce qui est rien de moins que classique.

TCK a écrit:J'ai l'impression que le post Klipsch est devenu une conversation amoureuse. Le pavillon porte loin et diffuse largement, bien-sûr, mais je ne crois pas que la majorité des possesseurs de Klipsch aient de grandes pièces avec une distance d'écoute de plus de 4 mètres des enceintes. Puisqu'on parle de détails, j'ai trouvé les KEF iQ9 plus riches, plus précises, à défaut d'avoir un champ aussi large (c'est pour cela que je parlais de compromis).


Avant de m'orienter vers Klipsch, je souhaitais faire évoluer mon parc de Tannoy avec d'autres Tannoy plus haut de gamme. J'apprécie la sonorité de cette marque et la grande finesse spatiale de leurs transducteurs coaxiaux (c'est fait pour ça). Je passe sur les raisons pour lesquelles j'ai abandonné ce projet en Tannoy, elles n'ont rien à voir avec la précision des enceintes. Car je trouve les Tannoy supérieures aux Klipsch... avec les amplis auquelles elles étaient associées. Je recherchais des enceintes, pas des amplis, donc je n'ai pas trop regardé par là dans un premier temps. Mais je suis convaincu que les Klipsch ont le potentiel d'offrir une précision approchant les Tannoy pourvu qu'elles soient bien drivées. Et ça, ça va pas être tout simple tout simple... J'ai aussi écouté des Kef XQ40 : très belles et son superbe. Mais pas de frissons...

Quant à la largeur du champ... Les Tannoy emploient un diffuseur "tulipe", qui fonctionne somme toute comme un pavillon (adaptation d'impédence et guide d'onde). La directivité est bien contrôlée, mais à l'écoute en se déplaçant c'est flagrant que Klipsch procure un champ plus homogène. Les tweeters classiques, à dôme, rayonnent un peu comme ils veulent. Ils sont à la fois plus directifs et ont un champ plus large, fort peu homogène. La géométrie du baffle influe énormément sur la directivité et on retrouve souvent des lobes très prononcés (3, parfois 5) dans le plan horizontal. La différence avec les Tannoy ou les Klipsch est énorme.

Bon, tout ça pour dire que Klipsch est mon second choix et que je n'ai pas de relations amoureuses avec ces enceintes même si elles ont trois évents. Et qu'elles posent des problèmes sérieux côté amplification du fait de leur très grande réactivité.

TCK a écrit:Je ne critique aucunement Klipsch (moi aussi je suis sous le charme) mais à ce stade je m'interroge sur l'intérêt d'un haut parleur dédié au medium. C'est un autre débat (je ne voudrais pas être hors sujet), 2 ou 3 voies ? Après avoir passé du temps (trop peut-être) à comparer, à essayer de comprendre, c'est la seule explication que j'ai trouvée. Hormis les modèles prestigieux, chez Klipsch, c'est 2 voies. Peut-être un critère à prendre en compre selon ce qu'on écoute ?


Hum. Il est notoirement plus difficile de concevoir une enceinte 3 voies ayant un bon comportement en phase qu'une enceinte 2 voies ayant un bon comportement en fréquence. Et c'est d'autant plus difficile que la menuiserie est de petit volume.

Pourquoi 3 voies, ou 4, au lieu de 2 ?

En augmentant le nombre de voies, on diminue la largeur de bande utilisée par chaque transducteur. On peut ainsi les exploiter dans un domaine où leur caractéristique en fréquence est la plus plate possible. En mariant finement les transducteurs, on peut donc obtenir une enceinte dont la réponse en fréquence est très bonne, avec fort peu de variations, sans pics ni trous. Il faut que la menuiserie suive avec des compartiments clos ou non, mais très soigneusement accordés. Un par voie ! Une autre conséquence est qu'on exploite chaque transducteur là où son rendement est le meilleur, pour une meilleure utilisation de l'énergie disponible ainsi qu'une puissance admissible plus importante.

Mais il y a un problème très important et très difficile à résoudre avec ces conceptions : la phase. Non seulement elle n'est pas linéaire, mais elle tourne d'autant plus qu'on multiplie les transducteurs et donc les filtres de répartition. Et hors solution numérique à DSP, c'est très très difficile de corriger la phase en pur analogique, pour ne pas dire impossible.

Certaines menuiseries sont un peu tarabiscotées, avec un étagement des transducteurs plutôt que de les avoir tous sur le même plan. Ceci pour corriger ces problèmes de phase. On réaligne ainsi les fronts d'onde en décalant les sources d'émission. C'est aussi le cas avec les transducteurs coaxiaux chez Tannoy (par exemple) : le tweeter en très enfoncé dans le woofer. Et c'est le cas chez Klipsch, où la profondeur du pavillon permet d'aligner les phases.

Bref, des 3 ou 4 voies, c'est foutrement compliqué à réaliser.

Pourquoi 2 voies plutôt qu'une ? Émettre des fréquences aigües et graves sont deux problèmes vraiment très différents. Pour générer des basses puissantes, il est nécessaire d'avoir une grande surface d'émission. Un très grand débattement sur une petite surface est une autre solution possible (le volume d'air déplacé, voilà ce qui importe), mais c'est un petit peu compliqué à réaliser avec des transducteurs électrodynamiques. De plus la musique a une caractéristique d'énergie proche du bruit rose : la première octave contient autant d'énergie que toutes les suivantes, la deuxième octave la moitié de l'énergie de la première et autant que toutes les suivantes, etc. Un tweeter n'a donc pas besoin d'être aussi puissant qu'un boomer, loin s'en faut. Les accélérations des membranes sont aussi beaucoup plus rapides, d'où des soucis de rigidité et d'inertie. Pour ces raisons et d'autres, c'est donc nécessaire d'utiliser au moins deux voies pour obtenir une réponse en fréquence assez large. Et ça reste assez simple de maitriser la phase (dans certaines limites).

Le vrai problème d'une enceinte 2 voies est la réponse en fréquence vers le bas. On peut assez facilement marier un tweeter (avec ou sans pavillon, à arc, électrodynamique, électrostatique, à bande) avec un woofer, pour obtenir une réponse en fréquence très plate et une réponse en phase tournant peu. Mais c'est au détriment des fréquences basses. On peut donc multiplier les woofers et les faire travailler de concert. Ils auront une bonne tenue en médium, ce qui ne serait pas le cas d'un gros boomer de 30 ou 38 cm, tout en ayant une surface d'émission assez conséquente pour descendre assez bas. Et cela permet d'augmenter la puissance admissible maximale de façon sensible. Les menuiseries sont aussi beaucoup plus simples à réaliser.

Je n'évoque pas ce qui se passe côté ampli, mais 2 voies ou 3/4 voies change aussi passablement les choses. Des 4 voies à haut rendement, ça doit être marrant à marier avec un ampli... Il va falloir en essayer pas mal avant d'en trouver un capable de driver les bêtes proprement. Déjà qu'avec deux voies... bref.

Il y a toutefois une situation particulière où trois voies sont très intéressantes : super tweeter. Enceintes deux voies donc, avec un super tweeter en sus. Je n'entre pas dans les détails psychoacoustiques, mais un super tweeter, même s'il émet dans une gamme de fréquences inaudibles, permet d'améliorer la spatialisation et d'augmenter la précision (la clarté) de l'enceinte. Mais ceci n'est vrai que pour des sources sonores capables de délivrer de telles fréquences : DVD Audio, SACD, Bluray + Audio HD...

Il y a encore une situation particulière où trois voies sont très intéressantes : subwoofer. Vous savez pourquoi.

Combinez les deux et vous avez des enceintes 4 voies. :D

Les très basses fréquences et les très hautes fréquences se traîtent différemment et donc nécessitent des solutions techniques très différentes. Dans les fréquences "musicales", 2 voies sont le meilleur compromis (sans exploser les budgets enceintes / ampli).
fte
 
Messages: 861
Inscription Forum: 22 Juil 2008 11:57
Localisation: Suisse » Aire-la-Ville
  • offline


Retourner vers Enceintes HomeCinéma

 
  • Articles en relation
    Dernier message