Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

Les Lecteurs CD & SACD

DAC: CR AQvox vs Stello vs Lavry = Lavry vainqueur! (pr moi)

Message » 05 Oct 2008 21:59

Misterben a écrit:
FDRT a écrit:- Grave (ah bon ! Parce qu'il y en a ? :oops: )

T'es un peu dur là :mdr:
Si le grave commence en dessous de 25Hz, d'accord, peut être. Mais quand le caisson est parti en vrille sur Archive, c'était sur le Lavry... :wink:


Justement, le caisson se comporte mieux avec les autres DAC, preuve du manque de tenue dans le grave du Lavry. Et pour moi, le Lavry est brouillon dans le grave et, en dessous de 40Hz il y a plus rien. Et, le DD12 de Vélodyne ne peut pas être en cause.

Cordialement
FDRT
FDRT
 
Messages: 6575
Inscription: 23 Jan 2004 19:48
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Oct 2008 21:59

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Oct 2008 22:05

Paull a écrit:Quelle configuration a apporté le plus de plaisir à votre cerveau, vous a fait ne plus vous poser de questions sur les différents registres?
Je sais, question difficile, car vous étiez plus focalisés sur le benchmarking de DAC que sur le plaisir de l'écoute, je présume.

Pour moi le truc le mieux d un point de vue 'musical' c etait le lecteur CD de Fafa sur le prem morceau ... Mais faut pas le dire :P :mdr: ...

La configuration dans mon profil


Hi-fi : nas Qnap TS221, Transporter, Classé 2200i, Vivid Audio, Rel
HC : Pana EZ950, Vivid, Scandyna Minipod & Cinepod, Pana UBD820, Yamaha Rxa 1040
Avatar de l’utilisateur
JG Naum
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 5858
Inscription: 12 Mar 2005 20:08
Localisation: Paris

Message » 05 Oct 2008 22:20

Paull a écrit:Concernant le Lavry, sur messages complexes :
la scène se rétrécie pour rester entre les enceintes en perdant toute sa profondeur


On perdrait donc en largeur de la scène, et en profondeur. C'est bien cela?


Oui, c'est cela. Mais sur les messages simples, je trouve que le Lavry en fait de trop (Un violon de 3m de haut). Tandis que sur des messages complexes, ça se rétrecie pour se retrouver entre les enceintes sur un plan en 2D. Plus de profondeur du tout. Alors que sur des messages complexes, le Zhaolu et l'AQVox reste homogène par rapport à leur caractère respectif.

Cordialement
FDRT
FDRT
 
Messages: 6575
Inscription: 23 Jan 2004 19:48
  • offline

Message » 05 Oct 2008 22:24

JG Naum a écrit:
Paull a écrit:Quelle configuration a apporté le plus de plaisir à votre cerveau, vous a fait ne plus vous poser de questions sur les différents registres?
Je sais, question difficile, car vous étiez plus focalisés sur le benchmarking de DAC que sur le plaisir de l'écoute, je présume.

Pour moi le truc le mieux d un point de vue 'musical' c etait le lecteur CD de Fafa sur le prem morceau ... Mais faut pas le dire :P :mdr: ...


C'est vrai qu'il fonctionnait trés bien son lecteur ! :wink:
FDRT
 
Messages: 6575
Inscription: 23 Jan 2004 19:48
  • offline

Message » 05 Oct 2008 22:31

FDRT a écrit:
Paull a écrit:Concernant le Lavry, sur messages complexes :
la scène se rétrécie pour rester entre les enceintes en perdant toute sa profondeur


On perdrait donc en largeur de la scène, et en profondeur. C'est bien cela?


Oui, c'est cela. Mais sur les messages simples, je trouve que le Lavry en fait de trop (Un violon de 3m de haut). Tandis que sur des messages complexes, ça se rétrecie pour se retrouver entre les enceintes sur un plan en 2D. Plus de profondeur du tout. Alors que sur des messages complexes, le Zhaolu et l'AQVox reste homogène par rapport à leur caractère respectif.

Cordialement
FDRT


On ne doit pas avoir le meme DAC, alors !!! Car il y a du grave sur le mien, la scene sonore de se retrecie pas sur les messages complexes. Il n'y a pas de projection reellement notable. Je suis cependant d'accord que l'image en largeur du Lavry est, peut-etre, un peu plus large que d'habitude.

Le DA10 etait il en phase sur le secteur? J'ai remarque aussi une bonne difference (dans le grave, justement....) entre deux modeles de fibres optiques.

Maintenant, chacun ses preferences.... :wink: et c'est tres bien comme cela :mdr:

Merci a tous pour vos CRs.
Dernière édition par laurenta le 05 Oct 2008 22:32, édité 1 fois.
laurenta
 
Messages: 1964
Inscription: 04 Oct 2007 15:25
Localisation: Capitale de la Bretagne
  • offline

Message » 05 Oct 2008 22:31

Ces deux dernières pages apportent des éléments qui font totalement évoluer le topic, par rapport aux 26 pages qui les précèdent.

Passionnant!






(sur un plan sociologique)
:lol:




Non, passionnant, réellement! La suiiiite! :wink:
Paull
 
Messages: 8679
Inscription: 22 Sep 2003 16:32
Localisation: "For Those About To Rock (We Salute You)" - AC/DC

Message » 05 Oct 2008 22:37

Merci également pour ces CR très intéressants. Je suis néanmoins surpris de la critique du Lavry dans les graves. J'utilise également un caisson (DD15) et je trouve le DA10 excellent dans ce secteur. C'est articulé et profond. Etonnant !
Avatar de l’utilisateur
sleboz
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2020
Inscription: 08 Nov 2002 11:13
Localisation: Cinq Six

Message » 05 Oct 2008 22:49

Je pense que ce serait intéressant de faire ultérieurement les mêmes tests une une autre config. Peut-être que les résultats diffèreraient.
Paull
 
Messages: 8679
Inscription: 22 Sep 2003 16:32
Localisation: "For Those About To Rock (We Salute You)" - AC/DC

Message » 05 Oct 2008 23:31

Si on ne compare pas en direct plusieurs appareils, je pense qu'il n'est pas possible de détecter le moindre problème chez ces appareils. Ils sont tout les 3 homogènes et équilibrés. Je trouve le Zhaolu plus équilibré encore que les 2 autres. Mais c'est tout l'intérêt d'une comparaison en directe de plusieurs appareils sur un même système. Cela permet de définir plus précisément le caractère de chacun d'un, l'un par rapport à l'autre.

Pour moi, se complaire dans l'auto-satisfaction sur un forum après un achat, n'apporte rien au lecteur qui recherche un avis ou un conseil. Cela ne sert qu'à satisfaire le résidu de puérilité adolescente de celui qui émet ce genre de post. En revanche, émettre un avis "critique" après une écoute comparative prends du sens pour un lecteur qui a déjà une petite idée sur un appareil.

Cordialement
FDRT
FDRT
 
Messages: 6575
Inscription: 23 Jan 2004 19:48
  • offline

Message » 05 Oct 2008 23:32

Paull a écrit:Je pense que ce serait intéressant de faire ultérieurement les mêmes tests une une autre config. Peut-être que les résultats diffèreraient.


Avec des ProAc par exemple ! :wink:
FDRT
 
Messages: 6575
Inscription: 23 Jan 2004 19:48
  • offline

Message » 05 Oct 2008 23:43

FDRT a écrit:
Paull a écrit:Je pense que ce serait intéressant de faire ultérieurement les mêmes tests une une autre config. Peut-être que les résultats diffèreraient.


Avec des ProAc par exemple ! :wink:


Les tiennes ou les miennes ? :mdr:

La configuration dans mon profil


Bien sûr que ça n'est pas raisonnable ! Mais en HI-FI est-ce le but ? Mario RICCI.
yijing
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 13396
Inscription: 08 Mai 2005 23:56
Localisation: Paris 15
  • offline

Message » 05 Oct 2008 23:54

yijing a écrit:
FDRT a écrit:
Paull a écrit:Je pense que ce serait intéressant de faire ultérieurement les mêmes tests une une autre config. Peut-être que les résultats diffèreraient.


Avec des ProAc par exemple ! :wink:


Les tiennes ou les miennes ? :mdr:


Je n'ai pas de préférence, à partir du moment où elles sont bien alimentées, ça marche ! :wink:
FDRT
 
Messages: 6575
Inscription: 23 Jan 2004 19:48
  • offline

Message » 06 Oct 2008 0:38

Salut à tous,

Voici donc le CR de cette demi-journée d'écoute et de comparatif. 8)

Tout d’abord, FDRT est venu quelques temps avant, histoire que l’on puisse régler mon problème de sifflement sur mon AQVox en USB. Il semble y avoir un problème d’interférence entre mon PC et ses différents branchements, problème qui ne survient qu'en ASIO. Après quelques tâtonnements, le problème a été résolu. Grand merci, FDRT.

Ensuite, sont arrivés Misterben et JG Naum.
Nous avons donc commencé par le principal : le gouter! :mdr:
JG Naum avait en effet apporté un gâteau marbré, très réussi. :wink:

L’équipe de testeurs étant alors rassasié et au complet, nous avons pu commencer les écoutes.
Sur cette photo, de gauche à droite, JG Naum, FDRT et Misterben :
ImageImage

Sur celle-ci, moi, Misterben et JG Naum.
ImageImage


1) Présentation du matériel d’essai :

Pour tester ces trois DAC, nous avons utilisé mon installation hi-fi, composée :
- d’une paire de JMR Offrande Signature
- d’un ensemble d’amplification à tubes Synthesis (préampli Ecstasy et 2 blocs mono The Theatre)
- d’une platine CD Helios CD1i
- d’un PC tour branché en USB à l’AQVox
- d’un PC portable branché en SPDIF optique relié aux trois DAC.

Les câbles utilisés furent les suivants :
- câbles secteur C.Bessecteur
- câbles de modulation : Stereovox HDSE
- câbles USB et optique no name
- câbles enceinte JMR 216b en bicâblage.

Vue d’ensemble de la scène frontale :
ImageImage

Vue des amplis Synthesis et de la platine CD Helios :
ImageImage

Vue du caisson :
ImageImage

2) Présentation des 3 DACs :


Tout d’abord, le petit Lavry DAC10 : 1000€

La façade :
ImageImage

Vue arrière :
ImageImage

Il s’agit du plus petit des trois DACs.
Sa connectique se compose de deux entrées SPDIF au format coaxial RCA et optique Toslink.
On note également la présence d’une entrée numérique au format AES.

En sortie analogique, ne sont disponibles qu’une paire de XLR. Misterben a donc dû acquérir 2 adaptateurs XLR/RCA pour pouvoir relier son DAC à sa chaine hifi.
A noter, la présence de la sortie casque au format jack peut être intéressante.

Le Zhaolu D3 : 300€

La façade :
ImageImage

Vue arrière :
ImageImage

Son boitier est un peu plus gros que celui du Lavry.
Sa connectique se compose de 3 entrées SPDIF : 2 au format coaxial RCA et une en optique Toslink.
On note la présence d’une entrée numérique spécifique TS-Link qui s’apparente au format RJ45.
En sortie analogique, l’appareil dispose de 2 sorties RCA.
Il s’agit du DAC le moins cher, et de loin, de ce comparatif

L’AQVox USB2
: 1050€

La façade :
ImageImage

Vue arrière :
ImageImage

Son boitier est le seul à être au format "hifi salon", ce qui peut être pratique pour l'insérer sous un autre appareil hifi.
Sa connectique comporte 2 entrées numériques SPDIF (une coaxial RCA et une optique Toslink).
On note également la présence d’une entrée numérique au format AES.
Une entrée USB, gros "plus" de ce DAC, permet de le brancher directement à un PC en s'affranchissant de tout défaut de jitter, malheureusement encore présent sur certains drives en liaison SPDIF.

En sorties analogiques, on a le choix entre 2 RCA, 2 XLR et une sortie casque format jack.

3) Déroulement des tests :

Vue d’ensemble du bordel : :wink:
ImageImage
Les 3 DACs et la platine CD empilés les uns sur les autres.
A droite, l'interface de contrôle du PC tour (qui se trouve dans une autre pièce).
A gauche, sur l'une des enceintes surround du HC, le PC portable, en équilibre instable.

Nous avons d’abord écouté ma platine CD helios CD1i sur le fameux morceaux de percussion d’O-Zone Percussion Group.
Nous avons ensuite poursuivi nos tests en utilisant la platine CD en temps que drive, reliée à chacun des 3 DACs par un cable 75ohms no name.
On a ensuite approfondi le test de l’AQVox avec mon PC tour en comparant son entrée USB et son entrée coaxiale.
Puis, nous avons fini par comparer les 3 DACs avec mon PC portable relié en optique à chacun d’eux.

Nous avons également, à la demande de Misterben, effectué des tests avec et sans caisson.
Le paramétrage de mon caisson n’est pas encore terminé et il a pu, parfois, entrer en résonance avec ma pièce, aux alentours de 40/45hz.

4) Résultats d’écoute :

Avis de Misterben :
Tout d'abord, j'ai été perturbé (et chiant :lol: ) à cause du caisson de basse. Il passait assez bien sur l'AQvox alors qu'avec le Lavry il devenait trop présent.
Pour les avoir écoutés tous les 2 sans caisson sur mon système, j'avais retenu que le Lavry tenait mieux le grave que l'AQvox. Ce qui explique peut être que le caisson se trouvait trop fort pour le Lavry. Mais je crois savoir que d'autre personnes présentes hier ne sont pas de cet avis :mdr:

Le Lavry :
En tout cas, de mon point de vu, le Lavry tenait un grave plus précis, qui descendait peut être un peu moins bas (mais vraiment dans les infragrave, en dessous de 30Hz).
Il avait la pêche sur la percussion, mais surtout, ce qui l'a démarqué des 2 autres, c'est la précision de scène sonore. Sur certaines écoutes, xylo et batterie restaient collés à l'enceinte, alors que le Lavry restituait une scène sonore plus précise, ou les instruments apparaissent plus distinctement.

L’AQVox :
L'AQvox se défendait bien dans le grave et le médium, même si je le trouvais un peu moins riche que le Lavry sur les timbres (même constat que sur mon système). Par contre, nous étions tous d'accord (il me semble) pour dire que l'aigu était moins travaillé et montait moins haut que sur le Lavry (haaa, les tweeter a ruban sur les Offrandes, quelle découverte !). Il m'a paru plus pêchu que lors de ma précédente écoute, se rapprochant du Lavry.

Le Zhaolu :

Et la grande surprise de la journée, c'est le Zhaolu, qui en donne beaucoup pour son prix.
Il fait de la musique, on l'écoute sans être géné. Certe, le message est simplifié, mais çà reste correcte. Et surtout, il est équilibré, ce qui est déjà une très bonne qualité. Pour reprendre les remarques qui ont été faite hier, il est très foot-taping! Il n'a pas la dynamique de ses concurrents d'hier, ni les timbres, ni l'aigu fouillé du Lavry, mais il faut voir son prix qui est un peu moins du tiers.
Pour autant, l'écart de prix des 2 autres concurrents me semble aussi tout a fait justifié.

Conclusion :

Dans tous les cas, on en a pour son argent. L'AQvox me parait un peu plus doux sur les timbres, un peu moins détaillé, ce qui peut être recherché. Dommage que son aigu ne soit pas plus précis. Pour le grave, il sonnait mieux effectivement hier. Mais pour l'avoir testé sur mon système avec des disques que je connaissais, je l'avais trouvé plus rond, et un peu plus en retrait. Il nous a manqué un morceau avec une très bonne prise de son de contrebasse (à l'archet bien sûr).
Le Zhaolu sera une bonne source pour une chaine hifi un peu moins exigente (ou un auditeur moins exigent), car il est déjà plein de qualité pour son prix. Il mériterait d'être comparé à d'autres sources de cette gamme de prix. Il ne sonne pas comme une bonne source à 800€, pas d'illusion, mais il sonne comme une très bonne source de sa gamme de prix.

Avis de JG Naum :

Sur les 3 DACs présents, je ne pense pas qu’on ait trouvé le DAC ultime... A savoir celui qui plaira a tous !
Il faut voir aussi qu’on était la pour essayer de les discriminer... Au final, 'les 3 sont bons et font de la musique'. On arrive pourtant a les différencier car ils ont des caractères bien différents...
Et ce sont essentiellement les qualités de chaque DAC qui ont mis en évidence les faiblesses des autres...
Le Lavry a un très beau haut de spectre (peut-être même que des fois il projette trop ???) mais le bas est bien moins tenu que l Aqvox ou même le Zhaolu. Il ravira donc assurément les amateurs de biblios...

L’AQVox ‘'bave'’ un peu dans le haut, ca brille un peu flou, contrairement au Lavry ou au Zhaolu. Par contre le bas est vraiment bien articulé. Si on écoute du jazz sur du tube avec des colonnes (et/ou) un caisson par exemple, ca me semble être un choix judicieux...

Le Zhaolu
fait tout bien... A la limite, c est tellement uniforme que l on a du mal, contrairement aux deux autres a se concentrer d un cote ou de l autre du spectre... Au final, il est un poil moins fin que les autres, et la scene sonore est peut etre un peu moins belle... Ceci etant vu les defauts des 2 autres ni l un ni l autre ne me fait vraiment envie... Le Zhaolu a le rapport qualité/prix le plus intéressant des 3.
Par exemple, lors de la première écoute sur O-Zone Percussion Group, FDRT a dit que c’était celui qui s en sortait le mieux (il ne savait a priori pas, à ce moment, qu on pouvait s offrir 3 a 4 Zhaolu pour un Aqvox ou un Lavry)... Contrairement a ce que pense Misterben, il fait bien mieux que ma Marantz 5400 OSE a 300 euros (j ai du faire un CR qq part). Je pense qu il doit faire jeu égal avec une platine ds les 1000 euros...

Avis de FDRT :


Lavry :

* Equilibre spectral ****
* Dynamique ***
* Spatialisation ****
* Tenue sur message complexe ***
* Timbres ****
* Aigu *****
* Médium ****
* Grave ***
* Définition : ****

Ce que j'aime:
- Trés fin dans les aigus
- belle clarté du son (dû à la mise en avant des aigus ?)
Ce que j'aime pas:
- Spatialisation pas toujours trés réaliste (en rajoute un peu)
- devient brouillon sur des messages un peu complexe
- Grave (ah bon ! Parce qu'il y en a ? :oops: )

AQVox :

* Equilibre spectral ****
* Dynamique *****
* Spatialisation ****
* Tenue sur message complexe *****
* Timbres ****
* Aigu ***
* Médium *****
* Grave *****
* Définition : ****

Ce que j'aime:
- Trés bonne tenue sur les messages complexes
- Médium
Ce que j'aime pas:
- Aigu un peu simplifié manquant de finesse

Zhaolu :

* Equilibre spectral *****
* Dynamique *****
* Spatialisation ***
* Tenue sur message complexe ****
* Timbres ****
* Aigu ****
* Médium ****
* Grave ****
* Définition : ***

Ce que j'aime:
- L'excellent équilibre spectral
- Le prix :wink:
Ce que j'aime pas:
- Simplifie un peu le message (mais pour le prix ...)

En conclusion, le Zhaolu est pour moi une vraie bonne surprise. Sans atteindre le niveau des 2 autres en spatialisation et en richesse de timbres, il affiche un équilibre et une dynamique sans faille. C'est le plus "foot taping" du lot. De plus, c'est pour moi le meilleur rapport Q/P du lot.

La déception vient du Lavry. Celui-ci est trés limité dans le grave. Il affiche aussi une image "grossie" sur un message simple tandis que sa performance générale se dégrade lorsque le message se complexifie un peu. Pour le coup, la scène se rétrécie pour rester entre les enceintes en perdant toute sa profondeur. De plus, c'est le moins dynamique des 3 protagonistes.

L'AQVox est le plus performant pour restituer toute l'extension des notes. Mais, même s'il ne manque pas d'extension dans les aigus, ceux-ci sont un peu simplifiés. En revanche, c'est celui qui possède le plus beau médium.

Pour finir, dans le cadre d'une configuration "pas chère", je n'aurais pas de problème à vivre avec le Zhaolu. Dans une configuration "plus chère", entre le Lavry et l'AQVox, je choisi l'AQVox, son caractère légèrement "darkside" apporte de la matière et du poids au notes. Le Lavry apporte une écoute plus claire que certains pourront préférer.

Avis de Fafa.dudu


A l’instar de JG Naum, je précise que nous avons surtout mis en évidence des différences de philosophie plus que des différences de qualité.
En effet, aucun des trois DACs n’est mauvais. Chacun a joué de la musique, avec un caractère qui leur était propre.

Le Lavry :

- Ce DAC m'est apparu "léger". Non pas « léger » dans le sens décevant, mais léger dans son approche musicale.
Le son est aérien, enveloppant, ne laissant pas entrevoir la présence des enceintes. C'est très agréable à écouter. On se laisse volontiers bercer par la musique, qui a un coté charnel appréciable.
Mais la scène sonore me paraît alors un poil irréaliste, trop grande.
Les aigus sont précis, fins, subtils. Le medium est un peu projeté à mon goût, mais cela fait parti de son caractère.
En revanche, connaissant bien mon installation, j’ai constaté une ligne de basse manquant de percutant, et surtout ne descendant pas assez bas. La grosse caisse ne parvient pas à être vraiment percutante, les roulements de toms ne sont pas assez mis en valeur.

L’AQVox :

- l'AQVox est celui qui a proposé le plus beau registre grave : précision, impact, profondeur. Ca explore loin et sans bavure. Et on peut remercier le DD12 pour son soutien. :wink:
La partie medium est également de très belle facture, mais la partie aigu peut sembler manquer un peu de finesse et être écourtée.
Mes Offrande, grâce à leurs tweeters à rubans, permettent d’explorer vraiment très loin le spectre des aigus. Elles ont bien permis de mettre en valeur cette petite limitation de l’AQVox sur ce point, par rapport au Lavry.
La scène sonore est moins ample que sur le Lavry, semble plus en rapport avec l'écartement des enceintes. Je la trouve d'ailleurs plus réaliste.

Le Zhaolu :

On note sur ce DAC une très belle homogénéité. Aucun registre ne prend le pas sur un autre. La scène sonore se forme de manière assez naturelle. La bande passante explore bien le grave, mieux que le Lavry à mon goût, mais ne va pas aussi loin dans l’aigu.
Par rapport aux deux autres DAC, il lui manque également de la précision sur l’ensemble des paramètres. Mais il ne concoure pas du tout dans la même catégorie de prix.

En conclusion :

- le Zhaolu propose un rapport qualité-prix vraiment exceptionnel. Pour moins de 300€, il sait jouer de la musique.
- Le Lavry me déçoit car il n’explore pas le grave comme je l’apprécie. Il se montre « sage ».
- L’AQVox représente le meilleur compromis pour mes goûts.

Le DAC ultime, s’il devait exister, pourrait être un compromis entre le Lavry et l’AQVox. :wink:
Dernière édition par Fafa le 06 Oct 2008 22:07, édité 5 fois.

La configuration dans mon profil


Full HD, 3D, 4K, HDR... : OK --- Fluidité : pas OK ! C'est pour quand à la fin ???
Avatar de l’utilisateur
Fafa
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 72745
Inscription: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse

Message » 06 Oct 2008 0:52

La scène sonore est moins ample que sur le Lavry. Le son semble un peu plus coller aux enceintes. Mais je la trouve en revanche plus réaliste.


Pris au pied de la lettre, ce commentaire est rhédibitoire et signale un appareil de qualité médiocre... ce qui n'est pas le cas de l'Aqvox.

j'espère que les mots exagèrent la réalité sonore perçue : un son qui reste collé aux enceintes est le signe distinctif par excellence d'un déséquilibre sonore : avec souvent un médium en avant... ou un aigu en retrait... L'ampleur de la scène sonore, quand ce n'est pas dû à du tube qui enjolive bien sur en inventant des petites réverb qui n'existent pas sur le disque, est au contraire le signe d'un comportement homogêne et d'une qualité supérieure... Rien n'est pire qu'un son qui reste collé aux enceintes... surtout quand on connait les Offrande qui ne sont pas de ce tonneau là !

A vous lire, je me gratte la tête...
haskil
 
Messages: 50199
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 06 Oct 2008 0:59

Dur d'exprimer ce que l'on ressent à l'écoute de la musique.
Et surtout très dur de savoir comment les lecteurs vont le comprendre.

Il est bien évident que le son ne colle pas aux enceintes avec l'AQVox. C'est juste pour signaler que la scène est moins ample que sur le Lavry.

Sur le Lavry, par moment, cette grande ampleur me donnait l'impression que le violon faisait 3m de large, chose qui n'apparait pas sur l'AQVox.
Vue que l'écartement de mes enceintes n'est pas de 3m, le son de l'AQVox m'a paru plus "coller" aux enceintes.
Je vais éditer pour plus de clarté. Je ne voudrais surtout pas induire les elcteurs en erreur.

La configuration dans mon profil


Full HD, 3D, 4K, HDR... : OK --- Fluidité : pas OK ! C'est pour quand à la fin ???
Avatar de l’utilisateur
Fafa
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 72745
Inscription: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse


Retourner vers Lecteurs CD & SACD

 
  • Articles en relation
    Dernier message