Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tout sujet traitant d'acoustique et ne relevant pas strictement du traitement de la pièce d'écoute ou de la correction du signal.

Optimisation pas à pas: hier, aujourd'hui, demain

Message » 22 Juin 2009 3:02

Bonjour,

Voici un peu plus de deux ans et demie que je voyage dans le monde merveilleux de la haute fidélité et du home cinema. Certains d'entre vous ont suivi certains de mes excès. Cette découverte a été en effet le prétexte de bon nombre d'évolutions, plus spécialement de changement de matériel. Trop souvent précipités mais la plupart du temps très instructifs (me dis-je encore pour ne pas trop m'énerver contre moi.... :mdr: )

Je pense, pour faire vite sur ce parcours, que j'avais envie de me faire plaisir, avec des jouets pour adultes. D'en changer parceque je m'en laissais peut-être un peu trop vite, ou simplement que je ne trouvais pas ce qui me plaisait vraiment. J'avais besoin de découvrir, et surtout de comprendre ce que je voulais vraiment. Pour le savoir, j'ai multiplié les écoutes, les rencontres, les essais, les achats, ...

Ca aurait pu être une passage. Une crise de la trentaine. Une façon de compenser une période de ma vie professionnelle particulièrement stressante. Mais il n'en est rien. Je suis bel et bien passionné. Et ça ne s'arrange pas.

Ce qui change par contre... c'est l'approche. J'ai constaté après quelques déconvenues (écoutes désastreuses ou très moyennes en audito notamment, visites chez d'autres passionnés avec de grands systèmes qui m'ont vraiment scotché, je pense notamment au mur Biosonic de chez Frahlt) qu'il me fallait prendre un peu de recul. Achats compulsifs, changements sur coup de tête, je ne prenais pas le temps d'apprécier et de mesurer l'apport des diverses étapes par lequel mon système est passé au cours de ces deux années.

Mais le plus important et le pire: je m'éloignais de ce qui pourtant m'avait fait tomber dans la marmite: la musique, et le cinéma!A trop chercher la petite bête, mon écoute était devenue trop technique. Et j'en oubliais ... d'écouter la musique.

Ce fut alors un tournant important. Virage à 90°, on remet tout sur la table et on essaie de rationaliser un peu tout ça.Le virage fût un peu trop serré, et je partais alors dans un autre extrême, probablement une réaction normale mais violente de rejet des diverses bêtises du passé (enfin bêtises...j'ai vu du pays, goûté pas mal de belles choses fait pleins de rencontres...). Et donc après avoir goûté aux deux extrêmes... je finis tout naturellement par me retrouver dans une situation médiane. Rester réceptif à tout ce qui pourrait objectivement et subjectivement améliorer mon confort d'écoute, au service de la musique et du cinéma.

Pourquoi je vous raconte tout ça? Pour le petit background introductif. Je suis arrivé dans la Hifi et le HC sans aucune base. Et j'ai écouté le chant des sirènes, très souvent. Naif et réceptif à tant d'influences externes....Alors certes lorsque l'on fait un peu le bilan, on est un peu agacé d'avoir été parfois si naif. Mais.... finalement, la démarche empirique, elle a commencé là. Je ne me suis pas fait de mal après tout. :idee:

Ainsi aujourd'hui, et c'est ce qui nous amène au sujet, cette approche empirique m'a conduit à aborder un aspect du système que j'avais jusqu'ici adressé mais pas de façon aussi radicale. Et il s'agit de... l'optimisation du système par son intégration dans l'environnement d'écoute. Ceci passe par le placement des équipements, leur mise en oeuvre, le réglage des électroniques, et l'adaptation du local.

Jusqu'ici j'avais touché à la partie positionnement. Mon système a connu... aller sans mentir une dizaine de positionnements différents dans ma pièce, et pour chacun des variantes nombreuses (angle, hauteur, etc...). Et ces changements ont été probablement un des premiers facteur de prise de conscience de l'importance du local d'écoute dans la qualité du système. Inutile de préciser qu'entre exploiter ma pièce dans le sens de la largeur, et passer dans le sens de la longueur...la différence fût plus que flagrante... :roll: :lol:

Ensuite vinrent les égaliseurs intégrés dans les prépro A/V, puis vint le SMS1, et le DD... je touchais donc à tâton à l'optimisation par le traitement du signal....

Et puis il y eut quelques moments clef. Des écoutes très décevantes de caissons pourtant excellents. Des écoutes Hifi ennuyante voire mauvaises sur des systèmes pourtant excellents lorsqu'écoutés dans d'autres lieux.

Et toujours ces histoires de caisson... de grave.... de positionnement... de mesures....

Et voilà c'était fait. Le sujet devenait incontournable. Pourquoi se limiter au caisson. Que se passe-t-il sur le reste du spectre. Et les premières questions furent suivies de bien d'autres, de plus en plus de questions..... au départ pas de réponses ou des réponses difficiles à comprendre... et puis peu à peu le ciel s'éclaircit et les premiers principes fondamentaux devinrent enfin accessibles.

Quelles sont mes sources d'information et d'inspiration? Et bien les fora internet, les sites internet informatifs sur le sujet de l'acoustique, des traitements du signal, etc.. Ainsi que les retours informatifs d'autres passionnés. Mais aussi la visite de studios pro. Et puis... tout simplement le formidable laboratoire à domicile. Essayer de bouger un meuble, une enceinte, de changer une FC, etc... ça ne coûte rien, et ça devient très instructif dès lors qu'en parallèle on essaie de conserver un certain pragmatisme et un minimum de rigueur dans les évolutions.

Le premier pas, je l'ai fait en faisant l'acquisition d'une paire d'enceintes de monitoring. A partir de ce moment là... et bien beaucoup de choses ont été remises en questions, ont changé, et j'ai eu le sentiment enfin d'avancer dans la bonne direction, celle au service de mon plaisir et pas celle qui m'asservit à l'idée que je me fais du plaisir...

Pourquoi j'écris ce post? C'est simple. J'aimerais partager avec vous ces quelques découvertes récentes. J'avoue avoir eu beaucoup, non énormément de difficultés ces deux derniers mois à m'y mettre, à comprendre tout simplement certaines choses. On est vite découragé par tout ce charabia technique. Alors on peut vite basculer vers la simplicité, ou vers l'ésotérisme. C'est nettement moins compliqué c'est sur. Mais je n'avais pas envie de lâcher. Et ça commence à porter ses fruits. C'est donc celà que je veux partager avec vous. Le background du parcours est indispensable pour remettre dans leur contexte les différentes choses que je dirai dans ce topic. Et quand j'utiliserai certains qualificatifs pour décrire ma façon de percevoir les choses... croyez bien qu'ils seront mesurés et choisis avec soin... 8)

Le 30 Mai dernier, je pense que ce fût vraiment l'écoute qu'il restait à faire pour franchir un cap. Comme dit plus haut, il y a eu des écoutes marquantes, des recontres importantes. Et bien le 30 Mai dernier ce fût une de celles ci. Que s'est-il passé? Et bien une journée de plaisir musical en charmante compagnie sur un système optimisé que vous aurez l'occasion de découvrir au travers d'un CR prochainement. Je ne vendrai donc pas la mèche car il s'agira d'un CR collectif, mais cette écoute, et cette rencontre m'ont clairement confirmé que l'optimisation passive ET active étaient les étapes suivante de l'évolution de mon système. Vous comprendrez pourquoi dans le CR de cette écoute. Ca remet un peu l'église au milieu du village de genre de chose. !!

Et donc aujourd'hui, ce 21 Juin... je viens de mettre en oeuvre la première étape de ces optimisations passives et actives. Et bien croyez-moi, le résultat de ce simple aménagement de l'acoustique, qui n'est en plus que le premier step, d'autres vont venir, est tout simplement (attention je vais utiliser un qualificatif choisi avec mesure et grand soin) sidérant! :o

Pour avoir changé d'électroniques et d'enceintes de nombreuses fois ces deux dernières années( c'est bien pour ça que je vous ai expliqué le parcours en début de post), je n'ai pas souvenir d'avoir été autant surpris objectivement parlant. Oui le first week effect je commence à le connaître celui-là. Donc quand je dis ''sidérant'' c'est toute mesure gardant! Vous savez certains changements sont tellement inattendus que lorsqu'ils se produisent, vous avez du mal à en mesurer immédiatement l'étendue. C'est un peu la raison de mon silence du week end....

Les deux dernières semaines, j'avais fait quelques emplettes de CD, notamment de superbes enregistrements découverts le 30 Mai dernier. Mais aussi de BD divers et variés. Bref semaine passée encore, je me régalais tant avec de l'orgue que du symphonique, ou encore des blockbusters en HD gavés de dynamique.... Et je trouvais celà absolument délicieux. Mais depuis hier, ces mêmes douceurs... on changé de goût. Au point que je crains de prendre quelques kilos!!

Igor si tu m'entends... le Messiaen est sublime! Et alors le Sacre.... diabolique :D Quant au Vivaldi Igor.... ça ''picolotte'' drôlement bien! Je pense que j'avais envie d'entendre ces CD dans de meilleures conditions pour me rapprocher d'un référent encore très frais dans mes oreilles... et bien on est sur la bonne voie. :P

Bon c'est simple: ça fait un moment que je brûlais de le faire. Et bien voilà, je m'y suis mis, je traite ma pièce d'écoute! Autant vous dire que la négociation avec Madame fût ardue, mais pas si difficile que je ne le pensais finalement! Au contraire. Nous avons trouvé des façons de camoufler certains traitements pour que notre salon ne ressemble pas à une salle de cinéma ou un studio d'enregistrement.

Alors pour l'instant c'est le chantier, rien n'est camouflé, et tous les traitements ne sont pas encore mis en oeuvre, je procède par étapes. Mais hier j'ai positionné à la mesure et au miroir après avoir simulé sur plan et pris les conseils utiles, de l'absorption localisée au plafond (zones de première réflexion au plafond amorties avec des panneaux Auralex pyramid 60x60x10 pour les frontales, et des panneaux Auralex sonoflat 60x60x5 pour la centrale), des corner trap à l'avant droit et gauche, et surtout modifié mes murs latéraux pour optimiser la diffusion. Donc ajout de bibliothèques DVD/CD dans un premier temps (et plus tard éventuellement si nécessaire, on pourra passer sur les premières réflexions latérales à des diffuseurs type Schroeder, chez RPG par exemple les QRD ou les ABfusor). Le but était d'avoir un amortissement horizontal (donc plafond) des premières réflexions, et une diffusion maximales verticale (donc murs latéraux) des premières réflexions. Pour gagner en largeur, et en spatialisation tout en limitant les problèmes de flutter, de résonances etc...Ensuite il fallait diffuser au dessus de la position d'écoute. L'amortissement plafond étant strictement réservé à l'espace entre les enceintes et la position d'écoute, pour ne pas matifier de façon trop importante l'écoute, on n'est pas dans un studio et je n'aime pas quand c'est trop mat.

Bref amortissement au plafond, diffusion au dessus de nos têtes, et diffusion latérale. Et bien... pour environ 850€.... c'est déjà stupéfiant! Attention on n'a pas collé ça n'importe comment n'importe où non plus. Ca demande du temps, de la patience, et quelqu'un pour donner un coup de main. Et pas mal de mesures ET d'écoutes pour valider les positionnements, et les quantités mises en oeuvre.

Voilà. La suite des opérations, c'est le traitement du grave avec des résonateurs à membrane (voir le topic ici viewtopic.php?f=1290&t=29915236 )- Et pas mal d'autres choses.

Je dois aussi régler un soucis d'échos flottant proche du mur avant. Et ajouter de la diffusion au dessus de moi (doubler la surface, j'en avais pris 4 seulement pour faire un massif de 1,2m x 1,2m pour commencer). Nous avons écouté sans diffusion, avec juste l'amortissement... et puis avec la diffusion. Il n'y a pas photo, c'est INDISPENSABLE dans ma pièce en tout cas, j'avais été fort bien conseillé. L'amortissement sans la diffusion donne un résultat très confortable certes, super précis mais... ça manque cruellement de vie, de pep's, et la spatialisation est en retrait comparativement. La combinaison amortissement + diffusion nous a fait vivre le Die Hard 4 et le TRansformers comme sincèrement nous ne l'avions jamais encore vécu avec wafette. Et... SANS AVOIR CHANGE DE MATOS!

Comme quoi.... matériel identique, je n'avais même pas touché aux réglages! Bon... faut dire que j'avais passée deux semaines (encore....) à régler mon caisson, qui finalement a encore changé de place, et de coupure.... Mais là rien n'a changé pour lui, puisque les traitements ne sont efficaces (mesures à l'appui) qu'à partir de 150-200Hz.

Bref. Quand je constate aujourd'hui l'ampleur du bénéfice d'un modeste traitement de base.... et bien je décide d'ouvrir un topic pour vous faire partager la suite. Je vais donc réserver quelques posts. Pour mettre des photos, des schémas, des mesures, des CR. Alors j'ai un CR à rédiger asap pour mon écoute du 30 Mai donc ce topic attendra un peu. Mais je posterai quand même quelques petites infos en temps utiles, je préfère regrouper tout ceci dans un seul topic ce sera plus simple pour construire un topic cohérent :wink:

Je ne suis pas un pro. Je n'ai pas les qualifications requises pour donner des conseils. Je souhaite simplement partager ma démarche pas à pas, et ça va du concept technique pragmatique au pifomètre. Je ne suis pas certain que toutes mes expériences seront couronnées de succès. Mais j'ai envie de tenter plusieures choses. Et ma foi... financièrement c'est moins méchant de se planter sur des résonateurs à membrane que sur de l'Accuphase. :wink:

Autant vous dire que.... entre les essais de câble que j'ai eu l'occasion de faire, et ce que je viens de vivre ce week end avec mon système, il n'y a pas photo! Par contre j'aurais tendance à modérer: je pense que l'optimisation du système passe d'abord par certains fondamentaux dont l'acoustique fait partie. Et seulement après les points de détails peuvent revêtir une importance plus grande. Il faut simplement remettre les choses à la place qui leur sied. Le câble oui c'est important, il doit être techniquement bon. Après entre très bon, très très bon, très très très bon entre les câbles....l'échelle d'appréciation d'un câble n'a certainement pas la même valeur que celle de l'intégration optimale d'un système dans le local d'écoute (et dans le système l'auditeur est compté). Donc je finis pas en être convaincu: on peut chipoter sur les meubles, le découplage, les câbles toussa. Mais avant d'en arriver à faire le tri entre très bon et très très bon, il y a des éléments qui pèsent bien plus lourd dans la balance. Et si on les prend en compte sérieusement, alors on aura probablement encore bien plus facile à faire ce tri entre très bon et très très bon, si le jeu est encore aussi attrayant qu'avant celà va sans dire.... :idee: :wink:

@+ 8)
Scaniris
 
Messages: 9186
Inscription Forum: 06 Juin 2007 11:51
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Juin 2009 3:02

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Juin 2009 3:02

Réservé
Scaniris
 
Messages: 9186
Inscription Forum: 06 Juin 2007 11:51
  • offline

Message » 22 Juin 2009 3:03

Réservé
Scaniris
 
Messages: 9186
Inscription Forum: 06 Juin 2007 11:51
  • offline

Message » 22 Juin 2009 3:03

Réservé
Scaniris
 
Messages: 9186
Inscription Forum: 06 Juin 2007 11:51
  • offline

Message » 22 Juin 2009 3:03

Réservé
Scaniris
 
Messages: 9186
Inscription Forum: 06 Juin 2007 11:51
  • offline

Message » 22 Juin 2009 3:29

Cela fait quelques années que je réfléchissais à l'idée d'ouvrir un topic où les gens qui ont un peu de bouteille pourraient nous faire part de leurs nombreuses découvertes et conclusions successives, quitte à ce qu'elles partent à 180° avec le temps qui se serait écoulé. Mais c'était un peu difficile à réaliser : qui se serait trouvé légitime pour intervenir en tant que forumer qui a de la bouteille et qui a tiré des conclusions intéressantes de ses expériences?

Et avec ce topic, j'ai l'impression que tu réponds à cette attente. C'est passionnant! Et il semble que la suite le sera plus encore. :wink:
Paull
 
Messages: 8679
Inscription Forum: 22 Sep 2003 16:32
Localisation: "For Those About To Rock (We Salute You)" - AC/DC
  • offline

Message » 22 Juin 2009 3:33

Scaniris a écrit:Mais le plus important et le pire: je m'éloignais de ce qui pourtant m'avait fait tomber dans la marmite: la musique, et le cinéma!A trop chercher la petite bête, mon écoute était devenue trop technique. Et j'en oubliais ... d'écouter la musique.

Ce fut alors un tournant important. Virage à 90°, on remet tout sur la table et on essaie de rationaliser un peu tout ça.Le virage fût un peu trop serré, et je partais alors dans un autre extrême, probablement une réaction normale mais violente de rejet des diverses bêtises du passé (enfin bêtises...j'ai vu du pays, goûté pas mal de belles choses fait pleins de rencontres...). Et donc après avoir goûté aux deux extrêmes... je finis tout naturellement par me retrouver dans une situation médiane.


Puis-je te demander de développer : ce que tu as fait/mis en place, et quelles idées ou conclusions étaient derrière cette prise de virage?
Merci. :wink:
Paull
 
Messages: 8679
Inscription Forum: 22 Sep 2003 16:32
Localisation: "For Those About To Rock (We Salute You)" - AC/DC
  • offline

Message » 22 Juin 2009 12:36

Hello,

Je pense que le pivot du changement, ça a été d'admettre les erreurs que j'ai pu faire et qui sont nombreuses. Il est bien plus aisé de se bercer d'illusions et de se persuader qu'on a forcément bien fait, forcément raison. On peut s'inscrire dans la continuité de l'erreur, au point que l'on finit par se persuader sincèrement qu'on est dans le bon alors qu'au final... la dernière acquisition n'est pas vraiment meilleure que le produit qu'elle remplace. En fait... je pense que les forum s'ils ne sont pas abordés avec suffisamment de recul peuvent devenir particulièrement nocifs. Clairement j'ai été trop réceptif aux forums. Et me suis laissé sacrément influencer par ce que je pouvais lire de ci de là. En contrepartie c'est aussi grâce aux forums que mon parcours m'a conduit là où j'en suis aujourd'hui, sinon comment aurais-je entendu parler d'enceintes de monitoring, d'acoustique, d'égalisation, de diy...ce n'est pas du fond de ma campagne Luxembourgeoise que j'aurais découvert tout ça, certainement pas grâce aux vendeurs locaux de matériel thdg.... :roll: . Et je me dis finalement que je suis tout simplement passé par des étapes nécessaire. Goûter à une certaine ivresse, à l'addiction, vivre les processus de fidélisation du client, comprendre comme il est facile de passer à côté de quelquechose de bien parceque l'on convoite un objet plus qu'un résultat.... etc... Finalement mieux vaut l'avoir fait avant que regretter de ne pas y être passé non? Et puis de toute façon c'est trop tard. C'est fait c'est fait. Je pense que l'exercice consiste surtout à en prendre conscience. Quand je relis certains de mes CR d'écoute.... je prend vraiment la mesure de ce par quoi je suis passé. La tête dans le guidon, pas de recul, trop de précipitation, et tout ça avec la bénédiction de certains.... forcément.

Alors pour situer un peu l'étendue des dégâts, parlons chiffres. En deux ans, la balance entre les achats de matériel, et la revente du matériel est négative. Ca on s'en doute. Mais de combien? Nous avons fait le calcul avec mon épouse. C'est un nombre à 5 chiffres. En deux ans. Avec ça, j'aurai pu m'en offrir des choses.... le prix d'une grosse moto full options... ou de la véranda sur le jardin....Pour situer, entre l'achat et la vente quelques mois plus tard de ma platine Accuphase DP500 et de mon ampli Accuphase P4100, j'ai perdu environ 3500€. Sur deux produits.... :-? Faut dire aussi que je n'ai pas vraiment cherché à acheter intelligent. J'aurais du aller prendre ça au Japon mais bon... c'est fait c'est fait.

Donc constat n°1: la précipitation, le maintien d'une espèce de frénésie, d'un besoin permanent d'avoir mieux, et bien ça coûte cher!

J'ai tenu dès le départ un journal de bord dans lequel j'ai consigné pas à pas les étapes, les changements, les découvertes, et d'innombrables photos, schémas, etc... Pour illustrer ce topic donc, et pour rester dans le sujet du forum à savoir l'ACOUSTIQUE, je posterai quelques photos de mes divers systèmes et vous vous rendrez compte un peu du chemin parcouru... au sens propre comme au figuré :lol: Quand vous verrez comment tournaient mes 804S au début... :oops: Et je m'étonnais d'avoir des soucis droite/gauche que je tentais de régler en ajustant le niveau des deux voies avec la balance du préamp... :roll:

Pour moi l'essentiel c'est de me faire plaisir. Donc je ne regrette pas grand chose hormis ce que ça m'a coûté comme argent jeté par les fenêtres. Enfin...ça m'a permis d'avancer et d'entretenir ce plaisir, simplement en abordant le sujet de façons différentes au fur et à mesure. J'aurais pu faire ça sur dix ans. J'ai compressé un peu le temps.... :lol:

Aujourd'hui ce qui me tient à coeur, c'est de rester sur terre et de ne plus m'emballer en partant dans des délires tel que j'ai pu en avoir par le passé. L'installation ''show room'', avoir les produits star du moment? Je pense que celà fait partie du passé. Vivre son système en attente du prochain changement? A proscrire!! Or c'est ce que j'ai fait à une époque. A peine avais-je acheté quelquechose que je pensais déjà au prochain changment, à la prochaine modif. Ce n'est pas spécialement bénéfique.... car on oublie d'en profiter et d'être content aussi. A oui c'est bien mais.... il faudrait encore ceci ou celà, etc... never ending story.

Du coup aujourd'hui je me trouve tout bête. Quand je constate ce qu'un tout simple traitement du plafond et des parois a apporté... je me dis que j'ai dû passer à côté de pas mal de choses avant ça. :evil: Si ça se trouve... si j'avais fait celà avec mes Electra, mes Accuphase.... et bien ça m'aurait donné le même plaisir et je n'aurais peut-être pas eu envie de changer.... ça je n'en saurai jamais rien. Disons que tout de même le passage des Electra/Accuphase vers mes Air 20 a été une petite révolution. Donc en spéculant je pense qu'il est peu probable (ça me rassurer de le dire :mdr: ) que j'aurai eu mieux après traitement acoustique avec le système précédent. Surtout... j'aurais été techniquement limité (et là ce n'est pas pour me rassurer c'est objectif) parceque les Dynaudio Air ouvrent tout un tas de possibilités très utiles pour la suite des événements d'optimisation :wink:

Aller je vais quand même vendre un peu la mèche. Le système entendu le 30 Mai dernier a je pense mis tout les participants d'accord (je pense hein... on en est à la phase rédactionnelle donc suspens). En tout cas pour moi... il fait partie des deux meilleurs systèmes que j'ai eu le plaisir d'entendre jusqu'à aujourd'hui. L'autre étant le mur Biosonic de Frahlt. Quand je dis meilleur, ce n'est pas forcément absolu comme jugement.... comment expliquer.... c'est un mélange d'émotion, de qualités objectives, de rapport prix/perf, de tout un tas de choses comme ça. Et donc ce système écouté le 30 Mai dernier... ferait horreur à certains audiophile sur le papier alors qu'IRL.... il y aurait ENORMEMENT de leçons à en tirer!!! Ca va du câble au préampli en passant par la source.... :lol: Ca pourrait alimenter des discussions sans fin.... Mais la différence ici, c'est que le système était vraiment optimisé. Pas à coup de câbles, de découplage ésotérique, de pchit pchit ou de coupelles non, le système était optimisé d'un point de vue local, filtrage, positionnement, égalisation et croyez-moi, ça fait une méga différence!!! Il a simplement suffit que nous écoutions un peu de HC pour mesurer le fossé qui séparait l'optimisation de la stéréo avec celle faite par le MCACC en multicanal. Il n'y avait pas vraiment photo... Le propriétaire de cette installation nous a clairement indiqué que les deux plus grosses évolutions de son système furent l'ajout d'un caisson pour la stéréo, et ensuite l'optimisation de son système par deux ingénieurs du son qualifiés. Qui ont travaillé sur le positionnement des équipements, y compris de la déco de la pièce, puis sur le filtrage actif des enceintes triamplifiées, mais aussi sur le bafflage du tweeter qui a été revu et corrigé, bref c'est allé très loin, avec le matériel .... existant :idee: La pièce quant à elle était traitée, légèrement mais traitée quand même, de façon très discrète d'un point de vue esthétique, une vrai réussite car au final, pas d'échos flottants, une acoustique entre clair et mat vraiment tout à fait à mon goût :P et alors.... une paire d'enceintes avec un caisson d'une linéarité à tomber par terre... que ce soit sur du piano, des formations symphoniques ou autre... les coupures étaient réglées aux petits oignons avec un medium fantastique et un caisson qui assurait la première octave (et plus encore :mdr: ) brillamment.

Comme dit plus haut. Certaines rencontres, certaines découvertes marquent. Dès lors il ne faut surtout pas hésiter à remettre en question certains choix. Et à accepter qu'on a pu se tromper. C'est un choix bien entendu, chacun sa religion en hifi :D Disons que ce fameux virage à 90° que j'avais fait.... m'a finalement fait un peu peur (ai-je bien fait de revendre mes Accuphase, mes Electra, ce matériel pro va-t-il aussi adresser la part subjective de mon écoute dans le temps etc....). Il a fallu un petit moment pour aller au delà de certains apriori audiophile qui avaient eu le temps de bien s'installer dans mon esprit. Et je dois dire que les récentes écoutes avec comme point d'orgue celle du 30 Mai dernier m'ont définitivement rassuré. Je me suis bien inscrit après ce virage 90° dans une voie qui correspond à ce que j'attends d'un système de reproduction. Le blabla qui consistait à dire à une époque que les goûts allaient évoluer toussa.... c'était du pipeau dans mon cas. C'est surtout que je ne savais pas vraiment ce que je voulais et je pense que ça c'est un des ennemis de l'audiophile. Ne pas savoir vraiment ce que l'on veut. La versatilité est aussi un des autres problèmes de l'audiophile. Je suis bien placé pour en parler... :cry:

Enfin voilà. Lorsque j'ai pris ce tournant, j'ai failli de nouveau me précipiter mais c'est là que j'ai commencé à saisir l'intérêt de prendre son temps. Le projet était une révolution. Il consistait finalement à revendre tout mon système (ce n'était pas la premières fois sois dit en passant) pour le remplacer par des produits pro (donc les Air 20 entre autres), qui serviraient de base aux ingénieurs du son pour l'optimisation du système dans le local d'écoute. Donc optimisation acoustique passive suite à audit, et optimisation via traitement du signal (donc égalisation, corrections temporelles, spatiales, bass management, etc....). Travail en full numérique. Etc... Il y avait dedans du BSS London Blu, du Mutec iClock, une source PC multifonctions avec sorties AES, un converto Lynx. Bref un équipement de studio pour la maison tout simplement.

Mais en cours de route après les premiers achats.... j'ai compris que je devais prendre mon temps et ne pas mettre de nouveau la charrue avant les boeufs. Du coup j'ai post posé la phase électronique pour prendre le temps de découvrir déjà les premiers éléments de ce système cible. Mais ce n'était simplement qu'une pause. Car aujourd'hui se mettent en place les éléments suivants. Et donc la stabilisation de l'acoustique de ma pièce, préalable indispensable à l'implémentation des électroniques de traitement du signal, et à la venue des ingés son pour l'optimisation du système.

Et oui: il ne s'agit pas après de bouger des meubles, les enceintes, etc... une fois que c'est optimisé, et vu ce que ça coût mine de rien, on ne touche plus aux dispositifs émetteurs et à la décoration de certaines zones. Donc il aurait été trop précipité de foncer sur l'étape électronique du projet sans avoir adressé l'aspect passif de l'acoustique du système. :idee:

C'est donc pour ça Paull que je dis que le virage fût un peu trop serré. J'ai failli partir sans réfléchir dans un autre extrême, celui du tout technique, tout objectif, probablement par rejet violent et soudain de certaines erreurs du passé. Or justement si j'avais appris quelquechose, c'est que la précipitation était nocive. Et j'ai eu raison d'attendre car aujourd'hui, je perçois vraiment l'intérêt de otut ce qui va suivre alors que par le passé au moment du virage... j'avais très peu de recul et n'était peut-être pas conscient encore de ce que ça pourrait vraiment m'apporter. La motivation a donc changé. Si je fais celà, ce n'est pas suite à une déception. Mais c'est vraiment parceque je sais que ça va m'apporter énormément. Et si je le sais, c'est parceque je l'ai découvert au cours d'écoutes, mais aussi simplement d'essais tout simples effectués à la maison. Comme dit ceci vaut pour moi, je n'ai nullement la prétention de convertir qui que ce soit, j'explique simplement mon parcours sans langue de bois. 8) Et donc comment j'en suis arrivé à réfléchir acoustique, traitement du signal, etc...

@+
Scaniris
 
Messages: 9186
Inscription Forum: 06 Juin 2007 11:51
  • offline

Message » 22 Juin 2009 12:49

Bravo

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription Forum: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 22 Juin 2009 13:19

Une petite question sur les Air 20 : quel est leur prix public, et que permet le soft livré et/ou celui en option (et pour quel prix?), d'égaliser la courbe de réponse? De modifier le filtrage des enceintes à la volée, comme le font certains DIYeurs? D'autres possibilités?
Paull
 
Messages: 8679
Inscription Forum: 22 Sep 2003 16:32
Localisation: "For Those About To Rock (We Salute You)" - AC/DC
  • offline

Message » 22 Juin 2009 13:52

Ici: http://www.dynaudioacoustics.com/media/ ... ev_104.pdf dans les premières pages tu auras déjà une idée de l'étendue des possibilités. :wink: Prix public environ 5500€ la paire hors TVA (1 Master et une slave).

http://www.dynaudioacoustics.com/Default.asp?Id=534

Alors il y a plusieures choses qui m'ont vraiment intéressé:

- biamplification classe D avec un ampli dédié pour le grave, et un ampli dédié pour les voies medium et aigu
- entrées en analogique (XLR) ou en numérique (AES), donc avec un converto N/A de chez TC Electronics (une référence dans le monde pro en électroniques)
- concept Maitre - Esclave
- DSP intégré pour l'alignement des 3 voies (La réponse en fréquence et l’alignement des signaux des Woofers et Tweeters sont contrôlés grâce aux DSP . La sensibilité de chaque haut-parleur individuel
est mesurée en temps réel durant la production, et les déviations sont compens0es par le DSP logiciel par pas de 0,1 dB). Et ça crois moi Paull.... ça fait une enceinte qui fonctionne dès les premiers pas du bouton de volume jusqu'à des niveaux déraisonnables :P
- tweeter Esotar de chez Dynaudio
- accès au paramétrage du DSP via PC IP (donc un soft + un câble sériel vers RJ45) qui permet d'accéder aux égaliseurs paramétriques (il y en a 4 par enceintes) mais pas seulement, les 4 PEQ peuvent aussi être des filtres, et tout un tas d'autres fonctionnalités pour travailler sur le signal
- bass management intégré!! Il suffit de brancher un sub de la gamme Air et le bass management est géré à 100% par le DSP des Air en réseau! Une façon simplissime d'intégrer un caisson en 2.1 :idee: Ou deux... jusque 3 caisson possibles en multicanal, 2 pour la partie Sub et un pour le LFE :mdr:
- commande de volume déportée avec boutons d'accès direct à des modes selon les programmations que l'on a fait (donc c'est la PC Remote hardware.... un bouton de volume, un bouton pour chaque enceinte pour l'activer ou la désactiver, des boutons de modes....), donc en gros... un préampli intégré aux Air ce qui fait qu'avec une paire de Air, le PC Remote hardware, et une source qui sort en analogique ou en numérique... et bien tu as une chaine stéréo complète. :wink:
- l'accès aux fonctionnalités avancées via les panneaux de contrôle en façade des enceintes (sauf pour les Peq et les réglages pointus, là faut le PC IP)
- les modes préprogrammés pour adaptation directe du DSP selon le positionnement de l'enceinte

En gros: c'est une enceinte technique, bourrée d'outils, optimisée en amplification et en filtrage, très polyvalente, qui fonctionne aussi bien très doucement qu'à fond les ballons, délivre du détail à tous les niveaux et du grave notamment, qui est très évolutive (Air network, bass management, DSP, etc...). Et avec ce type d'enceinte... et bien tu peux en faire de choses en terme d'optimisation et d'adaptation. Ici pas de filtre pour flatter certaines zones du spectre, pas de look accrocheur. Un produit technique, et une écoute... qui change. Et je dois dire ceci: au début ça m'a tout de même un peu déstabilisé. Mais aujourd'hui... il est difficile de trouver les mêmes charmes à des systèmes que par le passé j'avais apprécié :wink: Ne serait-ce simplement que sur l'aspect fonctionnement bas volume, ou encore distorsion à haut volume. :lol: Pour faire saturer ce type d'enceinte faut se lever tôt 8)

Concernant le ''filtrage à la volée'' peux-tu préciser? Parceque s'il s'agit du DSP qui aligne les 3 voies la réponse est oui. Maintenant si tu penses à modifier la coupure des voies manuellement, je ne pense pas que ce soit possible sur ces enceintes. Ce n'était pas le but recherché de toute façon puisqu'elles sont déjà optimisée dans ce sens. Par contre il est clair que sur des enceintes passives, un filtrage actif peut réellement révolutionner l'écoute. Le BSS Omnidrive qui filtrait les enceintes écoutées le 30 Mai dernier et qui avait été optimisé par des pros... et bien c'était clairement bluffant. L'aigu avait été coupé plus bas que prévu sur l'enceinte, le medium aussi, et miam miam quelle enceinte! Yamaha NS1000 :P modifiées, avec un tweeter Focal Béryllium qui avait remplacé le tweeter Yamaha d'origine, un medium Yamaha Béryllium et un grave fibre de carbone (je n'ai pas mes notes sous les yeux). Bref le filtrage actif sur ces enceintes étaient une grande réussite. Et conceptuellement on est assez proche de ce que tu as sur une Air 20-in-a-box (mais avec clairement moins de granularité comparativement à un BSS Omnidrive!) La Air 25 va encore plus loin. QUADRI amplification en classe D (300w sur le tweeter, 300W sur le medium, et 300W sur chacun des woofer, il y en a deux :lol: ). Sinon le reste c'est la même chose, même concept pour toute la gamme air, ce qui change c'est le nombre de voies, et le type de HP employé, l'Esotar par exemple vient uniquement à partir de la 20.

Bref le choix de ces enceintes était aussi un premier pas dans l'optimisation technique du système. L'électronique de traitement du signal au service de l'écoute.

@+ :wink:
Scaniris
 
Messages: 9186
Inscription Forum: 06 Juin 2007 11:51
  • offline

Message » 22 Juin 2009 14:21

Oui, je parlais de modification manuelle des coupures des voies via le PC.

Je les imaginais moches mais elles ont une belle tête.
Image

Par contre 5,5 KE HT, ça commence à faire (par rapport à l'idée que je m'en faisais). Il me semblait qu'un des soft Dynaudio était payant?

Est-ce que tu connais un peu les Air 6, 12 ou 15 : Peut-on avoir dès le plus petit modèle les fonctionnalités que tu as évoquées, ou bien y a-t'il un endroit dans la gamme en-dessous duquel on perd fonctionnellement de façon sensible? En plus simple, Peut-on faire tout cela -hormis quelques fonctions loin d'être indispensables- avec des Air 6 et pour quel prix? :wink:
Paull
 
Messages: 8679
Inscription Forum: 22 Sep 2003 16:32
Localisation: "For Those About To Rock (We Salute You)" - AC/DC
  • offline

Message » 22 Juin 2009 14:27

G l'impression que c'est à partir de l'Air 15 que l'enceinte devient "intelligent". Par contre,
Typical listening distance 1.5-2.5m
:-?
Paull
 
Messages: 8679
Inscription Forum: 22 Sep 2003 16:32
Localisation: "For Those About To Rock (We Salute You)" - AC/DC
  • offline

Message » 22 Juin 2009 14:30

Je drapalise y a trop à lire d'un coup là :mdr:
Ptisik
 
Messages: 5613
Inscription Forum: 18 Mai 2001 2:00
Localisation: Là où la température est en bleu à la météo !
  • offline

Message » 22 Juin 2009 17:51

Paull a écrit:G l'impression que c'est à partir de l'Air 15 que l'enceinte devient "intelligent". Par contre,
Typical listening distance 1.5-2.5m
:-?


http://www.dynaudioacoustics.com/default.asp?id=9086

dans le lien la doc des Air en français air6/air15. tu auras une idée de ce que l'on peut faire avec.

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription Forum: 05 Fév 2005 13:21
  • offline


Retourner vers Divers

 
  • Articles en relation
    Dernier message