Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Conseils, Guides et Tutos pour la correction acoustique passive

Résonateur à membrane (apd 40Hz)

Message » 04 Aoû 2009 14:19

bonjour, clementW,

on ne vous lit que trop peu sur ce forum, 10 mess depuis mars 2007. :cry:
:wink:

Cdt
bss
 
Messages: 1718
Inscription Forum: 13 Fév 2006 20:28
  • offline

Annonce

Message par Google » 04 Aoû 2009 14:19

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 04 Aoû 2009 17:58

Bon, maintenant que j'ai un peu de temps :

  • Le Modex Corner a très bonne réputation. Je ne connais pas le modèle qui a été testé (et acheté... oui je sais) par Scaniris. Le Modex plate et le Modex Broadband font 10 cm d'épaisseur ou moins selon les docs RPG US alors je ne suis pas très sûr de savoir de quel produit on parle. Le principe du résonateur à membrane est à priori bon. Il faut évidemment que les panneaux soient placés sur des pics de pression de la résonance à traiter. En effet les résonateurs à membrane fonctionnent "en pression" et non en "en vélocité" comme les produits fibreux. Floyd E. Toole (lien ci-dessus) explique très bien comment déterminer la position théorique. Il explique aussi comment certaines parois hétérogènes peuvent générer en pratique des résultats différents.

    Quelques tests basiques :
    • placer le résonateur devant une enceinte. Faire balayer REW en manuel (sinus !) dans l'enceinte en question (utiliser qu'une seule enceinte !!!!) et noter les fréquences qui mettent la membrane en vibration au toucher. Au besoin démonter l'habillage pour avoir accès à la membrane. Répéter l'opération avec chaque panneau.
    • Toujours avec une enceinte et REW jouer la fréquence (en sinus !!!) gênante et placer le micro de mesure à un endroit ou à l'oreille (ou au sonomètre si on veut être plus précis) la fréquence est bien présente. Placer également chaque panneau dans un pic, si possible le long d'un mur, le plus proche possible d'un montage standard. Même si le montage en volant est possible le montage au mur change forcément les propriétés des panneaux. Vérifier en scan manuel sur REW que les panneaux vibrent sur la fréquence incriminée. Si ce n'est pas le cas placer les panneaux sur un mur perpendiculaire, si ce n'est pas le cas placer les panneaux au sol... Mais toujours dans des pics de pression !!!! Marquer l'emplacement des panneaux à la craie ou autre moyen WAF compatible. Effectuer une mesure sans panneaux, puis une mesure avec. Il est bien possible que la courbe de réponse ne varie que très peu. La vue "waterfall" et le RT devraient montrer l'efficacité des panneaux pour réduire la résonance à la fréquence incriminée.
Et au final c'est le but recherché : l'oreille s'habitue assez facilement à des défauts de courbe de réponse mais a beaucoup plus de mal avec les durées des résonances qui créent des effets de masque... et qui brouillent l'écoute :P.

  • Le Helmoltz accordable est une très bonne idée. L'acrylique est une matière première assez chère le développement d'un tel système doit être assez long d'où le prix assez élevé. Pour relativiser... un menuisier prendrait assez cher (1200 € au pif...) pour construire un résonateur perpendiculaire en médium avec une finition laquée de type "laque piano" et ayant même volume. Comme pour les résonateurs à membranes le placement et les test doivent être assez longs à effectuer. Je n'imagine pas trop un amateur - même éclairé - régler ce genre de produit, mais bon, pourquoi pas, avec un peu de temps et de méthode.

PS pour bss : j'ai été durant ce temps là bien plus actif sur les forums Audiofanzine !
ClementW
Pro-Divers.
Pro-Divers.
 
Messages: 639
Inscription Forum: 09 Mar 2007 10:23
Localisation: Ile de France
  • offline

Message » 05 Aoû 2009 10:45

Le Helmoltz accordable est une très bonne idée...

Bonjour ClementW, je n'arrive pas à imaginer comment un truc dont la surface "captatrice" se mesure en cm2 peut être efficace, peux-tu m'éclairer ? merci :wink:
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4527
Inscription Forum: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 05 Aoû 2009 12:23

Denis31 a écrit:Bonjour ClementW, je n'arrive pas à imaginer comment un truc dont la surface "captatrice" se mesure en cm2 peut être efficace, peux-tu m'éclairer ? merci :wink:

Ce n'est pas l'évent qui absorbe mais le volume accordé. L'évent doit être placé dans un pic de résonance de la pièce pour que l'absorption ait lieu. C'est le même principe qu'une bouteille dans lequel on souffle : la note musicale produite est d'une longueur d'onde bien supérieure à la résonance théorique liée à la longueur de la bouteille. Une enceinte bass-reflex est aussi un résonateur de Helmholtz.

Le principe de fonctionnement et les formules sont . (Lien du Laboratoire d'Acoustique Appliquée de Genève).

Rien de nouveau : Le respectable physicien allemand Hermann von Helmoltz est né en 1821 et mort en 1894. Et surtout des cavités ont été trouvées dans des théâtres antiques... elles fonctionnaient sur le principe du résonateur de Helmholtz.
ClementW
Pro-Divers.
Pro-Divers.
 
Messages: 639
Inscription Forum: 09 Mar 2007 10:23
Localisation: Ile de France
  • offline

Message » 05 Aoû 2009 13:08

Ok pour le principe, rien sur l'efficacité une fois placé dans un local d'écoute, et pour les fréquences visées.
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4527
Inscription Forum: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 05 Aoû 2009 13:50

Denis31 a écrit:Ok pour le principe, rien sur l'efficacité une fois placé dans un local d'écoute, et pour les fréquences visées.

L'efficacité dépend du facteur Q plus ce facteur est élevé et plus l'efficacité est élevée pour une bande de fréquence restreinte. Comme les fabricants ne daignent pas mentionner ce facteur (qui fait pourtant partie des facteurs à mesurer dans les exercices d'écoles d'ingénieur... voir le lien ci-dessus !!!!) on reste un peu sur sa faim. Il est possible que le produit acheté par Scaniris souffre de ce problème : un facteur Q trop faible alors que - si j'ai bien compris - Scaniris souhaitait traiter une bande de fréquence assez étroite. Le produit RPG est conçu pour pouvoir s'adapter facilement, il ne s'agit pas d'un produit sur mesures réglé sur site par un acousticien. Un costume de prêt à porter n'a pas la même allure que celui commandé chez le tailleur chez qui ont est passé deux trois fois pour les essayages...

La fréquence de résonance dépend du volume du résonateur, de la longueur du col et de la surface de l'évent... mais c'est très bien expliqué dans le lien ci-dessus.
ClementW
Pro-Divers.
Pro-Divers.
 
Messages: 639
Inscription Forum: 09 Mar 2007 10:23
Localisation: Ile de France
  • offline

Message » 05 Aoû 2009 15:07

Certes; néanmoins ce qui me préoccupe, c'est que l'efficacité dépend non seulement du facteur Q, OK, mais aussi, selon moi mais je peux me tromper, de la surface de l'évent.
Car il me semble que c'est le même problème que pour les plaques de parement percées, qui fonctionnent aussi en résonateurs de Helmotz. La densité de trous (i-e surface totale des trous rapportée à la surface de paroi couverte) doit être importante, sinon la plaque n'absorbe rien du tout, quel que soit son Q.
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4527
Inscription Forum: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 05 Aoû 2009 18:53

Denis31 a écrit:Certes; néanmoins ce qui me préoccupe, c'est que l'efficacité dépend non seulement du facteur Q, OK, mais aussi, selon moi mais je peux me tromper, de la surface de l'évent.
Car il me semble que c'est le même problème que pour les plaques de parement percées, qui fonctionnent aussi en résonateurs de Helmotz. La densité de trous (i-e surface totale des trous rapportée à la surface de paroi couverte) doit être importante, sinon la plaque n'absorbe rien du tout, quel que soit son Q.

J'ai pas le temps de développer mais tu te mélanges un peu les pinceaux. Une plaque perforée est un résonateur de Helmholtz multiple. Chaque trou est un évent. Le pourcentage de perforation doit être plutôt faible pour une efficacité en tant que résonateur de Helmhotz.
ClementW
Pro-Divers.
Pro-Divers.
 
Messages: 639
Inscription Forum: 09 Mar 2007 10:23
Localisation: Ile de France
  • offline

Message » 05 Aoû 2009 19:38

Je lirais ton développement avec attention, merci.
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4527
Inscription Forum: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 22 Sep 2009 17:43

faute de développement, j'ai trouvé sur le site de b. schmerber le commentaire suivant à propos des résonateurs:
"Il semblerai d'après certains essais effectués par des visiteurs de mon site que l'efficacité de ce procédé est très limitée. Je suppose que l'explication vient du fait que la bande de fréquence utile est assez faible, et surtout du fait que la seule surface qui absorbe de l'énergie est celle de l'évent. Cette surface est tout de même très petite proportionnellement à celle des murs provoquant les résonances gênantes, même si l'efficacité de cette surface est proche de 100% à la fréquence de résonance, les volumes d'air circulant dans l'évent restent hélas faible !."
ce qui corrobore mon intuition...
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4527
Inscription Forum: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 22 Sep 2009 20:23

Moi aussi je ne me satisfais pas des explications de Clement W et j’ai l’impression qu’il botte en touche avec le lien indiqué ou figure un travaux pratiques qui n’a de sens que pour celui qui le réalise :roll:

Le taux de perforation, défini par la rapport de la surface du col à la surface totale, soit dans le cas d’un résonateur de Helmholtz πR2/S, intervient dans la valeur théorique du coefficient d’absorption. Cependant, il existe un doute sur la surface S pour un objet de forme compliquée, qui dans le cas simple d’un résonateur parallélépipédique serait simplement l’aire de la surface rectangulaire de la face avant contenant le col :idee:

La particularité de ce type de résonateur par rapport aux panneaux fléchissants, c’est qu’ils se disposent partout dans l’espace, de préférence sur un ventre de pression, alors que les panneaux sont toujours adossés à un mur. Mais surtout l’unique terme raideur lié à la compression de l’air de la cavité en facilite grandement l’accord. Contrairement, au panneau fléchissant qui fait appelle à un deuxième terme de raideurs, celui de la plaque, qui introduit une incertitude supplémentaire pour les calculs avec des conséquences évidentes sur l’accord réel.
Avantage à Helmholtz :wink:
:) :o 8)
Bachi

La configuration dans mon profil


L'acoustique !? Le dernier de mes soucis ... le premier de mes problèmes !
http://www.conseils-acoustique.com
Avatar de l’utilisateur
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1900
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 23 Sep 2009 1:36

Ça serait bien, mais ce n'est pas si simple. L'efficacité dépend également du couplage entre les évents. Et comme j'ai dit plus haut elle dépend aussi du facteur Q qui lui même dépend de plusieurs paramètres, dont l'amortissement de l'air dans l'évent et/ou dans la cavité et la rigidité de l'enceinte. On est dans un domaine assez pointu pour lequel les formules simplifiées ne fonctionnent pas forcément. Des logiciels de simulation extrêmement coûteux basés sur la théorie et des résultats de mesures sont utilisés dans l'industrie pour la fabrication de silencieux de gaine ou de cheminée.

Pour Bachibousouk : l'absorption n'est normalement pas dépendante de la surface visible car en théorie le résonateur de Helmholtz doit être le plus rigide possible.
ClementW
Pro-Divers.
Pro-Divers.
 
Messages: 639
Inscription Forum: 09 Mar 2007 10:23
Localisation: Ile de France
  • offline

Message » 25 Sep 2009 8:48

En effet, l’aire d’absorption équivalente est indépendante de la surface visible.
Néanmoins, elle est directement proportionnelle à l’aire de la surface de l’évent, d’après les équations bien sûr. Ce qui fait penser qu’un tel résonateur utilisé seul a bien peu de chance d’être efficace.
Il faudrait donc en démultiplier le nombre en créent par exemple des surfaces entièrement dédiées à la pose de résonateurs de Helmholtz, il me semble :-?
:) :o 8)
Bouzouk

La configuration dans mon profil


L'acoustique !? Le dernier de mes soucis ... le premier de mes problèmes !
http://www.conseils-acoustique.com
Avatar de l’utilisateur
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1900
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 25 Sep 2009 13:38

Bachibousouk a écrit:elle est directement proportionnelle à l’aire de la surface de l’évent
Pas vraiment non plus. La vitesse de l'air dans l'évent est un élément primordial, un peu comme dans une kena ou une flûte de pan.
ClementW
Pro-Divers.
Pro-Divers.
 
Messages: 639
Inscription Forum: 09 Mar 2007 10:23
Localisation: Ile de France
  • offline

Message » 26 Sep 2009 15:46

Enfin, je veux bien croire que le modèle de calcul qui fait l’analogie avec l’oscillateur harmonique soit approché et ne tienne pas compte de tous les phénomènes physiques intervenants, mais de là à penser que des mécanismes liés à l’écoulement de l’air et des pertes par viscosité puissent doubler, tripler et quintupler l’absorption du résonateur me surprend un peu. Mais je demande qu'à apprendre :wink:
:) :o 8)
Bousouk

La configuration dans mon profil


L'acoustique !? Le dernier de mes soucis ... le premier de mes problèmes !
http://www.conseils-acoustique.com
Avatar de l’utilisateur
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1900
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline


Retourner vers Correction Acoustique Passive

 
  • Articles en relation
    Dernier message