Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: le schtroumph grunge et 15 invités

Les Lecteurs CD & SACD

Le Topic du lecteur de SACD SONY SCD-XA5400ES

Message » 02 Oct 2009 21:24

safe a écrit:
iceman a écrit:PAT si toi tu es sourd la moitié du forum l'est aussi :P :P



Ah bon ? Pat est sourd à ce point ? :mdr:


Bon ca suffit les djeuns !! :mdr: :mdr: Comment?? Tu peux répéter plus fort ??? :lol: :mdr: :D
Pat95
 
Messages: 3585
Inscription: 15 Mai 2001 2:00
Localisation: Le Neuf Cinq....
  • offline

Annonce

Message par Google » 02 Oct 2009 21:24

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Oct 2009 14:09

tu peux nous croire, la différence existe Pat95 avec cette platine... aller, file l'acheter, zou !! (peut-être réduc pour toi avec carte vermeille :mdr: )
chris lo
 
Messages: 3165
Inscription: 22 Avr 2003 18:01
Localisation: Roazhon (Breizh)
  • offline

Message » 05 Oct 2009 16:35

chris lo a écrit:tu peux nous croire, la différence existe Pat95 avec cette platine... aller, file l'acheter, zou !! (peut-être réduc pour toi avec carte vermeille :mdr: )


Salut Chrislo. commentttttttttttt ???? J'ai pô compris... :mdr: :mdr:
Bon sérieusement, vous m'avez mis l'eau à la bouche, cette platine sera mienne dès que je peux.. Je vais attendre quand même qu'elle baisse un poil...
Pat95
 
Messages: 3585
Inscription: 15 Mai 2001 2:00
Localisation: Le Neuf Cinq....
  • offline

SONY contre NAD M 5

Message » 31 Oct 2009 23:15

Bonsoir,
Je suis en train d'écouter la clémence de Titus de Mozart en multicanal sur mon NAD M 5.
C'est un régal.
Pourtant, jusqu'à ce soir vos appréciations dithyrambiques me faisaient baver sur la SONY SCD-XA5400ES.
Or, j'apprend que les revues allemandes, qui ne donnent pas des appréciations absolues en l'air mais comparent soigneusement les produits et établissent un classement, classent la NAD M 5 en Référence avec 115 points alors que la SONY SCD-XA5400ES n'est classée qu'en High End avec seulement 100 points.
Exit donc SONY.
La NAD M 5 se trouve à partir de 700 euros sur le net.
hiep
 
Messages: 149
Inscription: 10 Oct 2007 18:24
  • offline

Message » 01 Nov 2009 12:20

Hiep, donnes un lien stp sur ce classement, ou bien peux tu faire un copié collé, afin que l'on voit ce qu'ils comparent exactement?
Pat95
 
Messages: 3585
Inscription: 15 Mai 2001 2:00
Localisation: Le Neuf Cinq....
  • offline

Message » 01 Nov 2009 16:05

Très belle platine que cette NAD M5, dommage qu'elle ne sorte pas le flux numérique via HDMI.

PS : le lien est en première page de ce topic dans la catégorie test.

@+
Avatar de l’utilisateur
safe
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9735
Inscription: 25 Sep 2000 2:00
Localisation: longjumeau, france

Message » 01 Nov 2009 18:22

Merci Safe, mais c'est en Teuton !! J'y comprends que dalle!! :o
Pat95
 
Messages: 3585
Inscription: 15 Mai 2001 2:00
Localisation: Le Neuf Cinq....
  • offline

Message » 03 Nov 2009 19:23

Chose promis, chose due.

Dans la lignée de ma filière sur les lecteurs SACD Sony deux canaux, un petit descriptif technique du SCD-XA5400ES à partir du contenu du manuel technique de maintenance de l'appareil.

Je poste finalement ici plutôt que dans la filière précitée pour regrouper les informations.

Si cela vous intéresse, je peux mettre les éléments saillants en schémas pour plus de clarté.

Bonne lecture !

Et si vous lisez des choses peu claires ou incohérentes, n'hésitez pas à me le signaler ou à corriger.


Je conserverai pour la description du SCD-XA5400ES l'organisation adoptée pour les autres lecteurs décrits dans la filière sur les lecteurs deux canaux : mécanique de lecture, circuits de traitement numérique du signal, étages analogiques, alimentations, et réalisation.

Du point de vue mécanique, le SCD-XA5400ES est un lecteur classique, avec une mécanique de chargement par tiroir.

L'électronique de gestion rompt avec celle que l'on trouve dans les lecteurs multicanaux des générations précédentes (SCD-XA333ES, SCD-XA3000ES, SCD-XA777ES, et SCD-XA9000ES), qui étaient dans la lignée de la mécanique du SCD-555ES. La gestion de la mécanique et la démodulation des signaux lus par la diode laser mixte CD/SACD sont effectuées dans un unique grand circuit à haute intégration : le Sony CXD9927R. Cette puce incorpore à la fois l'amplificateur des signaux extraits par la diode laser, le processeur numérique qui contrôle les parties en mouvement et corrige les erreurs de lecture, la fonction de décryptage des signaux lus sur un SACD, et les transmetteurs S/PDIF (pour la sortie numérique CD) et HDMI (la sortie numérique SACD multicanal). La sortie HDMI comporte principalement dix sorties : huit sorties de données, et deux sorties de signal d'horloge, en opposition de phase l'une par rapport à l'autre. Deux autres sorties semblent dédiées à la synchronisation entre l'électronique du récepteur et le transmetteur du lecteur. Quelque soit le type de disques lu par la platine (CD ou SACD), le CXD9927 envoie un flux numérique par le même chemin de données vers les étages de traitement numérique du signal.

Ce traitement numérique du signal est effectué par une unique puce de conversion numérique/analogique Burr Brown DSD1796DBR. Ce circuit accepte tant des données au format PCM issues de CD que des données en DSD issues de SACD. Les données envoyées par le CXD9927 sont reçues soit par les entrées PCM, soit par les entrées DSD du convertisseur (cela signifie très clairement que le CXD9927 n'opère aucune transformation des signaux PCM en signaux DSD). L'horloge maîtresse côtoie le convertisseur. Elle est basée sur un quartz qui oscille à la fréquence de 22,2792 Mhz. Cette fréquence est approximativement deux fois inférieure à la fréquence de l'horloge des premiers lecteurs SACD Sony. L'oscillation du quartz passe par un étage tampon avant d'être envoyée vers les différents circuits numériques, dont le convertisseur.

Le DSD1796 est un convertisseur numérique/analogique intégré qui inclut un filtre numérique, un modulateur mixte delta-sigma et à échelle, et la conversion du numérique vers l'analogique est effectuée grâce à la commutation aléatoire de plusieurs sources de courant (une technique désormais très répandue). Le filtre numérique qui agit sur les signaux PCM effectue un sur-échantillonnage 8x (fréquence de sortie 352,8 kHz) et affiche, selon le fabricant, une résolution de 24 bits. L'atténuation des parasites hors-bande est spécifiée à 98 dB, ce qui est excellent sans être représentatif de l'état de l'art. Le DSD1796 incorpore également un filtre numérique qui agit sur les signaux DSD, afin de réduire le bruit ultrasonique de quantification qui caractérise ce format. Les sorties des canaux de gauche et de droite du DSD1796 sont de type différentiel.

Chacune des sorties différentielles du DSD1796 est suivie par un étage différentielle de conversion courant/tension formé par un double amplificateur opérationnel Burr Brown OPA2132UA/2K5. Les signaux différentiels passent ensuite par un double amplificateur opérationnel intégré NJM2114 (une version du 5532 avec une vitesse de balayage en tension et une bande passante supérieure), qui effectue le filtrage passe-bas pour retirer les signaux ultrasoniques, notamment ceux inhérant à la mise en forme du bruit numérique du DSD. Les deux sorties du 2114, qui sont en opposition de phase, sont reliées aux sorties XLR après un couplage en alternatif par un condensateur chimique de 100 µF en parallèle avec un condensateur à film de 100 nF. Les sorties sont donc en symétrique vraie. La fonction de sourdine est implantée grâce à des relais sur les deux branches de la sortie.

Les sorties asymétrique sur prises RCA, quant à elle, sont également couplées en alternatif, et sont obtenues au moyen d'un double AOP OPA2132, qui désymétrisent les signaux pris à la sortie des filtres passe-bas. Là aussi, la sourdine est implantée grâce à des relais.

La sortie casque est prise depuis les sorties asymétriques. Un AOP intégré NJM2043 sert d'étage tampon.

Les circuits d'alimentaton sont basés sur trois transformateurs.

Un petit tansormateur EI suivie de deux alimentations régulées permet le maintien en veille de l'électronique de contrôle de l'appareil. Celle-ci enclenche un relais pour mettre sous tension deux autres transformateurs, de type R-Core, qui servent à alimenter la mécanique, ainsi que les circuits numériques et analogiques du lecteur.

Le premier de ces deux transformateurs comporte trois enroulements secondaires, suivis chacun d'un pont de diodes. Il y a trois alimentations régulées (dont une double régulation) pour l'afficheur fluorescent et une double régulation pour les circuits de motorisation de la mécanique de lecture.

Le second transformateur comporte quatre enroulements secondaires suivis de ponts de diodes. Le premier enroulement secondaire est suivi de trois régulateurs de tension intégrés formant double et triple régulation pour les circuits de la carte de contrôle, dont une partie des alimentations du CXD9227. Le deuxième enroulement secondaire est suivie de quatre régulateurs intégrés, également pour les circuits de la carte de contrôle et une autre partie des alimentations du CXD9227. Le troisième enroulement secondaire est suivi d'un régulateur intégré lui-même suivi de deux autres régulateurs intégrés, un pour les circuits d'horloge, l'autre pour le convertisseur DSD1796. Le quatrième enroulement secondaire est suivi d'une régulation symétrique à +/-12V pour alimenter les circuits analogiques et une troisième alimentation régulée pour les circuits de sourdine.

Il faut ajouter qu'un filtre secteur à base d'une self et de deux condensateurs est placé après le câble d'alimentation.

Le boîtier du SCD-XA5400ES est proche d'un boîtier de type frame and beam. Le châssis est formé par quatre paroies verticales fermées par un couvercle, le fond, et la façade. La carte de contrôle et de gestion de la mécanique, la carte audio, et la mécanique sont montés sur des supports en métal visés sur le fond. Les deux transformateurs R-Core sont également montés sur deux plaques de métal visées sur le fond de l'appareil. Les quatre pieds du lecteurs reprennent le principe des vis de fixation excentrées.

La mécanique de lecture entière porte la référence CDM-66F/DVBU101. Elle comporte l'ensemble de lecture optique KHM-313CAB/C2RP, monté sur une base en matière plastique. Ce bloc de lecture est monté en quatre points par des rondelles isolantes sur un suport en matière synthétique.

Les composants passifs du SCD-XA54000ES me parraissent tous être standards. Sony a donc rompu sa longue tradition de remplir ses lecteurs de gamme ES de composant dits "audiophiles".

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10263
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 03 Nov 2009 19:36

Donc à te lire, peut on en conclure que ce lecteur est le "béabas" d'un lecteur CD/SACD sans prétention ? construit correctement et sans plus ? contrairement aux générations précédentes construient comme du THDG?
ozata1
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2332
Inscription: 29 Jan 2006 20:04
  • offline

Message » 03 Nov 2009 19:37

en tout cas merci Scytales! :P :wink:
ozata1
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2332
Inscription: 29 Jan 2006 20:04
  • offline

Message » 03 Nov 2009 20:40

ozata1 a écrit:Donc à te lire, peut on en conclure que ce lecteur est le "béabas" d'un lecteur CD/SACD sans prétention ? construit correctement et sans plus ? contrairement aux générations précédentes construient comme du THDG?


Du très haut de gamme dans les générations précédentes de Sony, c'est le CDP-R10/DAS-R10, le SCD-1... Les lecteurs ES n'allaient tout de même pas jusqu'au niveau de raffinement de ces appareils dans l'usinage ou la réalisation. Mais il est vrai qu'au niveau de prix du 5400ES, Sony m'avait habitué à vendre des lecteurs avec des circuits un peu plus fournis.

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10263
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 04 Nov 2009 20:36

Scytales a écrit:
ozata1 a écrit:Donc à te lire, peut on en conclure que ce lecteur est le "béabas" d'un lecteur CD/SACD sans prétention ? construit correctement et sans plus ? contrairement aux générations précédentes construient comme du THDG?


Du très haut de gamme dans les générations précédentes de Sony, c'est le CDP-R10/DAS-R10, le SCD-1... Les lecteurs ES n'allaient tout de même pas jusqu'au niveau de raffinement de ces appareils dans l'usinage ou la réalisation. Mais il est vrai qu'au niveau de prix du 5400ES, Sony m'avait habitué à vendre des lecteurs avec des circuits un peu plus fournis.


Merci pour cette synthèse Scytales. Peux tu préciser ta pensée et citer d'autres lecteurs Sony de la gamme ES mieux fournis qualitativement et avec un tarif de sortie < 1100 euros ?

As tu eu la chance de l'écouter ?? Qu'en penses tu ?

Merci d'avance.
Avatar de l’utilisateur
safe
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9735
Inscription: 25 Sep 2000 2:00
Localisation: longjumeau, france

Message » 04 Nov 2009 21:14

Non, je n'est pas écouté cette XA5400ES.

Un lecteur ES plus fourni pour moins de 1 100 euros ? Le CDP-XA20ES, par exemple : mécanique à optique fixe (comme sur le SCD-1), un DAC avec filtre numérique intégré à quadruple sorties différentielles (deux sorties différentielles par canal), avec sur chaque canal une puce tampon Sony à doubles sorties différentielles en courant, et l'électronique qui va ensuite dernière, sortie fixes et variable, avec un réglage de niveau motorisé et télécommandable (si!). US$700 à l'époque !

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10263
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 04 Nov 2009 21:27

Pour finir,

quel serait le point faible de cette platine ( 5400ES ) au niveau électronique et quel est son point fort ?

Merci.
Avatar de l’utilisateur
safe
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9735
Inscription: 25 Sep 2000 2:00
Localisation: longjumeau, france

Message » 04 Nov 2009 21:48

Un point faible ? Je n'en vois pas vraiment, du haut de mes très modestes moyens. On peut simplement espérer que la durée de vie du bloc optique soit moins sujette à caution que le bloc KHM230 des SCD-555ES, SCD-XA333ES, SCD-XA777ES, SCD-XA3000ES et SCD-XA9000ES, qui, selon quelques utilisateurs qui s'expriment sur le net, était rincé au bout de quelques années d'utilisation seulement et devait être échangé en SAV.

Un point fort ? Personnellement, je ne vois rien de particulièrement saillant. Tout me paraît sérieusement conçu et assemblé. Le bienfait de la sortie numérique HDMI, peut-être ? Mais là, c'est aux utilisateurs de s'exprimer !

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10263
Inscription: 31 Mar 2002 2:00


Retourner vers Lecteurs CD & SACD

 
  • Articles en relation
    Dernier message