Modérateurs: Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Les installations HiFi des forumeurs de HCFR.

Audiotec G150 - Histoire d'une restauration

Message » 30 Juil 2011 12:22

Petite histoire de la restauration d'une chaine HiFi de 1978.

Les enceintes

J'ai commencé par m'occuper des enceintes : la suspension tombait en poussière sur les 4 HP de 25cm. De la poussière mais heureusement rien de cassé. Les HP sont appairés deux à deux, indispensable pour la symétrie du push-pull, je les ai donc numéroté pour ne pas avoir de problèmes par la suite.

Image

Les suspensions ont une taille particulière, heureusement la boutique TLHP en avait des frais pour ces Audax. Ce sont des suspensions à très fort débattement, la pose est assez délicate…

Image

J'ai fait une coupe des enceintes pour ceux que ça intéresse. La taille est réduite deux fois : la première par l'utilisation du push-pull, la deuxième car le caisson est rempli d'absorbant (du Kapok).

Image

La référence du HP est HD24S45 en 15Ohm. J'ai trouvé des versions similaires mais rien sur du 15Ohm. Il semble que dans la seconde version des enceintes, il n'y avait pas d'évent.

Mon avatar est le tampon du menuisier qui réalisait le placage noyer des éléments.

Le préampli

Le préampli ici est dans sa version U pour "universel", en effet la sortie normal du préampli est de 250mV pour coller avec la sensibilité des amplis de la marque, cette version offre un jeu de carte enfichable supplémentaire pour une sortie de 1,5V destinée à un autre ampli ou peut faire office de sortie casque. Elle drive très bien le K702.
Le signal rentre par des prises jack soudés directement sur le circuit imprimé à gauche et ressort à droite. Les commandes de la face avant suivent ce trajet pour que le signal ait le chemin le plus court.

Image

Voici une photo du préampli avec les cartes mise à jour : au casque (AKG K702), absolument aucun bruit n'est percevable (et je précise que j'ai moins de 25ans… :oldy: ) jusqu'à environ 75% du potar après on commence à entendre le bruit. Sur l'entrée vinyle, il faut mettre le potar à 60% pour entendre quelque chose, ce qui n'est pas gênant puisque je n'utilise jamais le potar à plus de 40%.

Avant la restauration, du bruit était perceptible potar à 10%, la faute à ces condensateurs français "CEF" à la tenue dans le temps douteux…

Les plus observateurs auront remarqué comment les résistances sont soudés sur le circuit imprimé : surélevées pour être moins "stressée" par l'action du fer à souder.

Image

Le triple-ampli

Le plus gros de la restauration c'est fait sur le triple ampli, contrairement au préampli pas de carte enfichable mais un monstre de 20kg à démonter vis par vis : un véritable enfer ! :zen: L'intérieur révèle :
- 3 transfos "double C" bobinés par Audiotec pour obtenir une symétrie parfaite entre les deux canaux.
- 12 condensateurs de filtrage de 2200uF 100V, le circuit fonctionne à une tension élevé : 90V redressé.
- 2 modules d'amplifications de 80W avec 2 paires de transistors NPN PNP complémentaires appairés.
- 4 modules d'amplifications de 55W avec 1 paires de transistors NPN PNP complémentaires appairés.

La restauration a consisté à changer les condensateurs chimiques et vérifier à l'oscilloscope le bon fonctionnement des modules. J'ai remplacé les 2*2200uF par un seul 4700uF d'un bon diamètre.

Les transfos ont été "enrobé" et découplé du reste de l'appareil de façon à ce qu'il soit impossible de décerner la marche de l'arrêt (ce qui peut poser problème car il n'y a pas de voyant sur cet appareil…). L'alimentation du filtre actif se trouve au sein de l'appareil, au milieu, entre les modules 55W (aigus droit et gauche) où un troisième enroulement a été rajouté spécialement.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Le filtre actif

J'ai terminé par le filtre actif, on voit la belle quantité de polystyrène à l'intérieur. J'ai changé les chimiques, nettoyé les potars et repéré le niveau pour un gain nul.

Image

Image

Image

La source

L'acquisition logique pour accompagner cette chaine était la platine vinyle avec son bras Audio-Technica de 12" en S et la cellule MM AT-20Sla à profil de diamant Shibata. La courbe de réponse était livrée avec, pas besoin de faire une photocopie c'est une ligne droite.
L'entrainement est direct et d'origine Matsushita. Je possède une SL1200 MK2, monstre de fiabilité, et ce moteur fait encore mieux car l'axe est sous vide d'air, la graisse au bout de 34 ans est neuve…

Image

L'AT-1009 :

Image

Les problèmes rencontrés

La connectique a posé quelque problèmes puisqu'il s'agit de :
- mini jack sur préampli <=> filtre actif. Les mini jack sont soudés sous le chassis de l'appareil, technique reprise sur un filtre actif Kanéda commercialisé par la maison de l'Audiophile, qui permet d'avoir des longueurs de câble (et une importance de ces derniers) réduite à presque rien.
- din 6 / 7 entre filtre actif <=> triple ampli
- Hirschmann secteur 6 pins pour le câble d'enceinte, et j'ai eu beaucoup de chance que l'ancien directeur de la boite en avait encore… :ohmg:

Ces problèmes deviennent des avantages car : on ne fait pas souvent de tests de câbles, niveau connectique on est limité au Neutrik (pas chère, efficace, solide), on fait les câbles sur mesure donc coût de revient ridicule.

Le grand final

À l'époque, il fallait attendre 6 mois avant de pouvoir récupérer sa chaîne qui était fournie avec les courbes de mesures spécifiques car "La garantie d'une mesure est préférable au meilleur des slogans publicitaires". Ça sonne très objectiviste tout ça… :hehe: Le prix quand à lui était de 16000FF en 1978 pour toute la chaîne, sachant que certains amplis Luxman HdG étaient à 11000FF ça donne une idée du débattement.

Image

Pour ce qui est de l'utilisation, j'ai ajouté pour la lecture des oeuvres modernes, un portable dont la gestion des batteries est si catastrophique (le fameux macbook pro de 2006) qu'il est maintenant sédentaire.

Un système en apparence compliqué mais qui au final est très facile d'utilisation, pas de superflu (le réglage des tonalités et désactivé par défaut) mais des petites choses très utile que l'on ne voit plus :
- boutons -20, -40 et -60dB, indispensable pour une écoute faible niveau avec toute la dynamique de l'écoute "orchestre" ou pour lire une source à 1,5V, je rappelle que j'ai 250mV de sensibilité sur les amplis…
- un seul bouton "secteur" pour allumer tous les appareils.

Un CR ?

Si on définit un système par rapport à ses défauts et bien je dirais… euh… que c'est un gouffre pour mon budget 45 tours 30 cm… :ko:

---

Édit : mise à jour de la photo
Dernière édition par poussi_pousse le 13 Nov 2011 21:31, édité 3 fois.
poussi_pousse
 
Messages: 640
Inscription: 17 Sep 2009 14:05
Localisation: Ct-Fd / Gergovie Val d'Allier
  • offline

Annonce

Message par Google » 30 Juil 2011 12:22

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 30 Juil 2011 14:32

33 ans et toute sa sublime.....et le portable il est de la meme époque ??...a cette epoque j'avais 10 ans et je commencait (deja) a m'interresser a la hifi.il m'a fallu 4 ou 5 ans de plus pour avoir mon premier amplis (un onkyo 2*25w qui marche toujours) ensuite le grand saut a été fait en 86 pour avoir un "vrais" amplis de puissance fait maison sur la bise d'un kit elecktor "ca marchait d'enfer".il etait relier a une platinne k7 teac 3 tetes dbx (sans preamplis) et une paire de jmlab 706 opale. (les hp sont toujours ok mais la courroie de la platinne k7 a laché mais elle est toujours chez moi au dessus de mon amplis actuel)

bref du grand souvenir....et encore bravo pour cette realisation qui me rapelle pliens de bonne choses.....
pascal 95
 
Messages: 2104
Inscription: 24 Mar 2007 22:50
Localisation: luzarches 95
  • offline

Message » 31 Juil 2011 1:07

Merci, j'ai commencé avec une chaîne "diapason or" : ampli marantz PM6010 OSE / Nad C320BEE, Kef Cresta II / Mission M73, Philips CD723… Bref les classiques modernes pour bien commencer dans la Hi-Fi. C'est après avoir écouté la chaîne restaurée que j'ai jeté toutes mes revues de HiFi, je les ai donné à la déchetterie mais ils en n'ont pas voulu, j'ai dû creuser un trou et les enterrer une nuit de pleine lune comme il est normal de le faire.

pascal 95 a écrit:et le portable il est de la meme époque ??.


Un MacBook Pro 2006, qui a tellement ripé de CD que le lecteur à rendu l'âme il y a peu de temps…

Je me suis rendu compte en regardant des photos d'installations que j'avais oublié le plus important, mais si :roll: : les câbles !!!

Image

J'ai quand même trouvé le moyen d'avoir deux marques de câbles, mais non c'est pas le résultat d'une écoute, c'est juste que j'avais pas acheté assez de Klotz :hehe: … Qui sait, un jour je passerai en full-Klotz, comme le zénith d'Auvergne :mdr:
poussi_pousse
 
Messages: 640
Inscription: 17 Sep 2009 14:05
Localisation: Ct-Fd / Gergovie Val d'Allier
  • offline

Message » 11 Aoû 2011 18:19

Félicitations pour ton travail exemplaire ! Je suis certain que le patron d'Audiotec doit être très content (mais quel âge peut-il donc avoir ?)

Quelle émotion de retrouver cette chaine devant laquelle j'étais resté baba quand elle est sortie ! Le patron d'Audiotec n'étais pas un rigolo : il avait des principes et en donnait pour leur argent à ses clients ! Cette chaine triamplifiée avaient fait sensation lors de sa présentation au Festival du son : M. Walker fondateur de Quad, grand admirateur d'Audiotec, était très admiratif devant les résultats donnés par cette chaine et par la philosophie de la marque...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 52786
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 12 Aoû 2011 14:43

bonjour

superbe CR de ton aventure
et merci à toi de nous faire découvrir ce joyau de la hifi
:D
Avatar de l’utilisateur
bobim
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 25724
Inscription: 05 Mar 2002 2:00
Localisation: ici et ailleurs
  • offline

Message » 12 Aoû 2011 16:33

Superbe ! :o :D :D
Mahler
 
Messages: 12953
Inscription: 19 Mar 2006 18:27
  • offline

Message » 12 Aoû 2011 16:34

C'est après avoir écouté la chaîne restaurée que j'ai jeté toutes mes revues de HiFi, je les ai donné à la déchetterie mais ils en n'ont pas voulu, j'ai dû creuser un trou et les enterrer une nuit de pleine lune comme il est normal de le faire.


:mdr: :mdr: :mdr:
Mahler
 
Messages: 12953
Inscription: 19 Mar 2006 18:27
  • offline

Message » 13 Aoû 2011 9:06

Mahler a écrit:
C'est après avoir écouté la chaîne restaurée que j'ai jeté toutes mes revues de HiFi, je les ai donné à la déchetterie mais ils en n'ont pas voulu, j'ai dû creuser un trou et les enterrer une nuit de pleine lune comme il est normal de le faire.


:mdr: :mdr: :mdr:


Notre ami a 22 ans ! Il démarre sa vie d'audiophile par le meilleur !

Les HP, de mémoire, étaient des Philips !

Le boss d'Audiotec pestait contre les fabricants européens de composants et disait toute son admiration face aux Japonais et à la qualité de leurs produits...

Il était importateur des casques Stax... et en fabriquait aussi un lui-même qui avait été choisi comme référence par Hifi stéréophonie la grande revue allemande de l'époque... Ce casque était une tuerie : les gens de Stax en avait acheté un... et s'en sont inspirés par la suite...

Quel dommage que cette marque ait disparu peu après l'élection de 1981... Son patron avait sa langue bien pendue et un comportement assez rude... il avait ridiculisé le patron d'une revue de hifi, à la suite d'une histoire qui avait commencé de façon cocasse, en la racontant à qui voulait l'entendre de ses connaissances professionnelles...

Le patron de presse en question arrive donc dans le stand à la fin de l'installation, le jour réservé aux professionnels...
Il demande au patron d'Audiotec si ça va...
M. Vaissaire qui installait justement la chaine de ci-dessus lui répond :"J'ai des résonnances dans le bas..."...

Qu'à cela ne tienne, le patron de la revue hifi s'est alors accroupi pour écouter les résonances dans le bas... :lol: :lol:

Le patron de revue en question est l'inventeur du fameux "fruité du bas médium" qui a fait florès depuis cette époque lointaine et s'est répandu dans les milieux hifi jusqu'à nos jours pour devenir une expression culte sur HCFR et aileurs : c'était son surnom dans le métier voici déjà plus de 30 ans ! :mdr:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 52786
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 13 Aoû 2011 20:22

Je n'aurais qu'un seul mot : bravo !

Mais j'en rajoute quant même : non seulement il est dit que cette chaîne est d'une qualité exceptionnelle, ce qui justifie pleinement sa réhabilitation, mais encore ce remarquable travail mérite d'être cité comme un louable effort de préservation du patrimoine de la hifi française. :)

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10538
Inscription: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 31 Aoû 2011 13:04

haskil a écrit:Notre ami a 22 ans ! Il démarre sa vie d'audiophile par le meilleur !

Les HP, de mémoire, étaient des Philips !


Tout à fait : des AD0211 SQ8 pour le médium (enduit d'une substance noir à l'intérieur pour lisser la courbe de fréquence) et des AD0163 T8 pour l'aigu, le grave Audax HD24S45. La première version était en full Audax (HD13D37 BM, HD13D34).

haskil a écrit:Il était importateur des casques Stax


Ils devaient fournir un système d'une qualité au moins équivalente que lors d'une écoute d'un électrostatique STAX ! Ce qui n'était pas une mince affaire…
poussi_pousse
 
Messages: 640
Inscription: 17 Sep 2009 14:05
Localisation: Ct-Fd / Gergovie Val d'Allier
  • offline

Message » 13 Nov 2011 21:57

Image

Ambiance années 70 pour la photo ; la réalisation des caches des enceintes (avec le logo d'origine !) permet de remonter le temps pour certains, de le découvrir ou de se l'imaginer pour d'autres… Les enceintes ont retrouvé leurs silhouettes, les anciens caches en mousse étaient partis en poussière depuis longtemps. Les nouveaux avec armature en bois et tissu acoustique n'auront pas ce problème.
poussi_pousse
 
Messages: 640
Inscription: 17 Sep 2009 14:05
Localisation: Ct-Fd / Gergovie Val d'Allier
  • offline

Message » 15 Nov 2011 9:37

C'est une super restauration que tu fais là. :D

Tu as des photos plus récentes de ton travail ?
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 15 Nov 2011 19:40

Image

Image

Image

Image

Image

Image

---
Merci :thks:

NOIR a écrit:Tu as des photos plus récentes de ton travail ?


J'ai mis à jour les photos du triple-ampli dans le premier post donc il est à jour.

Sur le filtre-actif, je mettrai à jour : j'ai soudé le câble de modulation sur les entrées de façon à ce qu'il soit juste en dessous des sorties du pré-ampli. J'ai réalisé le "coffret" plaqué noyer aussi.

Sur le pré-amp j'ai fait des mises à jour sur les condensateurs : j'avais lu sur le site du Pr. Leach des remarques intéressantes concernant les condensateurs céramique et les silver-mica. La grande majorité des remarques sont d'ailleurs faites sur le triple-ampli. Je ferai des photos.

Et je termine sur les enceintes qui sont à jour ! La photo postée est la toute dernière version avec les caches. :D
Dernière édition par poussi_pousse le 22 Juin 2012 18:53, édité 2 fois.
poussi_pousse
 
Messages: 640
Inscription: 17 Sep 2009 14:05
Localisation: Ct-Fd / Gergovie Val d'Allier
  • offline

Message » 18 Déc 2011 1:43

Superbe ouvrage ! Au service d'une marque mythique et de tes émotions. Félicitations !

A propos d'Audiotec, le canadien Gilles Poirier, preneur de son et auteur d'un guide de la haute fidélité datant de 1973, écrivait : " c'est ce que j'ai entendu de plus beau ". En retour, la marque semble avoir fait sienne le protocole de test d'écoutes que Poirier avait mis au point, à juste titre : celui-ci est particulièrement abouti et instructif.
:wink:
holggerson
 
Messages: 1026
Inscription: 11 Nov 2008 15:34
Localisation: Île-de-France & Rhône-Alpes
  • offline

Message » 15 Jan 2012 1:26

holggerson a écrit:Superbe ouvrage ! Au service d'une marque mythique et de tes émotions. Félicitations !

A propos d'Audiotec, le canadien Gilles Poirier, preneur de son et auteur d'un guide de la haute fidélité datant de 1973, écrivait : " c'est ce que j'ai entendu de plus beau ". En retour, la marque semble avoir fait sienne le protocole de test d'écoutes que Poirier avait mis au point, à juste titre : celui-ci est particulièrement abouti et instructif.
:wink:


Merci, je réponds un tard, tu comprendras pourquoi :wink:

Il faisait référence à l'enceinte E65N qui est probablement l'enceinte la plus connu d'Audiotec car elle est restée dans le catalogue de 1966 (Audiotecnic) à 1974 (Audiotec).

Voici le document en question :

Image
Image

La description officielle :

Image
Image

------

Petite introduction :

En mars 1971, l'AFDERS avec Albert Laracine (chef de groupe à l'ORTF) organisent une conférence sur "Les problèmes de la prise de son en stéréophonie". Un "ensemble de reproduction de qualité indiscutable" est nécessaire pour mener à bien l'opération. C'est ainsi que le Studio Charcot accueil l'ensemble E65N Audiotec. L'enregistrement / lecture est assuré par un Revox A77 "spécialement modifié" tournant à 38cm/s.

Georges Batard, président de l'AFDERS, pilote le préampli Audiotec PR806. On aperçoit Mr Vaissaire (derrière l'ampli Audiotec A860 sur la table).

Mr Vincent au Haut-bois, Mlle Quéméré au Piano.
Image

------

Audiotec E65N - Début d'une restauration

En vrai, elles sont aussi impressionnantes que sur les photos… La caisse est absolument inerte (renforts interne), remplie de KAPOK. Le modèle présenté date sûrement de 1970.

ImageImage

Le filtre, "trop souvent négligé" selon Mr Vaissaire : Je crois que les photos se passent de tout commentaire…

Image
Image

Parlons des HP, l'enceinte est équipée en Princeps. 2 x 21x32cm (8x12") "spéciaux" pour le grave. 10cm (4") dans le médium et un 6,5cm (2,5") dans l'aigu.

Image

Petite explication sur l'espèce d'enduit qui recouvre les HP : "En outre, des traitements exclusifs des membranes et des suspensions, mis au point dans notre laboratoire, assurent au médium et à l'aigu un naturel et une présence remarquables résultant de l'élimination de la coloration propre et de la distorsion. Ces opérations délicates, qui demandent beaucoup de temps et de soin, ne sont pas réalisables dans une fabrication en grande série. Les haut-parleurs que nous employons sont fabriqués suivant nos spécifications, leurs caractéristiques ont été déterminées en fonction du travail que doit fournir chacun d'eux."

Les HP ne sont pas seulement enduit à l'extérieur, il sont aussi couvert de l'intérieur (brevet). Sur le TW2 Princeps :

Image
Image
Image

La restauration va consister à changer le tissu acoustique, vérifier les composants (pour le principe…), des haut-parleurs (suspension mousse du tweeter :( ) et une petite (grosse) rénovation de la pièce de bois… Et non, ami audiophile, je ne changerai pas le câblage interne… Les prises bananes non plus…

La suite au prochain numéro… :ane:
:thks:

------

Petite mise à jour :

L’essentiel des HPs de l’enceinte (tous estampillés Princeps), nettoyés :

Image

On notera sur la photo, la présence de l’amortissement (du kapok) qui est disposé généreusement dans l’enceinte ainsi que la différence de densité entre les panneaux de novopan. Il s’agit de réduire les ondes stationnaires et les résonances au sein de l’enceinte. les trois cavités sont doublées et possèdent des renforts internes. L’ensemble est absolument inerte, parfaitement neutre :

Image

-----

MÀJ :

Voici une coupe de l'enceinte. Le jaune correspond au novopan de faible particules, le plus foncé aux fortes particules et le marron au bois brut qui sert de renfort dans l'enceinte. Le bleu est le kapok. Toutes les épaisseurs font au moins 22mm, à l'exception des parois internes qui font 30mm. On notera l'alternance des densités.

Image


-----

MÀJ :

Image

Image

Image

Image

Le diable se cache dans les détails : fiches bananes d'origines nettoyés et nouvelles vis !!! :mdr:

Image

La peinture a deux rôles :
- le premier est esthétique : pouvoir utiliser un tissu acoustique transparent sans que l'on voit le jaune du bois brut et avoir une finition sur l'arrière de l'enceinte.
- le second, que l'on ne doute pas sur une photo concerne… l'odeur qui se dégage du bois. :hehe:
poussi_pousse
 
Messages: 640
Inscription: 17 Sep 2009 14:05
Localisation: Ct-Fd / Gergovie Val d'Allier
  • offline


Retourner vers Installations Haute-Fidélité



cron