Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Home-Cinéma, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 5 invités

Discussions générales qui ne rentrent dans aucune autre catégorie

[CR] Ampli-tuner Anthem MRX-500

Message » 31 Aoû 2011 11:54

Hello,

Une nouvelle expérience dans mon aventure Home Cinéphile, l’exotique Anthem MRX 500.

Présentation et Critères de choix

L’Anthem est le 5eme amplificateur à prendre place dans mon meuble, après les Yamaha RXV 590RDS, RXV 430 RDS, RX-1800 et un Onkyo TX-NR 5008.

Le remplacement ne s’est pas fait sans craintes, puisque l’Onkyo était déjà capable de performances de haut niveau, notamment grâce à son système de correction embarqué, l’Audyssey Multi Eq XT32. L’efficacité du procédé est assez étonnante, mais la frustration de ne pas disposer des courbes de réponse en fréquence avant/après correction reste importante. En effet, il est toujours intéressant de voir ou les corrections ont été apportées, de connaître leurs limites, et ainsi préparer une correction passive ciblée et efficace.
Bien sûr, Audyssey propose ces prestations via un Kit Audyssey Pro (incluant licence, micro plus performant et logiciel), mais cela reste réservé à certains modèles (dont le 5008 ne fait pas parti) et implique un malus conséquent à la facture puisque le prix public du kit dépasse les 1000 euros…

Anthem, marque reconnue pour la qualité des ses produits très haut gamme, s’est décidée récemment à lancer une gamme d’intégrés assez ambitieuse. L’objectif étant de proposer des produits à l’amplification efficace, aux possibilités d’égalisation avancées (calibration propriétaire ARC) et le tout à un tarif relativement accessible. Quitte à se passer de tout un tas de licence et fonctionnalités pas vraiment indispensables, et facilement remplaçable par des fonctionnalités équivalentes sur les sources ou diffuseurs.

Voici comment l’Anthem RMX 500 s’est retrouvé chez moi, alimentant un pack Jamo THX D500 et nourrit par un Oppo BDP-93EU.

Déballage, Prise en main et Fonctionnalités

L’ouverture du colis s’est passée chez mon revendeur, c’est un aspect des plus appréciables, loin du service des « pousseurs de cartons » et participe à une prise en main plus rapide. L’emballage est soigné et le kit micro assez impressionnant, mais ce qui surprend le plus de prime abord, c’est les dimensions de l’intégré, qui se démarque par une profondeur étonnamment réduite. Madame est contente, j’ai pu réinstaller les portes du meubles A/V et il reste de la place pour dissimuler l’excédent de câble.

On se retrouve face à un design atypique lui aussi. Non pas que ce soit laid, mais ça reste assez primaire, loin de certaines production au design tendance. La finition elle est impeccable, et le potard à quelque chose de rassurant lorsqu’on le manipule.
La connectique n’est pas pléthorique, on retrouve l’essentiel avec notamment 4 entrées / 1 sortie HDMI. Au rang des absents, l’entrée multicanale pour décodeur externe. Pas de décodeurs intégré pour l’écoute de SACD non plus, il faudra prendre garde à disposer d’une source décodant le DSD pour en profiter.

Les relais HDMI sont bien plus discrets et rapides que ceux de l’Onkyo TX-NR 5008, et le signal semble réellement passtrough cette fois-ci. Une limitation tout de même, impossible de faire passer le signal avec l’amplificateur éteint.

Une configuration rapide est proposée lors de la mise en route de l’appareil, nous demandant par exemple si l’on souhaite utiliser la sortie vidéo analogique ou numérique, le nombre d’enceintes connectées et quelques autres détails.

Passés cette étape, on a enfin accès à un set up des plus complets (en résolution 480, ce qui n’est nullement gênant, même en projection) et facile d’utilisation. Les possibilités sont assez impressionnantes ! On commence par les réglages généraux de l’ampli : type et nombre d’enceintes (distances, coupures, niveaux…), préférences vidéos (avec 2 mémoires), calibration ARC (avec 2 mémoires également). Puis on enchaîne par un réglage des sources, où absolument toutes les entrées (vidéos et audios) sont assignables dans tout les sens. On peut définir pour chaque source : les préférences vidéos, le type de calibration ARC (audio, vidéo ou off), les priorités de décodages ou de dsp, la correction à appliquer au niveau des enceintes (indépendamment du niveau général déjà régler)… Bref, une mine !

La télécommande s’avère par contre assez basique, bien que donnant accès à toutes les fonctionnalités essentielles. L’affichage des données lues est par contre très facile, pratique pour connaitre le type et l’échantillonnage d’un flux.

ARC – Calibration en mode automatique

La promotion des intégrés de la marque s’est faite sur 2 points essentiellement : la réputation prestigieuse des préamplis haut de gamme de la marque, et la calibration ARC embarqué (Anthem Room Correction).

L’ARC à la particularité de déporté les mesures et le calcul des corrections sur un ordinateur personnel. Cela permet à la fois de diminuer les coûts liés à l’implantation d’un chipset et de ne plus être confronté aux limitations des puces intégrées. Des solutions équivalentes existent chez la concurrence, Audyssey en tête avec son Kit Pro, mais moyennant un surcout des plus important.

Le Kit de calibration à de quoi surprendre lorsqu’on est habitué aux micros des marques généralistes. Il comprend un microphone de qualité numéroté, un pietement orientable très stable et pratique, un CD-Rom d’installation du soft et un manuel en français.

L’installation du soft est des plus enfantine, et nécessaire dans sa version de base pour pouvoir prétendre aux mises à jours proposées sur le site de la marque. Toute la connectique est fournies, du câble USB du micro au câble reliant l’intégré au PC. Ce dernier s’avère malheuresement à la norme RS-232, chose plutôt rare sur nos ordianteurs aujourd’hui. Tout n’est pas perdu, puisque qu’un adaptateur RS-232/USB est possible. Attention cependant, tous les adaptateurs ne fonctionnant pas avec la même régularité, ce qui peut s’avèrer pénible en pleine calibration.

Anthem conseille et propose à la vente celui-ci : le Keyspan USA-19HS http://www.tripplite.com/en/products/model.cfm?txtSeriesID=849&txtModelID=3914, disponible pour une cinquantaine d’euros. Il fonctionne à merveille.

La calibration a été effectuée en mode automatique en respectant les 5 points de mesures préconisés. L’ensemble des mesures va définir la correction à effectuer sur chacune des voies, la première à régler les distances et niveaux.
Il nous est demandé de renseigner les enceintes utilisées, que ce soit en mode Movie ou Music par exemple, puis tout est automatique. Prévoir une bonne demi-heure pour réaliser les mesures et un environnement aussi calme que possible. Le micro est assez sensible, j’ai du mettre les enfants et les animaux à la porte.

Une fois les mesures effectuées et quelques minutes de calcul plus tard, voici ce que livre l’écran du PC :

Image

Uploaded with ImageShack.us

Image

Uploaded with ImageShack.us

La courbe cible est la bleue, la courbe mesurée la rouge et la courbe corrigée la verte.

L’expérience est des plus intéressante car avant même de passer aux écoutes ou à l’analyse des corrections apportées, on dispose enfin d’une représentation de la réponse des enceintes en fonction de la pièce. Mes 3 LCR sont identiques et les différences de mesure mettent en évidence les défauts de placements et l’incidence de certains meubles.

A titre d’exemple, l’énorme bosse de la Front Left qui se dessine entre 100 et 250 Hz reflète la proximité du mur latéral gauche. Je m’en doutais déjà, mais sans savoir dans quelles proportions cela l’affectait… Je sais aujourd’hui que l’amortissement du mur frontal ne sera pas suffisant pour réduire les réflexions primaires. Gros boulot en perpective sur la plage 100 / 500 Hz.

Puis lorsqu’on s’attarde sur les corrections appliquées, on peut se rendre compte du très bon boulot effectué. La courbe verte se rapproche vraiment de la cible de façon significative. Et que dire du caisson de basse ! C’est d’aileurs sur cette partie là qu’on se rend compte immédiatement du résultat à l’écoute.

Les résonnaces désagréables ont disparue, sans aucune perte d’impact pour autant et on constate un net progrès dans la clarté des dialogues, surtout lors de scènes mouvementés !

L’ARC mériterait un article plus détaillé, notamment concernant son mode manuel, mais il va falloir remettre cela à plus tard. Des soucis de compréhension du soft m’empêchent encore de l’exploiter, mon niveau d’anglais étant proche du médiocre.

En conclusion, je trouve que l'ARC fait déjà un travail remarquable en mode automatique. Il a m'a préférence au système Audyssey embarqué (même dans sa version XT32) de part ses possibilités d'affichage, de ciblage (dans son mode manuel), de profils (2 actifs en même temps, une infinité stockables sur PC) mais aussi dans son rendu.

En effet, c'est surtout le caractère bien trempé de l'Anthem qui rendre heurex ses propriétaires, et c'est la première fois qu'un système ne le dénature pas. L'audyssey, au demeurant performant lisse trop le signal à mon goût, tout en créant un artifice qui peut séduire en renforçant l'effet bulle. L'ARC au contraire préserve la précision de l'Anthem, tout en atténuant l'incidence de votre local.

Ajout : La notice de l'intégré à créer un trouble quand aux possibilités étendue de calibration en mode manuel : il ne semble finalement pas possible d'étendre la correction au delà de 5000 Hz sur plus de 2 canaux. La faute à un guide commun aux préamplis de la marque :wink: .

Et les écoutes dans tout ça ?

Dans le grand bain – Concerts multicanaux

Les écoutes se sont limitées à des sessions multicanales, mes enceintes ne se prêtant une prestation stéréo convaincante. Néanmoins, la musicalité tant vantée de l’appareil m’a poussé à démarrer par quelques concerts que j’affectionne.

Sting - Live a Berlin : 5.1 DTS HD

Il y a toujours quelque chose d’angoissant à lancer la première piste sur un ampli qu’on vient d’acquérir, les premières notes de l’orchestre balayent immédiatement les doutes. La où l’Onkyo 5008 parvenait à compenser par son effet bulle feutré et agréable, l’Anthem lui explose. L’espace est ouvert, diablement précis et parvient à détacher concrètement les instruments à la fois dans l’espace et sur la partition. La définition est importante, le rendu ciselé. A titre de comparaison, cela me rappelle assez les écoutes que j’ai pu faire sur de l’électronique Atoll. Une dynamique similaire, peut-être un peu plus droit, sans le côté qu’on pourrait qualifier « d’excessif » dans le haut du spectre.

Il faut entendre le morceau « Russians » pour se rendre compte des envolées dont est capable l’Anthem !

Mika – Parc des Princes : 5.1 DTS HD

Ce concert très pop et excentrique n’a pas réussi à mettre à mal la bête. Et pourtant, il n’a pas été épargné, le potard ayant été poussé à 0dB sur certains passages. La tenue de l’amplification est remarquable, à ce demander ou étaient passé les 220 watts de l’Onkyo… C’est aussi lors de cette écoute que les bienfaits de l’ARC se sont fait le plus sentir. Sans lui, les basses envahissantes d’un caisson à la limite de la rupture empêchaient de pousser plus fort. Là, mon petit Jamo retrouvait un souffle, sans sacrifier à l’impact.

Conclusions

Anthem à développé un amplificateur sans sonorité marquée. Même si cette conclusion n’engage que moi, c’est sa relative neutralité qui lui confère cette étiquette musicale. On pourrait le qualifier de légèrement brillant et doté d’une pêche, d’une dynamique impressionnante. Le tout, et c’est sans doute là que réside « l’exploit », sans agressivité.
J’ai pu retrouver un peu de la verve de mon ancien ensemble (Klipsch + Yamaha), sans toutefois revenir au niveau. La faute uniquement à mes enceintes « trop » taillées pour le home cinema..

Ecoutes HC

Les bandes son les plus surprenantes ne se trouvent pas ou on les attend. Une explosion ça fait « boom », on le sait. Par contre les films disposant d’ambiances réellement travaillées sont plutôt rares, alors que si importantes pour une immersion optimales… C’est parmi ces disques que j’ai pioché pour ces tests, privilégiant l’environnement à la démonstration.

La Communauté de l’Anneau – DTS HD

Les scènes phares ne sont pas en reste. L’Anthem retranscrit avec brio les scènes de duel contre Saroumane, le Ballrog ou le combat contre les gobelins. Mais ce n’est pas là que l’expérience fût la plus forte.

Les bruits naturels de la terre du milieu brillamment retranscrits, l’écho tourbillonnant de la voix de rois sorciers, les effets avants/arrières lors de passages de cavaliers, l’effervescente lors de la fête en l’honneur de Bilbo et du feu d’artifice… Tous ces éléments qui nous font rester dans le film, nous plongent au plus profond de l’aventure. La clarté des dialogues (affirmée par l’ARC), notamment lors des passages narratifs. J’ai toujours dû augmenter de 2 à 3 dB la voie centrale sur ce film… jusque là. Pas avec l’Anthem, ce qui fait un plus grand bien à la à la cohérence de la scène frontale lors des envolées dynamiques.

C’est bien simple, je voulais visionner quelques passages… le film à tourné jusqu’au bout.

Prédictions – DTS HD

Il reste mon BR de référence, tant au niveau de l’image que du son. C’est sans aucun doute le disque le plus dynamique de ma vidéothèque.

La première catastrophe vous clou littéralement au siège, de part son effet de surprise lors du premier visionnage, mais aussi par l’incroyable explosivité de la séquence (sans mauvais jeu de mot), transcendée par l’Anthem. Les pics de dynamique sont impressionnant, les transitions rapides sans jamais devenir agressif.

L’accident de métro qui s’en suit redouble d’intensité, tout en rajoutant une dimension supplémentaire : l’espace. Tous les canaux sont sollicités en permanence, multipliant les effets avant/arrière. On ressent presque physiquement la motrice glissée sur les voies. Le fracas des immenses piliers de béton est spectaculaire, on localise les différents impacts pour les sentir se rapprocher de nous inexorablement. Immersion garantie. Cette scène était déjà impressionnante avec le 5008, mais tout était davantage centré sur la position d’écoute. Avec l’Anthem, on est capable de discerner différent plans. Il est diabolique de spatialisation… Bluffant.

Inglorius Bastard – DTS HD

La froideur de la longue séquence d’ouverture m’a glacé le sang… Le respect des silences et de la déglutition de l’officier allemand, la retranscription de chaque bruissement liés aux gestes des protagonistes participe à l’horreur de la situation.

L’explosion du cinéma et les scènes précédentes font parti de l’Anthologie du cinéma, dans la catégorie « plaisirs coupables ». Le souffle de l’explosion est impressionnant et traverse la pièce, la pression bien réelle et les surrounds sont en feu… mais l’Anthem parvient à retranscrire l’ensemble de la plus belle façon, alors qu’un brouhaha aurait pu être toléré devant la quantité d’informations.

Conclusions et Appréciations personnelles

Les MRX s’adressent aux utilisateurs à la recherche d’un son direct, dynamique et précis. Anthem à réussi l’exploit de réunir ces qualités en privilégiant la séparation des canaux, sans pour autant avoir l’impression que les enceintes jouent chacune de leur côté.

La puissance du modèle MRX 500 semble sans limite. Toutefois, il est utile de préciser que toutes mes enceintes sont coupées à 80Hz, et ne nécessitent pas d’être alimentées dans la part la plus énergivore de la bande passante.

L’ARC est un outil aussi efficace que discret, à l’utilité renforcée par une interface graphique précise et à l’échelle ajustable.
Tous ces critères font que je ne regrette absolument pas cette acquisition. Voici un produit puissant et efficace, proposé à un prix indécent à l’égard de ses concurrents généralistes.

Il ne plaira pas pour autant à tout le monde, tant il est éloigné de certaines productions. Onkyo est à mille lieux de ce que propose Anthem, avec son rendu très doux, feutré et à l’effet bulle saisissant.

Mon pack d’enceintes n’est pas le compagnon idéal, même si les écoutes m’ont beaucoup plus. L’Anthem mérite des enceintes plus à même de s’exprimer. Les écoutes que j’ai pu faire sur des Paradigm Studio 100 par exemple, donnaient plus de vie encore à l’ensemble.

Cet ampli va passer du temps chez moi et continuer à me régaler un moment !


Mes autres CR

Pack Jamo THX Select D500 http://www.homecinema-fr.com/forum/viewtopic.php?f=1028&t=29958214
Ampli Onkyo TX-NR 5008 http://www.homecinema-fr.com/forum/viewtopic.php?f=1113&t=29957839
Caisson de basse Jamo Sub650 http://www.homecinema-fr.com/forum/viewtopic.php?f=1113&t=29954666
Dernière édition par Macaille le 06 Sep 2011 8:44, édité 10 fois.
Macaille
 
Messages: 1039
Inscription: 09 Sep 2009 16:38
Localisation: 88000
  • offline

Annonce

Message par Google » 31 Aoû 2011 11:54

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 31 Aoû 2011 11:55

Hello,

Voici une compilation d'autres de CR's d'autres forumeurs.
agame a écrit:salut,

ça y est ecoute de l'anthem mrx500 realisée hier apres midi chez elecson.On etait 3 lors de l'ecoute si les 2 autres forumeurs qui m'accompagnait veulent donner aussi leur avis n'hesitez pas.

La configuration etait la suivante : en amplificateur le anthem mrx 500
en enceintes un pack quad principale 12L2/centrale L2center/arriere 9L2/
en caisson velodyne cht08q
en source lecteur dvd/br nad M56

les br utisait pour l'ecoute: ultimate game et terminator 4 enfin surtout le terminator.

l'ampli est sympa niveau esthetique,l'aspect fait serieux et fiable.

l'ecoute de la bete ,alors la premiere chose qui saute a l'oreille c'est la dynamique et la peche de l'ampli,ça manque pas de jus,il en as sous le pied et il ne s'ecroule pas meme quand on tourne le bouton de volume.
le son est tres bon,doux,tres precis,avec de la matiere,la spatialisation est excellente sur les effets,les effet passent passent de la scene frontal a la scene arriere sont superbement rendu,sur les scene d'action ça demenage sans devenir brouillon ou agressif,tout en restant precis est detaillé,on es pris dans le film sans probleme.

les voix sont tres bien rendu naturelle avec du corps,toujours sans agressivitée est une tres bonne integilibitée,les voix ne sont pas submergée par les autre enceintes.

en ce qui concerne la calibration,l'ampli etait calibrer en utilisant la calibration simplifié,et le resultat est deja excellent je me dis qu'en utilisant la calibration arc on doit arriver a d'excellent resultat.

en conclusion un excellent ampli tres convaincant en hc,ces concurrents dans cette gamme de budget et meme au dessus on beaucoup de soucis a se faire,anthem a realisé un excellent inetgré hc qui invite au visionnage de films.
sont plus gros defaut c'est de n'avoir qu'une seule sortie hdmi ce qui peut etre contraignant pour ceux possedant une tv et un videoprojecteur.Sinon niveau rendu on en as largement pour son argent.

un ampli a ecouté pour ceux qui prevoit un achat dans ce budget la est meme au dessus.


crocket51 a écrit:allez j'y vais de mon petit C.R.
Tout d'abord un grand merci pour Jonathan (homecinema51) pour son accueil, sa gentillesse et ses tarifs toujours calculés au plus juste.

Mon vendeur m'a donc appelé pour me prévenir qu'il avait reçu l'ANTHEM MRX500 et qu'une légère surprise m'attendait au magasin

En arrivant j'ai donc découvert : Un velodyne DD15+
Image

Des studio 60, 100 et des antals :

Image

et l'anthem MRX500

Image

et une platine marantz UD7006

Image

En projo :
Le HC9000

Image

La première demi heure a été assez fastidieuse. La faute à la Marantz qui ne décodait pas le DTS HD (option cachée difficile à trouver).

Une fois le problème solutionné, nous nous sommes surtout concentrés sur les pistes musicales de concert (sting, metallica, vanessa paradis) et sur deux trois films (avatar,le livre d'eli)

La première chose qui frappe lors des écoutes c'est la dynamique. Quel punch, quelle "patate" rarement entendu depuis mon ex "rsp985".
La deuxième étape est la montée du volume. Ce n'est jamais agressif, c'est très différent de ce que j'ai déjà écouté avant.
Au début c'est assez déconcertant, mais assez rapidement nous nous sommes surpris à taper du pied avec un sourire "niais" aux lèvres.
La troisième étape : le décodage. Et bien je dirais que nous sommes face à un "monstre de précision et de spacialisation". C'est du niveau "au dessus" d'un yamaha avec une douceur et une "sérenité" largement supérieure.

Ce qui frappe immédiatement avec les paradigms studio c'est l'impact des basses. C'est net, sec et jamais "baveux".
Les médiums sont totalement maitrisés avec une douceur assez ahurissante.

Cet ampli s'associe à merveille avec les "canadiennes" pas encore rôdées.
C'est assez bon avec les triangles mais un "gros niveau en dessous"

Bref en HC si on devait résumer cet ampli, trois mots me viennent à l'esprit : Punch, décodage et musicalité.

Et en stéréo me direz vous : Et bien sur un CD test que nous connaissant particulièrement bien et qui a été créé par les "commerciaux de chez triangle" je n'aurais qu'un mot : c'est gigantesque.

Jamais, sur les intégrés HC que nous avons testé , une écoute ne nous avait laissé autant sur le c.L.

Trois raisons à cela : Un lecteur marantz très musical, des studio 60 (les 100 manquants encore de rodage) et bien sût cet Anthem :o :o :o

C'est "pour mes oreilles" absolument magique. Quels basses, les instruments se détachent avec brio, et on a vraiment l'impression que chaque musicien joue sa partition en face de nous.

Il est 15 h00 et je dois déjà rentrer

Pour terminer ce petit CR

Les Plus de l'ampli

Décodage
Musicalité
Dynamique incroyable
Spatialisation


Les moins
Fonctionnalités en deçà des Jap's (wifi, wb radio, etc.... je m'en fous je n'utilise pas)
Une seule HDMI

et c'est tout

Vous l'aurez compris je suis comblé et encore scotché par cet ampli et par ces paradigm studio

Un seul regret : les triangles quartet étaient absentes de notre test :grr: :grr:

Jake Sully a écrit:Voici donc un petit compte rendu suite à 2 H passé en compagnie d'un MRX500 chez Passion Homecinéma
Pour débuter ce qui suit n'est bien sur que mon ressenti et tous cela reste au final qu'une affaire de gout :wink:
Après le compte rendu de mon amis crocket51 et aillant déserté depuis un moment faute de temps la boutique de Jonathan, j'ai trouvé un moment pour venir écouter cet ampli et par la même occasion découvrir les studio 60 et 100 de chez paradigm
A mon arrivé à la boutique et après comme toujours l'excellent accueil de mon hôte et un petit café bio l'aissé par crocket51 , j'ai voulu commencer le test un peut à l'envers , c'est à dire par une écoute plus orienté hifi avec le cd de démo triangle qui peut être très révélateur de la qualité de restitution , et dès les premières notes j'ai été relativement déçu du rendu d'une part des studio 60 et de l'autre part de l'anthem, c'était trop coloré à mon gout, m^me si la scène sonore était très large et aérée , il y avait un plus qui me gênait , aussitôt j'ai demandé à changer d'ampli et j'ai repris l'écoute sur un petit marantz pm7004, et là tout est renté dans l'ordre si ce n'est quelque petits points mais qui concernent plutôt les enceintes.
Après cette première déception qui s'est malheureusement confirmé lorsque l'on a rebranché l'anthem avant de passer aux écoutes purement HC en repassant quelque pistes du CD, j'ai démarré les test sur le livre d'Eli, et là par contre très impressionnant le décodage , beaucoup de détails que je n'avais jamais entendu apparaissent , c'est à la fois énergique mais ça laisse passer plein de chose , sur l'ensemble assez hétéroclite du pack utilisé (paradigm studio 60 centrale triangle et surround klipsch RS62) le rendu est impressionnant de détail, je suis impressionné par le rendu surtout que seul les niveaux ont été réglés au sonomètre et aucune calibration n'a été faite, et il semblerait que celle-ci soit très bonne :wink:
J'ai continué mes essais avec Terminator renaissance rien que pour l'entée en course du DD15+, c'était tout bonnement impressionnant, c'est claire bourré de détaille et pas fatigant à la longue, j'ai fini sur avatar et toujours le même constat qui m'a fait oublié ma déception de l'écoute Hifi :D
Pour finir je reviendrai rapidement sur ce qui a été écrit un peut plus haut je n'ai personnellement rien retrouvé de ce que j'avais pu entendre sur le Z7 et je vais en faire certainement râler plus d'un car pour avoir pu le comparer aussi de long en large avec mon 4308 , le Z7 et ce dernier se tiennent au coude à coude le yamaha étant certes un peut meilleur sur la spatialisation mais en ecoute musicale le denon est un cran au dessus, mais dans tous les cas l'anthem va plus loin en décodage et spatialisation , bien sur je le répète ça reste qu'un avis
Ces écoutes m'on fait oublié de tester les studio 100 mai ça sera pour une prochaine fois certainement.
Il est certain que si j'avais une solution hifi je pourrai passer le pas pour l'anthem bien que l'absence d'une 2nd sortie hdmi soit quelque peut gênante mais facilement contournable, mais pour l'instant je dois malheureusement me contenter que d'un seul ampli et dans mes écoutes actuel seul le denon reste polyvalent
Je remercie encore jonathan pour son excellent acceuil et sa patience :wink:

wbnac a écrit:Voici venu après une semaine de réglage en tout genre le temps de faire un petit CR du MRX500...

Pour commencer, vous pouvez voir dans le message précédent mon matériel qui représente la 6e version de mes install HC au grand malheur de madame.

J'ai profité d'un énième déménagement pour faire évoluer mon système. J'allais investir dans un Yamaha 3067 qui devait servir comme intégré dans un premier temps et de préampli dans un deuxième temps en partant sur un Nuforce ou un Sherbourn en complément Watt.

Eh oui, je peaufine les éléments pour arriver à l'install ultime n°7 ou 8 sur base de Biosonic mach3.

Bon revenons à nos moutons et plus particulièrement au MRX500.

C'est à la suite des tests dans les revues + les CR du forum et enfin une discussion avec Ronan d'Elecson que j'ai troqué le Yam contre l'Anthem.

L'homogénéité de l'ampli et sa partie calibration poussée (pièce biscornue en L de 50m2) et son rapport qualité/prix, m'ont fait sauter le pas sans aucune écoute préalable.

C'est donc avec une certaine fébrilité que j'ai démarré les tests. Pour commencer, un petit mot sur la calibration.

Matériel fourni de qualité par rapport à la majorité des amplis de même prix, micro inspirant confiance, pied réglable, etc... Seul petit hic, une connectique sur l'ampli via une prise de plus en plus difficile à trouver sur un PC d'aujourd'hui. Heureusement un adaptateur USB/série Keyspan et un PC sous XP et tout est rentré dans l'ordre.
Installation du soft sans pb, la procédure de calib en automatique et en 5 points prend env. 20 mn et malgré le matériel déployé reste très simple.

Verdict de la calibration, le résultat est vraiment très impressionnant. L'ampli sonne déjà très bien sans, mais l'équilibre avant / arrière, gauche / droite, et surtout grave / médium /aigu après calibration est tout simplement parfait. On regarde et surtout on écoute les films sans jamais toucher au volume scène calme ou déchainement de testostérone...

Ce qui m'a aussi impressionné, c'est que l'ampli a corrigé et amélioré la calib du DD12 alors que j'ai passé plus de 2h a peaufiné les réglages que je maîtrise pas mal via le soft Velodyne...(peut être pas si bien que cela ... )

J'ai ensuite visionné mes disques références déjà testés sur un grand nombre de matériel. Il s'agit des blu-ray Police/U2 et des DVD Phil Collins, Toto, Shine a light et M pour les concerts; des blu-ray Casino royale, Avatar, Dark night et des DVD le Retour du roi, Matrix reloaded, Gladiator et le 5e élément (nostalgie qd tu nous tiens...)

Ce qui m'a impressionné aux premières écoutes, c'est la précision et la dynamique. En recherchant dans mes différentes écoutes, le plus rapprochant était un couple ampli Sherbourn et préampli Atoll PR5.1.

Je redécouvre depuis une semaine des tas de détails et micro-détails sur les bandes sonores de film que j'ai regardé au moins des dizaines de fois (les passions peuvent être dévorante... :roll: )

Ce qui est aussi bluffant, c'est la dynamique et la réserve de puissance. On le ressent très bien sur les concerts. Les écoutes sont plaisantes à -35 db, on tape du pied à -30 db, on sourie franchement à -25, on prend son pied à -20, on est au milieu du stade à -15, on frôle l'asile au-delà...

Au final, vous aurez compris que la fébrilité du début à laisser place à un un enthousiasme sans limite. Il y a certes des petits défauts, une seul sortie HDMI, l'ampli ne laisse pas passer le signal HDMI en veille, pas de fonction poussée dans les technologies annexes mais le plus important et qu' il n'existe pas à ma connaissance d'ampli de ce niveau dans cette gamme de prix et même plus.

Je vais continuer les tests sur la partie stéréo et je vais comparer la partie audio de ma LX91 à la partie pré-ampli du MRX500.

Suite au prochain épisode...

Wil

Sevydrago a écrit:Mickael,

Je suis allé chez Karu Kéra vite fait pour une écoute, j'ai amené mes BR et écouté qlquns de Karu...

Euh comment dire, tout est à sa place, en fait j'ai pas de mots pour décrire il a tout simplement rendu meilleur les CT 7.4... Je sais juste que je vais revendre mon Z7 pcq l'Anthem correspond enfin à mes oreilles (je suis malentendant) et à ce que je veux entendre dans une salle dédiée !

En toute franchise, si tu ne garde pas ton Anthem, je pige plus rien et Karu attends de voir ce que tu vas dire sur cette bestiole !

Il faut aimer le son de l'Anthem, j'avoue pour ma part avoir été convaincu.

Qui est le meilleur entre le Z7 et l'Anthem, je ne suis pas juge ce sont mes oreilles disont particulière, ce sont deux écoutes très différente. J'ai écouté pas mal d'ampli intégré et je n'ai pas eu de coup de foudre ni cette envie d'aller voir ailleurs pcq le Z7 était à mon sens le meilleur... Le 3067 aurait pu être cet ampli mais les différences à mon sens était minime donc aucun intérêt d'aller voir ailleurs... là l'Anthem apporte sa touche, très différente et j'aime cette différence, de toute façon j'ai aimé le son Sherwood, le son Sherbourn, j'adore le son Anthem, un son typé américain, ce son est adapté à mes oreilles !

Une dernière chose à dire, allez l'écouter, il vaut le coup d'oreille puis faite votre propre avis mais il ne laissera personne indifférent je pense ! Je comprends désormais l'enthousiasme de Karu, il m'a rien dit et m'a laissé écouter ! la différence a tout de suite sauté aux oreilles. (j'ai notamment écouté Master and commander la scène de départ, Avatar la scène de départ, Blade Runner le départ, Ratatouille la scène ou les rats se font tirer par la mamie et vont dans les égoûts, la scène de départ de James bond solace machin truc, et enfin la première scène de excellentissime mais court Blu ray de jazz les deux chanteurs qui commence doucement puis crescendo de plus en plus fort.

Yves

echobelly a écrit:Bon allez très rapido avant d'aller me coucher ;)

Je n'ai pas pu faire beaucoup d'extraits vu que j'ai perdu un temps fou à le calibrer avec l'ordi, ceci en vain puisque je ne sais pas si c'est Seven ou mon vieil adaptateur usb>série qui merdoie mais impossible de faire communiquer l'ordi et l'ampli.

J'ai donc testé sans calibre juste en faisant mes niveaux au sonomètre, les enceintes réglées à 60Hz. Les BD de test de ce soir ont été : Iron Man, Avatar, Shine A Light des stones.

Comment vous dire avec des mots ce que j'ai entendu ce soir... c'est tout simplement Dé-Men-Tiel, mon install n'a jamais sonné comme ça, sur Iron Man et Avatar on est vraiment dans le film, les voix ne sont pas seulement améliorées : elles percent l'écran, c'est vraiment du son cinoch :)

L'ampli a vraiment une réserve de puissance et de courant exceptionnelle, il a drivé mon pack ct avec magie, même sur les scènes les plus chargées on entend tout, la précision de la partie préamp est assez fabuleuse dans le genre : patate, finesse, précision.

Pas d'effet bulle ici, pas besoin : le son est partout.

Je retrouve le coté dynamique précis et "rock'n'roll" de l'emotiva avec un truc en plus : ça chante grave.

C'est sur Shine A light ce soir que j'ai pris mon plus gros choc frontal : c'était juste fabuleux à écouter (et pourtant je le connais bien ce BD), le passage avec Jack White est presque à en pleurer tellement tout est en place, le mélange des 2 voix chantant en même temps est extraordinaire, on entend les deux distinctement et le son est juste ouahhhh, mamaaaaa, arribariba :mdr:

Le meilleur ampli qui est passé chez moi, il n'y a pas, à mon avis, de concurrence en intégré

Je donnerai plus d'infos des que j'aurais pu pousser les test plus loin.

Allez au dodo
Dernière édition par Macaille le 05 Sep 2011 11:06, édité 4 fois.
Macaille
 
Messages: 1039
Inscription: 09 Sep 2009 16:38
Localisation: 88000
  • offline

Message » 31 Aoû 2011 12:21

Ajouté dans les favoris. On est impatient de connaitre la suite! :mdr:
gloinfred
 
Messages: 4959
Inscription: 20 Mar 2008 16:15
Localisation: Provence
  • offline

Message » 31 Aoû 2011 12:54

on attends impatiemment la suite :D
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 31 Aoû 2011 18:42

+1 :wink:
papetmax
 
Messages: 2766
Inscription: 16 Avr 2008 22:36
Localisation: La tête dans les nuages, mais les pieds sur terre...
  • offline

Message » 31 Aoû 2011 21:58

La suite ! La suite ! :D

Remy

La configuration dans mon profil


Et il poussa un de ces soupirs qui n'appartiennent qu'à ceux dont le génie se heurte aux âpres nécessités de la vie ...
Avatar de l’utilisateur
rmsk
Administrateur Forum Bla bla
Administrateur Forum Bla bla
 
Messages: 12314
Inscription: 14 Nov 2005 0:37
Localisation: à côté du rocher du zoo de Vincennes
  • offline

Message » 31 Aoû 2011 22:26

+ 100000000

keskil fout non mais alors (je suis déjà sorti [] :mdr: :mdr: mon faux français est voulu je le précise pour ceux qui n'ont pas compris 8) )

PS : je vais l'écouter demain normalement, mon meilleur vendeur Karu Kéra l'a depuis aujourd'hui, il en était très enthousiasmé, cela fait longtemps que je ne l'ai pas vu ainsi c'est dire !!! :D
Sevydrago
 
Messages: 4781
Inscription: 09 Mar 2003 20:52
Localisation: 56
  • offline

Message » 01 Sep 2011 0:15

vivement demain :P tu vas l ecouter sur quoi ?
alvador
 
Messages: 6658
Inscription: 01 Oct 2006 17:37
  • offline

Message » 01 Sep 2011 0:30

alvador a écrit:vivement demain :P tu vas l ecouter sur quoi ?


Des CT pardis :mdr:
Sevydrago
 
Messages: 4781
Inscription: 09 Mar 2003 20:52
Localisation: 56
  • offline

Message » 01 Sep 2011 0:33

o pinaise ca va etre bon ca :mdr: peut etre que tu vas revendre ton rotel :mdr:
alvador
 
Messages: 6658
Inscription: 01 Oct 2006 17:37
  • offline

Message » 01 Sep 2011 0:40

Sevydrago a écrit:
alvador a écrit:vivement demain :P tu vas l ecouter sur quoi ?


Des CT pardis :mdr:

CT ?

Remy

La configuration dans mon profil


Et il poussa un de ces soupirs qui n'appartiennent qu'à ceux dont le génie se heurte aux âpres nécessités de la vie ...
Avatar de l’utilisateur
rmsk
Administrateur Forum Bla bla
Administrateur Forum Bla bla
 
Messages: 12314
Inscription: 14 Nov 2005 0:37
Localisation: à côté du rocher du zoo de Vincennes
  • offline

Message » 01 Sep 2011 0:44

des B&W CT 7.3 ;)
Image
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 01 Sep 2011 0:56

Miam miam des CT 7.3, les meilleures enceintes à ce prix que j'ai pu écouté, elles sont loin devant les GKF, Klipsch (que j'ai écouté et eu !!) et compagnies dans sa tranche de prix du moins ! les médium avec bcp de matière, très réaliste, un aigu filé, aucune agressivité et pourtant c'est dynamique bref les MC26 de chez Divatech mais tout en mieux et c'est dire car les MC26 étaient adulés sur le forum... La série CT mérite d'être mieux connu. Pour ma part après bcp de changite, en ce qui concerne les enceintes je m'arrête là, j'ai trouvé "LES ENCEINTES" !

rmsk, toi qui a un Sherwood ou qui sûrement en train de jeter un oeil du côté de l'Anthem et à raison très certainement, si tu as un peu de temps va faire une écoute de ces belles BW CT 7.3 chez Elecson Paris, tu pourras y écouter qui plus est avec l'Anthem MRX 500 voir même comparer avec tes Klipsch ! (Nan nan je ne suis nullement en train de te vendre ces BW mais une écoute est obligatoire ! Tu seras surpris :wink: )

Après on peut tjrs trouver mieux mais à quel prix et pour ma part au dessus c'est le mur Mach 2 de chez Divatech, les sensations physique étaient :o :love: , un autre monde mais à quel prix !!!
Dernière édition par Sevydrago le 01 Sep 2011 1:01, édité 1 fois.
Sevydrago
 
Messages: 4781
Inscription: 09 Mar 2003 20:52
Localisation: 56
  • offline

Message » 01 Sep 2011 1:00

C'est vrai qu'on en voit pas souvent passer en vente des CT7.3.

POurtant , elles marchent et pas qu'un peu

Tu n'as pas choisi les subs dédiés à cette série ?

Les démo faites chez espace cinema avec ce système HC était impressionant de tenue et de clarté
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 01 Sep 2011 1:07

NOIR a écrit:C'est vrai qu'on en voit pas souvent passer en vente des CT7.3.

POurtant , elles marchent et pas qu'un peu

Tu n'as pas choisi les subs dédiés à cette série ?

Les démo faites chez espace cinema avec ce système HC était impressionant de tenue et de clarté


Mince tu as eu la chance d'avoir écouter dans cette belle salle quand ils avaient les CT 7.3... et dire que par rapport à la taille des enceintes elles remplissait une salle de près de 100m², assez hallucinant il est vrai et malgré mes 12m² eh ben je n'ai aucun regret, ce sont des enceintes qui vont aussi bien dans de petites salle qu'une très grande et c'est là une belle réussite qui plus est la qualité du son est pardonnez moi du peu :o :love: :love:

Pour le sub, non j'ai un DD12 mais dont j'avoue qu'il ne me satisfait pas pour le moment, je sais un pb de réglage, je le voudrais plus rentre dedans mais il fait tout en finesse ! Je me suis certainement trompé en prenant le DD12 !

Quand tu dis ne pas en voir bcp passer dans les PA, à ma connaissance, il y en a pas eu et puis il faut relativiser, elles sont sortis quand ? il y a plus d'un an et BW est hyper discret sur ces enceintes là et je trouve ça bien dommage, encore une fois elles méritent d'être mieux connu du public avec ce genre d'enceintes on ne se trompe pas et on fait un achat sur du très long terme !!!

L'apport de l'Anthem est encore plus de matière dans le médium, tout en étant plus musicale que bcp d'ampli sur le marché y compris des bestioles tels que les Pio LX et Yam XX67 !!!

J'ai hâte d'écouter demain chez mon vendeur Elecson Vannes, qui plus est il l'a écouté sur des BW CT 7.4 et si il dit "Wow !!" que dire si on le branchait à mes CT 7.3 ?? qui je le rappel est carrément au dessus de son petit frère !!
Sevydrago
 
Messages: 4781
Inscription: 09 Mar 2003 20:52
Localisation: 56
  • offline


Retourner vers Général Audio HomeCinéma

 
  • Articles en relation
    Dernier message