Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Fre.Mo et 22 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

Brief Encounter (US)

Message » 02 Aoû 2012 23:14

ImageImage
Brief Encounter (Brève rencontre) - David Lean


Criterion, 2012
BD-50, Zone A
1.37, N&B
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 35 Mbps
LPCM Audio English 1152 kbps 1.0 / 48 kHz / 1152 kbps / 24-bit
STA, amovibles

Je démarre le coffret à l'envers (une hérésie diront certains, mais la durée du film correspondait à mon temps libre disponible) avec Brief Encounter, donc.
ITV avait déjà édité le film en BR en février 2009, Criterion ré-utilise leur nouvelle restauration (faite avec l'aide du BFI et de la David Lean Foundation, au sein du projet BFI de restaurer les 4 1ers films de Lean) mais en offrant un débit vidéo maximal au film, contrairement à ITV qui avait utilisé un BD-25 (uniquement utilisé à 16 Go). Ainsi, le Criterion offre un débit double au film, et le grain est le 1er à en profiter. Là où le BR ITV était limité, le Criterion permet au film de respirer et possède un aspect pellicule absolument magnifique.

La restauration en elle même est déjà formidable, avec une image extrêmement définie et très propre. A peine notera-t'on une poignée de poussières ci et là, et quelques plans un peu moins définis. Le contraste est très beau, malgré quelques plans avec une variation chromatique un peu plus importante.
Hormis ces quelques limites, c'est absolument magnifique.

Côté son, la piste mono est claire, malgré un léger souffle, mais les dialogues sont bien rendus, et la musique, bien que limitée, n'est jamais saturée ou nasillarde. Après, évidemment, ça reste une piste mono d'un mélodrame de 1945, et ne sera jamais particulièrement dynamique.

Image : 9/10
Son : 6.5/10
Film : 9/10
Dernière édition par tenia54 le 03 Oct 2012 22:21, édité 3 fois.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4782
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Annonce

Message par Google » 02 Aoû 2012 23:14

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Test : Sucker Punch DC en VO

Message » 05 Aoû 2012 18:39

Test en VO

HD1 + CII + BD85 sur 2m03

Image : Déconseillé aux moins de 12 ans

Image Sucker Punch, DC*** Ultimate édition (WB 2011) : A++ (MPEG4/AVC) Format 2.40:1 Une image argentique un peu granuleuse de très haute volée : un top image (sauf le début du générique de fin avec un énorme banding disgracieux, mais c'est secondaire)
viewtopic.php?f=1349&t=29961265

Image

Chaque version sur un BD différent :

Genre: Comédie dramatique / Fantastique
Durée: 110 minutes / DC 127 minutes
Zone:
Doublage: oui / non
Langues: anglais DTS HD MA 5.1, français Dolby Digital 5.1... / anglais DTS HD MA 5.1 seulement
Sous-titres: anglais, français...
Images: Image
Son: Image
J'ai Aimé: Image
/

le Film : original, un peu malsain, déroutant : une mise en scène virtuose avec des scènes d'action époustouflantes.

Le son : la vo enterre la vf sans difficulté : si vous choisissez la version DC, de toute façon c'est la VO obligatoire avec sous-titres au choix (ou pas)...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------
-Notation :

- A : l'excellence en HD mais avec des nuances : A+ > A > A-
- B : Bon B+ à moyen pour B et B-
- C : Ça ressemble plus à du DVD qu'à de la HD, avec des nuances : C+ > C > C-
- D : comme détritus, de la merd;e quoi !

viewtopic.php?p=175044656#p175044656

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 44938
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Message » 06 Aoû 2012 10:36

Par hasard, personne ne sait ce que vaut l'image de Spartacus (le film, pas la série) et si elle est mieux ou moins bien que la version Hd-dvd ? Je trouve des avis différents sur des sites US et je ne sais le quel croire.
arnuche
 
Messages: 24331
Inscription: 09 Déc 2004 12:10
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 06 Aoû 2012 12:43

ImageL'Aigle de la Neuvième Légion de Kevin Macdonald:

Blu-ray Disc Région B Français.
Éditeur: Metropolitan Vidéo.


- Pistes sonores: Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1.
- Sous-titres: Français.


Critique support: BBBBB
-Image: Un piqué précis, un découpage net des détails, une belle profondeur de champ, une palette colorimétrique d'une grande richesse, des contrastes solides et des noirs intenses, mais le grain cinéma (volontairement) assez rude est un peu trop envahissant en basse lumière.
-Audio: Des pistes sonores à la spatialisation redoutable que ce soit lors des moments calmes (les ambiances naturelles) ou lors des séquences d'action (le fracas des armes, les hurlements, le roulement des chariots) grâce à une scène arrière aussi riche en détails que la scène avant.


Critique complète...http://www.leloupceleste.fr/article-l-aigle-de-la-neuvieme-legion-108857940.html

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6388
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Test : Apocalypse Now 1979 en VO

Message » 06 Aoû 2012 17:18

Test en VO de la version 1979.

HD1 + ISCANDUO + LX91 sur 2m03

Apocalypse Now 1979/redux (Pathé 2011) : B (MPEG4/AVC) Format 2.35:1 Une petite déception, même si c'est loin d'être catastrophique (la copie est assez propre mais pas parfaite) : L'image n'est pas homogène : On alterne le très bon avec le très moyen tout au long du film : Ainsi on a des variations dans la définition et dans la précision (avec probablement l'usage de DNR à faible dose pour certains plans) et pas mal de flous dans les arrières plans surtout (certains volontairement je présume...). Les noirs sont dans l'ensemble bons voir très bons, mais aussi parfois bruités. La compression n'est pas totalement invisible (un "scintillements" (limite moirage) sur un toit de maison, et quelques tremblements des lumières lors du show nocturne)...
viewtopic.php?p=173886843#p173886843

Image

Genre: guerre
Durée: 1979 2h34 / redux 3h22
Zone: ABC
Doublage: oui
Langues: anglais DTS HD MA 5.1 et français DTS 2.0 / anglais et français DTS HD MA 5.1
Sous-titres: français
Images: Image
Son: Image
J'ai Aimé: Image
/

Le film : Tout simplement hallucinant !

Le son : La VO est excellente et immersive (la VF sur la version redux à l'air aussi très bonne mais je n'ai écouté que quelques extraits).

--------------------------------------------------------------------------------------------------------
-Notation :

- A : l'excellence en HD mais avec des nuances : A+ > A > A-
- B : Bon B+ à moyen pour B et B-
- C : Ça ressemble plus à du DVD qu'à de la HD, avec des nuances : C+ > C > C-
- D : comme détritus, de la merd;e quoi !

viewtopic.php?p=175044656#p175044656

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 44938
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Message » 06 Aoû 2012 19:59

ImageFar Away: Les soldats de l'espoir (My Way) de Kang Je-Gyu:

Blu-ray Disc Région B Français.
Éditeur: Wild Side Video.


- Pistes sonores: International (Coréen / Japonais / Mandarin / Anglais / Russe / Allemand) et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1; Français (VFF) Audio-3D.
- Sous-titres: Français.


Critique support: BBBBB
-Image: Une définition impressionnante jamais prise en défaut, un piqué aiguisé, une palette colorimétrique somptueuse, des blancs immaculés, des noirs d'une profondeur abyssale et des contrastes incisifs.
-Audio: Même si la VO internationale est à privilégier (dans la VF néanmoins bien doublée tout le monde parle français), les deux pistes sonores sont de pures tueries multicanales. La précision, la finesse de restitution et la dynamique sont remarquables, toutes les enceintes sont sollicitées à chaque instant pour diffuser un nombre incalculable d'effets divers et variés (vent, vagues, déflagrations multiples, sifflement des munitions, hurlements), les basses sont titanesques et les dialogues audibles en toutes circonstances.


Critique complète...http://www.leloupceleste.fr/article-far-away-les-soldats-de-l-espoir-108869199.html

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6388
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 07 Aoû 2012 11:17

ImageSmokin' Aces (Mi$e à prix) de Joe Carnahan:

Blu-ray Disc Région B Allemand.
Éditeur: Universal Pictures.


- Pistes sonores: Anglais DTS-HD Master Audio 5.1, Français (VFF), Allemand, Italien et Espagnol DTS 5.1.
- Sous-titres: Anglais, Français, Allemand, Italien, Espagnol, Danois, Finnois, Norvégien, Suédois, Néerlandais, Polonais et Grec.


Critique support: BBBBB
-Image: Une abondance de détails, des couleurs ultra saturées, des noirs solides et des contrastes punchy pour un rendu très dynamique dont la présence d'un léger grain ne fait que renforcer la beauté des images.
-Audio: Des pistes sonores d'une grande agressivité (pour la subtilité on repassera) qui envoient du lourd (du très lourd même) sur l'ensemble des enceintes pour faire sonner chaque bruitage comme une grosse déflagration.


Critique complète...http://www.leloupceleste.fr/article-smokin-aces-108886525.html

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6388
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 07 Aoû 2012 13:57

Test copyright © http://www.halluciner.fr/
Image


-Titre : Tekken: Blood Vengeance Blu-Ray 3D
-Version : française, vendue gravée en bundle sur le jeu Playstation 3 Tekken HYbrid
-Audio : English et Japan DTS HD master audio
-Sous-titres : Japonais, anglais, français, italien, allemand, espagnol, russe, chinois, coréeen
-Format : 1,78:1

Appréciation globale : BON !

Image

Critique du film :
Vendu en blundle avec le jeu Tekken Hybrid PS3, j'étais passé à côté de ce release. L'histoire se montre très basique au profit d'une mise en scène incroyable et d'un focus particulier autour des personnages centraux et de ces 2 héroines. Digne d'une production de Jeu vidéo Final Fantasy, cette réalisation Namco / Bandai est artistiquement superbe. La 1ère partie est assez lente pour poser l'histoire et les enjeux, mais la 2e partie est jubilatoire. La musique et ses compositions servent parfaitement les moments émotionnels de la narration. La piste audio est parfaite pour servir la tonne de destructions occasionnées pendant le film.

Image

Image & profondeur : ImageImageImageImageImage
Le transfert est parfait, la modélisation des personnages et des décors est somptueuse. La palette de couleur est généreuse, les noirs et contrastes très précis. On a affaire à une image digne des plus grands studios. La perception de profondeur est omniprésente, très forte en permanence, même dans les intérieurs. On peut noter l'utilisation par moments de flou sur les arrières plans pour faire ressortir les personnages en débordements. La 2e moitié du film est incroyable : elle propose parmi les plus beaux affrontements virtuels qu'on peut imaginer, digne de Terminator ou Matrix. Les chorégraphies sont démentes, l'utilisation du relief 3D est parfaite pour orchestrer ces combats et donner une dimension réelle.

Image

Jaillissements : ImageImageImage
Le débordement est presque permanent pendant tout le film, mais on est ravi de bénéficier aussi de nombreuses séquences subtiles de jaillissements intégrées de manière très naturelle comme dans Avatar. En effet le film propose bien 30 minutes de combat non-stop et occasionne un niveau sidérant de destruction de bâtiments en bois, murs, planchers, plafonds, tout y passe dans le pur style du Terminator. Évidemment on a droit à son lot de poussière et sa tonne de gravas dans la tête. Lasers et autres éléments peuvent parfois jaillir brièvement. Les plans de caméras sont aussi incroyables, les mouvements de caméras sont souvent très rapides et la surprise et que le film reste pourtant très fluide et on arrive à apprécier le travail artistique.

Image

Bilan : ImageImageImageImage
Un régal ! Visionné ce matin, son à fond et caisson de basse en marche, le spectacle est de taille. De mémoire, je n'ai pas souvenir d'autant de combats dans la réalisation d'un dessin animé / film en image de synthèse, et ce avec un traitement aussi qualitatif ! Le niveau de destruction lié est incroyable aussi, renforcé par une bande son SFX magistrale. Manque juste un peu plus de jaillissement pour s'approcher de la perfection. Dommage aussi que ce soit uniquement en VO, je vous conseille de retirer les sous-titres pour mieux apprécier l'immersion engendrée. Ainsi, Tekken: Blood Vengeance blu-ray 3D est une surprise pour un film oublié ou passé inaperçu, mais imaginez, si vous êtes gamer ou amateur de jeu vidéo, une pure cinématique de 1H30, digne de celles d'un Final Fantasy, avec un niveau de détail, une réalisation 3D, une utilisation des SFX au top, et une petite touche de sensibilité à quelques moments clés, cela ne refuse pas non ?

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Retrouvez tous mes tests 3D ici : http://parodiesaffichesfilms.blogspot.c ... ay-3d.html
Dernière édition par Alex322 le 16 Oct 2012 0:13, édité 5 fois.
Alex322
 
Messages: 446
Inscription: 23 Aoû 2011 15:16

Traffic (US)

Message » 09 Aoû 2012 23:23

Image
Traffic - Steven Soderbergh


Criterion, 2012
BD-50, Zone A
1.78, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 22 Mbps
DTS-HD Master Audio English 2456 kbps 5.1 / 48 kHz / 2456 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
DTS-HD Master Audio English 1931 kbps 2.0 / 48 kHz / 1931 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
STA, amovibles

Malgré un master HD "restauré, supervisé et approuvé" par Soderbergh, Criterion semble s'être contenté d'avoir ré-utilisé le master Universal déjà exploité en BR. Si le résultat est excellent la plupart du temps, notamment dans les séquences bleues et neutres, les scènes au Mexique, ultra granuleuse, présentent des halos facilement décelables, du à un rehaussement trop poussé (et inutile) des contours. Cependant, le grain, lui, est intact tout au long du film. Globalement, hormis 1 ou 2 fois où l'image parait ostensiblement trop post-processée et trop nette (avec un aspect vidéo poussé), le rendu reste plus que satisfaisant, avec une définition excellente, et un très bon rendu des contrastes, ce qui est amélioré par rapport au DVD Criterion, qui semblait avoir un voile gris tout au long du film.
Enfin, il faut tout de même noter que le traitement visuel du film ne lui permet pas toujours de proposer une quantité extrême de détails, mais cela provient fort vraisemblablement des limites techniques du film.

Côté son, la piste 5.1 fait son boulot pour un film qui n'est pas forcément démonstratif. La musique profite pleinement de la spatialisation et sollicite régulièrement le caisson (d'ailleurs, la musique est le seul élément à ne pas avoir été originellement mixé en mono), et une fusillade en début de film permet à la piste de se lâcher un peu. Hormis cela, la bande son est très frontale, avec des dialogues un chouïa étouffés sur le canal central.

Une piste 2.0, spécialement conçue pour la vidéo, est aussi proposée (non testée).

Image : 8/10
Son : 8/10
Film : 8.5/10
Dernière édition par tenia54 le 03 Oct 2012 22:21, édité 4 fois.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4782
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Polisse (FR)

Message » 10 Aoû 2012 23:23

Image
Polisse - Maiwenn


TF1 Vidéo, 2012
BD-50, Zone B
1.85, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 20.16 Mbps
French / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 2086 kbps / 16-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
Piste audiodescription DTS Audio / 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 16-bit
STF sourds et malentendants, STA, amovibles

Globalement assez surpris par la qualité globale, que j'aurais pensé un poil en dessous de ce que le Blu Ray présente. En l'état, hormis des problèmes récurrents de solarisation sur les visages (que je soupçonne provenir du tournage, et non de l'encodage), l'image est très belle, contrastée, fidèle à mon souvenir en salles, avec une précision souvent agréable. Ce n'est pas du disque de démo, mais c'est clairement du très joli boulot.

La piste 5.1 fait elle aussi bien son travail, même si le film reste très mené par des dialogues plus que de l'action, et possède donc une spatialisation limitée. Cependant, la musique (notamment la scène en discothèque) et les bruits d'ambiance ou de foules sont bien rendus, et les surrounds sont alors bien exploités. Quant aux dialogues, j'avoue avoir toujours tendance à trouver les films français avoir des voix au rendu sourd, rendant certaines lignes de texte pas toujours intelligible, m'obligeant à monter le son plus fort que d'habitude. J'ai été ici agréablement surpris car ce n'est pas le cas.

Image : 9/10
Son : 8.5/10
Film : 8/10
Dernière édition par tenia54 le 03 Oct 2012 22:21, édité 3 fois.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4782
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Bottle Rocket (US)

Message » 11 Aoû 2012 20:02

Image
Bottle Rocket - Wes Anderson


Criterion, 2008
BD-50, Zone A
1.85, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 31.24 Mbps
English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 3927 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
STA, amovibles

L'image du film est assez étrange, probablement limitée par le faible budget du film : c'est à la fois très précis, propre et défini, mais possède un rendu faisant parfois vidéo, comme si l'image avait été manipulée à l'EE. Cependant, si EE il y a, les halos l'accompagnant habituellement sont invisibles. Côté couleurs et contraste, si une poignée de plans présentent des noirs un peu bouchés et une image pas assez contrastée (avec un rendu grisâtre), le transfert est très agréable et exploite à merveille la palette chaude et saturée du film.

La piste 5.1, pourtant indiquée comme stéréo sur la jaquette, reste extrêmement frontale, avec une utilisation très rare des surrounds et un rendu globalement un peu étouffé.

Image : 7.5/10
Son : 7/5
Film : 6.5/10
Dernière édition par tenia54 le 03 Oct 2012 22:23, édité 3 fois.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4782
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Test : Total Recall (VO et VF)

Message » 12 Aoû 2012 17:20

Test en VO et VF

HD1 + ISCANDUO + LX91 sur 2m03

Image Total Recall (1990)*** (Studio Canal 2012) : A (MPEG4/AVC) Format 1.85:1 Une copie presque parfaite (quelques rares rayures, points et une saleté dans un coin de l'écran à peine une seconde) et une restauration de toute beauté, ayant pour résultat une image argentique, souvent granuleuse (parfois un "poil bruitée") mais suffisamment précise et très homogène tout du long. On échappe pas à quelques plans un peu "flous" (mais je pense que c'était déjà la cas en salle, pour masquer les effets spéciaux qui sont rendus plus visible à cause de la très bonne qualité de l'image) de ci de là, et à quelques rares baisses de contraste (plus liés à la photographie je pense). Les noirs sont d'un très bon niveau et la compression quasi invisible (un léger banding présent sur certains fond rouges orangés de Mars, en particulier sur un plan) : Bref, c'est une belle réussite qui permet d'apprécier pleinement le film comme en salle !
viewtopic.php?p=174186828#p174186828

Image

-Piqué/ Précision : bon
-Définition : bonne (quelques flou artistique surtout en présence d'effets spéciaux)
-Niveau des noirs : très bons la plupart du temps
-Colorimétrie : ras
-Grain : présent et assez homogène
-Compression : quasi invisible
-DNR/EE : 0
-Banding : rare et discret
-Homogénéité : bonne


Genre: SF
Durée: 1h53
Zone: B
Doublage: oui
Langues: anglais, allemand et français DTS HD MA 5.1
Sous-titres: anglais SDH, allemand et français
Images: Image
Son: Image
J'ai Aimé: Image
/

Le film : toujours aussi efficace, même si les effets spéciaux ont un peu vieilli : c'était un grand plaisir de le revoir comme en salle.

Le son : La VO est excellente (j'ai testé plusieurs extraits) : la VF est un peu en dedans en comparaison et il faut monter le son à un haut niveau pour mieux en profiter.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------
-Notation :

- A : l'excellence en HD mais avec des nuances : A+ > A > A-
- B : Bon B+ à moyen pour B et B-
- C : Ça ressemble plus à du DVD qu'à de la HD, avec des nuances : C+ > C > C-
- D : comme détritus, de la merd;e quoi !

viewtopic.php?p=177111500#p177111500

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 44938
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Message » 12 Aoû 2012 19:15

Test copyright © http://www.halluciner.fr/
Image


-Titre : Dr. Seuss' The Lorax 3D
-Version testée : US region Free ABC
-Audio : English DTS HD master audio 5.1, Espagnol et Français DTS Digital Surround 5.1
-Sous-titres : English SDH, Espagnol, Français
-Format : 1.85:1

Appréciation globale : EXCELLENT

Image

Critique du film :
Dernière production du studio à l'origine de l'incontournable 3D "Moi, Moche et Méchant", Le Lorax se montre être une fable écologique simpliste mais attachante. Dans un futur urbain où la végétation et la nature ont disparu, on suit la quête d'un enfant en quête d'un arbre originel via un récit retraçant les causes de la situation actuelle. Si on met de côté l'approche militante enfantine de l'histoire, on se laisse porter facilement par les aventures des différents protagonistes. Quelques passages un peu irritants dans un style comédie musicale (cf le dernier Happy Feet 2) donnent envie d'accélérer la bande, mais pour le reste c'est du bon ! L'histoire n'a néanmoins pas le magnétisme de dessins animés comme Monstres & Alien ou Mégamind.

Image

Image & profondeur : ImageImageImageImage
>VOIR TEST COMPLET

Image

Jaillissements : ImageImageImageImageImage
>VOIR TEST COMPLET

Image

Bilan : ImageImageImageImageImage
Culte pour les amateurs de 3D, et ce sur un plan purement technique. L'histoire pourra paraitre soporifique pour certains, ou d'un intérêt graduel au fil de la narration pour d'autres (mon cas). Mais quel déluge d'effets 3D admirablement bien intégrés dans le récit pour soutenir l'action ! Pour une des rares fois, la profusion d'effets de jaillissements et leurs variétés (mini , moyen et gros) finit même par faire en sorte qu'on les remarque de moins en moins au bout de 45 minutes, tellement il y en a ! Alors que sur une majorité de film, l'exploitation d'un jaillissement convaincant se montrera être un exploit, Lorax 3D finit par vous donner l'impression qu'il est normal d'en avoir régulièrement et différentes sortes, au même titre que les effets de détachement et profondeur. Une bien belle démonstration, qu'on attend de voir sur d'autres productions aux scénarios plus immersifs !

LE TES COMPLET :
http://parodiesaffichesfilms.blogspot.c ... ay-3d.html
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Retrouvez tous mes tests 3D ici : http://parodiesaffichesfilms.blogspot.c ... ay-3d.html
Dernière édition par Alex322 le 16 Oct 2012 0:14, édité 4 fois.
Alex322
 
Messages: 446
Inscription: 23 Aoû 2011 15:16

Message » 13 Aoû 2012 7:59

La rivière sans retour(FR)

Image

Configuration-----> PTAE-5000 + Oppo 93 + Écran 2.40m de base
Genre--------------> Comédie dramatique, Aventure
Durée--------------> 1h30
Année-------------> 1954
Editeur------------> Fox
Langues-----------> Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS 5.1
Sous-titres--------> Français, Anglais
Zone---------------> B
Format------------> 2.55:1 (16/9 compatible)
Encodage---------> AVC
Fréquence 24p---> 23.976 (la norme)
Images------------> Image
Son----------------> Image
Histoire-----------> Image
Plaisir Ciné-------> Image

Réalisé par Otto Preminger

Résumé:
1875 : Matt Calder et son fils vivent une paisible vie de fermiers près de la meurtrière "rivière sans retour". Jusqu'au jour où ils sauvent de la noyade Kay, chanteuse de "saloon", et son mari Harry. Ce dernier, pressé de rejoindre la ville, assomme Matt, lui volant son cheval, son arme. Et les laisse tous les trois à la merci d'indiens hostiles. Une seule solution pour survivre : traverser la rivière sans retour...

Le film:
Ce "river-movie" possède le petit charme des histoires simples qui ne s'attachent qu'aux sentiments. La magie du duo Mitchum-Monroe opère dès les premières secondes. On devine (ou connait) les bisbilles entre les stars. Une sorte de passage obligé dans la grande histoire hollywoodienne. Je me rappelle avoir vu le film plusieurs fois dans le cadre de "la dernière séance", émission culte de Mr Eddy et Gérard Jourd'hui. Le film a l'avantage d'être court (1h30). Les temps morts sont plutôt rares. Les scènes dans les rapides devant les transparents sont assez mal conçues. J'ai tout de même ressenti un certain frisson lors de la fameuse scène où Mitchum masse Monroe pour la réchauffer. Tout se passe dans le regard des acteurs. C'est le romantisme à l'état brut.

Le BD:
Pas de miracle ici. Le matériel dont disposait la Fox était peut-être de piètre qualité. La définition de l'image est vraiment décevante par moment. Les séquences tournées par la seconde équipe sont inférieures à celles du tournage principal. Le contraste a été boosté maladroitement par l'éditeur. Ce cache-misère ne parvient pas à donner une seconde jeunesse à une pellicule qui fait son âge. Les scènes tournées en studio ressortent très bien. Les couleurs sont vives. Le contraste est au beau fixe. Mais les noirs naviguent toujours en eaux troubles avec un aspect légèrement délavé...
La piste audio Anglaise DTS-HD MA 5.1 est satisfaisante. Les voix sont naturelles. Les effets d'ambiance se propagent correctement sur les 5 enceintes. Les aigus saturent un peu dans les scènes où la rivière se déchaine. L'essentiel de la scène sonore se situe au niveau de l'enceinte centrale.

Avis ultime: Ce n'est pas transcendant, on a évité la cata c'est déjà ça...
kepassa
 
Messages: 1888
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

Message » 13 Aoû 2012 8:00

les hommes préfèrent les blondes(FR)

Image

Configuration-----> PTAE-5000 + Oppo 93 + Écran 2.40m de base
Genre--------------> Comédie musicale
Durée--------------> 1h31
Année-------------> 1953
Editeur------------> Fox
Langues-----------> Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS 5.1
Sous-titres--------> Français
Zone---------------> B
Format------------> 1.37:1
Encodage---------> AVC
Fréquence 24p---> 23.976 (la norme)
Images------------> Image
Son----------------> Image
Histoire-----------> Image
Plaisir Ciné-------> Image

Réalisé par Howard Hawks

Image

Résumé:
Dorothy (Jane Russell) et Loreleï (Marilyn Monroe) sont deux chanteuses de revue au charme plus qu'électrique. Elles prennent part à une croisière pour "France, Europe". Dorothy a pour mission de chaperonner son amie. En effet le millionnaire et assez benêt Gus Edmond junior (Tommy Noonan) a des vues sur Loreleï qui n'est pas non plus insensible à son immense richesse.

Le film:
Cette comédie légère et divertissante a conservé un certain charme, 60 ans après sa création. Howard Hawks s'efface habilement pour nous proposer un duo de stars complice et de bonne humeur tout au long de leur péripétie. Je n'ai pu m'empêcher de sourire bêtement devant les facéties juvéniles et désarmantes de Marylin et Jane. Il y a quelques passages misogynes mais l'homme ne se présente pas non plus sous son meilleur jour. C'était l'époque où on fabriquait des stars pour divertir le public et vendre du rêve "made in Hollywood"...

Le BD:
Cinquiou la Fox! Le transfert HD est tout simplement sublime. Les couleurs sont resplendissantes. Le rouge est réellement merveilleux. D'une beauté et d'une pureté tout à fait remarquable. La définition de l'image est excellente. On ne voit pas les textures ou la peau des acteurs de façon ultra précise. Mais c'est du tout bon quand même. Le contraste procure une belle profondeur à l'image. La copie est propre, sans scratchs ou poussières. J'aurai aimé que "Chantons sous la pluie" ait ce type de traitement en HD.
La piste audio Anglaise DTS-HD MA 5.1 est extrêmement satisfaisante également. Les voix des acteurs sont naturelles. La scène sonore se situe essentiellement au niveau de l'enceinte centrale. Sauf lors des passages musicaux. Le 5.1 se réveille alors et nous plonge dans l'ambiance festive du music hall.

Avis ultime: Un superbe Blu-Ray pour un classique de la comédie américaine. Vive les fifties !
kepassa
 
Messages: 1888
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message