Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: pyjol et 15 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

► Les tests Blu-ray 2D/3D

Message » 13 Aoû 2012 8:02

King of New York(UK)

Image

Configuration-----> PTAE-5000 + Oppo 93 + Écran 2.40m de base
Genre--------------> Mafia-Gangsta-Rap
Durée--------------> 1h38
Année-------------> 1989
Editeur------------> Arrow video
Langues-----------> Anglais DTS-HD MA 5.1, Anglais 2.0
Sous-titres--------> Anglais
Zone---------------> B
Format------------> 1.78:1
Encodage---------> AVC
Fréquence 24p---> 23.976 (la norme)
Images------------> Image
Son----------------> Image
Histoire-----------> Image
Plaisir Ciné-------> Image

Réalisé par Abel Ferrara

Image

Résumé: "I am not your problem! I'm just a businessman !"
Frank White is back in business ! Comme un certain John Gotti, il veut régner sans partage sur New York. Son business modèle c'est la coke à gogo à 120 dollars le gramme. Il est le fils illégitime de Scarface-Pacino. La sophistication en plus. Il rêve aussi de construire un hôpital pour enfants. Est-ce que Mr White est le Robin des Bois des temps modernes ou le mafieux le plus arriviste et le plus sanguinaire qu'ait connu la Big Apple à la fin des années 80?

Le film:
"Watch out"! D'abord film culte des années 90, "King of New York" est devenu au fil du temps un classique. C'est le second chef d'œuvre de Sir Abel "you know what i mean" Ferrara (est-ce qu'il est utile de rappeler le 1er, "Bad lieutenant"?). Le passage en HD redonne corps et vie à Frank White, le prétendant au titre de "big boss of New York". Il n'y a que la musique cheap au synthé qui a pris un petit coup de vieux. Le casting est royal: Walken, Fishburne, Caruso, Argo, Snipes, Buscemi et un certain Giancarlo Esposito aka "Gus" dans la série "Breaking Bad"! Le film est rempli de scènes cultes. Les scènes de Fishburne le sont à peu près toutes. Idem pour les gros plans de Chris "silent" Walken...

Le BD:
Le transfert HD est MAGNIFIQUE !! Ce Blu-Ray est une pure merveille. Enfin! Je reprends espoir pour la filmo de Ferrara. Il n'y a pas un seul cm² de bruit vidéo même en poussant le sharpness à son maximum. L'image est superbe sur le plan du contraste, des noirs, des couleurs et du piqué. C'est un sans-faute. Le film renait de ses cendres "Mpeg-2" pour nous éblouir pour la première fois et de la plus belle des manières en HD/AVC. La photo est très soignée. La lumière est travaillée de manière diffuse en intérieur comme en extérieur. Ce qui procure une incroyable perspective à l'image. Le résultat est vraiment remarquable. Est-ce un accident ou le début d'une nouvelle vague de titres cultes en HD?
La piste audio anglaise DTS-HD MA 5.1 est très correcte. Le film à petit budget (6 millions de dollars) ne bénéficie pas au départ d'une très belle captation audio digne des blockbusters ou des films indés bien réalisés. Les voix des acteurs semblent légèrement "lointaines", sensiblement en retrait. Les médiums écrasent un peu le reste. Les graves se manifestent essentiellement au niveau du caisson. La spatialisation est efficace dans les scènes d'action ou quand la musique rap retentit. J'ai entendu un chouïa de saturation dans les aigus au moment des coups de feu. Mais je chipote un peu là...C'est grosso modo une très bonne piste DTS-HD MA.

Suppléments
Brand new interview with director Abel Ferrara in HD: une journaliste française pose des questions dans un anglais de niveau grand débutant. Elle ne connait pas John Gotti. Ferrara se montre pourtant généreux et répond à toutes les questions bafouillées maladroitement in "Anglish" par la frenchie. On sent quand même un certain agacement vers la fin chez le réalisateur.
Interview with producer Augusto Caminito: entretien très intéressant avec le producteur et réalisateur italien. Il a eu l'intelligence de laisser carte blanche à son ami Abel.
"-Un aspect négatif du tournage de "King of New York"? Lui demande-t-on...
-Il y en a un, oui. Le tournage. Il appartient au passé. J'aurai aimé qu'il dure plus longtemps" répond Caminito.
Il n'a pas pu produire "Bad lieutenant" et le regrette encore aujoud'hui...
Abel Ferrara: Not Guilty - Documentary on Abel Ferrara from the French TV show Cinéastes de Notre Temps: il s'agit du fameux documentaire produit et diffusé par Arte il y a 10 ans. C'est un peu le début de la fin pour Ferrara. On le voit boire constamment, parler en répétant "you know what i mean" toutes les 2 secondes. À l'époque, j'avais trouvé le docu drôle et pathétique notamment à cause de son manque d'organisation et de la scène de la pipe qu'on devine. Aujourd'hui, j'ai surtout vu la gentillesse et la générosité d'un homme pris dans la drogue. Un artiste libre. Un vrai.
A short film about the long career of Abel Ferrara: son équipe technique parle du réal. J'ai tenu 10 mins, cela fait un peu promo marketing. À voir en entier pour confirmer cette impression.
Un joli livret accompagne cette édition "Steelbook".

Trivia: Le rappeur Biggie Small, ou Notorious B.I.G., est mort assassiné à Los Angeles en portant un T-shirt de Frank White sur lui. Ferrara a imaginé "King of New York" comme une réponse au "Terminator" de James Cameron !

Avis ultime: Une superbe HD. Vivement une sortie en France avec le même master et des sous-titres français...
kepassa
 
Messages: 1888
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

Annonce

Message par Google » 13 Aoû 2012 8:02

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 14 Aoû 2012 19:21

ImageLa Dame en Noir de James Watkins:

Blu-ray Disc Région B Français.
Éditeur: Metropolitan Vidéo.


- Pistes sonores: Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1.
- Sous-titres: Français.


Critique support: BBBBB
-Image: Un encodage AVC solide qui rend justice à la magnifique photographie gothico-baroque du film et qui nous offre de nombreux détails (malgré quelques plans où le piqué ne semble pas suffisamment acéré), une grande profondeur de champ, des contrastes ciselés, des noirs denses, une sublime colorimétrie froide et un léger grain cinématographique qui ne vire jamais en fourmillements malgré l'abondance de scènes présentant un épais brouillard.
-Audio: Des pistes sonores aux dialogues qui ressortent bien, aux basses ponctuellement très actives, à la spatialisation presque toute entière dévouée au score de Marco Beltrami et à la frontale incisive qui joue avec beaucoup de subtilité sur les ambiances et sur les bruits chocs qui font sursauter.


Critique complète...http://www.leloupceleste.fr/article-la-dame-en-noir-109089782.html

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6623
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 15 Aoû 2012 9:37

les dents de la mer(FR)

Image

Configuration-----> PTAE-5000 + Oppo 93 + Écran 2.40m de base
Genre--------------> Aventure
Durée--------------> 2h03
Année-------------> 1975
Editeur------------> Universal
Langues-----------> Anglais DTS-HD MA 7.1, Anglais DTS 2.0 mono, Français DTSHD-HRA 7.1
Sous-titres--------> Français
Zone---------------> B
Format------------> 2.35:1
Encodage---------> AVC
Fréquence 24p---> 23.976 (la norme)
Images------------> Image
Son----------------> écouté au casque
Histoire-----------> Image
Plaisir Ciné-------> Image

Réalisé par Steven Spielberg

Image

Résumé:
Un grand requin a choisit comme lieu de villégiature les environs de l'île de Amity. Il pique nique tout autour comme bon lui semble. L'été vient de commencer et c'est le début d'un grand festin pense-t-il...(oui un requin ça pense, enfin un requin de cinéma à la sauce hollywoodienne)

Le film:
Le meilleur Spielberg pour ma part. Observez les deux étoiles filantes annonciatrices du nombre de survivants vers 1h36. Tant de choses sont réussies et uniques encore aujourd'hui. La manipulation des barils jaunes constitue une prouesse technique à part entière et un élément scénaristique primordial filmé avec une rare habilité pour un si jeune réalisateur (27 ans à l'époque). Je pourrais tartiner 3 pages sur les acteurs, leur jeu quasi parfait , la mise en scène précise et inventive, le début d'une grande collaboration avec John Williams, la longue scène de Quint (Robert Shaw) racontant "USS Indianapolis". C'est un classique absolu. Merci Mr Steven.

Le BD:
Universal continue à tripatouiller ses transferts HD. J'ai observé un boost sur le contraste pendant la scène de la première chasse au requin. Le blanc est légèrement brûlé. En fait ce sont les reflets scintillants du soleil qui sont légèrement brûlés. Il y a du DNR, c'est sûr et flagrant par moment. Notamment sur les plans d'ensemble où l'on voit la mer et le ciel en même temps. Je pense aussi à quelques plans serrés sur les acteurs avec une lumière moyenne ou basse comme lors de la scène du repas avec les 2 bouteilles de vin amenées par Hooper (Richard Dreyfuss). La définition est bonne. Ce n'est pas du niveau du Blu-ray de Ben-Hur mais l'image est détaillée et très nette au niveau des contours. Il y a un peu de fourmillement quand le contraste chute dans les scènes sombres. Il faut pousser un peu le sharpness pour s'en apercevoir. Les couleurs sont naturelles. Il me semble que le DVD proposait des couleurs plus vives. Les noirs sont très bons. Le contraste aussi. L'image a un beau simili relief. La luminosité de l'image est un peu trop forte en règle générale. Ce qui expliquerait peut-être la relative faiblesse des couleurs du Blu-ray édité par Universal. Je ne regrette pas mon achat mais je ne qualifierai pas de Top démo ce transfert HD. À confirmer par d'autres retours...

Avis ultime: Enfin "Jaws" en HD, un transfert solide mais pas un top démo AMHA...
kepassa
 
Messages: 1888
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

The Wages of Fear (US)

Message » 15 Aoû 2012 15:16

Image
Le salaire de la peur - Henri-Georges Clouzot


Criterion, 2009
BD-50, Zone A
1.33, N&B
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 26.35 Mbps
French / LPCM Audio / 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 16-bit
STA, amovibles

L'image alterne le très bon et le beaucoup moins bon. Certains plans, notamment les gros plans, sont très beaux, très contrastés et très définis. D'autres, peu nombreux, ont un aspect vidéo et grisâtre hideux, avec une absence complète de détails et de profondeur, comme s'ils avaient été oubliés lors de la restauration du film. Enfin, la majeure partie du film se situe entre ces 2 points, avec une définition assez correcte mais sans plus, un manque global de profondeur et de définition se traduisant, en définitive, par un aspect pas assez net pour le support (en opposition avec les quelques plans très définis).

La piste son est elle aussi loin d'être la meilleure jamais proposée par Criterion, à commencer par des spécifications techniques loin d'être au maximum des capacités du support. Cependant, il faut se souvenir que Le salaire de la peur fut un des premiers BR de l'éditeur, ceci pouvant expliquer cela (et ceci les critiques très positives sur l'image, que je trouve trop élogieuses au vu du résultat, comme c'est le cas aussi pour Les 400 coups).
Quoiqu'il en soit, en pratique, la piste est très limitée, tant pour la musique, étouffée, que les dialogues, le tout pour un rendu très plat. Cependant, la piste est très propre, avec aucun dommage et un souffle très limité.

Image : 6.5/10
Son : 6.5/10
Film : 8/10
Dernière édition par tenia54 le 03 Oct 2012 22:54, édité 3 fois.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4921
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 15 Aoû 2012 16:42

Hello,

Comme prévu, je reviens vous faire mon 1er CR.

Le film : Moi moche et méchant

Provenance : ZONE B - FRANCE

Image

Pistes audio : Anglais-français-allemand-italien-espagnol-japonais-polonais-catalan-néerlandais

Sous-titres : français-anglais-italien-allemand-espagnol-japonais-néerlandais-polonais-catalan

Matériel utilisé : lecteur Panasonic BDT120 + Vidéoprojecteur - Mitsubishi HC7800 D réglé en mode 3D pour le rendu d'image

Critique sur 10

Scénario : 8

Très Texavery (cartonneste) dans son déroulement. On sent bien la patte des scénaristes de l'Age de glace et scratch

Profondeur : 7

L'image n'a pas trop de profondeur sur l'ensemble du film, c'est surtout sur certaines scènes ici et là : voir à environ 47 mn et les montagnes russes :lol:

Jaillissement : 7

Quelques jaillissements durant le film. Les meilleurs de 1h10 à 1h13 avec la fusée dans l'espace et le générique de fin tout simplement EXCELLENT qui fait mumuse avec les jaillissements :lol:

Colorimétrie : 10

Normal c'est un cartoon

Je précise que je n'ai aucun repère car c'est mon 1er film visionné en 3D.

Enfin, je me répète : je suis désolé si je ne vous présente pas correctement ce CR, mais j'y comprends rien dans les balises et les quotes et etc... pour vous faire un zoli CR :ko: :ohmg:

Mais j'espère apporter ma pierre à l'édifice, car ça part d'un bon sentiment :wink:

TEX :wink:
Dernière édition par TEXAVERY le 17 Aoû 2012 19:16, édité 10 fois.
TEXAVERY
 
Messages: 5817
Inscription: 15 Avr 2003 13:15
  • offline

Samurai I - Musashi Miyamoto

Message » 15 Aoû 2012 19:14

Image
Samurai I : Musashi Miyamoto - Hiroshi Inagaki


Criterion, 2012
BD-50, Zone A
1.33, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 25.49 Mbps
Japanese / LPCM Audio / 1.0 / 48 kHz / 1152 kbps / 24-bit
STA, amovibles

La révélation ! :shock:
L'image est absolument splendide et enterre sans forcer n'importe quelle précédente édition, toutes plus affreuses les unes que les autres. Ce qui choque, c'est la précision de l'ensemble, jusque dans les fondus enchaînés, d'habitude moins définis par limitation technique, mais ici tout aussi splendide que le reste du film. Les couleurs sont extrêmement bien rendues (fini le rendu verdâtre foireux), le contraste est bien géré aussi (même si certaines scènes de nuit conservent une lisibilité limitée, mais cela semble être un - mauvais - choix artistique).
Il subsiste malgré tout 3-4 plans peu définis et autant non nettoyés, présentant quelques salissures ou des cheveux en bas de l'image (ce dernier point ne concerne qu'une séquence), mais les défauts s'arrêtent là. Un excellent upgrade, donc.

Le son, lui, reste plus limité. On notera un souffle parfois facilement audible, et une amplitude globalement limitée. Si les dialogues sont clairs, la musique souffre tout de même de cette limitation.

Image : 8.5/10
Son : 7/10
Film : 7.5/10
Dernière édition par tenia54 le 03 Oct 2012 22:54, édité 4 fois.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4921
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 16 Aoû 2012 18:41

ImageQuatre frères de John Singleton:

Blu-ray Disc Région B Français.
Éditeur: Paramount Pictures.


- Pistes sonores: Anglais DTS-HD Master Audio 5.1; Français (VFF), Allemand, Italien, Espagnol et Portugais Dolby Digital 5.1.
- Sous-titres: Français, Anglais, Allemand, Néerlandais, Italien, Danois, Suédois, Norvégien, Finlandais, Espagnol, Portugais.


Critique support: BBBBB
-Image: Une définition solide, une belle palette colorimétrique respectueuse des choix artistiques du directeur de la photographie avec des couleurs froides à l'extérieur et chaudes à l'intérieur, des contrastes appuyés, des noirs profonds et aucun artefact de compression.
-Audio: Des pistes sonores soignées qui ouvrent la formidable bande originale Motown sur l'ensemble des canaux, qui restituent sur les enceintes surround des ambiances urbaines réalistes et qui délivrent des effets agressifs lors des scènes d'action riches en gunfights.


Critique complète...http://www.leloupceleste.fr/article-quatre-freres-109148138.html

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6623
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 16 Aoû 2012 21:39

Pour votre information le Topic a été mis à jours .

J'ai donc indexé les 3 dernier CR Tekken, Lorax et Moi moche et méchant.

Même si pour l'instant les CR ne sont pas complets je voulais les indexer pour ne pénaliser personnes.

Je vous laisse donc éditer vos postes afin de rajouter les informations manquantes ( pour le bonheur de tous ceux qui vous lisent ;) )

PS : Si vous avez le moindre soucie surtout n'hésitez pas à venir vers les Staff par MP ou même à poster ici pour avoir des infos sur comment les un et les autres font pour leur test ;)

Un exemples à prendre en considération notre Staffeur Le loup celeste ;)


le loup celeste a écrit:ImageMoi, moche et méchant de Pierre Coffin et Chris Renaud:

Disponible en DVD Zone 2 et Blu-ray Disc Zone B.

Pistes sonores: Anglais DTS-HD Master Audio 5.1; Français (VFF), Italien, Allemand, Castillan, Portugais, Catalan, Islandais et Turc DTS 5.1.

Critique support:
Le support définitif pour profiter au mieux des mésaventures de ce gentil méchant, avec la version 3D active, 2D et une copie-digitale.
-D'une rare perfection avec une palette colorimétrique magnifique, une netteté incroyable, des contrastes percutants et des noirs abyssaux. La 3D est tout aussi réussie avec une profondeur de champ vertigineuse (sensation de vertige lors du passage dans le grand-huit) et quelques effets de jaillissement qui apportent un vrai plus au film (la séquence dans l'espace). Ne surtout pas zapper le générique de fin, qui propose une démonstration judicieuse de la 3D.
-Des pistes sonores dynamiques (utilisation des basses), amples (beaucoup de relief sonore) et nuancées.


Critique complète...http://www.leloupceleste.fr/article-moi-moche-et-mechant-70926935.html



GandalfLux Staff Multimédia
Avatar de l’utilisateur
Gandalflux
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 45807
Inscription: 07 Avr 2008 23:03
Localisation: Luxembourg
  • offline

The Royal Tenebaums (US)

Message » 16 Aoû 2012 22:45

Image
The Royal Tenenbaums (La famille Tenenbaum) - Wes Anderson


Criterion, 2012
BD-50, Zone A
2.35, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 34.48 Mbps
English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 3789 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
STA, amovibles

La comparaison avec l'édition DVD ne laisse aucune chance à celle-ci tant elle accumulait les problèmes de compression, un rendu des couleurs complètement terne pour un aspect globalement très cru et bien trop vidéo. On oublie tout ça : l'upgrade est parmi les plus impressionnants de la collection pour un titre avec une base DVD aussi "bonne" (en opposition à un upgrade comme The Samurai Trilogy, où l'édition DVD était tout simplement in-regardable). Le rendu des couleurs est splendide, la définition excellente sans jamais fléchir, la compression est invisible, et la copie splendide de bout en bout. Tout juste pourra-t'on remarquer quelques légères vibrations colorimétriques à un moment ou deux.

La piste 5.1, elle, reste timorée, sauf lors des quelques envolées musicales, où elle devient alors plus enveloppante. Le reste du temps, le film n'étant pas vraiment propice à la démonstration de force, le rendu demeure frontal, avec un rendu très clair des dialogues, et une piste très propre (mais on en attend pas moins d'un film de 2001).

Image : 9.5/10
Son : 8.5/10
Film : 9/10
Dernière édition par tenia54 le 03 Oct 2012 22:54, édité 2 fois.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4921
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Test Million Dollar Baby (FR) en VFF

Message » 18 Aoû 2012 18:05

Million Dollar Baby (viewtopic.php?f=1382&t=30024068)

Image

Audio : Anglais : DTS-HD Master Audio 5.1, Français : DTS-HD High Resolution 5.1

Sous-titres : Français.

Visionné l'édition FR en VF.

Un excellent transfert de part et d'autre. Une belle précision, le tout emmené par un piqué redoutable, nous montrant chaque marque d'usure du visage de Clint Eastwood ou chaque goutte de sueur d'Hilary Swank. Les contrastes sont efficaces et parfaits, la colorimétrie est fidèle. Seuls quelques arrière-plans sont un peu en-dessous niveau compression. Pour le son, la VF est emmenée par une agréable piste DTS-HD HR qui se révèle être efficace et précise. Tout en finesse, les dialogues sont parfaitement retranscrits, avec la voix frontale très sollicitée logiquement. La magnifique BO du film nous permet de découvrir une magnifique spatialisation, même si cela aurait pu être encore plus dynamique et immersif.

Image pour l'image.

Image pour le son.


Un chef-d’œuvre de Clint Eastwood, qui signe ici un film tragique, émouvant, et d'une beauté incroyable ! Hilary Swank est exceptionnelle dans son rôle de boxeuse au devenir indéniable, tragiquement anéantie. Morgan Freeman, légèrement en retrait, est fidèle à lui-même, efficace et charismatique. Le film de l'année 2005, récompensé à juste titre aux Oscars à 5 reprises. Et bien sûr, cela relance l'éternel débat sur l'euthanasie... à l'actualité ces derniers temps en France !

Image pour le film.
TitiAien
 
Messages: 1241
Inscription: 06 Nov 2010 2:52
Localisation: Seine-Maritime (76)
  • offline

Message » 18 Aoû 2012 18:35

Mes excuses publiques à Titi dont j'ai massacré le pseudo dans son magnifique test "Million Dollar Baby" dans l'Hebdo. Il fallait lire TitiAien et pas TitieAien. :oops:
Fabi
Membre d'Honneur - Contributeur
Membre d'Honneur - Contributeur
 
Messages: 4232
Inscription: 21 Nov 2010 23:39
Localisation: Pays Noir
  • offline

Message » 18 Aoû 2012 20:03

@ TitiAien : je trouve que tu en dis trop, on devine la fin du film. :-?
arnuche
 
Messages: 24349
Inscription: 09 Déc 2004 12:10
Localisation: Bruxelles
  • offline

Roujin Z (FR)

Message » 18 Aoû 2012 22:53

Image
Roujin Z - Hiroyuki Kitaburo


Kaze, 2012
BD-25, Zone B
1.78, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 20.51 Mbps
French / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 2640 kbps / 16-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
German / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 4104 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Italian / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 2328 kbps / 16-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
Japanese / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 4385 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
English / Dolby Digital Audio / 2.0 / 48 kHz / 448 kbps / Dolby Surround
STF, STA, ST allemands, italiens, hollandais. ST forcés avec le choix de la langue.

Il y a 2 façons de voir le bond qualitatif : soit par comparaison avec le DVD, soit d'un point de vue intrinsèque.
Soyons honnêtes : comme pour beaucoup de titres d'animations japonaises des années 90 hors Ghibli, la plupart des DVDs étaient médiocres voire pire, et Roujin Z en faisait clairement partie. Le BR rattrape facilement le coup, avec une définition amplement supérieure.
Sauf que.
Le ratio passe de 1.66 (qui serait le ratio original) à 1.78 via démattage. On gagne en image à gauche et à droite, mais on serait hors OAR. A vérifier, donc.
Le contraste est globalement dans les choux. L'image est immanquablement terne, avec des noirs franchement légers.
Enfin, comme on peut le voir ici sur la 3e capture, de nombreux détails ont été éliminés ça et là sans raison. Le niveau de détails restant globalement très moyen, l'ensemble, dans les critères de notation actuels, n'est pas forcément de très haute tenue même s'il est fort probable que cela proviennent de la production d'origine (prévue pour la vidéo à l'époque).

La piste JP 5.1 est du même acabit. Si elle possède un débit assez élevé, elle reste légère tout le long du film, avec des surrounds quasi inexploités. Mais ce qui gêne, c'est l'impression d'un certain gâchis. En effet, lorsque que, soudainement, elle décide de ressembler à une vraie piste 5.1, elle le fait très bien l'espace d'un instant, avant soudainement de redevenir très frontale, voire étouffée (le final est très révélateur de ce problème). Cependant, le film reste plus bavard que prompt aux scènes d'action, et les dialogues sont très bien rendus, avec une clarté appréciable.
Enfin, on remarquera que les pistes FR et JP sont encodées en 16 bits et à des débits presque inférieurs de moitié aux pistes allemandes et italiennes (en 24 bits de surcroît).
Quoiqu'il en soit, la déception est de mise.

Image : 6.5/10
Son (VO 5.1) : 6.5/10
Film : 6/10
Dernière édition par tenia54 le 03 Oct 2012 22:55, édité 7 fois.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4921
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Secret Sunshine (US)

Message » 18 Aoû 2012 22:59

Image
Secret Sunshine - Lee Chang-dong


Criterion, 2011
BD-50, Zone A
2.35, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 31.94 Mbps
Korean / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 3045 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
STA, amovibles

Visuellement, le BR est absolument magnifique, et facilement un des meilleurs de la collection. Les couleurs et le contraste sont splendides, la compression invisible, le post processing complètement absent, et la copie est 100% propre. C'est simple : c'est beau comme tout, et sans aucun défaut.

La piste son est du même niveau, même si elle ne fera jamais déménager le canapé, le film ne s'y prêtant jamais. Seule la musique profite des surrounds, et le caisson ne sera sollicité qu'une poignée de fois.

Image : 10/10
Son : 9/10
Film : 7.5/10
Dernière édition par tenia54 le 03 Oct 2012 22:55, édité 1 fois.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4921
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 19 Aoû 2012 6:40

tenia54 a écrit:
Il y a 2 façons de voir le bond qualitatif : soit par comparaison avec le DVD, soit d'un point de vue intrinsèque.
Soyons honnêtes : comme pour beaucoup de titres d'animations japonaises des années 90 hors Ghibli, la plupart des DVDs étaient médiocres voire pire, et Roujin Z en faisait clairement partie. Le BR rattrape facilement le coup, avec une définition amplement supérieure.
Sauf que.
Le ratio passe de 1.66 (qui serait le ratio original) à 1.78 via démattage. On gagne en image à gauche et à droite, mais on serait hors OAR. A vérifier, donc.
Le contraste est globalement dans les choux. L'image est immanquablement terne, avec des noirs franchement légers.
Enfin, comme on peut le voir ici sur la 3e capture, de nombreux détails ont été éliminés ça et là sans raison. Le niveau de détails restant globalement très moyen, l'ensemble, dans les critères de notation actuels, n'est pas forcément de très haute tenue même s'il est fort probable que cela proviennent de la production d'origine (prévue pour la vidéo à l'époque).

La piste JP 5.1 est du même acabit. Si elle possède un débit assez élevé, elle reste légère tout le long du film, avec des surrounds quasi inexploités. Mais ce qui gêne, c'est l'impression d'un certain gâchis. En effet, lorsque que, soudainement, elle décide de ressembler à une vraie piste 5.1, elle le fait très bien l'espace d'un instant, avant soudainement de redevenir très frontale, voire étouffée (le final est très révélateur de ce problème). Cependant, le film reste plus bavard que prompt aux scènes d'action, et les dialogues sont très bien rendus, avec une clarté appréciable.
Quoiqu'il en soit, la déception est de mise.

Image : 3/5
Son : 3/5
Film : 7/10


Ca a été produit sur celluloïd donc sur film 35 mm,les japonais se sont mis sur le tard a produire en informatique SD ,au alentour des années 2000 je pense,même pour les OAV et séries TV

http://www.imdb.com/title/tt0102812/technical

Aprés possible que certaines séries ont été filmé sur cellulo et mixé en SD

Quand tu ressort les DVD des films d'animation,Oav,séries,l'encodage est souvent déja foireux a la base ,parfois ils ressortaient le master ayant servi aux VHS !

Le film étant ancien il ne faut pas s'attendre a des miracles si la restauration a été fait moyennement

Je trouve l'image belle est plus qu' acceptable,on est loin du blu ray de Perfect blue

On sens bien la HD,mais c'est vrai dans des plans les noirs sont gris foncés( forcément dans ces plans le contraste en prend un coup) et dans d'autre bien noir,et au début les crédits blanc sur fond noir font pitié , on les dirait tiré d'un master SD analogique,et le plan live ou une main écrit au pinceau a été tourné en Video SD,mais le plan suivant les lettres sont vraiment blancs sur fond noir,comme si ca avait été refait pour le blu ray !

L'image a encore une texture ,ce qui montre que le réducteur de bruit n'a pas été mis a fond

Un article sur la restauration des animés chez Disney pour ensuite les sortir en blu ray

http://www.effets-speciaux.info/article?id=152
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 11966
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message