Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: eric59, Scream et 18 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

► Les tests Blu-ray 2D/3D

Message » 24 Aoû 2012 0:10

Cette édition date de quand ?
J'en ai une qui paraît-il a un problème de synchro, je n'ai pas encore vérifié.
arnuche
 
Messages: 24301
Inscription: 09 Déc 2004 12:10
Localisation: Bruxelles
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Aoû 2012 0:10

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Aoû 2012 0:13

arnuche a écrit:Cette édition date de quand ?
J'en ai une qui paraît-il a un problème de synchro, je n'ai pas encore vérifié.


Je suppose que c'est pour le BD anglais du film Il faut sauver le soldat Ryan et je te répondrai qu'il s'agit de la ressortie steelbook UK toute récente. Aucun problème de désynchronisation dessus, donc je pense à un pressage différent. :wink:

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6300
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 24 Aoû 2012 0:17

Merci, je parlais bien du soldat Ryan :wink:
arnuche
 
Messages: 24301
Inscription: 09 Déc 2004 12:10
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 24 Aoû 2012 14:32

Hello,

Comme prévu, je reviens vous faire un CR.

Le film : Shrek 3

Provenance : ZONE ABC - BUNDLE TV SAMSUNG

Image

Pistes audio : Anglais-français-allemand-italien-espagnol

Sous-titres : Aucun

Matériel utilisé : lecteur Sony S790 + Vidéoprojecteur - Mitsubishi HC7800 D réglé en mode 3D pour le rendu d'image

Critique sur 10

Scénario : 6

Plus on avance dans la série, plus le scénario baisse en conséquence... Dommage :cry:

Profondeur : 6

L'image a peu de profondeur sur l'ensemble du film. Mais c'est quand même mieux que le 1er et le 2ème

Jaillissement : 0

Aucun jaillissements durant le film.

Débordement d'image : aucun débordement

Colorimétrie : 8

Bien mais peu mieux faire. Mais un poil mieux que le1er et pareil que le 2ème

Conclusion : une conversion 2D vers 3D à tester mais sans trop d'intérêt non plus.

Enfin, j'ai noté sur le 2ème et le 3ème et le 4ème, une image qui se débouble en couleur bleu sur les mouvements rapides. C'est subtil mais bioen présent. Rien de tout cela sur le 1er.

TEX :wink:
Dernière édition par TEXAVERY le 28 Aoû 2012 16:29, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


Eh Marge !!!, elles sont où mes côtes de porc ???
Avatar de l’utilisateur
TEXAVERY
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5663
Inscription: 15 Avr 2003 13:15
  • offline

Message » 24 Aoû 2012 17:05

Hello,

Comme prévu, je reviens vous faire un CR.

Le film : Shrek 4

Provenance : ZONE ABC - BUNDLE TV SAMSUNG

Image

Pistes audio : Anglais-français-allemand-italien-espagnol

Sous-titres : Aucun

Matériel utilisé : lecteur Sony S790 + Vidéoprojecteur - Mitsubishi HC7800 D réglé en mode 3D pour le rendu d'image

Critique sur 10

Scénario : 6

Plus on avance dans la série, plus le scénario baisse en conséquence... Dommage

Profondeur : 8

Là c'est mieux que les 3 1er opus, rien à redire. C'est profond, bon c'est pasencore la note maxi., y a encore de la marge pour mes autres BR en 3D :lol: Mais enfin les arrières plans sont propres, bien mieux que les 3 1er encore une fois, où les arrières-palns faisaient vraiment "dessin sur papier" et statiques.

Jaillissement : 0

Aucun jaillissements durant le film.

Débordement d'image : 3

2-3 débordements légers

Colorimétrie : 9

Le meilleur des 4, mais c'était encore mieux sur Moi moche et méchant.

Conclusion : Là ça vaut le coup de l'investir si occasion, car ne mérite pas 30 € quand même.

Enfin, j'ai encore noté sur certains passages rapides, comme remarqué sur le 2ème et le 3ème, une image qui se débouble en couleur bleu. C'est subtil mais bien présent. Ca gache un peu la projection. Rien de tout cela sur le 1er épisode, et sur Moi moche et méchant.

TEX :wink:
Dernière édition par TEXAVERY le 28 Aoû 2012 16:30, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


Eh Marge !!!, elles sont où mes côtes de porc ???
Avatar de l’utilisateur
TEXAVERY
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5663
Inscription: 15 Avr 2003 13:15
  • offline

Test MR 73 (FR) en VFF

Message » 25 Aoû 2012 2:45

MR 73 (viewtopic.php?f=1382&t=30024317)

Image

Audio : Français : DTS-HD Master Audio 5.1

Sous-titres : Anglais, Français SDH.

Visionné l'édition FR en VF.

Une photographie du film très sombre, à l'image de l’œuvre, parfaitement présentée sur ce transfert AVC. Rien n'est à jeter. Que ce soit les scènes au présent ou bien les flashbacks, tout est retranscrit avec une précision chirurgicale et un piqué magnifique. Chaque trait de visage de Daniel Auteuil semble plus vrai que nature, chaque décor très réaliste, ainsi que son environnement. Un excellent travail de la part de Gaumont ! Niveau bande son, nous avons affaire à un mixage très intelligent et somptueux. Pourvue d'une BO magnifique, nous embarquant pleinement dans le film, cette piste DTS-HD est efficace et envoutante. On s'y croirait quand Daniel Auteuil a une confrontation sous la pluie par exemple. Du tout bon ! Un peu plus d'effets surrounds et un canal LFE un peu plus exploité auraient donné la note ultime.

Image pour l'image.

Image pour le son.


Olivier Marchal nous présente ici un excellent polar français, très noir. Daniel Auteuil, dans son rôle d'homme usé par le temps et par les épreuves de sa vie, est juste exemplaire. Une histoire rondement bien menée par des acteurs convaincants et efficaces dans la globalité. Le cinéma français, quant il nous propose des films de la sorte, est irrésistible.

Image pour le film.
TitiAien
 
Messages: 1241
Inscription: 06 Nov 2010 2:52
Localisation: Seine-Maritime (76)
  • offline

Message » 25 Aoû 2012 10:35

Battlestar Galactica : Coffret blu-ray 4 saisons 2 films.

Science-fiction

Image

-Date de sortie le 5 octobre 2010
-DTS HD Master Audio Français et Anglais 5.1
-Sous titres : Français, Néerlandais, Danois, Norvégien, Finlandais, Suédois, Italien
-Coffret avec le pilote, les 4 saisons, les 2 films Razor et The plan
-Nombre de Blu-ray : 22 discs

Notation :

Image : Très bon
L'image est de très bonne qualité, le seul problème est le grain plutôt important, mais cela ne dérange plus après quelques épisodes.

Son : Magnifique
Le son est vraiment sublime, dans les scènes d'action sa déménage, les musiques sont excellente, rien à redire c'est parfait.

Pour ceux qui ne connaisse pas Battlestar Galactica, c'est probablement la Meilleur série de Science-fiction, produire en 2003 et fini en 2009 avec le film The plan, c'est un chef d’œuvre pour moi.
Vous ne trouverez pas la série sur les chaines télé normal, du moins jamais vu.

Pour les amoureux de science fiction, ceci est un coffret à prendre de toute urgence. :ohmg:

(J'ai acheté le coffret blu-ray sur cdiscount à moins de 100€.)

:love:
Supernova56100
 
Messages: 22
Inscription: 12 Aoû 2012 16:03
Localisation: Lorient/Morbihan
  • offline

Morse (FR)

Message » 25 Aoû 2012 15:05

Image
Morse (Let The Right One In) - Tomas Alfredson


Metropolitan, 2010
BD-50, Zone Free
2.35, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 29.02 Mbps
Swedish / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 2070 kbps / 16-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
French / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 2181 kbps / 16-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
STF forcés

Si l'image possède un piqué très précis, le film souffre de flous artistiques très mal rendus, avec de nombreux problèmes de solarisation causant un aspect peu agréable à la vision. Cela provient cependant peut-être de choix artistiques
Dommage, car hormis cela, le rendu aurait été proche du disque de démonstration. Le débit élevé évite tout problème de compression, y compris dans les scènes de nuit où aucun bruit vidéo n'est à déplorer. Le contraste, souvent tranché, est très bien rendu.

La VO 5.1 profite surtout à la musique qui s'étend subtilement sur les canaux surrounds. Le reste du temps, la piste est peu démonstrative, mais les quelques attaques d'Eli remontent l'activité de la piste, avec un caisson alors allègrement utilisé. Cependant, il est clair que le film est bien plus un drame qu'autre chose, et il ne faudra pas imaginer utiliser Morse pour empêcher les voisins de dormir.
Quoiqu'il en soit, la piste rend très bien le mixage sonore subtil du film.
A noter que le Blu Ray anglais propose une piste suédoise DTS-HD Master Audio 5.1 / 48 kHz / 3545 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit).


Image : 9/10
Son : 9/10
Film : 7.5/10
Dernière édition par tenia54 le 03 Oct 2012 23:01, édité 2 fois.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4713
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Rumble Fish (UK)

Message » 25 Aoû 2012 17:16

Image
Rumble Fish - Francis Ford Coppola


Masters Of Cinema, 2012
BD-50, Zone B
1.85, N&B
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 34.99 Mbps
DTS-HD Master Audio English 3857 kbps 5.1 / 48 kHz / 3857 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
DTS-HD Master Audio English 1576 kbps 2.0 / 48 kHz / 1576 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
DTS-HD Master Audio English 1570 kbps 2.0 / 48 kHz / 1570 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
STA, amovibles

Ceux qui ont suivi les quelques tests pros sortis ici et là auront pu remarquer la note surprenante attribuée à l'image par blu-ray.com (2.5/5). En effet, compte tenu de la régulière qualité technique proposée en HD par Eureka / MoC, et l'âge relativement faible du film (sorti en 1983), cette note a de quoi soulever des questions.
Malheureusement, il s'avère que les défauts relevés par ce test sont bel et présents. Si le Edge Enhancement n'est pas aussi flagrant et destructeur qu'annoncé, il est clair que le film a été filtré de toute part, et les nombreux gros plans sont les 1ers à en pâtir : le dégrainage est flagrant, et le rendu souvent trop lisse et peu naturel. La définition est aussi assez fluctuante, le DNR se chargeant de l'achever. En regardant le film, il semble assez évident que celui ci, à la photo N&B très travaillée, devait être assez granuleux à l'origine, à l'opposé de la patine obtenue ici.
Cependant, le rendu peu naturel apparaissant régulièrement n'est pas si catastrophique, et on est loin d'un rendu "vidéo", avec 70 à 75% du film conservant un niveau de détails appréciable. Le contraste est globalement bien géré malgré quelques baisses de régime, et le BR propose une image très stable.

L'un dans l'autre, on peut décemment parler d'une déception technique, tant MoC nous a habitué à mieux. Ici, il semble qu'Universal leur a fourni des éléments en-deçà du niveau habituel de la collection, et le rendu rappelle celui de All Quiet On The Western Front : un formidable potentiel gâché par un post-processing bien trop intrusif.

La partie sonore est beaucoup mieux lotie, avec la piste stéréo originale, et un remixage en 5.1, le tout accompagné d'une piste "Musique et effets sonores" en 2.0.
Si la piste 2.0 sonne plutôt bien mais étouffée, l'ouverture proposée par la piste 5.1 l'écrase complètement. Globalement, la piste est agréablement surprenante, avec une musique très bien séparée, et des dialogues très clairs. Le remixage permet d'outre-passer l'étouffement de la piste 2.0.

Image : 6.5/10
Son (5.1) : 8/10
Film : 7/10
Dernière édition par tenia54 le 03 Oct 2012 23:02, édité 1 fois.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4713
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Comizi d'amore (UK)

Message » 25 Aoû 2012 20:14

Image
Comizi d'amore - Pier Paolo Pasolini
Le documentaire est proposé ici en tant que bonus à Accatone, qui est privilégié en espace disque pour avoir le débit maximal du support (35 Mbps).


Masters Of Cinema, 2012
BD-50 (le film représente 11.34 Gb), Zone B
1.66, N&B
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 14.64 Mbps
Italian / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1560 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
STA, amovibles

Comizi d'amore a été tourné en 16mm, gonflé en 35 par la suite, limitant forcément le rendu.

Quoiqu'il en soit, le rendu est, effectivement, très limité. Le film est extrêmement granuleux, mais le débit vidéo constant à 14.64 Mbps est très douloureux. En résulte régulièrement des aplats de compression disgracieux, la palme au générique (déjà peu aidé, comme tous les génériques) ainsi qu'à quelques gros plans, où les joues des intervenants ressemblent à un amas d'artefacts de compression.
Cependant, un petit nombre de scènes sortent du lot, avec un niveau de détails largement supérieur, tranchant avec le reste du film. On peut supposer que le matériel utilisé a varié lors du tournage.
A noter que la copie proposée est très propre, avec quasiment aucune tâche ou griffure.

Pour le son, si on entend très bien Pasolini lorsqu'il pose les questions, le mixage bas de la piste force à monter le son, et le souffle de la piste se fait alors entendre. Qui plus est, le rendu global est assez étouffé, et les intervenant ont leur réponses semblant très lointaines. Comme pour l'image, on peut supposer que le matériel utilisé a limité la captation du son, avec des micros probablement à faible portée.

Image : 4/10
Son : 5.5/10
Film : 7/10
Dernière édition par tenia54 le 18 Nov 2012 18:32, édité 3 fois.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4713
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 26 Aoû 2012 13:07

ImagePerfect Sense de David Mackenzie :

Le Blu-ray Disc : BBBBB

-Format vidéo : 1080p AVC [2.35].
-Pistes sonores : Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1.
-Sous-titres : Français.
-Image : Aucun défaut ne vient entacher ce magnifique transfert HD à l'image très définie et d'une grande finesse qui laisse ses couleurs et ses contrastes s'exprimer pleinement.
-Audio : Des pistes sonores tout en retenues qui reproduisent la délicatesse des dialogues et l'élégance de la musique intimiste de Max Ritcher avec beaucoup de grâce.

Blu-ray Disc Région B Français.
Éditeur : StudioCanal.


Critique complète...http://www.leloupceleste.fr/article-perfect-sense-109429977.html

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6300
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Le nouveau monde (NL VS FR)

Message » 26 Aoû 2012 14:53

ImageImage
Le nouveau monde (The New World) - Terrence Malick
Montage cinéma (136 min) / Version longue (172 min)


eOne, 2010 / Metropolitan, 2010
BD-25, Zone Free / BD-50, Zone Free
2.35, couleurs
1080p, VC-1
débit vidéo moyen : 17.57 Mbps / 24.61 Mbps
English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 1742 kbps / 16-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
French / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 1799 kbps / 16-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 2156 kbps / 16-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
French / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 1998 kbps / 16-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)

STF, amovibles

Dans les 2 cas, le duo luminosité / contraste semble identique en tout point, que ce soit pour les scènes de jour comme celles de nuit. Les 2 disques possèdent des masters avec les sous-titres anglais incrustés pour les passages en algonquin. Si les montages n'étaient pas différents, on pourrait jurer l'utilisation d'un unique master pour les 2 titres. La copie est très propre et possède un haut niveau de détails, et le rendu des couleurs et du contraste très beau, avec des noirs profonds.

La majeure différence se trouve côté encodage. En effet, malgré un film de 2h16 + 2 pistes DTS HD MA 5.1, eOne a choisi de n'utiliser qu'un BD-25. Le débit résultant en est, globalement, faible, et du bruit vidéo est visible régulièrement tout le long du film. Etonnamment, il ne se fait pas plus flagrant dans les scènes de nuit ou en basse luminosité, mais lors de plans du ciel ou de l'eau (dans les 15 1eres minutes par exemple), il est très facilement pointable du doigt.
Quelques chutes de régime sont aussi décelables lorsque la quantité de détails à l'écran est élevée, comme ces plans d'étendue d'herbes hautes, où celles-ci se confondent alors entre elles.
C'est dommage que l'encodage soit défaillant car c'est le seul véritable point noir du transfert, au demeurant appréciable. Cependant, le résultat n'est pas catastrophique pour autant, car le transfert conserve les qualités du master utilisé, avec notamment un haut niveau de détails.

Metropolitan utilisent, eux, un BD-50, avec un film utilisant 80% de la capacité d'un BD-50 (40 Go sur 50 possible). Le débit, 40% plus élevé que chez eOne, permet d'éviter les problèmes décelés sur le montage cinéma. Envolés donc les problèmes de compression et autres bruit vidéo. Si le transfert n'est pas parfait pour autant, le résultat est autrement plus beau et naturel. Malgré quelques limites sur les aplats de texture (la séquence sous-marine introductive, par exemple), le résultat est très agréable.

La partie sonore (VO), malgré là aussi des débits plus bas sur le montage cinéma, se révèle bien plus proche d'un disque à l'autre, avec des différences inaudibles sur mon système. Le mixage sonore, important chez Malick, est très bien rendu, avec une belle ouverture (musicale, notamment), et des effets profitant des surrounds tout le long du film. Le caisson n'est pas en reste, avec des cuivres le sollicitant régulièrement, ainsi que quelques passages plus mouvementés où les basses se font aussi sentir, sans déséquilibrer la piste.

Montage cinéma :
Image : 7/10
Son : 9/10


Version longue :
Image : 9/10
Son : 9/10


Film : 9/10
Dernière édition par tenia54 le 03 Oct 2012 23:03, édité 1 fois.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4713
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Baraka (FR)

Message » 26 Aoû 2012 16:38

Image
Baraka - Ron Fricke


Koba Film, 2010
BD-50, Zone B
2.20, couleurs
1080p, VC-1, débit vidéo moyen : 26.69 Mbps
English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 96 kHz / 8683 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
English / Dolby Digital Audio / 5.1 / 48 kHz / 640 kbps

Le rendu visuel est extrêmement précis (la plupart du temps, mais on y reviendra plus loin), et que le niveau de détails flirte régulièrement avec les fleurons du genre. On peut prendre comme exemple les nombreuses scènes en extérieur, comme ces chutes d'eau autour de la 7e minute, ou ces incendies dans le désert vers la 60e minute. Tous deux sont représentatifs du très haut niveau de détails présentés par ce transfert.
Mais si le BR de Baraka est visuellement somptueux, ce n'est pas le disque de démo tant vanté partout. On peut décemment penser que les visuels du film, le tournage en 70mm et le fait que le film fut le 1er à être restauré en 8K ait pu faire pencher la balance des tests trop positivement mais le film a été ostensiblement post-processé de 2 manières :
- les scènes en extérieur présentent du Edge Enhancement de manière récurrente, décelable autour des nombreux bâtiments parsemant le film (3 min 45, 8 min 30, 12 min 50, 19 min 40, etc etc),
- les scènes en intérieur avec des personnes présentent du DNR, lissant les visages à la limite du rendu cireux.
Cela choque fortement au milieu d'un rendu au demeurant très beau et naturel, et limite forcément la note finale.

La partie sonore, par contre, est extrêmement pointue, précise et agressive. On fera évidemment l'impasse sur la minuscule piste DD 5.1 48 kHz / 640 kbps pour enclencher la furie qu'est la piste DTS HD MA 96/24. Avec son débit faramineux (faisant des pointes à 12.5 Mbps, comme lors de cette chute d'arbre à 31 min 30), elle fait partie de ces pistes enchanteresses. Envoûtante, enveloppante, profitant tant des surrounds que du caisson de basses, elle permet à la musique comme aux multiples sons d'ambiance de profiter d'une excellente dynamique, rendant formidablement hommage au mixage du film.

Image : 8.5/10
Son (DTS HD MA) : 10/10
Film : 8/10
Dernière édition par tenia54 le 03 Oct 2012 23:04, édité 1 fois.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4713
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Test : Les dents de la mer (VF d'origine)

Message » 26 Aoû 2012 18:55

Test en VF

HD1 + CII + BD85 sur 2m03

(Les) Dents de la mer (Universal 2012) : B+/A- (MPEG4/AVC) Format 2.35:1 Une restauration honnête avec une image argentique ayant un léger grains plus ou moins présent. L'image n'est pas complètement homogène, allant de très belle à quelques plans moyens. Le niveau des noirs est bon et la scène de la baignade nocturne rend très bien. Il arrive tout de même que certaines scènes en basses lumières soient plus ou moins bruitées. On échappe pas non plus à des baisses de régime au niveau de la définition (alors que certaines scènes sont à couper le souffle !) ni à quelques plan flous...La compression reste quant à elle quasi invisible.
viewtopic.php?p=176895534#p176895534

Image

-Piqué/ Précision : variable (très bon à moyen)
-Définition : variable (allant de très bonne à moyenne)
-Niveau des noirs : bon
-Colorimétrie : ras
-Grain : discret mais variable
-Compression : quasi invisible
-DNR/EE : DNR sur certains plan malheureusement
-Banding : plus ou moins visible sous réserve du matériel utilisé...
-Homogénéité : variable


Genre: Drame / Aventure
Durée: 124 minutes
Zone:
Doublage: oui
Langues: anglais DTS HD MA 7.1 et DTS 2.0 original, français DTS HD 7.1 de 2005 et DTS 2.0 de 1975 (doublage original)
Sous-titres: anglais SDH, français...
Images: Image
Son: Image
J'ai Aimé: Image
/

Bande son : la VF originale de 1975 en DTS 2.0 fait bon effet (version notée dans le test), mais elle ne rivalise pas avec la VO restaurée en DTS HD 7.1.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------
-Notation :

- A : l'excellence en HD mais avec des nuances : A+ > A > A-
- B : Bon B+ à moyen pour B et B-
- C : Ça ressemble plus à du DVD qu'à de la HD, avec des nuances : C+ > C > C-
- D : comme détritus, de la merd;e quoi !

viewtopic.php?p=177113606#p177113606

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 44834
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Message » 26 Aoû 2012 18:58

Test copyright © http://www.halluciner.fr/
Image


-Titre : Avengers 3D Blu-ray 3D
-Version : Française ABC
-Audio : Français DTS HDHR
-Sous-titres : Anglais, français…
-Format : 1.78:1
-Durée : 2H22

Appréciation globale : EXCELLENT

Image

Critique du film :
Lorsque Nick Fury, le directeur du S.H.I.E.L.D., l'organisation qui préserve la paix au plan mondial, cherche à former une équipe de choc pour empêcher la destruction du monde, Iron Man, Hulk, Thor, Captain America, Hawkeye et Black Widow répondent présents.
Les Avengers ont beau constituer la plus fantastique des équipes, il leur reste encore à apprendre à travailler ensemble, et non les uns contre les autres, d'autant que le redoutable Loki a réussi à accéder au Cube Cosmique et à son pouvoir illimité...


Joss Whedon signe ici une véritable perle cinématographique : casting de haut niveau, direction artistique exquise, orchestration des combats, effondrements et autres explosions qui n’ont rien à envier à ce que propose Transformers 3, on est face à un blockbuster familial d’une qualité visuelle incroyable, sublimé par son exploitation de la 3D. Une nouvelle référence incontournable sur le créneau des films de super héros !

Image

Image & profondeur : ImageImageImageImageImage
>VOIR TEST COMPLET

Image

Jaillissements : ImageImageImageImageImage
>VOIR TEST COMPLET

Image

Bilan : ImageImageImageImageImage

Avengers Blu-Ray 3D se révèle donc être un grand spectacle et une claque visuelle littérale, avec un final en 3D en apothéose dont le traitement technique lui permet d’accéder au podium des meilleurs séquences 3D à ce jour et de surpasser bons nombres de films cautionnés du label ‘Films natifs 3D’. Ce résultat est d’autant plus bluffant que nous avons affaire à une conversion en 3D, alors que pendant la majorité du film, on a l’intime conviction d’une vraie 3D. Bien sur la débauche d’imagerie de synthèse facilite le traitement à postériori de la profondeur et du jaillissement, mais force est de constater que Avengers Blu-Ray 3D maîtrise très bien son sujet. Avec la disparition des quelques scènes un peu trop floutées sur certains plans de profondeur, ou d’éléments de jaillissement, le film pouvait approcher d’une perfection bluffante. Il n’en demeure pas moins un spectacle 3D qui s’impose naturellement comme incontournable au sein de votre collection 3D, si ce genre de fiction trouve grâce à vos yeux.

LE TEST COMPLET 3D :
http://parodiesaffichesfilms.blogspot.f ... eview.html
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
**Tous mes tests de Blu-Ray 3D ici :
http://parodiesaffichesfilms.blogspot.c ... ay-3d.html
Dernière édition par Alex322 le 16 Oct 2012 0:15, édité 2 fois.
Alex322
 
Messages: 446
Inscription: 23 Aoû 2011 15:16


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message