Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 47 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

L'Allemagne "sort" du nucléaire

Message » 13 Juin 2014 9:26

grand x a écrit:
...
Les centrales d'aujourd'hui ne dérogent pas à cette règle simple: la sécurité absolue n'existe pas (et dans le cas du nucléaire, c'est assez problématique).
...

Non seulement ça n'existe pas, mais ça ne veux rien dire.
Aucun événement, quel qu'il soit n'a une probabilité strictement nulle de se produire.
Demain, un raz de marée de 30m pourrait très bien se produire dans l'Antlantique et submerger toute la côte, de Dunkerque à St Jean de Luz. A ton avis, ça fera combien de morts?
Et question à laquelle je t'invite à réfléchir : " à partir de quelle probabilité tu considères qu'il est criminel de ne pas construire une digue de 40m sur toute la côte ?
Si tu poses la question à un géologue, il te fera une réponse...probabiliste.
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4760
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Annonce

Message par Google » 13 Juin 2014 9:26

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Juin 2014 9:38

Joich a écrit:...
C'est vrai. Mais j'ai peur que notre filière uranium nous condamne à des choix qui à terme risquent de se révéler stériles. Aujourd'hui, des pays font le choix du thorium, et s'ils développent la même compétence que celle que nous avons eue avec l'uranium, nous risquons de nous retrouver esseulés dans une technologie dépassée.
...

La filière thorium est connue depuis aussi longtemps que la filière uranium. C'est un autre choix, mais rien ne dit qu'il soit plus ou moins avancé qu'un autre.
C'est toujours pareil quand on promeut une nouvelle techno: on n'en voit au départ que les avantages. Les inconvénients, c'est après en exploitation.
"L'herbe est toujours plus verte..."
Tous les pays qui disent travailler sur le thorium continuent à exploiter leurs installations à uranium. Après, tout dépend de ce que l'on appelle "travailler sur": entre la veille techno active, le développement d'une maquette ou un proto industriel, il y a tout un monde et un bon paquet de milliards.
...
Après, peut-être qu'on va repartir sur des générateurs type superphénix, qui nous donneront à nouveau une avance technologique importante. D'ailleurs, est-ce que la surgénération est compatible avec la filière au thorium?

Sais pas ! On demande un spécialiste !
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4760
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 13 Juin 2014 9:43

Robert64 a écrit:
grand x a écrit:
...
Les centrales d'aujourd'hui ne dérogent pas à cette règle simple: la sécurité absolue n'existe pas (et dans le cas du nucléaire, c'est assez problématique).
...

Non seulement ça n'existe pas, mais ça ne veux rien dire.
Aucun événement, quel qu'il soit n'a une probabilité strictement nulle de se produire.
Demain, un raz de marée de 30m pourrait très bien se produire dans l'Antlantique et submerger toute la côte, de Dunkerque à St Jean de Luz. A ton avis, ça fera combien de morts?
Et question à laquelle je t'invite à réfléchir : " à partir de quelle probabilité tu considères qu'il est criminel de ne pas construire une digue de 40m sur toute la côte ?
Si tu poses la question à un géologue, il te fera une réponse...probabiliste.
A+


C'est pas en Chine qu'un barrage hydroélectrique s'est cassé ? (Merci Wiki, c'est fascinant ce truc ! http://fr.wikipedia.org/wiki/Barrage_de_Banqiao)

145.000 morts ! Merci le renouvelable si peu sécurisant ! :siffle:
syber
 
Messages: 11803
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 13 Juin 2014 9:50

syber a écrit:
Robert64 a écrit:
grand x a écrit:
...
Les centrales d'aujourd'hui ne dérogent pas à cette règle simple: la sécurité absolue n'existe pas (et dans le cas du nucléaire, c'est assez problématique).
...

Non seulement ça n'existe pas, mais ça ne veux rien dire.
Aucun événement, quel qu'il soit n'a une probabilité strictement nulle de se produire.
Demain, un raz de marée de 30m pourrait très bien se produire dans l'Antlantique et submerger toute la côte, de Dunkerque à St Jean de Luz. A ton avis, ça fera combien de morts?
Et question à laquelle je t'invite à réfléchir : " à partir de quelle probabilité tu considères qu'il est criminel de ne pas construire une digue de 40m sur toute la côte ?
Si tu poses la question à un géologue, il te fera une réponse...probabiliste.
A+


C'est pas en Chine qu'un barrage hydroélectrique s'est cassé ? (Merci Wiki, c'est fascinant ce truc ! http://fr.wikipedia.org/wiki/Barrage_de_Banqiao)

145.000 morts ! Merci le renouvelable si peu sécurisant ! :siffle:

:mdr:
Analogeek
 
Messages: 1182
Inscription Forum: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 13 Juin 2014 9:51

Robert64 a écrit:
grand x a écrit:
...
Les centrales d'aujourd'hui ne dérogent pas à cette règle simple: la sécurité absolue n'existe pas (et dans le cas du nucléaire, c'est assez problématique).
...

Non seulement ça n'existe pas, mais ça ne veux rien dire.
Aucun événement, quel qu'il soit n'a une probabilité strictement nulle de se produire.

exact, par exemple la proba que je dise un truc sensé est très faible, mais pas nulle pour autant :mdr:
Analogeek
 
Messages: 1182
Inscription Forum: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 13 Juin 2014 9:53

Robert64 a écrit:
Joich a écrit:...
C'est vrai. Mais j'ai peur que notre filière uranium nous condamne à des choix qui à terme risquent de se révéler stériles. Aujourd'hui, des pays font le choix du thorium, et s'ils développent la même compétence que celle que nous avons eue avec l'uranium, nous risquons de nous retrouver esseulés dans une technologie dépassée.
...

La filière thorium est connue depuis aussi longtemps que la filière uranium. C'est un autre choix, mais rien ne dit qu'il soit plus ou moins avancé qu'un autre.
C'est toujours pareil quand on promeut une nouvelle techno: on n'en voit au départ que les avantages. Les inconvénients, c'est après en exploitation.
"L'herbe est toujours plus verte..."
Tous les pays qui disent travailler sur le thorium continuent à exploiter leurs installations à uranium. Après, tout dépend de ce que l'on appelle "travailler sur": entre la veille techno active, le développement d'une maquette ou un proto industriel, il y a tout un monde et un bon paquet de milliards.
...
Après, peut-être qu'on va repartir sur des générateurs type superphénix, qui nous donneront à nouveau une avance technologique importante. D'ailleurs, est-ce que la surgénération est compatible avec la filière au thorium?

Sais pas ! On demande un spécialiste !
A+



Oui, mais disons que le choix de la filière uranium a aussi été dictée par la possibilité d'obtenir du Pu. Ce qui n'est pas possible avec la filière au thorium. Les militaires n'avaient donc aucun intérêt à promouvoir cette filière. Aujourd'hui, nous avons assez de Pu pour faire sauter la planète, donc cet aspect n'est plus pertinent. En revanche, si nous faisions le choix du thorium, nous devrons nous passer des financements militaires. Cela explique peut-être pourquoi certains pays non nucléarisés (qui n'ont pas la bombe s'entend) commencent à lorgner du côté du thorium.
Dernière édition par Joich le 13 Juin 2014 9:53, édité 1 fois.
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 13 Juin 2014 9:53

Analogeek a écrit:
Robert64 a écrit:
grand x a écrit:
...
Les centrales d'aujourd'hui ne dérogent pas à cette règle simple: la sécurité absolue n'existe pas (et dans le cas du nucléaire, c'est assez problématique).
...

Non seulement ça n'existe pas, mais ça ne veux rien dire.
Aucun événement, quel qu'il soit n'a une probabilité strictement nulle de se produire.

exact, par exemple la proba que je dise un truc sensé est très faible, mais pas nulle pour autant :mdr:


Du coup tu viens de le faire :bravo:
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 13 Juin 2014 9:57

Joich a écrit:
Analogeek a écrit:
Robert64 a écrit:
grand x a écrit:
...
Les centrales d'aujourd'hui ne dérogent pas à cette règle simple: la sécurité absolue n'existe pas (et dans le cas du nucléaire, c'est assez problématique).
...

Non seulement ça n'existe pas, mais ça ne veux rien dire.
Aucun événement, quel qu'il soit n'a une probabilité strictement nulle de se produire.

exact, par exemple la proba que je dise un truc sensé est très faible, mais pas nulle pour autant :mdr:


Du coup tu viens de le faire :bravo:

ah ben vous pouvez attendre pour que ça se reproduise, c'est comme la comète de haley :ane:
Analogeek
 
Messages: 1182
Inscription Forum: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 13 Juin 2014 10:06

Joich a écrit:
Robert64 a écrit:
Joich a écrit:...
C'est vrai. Mais j'ai peur que notre filière uranium nous condamne à des choix qui à terme risquent de se révéler stériles. Aujourd'hui, des pays font le choix du thorium, et s'ils développent la même compétence que celle que nous avons eue avec l'uranium, nous risquons de nous retrouver esseulés dans une technologie dépassée.
...

La filière thorium est connue depuis aussi longtemps que la filière uranium. C'est un autre choix, mais rien ne dit qu'il soit plus ou moins avancé qu'un autre.
C'est toujours pareil quand on promeut une nouvelle techno: on n'en voit au départ que les avantages. Les inconvénients, c'est après en exploitation.
"L'herbe est toujours plus verte..."
Tous les pays qui disent travailler sur le thorium continuent à exploiter leurs installations à uranium. Après, tout dépend de ce que l'on appelle "travailler sur": entre la veille techno active, le développement d'une maquette ou un proto industriel, il y a tout un monde et un bon paquet de milliards.
...
Après, peut-être qu'on va repartir sur des générateurs type superphénix, qui nous donneront à nouveau une avance technologique importante. D'ailleurs, est-ce que la surgénération est compatible avec la filière au thorium?

Sais pas ! On demande un spécialiste !
A+



Oui, mais disons que le choix de la filière uranium a aussi été dictée par la possibilité d'obtenir du Pu. Ce qui n'est pas possible avec la filière au thorium. Les militaires n'avaient donc aucun intérêt à promouvoir cette filière. Aujourd'hui, nous avons assez de Pu pour faire sauter la planète, donc cet aspect n'est plus pertinent. En revanche, si nous faisions le choix du thorium, nous devrons nous passer des financements militaires. Cela explique peut-être pourquoi certains pays non nucléarisés (qui n'ont pas la bombe s'entend) commencent à lorgner du côté du thorium.


Il ne faut pas sous-estimer l'influence que risquent d'avoir les militaires dans ce débat de la transition énergétique.

Les organisations militaires risquent bien d'être d’une influence décisive et positive car :

- ils sont gros consommateurs d'énergie et pas question pour eux de se contenter de renouvelable (attention, si vous n'êtes pas gentil on va vous attaquer ... si il y a du vent :lol: ).
- leurs structures décisionnelles sont stables et ainsi raisonnent sur le long terme, contrairement aux politiques et aux entreprises.
syber
 
Messages: 11803
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 13 Juin 2014 10:06

Analogeek a écrit:
Joich a écrit:
Analogeek a écrit:
Robert64 a écrit:Non seulement ça n'existe pas, mais ça ne veux rien dire.
Aucun événement, quel qu'il soit n'a une probabilité strictement nulle de se produire.

exact, par exemple la proba que je dise un truc sensé est très faible, mais pas nulle pour autant :mdr:


Du coup tu viens de le faire :bravo:

ah ben vous pouvez attendre pour que ça se reproduise, c'est comme la comète de haley :ane:


Les probas, tu sais, c'est compliqué... On n'est pas à l'abri... 1 chance sur un million, ça veut dire 2 sur 2 millions. Du coup tu peux redire un truc censé dans deux minutes, et puis plus rien pendant 1 million 999 998 posts.
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 13 Juin 2014 10:21

syber a écrit:
Joich a écrit:
Robert64 a écrit:
Joich a écrit:...
C'est vrai. Mais j'ai peur que notre filière uranium nous condamne à des choix qui à terme risquent de se révéler stériles. Aujourd'hui, des pays font le choix du thorium, et s'ils développent la même compétence que celle que nous avons eue avec l'uranium, nous risquons de nous retrouver esseulés dans une technologie dépassée.
...

La filière thorium est connue depuis aussi longtemps que la filière uranium. C'est un autre choix, mais rien ne dit qu'il soit plus ou moins avancé qu'un autre.
C'est toujours pareil quand on promeut une nouvelle techno: on n'en voit au départ que les avantages. Les inconvénients, c'est après en exploitation.
"L'herbe est toujours plus verte..."
Tous les pays qui disent travailler sur le thorium continuent à exploiter leurs installations à uranium. Après, tout dépend de ce que l'on appelle "travailler sur": entre la veille techno active, le développement d'une maquette ou un proto industriel, il y a tout un monde et un bon paquet de milliards.
...
Après, peut-être qu'on va repartir sur des générateurs type superphénix, qui nous donneront à nouveau une avance technologique importante. D'ailleurs, est-ce que la surgénération est compatible avec la filière au thorium?

Sais pas ! On demande un spécialiste !
A+



Oui, mais disons que le choix de la filière uranium a aussi été dictée par la possibilité d'obtenir du Pu. Ce qui n'est pas possible avec la filière au thorium. Les militaires n'avaient donc aucun intérêt à promouvoir cette filière. Aujourd'hui, nous avons assez de Pu pour faire sauter la planète, donc cet aspect n'est plus pertinent. En revanche, si nous faisions le choix du thorium, nous devrons nous passer des financements militaires. Cela explique peut-être pourquoi certains pays non nucléarisés (qui n'ont pas la bombe s'entend) commencent à lorgner du côté du thorium.


Il ne faut pas sous-estimer l'influence que risquent d'avoir les militaires dans ce débat de la transition énergétique.

Les organisations militaires risquent bien d'être d’une influence décisive et positive car :

- ils sont gros consommateurs d'énergie et pas question pour eux de se contenter de renouvelable (attention, si vous n'êtes pas gentil on va vous attaquer ... si il y a du vent :lol: ).
- leurs structures décisionnelles sont stables et ainsi raisonnent sur le long terme, contrairement aux politiques et aux entreprises.


:lol:

Oui, tu n'as pas tort. Mais j'imagine bien les militaires vouloir aller vers les gaz non conventionnels ou les hydrates de méthane. Pour l'heure, ce qui a le meilleur pouvoir énergétique reste les hydrocarbures, et pour faire voler un avion de chasse, il en faut des joules/watts ou toute autre unité utilisée pour mesurée l'énergie. Un litre d'essence, c'est 48 millions de joules. 1 heure de vélo à 25km/h, c'est 480 000 joules (si j'en crois les sources diverses du net comme celle-ci: http://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_de_g ... 9nergie%29).
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 13 Juin 2014 10:43

Joich a écrit:...
Oui, mais disons que le choix de la filière uranium a aussi été dictée par la possibilité d'obtenir du Pu. Ce qui n'est pas possible avec la filière au thorium. Les militaires n'avaient donc aucun intérêt à promouvoir cette filière. Aujourd'hui, nous avons assez de Pu pour faire sauter la planète, donc cet aspect n'est plus pertinent. En revanche, si nous faisions le choix du thorium, nous devrons nous passer des financements militaires. Cela explique peut-être pourquoi certains pays non nucléarisés (qui n'ont pas la bombe s'entend) commencent à lorgner du côté du thorium.

On a encore besoin d'au moins un réacteur pour faire du tritium pour maintenir en état les bombes à fusion.
La difficulté pour passer au thorium est que le coût de développement risque d'être du même ordre de grandeur que celui de la filière uranium, pour un résultat qui n'est pas forcément meilleur, alors que l'autre filière existe. Si aujourd'hui, on refaisait le choix, je ne sais pas ce qui serait le mieux.
A+
Dernière édition par Robert64 le 13 Juin 2014 10:45, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4760
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 13 Juin 2014 10:45

Joich a écrit:
Les probas, tu sais, c'est compliqué... On n'est pas à l'abri... 1 chance sur un million, ça veut dire 2 sur 2 millions. Du coup tu peux redire un truc censé dans deux minutes,....

Non! Faut qu'il se repose, maintenant. :mdr:
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4760
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 13 Juin 2014 10:50

syber a écrit:
C'est pas en Chine qu'un barrage hydroélectrique s'est cassé ? (Merci Wiki, c'est fascinant ce truc ! http://fr.wikipedia.org/wiki/Barrage_de_Banqiao)

145.000 morts ! Merci le renouvelable si peu sécurisant ! :siffle:

Oui, mais ça c'est des morts acceptables, comme les morts de Fukushima, dont tout le monde se fout
A+.

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4760
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 13 Juin 2014 10:52

Robert64 a écrit:
syber a écrit:
C'est pas en Chine qu'un barrage hydroélectrique s'est cassé ? (Merci Wiki, c'est fascinant ce truc ! http://fr.wikipedia.org/wiki/Barrage_de_Banqiao)

145.000 morts ! Merci le renouvelable si peu sécurisant ! :siffle:

Oui, mais ça c'est des morts acceptables, comme les morts de Fukushima, dont tout le monde se fout
A+.


Disons que ça n'a pas rendu stériles des terres cultivables pour les prochains millions d'années à venir. Le risque du nucléaire n'est peut-être pas tant le nombre de morts qu'il provoque (toutes les études montrent clairement qu'en l'état actuel des choses, c'est le mode de production d'électricité qui tue le moins, et dans des proportions considérables) que l'irréparabilité des dégâts qu'il occasionne.
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema