Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: brugam, ChaG, Franck1, jean GROS, johannes83, Phamphare, poilau, sebp, Sietch31, wopr et 98 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Anglais,Français,Américains,Japonais..Oreilles differentes!

Message » 20 Déc 2014 19:15

Ceci va changer votre façon d’écouter des enceintes ! 8)




Le saviez-vous ?

À chacun sa façon d’entendre, chez l’homme comme chez l’oiseau !
Notre façon d’entendre varie d’une langue à une autre. Alors vous ne serez pas surpris d’apprendre que le chant du coq n’est pas le même chez nous que de l’autre côté de la Manche. Avec le chant du coq, Fréquences Langues vole dans les plumes des idées reçues.
À chaque langue sa bande passante :
l’oreille ethnique, un phénomène acoustique
Selon les recherches d’Alfred Tomatis, le spectre sonore audible s’étale habituellement de 16 à 16 000 hertz pour une oreille normale. Toutefois, en fonction des conditions acoustiques, certaines plages seront privilégiées et d’autres défavorisées. Pour Alfred Tomatis, ce qui est à l’origine de la prononciation, de l’accent d’une langue et donc de sa prosodie, c’est l’impédance de l’air. La qualité de l’air varie d’un lieu à un autre en fonction de certains paramètres comme : le climat, le relief géographique, l’altitude, la latitude, l’humidité et l’oreille tend spontanément à sélectionner les fréquences les plus porteuses compte tenu de l’impédance du lieu (résistance minimale sonore du milieu dans lequel on est). Le fait que chaque langue exploite un registre bien délimité du spectre sonore permet une éducation de l’écoute visant une meilleure compréhension des sons à l’intérieur de ce registre et donc une meilleure utilisation de la langue étudiée. Ces zones préférentielles, ou bandes passantes, évoluent d’une langue à une autre selon le schéma suivant.


Image
captain
 
Messages: 4867
Inscription Forum: 28 Mar 2003 12:03
Localisation: Hauts de France :-)
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Déc 2014 19:15

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 20 Déc 2014 22:25

captain a écrit:Ceci va changer votre façon d’écouter des enceintes ! 8)




Le saviez-vous ?

À chacun sa façon d’entendre, chez l’homme comme chez l’oiseau !
Notre façon d’entendre varie d’une langue à une autre. Alors vous ne serez pas surpris d’apprendre que le chant du coq n’est pas le même chez nous que de l’autre côté de la Manche. Avec le chant du coq, Fréquences Langues vole dans les plumes des idées reçues.
À chaque langue sa bande passante :
l’oreille ethnique, un phénomène acoustique
Selon les recherches d’Alfred Tomatis, le spectre sonore audible s’étale habituellement de 16 à 16 000 hertz pour une oreille normale. Toutefois, en fonction des conditions acoustiques, certaines plages seront privilégiées et d’autres défavorisées. Pour Alfred Tomatis, ce qui est à l’origine de la prononciation, de l’accent d’une langue et donc de sa prosodie, c’est l’impédance de l’air. La qualité de l’air varie d’un lieu à un autre en fonction de certains paramètres comme : le climat, le relief géographique, l’altitude, la latitude, l’humidité et l’oreille tend spontanément à sélectionner les fréquences les plus porteuses compte tenu de l’impédance du lieu (résistance minimale sonore du milieu dans lequel on est). Le fait que chaque langue exploite un registre bien délimité du spectre sonore permet une éducation de l’écoute visant une meilleure compréhension des sons à l’intérieur de ce registre et donc une meilleure utilisation de la langue étudiée. Ces zones préférentielles, ou bandes passantes, évoluent d’une langue à une autre selon le schéma suivant.


Image


Je n'avais jamais entendu une telle théorie :o .
poilau
 
Messages: 3995
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • online

Message » 20 Déc 2014 23:03

Prudence sur le personnage...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alfred_Tomatis
Loug
 
Messages: 3328
Inscription Forum: 22 Nov 2006 22:07
Localisation: Lugdunum
  • offline

Message » 20 Déc 2014 23:42

Qu'est ce que vous dites ?
alain_38
 
Messages: 326
Inscription Forum: 06 Avr 2011 16:55
Localisation: Rhône-Alpes
  • offline

Message » 20 Déc 2014 23:49

Et moi qui croyais que c'était les câbles qui faisaient toute la différence et que plus qu'ils étaient chers et plus que c'était mieux... :o :(
papinova
 
Messages: 1268
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 20 Déc 2014 23:57

papinova a écrit:Et moi qui croyais que c'était les câbles qui faisaient toute la différence et que plus qu'ils étaient chers et plus que c'était mieux... :o :(

Tu peux répéter. J'ai un trou dans la bande des 250 à 1000 Hz, puis au-delà des 2000 Hz c'est le néant.
alain_38
 
Messages: 326
Inscription Forum: 06 Avr 2011 16:55
Localisation: Rhône-Alpes
  • offline

Message » 21 Déc 2014 14:31

Il y a près de 20 ans j'avais déjà lu des trucs comme ça. Rien d'étonnant. Vous ne vous êtres jamais posé la question de la raison des sonorités si différentes (au moins il y a quelques temps) entre les matériels japonais et les matériels mettons... anglais? Il y a des des plages de fréquences qui agressent l'oreille européenne mais qui manquent à l'oreille asiatique pour l'intelligibilité d'un message. C'est pas révolutionnaire. Et que certaines fréquences soient plus ou moins mises en avant selon les langues n'est pas une découverte. Ce qui serait plus sujet à discussion, c'est la question de l'impédance de l'air. Why not, mais à mon avis pas très pertinent quand-même.
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 21 Déc 2014 14:59

Joich a écrit:Il y a près de 20 ans j'avais déjà lu des trucs comme ça. Rien d'étonnant. Vous ne vous êtres jamais posé la question de la raison des sonorités si différentes (au moins il y a quelques temps) entre les matériels japonais et les matériels mettons... anglais? Il y a des des plages de fréquences qui agressent l'oreille européenne mais qui manquent à l'oreille asiatique pour l'intelligibilité d'un message. C'est pas révolutionnaire. Et que certaines fréquences soient plus ou moins mises en avant selon les langues n'est pas une découverte. Ce qui serait plus sujet à discussion, c'est la question de l'impédance de l'air. Why not, mais à mon avis pas très pertinent quand-même.


Surtout que les dernières recherches linguistiques tendent plutôt à démontrer que les langues se sont simplifiées avec le temps.
poilau
 
Messages: 3995
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • online

Message » 21 Déc 2014 15:14

Joich a écrit:Il y a près de 20 ans j'avais déjà lu des trucs comme ça. Rien d'étonnant. Vous ne vous êtres jamais posé la question de la raison des sonorités si différentes (au moins il y a quelques temps) entre les matériels japonais et les matériels mettons... anglais? Il y a des des plages de fréquences qui agressent l'oreille européenne mais qui manquent à l'oreille asiatique pour l'intelligibilité d'un message. C'est pas révolutionnaire. Et que certaines fréquences soient plus ou moins mises en avant selon les langues n'est pas une découverte. Ce qui serait plus sujet à discussion, c'est la question de l'impédance de l'air. Why not, mais à mon avis pas très pertinent quand-même.

Le matériel russe doit donc être le meilleur. :grad: :ane:
alain_38
 
Messages: 326
Inscription Forum: 06 Avr 2011 16:55
Localisation: Rhône-Alpes
  • offline

Message » 21 Déc 2014 16:48

poilau a écrit:
Joich a écrit:Il y a près de 20 ans j'avais déjà lu des trucs comme ça. Rien d'étonnant. Vous ne vous êtres jamais posé la question de la raison des sonorités si différentes (au moins il y a quelques temps) entre les matériels japonais et les matériels mettons... anglais? Il y a des des plages de fréquences qui agressent l'oreille européenne mais qui manquent à l'oreille asiatique pour l'intelligibilité d'un message. C'est pas révolutionnaire. Et que certaines fréquences soient plus ou moins mises en avant selon les langues n'est pas une découverte. Ce qui serait plus sujet à discussion, c'est la question de l'impédance de l'air. Why not, mais à mon avis pas très pertinent quand-même.


Surtout que les dernières recherches linguistiques tendent plutôt à démontrer que les langues se sont simplifiées avec le temps.


Logique mondialiste. Moins de langues.
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 21 Déc 2014 18:29

papinova a écrit:Et moi qui croyais que c'était les câbles qui faisaient toute la différence et que plus qu'ils étaient chers et plus que c'était mieux... :o :(
les cables c'est du pipeau ... :siffle:
Urga
 
Messages: 19688
Inscription Forum: 15 Mar 2006 14:35
  • offline

Message » 21 Déc 2014 19:07

A moins de 5000€ le mètre, n'espère pas grand-chose :grad: Rodé, naturellement :zen:
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 21 Déc 2014 20:02

Nous n'avons pas les sources mais le petit résumé ne me semble pas si étrange.

On nous dit que l'oreille humaine "va" de 16 à 16 kHz. Bon, peut-être...c'est aussi ce que rend le matériel audio.

Mais ce n'est pas le sujet puisqu'il ne concerne pas la HIFI mais la prosodie et donc les capacités d'une personne ayant telle ou telle langue maternelle à pouvoir s'adapter à une autre langue en adoptant son accent et sa sonorité.

C'est une espèce d'étude de psycho-neuro-linguistique génétique.

Un exemple pouvant illustrer le propos, c'est que les français conservent leur fort accent français en parlant anglais. Et puis il y a des subtilités selon la langue maternelle de chacun.
asheewan
 
Messages: 1085
Inscription Forum: 19 Sep 2012 1:56
  • offline

Message » 22 Déc 2014 12:50

alain_38 a écrit:
papinova a écrit:Et moi qui croyais que c'était les câbles qui faisaient toute la différence et que plus qu'ils étaient chers et plus que c'était mieux... :o :(

Tu peux répéter. J'ai un trou de balle dans la bande des 250 à 1000 Hz, puis au-delà des 2000 Hz c'est le séant.

:o

La configuration dans mon profil


Attention, il se peut que ce post comporte des private joke navrantes, des poils de troll, voire des morceaux de boulets. Employé de l'année 2015. Aussi connu comme Admin dada. M'embêtez pas.
Avatar de l’utilisateur
Betekaa
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 52151
Inscription Forum: 15 Jan 2002 2:00
Localisation: omnichiant
  • offline

Message » 22 Déc 2014 12:51

alain_38 a écrit:
Joich a écrit:Il y a près de 20 ans j'avais déjà lu des trucs comme ça. Rien d'étonnant. Vous ne vous êtres jamais posé la question de la raison des sonorités si différentes (au moins il y a quelques temps) entre les matériels japonais et les matériels mettons... anglais? Il y a des des plages de fréquences qui agressent l'oreille européenne mais qui manquent à l'oreille asiatique pour l'intelligibilité d'un message. C'est pas révolutionnaire. Et que certaines fréquences soient plus ou moins mises en avant selon les langues n'est pas une découverte. Ce qui serait plus sujet à discussion, c'est la question de l'impédance de l'air. Why not, mais à mon avis pas très pertinent quand-même.

Le matériel russe doit donc être le meilleur. :grad: :ane:


non, définitivement non :grad:

Image

La configuration dans mon profil


Attention, il se peut que ce post comporte des private joke navrantes, des poils de troll, voire des morceaux de boulets. Employé de l'année 2015. Aussi connu comme Admin dada. M'embêtez pas.
Avatar de l’utilisateur
Betekaa
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 52151
Inscription Forum: 15 Jan 2002 2:00
Localisation: omnichiant
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema