Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

Pour discuter de tout ce qui sert dans un projet DIY, de la défonceuse au logiciel de mesure

Comment (bien) mesurer les paramètres T&S (bonus: rodage)

Message » 18 Avr 2015 2:01

Après "quelques" heures de réflexion, voici le schéma de ma future boiboite que je veux assez universelle :

Image

Elle permettra les mesures :
- lorsque SW1 est en position "÷1" : au niveau ligne grâce à la résistance de 100 ohms,
- lorsque SW1 est en position "÷10" : à 1V aux bornes du HP (et même un peu plus) à l'aide d'un ampli extérieur et grâce au groupe de 4 résistances de 27 ohms / 25W et à l'atténuateur de rapport de tension 1/10.

La calibration sera possible grâce à SW2.
A noter que j'utilise une LED rouge associée à un pont de diodes pour protéger les entrées de la carte son (allumage à partir d'environ 3V).
Le tout sera monté dans un boitier en alu pour ses caractéristiques de dissipation thermique et de blindage.

Yapluka ! :wink:
Francis
 
Messages: 912
Inscription: 24 Fév 2001 2:00
Localisation: Picardie
  • offline

Annonce

Message par Google » 18 Avr 2015 2:01

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 18 Avr 2015 11:14

Francis a écrit:- lorsque SW1 est en position "÷1" : au niveau ligne grâce à la résistance de 100 ohms,
- lorsque SW1 est en position "÷10" : à 1V aux bornes du HP (et même un peu plus) à l'aide d'un ampli extérieur et grâce au groupe de 4 résistances de 27 ohms / 25W et à l'atténuateur de rapport de tension 1/10.

A voir suivant ta carte son, mais tu risques d'être limite si tu veux envoyer un peu de puissance. Perso avec une focusrite 2i2 je divise par 190 pour pouvoir pleinement exploitée la plage qui convient, avec de 1/10 même potards d'entrée au minimum je saturai les entrées suivant l'impédance des HP même à 2.83v à FS :hehe: .

A noter que j'utilise une LED rouge associée à un pont de diodes pour protéger les entrées de la carte son (allumage à partir d'environ 3V).

Tu ne vas pas engendrer une chute de tension au niveau des entrées de la carte son avec ce principe ? Nécessitant donc une puissance minimale à injecter pour pouvoir faire une mesure ?

Il faudrait vraiment avec un GBF (qui peut être fait par une carte son), voir combien tes entrées accepte en niveau de tension et faire ensuite le calcul de tes diviseurs de tension :wink:

Bon courage
Cobrasse
 
Messages: 5864
Inscription: 17 Aoû 2008 13:02
  • offline

Message » 18 Avr 2015 12:57

Cobrasse a écrit:
Francis a écrit:- lorsque SW1 est en position "÷1" : au niveau ligne grâce à la résistance de 100 ohms,
- lorsque SW1 est en position "÷10" : à 1V aux bornes du HP (et même un peu plus) à l'aide d'un ampli extérieur et grâce au groupe de 4 résistances de 27 ohms / 25W et à l'atténuateur de rapport de tension 1/10.

A voir suivant ta carte son, mais tu risques d'être limite si tu veux envoyer un peu de puissance. Perso avec une focusrite 2i2 je divise par 190 pour pouvoir pleinement exploitée la plage qui convient, avec de 1/10 même potards d'entrée au minimum je saturai les entrées suivant l'impédance des HP même à 2.83v à FS :hehe: .

Dans la mesure où les résultats sont sensiblement les mêmes quel que soit le niveau injecté dans le HP, je m'en tiendrai à des niveaux "raisonnables". :wink:
Au pire, je remplacerai chaque résistance de 910 ohms par 2 résistances en série (820 et 91 ohms par exemple pour réaliser un division par 100).

A noter que la Focusrite Scarlett 2i2 accepte jusqu'à 7.75V en entrée (+20dBu) : c'est beaucoup et je suis surpris que ça n'ait pas suffit dans ton application. :o

Cobrasse a écrit:
Francis a écrit:A noter que j'utilise une LED rouge associée à un pont de diodes pour protéger les entrées de la carte son (allumage à partir d'environ 3V).

Tu ne vas pas engendrer une chute de tension au niveau des entrées de la carte son avec ce principe ? Nécessitant donc une puissance minimale à injecter pour pouvoir faire une mesure ?

Il faudrait vraiment avec un GBF (qui peut être fait par une carte son), voir combien tes entrées accepte en niveau de tension et faire ensuite le calcul de tes diviseurs de tension :wink:

Les LED et ponts de diodes associés ne sont là que pour protéger les entrées de la carte son en limitant la tension y entrant.
Tant qu'on n'a pas atteint le seuil de conduction des diodes (autour de 1.5V pour une LED rouge et de 0.5V pour une diode de redressement), c'est comme si elles n'étaient pas là car elles ne commencent à conduire qu'au-delà de 2.5Vdc (1.77Vrms).
Bien sûr, il faudra faire des essais et ajouter une diode supplémentaire en série avec chaque LED si la protection intervient trop tôt.
A noter que les niveaux maximum d'entrée ligne des cartes son USB sont souvent de l'ordre de 9 à 13 dBu (soit 2.18V à 3.46V).
Francis
 
Messages: 912
Inscription: 24 Fév 2001 2:00
Localisation: Picardie
  • offline

Message » 18 Avr 2015 13:20

:)

dBu ?
thierry38efd
 
Messages: 1735
Inscription: 18 Sep 2013 7:36
  • offline

Message » 18 Avr 2015 13:38

thierry38efd a écrit::)

dBu ?

Les niveaux d'entrée max des cartes son USB sont effectivement exprimés en dBu (0dBu étant égal à 0.775V) dans leur doc.
Pourquoi cette remarque ?
Francis
 
Messages: 912
Inscription: 24 Fév 2001 2:00
Localisation: Picardie
  • offline

Message » 18 Avr 2015 14:56

Je suis en mode instrument, car signal asymétrique, donc max +4dBu :wink: .

Ce qui explique la saturation rapide, et surtout le gain qui va de +10dBu à +55dBu :grad: .

:thks:
Cobrasse
 
Messages: 5864
Inscription: 17 Aoû 2008 13:02
  • offline

Message » 18 Avr 2015 15:08

Cobrasse a écrit:Je suis en mode instrument, car signal asymétrique, donc max +4dBu :wink: .

Tu veux dire qu'on ne peut pas configurer les entrées en "LINE" si on est en asymétrique ? (cause source en RCA, par ex)
Si on relie le point froid et la masse sur le XLR (ou le jack 6.5 stéréo), ça ne fonctionne pas ?
Francis
 
Messages: 912
Inscription: 24 Fév 2001 2:00
Localisation: Picardie
  • offline

Message » 18 Avr 2015 15:11

Je ne me rappelle plus, il faudrait que je teste :hehe: (car il y a un interrupteur en façade).

:wink:
Cobrasse
 
Messages: 5864
Inscription: 17 Aoû 2008 13:02
  • offline

Message » 18 Avr 2015 16:04

Je prends les spécifications d'un autre modèle d'interface dont il est clairement indiqué que les entrées en LINE fonctionnent en ASYMETRIQUE (sur la version originale en anglais du moins, je vous fais grâce des erreurs de traduction vers le français !) :

Image

Si +4dBu est clairement le niveau conseillé, en revanche rien ne précise si +20dBu est le niveau maximum avant saturation de l'entrée ou avant son endommagement... :-?
Du coup, le plus sage sera sans doute de s'en tenir aux +4dBu, soit seulement 1.23V..
Et c'est là que je m'aperçois que c'est déjà limite par rapport à l'atténuation de 1/10 : pour obtenir au minimum 1V sur le HP, on a 10V en sortie d'ampli et c'est encore 1V après atténuation.

Image

Donc, si je veux que ma boiboite soit compatible au-delà de 1V au HP, il faudra que je rende l’atténuateur modulable.
Genre l'ajout de SW3 pour choisir entre 1/10 et 1/100 :

Image
Francis
 
Messages: 912
Inscription: 24 Fév 2001 2:00
Localisation: Picardie
  • offline

Message » 21 Avr 2015 19:44

Finalement l'affirmation " l'impédance ne change pas avec le niveau de la mesure " n'est pas si correcte.

exemple sur une enceinte BR dans voice coil magazine, fev 2011
http://www.pearl-hifi.com/06_Lit_Archiv ... ements.pdf

commentaire a partir du bas de page 13. Illustration figure 6.
alkasar
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 11491
Inscription: 29 Nov 2005 22:47
Localisation: Neuf deux
  • offline

Message » 21 Avr 2015 20:14

Bonsoir,

Je ferai des tests de mon côté pour voir entre 10 ohms et 37 ohms avec des puissances injectées différentes :wink: .
Cobrasse
 
Messages: 5864
Inscription: 17 Aoû 2008 13:02
  • offline

Message » 21 Avr 2015 20:33

alkasar a écrit:Finalement l'affirmation " l'impédance ne change pas avec le niveau de la mesure " n'est pas si correcte.

exemple sur une enceinte BR dans voice coil magazine, fev 2011
http://www.pearl-hifi.com/06_Lit_Archiv ... ements.pdf

commentaire a partir du bas de page 13. Illustration figure 6.

Ces mesures d'impédance sont celle d'une enceinte bass-reflex (dont les évents "saturent" à fort niveau).

La discussion actuelle n'est-elle pas orientée vers la mesure des paramètres T&S du HP seul et à l'air libre, de façon comparable à ce que les fabricants réalisent ?
Francis
 
Messages: 912
Inscription: 24 Fév 2001 2:00
Localisation: Picardie
  • offline

Message » 21 Avr 2015 21:04

les deux mon colonel, Z et TéS pour ta box ;)

Oui le gars dans voice coil a bien choisi ses deux exemples. En clos ça doit se voir bien moins. Mais avoue que ça fait réfléchir sur la validité d'un accord BR qui se base sur des mesures faites a 1V pour un caisson par exemple.

les T&S c'est certain qu'ils sont différents selon le haut niveau. La plupart des valeurs ne sont pas des constantes mais des courbes. Elles dependent aussi de la température et le niveau dans la durée joue aussi sur la T°. Beaucoup de variables liées.
C'est pour ça d'ailleurs que c'est autant sujet a caution....
alkasar
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 11491
Inscription: 29 Nov 2005 22:47
Localisation: Neuf deux
  • offline

Message » 21 Avr 2015 21:16

Mais on peut quand même imaginer que les mesures sont plus stables à l'air libre, dépourvues des contraintes de charge des enceintes, non ?
Francis
 
Messages: 912
Inscription: 24 Fév 2001 2:00
Localisation: Picardie
  • offline

Message » 21 Avr 2015 21:21

les T&S c'est certain qu'ils sont différents selon le haut niveau. La plupart des valeurs ne sont pas des constantes mais des courbes. Elles dependent aussi de la température et le niveau dans la durée joue aussi sur la T°. Beaucoup de variables liées.
C'est pour ça d'ailleurs que c'est autant sujet a caution....

Les paramètres de T&S ne sont valables qu'en faibles signaux. Ils sont basés sur un modèle linéaire, autrement dit sur des paramètres tels que le facteur de force, et température de bobine constants. De plus, Ils ne sont valables que dans la partie basse de la zone de reproduction du HP considéré autrement dit en dessous de la fréquence de coupure acoustique du dit HP.
Cela nécessite de faire les mesures dans un lieu très silencieux, à une température avoisinant les 20°C.
J-C.B
 
Messages: 6019
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie
  • offline


Retourner vers Outils & Logiciels