Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: carlos67, dodoche1, moumou3, Robert64, Thierry B et 25 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Temps de travail

Message » 29 Juin 2016 10:05

pascal2015 a écrit:
gloinfred a écrit:Globalement d'accord, à une précision prêt.
Quand tu écris: "Trop de charges,cela réduit les marges non?(comment faire face au boites qui n'ont pas les même??", ça pose un vrai souci.

Il y aura toujours moins cher ailleurs. Que ce soit par les charges ou par le salaire, un chinois sera toujours moins cher. Ce n’est donc pas un argument recevable.

Je prend le problème à l'envers:
On a une main d'oeuvre qui est chère, quels sont les produits que nous pouvons vendre sans se faire manger par la concurrence? La réponse est simple: si on a des salaires élevés, il faut viser des produits à haute valeur ajoutée. Tant que les industriels ne l'auront pas compris, on sera coincés...

Moins cher ailleurs,c'est un fait établi,depuis très très longtemps!je pensais au boites (pme tpe) frontalières,genre Espagne,et autres,
qui prennes le boulot aux boites french,du fait de prix plus bas!certains donneur d'ordre ce gene pas d'ailleurs,pour leur donné du,
boulot!Je ne parlerai même pas des manœuvres turcs,et autres (sous payé,déclaré?)que l'ont trouve sur les chantiers de très grosses
boites de btp,en cas de contrôle et ben!ils avait pas vu!ca doit venir des sous traitants,ect ect,le temps de travail,rien a ciré!
Pour moi c'est de la concurrence déloyale! autorisé,ou du moins tolérée!


Là dessus, on est parfaitement en phase.
gloinfred
 
Messages: 4994
Inscription: 20 Mar 2008 16:15
Localisation: Provence
  • offline

Annonce

Message par Google » 29 Juin 2016 10:05

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 29 Juin 2016 10:16

Boc21 a écrit:
laurent martiarena a écrit:
tu n'à visiblement pas beaucoup de connaissances réelles sur cette profession. des sociétés de services qui proposent ce genres de prestations aux rabais tu à les même en france mon petit gars, et depuis fort longtemps ! ces sociétés proposent toutes sortes de services d'ailleurs, pas que de tondre des pelouses ou tailler des haies (si pour toi tu pensais que la profession ce limitait à ces taches) et si en france ils n'emplois pas de mexicains, t'inquiète nous avons nous aussi nos minorités corvéables !

bref, je me répète, tu est dans la caricature ! tu observe une situation lambda et tu en tire des conclusions définitives ! je le redis aussi, c'est hilarant !


+1
Dans le jardinage, Gloinfred, il y a aussi une place pour des "services à haute valeur ajoutée" que tu appelles de tes voeux :lol:
Et j'ai l'air de rigoler mais sérieusement j'ai la plus grande estime pour les types qui savent où et comment une plante poussera au mieux, ayant un savoir exhaustif quand aux espèces et capables de transformer 300 m² de merdasse en une oeuvre d'art végétale où l'on se trouve bien.

P'tain mais c'est un savoir et une compétence tout ça...
Il y a de nombreux niveaux de compétences et connaissances du type qui sait juste passer la tondeuse et passer le taille haie jusqu'à celui qui sait nommer et recréer les conditions de vie de n'importe quel végétal poussant où que ce soit sur le globe. ça va de Bac -3 à Bac +8.
Et le savoir et la compétence se payent.
Si tu crois de surcroit, Gloinfred, que les étoiles montantes françaises dans l'art de l'horticulture, la botanique, le paysagisme ou le jardinage ne sont pas appréciés des nouveaux riches partout sur la planète je t'en prie google est ton ami, tu vas voir des réalisations horticoles de haut niveau avec des marchés à faire palir pas mal de PME :wink:
Rien qu'à Dijon j'ai une connaissance régulièrement appellée pour des mariages Qatari, en Thaïlande...bref partout..elle aime les voitures sportives et je peux te dire qu'elle ne conduit pas une Golf GTI :lol:
Bon ce n'est pas encore au niveau de Madison Cox, le "jardinier des milliardaires".
http://www.capital.fr/enquetes/histoire ... liardaires

Mais dans le jardinage, comme dans tous les domaines d'activité, il y a moyen de développer une compétence, chercher des marchés et développer des produits et prestations à très très très haute valeur ajoutée.


Je pense qu'il y a eu un gros malentendu dés le départ :mdr:
Je suis au courant de ce que tu écris. C’est même pour ça que j'ai parlé de "jardinier de luxe". :wink: Le gars qui est responsable du parc du château de Versailles ou d'une ambassade avec jardin à la Française produit une belle valeur ajoutée.

Par contre, il faut prendre l'ensemble des intervenants du métier.
- en France, on a peu de personnes qui font appels à des jardiniers, et c’est souvent des gens avec du pognon (beaucoup) et donc des exigences (élevées). Logiquement, on peut s'attendre à avoir une belle proportion de "jardiniers de luxe", formés, expérimentés et compétents.
- aux USA, énormément de monde fait appel aux service de jardinage, et c’est souvent pour du travail de base (tonte de pelouses...). Il faut donc beaucoup de main d'oeuvre, et la qualification est moins critique. Bien sûr, il y toujours des riches qui font appel aux "jardiniers de luxe". Manque de bol, ces gens riches sont une toute petite minorité. Globalement, sur l'ensemble de la profession, je suis prêt à prendre le pari que la proportion de "jardiniers de luxe", formés, expérimentés et compétents est beaucoup plus faible qu'en France.

D'où ma remarque qui a vexée Laurent:
- Aux USA, si on prend un jardinier au hasard, il y a une énorme probabilité pour qu'il soit mexicain et pauvre.
gloinfred
 
Messages: 4994
Inscription: 20 Mar 2008 16:15
Localisation: Provence
  • offline

Message » 29 Juin 2016 10:28

Kolian a écrit:
gloinfred a écrit:
Je pense que l'obligation de valeur ajoutée n’est importante que pour les métiers soumis à concurrence internationale, c’est à dire sur les métiers qui participent à la balance commerciale. Une boulangère ne sera jamais remplacée par un chinois. :wink:
Pour ce qui est du remplacement par des machines, c’est encore pire. Nous ne pouvons pas être moins cher qu'un robot produit en série. Je suis convaincu que les métiers automatisables seront automatisés... Pourquoi se faire chier à payer une personne alors qu'un robot peut faire aussi bien pour moins cher et sans les emmerdements?


c'est sur ce point que tu te trompes.
D'une part il y a une vrais concurrence intérieur en France ( y a pas des millions de boc21 pour se faire péter la rondelle sur le prix des tomates fraises :ane: ) mais en plus le plus gros handicap c'est le trésor public qui fait du mal a beaucoup de boulot a faible et moyenne VA.


Je ne comprends pas... La concurrence intérieure en France est logiquement soumise aux mêmes règles... C’est le marché pro, pas l'école des fans: il y a de la concurrence, et quand cette concurrence n’est pas faussée, il n'y a pas grand chose à dire si une boite rpend le dessus sur ses concurrents....
gloinfred
 
Messages: 4994
Inscription: 20 Mar 2008 16:15
Localisation: Provence
  • offline

Message » 29 Juin 2016 12:26

Heu... J'ai le droit de participer à ce topic? :oops:

:mdr:

La configuration dans mon profil


Full HD, 3D, 4K, HDR... : OK --- Fluidité : pas OK ! C'est pour quand à la fin ???
Avatar de l’utilisateur
Fafa
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 73655
Inscription: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse
  • online

Message » 29 Juin 2016 15:22

gloinfred a écrit:
Boc21 a écrit:
+1
Dans le jardinage, Gloinfred, il y a aussi une place pour des "services à haute valeur ajoutée" que tu appelles de tes voeux :lol:
Et j'ai l'air de rigoler mais sérieusement j'ai la plus grande estime pour les types qui savent où et comment une plante poussera au mieux, ayant un savoir exhaustif quand aux espèces et capables de transformer 300 m² de merdasse en une oeuvre d'art végétale où l'on se trouve bien.

P'tain mais c'est un savoir et une compétence tout ça...
Il y a de nombreux niveaux de compétences et connaissances du type qui sait juste passer la tondeuse et passer le taille haie jusqu'à celui qui sait nommer et recréer les conditions de vie de n'importe quel végétal poussant où que ce soit sur le globe. ça va de Bac -3 à Bac +8.
Et le savoir et la compétence se payent.
Si tu crois de surcroit, Gloinfred, que les étoiles montantes françaises dans l'art de l'horticulture, la botanique, le paysagisme ou le jardinage ne sont pas appréciés des nouveaux riches partout sur la planète je t'en prie google est ton ami, tu vas voir des réalisations horticoles de haut niveau avec des marchés à faire palir pas mal de PME :wink:
Rien qu'à Dijon j'ai une connaissance régulièrement appellée pour des mariages Qatari, en Thaïlande...bref partout..elle aime les voitures sportives et je peux te dire qu'elle ne conduit pas une Golf GTI :lol:
Bon ce n'est pas encore au niveau de Madison Cox, le "jardinier des milliardaires".
http://www.capital.fr/enquetes/histoire ... liardaires

Mais dans le jardinage, comme dans tous les domaines d'activité, il y a moyen de développer une compétence, chercher des marchés et développer des produits et prestations à très très très haute valeur ajoutée.


Je pense qu'il y a eu un gros malentendu dés le départ :mdr:
Je suis au courant de ce que tu écris. C’est même pour ça que j'ai parlé de "jardinier de luxe". :wink: Le gars qui est responsable du parc du château de Versailles ou d'une ambassade avec jardin à la Française produit une belle valeur ajoutée.

Par contre, il faut prendre l'ensemble des intervenants du métier.
- en France, on a peu de personnes qui font appels à des jardiniers, et c’est souvent des gens avec du pognon (beaucoup) et donc des exigences (élevées). Logiquement, on peut s'attendre à avoir une belle proportion de "jardiniers de luxe", formés, expérimentés et compétents.
- aux USA, énormément de monde fait appel aux service de jardinage, et c’est souvent pour du travail de base (tonte de pelouses...). Il faut donc beaucoup de main d'oeuvre, et la qualification est moins critique. Bien sûr, il y toujours des riches qui font appel aux "jardiniers de luxe". Manque de bol, ces gens riches sont une toute petite minorité. Globalement, sur l'ensemble de la profession, je suis prêt à prendre le pari que la proportion de "jardiniers de luxe", formés, expérimentés et compétents est beaucoup plus faible qu'en France.

D'où ma remarque qui a vexée Laurent:
- Aux USA, si on prend un jardinier au hasard, il y a une énorme probabilité pour qu'il soit mexicain et pauvre.


meuhhh non je suis pas vexé ! :roll:

simplement quand je lis une connerie sur un sujet que je connais un peu j'interviens.mais je me lasse très vite aussi, donc au bout d'un moment je me tais quand je vois que la conversation ne mène à rien de constructif.
laurent martiarena
 
Messages: 2167
Inscription: 12 Aoû 2013 13:07
Localisation: vernegues, bouches du rhône
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message