Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: BenB13, glamsam, kéké 26, lotofoof46, ramucho69, Smooth Jazz, Sylvanor et 78 invités

BEYERDYNAMIC: DT1990-Amiron Home-DT990-T1-DT1770

Message » 05 Déc 2016 12:24

Bonjour à tous

N'ayant pas trouver de sujet global, ni même de sujet dédié à un des casques Beyerdynamic, j'ouvre ce sujet pour les échanges sur ce constructeur.
Bien sur, dans beaucoup de sujets, les citations concernant la gamme des dt 770,880,990 abondent !

Mes réflexions actuelles concernent un nouvel arrivant dans leur gamme, le Amiron Home qui parait être une déclinaison "non professionnelle" du DT 1990.
Le seul test que j'ai trouvé sur le net http://www.headfonia.com/review-beyerdynamic-amiron-home-yum/.

J'ai lu les posts de Franck. T sur son "FEEFLASH" entre le dt 1990 et le Focal Elear http://www.homecinema-fr.com/forum/post178997576.html#p178997576 et j'ai trouvé cela très intéressant.
En ce moment, le prix du dt 1990 est à la baisse chez Thomann et j'avoue me tâter !

Cordialement

15/07/2020 : Après l'ouverture de ce fil, il s'est étoffé d'une partie de la gamme Beyerdynamic que j'ai référencé ci-dessous et enrichirai de liens internes et peut être externes !

DT 1990 PRO
Image
Egalisation avec pads "analytiques"
DIY-AUDIO-HEAVEN, Mesures et points de vue
Incidence des câbles

AMIRON HOME
Image

DT 990 PRO
Image
Mesures

T1 GEN.2
Image
Egalisation

DT 1770 PRO
Image
Dernière édition par renecito le 12 Jan 2021 9:39, édité 16 fois.

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 3021
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Déc 2016 12:24

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Déc 2016 19:03

Je viens de tester encore une fois le DT1990, je pense que c'est un casque intéressant dans sa gamme de prix. Mais j'ai constaté une réel différence de rendu entre le câble d'origine et le câble Oyade que j'ai avec DT1770. Dans cette tranche des 500/600€ difficile de faire mieux, seul le HE400i le Audioquest Nighthawk (faut aimer le son mat) sont au niveau de ce Beyer de la gamme Pro... Enfin de ce que j'ai testé, tout dépendra du type d'écoute que tu affectionne !
Anonyme 67
 
  • offline

DT1990 PRO

Message » 14 Jan 2017 18:08

Bonjour,

j'ai fini par acquérir ce DT 1990 Pro au prix de 420 € et j'avoue être satisfait car mon sentiment rejoint le point de vue de Franck T.
Je vais approfondir au fil des semaines à venir, mais je peux déjà dire qu'en terme de précision (résolution), on est bien sur un niveau supérieur au dt 990 pro.
Il est également plus équilibré, même s'il reste bien un beyerdynamic et il me fait penser au dt 911 en terme de couleur générale avec une résolution supérieure!
Ayant des stax anciens SR5 et sigma, la précision des attaques est similaire, certainement due aux drivers "tesla".
J'essaierai, de faire un compte rendu et comparatif avec mes casques "mid-fi" !

Suite....
Et bien, le constat le plus important est que j'ai changé de niveau de résolution (par analogie, c'est comme passer d'un DVD à un BluRay)
Tout est plus précis, des voiles se lèvent et des perspectives changent!
Ces évolutions, n'ont rien avoir avec la réponse en fréquence, mais avec les transitoires et distorsions, car tout est mieux contrôlé !
je suis amateur d'opéra et j'ai donc réécouté pas mal des enregistrements que je connais pour certains depuis des décennies et bien je n'en reviens pas encore !
exemple: l'enregistrement de LA BOHEME de Puccini par Herbert von Karajan de 1973 avec Mirella Freni et Luciano Pavarotti
- par comparaison avec le sennheiser HD 600, la position dans l'espace est différente. Nous sommes au premier rang de l'orchestre (devant la fosse et derrière le chef) alors que sur le Sennheiser, nous sommes au moins 10 rangs plus loin.
L'orchestre est bien dans la fosse avec une précision des timbres. Les chanteurs sont devant nous presque incarnés et sans projection excessive sur un registre.
en comparaison de mes autres casques AKG K702, Fidelio X1, HD 600, AD900X, etc..., un voile est levé et cela une fois de plus n'a pas de rapport avec la réponse en fréquence.
La couleur du casque, elle, a un parti pris propre à Beyerdynamic que certains n'aimeront pas et il m'est difficile de la caractériser de manière précise pour le moment.
Je serai curieux d'écouter l'AMIRON qui doit être dans la même précision, mais avec une couleur différente!

A suivre....
Dernière édition par renecito le 16 Sep 2021 10:29, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 3021
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

DT1990 PRO

Message » 12 Fév 2017 0:14

Suite du Beyerdynamic Dt 1990 pro

Après avoir écouté beaucoup d'enregistrements différents dont un certain nombre de prises "live", je cerne mieux le rendu sonore de ce casque.
La résolution (précision des timbres, des attaques et des placements) est supérieure à mes casques "mid-fi" HD 650, HD 600, DT 880, AD 900X, etc..., la couleur est plutôt neutre, pas descendante comme un HD 650, pas en V comme un DT 990, pas de petites couleurs (agréables) dans le haut médium comme le HD 600, plus proche d'un DT 880 avec une meilleur définition.
Sur des prises de sons récentes et superlatives, l'espace sonore se développe en 3D.
Sur des prises anciennes, la variété des ambiances, des forces ou des faiblesses est évidente et peut ne pas pardonner, la ou d'autre casques lisseront les défauts et les qualités.
Ce casque est un véritable outil d'analyse et peut ne pas satisfaire, ceux qui recherche une euphonie systématique ou une couleur ou une ambiance particulière.
La dynamique est énorme (pas de phénomènes de tassements) et sur des enregistrements ppp jusqu'à fff tel que "Ottorino Respighi : Pini di Roma - Poema sinfonico IV. I pini della Via Appia" par Herbert von Karajan en 1978, l'intelligibilité des instruments est totale alors que les autres casques pré-cités "saturent".
Lors de l'écoute du Cosi fan tutte de Mozart dirigé par Georg Solti en 1996 et en live, j'avais le sentiment d'être dans la salle et les interventions du public était aussi agaçantes que dans un concert en direct.
Comme je l'ai déjà dit dans un message précédent, il n'y a plus le moindre voile ressenti sur les autres casques et cela n'est pas du à la couleur, mais à la résolution.
A suivre....
Dernière édition par renecito le 16 Sep 2021 10:30, édité 2 fois.

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 3021
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 12 Fév 2017 9:57

Bonjour,

Après avoir rappelé que Beyer est une très ancienne et très sérieuse marque dont une partie du matériel a désormais traversé les siècles avec d'autant moins de problèmes qu'il dispose souvent de pièces de rechange. J'ajouterai qu'il y a longtemps que j'envisage d'essayer les DT1350 et DT1990 Pro.

Je te remercie donc :thks: de nous révéler autant de détails sur le compte du second qui ne doit véritablement pas en manquer, comme tout bon casque Beyer qui se respecte (même s'il y a mieux que le petit DTX-501p qui se trouve toujours près du PC :wink: ).

D'autant qu'il ne devrait pas me déplaire s'il a les gènes de mon vieux et fidèle DT911 et qu'il se dit que le DT1990 Pro est plus "alerte/vigoureux" que le T1 qui avait été, lui, loin de m'enthousiasmer. :wink:

Enfin, alors qu'on constate une flambée des tarifs des casques très performants depuis ces toutes dernières années, le DT1990 Pro a cet autre avantage d'être proposé à un prix beaucoup plus accessible aux mélomanes qui ne peuvent ou ne souhaitent pas dépenser davantage pour l'achat d'un casque Hifi. :zen:


Bon dimanche.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 28380
Inscription Forum: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: 06400
  • offline

DT1990 PRO

Message » 16 Fév 2017 17:32

Suite du Beyerdynamic Dt 1990 pro

j'ai voulu vérifier avec précision mes constats précédents sur des enregistrements différents d'une même oeuvre:
j'ai opté pour "le songe d'une nuit de sabbat" qui est le quatrième mouvement de la "symphonie fantastique" d'Hector Berlioz.
j'ai noté au fur et à mesure de mon écoute, les éléments qui me paraissaient évidents et je les retranscris tel quel :

Herbert von Karajan - Philharmonia Orchestra - 1954 - EMI
Mono agressive
Scène sonore sans profondeur
Dynamique importante
Analytique
Extrême basse présente
Grave proéminant
Aigu agressif

Charles Munch - Boston Symphony Orchestra - 1954 - RCA
Stéréo analytique mat
Scène sonore extra large et peu de profondeur
Dynamique importante
(les cloches sont au premier plan et couvrent les cordes)
Grave proéminant
Souffle de bande

Paul Paray - Detroit Symphony Orchestra - 1959 - Mercury
Stéréo analytique claire
Scène sonore extra large et peu de profondeur
Dynamique importante
Véracité des timbres
Il n'y a pas de couleur particulière de l'extrême basse à l'extrême aigu
Souffle de bande

Igor Markevitch - Orchestre des Concerts Lamoureux - 1961 - DGG
Stéréo avec effet tridimensionnelle
Scène sonore réaliste et en profondeur
Dynamique moyenne
Aigus un peu agressifs
Graves et basses un peu en retrait
Souffle de bande

Charles Munch - Boston Symphony Orchestra - 1962 - RCA
Stéréo analytique
Scène sonore large avec une profondeur moyenne
Dynamique importante
Timbres réalistes
Souffle de bande

Léonard Bernstein - New York Philharmonic Orchestra - 1963 - CBS
Stéréo globale
Scène sonore vaste et en profondeur
Léger manque d'aération
Dynamique importante
Timbres réalistes
Bruits de premier plan (peut être le chef)

Herbert von Karajan - Berliner Philharmoniker - 1965 - DGG
Stéréo avec effet tridimensionnelle
Scène sonore surréaliste avec profondeur (et pourtant je ne suis pas sur mon AKG K702)
Dynamique importante
Timbres réalistes et transparents
Placements des instruments un peu partout
Souffle de bande

Colin Davis - Royal Concertgebouw Orchestra - 1974 - PHILIPS
Stéréo avec effet de profondeur
Scène sonore avec du recul
Réverbération de la salle
Dynamique moyenne
Aération moyenne
Bruits de premier plan (peut être le chef)

Charles Dutoit - Orchestre Symphonique de Montréal - 1985 - DECCA
Stéréo avec effet tridimensionnelle
Scène sonore vaste et réaliste
Aération
Dynamique importante
Timbres transparents (cordes soyeuses)
Trop beau pour être vrai

Pierre Boulez - Cleveland orchestra - 1997 - DGG
Stéréo analytique
Scène sonore large avec peu de profondeur
Instruments scrutés avec timbres réalistes
Dynamique importante
Bruits de premier plan

Michael Tilson-Thomas - San Francisco Orchestra - 1998 - RCA
Stéréo réaliste
Scène sonore réaliste
Timbres réalistes et précis
Dynamique importante
Sans conteste la prise la plus "naturelle"

Je retire globalement de ces écoutes que l'"euphonie" n'est pas souvent au rendez-vous et que mon jugement sur le côté "outil d'analyse" de ce casque est vérifié.
Il décortique l'enregistrement et il n'y a pas de sensation de "couleur chaude", par contre si toutes les composantes sont favorables, le réalisme est ressenti.

P.S. pour ceux qui pensent que je suis fou de la "symphonie fantastique", ils se trompent, je suis fou de plein d’œuvres ! :zen:

A suivre.....
Dernière édition par renecito le 16 Sep 2021 10:30, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 3021
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 16 Fév 2017 17:51

Bonsoir,

C'est donc encore pire ! :o :lol:

En tout cas, merci pour ce complément d'informations et la défense des casques qui peuvent offrir beaucoup de plaisir sans pour autant mettre en danger les finances du foyer. :wink:


Bonne soirée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 28380
Inscription Forum: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: 06400
  • offline

Message » 16 Fév 2017 19:16

magnifique enregistrement Decca, la suprématie du decca tree sur le symphonique, avec cette espace et cette grande profondeur due à la directivité omnidirectionnelle des capteurs, les timbres sont magnifiques.. l'enregistrement RCA est très bon aussi, même si il y a un peu trop d'artifice dans la présentation spatiale de certains instruments notamment la harpe.. mais ça reste excellent ! merci renecito pour nous faire découvrir toutes ces versions !!

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5537
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 16 Fév 2017 20:28

La précision de ce casque permet, sur des enregistrements de petites formations ou solistes, d'obtenir des résultats qui surpassent largement ceux obtenus par les casques "mid-fi" de ma signature !
La chaconne de la partita n°2 pour violon de Bach interprétée dans diverses versions (Milstein, Ehnes, Shaham, Faust, Fischer, etc...) devient jubilatoire. :siffle:
Que dire d'enregistrements de jazz tel que Sarah Vaughan en live au Tivoli (je n'avais jamais entendu cela à ce niveau), précision, espace, beauté et véracité des timbres ou les enregistrements live de Bill Evans ou en studio de Ben Webster (à se pâmer). :oops:
Une telle qualité me permet aussi de choisir mon amplification la plus favorable et de relativiser positivement sur le fait que pour celle-ci, je n'ai pas besoin de monter pour le moment en gamme.
Ce casque est vraiment, pour moi, une grande découverte (certains diraient une tuerie)! :D

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 3021
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 16 Fév 2017 23:49

Je le préfère en pads ''balanced'', les pads ''analytics'' tuant tout simplement les basse et le soundstage... Enfin c'est mon ressenti, quoi qu'il en soit ça fait un moment que je n'ai pas eu envie d'autre chose que ce DT1990 !
Anonyme 67
 
  • offline

Message » 17 Fév 2017 0:00

Franck.T a écrit:Je le préfère en pads ''balanced'', les pads ''analytics'' tuant tout simplement les basse et le soundstage... Enfin c'est mon ressenti, quoi qu'il en soit ça fait un moment que je n'ai pas eu envie d'autre chose que ce DT1990 !

Bonsoir,

je te confirme être avec les même pads que toi ! :bravo:

Au passage, je précise n'avoir pas rodé le casque, ni changé le câble pour un autre qui aurait mis la musique sur orbite ! :ane:

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 3021
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 17 Fév 2017 0:50

Moi j'ai pris un Forza Noir HPC sans hésiter, il ''tempère'' à peine les aigu et ça renforce le combo avec le iFi IDSD-Black+iPurifier2+USB Twin Forza copper ! Je ne crois pas avoir possédé de set aussi complémentaire avant cet ensemble, j'ai eu du très bon parfois le casque parfois l'ampli. Mais dans cette gamme de prix, en matos transportable/sédentaire je ne prendrai rien d'autre. En plus le IDSD-Black fonctionne très bien en OTG avec les smartphone compatible, en mode ''eco'' je dois tenir au moins 6h/7h le volume sur 50% à peut près...

Tarif du combo : DT1990 promo amazon 472€, IDSD Black 599€, iFi iPurifier2 128€, câble Forza Noir HPC mini/Xlr en 6.35 Viablue 149€, câble USB Forza Twin Copper 25cm 59€.

Avec ce cet ensemble je ne vise pas la neutralité dans le rendu, mais un son légèrement en ''U'', ainsi je n'ai pas un rendu basseux ou avec des sub disproportionnés sur le classique ou le jazz. Le DT1990 sait se montrer impactant et dynamique sur l'electro ou le rock par exemple, mais clairement c'est en gros avec un ratio 50% classique, 30% Jazz, 20% un peut de tout que j'ai choisi chaque élément.

Je ne cache pas que j'ai été franchement épaté par le rendu du DT1990 sur le Auris HA-2 avec le tube Mullard. Le iFi IDSD-Black c'est montré un peut inégal selon les casques que j'ai drivé avec notamment avec le Elear. Mais je dois dire qu'avec le DT1990 tout est franchement nickel, et si d'aventure je craque pour un Auris j'ai déjà pu constater l'excellente tenu de la partie DAC du IDSD-Black ave le HA-2 hihihi :siffle:

Ahhh j'allais oublier, en jeux sur PC ou en visionnage de film j'utilise aussi le DT1990, il se montre très polyvalent le mode bassboost du IDSD-Black faisant ressortir une dynamique étonnante sur le sub/basse !
Anonyme 67
 
  • offline

Message » 17 Fév 2017 11:17

bon vous avez fini les gars avec ce casque... je vais finir par en acheter un... pfff c'est pas vrai ça alors.. :grr:

@franck, ah bon ? le DAC du micro iDSD il tient la route ??? :wink:

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5537
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 17 Fév 2017 11:49

cleriensis a écrit:bon vous avez fini les gars avec ce casque... je vais finir par en acheter un... pfff c'est pas vrai ça alors.. :grr:

Tu as raison, on va arrêter d'en parler car ce n'est pas sérieux pour un casque que j'ai payé 420 € NEUF.
J'éviterai aussi de parler de l'amplificateur AUDIOPHONICS Classe A en composants discrets (transistors, condos, et potard HDG) que j'ai payé 109 €.
Je ne vais pas me vanter de n'utiliser pour DAC qu'un Musical Fidelity V-DAC qui a pu me montrer que le DT 1990 avait une résolution supérieure aux autres casques "mid-fi" (qui peuvent donc tous se contenter d'un V-DAC, puisqu'ils sont les éléments limitants sur le critère de la résolution).
Je vais taire également de n'utiliser que des câbles propres mais ordinaires dont je n'ai perçu aucune limitation sur la réponse en fréquence de tous mes casques (même raisonnement que pour le dac).
Dernière édition par renecito le 21 Fév 2017 1:26, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 3021
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 17 Fév 2017 17:41

Pour avoir comparé mon DT1990 en live avec câble d'origine et un custom, je peux t'assurer que c'est pas du détail. Quand je dis live c'est avec deux DT1990, pas en changeant le câble etc... Tout simplement parce qu'au moment où j'ai payé le DT1990 et la promo il y a eu 2 semaines. Du coup merci Amazon j'ai commandé celui à 472€, et renvoyé celui à 589€ après mes test hihihi...

Et tout comme le Elear qui a mon sens ne se révèle qu'avec un câble Hybrid, que j'avais pris chez Forza. Le DT1990 mérite de se pencher sur le changement de câble, mais cela ne changera pas son caractère. Sur ma source le Idsd-black avec le iPurifier2, cette pointe de ''matitude copper'' qu'apporte le câble le met à l'équilibre à mon oreille ! Sans oublier le côté pratique, la bonne longueur, pas de bruit microphonique...

En ce qui concerne le câblage USB je me suis fait un petit plaisir qui passe d'abord par une question d'ergonomie, je voulais un câble souple, court, en USB-B pour le iPurifier2. J'ai donc le câble parfait pour accompagner le idsd-black sur mon pc portable. Bref ya mieux comme d'hab, mais à quel prix et certainement beaucoup moins pratique !
Anonyme 67
 
  • offline


Retourner vers Casques sédentaires