Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 24 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

correction active - les solutions matérielles

Message » 18 Oct 2017 11:57

J'approuve ce qu'ont dit Igor et pm57.
-Les différences audibles entre dacs de qualité dépendent essentiellement de la façon dont ils sont installés.Ces différences perçues existent, mais dues au dac ça c'est autre chose! en effet le jitter existe mais EN AMONT du dac. Le dac fait ce qu'il peut pour le réduire avec son étage d'entrée mais le mal est déjà fait et il vaut mieux, donc, travailler en amont du dac. Quant à la sortie du dac, les niveaux mais surtout les impédances,(ratios), et aussi les interconnects utilités,le secteur, son filtrage éventuel des hf, jouent un role encore plus important que le dac lui même, son filtre anti-alias et son étage de sortie.
On peut très bien faire mieux au global avec un dac à 300 balles qu'avec un dac à 5000.Mais ne généralisons pas: tout dépend de l'optimisation, not@mment de l'équilibre tonal délicat obtenu au final, de la suppression -ou réduction en tout cas- des DI audibles, qui se traduisent par ce que j'appelle, pour imager, des "gremlins".

-+100 avec pm57 quand il confirme qu'il faut s'attaquer aux vrais ennemis d'une bonne acoustique, ennemis simples a comprendre, faciles a battre, mais à condition que le Waf Effect ne vienne pas interdire, pour un particulier, de faire ce qu'il faut pour ne pas tomber dans les pièges habituels, "gros comme une maison".
maxitonic
 
Messages: 1933
Inscription Forum: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Annonce

Message par Google » 18 Oct 2017 11:57

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 18 Oct 2017 12:06

pasender a écrit:la problématique des reflections et de la gestion du signal dans le temps est prise en compte, ce n'est pas seulement une bete égalisation + un réglage des délais.
Cela va plus loin, voici une explication en anglais du fondateur de la societe:

Puis deux liens sur le meme sujet si tu veut approfondir:
http://www.audioholics.com/room-acousti ... -interview
https://audyssey.zendesk.com/hc/en-us/a ... orrection-


Leurs explications restent très nébuleuses. Il y a bien ce graphe qui montre les reflexions disparaître, mais est-ce qu'il ne serait pas possible d'obtenir ce joli graphique en réalisant une simple égalisation en un seul point, dans une pièce bien vide ?

En tout cas, la réverbération ne peut pas être annulée en l'état actuel de notre technologie. On connaît le procédé mathématique à appliquer (déconvolution), mais cela n'existe pas dans le monde de l'audio (on parle ici de déconvoluer la réverbération, par de déconvoluer le sweep de mesure). La quantité de calculs nécessaire est immense, et ultra-sensible aux données initiales. Genre, tu déplaces une chaise, et le processus doublerait la réverbération au lieu de l'annuler. Il génère de plus énormément de bruit. Tout gain en résolution temporelle est pris sur la résolution en amplitude.

Par contre, ils sont fiers de faire leur mesure en multipoints, contrairement à leur concurrents, à ce qu'ils disent.
C'est vrai ça ? Les autres systèmes qu'on a cités font-ils des mesures en un seul point ou en plusieurs ?
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8089
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 18 Oct 2017 13:41

Il faut arrêter de perdre son temps dans des suppositions, "déconvoluer la réverbération", ce n'est rien d'autre que prétendre trouver un procédé qui va retransformer la soupe de légumes en patates, carottes, tomates.Grace à des calculs.Bonjour Einstein.
maxitonic
 
Messages: 1933
Inscription Forum: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 18 Oct 2017 14:02

La correction ne transforme rien, elle atténue certains défauts. Tant des enceintes que de la pièce.

Les système automatiques, c'est bien mais peuvent se tromper.
Réaliser manuellement une correction n'est pas simple et le risque de se tromper encore plus fort.
L'idéal est un mix des deux procédés.
thierryvalk
 
Messages: 5573
Inscription Forum: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 18 Oct 2017 14:15

L'idéal c'est tout manuel avec une personne compétente :wink: et non ça ne corrigera en rien l'acoustique d'une salle, on va juste atténuer une bosse du a de multiple réflexion et/ou mode a 1 endroit précis, mais on amortie pas, on ne change rien en ce qui concerne les critères d'intéligibilité, la réverbération, l'amplitude/répartition/délais des réflexions précoces, ect....

Chez moi je pratique la correction, en tout manuel, parceque ça fait des années que je pratique, j'ai 1 place privilégié et au max 2 places dans mon salon non traité, ça me sert surtout a atténuer l'effet de 3 modes, et a corriger un peu la réponse de l'enceinte en relation avec la proximité des parois et notamment le sol (creusement entre 200/250Hz).

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 8320
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 18 Oct 2017 14:19

Vive le traitement acoustique passif :ane:
Rif hi-fi
 
Messages: 6051
Inscription Forum: 25 Jan 2008 0:39
  • offline

Message » 18 Oct 2017 14:25

Perso je pense qu'on ne devrais pas appeler cela "room correction" pour ne pas porter a confusion :wink: Trinnov parle d'optimisation enceinte/salle, je trouve cela plus juste :wink:

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 8320
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 18 Oct 2017 16:06

Merci à tous de relancer ce debat technique interessant. La discussion part sur de bonnes bases.

@maxitonic: le second principe de la thermodynamique ne s applique quand même pas vraiment à la reproduction sonore si ce n est à travers le bruit. Ensuite la complexité calculatoire de l opération de soustraire au signal direct les réflexions primaires puis de recorriger la correction voire d itérer n est pas effrayante. Nul besoin d Einstein pour faire ca.
En pratique, évidemment, ce n'est pas pareil du tout.....Deja, comme il a été mentionné par Pio, il faudrait mesurer les réflexions primaires (et bien sûr, en continu pour pouvoir prendre en compte la position variable imprévisible des réflecteurs).
@Pio: Es tu sûr que la quantité de calculs à faire une fois établie la reponse de la pièce soit ingérable et que le procédé soit instable numériquement?

Ces remarques sont, je le concède, sans objet d un point de vue pragmatique dans l état actuel de la technologie.

Le concept d outil sans ouvrier me paraissant louche, je suis fort sceptique sur la correction automatique sans intervention d expert. En revanche, ce qui pourrait être possible serait un package outil/formation à l outil. Dommage que ça ne marche pas dans le grand public, sans doute est ce trop cher.
Candide2
 
Messages: 336
Inscription Forum: 10 Déc 2016 10:24
  • offline

Message » 18 Oct 2017 16:28

Cher Candide, tu parais aimer les grands mots ,genre "dégradation entropique", chère aux philosophes.
Un son qui se mélange a d'autres sons,onde très imparfaite issue deplusieurs sources plus ou moins directives et asymétriques,face à des reflections multiples, complexes, amorties en partie, sur des surfaces irrégulières, avec certaines absorptions.... vouloir retrouver le son d'origine grace à un "calcul" prenant en compte jene sais trop quoi, c'est chercher un moyen de retransformer la soupe de poisson en rascasse.
Quand l'entropie se dégrade,on ne revient pas en arrière HELAS.
Je te laisse néanmoins croire que c'est possible, si ça peut moins choquer ton rêve de science! :)
maxitonic
 
Messages: 1933
Inscription Forum: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 18 Oct 2017 16:47

wakup2 a écrit:Perso je pense qu'on ne devrais pas appeler cela "room correction" pour ne pas porter a confusion :wink: Trinnov parle d'optimisation enceinte/salle, je trouve cela plus juste :wink:

Question de sémantique :
Quand des incohérences sont mesurées lorsque des enceintes sont mises dans une pièce et que l'on sait que ça ne vient pas des enceintes, et qu'un appareil ou logiciel permet d'atténuer certaines de ces incohérences (au point d'écoute), on corrige bien (une petite partie de) l'effet de la pièce sur le son.
En ce qui me concerne le fait que cette correction puisse rendre le son pire dans des endroits de la pièce où je ne suis pas me laisse indifférent.
Il faut quand même rappeler qu'aussi imparfaite soit-elle, une convolution correctement faite est un vrai plus dans les pièces de vie de monsieur tout le monde. Personnellement sans Mathaudio avec Foobar impossible de supporter mon système. Pour le reste (réverbération, etc.), mon cerveau parvient à compenser la plupart du temps.
Je compte pousser tout cela un peu plus une fois un déménagement fait, mais demain ma première priorité pour le placement des enceintes, la matière et la disposition de mes meubles, restera esthétique et pratique et non l'optimisation de l’acoustique.
Je ne crois pas être seul dans ce cas et merci aux nombreuses solutions hardware ou software à tous les prix, accessibles aux amateurs du dimanche comme moi (et aux conseils des amateurs et pros éclairés de ce forum) qui permettent de vivre et écouter de la musique dans la même pièce.
Fyper
 
Messages: 3455
Inscription Forum: 13 Juil 2005 18:05
  • offline

Message » 18 Oct 2017 16:50

Pio2001 a écrit:Par contre, ils sont fiers de faire leur mesure en multipoints, contrairement à leur concurrents, à ce qu'ils disent.
C'est vrai ça ? Les autres systèmes qu'on a cités font-ils des mesures en un seul point ou en plusieurs ?


La calibration via Dirac (tout au moins les solutions hardware de la marque) implique une mesure en 8 ou 10 points, si je m'en souviens bien lorsque je l'ai faite :mdr:
Par contre, partant du principe que c'est pour une correction sur un système stéréo 2.0, ces 10 points sont situés grosso modo dans un rayon de 1m50 autour du sweet spot (ce qui est assez logique).
De mémoire, l'option Dirac pour un système multicanal implique une mesure en des points situés sur une plus grande surface de la pièce .

Et je confirme que l'utilisation du micro Umik-1 est très fortement conseillée sur un miniDSP Dirac (en même temps, ils ne vont pas prêcher contre leur paroisse, hein ? :mdr: )
Scudabear
Staffs Œuvres & Multimédia
Staffs Œuvres & Multimédia
 
Messages: 4090
Inscription Forum: 10 Mar 2009 21:11
  • offline

Message » 18 Oct 2017 16:55

Fyper a écrit:ma première priorité pour le placement des enceintes, la matière et la disposition de mes meubles, restera esthétique et pratique et non l'optimisation de l’acoustique.

Tu as des traitement acoustiques passifs qui savent rester esthétiques.
Par exemple : https://www.vicoustic.com/
Rif hi-fi
 
Messages: 6051
Inscription Forum: 25 Jan 2008 0:39
  • offline

Message » 18 Oct 2017 16:57

Non, on ne règle absolument aucun problème de salle avec EQ ou même convolution ! on agit seulement en déformant le signal et champs direct de l'enceinte....on atténue certaine fréquences pour atténuer l'audibilité de certain défauts, ça ne s'appel pas "corriger" un problème de salle..... la convolution j'en fait, via rephase par exemple, et ça ne règle aucun des problèmes présenté, ayant fait un peu conception acoustique de salle et discutant avec quelques acousticien, tout le monde porte exactement le même constat :wink: pas étonnant l'avis de JPL qui a été posté plus haut :wink: sinon demande lui son avis directement sur le forum cinetips.

http://cinetips.com/viewtopic.php?f=41&t=29

http://cinetips.com/viewtopic.php?f=41&t=31

Sinon parle en sérieusement avec les gens de chez Trinnov :wink: tu verra qu'ils n'ont pas tout a fait le même discours devant les gens qui font un peu d''acoustique :wink: pour ma part s'était lors d'une démo en 2007.

La convolution me sert seulement a corriger et optimiser l'enceinte seule :wink:

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 8320
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 18 Oct 2017 16:58

Rif hi-fi a écrit:
Fyper a écrit:ma première priorité pour le placement des enceintes, la matière et la disposition de mes meubles, restera esthétique et pratique et non l'optimisation de l’acoustique.

Tu as des traitement acoustiques passifs qui savent rester esthétiques.
Par exemple : https://www.vicoustic.com/


Le mieux étant d’intégrer la correction acoustique dans les parois lors de la construction si on peu, on ne vois plus rien et plus de problème de waf :wink:

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 8320
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 18 Oct 2017 17:03

Exemple concret dans ma salle.
A 43Hz tout vibre, je pense que mon plafond rentre en résonnance.

Que faire ?
Du traitement passif à cette fréquence c'est bien trop gros.

Donc je met une EQ à 43Hz avec -15dB.
Bien sur je déforme le signal, mais au moins je peux écouter dans de bonnes conditions de la musique.
thierryvalk
 
Messages: 5573
Inscription Forum: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message