Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: fbi1968, gentlegiant, pm57, Recital-Audio, sax.tenor et 28 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Philosophie audiophile

Message » 05 Avr 2018 8:49

Philosophie au sens de principe conceptuel.

Extrait de l'article de Pierre Stemmelin sur ONmag, citant la marque Cambridge :

Nous choisissons toujours et sans exception les composants pour leurs atouts sonores. Pas pour leur prix, ni pour leurs caractéristiques techniques, ni pour leurs performances chiffrées. Notre philosophie : « Écouter d'abord, mesurer ensuite ». Nous avons donc auditionné à l'aveugle des composants de tous prix et tous niveaux de performance et n'avons retenu que ceux dont le son était le plus dynamique, le plus présent, le plus clair ; en bref, le plus "musical."
padcost
 
Messages: 2239
Inscription Forum: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Avr 2018 8:49

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Avr 2018 8:57

On peut pinailler sur la définition de ce qui est "musical", mais effectivement on n'écoute pas des courbes de réponse. :wink:

La configuration dans mon profil


Naim Audio, Linn, Benz, EAR, Sonus Faber, Aurender, Luxman, Focal
filip-63
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2071
Inscription Forum: 19 Avr 2005 20:04
Localisation: 63. Sur le patrimoine de l'Unesco.
  • offline

Message » 05 Avr 2018 9:03

cela s'appelle du populisme audiophile . c'est très fort il dit aux audiophiles ce qu ils veulent entendre !
Dernière édition par fredoamigo le 05 Avr 2018 9:17, édité 2 fois.
fredoamigo
 
Messages: 4025
Inscription Forum: 04 Déc 2010 10:21
Localisation: aix en provence
  • offline

Message » 05 Avr 2018 9:04

MUSICAL . c'est un mot fourre tout ""Les mots fourre-tout ne sont pas des mots creux qui ne veulent rien dire mais au contraire des mots trop pleins auxquels chacun peut faire dire ce qu'il veut.""
fredoamigo
 
Messages: 4025
Inscription Forum: 04 Déc 2010 10:21
Localisation: aix en provence
  • offline

Message » 05 Avr 2018 9:25

padcost a écrit:Philosophie citant la marque Cambridge :
Nous choisissons toujours et sans exception les composants pour leurs atouts sonores. Pas pour leur prix, ni pour leurs caractéristiques techniques, ni pour leurs performances chiffrées. Notre philosophie : « Écouter d'abord, mesurer ensuite ». Nous avons donc auditionné à l'aveugle des composants de tous prix et tous niveaux de performance et n'avons retenu que ceux dont le son était le plus dynamique, le plus présent, le plus clair ; en bref, le plus "musical."

c'est une solution intéressante, mais le choix des matériels devrait être fait par une tierce personne dans un large panel de marques et de niveaux de gamme (incluant matériel très grand public (minichaine), généraliste, pro, et "audiophile")
Edit: comme pour le pinard, il pourrait y avoir des surprises....surprenantes :mdr:

La configuration dans mon profil


Ma ménagerie: JBL 4680A, Magnat quantum 1003, JMR Studio 2, Tannoy sensys DC 1,TI TPA 3255, SMSL AD 18, I AMD V 200, Atoll IN 100, Indeed TDA7498E, Sansui AU 555a, Audiophonics PGA 2310, Dac Loxgie D10 , Thorens 166MK 5. My name is Niol, Guy Niol
Avatar de l’utilisateur
guyniol
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3345
Inscription Forum: 26 Fév 2015 20:31
Localisation: Le Mans
  • online

Message » 05 Avr 2018 10:14

Bonjour Padcost, post intéressant !

Si je devais créer une marque d'amplificateur, je tenterai de créer une marque High End, car en Hifi, c'est le lieu où l'on peut faire de belle marges commerciales.

Je m'entourerai d'ingénieurs compétants, ayant déjà éventuellement des connaissances sur les spécificités de l'amplification bien que cela ne soit pas obligatoire, un fabricant d'amplificateur reste un assembleur de composants électroniques qu'il faut implanter sur des cartes qu'il faut dessiner.

Nous ferions un bon travail, avec un ampli neutre et un taux de disto faible avec énormément de puissance, alim par transfo torique évidement, nous sommes en HiFi !

Après avoir fait le tour de la concurrence et une analyse fine de leur stratégie marketing, je créerais la mienne lors de plusieurs séances avec le directeur commercial et un consultant externe en stratégie marketing.

Nous y étudierons les remontées terrain des attentes du directeur commercial.

- Quel discours veulent entendre les clients ?

- Quelles sont les techniques de vente des vendeurs ?

- Comment voulons-nous nous imposer sur ce marché et quelle image voulons-nous offrir pour entrer dans notre niche commerciale ?

Vient ensuite le temps de la différence

- Comment nous différencier ?

- Pouvons-nous imaginer un critère technique novateur permettant de l’inscrire dans la stratégie commerciale ?

Coté produit, je laisserai carte blanche aux ingés en électronique pour le choix du type d’amplification, sans aller dans les procédés dont les brevets sont en cours pour ne pas à avoir à payer de royalties importantes.

Le choix des composants serait sans compromis, il y a très peu de différence entre un composant de grande qualité et un autre moins cher et au final, le cout de production unitaire ne sera que d’une cinquantaine d’euros supérieur un un entré de gamme chinois à perfs similaires … soit un cout unitaire pour la partie fournisseurs "composants" de 100 euros + un boitier de grande qualité en Alu avec sérigraphie… encore 40 euros…

Je vais à Shenzen chez le plus grand sous traitant assembleur avec mes plans et mes cartes à implanter.

En visant un prix catalogue de 7500 euros, j’offrirai des marges commerciales de 2,2 mais avec un objectif quantitatif faible et à fort ratio de remise, plus une RFA conséquente qui permettra aux revendeurs d’avoir un marge réelle théorique de 4, dont la moitié sera perdue sous forme de remise lors de l’opération de vente au client final.

En parallèle, je signe avec les magazines un gros prévisionnel publicitaire et négocie des tests de très haut vol avec le chef de pub, permettant d’assoir la réputation de ma marque, mais attention pas d'écoute ABX, pas de mesure comparative avec des électroniques chinoises qui sorte de la meme usine mais dont les AOP sont sensiblement inférieurs !

Site internet, catalogue et langage commercial tourneraient autour de l’invention maison sur une astuce de montage (qui ne sert à rien selon les ingé mais qui marche aussi bien) des "modules d’amplification double push pull en série croisée", offrant une finesse jusque-là inconnue aux audiophiles les plus exigeants.

J’offrirai mes amplificateurs à quelques stars du tennis et des médias pour qu’ils confirment tous que l’incroyable brevet du montage des "modules d’amplification double push pull en série croisée" offre des sensations uniques et une expérience d’écoute inédite, et qu’à chaque écoute, la chair de poule est le seul effet complémentaire visible aux orgasmes auditifs que procure mon ampli…
Dernière édition par indien29 le 05 Avr 2018 13:03, édité 5 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8871
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 05 Avr 2018 10:16

padcost a écrit:Philosophie au sens de principe conceptuel.

Extrait de l'article de Pierre Stemmelin sur ONmag, citant la marque Cambridge :

Nous choisissons toujours et sans exception les composants pour leurs atouts sonores. Pas pour leur prix, ni pour leurs caractéristiques techniques, ni pour leurs performances chiffrées. Notre philosophie : « Écouter d'abord, mesurer ensuite ». Nous avons donc auditionné à l'aveugle des composants de tous prix et tous niveaux de performance et n'avons retenu que ceux dont le son était le plus dynamique, le plus présent, le plus clair ; en bref, le plus "musical."



En même temps impossible d'avoir le discours suivant :roll: :
"On se fout complètement de la provenance des composants, on prends des marques connus et d'autre un peu moins pour en faire un mix et se différencier des autres, car notre clientèle cible adore ça...., les marges sur nos produit sont telles que le coût des composants est marginal" C'"est un peu caricatural mais :hehe:

La configuration dans mon profil


LG OLED65C8, MARANTZ SR7012, 3 x CROWN XLS 1502, Platine UHD LG UBK90, HC-PC Asrock Deskmini A300, NVIDIA Shield, B&W CM10 S2, center 2xB&W CM5, B&W 686 S2, 4xCANTON GLE416, Caisson 2x SVS SB-1000.
Avant j'étais Stefc13, mais c'etait avant...
Stefc13_2
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1368
Inscription Forum: 27 Jan 2014 11:51
  • offline

Message » 05 Avr 2018 10:26

fredoamigo a écrit:cela s'appelle du populisme audiophile . c'est très fort il dit aux audiophiles ce qu ils veulent entendre !
Vla aut'chose ! :o :siffle:
padcost
 
Messages: 2239
Inscription Forum: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 05 Avr 2018 10:30

filip-63 a écrit:On peut pinailler sur la définition de ce qui est "musical", mais effectivement on n'écoute pas des courbes de réponse. :wink:


Mais si vous écouté des courbe différentes, dans le cadre de l'audiophilie souvent pas bonne
Si tu la mesure tu saura en parti ce que tu écoute, et si tu la corrige sa sera différent

Musical est un mot foure tout qui ne garantie pas me résultat d'écoute, un système dit musical peut être mauvais et coloré sans aucune dynamique

Mais oui pad cost c'est bien du populisme audiophile
Baldamore
 
Messages: 250
Inscription Forum: 27 Mar 2018 12:40
  • offline

Message » 05 Avr 2018 10:32

J'ai bon ou pas ? :D

En tout cas mon banquier est OK pour me suivre dans mon projet, j'ouvre le capital à qui veut :D mais le ticket d'entrée est déjà élevé :D

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8871
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 05 Avr 2018 10:37

Pär contre et ce n'est pas un détail, de façon à avoir quand meme une réelle qualité, aussi bonne que la concurrence des ingé Chinois qui bossent pour pas cher, j'exige que tout les composants soient mesurés évidement, un test à l'aveugle est bien trop imprécis, c'est tellement aléatoire que le choix de composants ne peut pas s'effectuer de cette façon, déjà que le résultat final de l'ensemble de l'ampli monté n'est pas évident à déceler en ABX, si en plus l'ampli est raté, ça risquerai de s'entendre ! :D
Dernière édition par indien29 le 05 Avr 2018 10:38, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8871
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 05 Avr 2018 10:38

indien29 a écrit:Bonjour Padcost, post intéressant !

Si je devais créer une marque d'amplificateur, je tenterai de créer une marque High End, car en Hifi, c'est le lieu où l'on peut faire de belle marges commerciales.

Je m'entourerai d'ingénieurs compétants, ayant déjà éventuellement des connaissances sur les spécificités de l'amplification bien que cela ne soit pas obligatoire, un fabricant d'amplificateur reste un assembleur de composants électroniques qu'il faut implanter sur des cartes qu'il faut dessiner.

Nous ferions un bon travail, avec un ampli neutre et un taux de disto faible avec énormément de puissance, alim par transfo torique évidement, nous sommes en HiFi !

Après avoir fait le tour de la concurrence et une analyse fine de leur stratégie marketing, je créerais la mienne lors de plusieurs séances avec le directeur commercial et un consultant externe en stratégie marketing.

Nous y étudierons les remontées terrain des attentes du directeur commercial.

- Quel discours veulent entendre les clients ?

- Quelles sont les techniques de vente des vendeurs ?

- Comment voulons-nous nous imposer sur ce marché et quelle image voulons-nous offrir pour entrer dans notre niche commerciale ?

Vient ensuite le temps de la différence

- Comment nous différencier ?

- Pouvons-nous imaginer un critère technique novateur permettant de l’inscrire dans la stratégie commerciale ?

Coté produit, je laisserai carte blanche aux ingés en électronique pour le choix du type d’amplification, sans aller dans les procédés dont les brevets sont en cours pour ne pas à avoir à payer de royalties importantes.

Le choix des composants serait sans compromis, il y a très peu de différence entre un composant de grande qualité et un autre moins cher et au final, le cout de production unitaire ne sera que d’une cinquantaine d’euros supérieur un un entré de gamme chinois à perfs similaires … soit un cout unitaire pour la partie fournisseurs composant de 60 euros + un boitier de grande qualité en Alu avec sérigraphie… encore 40 euros…

Je vais à Shenzen chez le plus grand sous traitant assembleur avec mes plans et mes cartes à implanter.

En visant un prix catalogue de 7500 euros, j’offrirai des marges commerciales de 2,2 mais avec un objectif quantitatif faible et à fort ratio de remise, plus une RFA conséquente qui permettra aux revendeurs d’avoir un marge réelle théorique de 4, dont la moitié sera perdue sous forme de remise lors de l’opération de vente au client final.

En parallèle, je signe avec les magazines un gros prévisionnel publicitaire et négocie des tests de très haut vol avec le chef de pub, permettant d’assoir la réputation de ma marque, mais attention pas d'écoute ABX, pas de mesure comparative avec des électroniques chinoises qui sorte de la meme usine mais dont les AOP sont sensiblement inférieurs !

Site internet, catalogue et langage commercial tourneraient autour de l’invention maison sur une astuce de montage (qui ne sert à rien selon les ingé mais qui marche aussi bien) des "modules d’amplification double push pull en série croisée", offrant une finesse jusque-là inconnue aux audiophiles les plus exigeants.

J’offrirai mes amplificateurs à quelques stars du tennis et des médias pour qu’il confirme tous que l’incroyable brevet du montage des "modules d’amplification double push pull en série croisée" offre des sensations uniques et une expérience d’écoute inédite, et qu’à chaque écoute, la chair de poule est le seul effet complémentaire visibles aux orgasmes auditifs que procure mon ampli…


Tout ton message consiste à répondre à côté.

Hors champ scientifique, l'ABX est une écoute banale, dont les adeptes font passer les "résultats" univoques pour des vérités. S'il existe un populisme audiophile, c'est typiquement à cet endroit qu'il se situe.
padcost
 
Messages: 2239
Inscription Forum: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 05 Avr 2018 10:38

indien29 a écrit:Bonjour Padcost, post intéressant !

Si je devais créer une marque d'amplificateur, je tenterai de créer une marque High End, car en Hifi, c'est le lieu où l'on peut faire de belle marges commerciales.

Je m'entourerai d'ingénieurs compétants, ayant déjà éventuellement des connaissances sur les spécificités de l'amplification bien que cela ne soit pas obligatoire, un fabricant d'amplificateur reste un assembleur de composants électroniques qu'il faut implanter sur des cartes qu'il faut dessiner.

Nous ferions un bon travail, avec un ampli neutre et un taux de disto faible avec énormément de puissance, alim par transfo torique évidement, nous sommes en HiFi !

Après avoir fait le tour de la concurrence et une analyse fine de leur stratégie marketing, je créerais la mienne lors de plusieurs séances avec le directeur commercial et un consultant externe en stratégie marketing.

Nous y étudierons les remontées terrain des attentes du directeur commercial.

- Quel discours veulent entendre les clients ?

- Quelles sont les techniques de vente des vendeurs ?

- Comment voulons-nous nous imposer sur ce marché et quelle image voulons-nous offrir pour entrer dans notre niche commerciale ?

Vient ensuite le temps de la différence

- Comment nous différencier ?

- Pouvons-nous imaginer un critère technique novateur permettant de l’inscrire dans la stratégie commerciale ?

Coté produit, je laisserai carte blanche aux ingés en électronique pour le choix du type d’amplification, sans aller dans les procédés dont les brevets sont en cours pour ne pas à avoir à payer de royalties importantes.

Le choix des composants serait sans compromis, il y a très peu de différence entre un composant de grande qualité et un autre moins cher et au final, le cout de production unitaire ne sera que d’une cinquantaine d’euros supérieur un un entré de gamme chinois à perfs similaires … soit un cout unitaire pour la partie fournisseurs composant de 60 euros + un boitier de grande qualité en Alu avec sérigraphie… encore 40 euros…

Je vais à Shenzen chez le plus grand sous traitant assembleur avec mes plans et mes cartes à implanter.

En visant un prix catalogue de 7500 euros, j’offrirai des marges commerciales de 2,2 mais avec un objectif quantitatif faible et à fort ratio de remise, plus une RFA conséquente qui permettra aux revendeurs d’avoir un marge réelle théorique de 4, dont la moitié sera perdue sous forme de remise lors de l’opération de vente au client final.

En parallèle, je signe avec les magazines un gros prévisionnel publicitaire et négocie des tests de très haut vol avec le chef de pub, permettant d’assoir la réputation de ma marque, mais attention pas d'écoute ABX, pas de mesure comparative avec des électroniques chinoises qui sorte de la meme usine mais dont les AOP sont sensiblement inférieurs !

Site internet, catalogue et langage commercial tourneraient autour de l’invention maison sur une astuce de montage (qui ne sert à rien selon les ingé mais qui marche aussi bien) des "modules d’amplification double push pull en série croisée", offrant une finesse jusque-là inconnue aux audiophiles les plus exigeants.

J’offrirai mes amplificateurs à quelques stars du tennis et des médias pour qu’il confirme tous que l’incroyable brevet du montage des "modules d’amplification double push pull en série croisée" offre des sensations uniques et une expérience d’écoute inédite, et qu’à chaque écoute, la chair de poule est le seul effet complémentaire visibles aux orgasmes auditifs que procure mon ampli…


En bref, tu serais un bel escroc.

:lol:
pm57
 
Messages: 2548
Inscription Forum: 02 Aoû 2004 16:16
Localisation: Genève
  • online

Message » 05 Avr 2018 10:45

Je suis comme toi Padcost, je pense qu'il y a des différences entre des composants milieu de gamme et HDG, c'est évident et on ne parle meme pas du bas de gamme dont les composants vieillissent trop vites pour espérer une certaine fiabilité dans le temps, meme si certains, neufs seraient déjà correct (voir certains tAmp par exemple)

Le soucis c'est qu'en ABX, le montage X contre le montage Y est compliqué à déceler, tout ceux qui ont essayés sérieusement se font avoir (à produit égalisés si la courbe de réponse en fréquence n'est pas linéaire afin d'isoler les simples qualités du dit appareil)

Se soumettre à un ABX sérieux, permet de comprendre les tours que jouent notre imagination auditive, on se fait tous avoir à ce jeu et c'est normal.
Dernière édition par indien29 le 05 Avr 2018 10:51, édité 4 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8871
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 05 Avr 2018 10:48

pm57 a écrit:En bref, tu serais un bel escroc. :lol:


Oui, mais un escroc riche, la déontologie et le business ne font pas bon ménage, surtout si tu n'as pas les fonds et que tu dois demander un financement à ton banquier et lui proposer un BP de haute volé...

Pour dormir la nuit, je me consolerai en me persuadant que mon concept est bon et que j'ai mis les meilleurs AOP, et qu'il est aussi bon que les autres HDG :D

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8871
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message