Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: JA 21 et 13 invités

Toutes les enceintes HiFi

Pas banal : Monde Pro vers HI-FI

Message » 05 Juin 2018 15:58

Powerdoc a écrit:
jeoffrey59 a écrit:"qu'est-ce qui en hifi est hors du champ scientifique ?"

Nos choix personnels...Notre libre arbitre. Les émotions qui en découles...


Dans ce cas là, oui on pourrait parler de haute musicalité, ou effectivement tout cela prime, mais dans le domaine de la hi-fi, on parle de haute fidélité, c'est déjà beaucoup moins subjectif, et a la limite sur beaucoup d'enregistrements, la plus fidèle ne sera pas celle qui donnera l'écoute la plus agréable.

J'ajoutes, qu'en tant que passion, il n'y a aucun mal à préférer haute musicalité (même si c''est un concept très hautement subjectif, et inquantifiable) à haute fidélité.
L'ingénieur du son, optera dans le cadre de son métier pour la haute fidélité, mais le mélomane, penchera certainement plus pour la haute musicalité

+1
ceux qui recherchent la musicalité à tout prix devraient s' acheter un equalizer ou mieux un DSP , beaucoup plus efficace qu un changement de matériel...
rha61
 
Messages: 2066
Inscription Forum: 11 Mar 2003 0:34
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Juin 2018 15:58

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Juin 2018 16:16

padcost a écrit:
Powerdoc a écrit:
Dans ce cas là, oui on pourrait parler de haute musicalité, ou effectivement tout cela prime, mais dans le domaine de la hi-fi, on parle de haute fidélité, c'est déjà beaucoup moins subjectif, et a la limite sur beaucoup d'enregistrements, la plus fidèle ne sera pas celle qui donnera l'écoute la plus agréable.

J'ajoutes, qu'en tant que passion, il n'y a aucun mal à préférer haute musicalité (même si c''est un concept très hautement subjectif, et inquantifiable) à haute fidélité.
L'ingénieur du son, optera dans le cadre de son métier pour la haute fidélité, mais le mélomane, penchera certainement plus pour la haute musicalité

La haute fidélité c'est de la haute musicalité.
Comment une écoute agréable serait moins fidèle qu'une écoute moins agréable ? Dans une comparaison ou non, si on écoute méthodiquement, on le saura facilement et on ne se laissera pas berner. Avec des enregistrements de musique que l'on connaît très bien, en se concentrant sur des points précis. La réussite d'une comparaison est directement liée aux "compétences" de l'auditeur.
La hifi est hors champ scientifique. La hifi est un loisir, ou une pratique (amateure ou professionnelle). Rien de plus.
L'industrie audio, vidéo, acoustique, etc. est de la science appliquée...


Une écoute agréable peut être moins fidèle qu'une écoute fidèle, gommer les extrêmes aigues d'un violon ou ajouter des harmoniques paires, peuvent rendre le son plus rond , plus chaleureux , plus agréable. Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres.

Si la réussite est effectivement corrélée avec la compétence des auditeurs (cf tests fait par le labo d'études scientifiques D'Harman Kardon) , elle ne peut être légitimée qu'en double aveugle. Ce n'est pas parce que l'immense majorité que nous sommes, n'ont pas le temps, ni la volonté de faire de l'ABX, que cela ne reste pas la seule façon mpartiale de faire un test.

La configuration dans mon profil


Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 7433
Inscription Forum: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 05 Juin 2018 18:23

Powerdoc a écrit:
padcost a écrit:La haute fidélité c'est de la haute musicalité.
Comment une écoute agréable serait moins fidèle qu'une écoute moins agréable ? Dans une comparaison ou non, si on écoute méthodiquement, on le saura facilement et on ne se laissera pas berner. Avec des enregistrements de musique que l'on connaît très bien, en se concentrant sur des points précis. La réussite d'une comparaison est directement liée aux "compétences" de l'auditeur.
La hifi est hors champ scientifique. La hifi est un loisir, ou une pratique (amateure ou professionnelle). Rien de plus.
L'industrie audio, vidéo, acoustique, etc. est de la science appliquée...


Une écoute agréable peut être moins fidèle qu'une écoute fidèle, gommer les extrêmes aigues d'un violon ou ajouter des harmoniques paires, peuvent rendre le son plus rond , plus chaleureux , plus agréable. Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres.

Si la réussite est effectivement corrélée avec la compétence des auditeurs (cf tests fait par le labo d'études scientifiques D'Harman Kardon) , elle ne peut être légitimée qu'en double aveugle.
Ce n'est pas parce que l'immense majorité que nous sommes, n'ont pas le temps, ni la volonté de faire de l'ABX, que cela ne reste pas la seule façon mpartiale de faire un test.

Non, justement. Elle peut être légitimée au cours d'une écoute banale répétée chez soi comme l'a montré indiscutablement cette étude, à partir d'une procédure ABX, du CNRS qui valide l'extraordinaire capacité de mémorisation des sons du cerveau humain se traduisant par un jugement infiniment sûr.
http://www2.cnrs.fr/presse/communique/1895.htm
Une des raisons pour lesquelles le test ABX en double aveugle "à la maison" n'attire pas grand monde. Les mélomanes audiophiles ont confiance dans leur jugement en général, et ils ont raison...
padcost
 
Messages: 2239
Inscription Forum: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 05 Juin 2018 18:25

rha61 a écrit:
Powerdoc a écrit:
Dans ce cas là, oui on pourrait parler de haute musicalité, ou effectivement tout cela prime, mais dans le domaine de la hi-fi, on parle de haute fidélité, c'est déjà beaucoup moins subjectif, et a la limite sur beaucoup d'enregistrements, la plus fidèle ne sera pas celle qui donnera l'écoute la plus agréable.

J'ajoutes, qu'en tant que passion, il n'y a aucun mal à préférer haute musicalité (même si c''est un concept très hautement subjectif, et inquantifiable) à haute fidélité.
L'ingénieur du son, optera dans le cadre de son métier pour la haute fidélité, mais le mélomane, penchera certainement plus pour la haute musicalité

+1
ceux qui recherchent la musicalité à tout prix devraient s' acheter un equalizer ou mieux un DSP , beaucoup plus efficace qu un changement de matériel...

Si tu ne recherches pas la musicalité, tu recherches quoi alors ?... :o
padcost
 
Messages: 2239
Inscription Forum: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 05 Juin 2018 20:30

jeoffrey59 a écrit:Pose toi la question ; qu'est-ce qui pousse des gens comme toi et moi, à vouloir installer coûte que coûte un système hifi dans un local non adapté ?

Mon local est loin d'être parfait, et alors ?
Tous ses défauts sont explicables par des phénomènes connus et décrits scientifiquement, mesurables, etc.
Bref, ça reste de la science.
Je ne "milite" pas pour que tous le monde ai un système parfait, une salle ultra-traitée et tout et tout, je milite pour que la malhonnêteté qui consiste à tenir des propos faux (car contraire a des choses établies scientifiquement) ne prospère pas.

jeoffrey59 a écrit:J'ai vu ta pièce d'écoute, j'ai vu toutes ces vitres en simple vitrage. Même avec des rideaux, ça dois pas être terrible tout ça...alors la science elle dis une chose, mais toi t'en fait une autre.

Allez, c'est reparti. Et que je cause sans savoir, et que je cause sans savoir.
N'affirmez que ce que vous savez. C'est vraiment, vraiment trop demander ? :grr:
D'une, mon vitrage est double.
De deux, d'où sors-tu que c'est moi qui ai fait mon local ?

Powerdoc a écrit:Une écoute agréable peut être moins fidèle qu'une écoute fidèle, gommer les extrêmes aigues d'un violon ou ajouter des harmoniques paires, peuvent rendre le son plus rond , plus chaleureux , plus agréable. Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres.

Si la réussite est effectivement corrélée avec la compétence des auditeurs (cf tests fait par le labo d'études scientifiques D'Harman Kardon) , elle ne peut être légitimée qu'en double aveugle. Ce n'est pas parce que l'immense majorité que nous sommes, n'ont pas le temps, ni la volonté de faire de l'ABX, que cela ne reste pas la seule façon mpartiale de faire un test.


Fidèle ou musical (je suppose qu'on entend par là adapté à ses goûts), ça ne sort pas la chaine du domaine scientifique.
Une dimension non scientifique apparaît (le goût), il va définir une réponse cible, un niveau de DH cible, etc. A partir de là, retour dans le 100% scientifique.
JAVA Alive
 
Messages: 2888
Inscription Forum: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Message » 05 Juin 2018 21:06

padcost a écrit:Non, justement. Elle peut être légitimée au cours d'une écoute banale répétée chez soi comme l'a montré indiscutablement cette étude, à partir d'une procédure ABX, du CNRS qui valide l'extraordinaire capacité de mémorisation des sons du cerveau humain se traduisant par un jugement infiniment sûr.
http://www2.cnrs.fr/presse/communique/1895.htm
Une des raisons pour lesquelles le test ABX en double aveugle "à la maison" n'attire pas grand monde. Les mélomanes audiophiles ont confiance dans leur jugement en général, et ils ont raison...

Merci pour le lien ! On constate effectivement au quotidien cette facilité à reconnaître des caractéristiques sonores, parfois subtile, liées à différents types de matériel, d'autant plus lorsque cela est répété et dans un environnement, une acoustique connue.
Brandir l'ABX comme seul moyen de valider cette capacité inné serait-il l’apanage d'individus déficients, comme on pourrait l'être pour le goût ou l'odorat !?
Auquel cas, naviguer entre l'univers "pro ou hi fi " reviendrait pour ces personnes à un exercice semblable au test d’Ishihara pour un Daltonien !?
Dernière édition par LiveSound le 07 Juin 2018 2:58, édité 1 fois.
LiveSound
 
Messages: 146
Inscription Forum: 09 Fév 2014 14:28
  • offline

Message » 05 Juin 2018 22:51

LiveSound a écrit:
padcost a écrit:Non, justement. Elle peut être légitimée au cours d'une écoute banale répétée chez soi comme l'a montré indiscutablement cette étude, à partir d'une procédure ABX, du CNRS qui valide l'extraordinaire capacité de mémorisation des sons du cerveau humain se traduisant par un jugement infiniment sûr.
http://www2.cnrs.fr/presse/communique/1895.htm
Une des raisons pour lesquelles le test ABX en double aveugle "à la maison" n'attire pas grand monde. Les mélomanes audiophiles ont confiance dans leur jugement en général, et ils ont raison...

Merci pour le lien ! On constate effectivement au quotidien cette facilité à reconnaître des caractéristiques sonores, parfois subtile, liées à différents types de matériel, d'autant plus lorsque cela est répété et dans un environnement, une acoustique sonore connue.
Brandir l'ABX comme seul moyen de valider cette capacité inné serait-il l’apanage d'individus déficients, comme on pourrait l'être pour le goût ou l'odorat !?
Auquel cas, naviguer entre l'univers "pro ou hi fi " reviendrait pour ces personnes à un exercice semblable au test d’Ishihara pour un Daltonien !?


je pense qu'il faut faire attention à ne pas surinterpréter les résultats de cette étude extrêmement intéressante au demeurant. Il y est question de la faculté à repérer et mémoriser, y compris sur longue période, un bruit, un motif rythmique, ou bien encore une voix ou un motif sonore. C'est ce qui fait que même sur un téléphone au rendu sonore médiocre, on peut instantanément reconnaître une voix (sauf déficience auditive). C'est aussi pourquoi on peut reconnaître et se remémorer assez facilement une mélodie, un "gimmick" sonore, une sonnerie d'alerte, etc, ou bien encore le son caractéristique d'un instrument : avec un peu d'entraînement, même un non musicien ou non mélomane peut distinguer une clarinette et un hautbois, un piano moderne et un pianoforte, et s'en souvenir.

[b]En revanche, cette étude ne dit rien sur notre capacité à repérer et à mémoriser des différences de qualité sonore le plus souvent très subtiles, à partir du même message sonore, entre deux enceintes ou, plus encore, entre deux amplis ou deux DACS.[/b] Il me semble que Padcost, pour persuader ou se persuader de la véracité de ses conceptions, cherche à faire dire à cette étude ce qu'elle ne prouve pas, puisque ce n'était pas son objet, en tout cas telle que je l'ai comprise. D'ailleurs, les exemples sur le lien qui est associé à la page transmise par Padcost sont des tests sonores simples, rien à voir avec les écoutes comparées entre matériels auxquelles s'adonnent audiophiles et ingés son, que ce soit en tests ABX ou pas..
tovarich007
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2445
Inscription Forum: 05 Jan 2010 21:51
  • offline

Message » 05 Juin 2018 22:55

JAVA Alive a écrit:
jeoffrey59 a écrit:Pose toi la question ; qu'est-ce qui pousse des gens comme toi et moi, à vouloir installer coûte que coûte un système hifi dans un local non adapté ?

Mon local est loin d'être parfait, et alors ?
Tous ses défauts sont explicables par des phénomènes connus et décrits scientifiquement, mesurables, etc.
Bref, ça reste de la science.
Je ne "milite" pas pour que tous le monde ai un système parfait, une salle ultra-traitée et tout et tout, je milite pour que la malhonnêteté qui consiste à tenir des propos faux (car contraire a des choses établies scientifiquement) ne prospère pas.

jeoffrey59 a écrit:J'ai vu ta pièce d'écoute, j'ai vu toutes ces vitres en simple vitrage. Même avec des rideaux, ça dois pas être terrible tout ça...alors la science elle dis une chose, mais toi t'en fait une autre.

Allez, c'est reparti. Et que je cause sans savoir, et que je cause sans savoir.
N'affirmez que ce que vous savez. C'est vraiment, vraiment trop demander ? :grr:
D'une, mon vitrage est double.
De deux, d'où sors-tu que c'est moi qui ai fait mon local ?

Powerdoc a écrit:Une écoute agréable peut être moins fidèle qu'une écoute fidèle, gommer les extrêmes aigues d'un violon ou ajouter des harmoniques paires, peuvent rendre le son plus rond , plus chaleureux , plus agréable. Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres.

Si la réussite est effectivement corrélée avec la compétence des auditeurs (cf tests fait par le labo d'études scientifiques D'Harman Kardon) , elle ne peut être légitimée qu'en double aveugle. Ce n'est pas parce que l'immense majorité que nous sommes, n'ont pas le temps, ni la volonté de faire de l'ABX, que cela ne reste pas la seule façon mpartiale de faire un test.


Fidèle ou musical (je suppose qu'on entend par là adapté à ses goûts), ça ne sort pas la chaine du domaine scientifique.
Une dimension non scientifique apparaît (le goût), il va définir une réponse cible, un niveau de DH cible, etc. A partir de là, retour dans le 100% scientifique.


bon écoute, commence un peu par calmer tes hormones.

"Je ne "milite" pas pour que tous le monde ai un système parfait, une salle ultra-traitée et tout et tout, [b]je milite pour que la malhonnêteté qui consiste à tenir des propos faux (car contraire a des choses établies scientifiquement) ne prospère pas."

Ok d'accord, pas de problème... :zen:

Mais tu es qui exactement ? t'a passé un doctorat de science pour venir jouer les professeur ? Ou comme beaucoup d'autres sur les forum, ça joue les grosse cervelles en étant plus adepte du blabla qu'autre chose..?

Tu veux nous faire croire que la hifi ce n'est que de la science. et pourtant je viens de te prouver que ton cerveau est parfaitement capable de faire abstraction de la mauvaise acoustique de ton local. Grace à quoi à ton avis ?

A la science ? ou la passion qui nous anime tous et les émotions qui en découlent ?

Vie ta passion, et arrête de te prendre la tête avec ta science, et celle des autres par la même occasion.
A la base, la hifi c'est un sujet passionnant. ca reste une passion...Toi t’arrive, tu complique tout et t'embrouille tout.

Quand j'ai conçu mon gamin avec ma femme, c'est aussi une histoire de science si tu veux savoir. mais au delà de ça, je vais pas te faire un dessein du plaisir que j'ai pris en plantant la petite graine...

Les personnes comme toi qui ramène tout à la science ou la technique, c'est avant tout une histoire d'égo. T'en veux pour preuve ?
On vous vois débarquer uniquement sur ce genre de sujet, juste pour blablater, faire la démonstration de sa cervelle et enquiquiner les autres.

Vous n’êtes ni passionné par la hifi, encore moins par la musique...La seule chose qui vous intéresse, c'est de gonfler votre égo sur les forums.

N'allez surtout pas nous faire croire que vous êtes là pour rétablir la vérité, à d'autres :lol: A chaque occasion, ça dégaine la matière grise "scientifique" :ko:
jeoffrey59
 
Messages: 4016
Inscription Forum: 30 Mai 2011 20:55
  • offline

Message » 05 Juin 2018 23:06

LiveSound a écrit:Merci pour le lien ! On constate effectivement au quotidien cette facilité à reconnaître des caractéristiques sonores, parfois subtile, liées à différents types de matériel, d'autant plus lorsque cela est répété et dans un environnement, une acoustique sonore connue.

Personne ne prétend que l'oreille n'a pas de discernement, pourquoi dis-tu ça ?
Ce qu'on dit c'est que cette capacité est influençable, tu as du mal lire.
"Ce que l'on sait" modifie la perception globale sur laquelle nous basons notre perception des choses, pour avoir un jugement non biaisé il faut éliminer "Ce que l'on sait".
C'est quand même dingue de mettre l'oreille sur un piédestal dans le discours, et de défendre l'oeil dans les actes.

Extrait d'une conférence de Tool :
Résultat de tests menés dans un labo suivant un protocole très rigoureux, munit de robots pour déplacer les enceintes, etc ...
A gauche la moyenne des notes données à 4 enceintes par les auditeurs en aveugle, à droite les même notes pour les même enceintes mais cette foi-ci en non aveugle. Les enceintes noires et blanches sont les mêmes extérieurement (mais pas intérieurement).
Je traduis pour ceux qui ne parlent pas l'anglais : "pourquoi s'en soucier ? parce que les évaluations sont biaisées dans les tests non aveugle"
abx.JPG
La preuve de la nécessité des ABX
abx.JPG (33.48 Kio) Vu 727 fois

jeoffrey59 a écrit:bon écoute, commence un peu par calmer tes hormones.

"Je ne "milite" pas pour que tous le monde ai un système parfait, une salle ultra-traitée et tout et tout, [b]je milite pour que la malhonnêteté qui consiste à tenir des propos faux (car contraire a des choses établies scientifiquement) ne prospère pas."

Ok d'accord, pas de problème... :zen:

Mais tu es qui exactement ? t'a passé un doctorat de science pour venir jouer les professeur ?

Voilà, la question de qui, qui, qui, tellement plus interessante à discuter que le quoi, hein ? :bravo:
Le concours de quéquette dont je parlais tout à l'heure.
Et passons sur l'insulte molle des homones.
Je n'irai pas plus loin dans la lecture de ce torchon.

Sur ce, j'abandonne.
JAVA Alive
 
Messages: 2888
Inscription Forum: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Message » 06 Juin 2018 0:02

LiveSound a écrit:
padcost a écrit:Non, justement. Elle peut être légitimée au cours d'une écoute banale répétée chez soi comme l'a montré indiscutablement cette étude, à partir d'une procédure ABX, du CNRS qui valide l'extraordinaire capacité de mémorisation des sons du cerveau humain se traduisant par un jugement infiniment sûr.
http://www2.cnrs.fr/presse/communique/1895.htm
Une des raisons pour lesquelles le test ABX en double aveugle "à la maison" n'attire pas grand monde. Les mélomanes audiophiles ont confiance dans leur jugement en général, et ils ont raison...

Merci pour le lien ! On constate effectivement au quotidien cette facilité à reconnaître des caractéristiques sonores, parfois subtile, liées à différents types de matériel, d'autant plus lorsque cela est répété et dans un environnement, une acoustique sonore connue.
Brandir l'ABX comme seul moyen de valider cette capacité inné serait-il l’apanage d'individus déficients, comme on pourrait l'être pour le goût ou l'odorat !?
Auquel cas, naviguer entre l'univers "pro ou hi fi " reviendrait pour ces personnes à un exercice semblable au test d’Ishihara pour un Daltonien !?


Le lien est intéressant et ne me surprend guère, mais je ne suis pas certain de voir la pertinence rapportée à notre Abx audiophile. Nous parlons d'une mémoire auditive mais pas de la qualité ou consistance d'un son. Avant le grand zapping actuel et sa consommation effrénée de sons, nous écoutions les albums beaucoup plus longuement. Si on me met la première plage d'un tel album puis fait pause sans prévenir, je suis capable d'entendre la suite de l'album dans ma tête dans le parfait silence pendant un long moment et ce dans son moindre détail musical. La pause n'a aucune incidence, l'album joue encore pour moi.
Puis je pour autant prétendre avoir une meilleure oreille qu'un autre ? je ne pense pas, c'est ma mémoire du message musical tant de fois entendu. Est ce que pour autant si on change mon amplificateur par un autre pour me faire jouer le même album, je vais faire la différence ? Je ne sais pas, peut-être ou pas.
Je pense avoir une très bonne mémoire visuelle et pour autant je suis myope.
Mémoire et capacité à juger de la qualité d'un son ne sont à mon avis pas à confondre.
La lecture de l'expérience en question me ferait peut-être changer d'avis mais le communiqué ne m'apparaît pas très clair en parlant d'oreille.
Kishizo
 
Messages: 1151
Inscription Forum: 23 Mar 2009 18:18
  • offline

Message » 06 Juin 2018 0:53

rha61 a écrit:
Powerdoc a écrit:
Dans ce cas là, oui on pourrait parler de haute musicalité, ou effectivement tout cela prime, mais dans le domaine de la hi-fi, on parle de haute fidélité, c'est déjà beaucoup moins subjectif, et a la limite sur beaucoup d'enregistrements, la plus fidèle ne sera pas celle qui donnera l'écoute la plus agréable.

J'ajoutes, qu'en tant que passion, il n'y a aucun mal à préférer haute musicalité (même si c''est un concept très hautement subjectif, et inquantifiable) à haute fidélité.
L'ingénieur du son, optera dans le cadre de son métier pour la haute fidélité, mais le mélomane, penchera certainement plus pour la haute musicalité

+1
ceux qui recherchent la musicalité à tout prix devraient s' acheter un equalizer ou mieux un DSP , beaucoup plus efficace qu un changement de matériel...


En suivant les propos de Powerdoc, il me semble qu'il s'agira plutôt de l'amateur de haute fidélité.
Jamais l'un de ces engins passera le seuil de ma porte, ce serait comme une trahison à ma petite salle dédiée, je l'aime et elle me le rend bien dans la mesure de ses moyens, cela m'est suffisant et je préfère lui donner une jolie compagne chantante. La nature décidera de ce que l'ensemble m'offrira. Je viens de passer une quinzaine d'année avec mes précédentes enceintes, et je ne suis même pas lassé aujourd'hui.
Même si j'avais la faiblesse de céder, je n'ai ni la compétence ni la patience de régler ce genre de choses et me connaissant cela m'éloignerait de la musique. J'entre dans ma salle pour un moment de plaisir et pas pour me procurer de nouvelles contrariétés dans l'espoir d'un résultat incertain.
Kishizo
 
Messages: 1151
Inscription Forum: 23 Mar 2009 18:18
  • offline

Message » 06 Juin 2018 6:50

Kishizo a écrit:
LiveSound a écrit:Merci pour le lien ! On constate effectivement au quotidien cette facilité à reconnaître des caractéristiques sonores, parfois subtile, liées à différents types de matériel, d'autant plus lorsque cela est répété et dans un environnement, une acoustique sonore connue.
Brandir l'ABX comme seul moyen de valider cette capacité inné serait-il l’apanage d'individus déficients, comme on pourrait l'être pour le goût ou l'odorat !?
Auquel cas, naviguer entre l'univers "pro ou hi fi " reviendrait pour ces personnes à un exercice semblable au test d’Ishihara pour un Daltonien !?


Le lien est intéressant et ne me surprend guère, mais je ne suis pas certain de voir la pertinence rapportée à notre Abx audiophile.

"audiophile", "audiophile", est-ce que l'ABX a une tête d' "audiophile" ?
La procédure ABX n'est par définition ni "audiophile" ni quoi que ce soit d'autre.

Nous parlons d'une mémoire auditive mais pas de la qualité ou consistance d'un son.
Pourquoi serait-il impossible de distinguer et de mémoriser une musique plus que n'importe quel autre son ou ensembles de sons ? Comment font les musiciens pour accorder leurs instruments ? :o

Avant le grand zapping actuel et sa consommation effrénée de sons, nous écoutions les albums beaucoup plus longuement. Si on me met la première plage d'un tel album puis fait pause sans prévenir, je suis capable d'entendre la suite de l'album dans ma tête dans le parfait silence pendant un long moment et ce dans son moindre détail musical. La pause n'a aucune incidence, l'album joue encore pour moi.
Puis je pour autant prétendre avoir une meilleure oreille qu'un autre ? je ne pense pas, c'est ma mémoire du message musical tant de fois entendu. Est ce que pour autant si on change mon amplificateur par un autre pour me faire jouer le même album, je vais faire la différence ? Je ne sais pas, peut-être ou pas.
Mais si ! Tu le sais. Il n'y a pas de raison que parce qu'il s'agit de hifi les facultés perceptives (le cerveau) se mettent brusquement à fournir des informations erratiques rien-qu'à-pour-t'émbêter... :siffle: :lol:
padcost
 
Messages: 2239
Inscription Forum: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

La démonstration de Tool

Message » 06 Juin 2018 8:33

JAVA Alive a écrit:
Extrait d'une conférence de Tool :

Résultat de tests menés dans un labo suivant un protocole très rigoureux, munit de robots pour déplacer les enceintes, etc ...
A gauche la moyenne des notes données à 4 enceintes par les auditeurs en aveugle, à droite les même notes pour les même enceintes mais cette foi-ci en non aveugle. Les enceintes noires et blanches sont les mêmes extérieurement (mais pas intérieurement).
Je traduis pour ceux qui ne parlent pas l'anglais : "pourquoi s'en soucier ? parce que les évaluations sont biaisées dans les tests non aveugle"



2.PNG


Cette preuve de l'inconstance de notre cerveau cité par Tool :thks: un des grands acousticien de notre époque, représente à l'évidence un argument en faveur des tests aveugles.

Merci JAVA Alive de fournir sur HCFR une information de cette pertinence.

Bien sur certains vont réfuter cette expérience tant éclairante..... Tant pis pour eux :(

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9645
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 06 Juin 2018 18:16

tovarich007 a écrit:
LiveSound a écrit:Merci pour le lien ! On constate effectivement au quotidien cette facilité à reconnaître des caractéristiques sonores, parfois subtile, liées à différents types de matériel, d'autant plus lorsque cela est répété et dans un environnement, une acoustique sonore connue.
Brandir l'ABX comme seul moyen de valider cette capacité inné serait-il l’apanage d'individus déficients, comme on pourrait l'être pour le goût ou l'odorat !?
Auquel cas, naviguer entre l'univers "pro ou hi fi " reviendrait pour ces personnes à un exercice semblable au test d’Ishihara pour un Daltonien !?


je pense qu'il faut faire attention à ne pas surinterpréter les résultats de cette étude extrêmement intéressante au demeurant. Il y est question de la faculté à repérer et mémoriser, y compris sur longue période, un bruit, un motif rythmique, ou bien encore une voix ou un motif sonore. C'est ce qui fait que même sur un téléphone au rendu sonore médiocre, on peut instantanément reconnaître une voix (sauf déficience auditive). C'est aussi pourquoi on peut reconnaître et se remémorer assez facilement une mélodie, un "gimmick" sonore, une sonnerie d'alerte, etc, ou bien encore le son caractéristique d'un instrument : avec un peu d'entraînement, même un non musicien ou non mélomane peut distinguer une clarinette et un hautbois, un piano moderne et un pianoforte, et s'en souvenir.

[b]En revanche, cette étude ne dit rien sur notre capacité à repérer et à mémoriser des différences de qualité sonore le plus souvent très subtiles, à partir du même message sonore, entre deux enceintes ou, plus encore, entre deux amplis ou deux DACS.[/b] Il me semble que Padcost, pour persuader ou se persuader de la véracité de ses conceptions, cherche à faire dire à cette étude ce qu'elle ne prouve pas, puisque ce n'était pas son objet, en tout cas telle que je l'ai comprise. D'ailleurs, les exemples sur le lien qui est associé à la page transmise par Padcost sont des tests sonores simples, rien à voir avec les écoutes comparées entre matériels auxquelles s'adonnent audiophiles et ingés son, que ce soit en tests ABX ou pas..



C'est exactement le point

D'autre part la conférence de tool explique la necessité des tests en aveugle
C'est le même école qui cite qu'une oreille entrainée est plus peformante pour évaluer différentes enceintes
Il n'y a aucune contradiction dans tout cela

La configuration dans mon profil


Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 7433
Inscription Forum: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 07 Juin 2018 1:02

padcost a écrit:
Kishizo a écrit:
Nous parlons d'une mémoire auditive mais pas de la qualité ou consistance d'un son.
Pourquoi serait-il impossible de distinguer et de mémoriser une musique plus que n'importe quel autre son ou ensembles de sons ? Comment font les musiciens pour accorder leurs instruments ? :o


Cela n'a rien d'impossible mais ce sont deux choses différentes. Je pense qu'on peut parfaitement faire accorder un instrument par quelqu'un qui ne l'a jamais fait et ne sachant même pas jouer si on lui fait écouter le son enregistré qu'il doit chercher à reproduire. Qui sait peut-être même un singe ! Ce sera plus ou moins facile et long suivant le sujet, une question de mémoire et d'oreille aussi sans doute. Seulement que le son enregistré le soit sur la même guitare ou un autre modèle que celle sur laquelle le cobaye devra le reproduire n'aura à mon avis aucune importance. Démontrer autre chose qu'une mémoire auditive nécessiterait une autre expérience. Il y a même des accordeurs électroniques de nos jours, bien pratique pour le débutant qui n'a pas la facilité de mémoire auditive et d'oreille, ces appareils arrivent à fonctionner malgré les variations de modèles d'instruments.

padcost a écrit:Mais si ! Tu le sais. Il n'y a pas de raison que parce qu'il s'agit de hifi les facultés perceptives (le cerveau) se mettent brusquement à fournir des informations erratiques rien-qu'à-pour-t'émbêter... :siffle: :lol:


Je ne sais que ce que j'ai testé. Par exemple ma mémoire auditive de l'album des Doors, Morrison Hotel, est assez poussée pour me faire repérer tous les bidouillages qu'ils ont fait lors de la remastérisation de celui-ci. A l'époque j'ai eu la curiosité de l'écouter sur Youtube. Les respirations fortes à tel endroit de Jim font partie de l'âme et de l'énergie de cet album et les effacer sans parler de tout le reste me donne envie de hurler au sacrilège. De l'aspect rugueux et abrasif de cet album correspondant à un blues rock, ils ont fait une soupe en effaçant toutes les aspérités. Par contre, gommer la toux des souffreteux du public d'un merveilleux concert classique est génial.
Que ma mémoire auditive d'un album très souvent écouté s'associe avec un marquage précis du son de ma chaine sans doute, cela serait un avantage certain par rapport à un autre morceau moins connu pour différencier en Abx, mais cet avantage ne préjuge pas du résultat. Ce sont deux questions me semblant différentes.
Kishizo
 
Messages: 1151
Inscription Forum: 23 Mar 2009 18:18
  • offline


Retourner vers Enceintes