Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: HoberM, Hote Fidelite, tonylb et 18 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

HIFI- LA TRANSPARENCE

Message » 01 Sep 2018 13:45

La dynamique est le fondement de la reproduction de l'onde telle qu'enregistrée, pour du réalisme justement.

Le DAC et l'ampli, tout compte, faut pas se méprendre.
mroboto
 
Messages: 3734
Inscription Forum: 26 Avr 2010 22:21
  • offline

Annonce

Message par Google » 01 Sep 2018 13:45

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 01 Sep 2018 13:46

mroboto a écrit:Ceux qui croient que le matériel, incluant les pièces du matériel n'y sont pour rien, ou ils n'ont pas eu et testé assez d'appareils différents, dans des configurations de circuits différents, ou ils n'ont pas de bonnes oreilles,


Il est possible également qu'ils aient toujours eu du bon matériel, et que du coup ils ne savent pas qu'il en existe aussi du mauvais.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8123
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 01 Sep 2018 13:57

Pio2001 a écrit:
mroboto a écrit:Ceux qui croient que le matériel, incluant les pièces du matériel n'y sont pour rien, ou ils n'ont pas eu et testé assez d'appareils différents, dans des configurations de circuits différents, ou ils n'ont pas de bonnes oreilles,


Il est possible également qu'ils aient toujours eu du bon matériel, et que du coup ils ne savent pas qu'il en existe aussi du mauvais.


J'en ai eu beaucoup des bons, mais des exceptionnels, c'est plus dur a avoir ou a concocter.
mroboto
 
Messages: 3734
Inscription Forum: 26 Avr 2010 22:21
  • offline

Message » 01 Sep 2018 14:06

mroboto a écrit:La dynamique est le fondement de la reproduction de l'onde telle qu'enregistrée, pour du réalisme justement.

Le DAC et l'ampli, tout compte, faut pas se méprendre.


La définition de la dynamique est avant tout donné par la différence entre le SPL max et le niveau du bruit de fond :wink: la sensation de dynamique peut être lié a d'autres paramètres.

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 8398
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • online

Message » 01 Sep 2018 14:15

wakup2 a écrit:
mroboto a écrit:La dynamique est le fondement de la reproduction de l'onde telle qu'enregistrée, pour du réalisme justement.

Le DAC et l'ampli, tout compte, faut pas se méprendre.


La définition de la dynamique est avant tout donné par la différence entre le SPL max et le niveau du bruit de fond :wink: la sensation de dynamique peut être lié a d'autres paramètres.


C'est pas bien différent de ce que je disait avant, mais en d'autres termes.

En d'autres termes mais ça revient au même que ce que j'essayais de dire.

Ça peut être de la dynamique due a la distorsion aussi si c'est ça que tu veux insinuer par autres paramètres.

Ou dynamique seulement sur une ou certaines fréquences, le syndrome des gros électrolytiques sans découplage.

Dans ces cas, pas bon.
mroboto
 
Messages: 3734
Inscription Forum: 26 Avr 2010 22:21
  • offline

LA TRANSPARENCE en Haute Fidélité

Message » 01 Sep 2018 18:29

Bonne idée que ce post l'indien sur la TRANSPARENCE :bravo:

thxrd a écrit:Si on suppose que le systeme d'ecoute ne presente pas de defaut redhibitoire , le premier critere pour la sensation de " transparence "
C'est ..... l'enregistrement lui meme !! Incluant la totalitė des parametres : qualité du lieu / des musiciens / de la prise de son / du savoir faire de l'ingė son , de l'equilibre du mix / de la qualité du travail d'authoring .. evidemment de la qualité du niveau d'equipement du studio ..

Et l'acoustique de la salle d'ecoute ..


Transparence d'une restitution sonore ?

Je pense aussi à l'importance du local d'écoute.....et de la prise de son.

Intéressantes considérations de Pio. :thks:

J'ajouterais qu'un modèle de TRANSPARENCE..... c'est le casque :wink:
Un simple casque à 50 € branché directement sur un lecteur CD sera généralement plus "transparent" qu'une chaine Haute Fidélité à 50000 €

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9652
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • online

Message » 01 Sep 2018 19:05

Avec un casque, tu a plus l'impression d'avoir des haut-parleurs tout le tour de la tête qu'un groupe ou un orchestre de musique devant toi.

Tu a des micro-détails a profusion, mais la scène en prend un coup.
mroboto
 
Messages: 3734
Inscription Forum: 26 Avr 2010 22:21
  • offline

Message » 01 Sep 2018 19:33

Je pense que lorsque l’on ecoute un système dans une pièce, on écoute principalement l’acoustique de la pièce, les électroniques n’ont pas grande influence sur le résultat

les enceintes, particulièrement leur réponse en fréquence, leur directivité sans accident et adaptées à la position d’écoute, ont aussi une importance prépondérante, comme la position des enceintes et de l’auditeur dans la pièce, si possible, éloignée des murs, à la distance critique (50% de champ direct, 50% de diffus.)

Je pense qse on se laisse trop piéger avec l’électronique, on entend ce que l’on voit… Leur influence est extrêmement limités comparativement à l’influence de la pièce. Un système audio dans une pièce, c’est pour plus de 60 % l’écoute de la pièce…
Dernière édition par indien29 le 02 Sep 2018 2:44, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9059
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 01 Sep 2018 19:38

indien29 a écrit:Je pense que lorsque l’on ecoute un système dans une pièce, on écoute principalement l’acoustique de la pièce, les électroniques n’ont pas grande influence sur le résultat

les enceintes, particulièrement leur réponse en fréquence, leur directivité sans accident et adaptées à la position d’écoute, ont aussi une importance prépondérante, comme la position des enceintes et de l’auditeur dans la pièce, si possible, éloignée des murs, à l distance critique (50% de champ direct, 50% de diffus.

Je pense qse on se laisse trop piéger avec l’électronique, on entend ce que l’on voit… Leur influence est extrêmement limités comparativement à l’influence de la pièce. Un système audio dans une pièce, c’est pour plus de 60 % l’écoute de la pièce…


Toi tu est dans une pièce trop échoique (Même si le mot ne semble pas exister) , c'est le contraire de anéchoïque
mroboto
 
Messages: 3734
Inscription Forum: 26 Avr 2010 22:21
  • offline

Message » 01 Sep 2018 19:44

Moi j'ai une pièce presque anéchoïque , tellement que c'est presque dull (plate), ça me prend un peu de chaleur dans mes électroniques pour faire plus vivant.

Les murs sont loin dans tous les sens, plancher et murs de béton avec du styromousse, des étagères dont une remplie d'électroniques, du tapis, un bureau , un réfrigérateur et un congélateur d'un côté, de l'autre des boites de carton d'électroniques ou avec des électroniques dedans, et des colonnes de son inutilisées, un divan a dossier haut et autres fauteuls modulaires, un gros pouf avec une table a pattes pliantes dessus avec mon écran PC , des ordinateurs sur les deux côtés, et plein d'autres bidules partout, comme des boites de tubes, c'est comme un fouillis, un ramassis de bebelles ou ça sonne bien comme ça, donc, je n'ose pas trop toucher.

Aucune surface plate in-obstruée, même le plafond pas fini a les solives qui se dirigent vers moi, empêchent les réflexions vers les côtés, et une solive centrale au milieu qui empêche les sons de passer devant-derrière.

Je n'ai pas l'impression d'écouter ma pièce, mais mon équipement, et je l'entend bien.

J'entends juste mal le haut-parleur droit avec l'oreille gauche et le haut-parleur gauche avec l'oreille droite a cause de mon écran.
mroboto
 
Messages: 3734
Inscription Forum: 26 Avr 2010 22:21
  • offline

Message » 02 Sep 2018 0:26

thxrd a écrit: Si on suppose que le systeme d'ecoute ne presente pas de defaut redhibitoire , le premier critere pour la sensation de " transparence "
C'est ..... l'enregistrement lui meme !! Incluant la totalitė des parametres : qualité du lieu / des musiciens / de la prise de son / du savoir faire de l'ingė son , de l'equilibre du mix / de la qualité du travail d'authoring .. evidemment de la qualité du niveau d'equipement du studio ..


Merci pour votre intervention, plutot rare sur cette section HiFi, ça fait du bien à tout le monde !

L'enregistrement est tellement vital que c'est aussi pour moi le premier critère pour écouter une installation et l'apprécier, plus l'installation progresse, plus on devient exigent et plus la liste des morceaux se réduit, faudrait que l'on fasse une liste, BD de concert inclut, des morceaux de références permettant d'apprécier à sa plus juste valeur un système, avec en plus, tant qu'a faire, une grosse plage dynamique !
Igor m'a passé la playlist de Tonton Flingueur, le morceau Ondeko-bayashi - Ondekoza semble etre un compétiteur sérieux...
On l'a écouté avec un peu de niveau chez moi avec Wakup, très démonstratif, j'imagine chez vous ! :D

thxrd a écrit:Et l'acoustique de la salle d'ecoute ..
le reste ..le matos d'ecoute .. sauf materiel franchement desequilibrė ou mal foutu ( en particulier enceintes ) interviendra peu ..
ca devient rare .., sauf coté enceinte ..

C'est aussi le courant de pensé de certains d'entre nous, mais d'autres sont convaincus du contraire, d'ou la création du post.

Pour tirer cela au clair, cet hiver j'aurai un peu de temps, je proposerai des ABX aux amateurs les plus convaincus de faire des tests, je suis également curieux de voir à quel niveau un ampli par exemple, peut apporter ou non des différences audibles, je sais que ça a déjà été fait (Pio qui participe aussi à ce post) avec pour conclusion, l'impossibilité de départager les modèles... Test à des niveaux peux sollicitant pour ne pas éliminer dans le grave, les modèles trop faible en terme de puissance et d'alim, ces ABX porteraient sur la transparence de l'ampli, nous verrons bien.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9059
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 02 Sep 2018 0:56

Pio2001 a écrit: Bonjour Indien,
Merci pour tes questions toujours très intéressantes.

Si je résume le fond de ta pensée, dis-moi si je me trompe, par "transparence", tu veux parler de quelque chose qui au-delà de la simple fidélité de la courbe de réponse, ou de la simple absence de distorsion.


Bonjour Pio,
Oui, les composants d'un système qui offrent la transparence (ce que certains appellent la levée d'un voile opaque sur le son, enfin, je ne suis pas très fan de la poésie audiophile, je préfère les termes plus techniques comme la disto, le signal/bruit, le bruit de fond, la diaphonie etc... Bref, sur ce qui permet de distinguer un système THDG à un système moins bon, pièce incluse.

indien29 a écrit:Quel est pour vous les critères rendants un système audio plus transparent ?

Pio2001 a écrit:Tracy Chapman - Fast Car, pour moi, ne donne jamais une impression de transparence. Quand j'écoute le son de cette plage, cela évoque pour moi des microphones, une console de mixage multipiste, une guitare basse électrique...

A l'opposé, cet enregistrement d'Omnia, s'il est reproduit par un bon système, me donne une impression de transparence : https://www.youtube.com/watch?v=9xsOSn82F_U
C'est un exemple où la courbe de réponse n'est pas neutre, l'acoustique de la prise de son est très colorée, mais il y a une sorte de transparence qui fait que sur mon système, se produit l'illusion qu'il y a "vraiment quelqu'un". Et pas un micro branché sur un système hifi.

Je vais écouter pour voir

indien29 a écrit:Peut t'on regarder quels sont les critères sur :

Pio2001 a écrit:La source : aucun

Le DAC : aucun

L'ampli (les amplis) et les AOP : aucun

Le filtrage (actif ou passif) : je pense qu'un filtrage actif permet plus de possibilités qu'un filtrage passif, mais je ne suis pas spécialiste en conception d'enceintes.

Les enceintes : c'est primordial. Il y a des enceintes transparentes et des enceintes qui ne le sont pas.

L'intelligibilité globale (interaction pièce / enceintes) : c'est important, mais peut-être moins que l'enceinte elle-même pour l'impression de transparence. Je pense qu'une bonne enceinte dans une mauvaise pièce, ce serait désagréable, pas fidèle, voire inécoutable, mais on serait encore capable d'entendre que l'enceinte aurait une certaine transparence, quoique inexploitée.
A l'opposée, une mauvaise enceinte dans une bonne pièce ne peut donner aucune impression de transparence.


Comme assez souvent, nos visions sont assez proche, je postais l'autre jour ceci, je recopie :

Dans la transparence, il faut différencier ce qui est audible et dont la mesure montre que l'on est dans le seuil d'audibilité, donc au dessus du bruit de fond de la pièce...

Tout ce qui est qualitativement, au dessous du seuil d'audibilité ne nuit pas, mais est inutile... Exemple, signal / bruit d'un DAC ou d'un ampli redoutable, mais inutile car inaudible, c'est beau sur le papier mais ça ne sert à rien...

En donnant un sentiment de priorité sur les critères permettant d'améliorer les performances d'un système, ont s'aperçoit que la transparence n'est pas celle que l'ont pense et cela prends du temps pour bien assimiler l'ensemble des phénomènes électro acoustiques qui font qu'au point d'écoute, la transparence, (que je préfèrerais appeler l'intelligibilité) est très affectée par la pièce, par la position des enceintes dans la pièce et par la position de l'auditeur.

Certains sont adepts du concept "rien en travers du signal" je pense que ce n'est pas mauvais, mais les composants ont tellement progresser ces 10 dernières années que des doubles conversions ou pire, restent sans effets audibles, sans que ces convertisseurs soient classés dans les "bêtes de courses" par de revues "audiophiles"...

L'idée simpliste de dire, rien au travers du signal c'est meilleur, est trop simpliste, c'est ailleurs que ça ce passe.

Comment obtiendrait-on le son le plus transparent au point d'écoute ?
1- Par une réponse en fréquence linéaire au point d'écoute (pas de masquage des fréquences voisines), donc un champ direct et un champ diffus convenable, avec toutes les contraintes acoustiques que cela implique au niveau de la pièce, comme souvent dit, les meilleures install HiFi sont chez ceux qui ont de bonnes salles dédiées et traitées, c'est souvent des salles mixtes HiFi / HC d'ailleurs, sans composants classés audiophile mais dont les caractéristiques correspondent aux exigences requises.

Après et dans des conditions acoustiques moins bonnes, une écoute rapprochés des enceintes peut être sensationnelle, c'est le cas de pas mal d'amateur en HiFi qui connaissent et se sont positionné ainsi, dans le respect de la distance critique de leurs pièces.
Mais pour des "grandes écoutes", pour moi, la plus spectaculaire, dès qu'il y a un peu de distance, il faut respecter la distance critique et avoir un champ diffu d'une grande qualité, donc fréquence de transition basse, limitation des modes etc... ça limite vite les conditions pour écouter à distance, déjà à 3 mètres, l'acoustique est prépondérante.

2- Par une disto faible (enceintes, ampli si très mauvais)

3- Par une réponse impulsionnelle parfaite (enceintes, filtrages, plutot actif pour un meilleur résultat)

4- Par une phase propre (champ direct et diffu)

Pour moi, les objectifs sont cela !
Alors on pourrait prendre ces 4 critères et définir l'ordre des priorités pour y arriver, par exemple en pourcentage :

1- La pièce (fréquence de transition basse, bonne décroissance énergétique, limitation des modes) : 60%

2- Les enceintes (linéarité de la Réponse en Fréquence, directivité, distortion, capacité à couvrir l'ensemble de la RF) : 20%

3- Système d'égalisation pour améliorer la réponse en fréquence dans le grave (gestion des modes stationnaires sous les 150Hz avec un nombre de points d'EQ limités aux plus gros problèmes, gestion du plateau de grave et d'aigu avec Q élevé) : 10%

4- Ampli : (dans le grave seulement), doit être dans tout les cas très puissant (puissance des enceinte maxi X2) et encore plus puissant si le rendement général des enceintes est faible et que la demande SPL est élevée, donc rapidement plusieurs centaines de watts...avec l'alim qui va avec, pas d'importance de classe amplificatrice : 7%

5- DAC, câbles, sources, etc... : 3%

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9059
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 02 Sep 2018 1:21

philou3 a écrit: Le sujet lancé par indien29 est incontestablement intéressant , contrairement à bien des sujets récents , pourris et polémiques , qui prolifèrent sur hcfr ... et il est potentiellement immense :siffle: ...


Merci !
Oui, un gros potentiel, et je te remercie pour ta longue réponse, je sais que les pourcentages définis plus haut sont dans ton opinion différents (je me trompe peut etre) C'est pour ça aussi que ce post est interressant !
Ta réponse l'est aussi, on pourras en débattre et comme je le proposais plus haut, se réunir pour tester et voir si ce que l'un ou l'autre pense s'avère juste ou pas.

Au final, ce qui m'interresse, c'est de comprendre et de progresser, et si un ampli X, ou même un cable Y est meilleur, je le dirais et il intégrera même mon système, mais comme tu peux le lire, on part de loin quand même :D

philou3 a écrit: Qu'est-ce que pourrait être cette fameuse transparence , qui n'a pas été définie préalablement ?

Pour beaucoup de mélomanes et audiophiles , je crois que ce sera , avant tout , une sensation de clarté , de haute définition et d'intelligibilité : " on entend tout ce qui est sur le disque , les moindres nuances " , " on a enlevé un voile sur la musique " . C'est d'ailleurs le langage des magazines et sites hifi .

Je suis d'accord avec ta vision de la transparence


philou3 a écrit:
- les courbes de fréquences en amplitude d'enceintes , fournies par les fabricants , y compris de hdg/hthdg , montrent assez souvent des relevés de niveau surprenants , tout particulièrement sur le haut médium et l'aigu

Ah bon ? Je connais mal les enceintes du marché, tu as sans doute une meilleure expérience que moi là dessus.
La règle, c'est "réponse plate en champ libre" (enceinte mesuré dehors, loin du sol et des murs, ou dans une chambre sourde), masi bon, si tel est le cas, ça peut s'égaliser, idéalement dans les memes conditions pour obtenir le resultat escompté au début, donc une égalisation en champ libre de l'enceinte, pas au point d'écoute (on parle d'un monde idéal et d'un objectif sans compromis aucun)

- tout le monde sait bien que les concepteurs d'enceintes peuvent être tentés de créer une impression de transparence en faisant remonter la courbe de réponse vers l'aigu , pour obtenir une tendance discrètement montante , que beaucoup d'acheteurs potentiels interpréteront comme de la transparence mais qui pourrait bien n'en être qu'une caricature ... [/quote]
Si c'est le cas, je ne suis pas certain du gain, les fréquences ainsi boostés crées par masquage, un déséquilibre de l'enceinte, c'est donc généralement moins bon.
On peut aussi penser que c'est involontaire, tu sais, faire de l'égalisation en filtrage passif, c'est complexe...et les compsants coutent cher... Je pense plus à de l'incompétence et à de mauvaises associations de transducteurs.



philou3 a écrit:
- l'acoustique de la la pièce d'écoute est décisive : exemple : dans ma pièce dédiée , l'intervention du Trinnov , couplée à quelques panneaux acoustiques , a redonné à mes Tannoy Canterbury 15 SE une lisibilité générale dont elles n'étaient pas dépourvues mais qui était tout simplement masquée par quelques bosses considérables de niveau ( 6 à 8 db ) à des fréquences particulièrement sensibles pour l'oreille , d'où une sensation de voile , d' opacité et de halo . Bref , une correction passive éventuellement prolongée d'une correction active a toute sa valeur .

Sur la pièce, on est d'accord par le fait de faire de gros efforts, principalement dans le grave et le bas médium, masi oui, des astuces peuvent amméliorer dans le médiul et l'aigu, pour moi et pour que ce soit nickel, c'est tellement complexe que c'est une affaire de pro (encore une fois, si l'objectif est qualité sans compromis.

L'égalisation est un autre sujet, je parlais de la premiere couche d'égalisation, celle des enceintes en champ libre, ici tu parles d'une égalisation des défauts de la pièce, c'est 2 sujets différents et si les enceintes sont bonnes en champ libre, l'égalisation des défauts de ta pièce ne devrait porter que dans le grave, si c'est au dessus, c'est que, soit l'égalisation des enceintes en champ libre est mauvaise, soit la mesure réalisée, indiquant qu'il faut faire une EQ... est fausse, ce qui est majoritairement le cas d'ailleurs. :o


philou3 a écrit:
- dans ma mémoire, les seules enceintes qu'on pourrait qualifier de véritablement transparentes étaient les panneaux électrostatiques QUAD 2805 et 2905 , que j'ai eus à la maison quelques années . Mon écoute d'immenses panneaux électrostatiques SOUND LAB m'avait mené aux mêmes conclusions .

J'ai aussi écouter des panneaux de ce type, mais ça fait tellement longtemps que je suis bien incapable aujourd'hui de porter un jugement.
Par contre, je pense que le son, c'est uniquement des vibrations des molécules d'air et que la méthode pour les faires bouger importe peu, donc panneaux X contre HP Y ou compressions Z, je pense que tout ça c'est la même chose, ce que l'oreille perçoit, c'est les ondes sonores.
Alors, quels sont les critères qui te donne cette impression de transparence avec ces panneaux, et bien c'est tout l'objet du post ?

Faudrait mesurer les paneaux (réponse en fréquence axe et hors axe) puis faire un ABX apres égalisaton si nécéssaire pour voir si on est plsu dans un effet de, j'entends ce que je vois), un phénomene phycoacoustique bien connus, très convainquant d'ailleurs, regarde la vidéo qui est top pour cela, posté par Syber, ainsi que son explication : http://www.homecinema-fr.com/forum/cables-haute-fidelite/choix-cable-secteur-t30089690.html

je colle le lien de la vidéo ici : (je n'arrive pas à l'intégrer au texte, si quelqu'un peut me dire comment faire)
https://www.youtube.com/watch?v=G-lN8vWm3m0&feature=youtu.be


philou3 a écrit:
MAIS la transparence n'est pas tout !
En effet , ces électrostatiques " hyper-transparents " m'ont toujours laissé sur ma faim quand il s'agissait de restituer la matière et la densité des instruments ...

matière et la densité, pas simple d'identifier ce que c'est pour moi. A l'écoute y arriverais-je peut-etre.



philou3 a écrit:
- sur la question du rôle des maillons du système dans cette fameuse transparence : en dehors des enceintes , il me semble que ce sont d'abord les sources ( lecteur cd , platine vinyle et tout spécialement la cellule , tuner ) qui feront la plus grosse différence .

C'est là ou nos avis divergent et j'ai j'ai plus de doute que toi, il faudra ABXé cela pour savoir si on est dans l'imaginaire ou l'audible, n'oublions pas la pièce et son bruit de fond, et n'oublions pas la vidéo de Syber, on croit ce que l'on voit.
J'ai fais ce type de tests déjà plusieurs fois sur pas mal de sujet, par exemple sur de la musique compressé, AAC 256kbps Vs PCM 16/44, en visuel, le PCM était devant, masqué, je ne trouvais pas de différence (test au casque), je n'entre pas dans ce débat car des différences audibles existent entre le compressé et le non compressé, c'est seulement à titre d'exemple.

En tout cas, sujet très intéressant, c'est l'un des objectifs du post que de bien comprendre si on est dans l'imaginaire, ou si des différences audibles existent, faire deja le test chez soi avec un ami peut être une premiere chose pour mesurer l'effet du "je vois donc j'entends".
Ne vous braquez pas à ces propos, les avis de ceux qui entendent sont sincères, pas de doute !


philou3 a écrit:
Même si le sujet ne fait pas l'unanimité , j'ai pu constater que la modification de mes câbles hps (bi-cablage avec deux câbles différents pour les borniers aigu et grave ) et encore bien plus le changement du cable modulation du lecteur cd ont fait progresser la transparence de mon système , en tout cas au sens " haute définition" ...

Idem que plus haut, tests ABX très intéressant à faire, si tu as du temps cet hiver pour des ABX, moi ce sera avec plaisir, à voir en fonction des régions
Dernière édition par indien29 le 02 Sep 2018 2:03, édité 9 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9059
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 02 Sep 2018 1:31

indien29 a écrit: et si un ampli X, ou même un cable Y est meilleur, je le dirais et il intégrera même mon système,


Si tu veux rester dans le transistor, achètes et fais restaurer a neuf ou mieux qu'un neuf un vieux Sansui BA-F1 par un technicien qui le connais.

C'est un des amplis les plus rapides du monde , 600 Khz !

Et le plus transparent aussi selon certaines personnes qui l'ont écouté.

https://audio-database.com/SANSUI/amp/ba-f1-e.html

La racine carrée de 600000 Hz est 774.59 environ

Ça veut dire, que tu si pouvais entendre l'équivalent de 774 instruments différents jouer a 774 Hz tous en même temps, tu pourrais tous les entendre clairement et distinctement, :hehe:

Bon, c'est pas exactement ça, mais ça te donne une idée imagée de la complexité des signaux qu'il est capable de reproduire :thks:

Avec un slew rate de 200V / microseconde.
mroboto
 
Messages: 3734
Inscription Forum: 26 Avr 2010 22:21
  • offline

Message » 02 Sep 2018 2:10

mroboto a écrit:
indien29 a écrit: et si un ampli X, ou même un cable Y est meilleur, je le dirais et il intégrera même mon système,


Si tu veux rester dans le transistor, achètes et fais restaurer a neuf ou mieux qu'un neuf un vieux Sansui BA-F1 par un technicien qui le connais.

C'est un des amplis les plus rapides du monde , 600 Khz !

Et le plus transparent aussi selon certaines personnes qui l'ont écouté.


Bonjour mroboto,

Si tu lis mes réponses un peu plus haut, tu comprends que j'ai de gros doutes sur les avis des uns et des autres qui "entendent" ceci ou cela.

Je pense que l'écoute comparative en aveugle est le seul juge permettant d'apprécier les différence d'un maillon d'une chaine, à condition d'écoute identique, et après égalisation dans le cas ou la courbe de réponse diffère entre composants testés, normalement, sur un ampli, les courbes de réponses doivent etre proche.

C'est l'un des problèmes des forums, des avis d'écoute sans aucune mesure, sans aucun comparatifs aveugle, dans ces conditions, comment faire pour distinguer le vrai du faux, ce qui est audible et qui représente un mieux, ou pas ?
Je vais organiser des ABX cet hiver, si tu veux y participer, ce sera avec plaisir.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9059
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message