Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 31 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

Bernardo Bertolucci est mort !

Message » 26 Nov 2018 11:33

https://www.nouvelobs.com/cinema/201811 ... 7-ans.html

77 ans, une filmo intéressante avec des films qui sentent le souffre et le sexe (le Dernier Tango à Paris), le peplum historique de qualité (Le dernier rempereur), le sexe et le désert (un thé au Sahara)...

Arrivederci !

La configuration dans mon profil


PC Windows 10 streaming et FLAC sur DD / SMSL M500 / SPL Control 2 /2x Nuforce STA9 / Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
Alternativement un intégré FDA Nubert Nuconnect Xamp
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres & Multimédia
Staff Œuvres & Multimédia
 
Messages: 7465
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Annonce

Message par Google » 26 Nov 2018 11:33

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 27 Nov 2018 12:36

Le dernier tango cela sentait le souffre et le sexe à l'époque, aujourd'hui..... :mdr:
Sauf que la société évoluant (ou faisant retour arrière) voir les interviews de Schneider évoquant une scène de viol lors de la "fameuse scène" de sodomie (simulée, ratée ou réelle selon les versions) a de quoi laisser perplexe....
muse92
 
Messages: 2363
Inscription: 19 Sep 2007 0:26
  • offline

Message » 27 Nov 2018 21:48

Bertolucci, c'est aussi le viol atroce de Maria Scheider qui ne s'en ai jamais remise, ce n'était pas prévu dans le scénario...
https://www.lci.fr/people/bernardo-bert ... 05756.html
Il y a aussi des vidéos sur YouTube qui traite le sujet, mais je ne sais pas le mettre en lien avec ma tablette.
celsius
 
Messages: 833
Inscription: 22 Avr 2010 16:53
Localisation: 17
  • offline

Message » 27 Nov 2018 23:45

Alors si LCI le dit pourquoi discuter ? Si en plus c'est relayé par tous les médias, fin de la discussion.
muse92
 
Messages: 2363
Inscription: 19 Sep 2007 0:26
  • offline

Message » 28 Nov 2018 17:55

Ouaip, le sujet est éminemment délicat. L'histoire jugera, comme pour Woody Allen et Roman Polanski, est ce que leurs errements d'hommes (dans certain cas crimes !) entacheront définitivement l'oeuvre... On verra bien. On connait déjà le sujet avec Céline en France

La configuration dans mon profil


PC Windows 10 streaming et FLAC sur DD / SMSL M500 / SPL Control 2 /2x Nuforce STA9 / Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
Alternativement un intégré FDA Nubert Nuconnect Xamp
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres & Multimédia
Staff Œuvres & Multimédia
 
Messages: 7465
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 28 Nov 2018 19:48

autrichon gris a écrit:Ouaip, le sujet est éminemment délicat. L'histoire jugera, comme pour Woody Allen et Roman Polanski, est ce que leurs errements d'hommes (dans certain cas crimes !) entacheront définitivement l'oeuvre... On verra bien. On connait déjà le sujet avec Céline en France


Je ne sais pas si l'histoire peut réellement "juger" de façon objective. Je remarque que certains sujets tournent en boucle et sont irrémédiablement attachés à la personnalité, l'exemple de Polanski est un bon exemple et cela semble être le cas pour Bertolucci vu qu'à sa mort cela revient....étrangement.

Pour Woody Allen à mon sens les parties impliquées étaient consentantes...Le scandale venait d'ailleurs.

Pour Polanski il y a un "flou" dans le sens où on se saura jamais ce qui s'est réellement passé.

Pour Bertolucci je vois çà comme une transformation de société, à rapprocher des affaires de harcèlement sexuel qui tournent depuis maintenant quelques années (Weinstein...).
En clair les 2 protagonistes en l'occurence Brando et Bertolucci voyait comme une sorte de cinéma-vérité pas forcément "maléfique"... La tournure que cela a pris récemment est révélatrice...Et les médias entretiennent ce "flou".

Je ne sais rien de Céline....
muse92
 
Messages: 2363
Inscription: 19 Sep 2007 0:26
  • offline

Message » 29 Nov 2018 16:26

muse92 a écrit:
autrichon gris a écrit:Ouaip, le sujet est éminemment délicat. L'histoire jugera, comme pour Woody Allen et Roman Polanski, est ce que leurs errements d'hommes (dans certain cas crimes !) entacheront définitivement l'oeuvre... On verra bien. On connait déjà le sujet avec Céline en France


Je ne sais pas si l'histoire peut réellement "juger" de façon objective. Je remarque que certains sujets tournent en boucle et sont irrémédiablement attachés à la personnalité, l'exemple de Polanski est un bon exemple et cela semble être le cas pour Bertolucci vu qu'à sa mort cela revient....étrangement.

Pour Woody Allen à mon sens les parties impliquées étaient consentantes...Le scandale venait d'ailleurs.

Pour Polanski il y a un "flou" dans le sens où on se saura jamais ce qui s'est réellement passé.

Pour Bertolucci je vois çà comme une transformation de société, à rapprocher des affaires de harcèlement sexuel qui tournent depuis maintenant quelques années (Weinstein...).
En clair les 2 protagonistes en l'occurence Brando et Bertolucci voyait comme une sorte de cinéma-vérité pas forcément "maléfique"... La tournure que cela a pris récemment est révélatrice...Et les médias entretiennent ce "flou".

Je ne sais rien de Céline....


Pour Woody: Dylan Farrow consentante à 7 ans ? Et Mariel Hemingway a dit et écrit qu'elle avait reçu nombre d'avance de sa part juste après "Manhattan" (un chef d'oeuvre à mes yeux) mais qu'elle avait toujours dit non. Pour le consentement tu parles probablement de sa relation avec Soon Yi Previn ?

Et pour Polanski il n'y a pas trop de flou, les deux parties reconnaissent le rapport sexuel, qui suit une prise de drogue. Problème: elle a 13 ans, et elle aurait dit "non", et lui ne l'a pas entendu. Depuis lui est poursuivi pour viol aux USA, et elle a répété 100 fois lui avoir pardonné... Et accusé par 10 autres femmes d'agressions sexuelles, de façon plus ou moins extravagantes d'ailleurs (suffit de lire wikipedia).

Pour Céline, et pour commencer par le meilleur, tu peux lire "Voyage au bout de la nuit" et "Mort à crédit" 2 des plus importants romans francophones des 2 derniers siècles.

Bon, on s'est éloigné du cinéma et rapproché des sujets forts du moment sur le harcèlement sexuel dans le cinéma... C'était à craindre, je vais donc en rester la sur ce fil.

La configuration dans mon profil


PC Windows 10 streaming et FLAC sur DD / SMSL M500 / SPL Control 2 /2x Nuforce STA9 / Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
Alternativement un intégré FDA Nubert Nuconnect Xamp
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres & Multimédia
Staff Œuvres & Multimédia
 
Messages: 7465
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 29 Nov 2018 18:01

autrichon gris a écrit:Pour le consentement tu parles probablement de sa relation avec Soon Yi Previn ?

Oui en effet...

autrichon gris a écrit:Et pour Polanski il n'y a pas trop de flou, les deux parties reconnaissent le rapport sexuel, qui suit une prise de drogue. Problème: elle a 13 ans, et elle aurait dit "non", et lui ne l'a pas entendu. Depuis lui est poursuivi pour viol aux USA, et elle a répété 100 fois lui avoir pardonné... Et accusé par 10 autres femmes d'agressions sexuelles, de façon plus ou moins extravagantes d'ailleurs (suffit de lire wikipedia).


Oui et non c'est plus compliqué (l'utilisation du "aurait dit "non"" dans la phrase..), la fiche Wikipedia l'explique bien et ce n'est pas le souvenir que j'ai du documentaire Wanted & Desired, cela reste un documentaire bien entendu là encore c'est difficile de trier le vrai du faux. Maintenant c'est tout à fait normal d'envoyer sa fille de 13 ans dans une maison de L.A pour faire des photos après 20H avec un homme de 44 ans... :hehe:
c'est effectivement "extravagant" car l'affaire a justement bien été médiatisé depuis plus de 40 ans...Il a dénié les 10 aggressions à l'exception de "Samantha Geimer" c'est donc effectivement pas si flou que çà... :wink:

Bertolucci a quand à lui parlé par la suite de malentendus sur ses propos de 2013.


En effet on s'éloigne du cinéma de Bertolucci mais comment faire autrement lorsqu'à sa mort on cite dans la même ligne ses grands films et les conditions de tournage du Dernier Tango à Paris sous divers qualitatif ? Régulièrement le cinéma, réputé pour son extravagance justement se blanchit ou est blanchit de force. On voudrait expurger tout le côté négatif et ne garder qu'un côté pure...ou magique c'est selon. L'affaire Jean-Claude Brisseau est là aussi un bon exemple qui ne l'a d'ailleurs pas empêché de rempiler par la suite :ane: (je précise que je n'aime pas tellement son cinéma :ko: ).
muse92
 
Messages: 2363
Inscription: 19 Sep 2007 0:26
  • offline

Mort de Stanley Donen

Message » 25 Fév 2019 11:46

https://fr.wikipedia.org/wiki/Stanley_Donen

Stanley Donen estimable réalisateur hollywodien restera essentiellement dans l'histoire, à mon humble avis, pour 2 films, "Charade" avec Audrey Hepbun et Cary Grant et surtout l'immense "Singin in the rain" dont j'assume pleinement de dire qu'il est un des meilleurs films de tous les temps à mes yeux.

Il est parti le 21 février 2019, et rejoint ses acteurs Gene Kelly (mort en 1996), Donald O'connor (mort en 2003) et Debbie Reynolds (décédée en 2016) au paradis des films intemporels !

La configuration dans mon profil


PC Windows 10 streaming et FLAC sur DD / SMSL M500 / SPL Control 2 /2x Nuforce STA9 / Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
Alternativement un intégré FDA Nubert Nuconnect Xamp
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres & Multimédia
Staff Œuvres & Multimédia
 
Messages: 7465
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 25 Fév 2019 19:27

Il en a fait plein d'autres, plein de scènes qui ont repoussé les limites de ce qu'on était censé pouvoir faire avec une comédie musicale.

C'est lui qui a préparé et mis en scène le numéro de La Reine de Broadway où Gene Kelly danse avec son reflet. Il n'a que 20 ans



Il remet le couvert peu après sur la danse entre Gene Kelly et Jerry dans Escale à Hollywood.



Sur Un jour à New York, lui et Gene Kelly obtiennent de tourner une petite partie du film en décors naturels. Bon New York, à cause de la censure est simplement "a heck of a Town", mais ça reste épatant de vitalité



Puis il passe à Fred Astaire, sur Mariage royal, avec LA scène mémorable (qu'il recréera des décennies plus tard pour un clip de Lionel Richie, personne n'est parfait) du film (très inégal en dehors).



Ensuite, c'est Chantons sous la pluie, que tu as déjà couvert.

Gene Kelly a ensuite l'ambition de faire un film tout entier sur le modèle des numéros de fin d'Un Américain à Paris et de Chantons sous la pluie, et part tourner en Europe Invitation à la danse, composé de trois histoires sans dialogue, que la MGM enterre discrètement. Stanley Donen reste à Hollywood et tourne à petits frais Les Sept Femmes de Barbe-Bleue, qui est un gros succès commercial. Celui-là, je ne l'ai pas vu, mais je poste encore un extrait où on voit encore l'usage magistral qu'il faisait de la couleur.



Quand Kelly et Donen se retrouvent sur Beau Fixe à New York, leur relation bat de l'aile. Donen conteste les décisions de Kelly, qui cherche de son côté à réaffirmer son autorité sur le "petit jeune". Ça devait être une suite d'Un jour à New York, le studio refuse de reprendre Sinatra et Jules Mnushin, et ça devient un film sans rapport avec le précédent, où les personnages s'engueulent constamment loin du ton léger de Chantons sous la pluie. Mais il y a malgré tout la séquence où Kelly et Donen ont voulu surpasser le morceau titre de Chantons sous la pluie.



Ou le grand morceau mettant Cyd Charisse en vedette :



C'est aussi le signal de la fin pour l'unité comédie musicale d'Arthur Freed à la MGM, et bon nombre des talents du studio se regroupent ensuite à Paramount pour Drôle de frimousse. Le film est assez moyen sur plein d'aspects (la satire de l'existentialisme et de Sartre n'est plus vraiment in...), mais il y a quelques numéros dansés qui valent le détour, dont celui qui a réduit Audrey Hepburn en larmes à cause d'un conflit avec Donen. Hepburn voulait être toute vêtue de noir, Donen insistait pour qu'elle porte des chaussures blanches. Donen a eu gain de cause. Et, effectivement, c'était nécessaire pour distinguer les mouvements dans la pénombre, comme Hepburn l'a reconnu ensuite.



Suivent quelques comédies avec Cary Grant, et les retrouvailles avec Audrey Hepburn sur Charade.

Donen tourne une pseudo-suite à Charade avec Arabesque (Sofia Loren, Gregory Peck), et son dernier grand film sera peu après Voyage à deux, une œuvre très étrange sur un couple (Albert Finney, disparu il y a peu, et Audrey Hepburn) qui s'est rencontré dans le sud de la France et qui passe année après année ses vacances là-bas. Les époques se succèdent les unes aux autres et on les voit donc alterner entre idylle, routine et aigreur. Le tournage a été évidemment un calvaire pour la script vu les changements incessants de costumes et de coiffure...



Mais on pourrait aussi terminer sur son film suivant, Fantasmes. Pas pour la scène avec Raquel Welch, qui est totalement gratuite, mais plutôt sur le tandem du Diable (Peter Cook) et du pauvre type (Dudley Moore) à qui il a accordé quelques vœux en échange de son âme. Ça a été refait bien plus tard sous le titre d'Endiablé (Harold Ramis, Brendan Fraser, Liz Hurley), mais la version originale comporte quelques excellents sketchs très proches des Monty Python et une satire de la pop anglaise des années 60, et des artistes à la carrière éphémère, dans ce numéro où Dudley Moore a demandé à être une pop star que la fille pour qui il a le béguin trouverait irrésistible... ce qui est le cas, jusqu'à ce qu'un nouvel artiste émerge quelques secondes plus tard. Et c'est le seul extrait en noir et blanc de la série ;)

Sledge Hammer
 
Messages: 3519
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Agnes Varda est décédée

Message » 29 Mar 2019 13:37

https://www.lemonde.fr/culture/article/ ... _3246.html

Il y a quelques jours Arte rendait hommage à la réalisatrice. Il me semble que "Cléo de 5 à 7" est encore dispo en replay, ainsi que "sans toit ni loi" le film qui a révélé Sandrine Bonnaire...

La configuration dans mon profil


PC Windows 10 streaming et FLAC sur DD / SMSL M500 / SPL Control 2 /2x Nuforce STA9 / Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
Alternativement un intégré FDA Nubert Nuconnect Xamp
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres & Multimédia
Staff Œuvres & Multimédia
 
Messages: 7465
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

[REAL] Jean Claude Brisseau est mort

Message » 12 Mai 2019 7:37

Surtout connu pour Noces blanches, film avec Bruno Crémer et une jeune Vanessa Paradis, Brisseau a développé un cinéma à la marge, où le fantastique et les emois fort dénudés des jeunes actrices à pris de plus en plus de place au fil du temps, au point d’etre condamné pour harcèlement sexuel...

Quelques fulgurances comme la fille de nulle part, objet cinématographique non identifié...

La configuration dans mon profil


PC Windows 10 streaming et FLAC sur DD / SMSL M500 / SPL Control 2 /2x Nuforce STA9 / Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
Alternativement un intégré FDA Nubert Nuconnect Xamp
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres & Multimédia
Staff Œuvres & Multimédia
 
Messages: 7465
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 12 Mai 2019 21:14

Il a été défendu par presque toute la presse spécialisée, les journalistes et ses confrères réalisateurs de l'époque (2004), qui ont remis en cause sa condamnation ....

Je n'ai trouvé qu'un unique journaliste a s'indigner sur son Blog, il était aussi contre la rétrospective qu'a voulu faire la cinémathèque mais qui a du renoncer devant le tollé des mouvements Metoo.

Les 4 jeunes actrices principales (elles ont été une 20aine a témoigner) qui l'ont accusé ont eu presque toutes leur carrière brisée , surement que l'industrie n'a pas aimé qu'elles parlent.

Brisseau par contre a pu trouver des personnes pour financer son film suivant, ou il essayait de se justifier des accusations portées, merci le CNC ( ils ont financé en partie le film) !

Ca va loin l'indifférence et explique pourquoi presque aucune actrice n'ose parler ouvertement quand elle subit du harcèlement.

On a vu que l'affaire Besson a été peu repris dans les médias français , sous le prétexte qu'il est innocent tant qu'il n'a pas été condamné, donc on n'en parle pas ...

Mais je vois que l'affaire Brisseau refait surface , sa mort aura au moins permis cela !

Ceux qui voulaient un entretien avec devaient approuver :

Jean-Claude Brisseau ne donne d’interviews qu’à propos de son film et ne souhaite ni s’exprimer sur le climat ambiant ni revenir sur son affaire qui par ailleurs a été jugée il y a une dizaine d’années.


Bon article a lire:

https://www.telerama.fr/cinema/en-2005, ... 251367.php
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 13257
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 13 Mai 2019 0:12

"Quant à la mère de Vanessa Paradis, elle évoque un « incident » survenu sur le tournage de Noce blanche, sur lequel sa fille, alors toute jeune actrice, avait fini par réclamer sa présence permanente."
Je me disais bien que ça remontait jusque là.

Dommage qu'au-delà de ça, ses collègues aient eu autant de mal à compartimenter entre l'artiste et la personne, même si dans le milieu, les artistes torturés font souvent rêver. Et c'est évidemment très évocateur, a posteriori, de lire qu'ils défendaient Brisseau en écrivant "Il n'est pas seul".

Non, effectivement, il n'est pas seul, et ça commence à se voir... Et déjà à l'époque, des années avant leur couv' sur Cantat, les Inrocks publiait sur Brisseau, jugé simplement "naïf".

Quant à la rétro reportée à la Cinémathèque, c'est évidemment hautement hypocrite que Brisseau, qui a lui purgé ses peines, fut reporté mais que Polanski fut maintenu. Je suppose des questions d'emploi du temps, Polanski étant plus actif, c'est plus difficile de caler une date pour sa présence, mais je suppose aussi que Polanski a permis à la Cinémathèque de faire bien plus facilement salles combles que Brisseau.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 5465
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54
  • offline

Message » 13 Mai 2019 0:43

tenia54 a écrit:"Quant à la mère de Vanessa Paradis, elle évoque un « incident » survenu sur le tournage de Noce blanche, sur lequel sa fille, alors toute jeune actrice, avait fini par réclamer sa présence permanente."
Je me disais bien que ça remontait jusque là.


"L'incident" , on n'en saura pas plus ,et c'est justement en ne donnant pas plus de précision, que le doute s'insinue auprès certaines personnes, genre "elle a mal interprété ce que le réalisateur voulait", rengaine bien connue.

Une de ses dernières interview assez révélateur, il s'indigne de la délation post-Weinstein alors que le sujet ne devait pas être abordé, par contre il atteint le point Godwin !

Les réalisateurs qui se disent féministes ne le sont quasiment jamais !

https://www.parismatch.com/Culture/Cine ... es-1436090

L'article sur Telerama parle d'omerta (la loi du silence voulue par la Mafia)

C'est un nom que j'emploie souvent quand je parle des dessous des tournages visiblement problématiques ou personne ne veux parler , ils suivent donc la même voie pour couvrir ce que certains réalisateurs font subir a leurs acteurs .

Ça peut être de la maltraitance ou pire.

Dans le genre secret ,personne n'a vraiment remarqué qu'il n'y avait aucun making of du tournage de 2 mois avec Whedon sur Justice League, donc aucune image de Cavill en Superman avec moustache et barbe n'a filtré, pourtant on a beaucoup parlé.

Étrange car ce retournage n'a jamais été caché , mais Warner fait tout pour en cacher les images.
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 13257
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline


Retourner vers 7ème Art

 
  • Articles en relation
    Dernier message